Sign in to follow this  
alexandreVBCI

Gros bug sur un canon-robot anti-aérien GDF-MK5 : 9 morts, 14 blessés

Recommended Posts

Lu dans DSI et sur d'autres blogs :

Le 12 octobre 2007 dans son centre d’entraînement de Lolhata, la South African National Defence Force fit usage de batteries GDF-MK5, canon-robot anti-aérien à guidade radar et à désignation laser, interagissant avec une unité de contrôle de tir et rechargeant automatiquement son magasin de 250 obus de 35 mm. Lors d’une session de tirs réels en full automatic mode, une batterie récemment révisée ouvrit spontanément le feu sur celle voisine, puis rechercha et mitrailla autant de cibles que possible. Le déluge mortel ne cessa qu’une fois son premier magasin vidé. Neuf soldats furent tués et quatorze grièvement blessés. Police et armée sud-africaines mènent des enquêtes séparées - attentivement suivies par les milieux de la robotique militaire - afin de déterminer si cet incident fatal a eu une origine électromécanique ou logicielle.

Le fabricant suisse Oerlikon-Contraves privilégie la piste logicielle et signale que son GDF-MK5 n’est guère adapté à ce mode super-automatique ajouté par la SANDF. Maints experts estiment qu’il faut aussi décortiquer les cumuls d’options et de réactualisations effectués par les ingénieurs sud-africains, ceux-ci tripatouillèrent souvent matériels et roboticiels militaires du fait de l’embargo anti-apartheid des années 80-90. L’imbrication de facteurs techniques et non-techniques liée à cet accident turlupine Prétoria et Oerlikon, plusieurs enquêteurs doutant déjà d’une quelconque conclusion ferme à ces investigations.

Personnellement, ça me rassure pas sur les futurs robots/drones armés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, ça me rassure pas sur les futurs robots/drones armés...

Bof d'un coté c'est rassurant sur l'efficacité du systeme il a detruit toutes les "cibles" et seul la panne seche arrete le machin, ca denote une certaine fiabilité. Quand a l'ouverture du feu sur la batterie voisine, c'est assez louche, normalement il y a des limiteur de champ de tir qui empeche l'automate d'acceder a certain secteur de tir, visiblement la politique de sécurité lors des essai est tres sommaire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Problème dans la programmation à mon avis. Au fait c'est piratable ces robots/drones de combats ? On pourait les retourner contre l'adversaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Problème dans la programmation à mon avis. Au fait c'est piratable ces robots/drones de combats ? On pourait les retourner contre l'adversaire ?

Impossible, normalement ils sont indépendant d'un système extérieur à réseau, ce qui empêche tout piratage de loin ou de prés, pour pouvoir procéder à un piratage il faudrai que l'ennemie en question prenne le contrôle du centre de contrôle de tir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah Ok, je pensaient qu'ils étaient guidés à distance. Sinon ça pourait être redoutable, contrôler les drones adverses et les retourner contre lui.

...puis rechercha et mitrailla autant de cibles que possible

Il fait du zèle, le robot !  :-[

Cela ma toute suite fait penser a la fin de cette vidéo

 

Il faut pas exciter le robot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce systéme serais parfait si motorisé, imaginner l'engin spécialisé dans la terreur ou le couvre feu, Surtout dans les combats urbains.

Ce qui pourrais étre un bug, peut étre un essai sur un sytéme autonome et non piratable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais dans le film, il n'y avait pas que le termi mais aussi du support sous forme de chenillé et de VSTOL.

Je parle d'un engin chenille équippé avec un autocanon apte à combattre en urbains avec comme objectif: recherche et destruction d'éléments humain. La c'est surtout un engin lourd qui arpente les rues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais dans le film, il n'y avait pas que le termi mais aussi du support sous forme de chenillé et de VSTOL.

Je parle d'un engin chenille équippé avec un autocanon apte à combattre en urbains avec comme objectif: recherche et destruction d'éléments humain. La c'est surtout un engin lourd qui arpente les rues.

Tu parles de ces truc là ?

Image IPB

Y en avait des volant aussi pour l'appuie aérien au sol.

Image IPB

Tout celà est très beau, mais je me rappel d'un écrivain qui s'appelait Asimov et de ses lois de la robotique.

Le jours où les soldats seront tous des machines et où un seul homme pourra toutes les commander sera un jour sombre pour l'humanité. Sans parler que se seront à tous les coup les soldats des pays pauvre qui seront les premières cible de ces engins sans pitié. :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est de ces trucs.

C'est la doctrine parfaite du zéros mort.

T'inquiéte, ce n'est pas l'homme qui prendras le controle mais les machines, regarde matrix ou terminator.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore le passage du RObocop " Appellez une ambulance, vite !! VITE!!!"

lol

Oui, c'est de ces trucs.

C'est la doctrine parfaite du zéros mort.

T'inquiéte, ce n'est pas l'homme qui prendras le controle mais les machines, regarde matrix ou terminator.

Et la marmotte met le chocolat dans le papier alu.

Pour en revenir à l'accident, car là y a un gros hors sujet qui arrive...Ce qui est interessant dans tout ca, c'est que la batterie tirait sur des cibles au sol et pas en air. Deja là y a une erreur. Ensuite apparement dans le mode auto le systeme ne distingue ni appareil volant ami, ni ennemi.

Suisse 1-Afrique du Sud 0.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux dernières nouvelles, les décideurs sont opposés à laisser l'initiative d'ouverture de feu à une machine. Ce n'est pas pour rien que l'on parle de robots ou drones télé-operés, lesquels ne pourraient ouvrir le feu que si un être humain presse le bouton. De ce que je crois en savoir, l'intelligence artificielle de ces machines n'est envisagé que pour leur déplacement sur un champs de bataille. Concernant cet accident, si celui-ci est bien réel, c'est incroyable qu'en effet les mesures de sécurité soient aussi lâches pour qu'il ait pu se produire. Sur un champs de tir lors d'exercices, on interdit aux personnels toute rotation sur soi-même avec une arme alimentée,il me parait stupide de ne pas appliquer le même principe à une telle machine.

@Soyouz : c'est bien pour ça que j'ai eu quelques doutes sur l'authenticité de cette nouvelle ou du moins sur sa narration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lu dans DSI et sur d'autres blogs :

Le 12 octobre 2007 dans son centre d’entraînement de Lolhata, la South African National Defence Force fit usage de batteries GDF-MK5, canon-robot anti-aérien à guidade radar et à désignation laser, interagissant avec une unité de contrôle de tir et rechargeant automatiquement son magasin de 250 obus de 35 mm. Lors d’une session de tirs réels en full automatic mode, une batterie récemment révisée ouvrit spontanément le feu sur celle voisine, puis rechercha et mitrailla autant de cibles que possible. Le déluge mortel ne cessa qu’une fois son premier magasin vidé. Neuf soldats furent tués et quatorze grièvement blessés. Police et armée sud-africaines mènent des enquêtes séparées - attentivement suivies par les milieux de la robotique militaire - afin de déterminer si cet incident fatal a eu une origine électromécanique ou logicielle.

Le fabricant suisse Oerlikon-Contraves privilégie la piste logicielle et signale que son GDF-MK5 n’est guère adapté à ce mode super-automatique ajouté par la SANDF. Maints experts estiment qu’il faut aussi décortiquer les cumuls d’options et de réactualisations effectués par les ingénieurs sud-africains, ceux-ci tripatouillèrent souvent matériels et roboticiels militaires du fait de l’embargo anti-apartheid des années 80-90. L’imbrication de facteurs techniques et non-techniques liée à cet accident turlupine Prétoria et Oerlikon, plusieurs enquêteurs doutant déjà d’une quelconque conclusion ferme à ces investigations.

Personnellement, ça me rassure pas sur les futurs robots/drones armés...

Bon ben pardon aux familles et tout ça quoi......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bizarre, personnellement au début, je pensais que ce genre de système était tout de même cogérer par un servant proche du drone, afin de lui permettre d'ouvrir le feu et de choisir les cibles, car difficiles de faire la différence entre un civile et un soldat...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas aujourd'hui de projet de robot/drone armé AUTONOME, mais à partir du moment que le système de tir est automatisé on ne peut éviter le risque d'un dysfonctionnement informatique (même avec un télé-opérateur proche du système) ou technique (verrins hydrauliques défectueux, etc..).

Les conditions d'utilisations, la fatigue du matériel, le climat (pluie, tempête de sable, etc..) peuvent aussi faire dysjoncter un système électronique.

Ce qui n'est pas grave pour les drone non armé (reconnaissance, caméra télé-opérée, "mule" de transport de matériel, etc...) peut devenir dangereux à partir du moment ou le système est armé et ou le contrôle de tir dépent d'un logiciel (on a déjà vu des avions largués des bombes par accident suite à un dysfonctionnement électronique, ainsi que des logiciels de reconnaissance se tromper).

Si on rajoute les erreurs humaines (mauvaise utilisation du matériel ou défaut de contrôles) on obtient des "bavures" qui peuvent être graves !

Exemple de bavure célébre qui fait froid dans le dos : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2007/09/cinq-bombes-nuc.html

   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il suffit que le poste voisin soit surélevé de quelques degrés par rapport à celui défectueux et adieu la valise. Imaginons deux systèmes sur des crêtes dont l'une est bien plus haute que l'autre, cela règlerait le problème de l'ouverture du feu sur la plus haute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a que les technologie d'aujourd'hui permette sans problème de créer un drone automate qui réagit en fonction d'un détecteur de chaleur.

Pour ma part si un tel système voit le jour, c'est pour protéger une ligne de front, en s'assurant que la zone à protéger soit clairement une zone à fréquentation unique d'ennemie...

Ce serait largement mieux que d'utiliser des bunker pourrie avec des hommes stressé !

Je l'aurais bien vue en 50 en Corée contre les Chinois  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf qu'en face les chinois auraient eu des ATGM modernes et des manpads, donc au final un résultat proche du Liban en 2006, mais en 10x pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Zamorana

le Monsieur te dis qu'il voit pas bien le rapport

on parle ici de systèmes automatisés qui auraient été utiles en cas de guerre de position (comme en Corée) ou sur la DMZ actuelle

que ce soit face a une armée moderne ou a des va nu pieds c'est pareil, ca peut etre utile pour defendre une position fixe plutot que d'y entasser des biffins dans des trous d'homme

vois pas l'interet de ta reflexion sur ce coup

Share this post


Link to post
Share on other sites

le Monsieur te dis qu'il voit pas bien le rapport

Ce qu'il dit c'est qu'il faut remettre le matériel dans son contexte de l'époque. Des robots à canons automatiques du XXIème siècle avec en face des Chinois équipés comme dans les années 50 ça n'a pas de sens vu qu'à l'époque les Chinois avaient un équipement équivalent à celui des Alliés.

Mais c'est vrai que ces systèmes automatisés peuvent être redoutables contre des fantassins sous-équipés et à découverts.

Un Oerlikon GDF MK-5 :

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui oui m'enfin moi ce que je dis c'est que même face a une armée bien equipée comme l'armée chinoise actuelle ou celle que tu veux ces systèmes d'armes fixes feront un meilleur point de fixation que des trouffions dans leur tranchée

après ils prendront des pelots de la part de l'artillerie et de l'aviation et ils dureront pas plus de 5 minutes mais c'est toujours mieux de perdre des machines que des hommes

en gros faut les voir comme un peu comme des "mines" intelligentes  et selectives (contrairement à la mine normale qui te saute à la tronche si tu lui marche dessus, la en jouant sur la programmation on peut limiter les risques, après c'est sur y'a les defauts logiciels, le hacking ... l'eternel jeu du chat et de la souris )

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut aussi les voir comme sentinelles pour garder des bases. Sinon en combat urbain, si on réduit les dimensions de ce système ça peut être intéressant pour par exemple bloquer toute une rue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,533
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Tyreas
    Newest Member
    Tyreas
    Joined
  • Forum Statistics

    20,963
    Total Topics
    1,340,199
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries