[BalardGone] Pourquoi pas un Pentagone français?


Recommended Posts

Pour les appareils électrique perso, sur le coup j'ai pensé a des soucis de sécurité lié a des écoute potentielle, mais bon visiblement c'est juste une histoire de menu monnaie :lol:

La vrai lutte porte sur les convecteurs. Avec eux il y a consommation d'électricité et risque incendie.

Pour les cafetières, j'espère qu'ils ont prévu des salles détente dans chaque service. Ça, c'est très important pour le boulot (et c'est pas du sarcasme de ma part.).

Edited by Serge
Link to post
Share on other sites

Si le site est bien conçu il y aura largement assez de machines à café. A mon travail ou nous sommes plusieurs milliers dans des bureaux open space il y a une salle de repos / café tout les 30 mètres, c'est bien trop ;)

Edited by clem200
Link to post
Share on other sites

Quoi ? Un micro dans la Senseo ? Elle reste sur place la machine non ? Si c'est ça on peut pas procéder à un contrôle de la bête?

Oui c'est un grand classique d'utiliser les engin électrique "mobile" comme base pour sniffer des infos et les sortie via CPL par exemple. Dans ton truc électrique tu peux y coller du Bluetooth, du wifi, des micro, des caméra etc. C'est valable pour la cafetière mais aussi pour le mini chauffage, le ventilateur etc. Et comme ce genre de chinoiserie perso, soit tombe en panne toute les 10 minutes soit tu te le fait chourer ... il en passe des dizaine par ans au meme endroit, donc des dizaines de possibilité de coller un mouchard. Je suppose que le réseau électrique dispose de filtre a CPL mais on sait jamais.

Link to post
Share on other sites

Le plus amusant dans un article que je viens de lire, c'est la description de la cuve du CPCO. Elle est étanche comme un sous marin.

C'est bien qu'elle soit étanche mais cela ne sert à rien si on ne peut pas y accéder en temps de crue.

Link to post
Share on other sites

Le plus amusant dans un article que je viens de lire, c'est la description de la cuve du CPCO. Elle est étanche comme un sous marin.

C'est bien qu'elle soit étanche mais cela ne sert à rien si on ne peut pas y accéder en temps de crue.

Il va falloir faire une commande spéciale de kayak et autre pirogue, il y a déjà les pilotis :)

Link to post
Share on other sites

Oui c'est un grand classique d'utiliser les engin électrique "mobile" comme base pour sniffer des infos et les sortie via CPL par exemple. Dans ton truc électrique tu peux y coller du Bluetooth, du wifi, des micro, des caméra etc. C'est valable pour la cafetière mais aussi pour le mini chauffage, le ventilateur etc. Et comme ce genre de chinoiserie perso, soit tombe en panne toute les 10 minutes soit tu te le fait chourer ... il en passe des dizaine par ans au meme endroit, donc des dizaines de possibilité de coller un mouchard. Je suppose que le réseau électrique dispose de filtre a CPL mais on sait jamais.

 

 

   Ok mais si c'est une approche sécurité/renseignement pure :  La solution des machines a café gérée par un prestataire de service est 1000x pire t'imagine tout ce qu'une puissance étrangère pourrait faire faire mettre la dedans ? Des centaines de micros (au cas ou elles seraient vérifiées histoire qu'elles soient impossible a "cleaner" et en oublient plein) et des caméras ... Et paye ta première loge devant les conversations a la pause des éventuels haut gradés ect ...

 

   Ok pour être parano jusqu'au cafetières mais si c'est pour faire confiance a un prestataire de service infiltrable par n'importe quelle puissance moi je dis "houla" la dernière super mauvaise idée ...

 

   Toute façon au ministère ils étaient pas du genre a boire le café dans des salons dandy avé les petits fours et un nestor ?  >  déja parti très loin pour ce taunt infame

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Faire TROP les poches du client peut faire perdre le client...

Bah. C'est le concurrent qui va reprendre, mais le concurrent on le connaît, on dîne avec lui de temps en temps, il va bien avoir une autre affaire à nous refiler en compensation, ou quelques postes qui se libèrent. Dans les services informatiques du moins, c'est un petit milieu, ni les clients ni les salariés n'y gagnent : la rente est captée par le top management, les commerciaux, différents parasites (qualiticiens, directeurs de projets... : produisent rarement quoi que ce soit d'utilisé ni d'utilisable ; les premiers sont des alibis onéreux, les second permettent de facturer en embrouillant).

Link to post
Share on other sites

PFFF quand je pense que je bosse dans un labo de recherche ou j'ai été obligé de clouer ma fenêtre pour ne pas la prendre sur la g....., ou n avait des seaux pour récupérer l'eau de pluie en salle "radioactive"... En attendant la fin de la garantie décennale pour pas vexer l'archi (indispensable pour les mises à jour du chateau, monument historique).... Finalement ca ne m'étonne pas trop..

Link to post
Share on other sites

Cet aspect absurde existe évidemment, mais il procède plus simplement de la corruption / collusion.

Tant que ce sera une situation que beaucoup applaudissent des deux mains ... ca peut durer tres longtemps.

Apres si on me dit qu'en fait c'est juste une maniere de subventionner tel ou tel industriel et que la collectivité bénéficiera de contrepartie - a l'américaine - pourquoi pas ... mais je sais pas pourquoi je doute qu'on soit dans un plan aussi aboutit :bloblaugh:

Il doivent bien se marrer chez Bouygues ... d'un coté il leur faut bien ca pour compenser la faillite de TF1, et l'excellence de leur prestation concernant l'EPR.

Edited by g4lly
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Bah en fait, j'ai un collegue qui fut chargé d'affaire dans une grosse boite que je ne citerais pas. Il me raconte souvent les façons de faire sur les contrats public / privé.

Et, à chaque fois, il me raconte à quel point il margeait sur ses contrats. Pourquoi ? essentiellement parceque les contrats public / privés sont fait de telle façon que tout est biaisé dès le départ. Les spec publique sont tellement floues et fausses que l'entreprise privé va au moins cher pour avoir le contrat puis fait des avenants pour installer ce que veut réellement le client.

 

Pour illustrer, je vais prendre une imprimante (cas réel !) :

la spec rattachée au contrat disait : "1 imprimante tous les 10 bureaux"

mon collegue allait alors chercher l'imprimante la moins chere possible (~20€ l'imprimante). Il a alors fait son budget la dessus.

Arrivé au moment de la construction et de l'installation, le client (public) a vu les imprimantes, elles n'allaient pas (110vac au lieu de 230, paspro, pas de scanner, ....). Mon collègue a donc racheté des imprimantes pro (9000€ piece) et a ajouté la depose/pose, le transport, le temps perdu, le déplacement d'un technicien, sa grosse marge, ... Et voila, il était arrivé à 15000€ piece.

 

C'est un exemple réel et courant. Tellement courant, que ce meme client public lui a repassé commande pour un nouveau projet quelques mois aprés.

Tout cela est due au contrat, à l'incompétence de certains acteurs (clients) et la compétence de certains acteurs (chargés d'affaires / avocats fournisseur) et à la façon de choisir un fournisseur par le client public (tout est normé, standardisé par des procédures à suivre). Au final, le cas de l'imprimante au dessus est quasi obligatoire car, pour avoir le contrat, il faut aller au moins cher.

Edited by Asgard
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Bah en fait, j'ai un collegue qui fut chargé d'affaire dans une grosse boite que je ne citerais pas. Il me raconte souvent les façons de faire sur les contrats public / privé.

Et, à chaque fois, il me raconte à quel point il margeait sur ses contrats. Pourquoi ? essentiellement parceque les contrats public / privés sont fait de telle façon que tout est biaisé dès le départ. Les spec publique sont tellement floues et fausses que l'entreprise privé va au moins cher pour avoir le contrat puis fait des avenants pour installer ce que veut réellement le client.

 

Pour illustrer, je vais prendre une imprimante (cas réel !) :

la spec rattachée au contrat disait : "1 imprimante tous les 10 bureaux"

mon collegue allait alors chercher l'imprimante la moins chere possible (~20€ l'imprimante). Il a alors fait son budget la dessus.

Arrivé au moment de la construction et de l'installation, le client (public) a vu les imprimantes, elles n'allaient pas (110vac au lieu de 230, paspro, pas de scanner, ....). Mon collègue a donc racheté des imprimantes pro (9000€ piece) et a ajouté la depose/pose, le transport, le temps perdu, le déplacement d'un technicien, sa grosse marge, ... Et voila, il était arrivé à 15000€ piece.

 

C'est un exemple réel et courant. Tellement courant, que ce meme client public lui a repassé commande pour un nouveau projet quelques mois aprés.

Tout cela est due au contrat, à l'incompétence de certains acteurs (clients) et la compétence de certains acteurs (chargés d'affaires / avocats fournisseur) et à la façon de choisir un fournisseur par le client public (tout est normé, standardisé par des procédures à suivre). Au final, le cas de l'imprimante au dessus est quasi obligatoire car, pour avoir le contrat, il faut aller au moins cher.

Ça va bien au delà de cela. Ce n'est aucunement le fruit de l'incompétence de quiconque. Tout est bien organisé. Sur les gros contrats public / privé il n'y a que quelques gros opérateurs susceptibles de présenter les garantis financières nécessaires. Garanties qui on considérablement augmentées depuis un peut plus de 10 ans ce qui a permis à c'est quelques grosses entreprises d'éliminer les entreprises de tailles moyennes, leurs concurrentes les plus compétitives et surtout les plus compétentes. Ces gros opérateurs ont le pouvoir de faire changer la loi à leurs profits. 

Dés le départ Il ne partent pas au plus bas, ils se sont arrangés entre eux comme ils se sont arrangés dans la téléphonie (ce sont les mêmes) pour se répartir les différents projets et êtres déjà 20% au dessus des prix du marché. Et en plus en général ils bossent comme des porcs. 

Edited by Gaspardm
Link to post
Share on other sites

Je parle d'incompétence car les spec sont assez vides. Quand je vois dans mon domaine (oil&gas) les pages de docs et leur niveau de détail, comparé à une spec publique, c'est le jour et la nuit. 

Il est difficile de faire un avenant aprés une de mes specs (sauf sur mes erreurs, qui me seront reprochées le cas écheant). C'est pas le cas sur une spec "public" (du moins pour celles que j'ai vu passer).

 

Pour compléter ton post Gaspardm, je dirai même que le fournisseur (Bouygue pour l'Hexagone) est en contact en amont du devis avec les archi/spécialiste du bureau public et connait parfaitement le budget et les éléments déterminant le choix. Ca biaise forcément l'appel d'offre.

 

"Pour se répartir les différents projets", ce n'était pas le cas de mon collègue. Par contre, chaque boite a/avait ses interlocuteurs privilégiés (mais ca, ca existe PARTOUT). 

Link to post
Share on other sites

Le fonctionnement en cartel est tellement avantageux qu'il est difficile de ne pas y céder ... et de croire que les acteurs principaux s'en privent ...

Les grosse entreprise de TP sont régulièrement condamné d'ailleurs, mais visiblement le tricher est infiniment rentable, et se faire prendre n'est pas très dissuasif.

Edited by g4lly
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,085
    Total Topics
    1,375,841
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries