Philippe Top-Force

Les programmes navals français: Baraccuda, FREMM, Horizon

Recommended Posts

La question principale est de savoir contre qui on envisage de se battre dans les 15 ans  qui viennent (quelle menace devons nous appréhender) et avec quoi et surtout comment ...

Les SNLE, la sanctuariqtion des SNA et  le programme OPV sont un très bon début de réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question principale est de savoir contre qui on envisage de se battre dans les 15 ans  qui viennent (quelle menace devons nous appréhender) et avec quoi et surtout comment ...

Les SNLE, la sanctuariqtion des SNA et  le programme OPV sont un très bon début de réponse.

Pour les SNA rien n'est fait ... le risque d'en toucher que 5 ans est encore grand d'autant plus que le programme se dilue dans le temps et que la techno aussi ...

La seule chose qui sauve les SNA c'est la formation des équipage qui apres peuvent passer sur SNLE ... si on veut assurer le minimum de mission et se garantir un volume d'équipage suffisant pour etre ops il est quasiment indispensable d'avoir 6 SNA et 10 équipage ... un de plus qu'avant qu'on les réduise a neuf :lol:

L'amiral Pierre-François Forissier a indiqué que les sous-marins nucléaires d'attaque constituaient un élément fondamental pour la sécurisation des zones de déploiement des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins et jouaient ainsi un rôle majeur dans l'exercice de la dissuasion et le maintien d'une permanence à la mer d'un SNLE. Précisant que la réduction de 10 à 9 du nombre d'équipages de SNA au début de la décennie avait entraîné d'importantes difficultés, il a estimé que l'entretien de 10 équipages était nécessaire pour assurer de manière satisfaisante le soutien de la composante sous-marine de la dissuasion. Il a en outre indiqué que ce format imposait le maintien de 6 bâtiments.

Pour les OPV meme s'il sont pas cher on risque d'attendre un moment les A69 reconverti en sont l'illustration.

Les crédits consacrés à l'entretien des équipements seront en nette augmentation et s'élèveront à 1,305 milliard d'euros en autorisations d'engagement (+ 20 %) et 1,209 milliard d'euros en crédits de paiement (+ 8 %). Ils correspondent aux besoins de la force océanique stratégique (FOST), mais il n'en sera pas de même pour les forces conventionnelles, dont le maintien en condition opérationnelle sera contraint d'environ 10 % en 2009 et le restera vraisemblablement au cours des prochaines années, au vu des travaux préparatoires de la loi de programmation militaire.

De manière à contrecarrer cette tendance, des mesures d'économie vont être prises. Certains patrouilleurs, bâtiments de transport léger et bâtiments ateliers seront donc retirés du service dès 2009. La préservation des capacités d'action de l'état en mer et de protection des approches maritimes sera assurée par les avisos déclassés en patrouilleurs de haute mer après l'abandon de certaines capacités militaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les SNA rien n'est fait

Rgpp, hausse du ratio équipements/reste des dépenses, réduction d'autres programmes. Si pour le PA2 ou une commande de frégates supplémentaires (FM400 ou FREMM), je suis dubitatif, concernant les 6 SNA, je ne le suis pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rgpp, hausse du ratio équipements/reste des dépenses, réduction d'autres programmes. Si pour le PA2 ou une commande de frégates supplémentaires (FM400 ou FREMM), je suis dubitatif, concernant les 6 SNA, je ne le suis pas.

C'est quand même plutôt short 6 SNA pour tout ce qu'on leur demande .

En comptant ceux qui sont à l'entretiens , ceux qui sont en IPER , ceux qui not subit un incident, ceux qui doivent couvrir H24 le groupe Aéronaval (à l'époque où on en avait un) , ceux qui doivent assurer une permanence à la mer, ceux qui doivent (je pense) couvrir la sortie des SNLE  , ceux qui doivent faire croire que l'Etat s'intéresse à tout le monde (aller repérer les boites noires du AF447 , quelle connerie ça encore, le Pourquoi Pas ? est fait pour .) .. Et ça avec uniquement 6 SNA .

Y a pas moyens qu'on en touche un de plus ? Ouai non , je rêve je sais .J'arrive pas à comprendre comment on peut encore feinter les Anglais et faire croire qu'on a 34 Milliards de Budget alors que dans les fait si on tourne à 24 c'est bien .

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous 6 Barracuda les britons 7 Astute ....

l'écart se réduit à rien ...

En 86 c'était autrement différent du genre 4 pour 12 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a pas moyens qu'on en touche un de plus ? Ouai non , je rêve je sais .J'arrive pas à comprendre comment on peut encore feinter les Anglais et faire croire qu'on a 34 Milliards de Budget alors que dans les fait si on tourne à 24 c'est bien .

Un de plus c'est 1.3 m d'euros (hors double équipage à former en plus, armement...). Soit 4 FREMM ou 80Nh90 ou +/- 30 tigre... Je ne pense pas que ce serait prioritaire.

Notre budget de la défense est de (pour 2009) 37M et 31M hors pension. Soit 17M d'euros consacrés aux équipements.

Je ne vois pas bien le rapport avec les anglais qui globalement ont les mêmes dépenses d'équipement que nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement le deal FREMM avec l'italie a aboutit a un navire un peu trop gros ... un peu trop cher, du moins pour nos payeur* et la période étant peu propice ... c'est tombé a l'eau. La marine espérait bien substituer a la fois des petite Gowind ou tout autres patrouilleur en nombre ET des frégate légere au lot de FREMM manquant. Mais pour le moment si on est d'accord sur la nécessité d'un lot conséquent d'OPV moderne, l'achat de frégate légère a été refusé.

C'est d'ailleurs assez logique de ne pas acheter de FM400 ou équivalent si on a pas acheté des FEMM light ... les FREMM AVT avec leur équipement allégé et sans helo organique sauf peut etre un panther auraient été bien moins couteuse a l'achat que les FREMM ASM, et avec l'effet série pas forcément beaucoup plus cher que les FM400. D'autant que comme elle serait arrivé en fin de série elle auraient surement profité de mise a niveau de design ou des fonctionnanlité en directement a la construction.

En gros pour le moment la Royale a fait une croix sur un lot de frégate polyvalente bon marché, le PA2 est a mon sens mort et enterré sauf - coup de theatre*** -, et le seul chantier en court et le lot d'OPV typé police. C'est d'ailleurs pour ce lot que CMN et DCNS propose plusieurs design nouveau, CL79**** et Gowind presence/control.

Pures spéculations et élucabrations du pseudonyme G4lly.  :lol:

*Un- les FREMM étaient les navires les moins chers par rapport à la concurrence, tonnage et senseurs.

**Deux-le concept FM400 DCNS vient d'un choix stratègique industriel DCNS et non après la décision des hautes sphères et sur le choix d'arbitrer en faveur de 11 navires.

***Le PA2 n'est ni mort ni enterré. Et là, ce n'est pas une affirmation du pseudonyme Philippe.  ;)

****Les CL79 CMN existaient bien avant que DCNS révise son programme Gowind et modifie/élargie le concept

Enfin pour l'instant, l'amirauté veut sanctuariser ses 6 SNA, ses 8/9 FREMM ASM.

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous 6 Barracuda les britons 7 Astute ....

l'écart se réduit à rien ...

En 86 c'était autrement différent du genre 4 pour 12 ...

Mouais, tu oublies juste que les Astute sont plus gros que les Baraccudas (7800 tonnes au lieu de 5300) et peuvent emporter davantage d'armes (28 au lieu de 20, avec dans les deux cas un panachage entre torpilles de 533mm et missiles). De même ils peuvent rester en mer 90 jours au lieu des 70 jours d'autonomie prévus pour les Barracudas dont seulement 2 seront en service en 2020 (contre 5 Astute à la même date) ! ... N'oublions pas que leurs 2 PA de 70 000 tonnes sont commandés pendant que nous on tortille "ben oui, mais enfin, quoique c'est cher ..., mais enfin faut voir ...." depuis 4 ans ; de mêmes les 12 type 23 restantes, qui ne sont pas du tout obsolètes, bénéficient d'une nouvelle modernisation ...

On a beau essayer de s'illusionner en prétendant que malgré les renoncements notre marine tiendra la comparaison dans les années qui viennent avec son ancienne rivale la Royal Navy, mais désolé c'est faux. Nos voisins d'outre Manche accordent toujours plus d'importance à leur marine que nous, et ils vont retrouver une longueur d'avance (qu'ils avaient provisoirement perdu dans les années 70 et 80).

Je sais c'est un discours qui va à l'encontre de la "méthode Cauet" dont beaucoup sont adeptes et notre ancien membre britannique Robert a été banni, notamment pour avoir trop mis en relief certaines vérités de ce genre.

Seule une franche accélération du programme Baraccuda, une commande du PA2 et d'au moins 3 FREMM supplémentaire dans l'année nous permettrait de pouvoir prétendre tenir la comparaison avec ce que sera la Royal Navy en 2020.     

Share this post


Link to post
Share on other sites

tenir la comparaison avec ce que sera la Royal Navy en 2020.

On verra en 2020, non ? ah non c'est vrai ils ne connaissent pas le coupes, ni les sursauts d'ailleurs. Et comme nous non plus, on peut comparer.

méthode Cauet

La méthode couet c'est de croire que l'armée britannique n'est pas en plein marasme et que ce n'est pas près de s'arranger. Opex désastreuses tant moralement qui financièrement. Dissuasion nucléaire qui en plus de n'avoir quasiment jamais été indépendante est sur la sellette (de maniere doctrinale d'une part sur l'interet de dépenser autant d'argent sur quelque chose qu'on ne maitrise pas fondamentalement et les conséquences diplomatiques que cela implique, de maniere pratique d'autre part avec le fait que les nouveaux missiles américains ne seront pas compatibles). Le chef de la RAF qui déclare que les anglais n'auront que 132 typhoon, ils peuvent dire au revoir aux 138 JSF. Je pense même qu'ils auront moins de F35 STOVL que nous de Rafale M. De moins en moins de point d'appui réel dans le monde. De moins en moins de soldats. Patmar à l'ouest. Perte des savoir-faire technologique (SNA) et de l'indépendance (F35). Je m'arrret là, pisser dans un violon tout ça...

C'est très dommage pour eux et pour nous et l'Europe.

Ce d'autant que le fait qu'ils ne soient pas dans l'euro leur permet de faire n'importe quoi économiquement (+12% de déficit cette année), leur économie s'effondre, le budget de la défense va prendre chère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pures spéculations et élucabrations du pseudonyme G4lly.  :lol:

*Un- les FREMM étaient les navires les moins chers par rapport à la concurrence, tonnage et senseurs.

**Deux-le concept FM400 DCNS vient d'un choix stratègique industriel DCNS et non après la décision des hautes sphères et sur le choix d'arbitrer en faveur de 11 navires.

***Le PA2 n'est ni mort ni enterré. Et là, ce n'est pas une affirmation du pseudonyme Philippe.  ;)

****Les CL79 CMN existaient bien avant que DCNS révise son programme Gowind et modifie/élargie le concept

Enfin pour l'instant, l'amirauté veut sanctuariser ses 6 SNA, ses 8/9 FREMM ASM.

- Les MN ne souhaitait pas des FREMM si grosse mais des navire plus léger autour de 4500t en nombre ... c'est l'Italie qui voulais des frégate/destroyer en petit nombre, ce qui a tiré le devis de masse vers 6000t

- Le concept FM400 est étonnament proche de ce que voulait la marine initialement ;)

- Le PA2 est "repoussé" au calende grecques ... mais effectivement officiellement tout va mieux que bien ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@BRUNO

Je ne m'illusionne pas Bruno je regarde les chiffres depuis 25 ans ... La RN vit des heures difficiles au regard de ce qu'elle fut il y a encore deux décennies. Et ce qui m'étonne c'est qu'après la démonstration d'efficacité de la campagnes des Falklands (au cours de laquelle la RN et la FAA ont joué le rôle principal) la Marine britannique souffre tant aujourd'hui.

Les CVF sont à venir ...

Les F 35 aussi ...

L'existence de la FAA est directement menacée par la volonté de la RAF de retirer lesHarriers

Une dissuasion américaine

Le tonnage de surface baisse ...

Il n'y a que la qualité qui augmente quand çà marche ... (comme chez nous)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La méthode couet c'est de croire que l'armée britannique n'est pas en plein marasme et que ce n'est pas près de s'arranger. Opex désastreuses tant moralement qui financièrement. Dissuasion nucléaire qui en plus de n'avoir quasiment jamais été indépendante est sur la sellette (de maniere doctrinale d'une part sur l'interet de dépenser autant d'argent sur quelque chose qu'on ne maitrise pas fondamentalement et les conséquences diplomatiques que cela implique, de maniere pratique d'autre part avec le fait que les nouveaux missiles américains ne seront pas compatibles). Le chef de la RAF qui déclare que les anglais n'auront que 132 typhoon, ils peuvent dire au revoir aux 138 JSF. Je pense même qu'ils auront moins de F35 STOVL que nous de Rafale M. De moins en moins de point d'appui réel dans le monde. De moins en moins de soldats. Patmar à l'ouest. Perte des savoir-faire technologique (SNA) et de l'indépendance (F35). Je m'arrret là, pisser dans un violon tout ça...

C'est très dommage pour eux et pour nous et l'Europe.

Ce d'autant que le fait qu'ils ne soient pas dans l'euro leur permet de faire n'importe quoi économiquement (+12% de déficit cette année), leur économie s'effondre, le budget de la défense va prendre chère.

D'abord, je n'ai jamais dit que la Royal Navy ne subissait pas également des coupes budgétaires ; eux aussi revoient leurs ambitions à la baisse : il n'empêche que comme celles-ci étaient plus élevées que les nôtres (12 frégates Type 45 de 7200 tonnes, alors qu'on n'a jamais prévu plus de 4 "Horizons" par ex, 8 Astute de 7800 t, alors qu'on n'a jamais prévu plus de 6 SNA "Sufren" ...) il va très probablement persister un écart de moyen en leur faveur.

Tu n'a pas relevé l'état des équipements déjà commandés fermes chez nos voisins d'outre-Manche que je décrivais dans mon message (2 PA, 6 Type 45, modernisation des Type 23, 6 Astute, des frégates de surveillance de 100m d'un modèle similaire à celles vendues au Quatar, 40 hélicos "Future Lynx") : avoue que si on le compare au nôtre tel qu'il est actuellement (toujours pas de PA2, 1BPC, 8 FREMM, et un seul SNA), leur carnet de commande fait quand même plutôt envie !

Maintenant, c'est vrai qu'on ne sait pas encore ce qu'il vont mettre comme avions sur leurs PA, et que c'est fort mal parti pour les F35. Possible également vu l'état de leur économie qu'ils annulent une partie des Astute commandés si ça ne va pas mieux d'ici 2 ans.

Ceci dit de notre côté il n'y a aucune garantie non plus que les nouveaux objectifs fixés d'ici à 2025 (11 FREMM et 6 Baraccuda, 1 PA2, 8 à 12 OPV, 60 Rafale Marine ...) ne seront pas revus une nouvelle fois à la baisse.

Vive l'OTAN finalement, car on aurait bien du mal, même Grande-Bretagne + France associées, à défaire les forces armées d'une puissance régionale (comme l'Iran ou le Pakistan par exemple) sans subir des lourdes pertes si on n'y va pas avec les américains et leurs énormes moyens. 

@Pascal : je veux bien que leurs SNLE soient équipées de missiles américains, et que leurs "Astute" aient une propulsion américaine, mais là je comparais seulement les moyens et les performances connues.

C'est un peu comme si on me disait "d'accord les espagnols vont avoir 5 F100 en 2012, mais leur fameux système AEGIS est américain" ; et alors ? Ca c'est un choix avant tout "politico-économique", en cas de conflit sérieux c'est le nombre de militaires bien formés et les capacités réelles de tes matériels qui comptent, bien plus que leur origine. 

   

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben oui et non Bruno parce que dans le domaine de la Défense et plus particulièrement dans des domaines aussi sensibles que les armements navals la dépendance technologique (je pense à la maintenance mais aussi aux codes source ...) induit fatalement une dépendance diplomatique.

Ainsi demain pour une raison X ou Y Maroc et Espagne s'engrainent sur le dossier Ceuta Mellila. Ces deux pays sont des alliés stratégiques des américains. Crois-tu que les espagnols pourront disposer de l'intégralité de leurs capacités navales (tactoms, AEGIS... etc) si leur fournisseur US juge cet affrontement comme desservant ses intérêts alors même que les espagnols s'estimeraient dans leur bon droit ?

Notre proposition de SCALP/FREMM aux Grecs se situe dans cette exacte perspective.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben oui et non Bruno parce que dans le domaine de la Défense et plus particulièrement dans des domaines aussi sensibles que les armements navals la dépendance technologique (je pense à la maintenance mais aussi aux codes source ...) induit fatalement une dépendance diplomatique.

Ainsi demain pour une raison X ou Y Maroc et Espagne s'engrainent sur le dossier Ceuta Mellila. Ces deux pays sont des alliés stratégiques des américains. Crois-tu que les espagnols pourront disposer de l'intégralité de leurs capacités navales (tactoms, AEGIS... etc) si leur fournisseur US juge cet affrontement comme desservant ses intérêts alors même que les espagnols s'estimeraient dans leur bon droit ?

Notre proposition de SCALP/FREMM aux Grecs se situe dans cette exacte perspective.

Ok, ça peut parfois avoir son importance (sans parler l'aspect "moral" que je n'évoquais pas qu'il est préférable de faire travailler ses ingénieurs et techniciens spécialisés, plutôt que d'acheter aux autres) et s'avérer handicapant.

Ceci étant dit la fameuse indépendance technologique dont nous français sommes si fiers (à juste titre), ne nous permet d'agir vraiment seuls qu'en matière de dissuasion nucléaire, où contre un pays pauvrement équipé. La modestie de nos moyens classiques ne nous permettrait pas d'intervenir en toute indépendance contre un pays comme la Syrie (pour défendre nos amis historiques libanais de la constante ingérence de ce voisin par exemple), en cheville avec des milices virulentes, sans pertes importantes. Et donc pour le coup on n'est pas si indépendant au niveau diplomatique qu'on prétend l'être ...

En fait c'est surtout cette incohérence là que je critique et qui motive mes messages parfois jugés "râleurs".

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Les MN ne souhaitait pas des FREMM si grosse mais des navire plus léger autour de 4500t en nombre ... c'est l'Italie qui voulais des frégate/destroyer en petit nombre, ce qui a tiré le devis de masse vers 6000t

- Le concept FM400 est étonnament proche de ce que voulait la marine initialement ;)

- Le PA2 est "repoussé" au calende grecques ... mais effectivement officiellement tout va mieux que bien ;)

Négatif, le PA2 n'est pas repoussé aux calendes grecques mais la décision d'un lancement ou pas se fera vers 2011/2012. Légère nuance pour le reste je ne peux pas en dire plus publiquement.  O0

Le concept FM400 est un réaction marketing et un positionnement DCNS dans cette gamme pour remplacer les FLF.

Les FLF, l'amirauté au départ n'en voulait pas et elle ne savait pas trop quelles missions, ils allaient l'affecter.

La MN voulait remplacer sa flotte de premier rang en priorité (4 FAA + 8 FASM) et elle a aussi joué au poker (variable d'ajustement) sur le renouvellement des Avisos en optant par un fort nombre de coque à contrario de MMI. Elle a perdu à ce jeu et perd en conséquence 2 FDA/6 FREMM. Une flotte à 26 bâtiments devenant une flotte à 18 bateaux. Et un report de décision sur le PA2. Moins de coque !

Elle préserve son escadrille de SNA à 6, et cette stricte suffisante est comprise jusqu'à l'Elysée. Tout comme les 4 SNLE.

Là la prolifération des SSK partout dans le monde et en Asie est aussi actée à l'Elysée ou rue Royale.

On n'aura pas 4 FDA HZN tout comme Rome (2) et Londres a vu aussi fondre son format de destroyer de 12 à 6 T45.

Londres aura 7 SSN Astute et 4 SSBN Trident et 2 CVF. Elle n'aura plus qu'à résoudre son arme aérienne embarquée.

Mais elle a de quoi faire rêver plus d'une marine en Europe ou dans le Monde. Y compris en Asie.

Une fois pour toute, ce n'est pas qu'une question de coque grise ou noire, c'est une affaire de maîtrise, de savoir-faire de compétence, d'expérience de nos équipages et de nos maintenanciers. On peut aligner sur flotte de combat, tant de tonnages ou tant de plate-forme. Si on n'a pas les équipages et l'expériences du combat naval. Sur le papier on pourrait faire peur mais en stratégie navale faire rire.  =)

2 FREDA vont rejoindre les 9 FREMM ASM. 5 FLF pouvant être plus tard remplacées par 5 FM400 ou 5 FREMM mais rien n'est garantie.  ;) Ce qui est sûr c'est que l'on a abaissé/réduit nos ambitions de frappe dans la profondeur à 200 MdCN dont 50 à changement de milieu pour les Suffren.

Que le parc Aster 30/15 sera plus capacitant et opérationnel que les TarTar ou Crotale.

Qu'il ne faudrait pas trop étalé les MSA des FREMM. Et qu'il ne faut plus tergiverser sur les Suffren. Pièce maîtresse dans l'ambition d'un marine de haute mer. Le PA2 étant bien entendu le bienvenu pour donner du poids à la diplomatie française.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Bruno

Disons que moi, en matière d'équipement militaires je me base sur ce qu'on possède déjà et sur une projection sur 3/5 ans. C'est un domaine trop changeant pour être fiable à plus longue échéance. Même la toute-puissante dissuasion nucléaire à ramassser sous Jospin. Et on se retrouve à 2 SNLE en ce moment.

Donc pour la France, j'acte les commandes passées et celles à venir dans un avenir proche. Par ex, pour cette année 62 Rafale, accélération des Tigre, 150 MDCN, 1 BPC, 3 FREMM, un SNA, 22NH90 TTH et 5 Caracal pour les commandes à forte visibilité.

Et pas de patriotisme aveugle sur les budget/capacités de la France. Juste des chiffres à l'appui. Philippe avait prouvé je ne sais plus où, il y a 1 ou 2 ans que les britanniques avaient grosso-merdo le même budget d'équipement que la France, tendance qui vu le contexte est en train de changer, en notre faveur. Sans compter que la GB a aussi eu ses commandes folles et que l'heure des comptes sonne un jour ou l'autre.

Quand à défaire un pays sans subir de pertes, plus ou moins lourde selon le pays, ce n'est pas possible (quasiment). Ou alors il s'agit d'un spectre militaire (Haiti, Cap-vert, Afghanistan...) ou alors un pays sous embargo depuis x années (Irak). Même pour la toute-puissante amérique.

C'est juste une historie de volonté politique l'acceptation des pertes, cela ne reflète pas les capacités militaires.

Dans le monde actuelle, le processus d'indépendance nucléaire est le seul à même de garantir l'indépendance tout court. Ceux qui en ont fait fi se retrouvent dans des situations pas vraiment enviable (Corée, Lybie, Irak...). A ce titre la proximité des anglais avec l'empire s'explique aussi par le fait que les anglais connaissent le risque pour leur dissuasion de s'aliéner les EU. Même si les américains sont de moins en moins en position de pouvoir se brouiller avec Londres.

@ phillipe,

Tu sais ce qui est prévu pour remplacer l'Albatros ? Un renforcement de la présence militaire dans les TAAF est-il envisagé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poursuivant sa coopération avec le groupe aéronaval américain, la frégate de défense aérienne Forbin a mené le 8 juin dernier un exercice de lutte anti-sous-marine, plus connu sous le nom de CASEX, avec le porte avions Eisenhower et le croiseur Vicksburg.

Au Central Opérations (CO), l’équipe de quart briefe les derniers éléments clés de l’exercice et effectue les réglages de consoles. L’équipe de mise à l’eau du système de lutte anti-torpilles (SLAT) est à son poste. Le service des systèmes d’information et de communication (SIC) vérifie les moyens de communication.

Le Forbin est alors paré pour le CASEX. Grâce au SLAT, l’équipage est capable de détecter et d’analyser les bruits émis par une torpille. Une fois celle-ci reconnue et sa route calculée, on peut déterminer très rapidement une solution à adopter. Sur ce point le Forbin bénéficie de moyens d’autoprotection efficaces : des lanceurs situés de part et d’autre de la frégate ; des leurres destinés à déjouer l’attaque adverse… Au delà et si malgré les leurres et le système de brouillage, la torpille n’est pas déviée, des torpilles légères MU 90 peuvent être déployées. Le système de direction, situé au CO permet de la guider. Particulièrement compactes et véloces, ces torpilles représentent une arme redoutable contre les sous-marins !

Si la dernière née de la Marine nationale se distingue particulièrement dans la lutte anti- aérienne, son domaine de prédilection, elle est également dotée de capacités d’autodéfense anti-sous-marine puissantes.

http://www.defense.gouv.fr/marine/base/breves/le_forbin_et_ike_luttent_contre_les_sous_marins

Si j'ai bien compris la mu90 peut servir contre une torpille, c'est nouveau ca ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble en effet avoir lu (sur le forum ?) que la MU90 avait une capacité "hard kill".

Eurotorp s'en vante en tout cas. Mais apparemment ça ne concerne pas toutes les MU90.

"A specific MU90 Hard Kill version antitorpedo torpedo has also been developped."

http://www.eurotorp.com/html/ps042.htm

Une variante de la Mu90, désirée par les allemands sera spécifiquement anti-torpille ... Donc normalement les Mu90 normale ne devrait pas avoir de hard kill plus que ca. Reste a savoir quelles différence il y aura entre la torpille normal et le modele hardkill dérivé ... ca se trouve ca sera juste un peu de logiciel.

Reste qu'une torpille n'est autre qu'un mini sous marin ... et qu'une torpille est faite pour détruire un sous marin quelqu'en soit la taille ... il n'est donc pas inimaginable qu'une Mu90 puisse détruire une autre Mu90 en explosant a proximité par exemple. Je suis une peut plus dubitatif pour le hit to kiss ...

@jeanmi

Je pense que c'est une approximation des communiquant de la marine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ phillipe,

Tu sais ce qui est prévu pour remplacer l'Albatros ? Un renforcement de la présence militaire dans les TAAF est-il envisagé ?

Si on trouve du pétrole à Kerguelen, on y déploit le PA2  :lol:, pour l'instant, ce sont les programmes majeurs qui font l'objet des attentions amirautés et gestionnaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La délégation générale pour l’armement (DGA) a notifié le 26 juin 2009 aux entreprises DCNS et Areva-TA la commande du 2e SNA de nouvelle génération Barracuda, prévu au titre du marché global notifié le 21 décembre 2006. Parallèlement, l’assemblage de la coque du Suffren, premier des six SNA Barracuda, a débuté le 26 juin 2009 par la soudure des deux premiers tronçons situés à l’arrière du sous-marin.

Le programme Barracuda, qui prévoit la livraison de six sous-marins entre 2017 et 2028, représente 7,9 milliards d’euros et fournira du travail à plusieurs milliers de salariés tout au long de sa réalisation.

Caractérisés par leur discrétion et leur capacité à chasser et à frapper, les SNA sont engagés sur tous les théâtres d’opération maritimes (Atlantique, Méditerranée, océan Indien, etc.). Le programme Barracuda vise à remplacer les six SNA de type Rubis actuellement en service. Les Barracuda seront armés de la future torpille lourde Artemis, du missile antinavire Exocet et du futur missile de croisière naval. Ils pourront également mettre en oeuvre des forces spéciales et leurs équipements.

La réalisation des six Barracuda assurera jusqu’en 2027 une part très significative de l’activité de DCNS, d’Areva-TA, du commissariat à l’énergie atomique (CEA) et de plus de 100 PME. Concernant le Groupe DCNS, maître d’œuvre d’ensemble du navire, les sites de Cherbourg, de Nantes-Indret, de Ruelle et de Toulon-Le Mourillon sont impliqués dans le programme ainsi que les entreprises des bassins d’emplois entourant ces centres.

http://www.defense.gouv.fr/dga/votre_espace/presse/communiques/2009/commande_du_deuxieme_sous_marin_d_attaque_barracuda

Punaise.... plus 20 ans pour construire 6 SNA :lol: :lol:

Suis pas certain qu'on est retenu les leçons du passé (Rafale/PAN/...) on va se retrouver avec des SNA obsolète en 2028 8) vu qu'on aura jamais le pognon pour les mettre à niveau au fur et à mesure :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise.... plus 20 ans pour construire 6 SNA :lol: :lol:

Suis pas certain qu'on est retenu les leçons du passé (Rafale/PAN/...) on va se retrouver avec des SNA obsolète en 2028 8) vu qu'on aura jamais le pognon pour les mettre à niveau au fur et à mesure :-[

Je pense que la raison n'est evidement pas operationnelle mais plutot a chercher de ce cote la :

La réalisation des six Barracuda assurera jusqu’en 2027 une part très significative de l’activité de DCNS, d’Areva-TA, du commissariat à l’énergie atomique (CEA) et de plus de 100 PME.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Punaise.... plus 20 ans pour construire 6 SNA :lol: :lol:

Suis pas certain qu'on est retenu les leçons du passé (Rafale/PAN/...) on va se retrouver avec des SNA obsolète en 2028 8) vu qu'on aura jamais le pognon pour les mettre à niveau au fur et à mesure :-[

Pour le coup je serai plus optimiste que toi. d'abord ces SNA sont censés être la quintescence de l'expérience acquise par notre industrie en matière de sous-marins depuis presque 1 siècle. Ils sont donc censés être technologiquement en avance quand le "Suffren" entrera en service pour 2017, à plus d'1 milliard d'euros le navire, frais d'études compris (presque le prix de 3 FREMM par unité !) et vu la compétence reconnue de nos ingénieurs on peut raisonnablement le croire.   

Ensuite, si on regarde l'exemple des 6 "Rubis", eh bien à ma connaissance (dont le programme s'est étiré sur 12 ans, de 1980 à 1992) les deux derniers (la Perle et l'Améthyste) ont reçu quelques améliorations (notamment en matière d'électronique et d'informatique de bord).

Je craindrais plutôt un renoncement aux 2 derniers par l'un des gouvernenments du futur, mais si le programme des 6 à livrer d'ici 2028  est respecté je suis persuadé que les 3 derniers inclueront des améliorations. Ces améliorations concerneront probablement le traitement des éventuelles "obsolescences" des composants électroniques comme cela a été le cas pour les Rafale F3 de l'ADA. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je craindrais plutôt un renoncement aux 2 derniers par l'un des gouvernenments du futur, mais si le programme des 6 à livrer d'ici 2028  est respecté je suis persuadé que les 3 derniers inclueront des améliorations.  

A moins que l'on cède les DOM/TOM et notre place permanente au CSONU et que des couillons auraient voté pour OB ou MGB  :lol: ou que l'on fasse une escadrille commune avec la RN, les 6 sont indispensables et de strictes suffisantes. Pour le reste on savait que 120 mois étaient nécessaires pour les livrer à la MN. Et si on veut en recevoir un tous les ans, alors il faut sérieusement lancer un emprunt national  :lol: pour financer l'activation et les réceptions.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la Royale a déjà sacrifié et renoncé à 2 FDA type Horizon, 6 FREMM, 2 Rafale, un PA2 et une déplétion d'effectif alors que la MN est la bonne élève dans la gestion, le format équipage, et surtout le nombre d'annulation et de réduction depuis des années du nombre de coques. Alors; disposer de 4 SNA c'est tout simplement ridicule, on n'a pas la face maritime de l'Italie, des Pays-Bas ou du Portugal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,419
    Total Members
    1,550
    Most Online
    KLD
    Newest Member
    KLD
    Joined
  • Forum Statistics

    20,726
    Total Topics
    1,254,364
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries