Desty-N

Members
  • Content Count

    865
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Desty-N

    [Rafale]

    Je suis d'accord. Moi aussi, je verrais bien à terme 1-2 Rafale accompagné(s) d'une meute de drones dirigés au plus prêt par les hommes à bord des avions. Mais, au moins, dans un premier temps, je pense qu'il conviendrait de ne pas tout faire reposer d'emblée sur le pilote. Qu'un officier de système d'arme teste d'abord le système de guidage, afin de voir si les contraintes ne s'avèrent pas trop prenantes et ne risquent pas de détourner l'aviateur de sa tache principale. D'autre part, je me rend compte que les actuelles opérations extérieures ne semblent pas mentionner de mission où les avions de chasse aient risqué leur intégrité. On peut m'objecter que justement, on leur affectait des objectifs appropriés et que les drones permettraient d'envisager des missions plus périlleuses. Mais, à court terme, je pense que des événement comme ceux de Libye ont plutôt mis en exergue des soucis logistiques, puisque les américains nous ont aidé pour nous approvisionner en vol. En conséquence, je me demande s'il ne faudrait pas chercher comment se servir du nEuron comme engin ravitailleur? Le vol en formation à Istres indique qu'il peut se rapprocher d'un Rafale sans risques. Il resterait à imaginer comment installer un dispositif d'approvisionnement en carburant. Fixer un réservoir supplémentaire, comme pour les Rafales marine qui doivent se passer d'appareil spécialisé?
  2. Un article qui fait le lien entre ce sujet et les thèmes généraux du forum: Pas d’armée efficace sans de bonnes chaînes d’approvisionnement (...). Une logistique qui mobilise beaucoup d’hommes et les expose au danger. (...) Pour Nato Ensec CEO (Nato energy security centre of excellence), les énergies renouvelables sont la solution. (...). L’idée de ce centre, financé par huit pays (Lituanie, Estonie, France…), est de remplacer les générateurs à essence par des conteneurs déployant énergies renouvelables, générateurs et batteries. Le "système modulaire hybride de production et de gestion de l’énergie" déploie une batterie de 100 kWh, une éolienne de 6,5 kW, des panneaux de 25,2 kW et deux générateurs diesel de secours de 75 kW. Avec de tels équipements, il est possible d’alimenter un camp, un état-major ou un hôpital de 100 personnes. Cet outil peut être mis en place par quatre hommes en moins d’une demi-journée. L’armée lituanienne a reçu un premier prototype (...): près de 29 % d’économies de carburant "malgré l’absence de soleil et de vent", (...). Des tests en opérations sont prévus. http://www.usinenouvelle.com/article/nato-energy-security-remporte-la-categorie-energies-renouvelables-des-trophees-de-la-transition-energetique.N395352 Dans l'état actuel des choses, par contre, je doute qu'on en vienne aux véhicules électriques. Mais les hybrides rechargeables pourraient s'avérer intéressants d'ici quelques années ... Edit je faisais preuve de pessimisme quand j'évoquais des années : Mais pas encore rechargeable …
  3. Lol : (...) Dans le cadre de sa transition énergétique, l'Allemagne va tourner le dos complètement au nucléaire d'ici 2022 et veut s'approvisionner en électricité à 80% d'origine verte à l'horizon 2050. Pour ce faire, les renouvelables sont subventionnés depuis le début des années 2000 (...) Le transport du courant produit par les éoliennes installées dans le nord vers l'ouest et le sud, plus peuplés et plus industrialisés, a du mal à suivre. Pour laisser le temps aux opérateurs de réseaux de construire de nouvelles lignes, Berlin veut limiter la part des renouvelables à 45% à l'horizon 2025. Elle était déjà à un tiers l'an dernier. La réforme met également fin aux subventions systématiques (...). Des appels d'offres seront organisés (...) , la proposition (...) qui aura le moins besoin de subventions - sera retenue. Le gouvernement espère ainsi faire baisser les prix pour le consommateur (...) Mais en suivant cette voie «l'Allemagne va manquer ses objectifs de protection du climat», prévient Niklas Schinerl, de Greenpeace. A cause entre autres du poids toujours prépondérant du charbon (...) l'Allemagne a du mal à faire baisser ses émissions de dioxyde de carbone (CO2). En porte-à-faux à cause des emplois qui dépendent du secteur du charbon (...) le gouvernement a garanti le recours à celui-ci pour les années à venir. (...) http://www.20minutes.fr/planete/1861409-20160608-allemagne-va-restreindre-soutien-energies-renouvelables Il me semble qu'on avait eu le même début de schéma en Espagne: 1) subventions gouvernementales aux énergies renouvelables 2) essor de ces dernières 3) lamentation des médias français comme quoi l'Hexagone est en retard par rapport à d'autres, et qu'on est vraiment "nuls,-les-plus- mauvais-que-la-terre -aie jamais-portés" 3) premiers craquements quand on s'aperçoit que les subventions commencent à couter cher, et qu'elles n’empêchent pas le pays d'émettre beaucoup de CO2 4) baise des subsides versés par l'état 5) "soudaine" découverte qu'il existait une bulle spéculative alimentée par l'argent public 6) difficultés en tout genre des entreprises impliquées en 2) et célébrées en 3), voire quelques faillites J'hésite à rajouter 7) amnésie des médias, qui n'hésiteront pas à reprendre le point 3) quelques semaines plus tard sur un autre sujet. Mais je traine toujours une profonde irritation suite à l'histoire des migrants après avoir lu des unes comme "Le prix Nobel de la paix pour Angela Merkel", "Si seulement elle était française" etc.. Je ne peux donc pas jurer de mon impartialité. On va en rester à six points. Actuellement, l'Allemagne semble aborder le point 4). Je verrais bien la "soudaine" découverte de la bulle spéculative, d'ici septembre... Cela me désole, car je pense qu'il existe des approches prometteuses pour développer les énergies renouvelables (solaire thermique, stockage d'énergie via des volants d'inertie, etc ...), mais je développerai plutôt ce thème à l'occasion dans le sujet approprié
  4. Intéressant article de l'Express. Par respect de la propriété intellectuelle, je ne vais citer que des -longs- extraits. (J'assume le coté totalement partial de mon choix ) Brexit: should they stay or should they go? Par Marc EPSTEIN, publié le 07/06/2016 à 10:46 (...) A quelques semaines du référendum, (...), les sondeurs prévoient une majorité en faveur du statu quo, au grand soulagement du Premier ministre (...), ainsi que de ses partenaires (...) De fait, il est difficile d'exagérer l'importance de l'enjeu. Si, par hypothèse, les Britanniques optaient pour un retrait, l'Europe se verrait privée de la deuxième économie de l'Union, et d'un des rares pays membres à disposer de forces militaires et d'un outil diplomatique de poids. Surtout, par un effet de contagion, d'autres États - la Hongrie et la Slovaquie, notamment - saisiraient sans doute l'occasion pour organiser à leur tour des référendums. (...) Comme si cela ne suffisait pas, un éventuel Brexit serait lourd de périls pour le Royaume-Uni lui-même. Car la tentation d'un retrait de l'UE est un phénomène proprement anglais; les autres peuples du royaume - Écossais, Gallois, catholiques d'Irlande du Nord - sont favorables à l'UE.(...) D'où le paradoxe des champions du Brexit, (...): en dénonçant le caractère prétendument artificiel de l'UE, ils prennent le risque de faire éclater (...): le Royaume-Uni lui-même!(...) Outre-Manche, (...) , la question de la participation sera cruciale: les électeurs favorables au Brexit, plus âgés et ruraux (...), sont enclins à accomplir leur devoir électoral en nombre, tandis que les jeunes et les citadins, (...) pro-UE, ont plutôt tendance à s'abstenir. Pis, des centaines de milliers d'entre eux ont été radiés des listes électorales pour des raisons administratives (...) Pour David Cameron, qui a pris l'initiative de ce vote et joue sa carrière, la partie s'annonce d'autant plus serrée qu'il se trouve, sur ce terrain, à rebours de son propre mouvement (...) De fait, une question aussi complexe que les avantages et les inconvénients de l'UE se prête mal aux simplifications. (...) Faut-il échapper aux "diktats des bureaucrates non élus de Bruxelles", (...)? Ou est-il préférable de garder sa place à la table des négociations, à l'UE, au risque de se voir imposer des pratiques et des références autres que les siennes? (...) A écouter les "Brexiters", le retrait du Royaume-Uni de l'UE permettrait de libérer la diplomatie de Londres (...) Fort de ses "relations privilégiées", le Royaume-Uni (ou ce qu'il en restera) pourrait s'appuyer sur ses alliés historiques que sont les États-Unis et le Canada, d'une part, et les pays d'Asie et du Pacifique membres du Commonwealth (...) d'autre part. "Pourquoi s'en tenir au cadre étroit de l'UE, quand la plupart des lois sont définies au sein des institutions internationales, telles que l'Organisation mondiale du commerce ou le Fonds monétaire international? (...). La Norvège et la Suisse n'appartiennent pas à l'Union européenne, (...). Mais cela n'a pas empêché Oslo et Berne de signer un accord commercial avec l'UE! Et, puisque notre économie est plus importante que la leur, nous obtiendrons un meilleur accord!" (...) L'ennui, c'est que le reste du monde ne le voit pas ainsi. A la fin du mois d'avril, Barack Obama est venu le dire (...) : un Royaume-Uni réduit à sa seule identité insulaire pèsera toujours moins lourd que le membre influent de l'Union européenne qu'il est aujourd'hui. Quant à l'"argument norvégien", il a été battu en brèche dès 2014 par la Première ministre de ce royaume (...): "(...) Les Britanniques qui envisagent de signer un accord semblable à celui qui nous lie à l'UE sous-estiment à quel point la Norvège est soumise, elle aussi, aux lois et aux réglementations européennes." Puisque les considérations diplomatiques, commerciales ou financières ne suffiront pas (...), les partisans d'un retrait de l'UE devraient user, dans les dernières semaines de la campagne, de leur prétendue carte maîtresse: l'immigration et le contrôle des frontières. "Notre pays a accueilli environ 300 000 étrangers depuis un an, originaires ou non de l'UE (...) " Or ce rythme des arrivées est pratiquement inchangé depuis une décennie. Peu importe que les nouveaux arrivants rapportent davantage qu'ils ne coûtent à l'économie nationale, grâce aux cotisations sociales, entre autres! Quand 3 millions de personnes s'installent dans un pays, les services sociaux sont plus sollicités qu'autrefois. (...)" La fin de campagne sera sale. Et le résultat pourrait se révéler trop serré pour trancher le débat une fois pour toutes. (...) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/brexit-should-they-stay-or-should-they-go_1799620.html Si la Hongrie et la Slovaquie quittaient l'UE, je les vois mal rester seuls. Et on retombe dans le dilemme évoqué: vaut-il mieux chercher un puissant allié (USA, Russie..), au risque qu'il vous néglige; ou bien tâcher de peser à la table des négociations de l'UE, au risque de se voir imposer des pratiques et des références autres que les siennes. Je tique aussi en ce qui concerne les radiations sur les listes électorales. Je n'ose imaginer les protestations véhémentes, si cela arrivait aux partisans du Brexit. Au final, j'en reste à mon allégorie de prédilection: L'adolescent qui dit à ses parents "quand je serai grand, je ferai ce que je veux!" et eux lui répondent "Ok, mais en cas de problème tu te débrouilleras tout seul"
  5. Desty-N

    [Rafale]

    Y a qu'à demander: Le nEURON a effectué un vol en public à l'occasion d'un meeting organisé par l'armée de l'Air à Istres ce samedi 4 juin. "C'est la première fois dans l'histoire de l'aéronautique mondiale qu'un appareil furtif contrôlé depuis le sol évolue en public", souligne le communiqué de Dassault Aviation (...) Après son décollage, le nEUROn a été rejoint par (...) le Rafale et le Falcon 8X. "Les trois avions sont passés en formation à 150 mètres d’altitude et à 350 km/h au-dessus de la piste d’Istres, permettant à des milliers de spectateurs de les voir à moins de 400 mètres de distance" (...) De quoi mettre à jour le cliché et la vidéo réalisés en 2014 lorsque le nEUROn s'était déjà illustré comme le premier drone de combat au monde à évoluer en formation avec d’autres appareils. Pour ce vol réalisé au-dessus de la Méditerranée, le drone était accompagné du Rafale, comme à Istres ce samedi, mais du prédécesseur du 8X, le Falcon 7X. (...) Une vidéo d'un spectateur ayant assisté à l'évènement : https://www.youtube.com/embed/MfAf0afScqQ ( www.youtube.com/embed/MfAf0afScqQ ?) http://www.usinenouvelle.com/article/en-images-premier-vol-en-public-pour-le-neuron-le-drone-sans-pilote-de-dassault.N395162 Dassault a fait valoir que la réalisation d’un tel vol, dans un volume très contraint, représente une véritable prouesse . Cela me semble vraisemblable, mais si quelqu'un pouvait confirmer... Le vol en formation Neuron- Rafale me semble le point le plus intéressant. Commander un drone depuis un avion de chasse permettrait une grande réactivité tout en évitant de dépendre d'un réseau de communication trop vaste/ fragile/ détectable, et éviterait au pilote de risquer directement sa vie lors des opérations les plus périlleuses. Edit : sans oublier la question qui fâche. Commencera-ton par contrôler le drone depuis l'arrière d'un avion biplace?
  6. En complément de mon poste précédent, je voudrais rajouter plusieurs points: concernant Hessdalen, je me demande s'il n'y aurait pas intérêt à en examiner les phénomène à l'aide d'instruments analogues à ceux du satellite Taranis : caméras, détecteurs X et gamma, antenne de mesure du champ électrique, magnétomètre ... La standardisation dans le recueil des résultats rendrait les extrapolations moins hasardeuses. Wikipedia mentionne la plate-forme Myriade de 68 kg, pour une masse totale de 152 kg, cela indique une charge utile de 84 kg. Vu le caractère très localisé des évènements, il ne s'agirait évidement pas de recourir à un satellite. Je ne suis même pas sûr qu'un drone s'avèrerait pertinent. Peut-être un ballon captif? il existe un autre phénomène atmosphérique rare, mais à ne pas négliger, si on s'intéresse aux OVNIS en tant qu'objets. Il s'agit de la foudre en boule ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Foudre_en_boule ) J'ai un peu hésité avant de le mentionner, du fait de son caractère versatile et aléatoire, bref exotique. Pendant très longtemps, on n'a disposé que de témoignages assez hétérogènes, tant en ce qui concerne la forme que la couleur, et le comportement (après la lecture de certaines descriptions, la vison d'Hergé dans "Les 7 boules de cristal" ne semble d'ailleurs plus particulièrement extravagante!). Il semblerait que les premières mesures scientifiques ne datent que de 2014. On les devrait à des membres d'une université chinoise travaillant sur le plateau tibétain ( http://physics.aps.org/articles/v7/5 ) Mais la plupart des analystes s'accordent cependant sur le caractère naturel du phénomène. Il me semble logique de chercher d'abord de ce coté là, avant d'envisager les OVNIS comme les véhicules propulsés par MHD, chers à Jean-Pierre Petit enfin je voudrais signaler la récente (31 mai 2016) mise en service du système FRIPON (Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network, ou « Réseau de récupération de boules de feu et d'observation interplanétaire » https://fr.wikipedia.org/wiki/FRIPON , http://ceres.geol.u-psud.fr/fripon/ ). Ce réseau de caméras vise à surveiller le ciel de France en continu aussi bien de nuit que de jour, afin de détecter les météores les plus brillants, déterminer leurs trajectoires, voire leur point de chute pour en retrouver les débbris au sol et d'identifier leur origine. Mais je me demande s'il n'y aurait pas également moyen de recouper les enregistrements des caméras avec les évènements que le GEIPAN ne parvient pas à expliquer? Il me semble qu'accumuler les données sur un phénomène incompréhensible augmente les chances d'en trouver une explication Ou bien je succombe juste à la mode actuelle du Big Data!!
  7. J'ignore si c'est le bon emplacement pour l'info, désolé si ce n'est pas le cas: Tous les deux ans, la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque récompense, dans le cadre du « Prix de l’Audace », des militaires qui ont mis au point de nouveaux procédés .(...) ayant un intérêt opérationnel.(...) L'(...)innovation .(...) de l’adjudant Alexis, un instructeur tir au 7e .(...)BCA, .(...) a consisté à adapter une lampe tactique et un désignateur laser sur un fusil Famas FÉLIN .(...) Or, pour l’armée de Terre la « capacité d’éclairement est vitale aux troupes en combat de nuit et en milieu urbain ». D’où le prix obtenu par l’adjudant Alexis. Le concept qu’il a imaginé a déjà fait ses preuves sur le terrain. Soutenu par la Mission innovation participative (MIP) du ministère de la Défense, le sous-officier a noué un partenariat avec l’entreprise Peace Surplus pour fabriquer 30 exemplaires de son système.(...) http://www.opex360.com/2016/06/01/officier-ameliore-lefficacite-du-famas-felin/
  8. Henri Vernes y a même consacré l'aventure 123 de Bob Morane ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bob_Morane#Cycle_Miss_Ylang-Ylang ) Concernant les lumières de Hesdalen, quelqu'un sait-il si les scientifiques ont avancé dans la compréhension du phénomène? Sur Google, les pages pas trop anciennes renvoient plutôt vers un "Mystérieuse boule de lumière filmé planant au-dessus de Hessdalen " ( De manière plus générale, on devrait avancer dans la compréhension des Objets Volants Non Identifiés (qu'on ramène malheureusement souvent à des "Vaisseaux spatiaux extra-terrestres pleins de petits hommes verts") avec le lancement du satellite Taranis, vers la fin de cette année. L'engin étudiera les phénomènes lumineux transitoires, des éclairs lumineux en haute atmosphère, suffisamment fugaces pour qu'on ne réussisse à les filmer qu'à la fin des années 80 https://fr.wikipedia.org/wiki/Phénomène_lumineux_transitoire https://fr.wikipedia.org/wiki/Taranis_(satellite) Avec un peu de chance, on recueillera assez de données pour créer un modèle permettant de comprendre ces événements.
  9. Blue Origin devient également sous-traitant de la NASA : Private spaceflight company Blue Origin, (...), is partnering with NASA to help transport new technologies to the edge of space. These payloads will fly on Blue Origin's New Shepard rocket, a reusable vehicle designed to travel up to 62 miles above the Earth's surface. The partnership is part of NASA's Flight Opportunities Program. It's an initiative in which NASA helps find ways for emerging space technologies — developed by companies, the government, or academia — to undergo flight testing. (...) Blue Origin joins five other companies part of the program that offer ways to transport technologies to high altitudes, (...). The companies will compete with one another for opportunities to take up these payloads above Earth. (...) http://www.theverge.com/2016/6/2/11845782/blue-origin-new-shepard-rocket-nasa-transport-space D'après le site de l'Agence: (...) Starting June 1, the contract with Blue Origin will compete with the other program companies for task orders to deliver payload integration and flight services. All task orders must be initiated within the contract's three-year performance period. (...) Blue Origin will join the following firms currently under contract: Masten Space Systems, Inc., Mojave, California Near Space Corporation, Tillamook, Oregon UP Aerospace, Inc., Littleton, Colorado Virgin Galactic, LLC, New York World View Enterprises, Inc., Tucson, Arizona (...) http://www.nasa.gov/press-release/nasa-awards-contract-for-suborbital-flight-service Je crois comprendre que B.O. va se trouver en compétition avec cinq autres sociétés pour décrocher les lancements. Par contre j'ignore si la concurrence jouera à chaque lancement, ou si la NASA attribuera des lots. Je me demande aussi combien de fois le même New Shepard pourra re-voler?
  10. Le Finantial Time estime qu'on assiste à une nouvelle guerre de l'information: Five popular Twitter accounts known for their acerbic lampoons of Russian foreign policy have become the latest victims in an increasingly noisy information war between the Kremlin and the west. (...) Russia, say Kremlin-watchers, has begun to ramp up and hone its messaging to audiences at home and far beyond its borders as the Kremlin looks to less overt, and less martial means to achieve its geostrategic ambitions — from lifting western sanctions to sowing division in the EU and Nato. (...) Consequently, the need to better insulate countries from misinformation originating from Russia has become one of the most frequent talking-points between military and intelligence officials from Nato governments. It will be discussed by all 28 Nato allies at the organisation’s forthcoming biennial summit this July. (...) In Germany, chancellor Angela Merkel has ordered her intelligence services to investigate the unusual case of “Lisa”, a 13-year-old Russian-German girl who claimed — falsely — to have been raped by immigrants. Lisa’s claims prompted a furore in Germany, including angry demonstrations by the country’s Russian-German community — particularly after they were played up in exports on Russian state television. German authorities want to know to whether Moscow used social media to deliberately inflame anger over the case. (...) Still, the success of Russia’s information campaign remains to be seen. Twitter has already reinstated some of the suspended accounts. And they now have a follower count growing at a faster pace than at any point in recent weeks. (...) http://www.ft.com/intl/cms/s/0/5de9c57a-2809-11e6-8ba3-cdd781d02d89.html#axzz4APwz7TCD Le bon vieil effet Streisand semble toujours marcher (https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand ) Mais l'article ne me convainc qu'à moitié car l'argumentation du journaliste repose trop sur des raisonnements du type "à qui profite le crime?" Tout cela m'a permis de découvrir un compte Twitter assez marrant : https://twitter.com/DarthPutinKGB Extrait:
  11. C'est marrant, j'aurais juré que des Traités genres Maastricht ou Lisbonne font évoluer le fameux mille-feuilles . À ceux qui reprochent à la commission de ne pas se trouver constituée de membres élus, je voudrais rappeler que non seulement nos ministres ne sont pas élus, comme l'a rappelé Boule75, mais nos juges non plus. Est-ce que cela signifie qu'il faut leur dénier toute légitimité? En ce qui concerne la plupart des pays de taille moyenne qui tirent actuellement leur épingle du jeu (Taiwan, Corée du Sud, Japon...) , ils me semble qu'ils partagent une caractéristique: ils sont TRÈS proches des USA, voire plus ou moins dépendants au niveau militaire. Israël s'en tire mieux, mais cela ne signifie pas pour autant une totale liberté d'action: par exemple, depuis Camp David, Tel-Aviv reçoit des subsides pour acheter acheter à son armée du matériel américain (dont ils réussissent à récupérer une partie de la sous-traitance, c'est vrai) . Ou encore, malgré une grande motivation, ils n'ont pas pu acheter le F-22, et vont devoir tirer la quintessence du F-35 (j'aurais tendance à penser qu'ils y arriveront, même s'ils en atteindront vite les limites, mais ce n'est pas le sujet ici) Bref, toutes ces nations bénéficient de l'aide d'un puissant parrain, qui parfois agit sans faire grand cas de ses alliés. Nombre d'eurosceptiques évoquent un resserrement de l'alliance avec Moscou, comme alternative. Mais, si Poutine fait preuve d'une indéniable habileté, il la met avant tout au service des intérêts de son pays, ce qui se comprend parfaitement. En l'occurrence, je ne vois pas vraiment d'éléments qui indiquent que nous gagnerions au change. Au moins dans l'UE, les rapports de force s'avèrent moins déséquilibrés, avec une Allemagne dont la population pèse seulement un tiers de plus que la notre, et une Grande-Bretagne avec qui nous jouons dans la même catégorie. En cela Obama a eu la franchise d'expliquer aux anglais, qu'il les préférait en tant que Cheval de Troie des USA au sein de l'Europe. S'ils quittent l'Union, ils pèsent 1% du monde, et le président américain a clairement annoncé que Washington les traiterait à cette aune.
  12. Article en français sur le sujet : Un projet d’attentat du groupe État islamique (EI) visant le centre de Düsseldorf, (...), a été déjoué, a annoncé jeudi 2 juin le parquet fédéral, précisant que trois suspects syriens, ont été arrêtés. « Selon les résultats de l’enquête en cours », les suspects envisageaient de perpétrer un attentat-suicide pour « l’organisation terroriste étrangère Etat islamique », (...) Les trois hommes, (...) étaient entrés séparément en Europe par la Grèce en mars et juillet 2015 juste avant le « pic » de la crise migratoire européenne. Un quatrième homme lié à ce projet, (...), avait été arrêté en février en France, où il se trouve actuellement en détention provisoire, et l’Allemagne va demander son transfèrement (...) il a révélé les projets du quatuor lorsqu’il est passé aux aveux le 1er février. (...) http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/06/02/un-projet-d-attentat-dejoue-en-allemagne_4931324_3214.html J'ai mis en gras les infos qui me semblent les plus importantes. Jusque là, nos voisins ont de la chance. Combien de temps est-ce que ça va encore durer?
  13. Un peu de neuf: Une fois et demie plus grosse que la Terre, l'exoplanète Kepler-62f est donnée pour habitable par plusieurs simulations, qui, pour la première fois, incluent des modèles climatiques. Tout dépend bien sûr de son atmosphère et aussi de son orbite autour de son étoile, plus pâle et moins chaude que notre Soleil. (...) http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronomie-exolanete-kepler-62f-pourrait-bien-etre-habitable-62994/ Je reste méfiant, à cause de précédentes déconvenues évoques sur ce forum. Dans le cas présent, les planètes tournent autour d'une naine orange dont la masse et le diamètre atteignent les 2/3 de ceux du soleil. Par contre j'ignore si l'activité de ce type d'étoiles serait compatible avec l'apparition de la vie. Les tempêtes stellaires ne risquent-elle pas d'entrainer des émissions de particules dangereuses?
  14. Si ça se passe comme pour ses déclarations belliqueuses, il y aura peut-être loin de la coupe aux lèvres Sinon, une conséquence potentielle inattendue du changement de ministre de la défense: (...) Pas sûr pourtant que Lieberman, surnommé « KGB » ou « Raspoutine » - en raison des liens qu’il conserve avec la Russie et avec laquelle il souhaite un rapprochement - soit l’allié rêvé. Dans les discussions avec les Etats-Unis, l’allié historique d’Israël, comme dans la relance d’une hypothétique solution sur les territoires palestiniens. Membre du Likoud ( parti conservateur), pragmatique, très au fait des questions militaires, Moshe Yaalon avant d’être démissionné était sur le point de conclure le renouvellement d’un énorme accord de défense ( 40 milliards de dollars) avec l’Amérique. Les positions extrêmes de Lieberman partisan de deux états « ethniquement homogènes » avec transfert des populations et maintien des colons dans les territoires occupés sont peu appréciées par le Département d’État. Elles pourraient rendre plus difficile sa conclusion. (...) http://www.challenges.fr/monde/moyen-orient/20160601.CHA9896/israel-avigdor-lieberman-un-allie-bien-encombrant.html J'hésite entre deux options: des déclarations à l'emporte-pièce de Lieberman, amènent Obama à geler l'accord, et à priver Israël de la fourniture rapide de nouveaux matériels la Maison-Blanche profite de l'arrivée du nouveau ministre, et de l'inévitable flottement qui s'ensuit, pour revoir ses propositions à la baisse. Obligeant Tel Aviv soit à avaler des couleuvres, soit à attendre le prochain président, en tablant sur une plus grande souplesse du nouvel arrivant, mais avec un nouveau délais à la clé Dans le dernier cas, il faudra aussi tenir compte de l'incertitude liée à tout changement. Par exemple une escalade verbale entre Trump et Lieberman, qui dégénérerait en altercation, voire en crise diplomatique...
  15. Un article du Guardian . Phone and online survey shows a 52-48 split in favour of leaving the EU as referendum campaign gathers steam (...) Previous polls have tended to show voters surveyed online to be more in favour of Britain leaving the EU. But in the latest ICM research, carried out for the Guardian, both methodologies yielded the same result – a majority in favour of leaving. (...) http://www.theguardian.com/politics/2016/may/31/uk-voters-leaning-towards-brexit-guardian-poll-reveals Je ne pense pas que les chiffres en eux-même s'avèrent très exacts. Par contre, ils indiquent une tendance à garder à l’œil pendant les trois semaines qui nous séparent du scrutin. Sinon, pour ajouter ma contribution au débat, je voudrais rappeler que la Commission Européenne rend des comptes au Parlement Européen, composé d'élus, qui, entre autres, approuve par vote le président de la commission ( Traité sur l'Union européenne, article 17-7 : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2008:115:0001:01:FR:HTML ), ainsi que la composition de la Commission. D'autres part elle partage ses prérogatives avec le Conseil de l'Union qui fait intervenir les ministres en lien avec l'ordre du jour. On ne peut pas dire que les institutions européennes ne tiennent aucun compte des principes démocratiques et des élus, tant nationaux qu'européens. D'ailleurs on a en ce moment un exemple qui montre bien que la Commission ne peut faire pas ce qu'elle veut avec le problème du glyphosphate: La Commission européenne a annoncé, mercredi 1er juin en conférence de presse, qu’elle proposera une réautorisation provisoire du glyphosate en Europe, pour dix-huit mois. Le temps pour l’Agence européenne des produits chimiques (ou ECHA, pour European Chemicals Agency, (...)) de se prononcer sur les dangers du produit. Le célèbre Roundup de Monsanto, dont le glyphosate est un principe actif, est au cœur d’une polémique (...) dont l’exécutif européen ne semble pouvoir se dépêtrer qu’en remettant une décision ferme à plus tard. Le 8 mars, la Commission avait proposé une réautorisation du glyphosate pour quinze ans, mais le vote des Etats membres ne s’était pas tenu, faute de majorité qualifiée. Même légèrement revue à la baisse, elle n’a pas empêché un nouveau camouflet. (...) La proposition d’autorisation provisoire du glyphosate sera votée (...) lundi 6 juin, (...) . Mais si Bruxelles assure avoir rassemblé une majorité autour de sa dernière proposition, l’issue du vote n’est pas certaine, une majorité qualifiée étant nécessaire. (...) Sur ce dossier (...) devenu explosif, Bruxelles n’a cessé de subir la valse-hésitation des Etats membres. Le Parlement européen s’est aussi invité dans la controverse (...) http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/01/sursis-de-dix-huit-mois-pour-le-roundup_4930354_3244.html À mon sens, l'UE est un outil dont il importe de tirer le meilleur parti. Est-il parfait? Non, il a des des inconvénients; mais aussi des avantages. Manque-t-il de transparence? Peut-être. Mais pour avoir eu l'occasion de discuter avec un ou deux fonctionnaires de l'Assemblée Nationale, je ne suis pas sûr que l'échelon de notre pays s'avère de meilleure qualité. La volonté politique suffirait à faire bouger les lignes? Je crois que c'est le Cardinal de Richelieu qui a dit "tout l'art du politique consiste pour lui à rendre possible ce qu'il juge nécessaire". A la volonté, il faut donc adjoindre une bonne dose d'habileté. On en a des exemples tout au long de l'histoire (à commencer par De Gaule et Churchill) Mais je trouve que les partisans du Brexit en particulier, et les souverainistes en général misent un peu trop sur cette caractéristique. En l’occurrence, cela revient à jouer une (très) grosse mise à quitte ou double. Si je devais résumer, je ferais appel à un dialogue assez classique entre un ado et ses parents. Lui: vivement que je sois grand, je ferai ce que je veux. Eux: Ok, mais en cas de problème, il faudra te débrouiller tout seul. (Bizarrement, on voit plutôt l’essor du Phénomène Tanguy [ https://fr.wikipedia.org/wiki/Phénomène_Tanguy ] que l'élan des aventuriers juvéniles) Paradoxalement, le RU s'avère un des états qui sait jouer au mieux des mécanisme de l'UE pour faire avancer ses intérêts (et ceux des USA!) On aura peut-être l'occasion de voir qui des adultes ou de l'ado aura le dernier mot…
  16. Ça, c'était avant ! Maintenant, Liberman se déclare favorable à la solution à deux états: Yisrael Beytenu party chairman Avigdor Liberman was sworn in as defense minister Monday evening after a Knesset vote approved his appointment. (...) In a possible effort to assuage such fears, Liberman touted his pro-peace credentials in a Knesset address after Monday’s vote, hailing a recent speech by Egyptian President Abdel-Fattah el-Sissi urging Israelis and Palestinians to return to talks as “a real opportunity.” “I agree to two states for two peoples,” Liberman said. “I was very supportive of [Netanyahu’s 2009] Bar-Ilan speech; Sissi’s speech was important and created a real opportunity, and we must try to rise to the challenge. Even the Arab initiative has positive elements that allow for dialogue.” (...) http://www.timesofisrael.com/avgidor-liberman-sworn-in-as-defense-minister/ À ce rythme là, il va virer hippie d'ici la fin de l'année!
  17. La Corée du Nord a apparemment échoué mardi dans une (...) tentative de tirer un missile balistique, en violation des résolutions de l'ONU, a indiqué le ministère sud-coréen de la Défense. Le ministère s'est refusé à se prononcer sur le type de missile (...) mais des médias sud-coréens rapportent, (...), qu'il s'agissait d'un missile de moyenne portée de type Musudan. En avril, la Corée du Nord a déjà fait trois tentatives de lancement de missile Musudan qui ont échoué. Les Nations unies interdisent à la Corée du Nord tout recours à la technologie balistique, mais Pyongyang tire régulièrement des missiles de courte portée qui s'abattent dans la mer Orientale. (...). L'essai a eu lieu mardi vers 05H20 heure sud-coréenne (20H20 GMT lundi) près de la ville portuaire de Wonsan, sur la côte orientale, (...) Ce type de missile aurait une portée allant de 2.500 à 4.000 kilomètres et pourrait atteindre la Corée du Sud et le Japon pour la portée inférieure, la portée supérieure pouvant aller jusqu'aux bases militaires américaines de l'île de Guam. Ce missile, qui avait été dévoilé lors d'un défilé militaire à Pyongyang en 2010, n'a jamais été testé avec succès en vol. (...) Les trois échecs d'avril avaient été perçus comme un revers avant le congrès historique du parti unique nord-coréen de début mai, qui était censé célébrer les réussites du régime.(...) Le climat s'est considérablement dégradé sur la péninsule depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen début janvier, suivi en février par le lancement d'une fusée, largement considéré comme un essai déguisé de missile longue portée. Le Conseil de sécurité de l'ONU, (...), avait réagi en adoptant les sanctions les plus lourdes jamais infligées à Pyongyang. http://www.challenges.fr/monde/20160531.CHA9840/la-coree-du-nord-rate-encore-un-tir-de-missile.html Le régime du nouveau Kim a donc échoué à plusieurs reprises sur ce point. Cela sent le "camp de rééducation" pour certains …
  18. Desty-N

    Le F-35

    Je vais en profiter pour placer une de mes marottes: je suis curieux de voir ce qu'Israël va faire du F-35. Tel-Aviv met un point d'honneur à agir seul, mais ils achètent énormément de matériel américain (payé par ces derniers) Avec qui pourraient-ils agir en coalition? Sûrement pas leurs voisins. Et je doute que les USA souhaitent mettre de l'huile sur le feu régional. Même dirigés par Trump!
  19. J'ai aussi lu récemment que l'US Navy envisage de commencer par utiliser ses drones pour le ravitaillement en vol et la surveillance radar. Pas sûr que le Neuron s'avère le plus approprié pour ces missions, mais les ingénieurs de Dassault ont su démontrer qu'ils avaient plus d'un tour dans leur sac. https://news.usni.org/2016/04/20/navy-plans-mq-xx-stingray-with-only-isr-tanking-capability-marines-testing-mq-8c-fire-scout-on-amphibs À titre personnel, la vision de l'US Navy me semble plutôt intéressante, voire pertinente puisqu'elle permet de soulager les personnels et les amène à se concentrer sur les missions de combat. Je suis curieux de voir si la Royale fera la même analyse?
  20. Pour la chambre des représentants, ok. On a déjà évoqué les circonscriptions, dont le découpage fait parfois penser à un tableau d'art abstrait. Mais pour l'élection des gouverneurs, impossible de recourir à ce genre d'astuces. Un autre lien sur l'abandon de Cruz face à Trump, et les conséquences pour le parti Républicain: http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/colomes-trump-met-k-o-cruz-et-le-parti-republicain-04-05-2016-2036892_55.php
  21. De quoi je le mêle ? Merkel veut lutter contre la montée du FN en France, une «ingérence» pour Marine Le Pen La chancelière allemande Angela Merkel s'est engagée mardi devant des élèves francophones de Berlin à lutter contre la montée du Front national en France, des déclarations «très graves» immédiatement qualifiées d'«ingérence» par la présidente du parti d'extrême droite, Marine Le Pen. (...) http://m.20minutes.fr/monde/1839329-20160503-merkel-veut-lutter-contre-montee-fn-france-ingerence-marine-pen J'espère que la chancelière se rend compte qu'elle fait un cadeau au FN, et qu'il s'agit d'un coup de billard politique à 3 bandes (je suis sûr qu'il y aura des médias français pour adhérer à cette lecture!). Personnellement, je tendrais à penser qu'elle continue sur sa lignée de choix "discutables" intransigeance quasi bornée vis-à-vis, de la Grèce, décision unilatérale et moralisatrice d'accueillir un million de migrants syriens, silence assourdissant quand son mininistre des finances implique la BCE dans la montée de l'AfD... À ce sujet, la montée du parti de F. Petry outre Rhin, me rend réservé, voire sceptique sur la pertinence d'A. Merkel à se prononcer sur les partis français. Si elle commençait par balayer devant sa porte...
  22. Il n' y a pas besoin de chercher une nouvelle physique, ce fait plus de vingt ans qu'on dispose d'une solution théorique, permettant de parcourir rapidement de très grande distance, tout en respectant la théorie de la Relativité Générale: La métrique d'Alcubierre, également connue sous le nom de propulsion Alcubierre (Alcubierre drive) et commande de chaîne, est une métrique développée en 1994 par le physicien mexicain Miguel Alcubierre. Elle implique une déformation en forme de « vague » de l'espace-temps, qui se contracterait dans une direction et se dilaterait dans l'autre. Bien que les calculs d'Alcubierre montrent qu'une telle déformation de l'espace et du temps impliquerait des énergies démesurées, une analyse subséquente tend à montrer que les moyens requis seraient moins difficiles à atteindre que prévu initialement. À ce jour, il n'existe aucune méthode connue pour créer une telle vague. La métrique demeure donc un modèle purement mathématique, (...) La métrique d'Alcubierre pourrait éventuellement rendre possible un voyage supraluminique en déformant l'espace à l'avant d'un vaisseau spatial tandis que l'espace derrière celui-ci se dilaterait. (...) https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9trique_d%27Alcubierre En gros, il s'agit +/- du Warp Drive de Star Trek. Le principal souci réside dans la manière d'obtenir une telle déformation de l'espace-temps. Il faut noter qu'on a déjà le cas d'une solution des équations d'Einstein qui donnait un résultat qu'on ne savait tout d'abord pas comment obtenir: Après 1915, le physicien allemand Karl Schwarzschild trouve une solution des équations d'Einstein décrivant le champ gravitationnel extérieur d'une distribution de masse à symétrie sphérique (...) Il existe toujours un champ gravitationnel se comportant de façon similaire à celui de la gravitation universelle, mais au centre l'endroit où se trouvait la distribution de matière apparaît ce qui est aujourd'hui appelé une singularité gravitationnelle, où le champ gravitationnel devient infini. Cette configuration, (...), était considérée comme non physique par Schwarzschild et Einstein. (...) À la fin des années 1920, le physicien indien Subrahmanyan Chandrasekhar montre qu'au-delà d'une certaine masse (appelée depuis limite de Chandrasekhar) un objet astrophysique qui n'est pas le siège de réactions nucléaires (une naine blanche) s'effondre sur lui-même sous l'effet de sa propre gravité, car aucune force ne peut contrarier l'effet de la gravitation. (...) Arthur Eddington, convaincu que quelque chose arrête inévitablement cet effondrement, s'oppose vivement aux arguments de Chandrasekhar lors d'une controverse restée célèbre (...) https://fr.wikipedia.org/wiki/Historique_des_trous_noirs Eddington, tout en reconnaissant l'exactitude des travaux de Chandrasekhar, les rejette en arguant qu'une naine blanche dépassant la masse limite n'aurait d'autre choix que de devenir ce qu'il décrivit alors comme étant un trou noir (sans utiliser ce terme qui date des années 1960), hypothèse qu'il juge trop absurde pour être raisonnable. (...) https://fr.wikipedia.org/wiki/Subrahmanyan_Chandrasekhar#La_masse_maximale_des_naines_blanches_et_la_controverse_avec_Eddington Les quelques théoriciens qui s'intéressent au problème, cherchent du coté de l'énergie sombre, descendante de la constante cosmologique d'Einstein, dotée d'une pression négative, qui la fait se comporter comme une force gravitationnelle répulsive (...) nécessaire pour expliquer diverses observations astrophysiques, notamment l'accélération de l'expansion de l'Univers détectée au tournant du XXIe siècle https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_sombre Cela semble donc infiniment difficile à obtenir, mais pas impossible.
  23. Je reste également réservé sur l’intérêt d'un sondage présidentiel au milieu des primaires. i aussi, je pense que pourrait surtout crédibiliser Donald Trump, sans que les Républicains ne soient pour autant au bout de leur peine: en Californie, (...) le déclin a commencé après 1994, quand le parti a soutenu un ensemble de mesures anti-immigrants, notamment la proposition 187 qui refusait les services publics aux clandestins (et l'école à 300 000 enfants sans papiers). Les publicités pour la proposition – soumise à référendum populaire – jouaient sur la peur de "l'invasion" : "They keep coming" (ils continuent à arriver). En novembre 1994, la proposition 187 a été adoptée à une large majorité des électeurs (59 %). Son application a été bloquée par la justice, mais dans la décennie suivante, plus d'un million de Latinos se sont inscrits sur les listes électorales, et les démocrates ont eu la haute main sur l’État. (...) http://clesnes.blog.lemonde.fr/2016/05/02/les-republicains-de-californie-destabilises-par-trump/ en Floride, Un sondage mené dans le « Sunshine State » par l’Association professionnelle des industriels de Floride (Associated Industries of Florida), indique qu’Hillary Clinton remportera (it) l’élection dans ce swing State (« Etat charnière ») face à Donald Trump (49 % pour elle, 36 % pour lui) ou Ted Cruz (48 %-39 %), en raison du manque de popularité des candidats républicains dans les blocs-clés d’électeurs (l’électorat féminin, hispanique et plus largement « non blanc »). (...) http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/05/03/primaires-americaines-la-floride-l-autre-probleme-du-parti-republicain_4912950_829254.html Le "Grand Old Party" peut biaiser en compliquant autant que possible l'accès au vote de ces minorités. Cela lui fera surement gagner du temps, mais cela ressemble tout de même de plus en plus à un combat d'arrière garde, non?
  24. Du nouveau: La fusée Vega, la plus petite de la gamme d'Arianespace, est désormais pleinement opérationnelle et se prépare à franchir un nouveau palier dans l'innovation, au côté d'Ariane (...) Le carnet de commandes est plein: sur les quatre prochaines années (...) Mais face à la concurrence internationale, en particulier de l'Américain SpaceX, l'Europe ne peut pas se reposer sur ses lauriers et «doit prévoir la suite», a-t-il insisté. C'est l'objectif de (...) Vega C et Ariane 6, pour lesquels de nouveaux hangars sont en (...)construction (...), où sera fabriqué le P120C, le moteur à propulsion liquide (...) commun aux 2 fusées. (...) Les deux nouveaux lanceurs, qui devraient mettre Vega et Ariane 5 à la retraite à l'horizon 2023, visent une réduction des coûts de 40 à 50%, «mais nous continuons les recherches pour réduire les coûts de 30% supplémentaires», a affirmé Giulio Ranzo, PDG d'Avio. (...) http://www.20minutes.fr/economie/1838469-20160502-apres-six-tirs-reussis-fusee-vega-veut-atteindre-nouveau-palier Question économique classique: la réduction des coûts amènera-t-elle de nouveaux acteurs à se découvrir des besoins en matière de satellites. Autrement dit: l'offre créera-t-elle la demande? Arianespace a l'habitude d'équilibrer ses coûts, mais d'autres acteurs semblent lancés dans une fuite en avant, qui ne se terminera bien qu'à la condition que le marché des satellites augmente fortement.
  25. Désolé si je douche certains espoirs: Dans la revue Nature, lundi 2 mai, une équipe (...) décrit un système de trois planètes tournant autour d’une « naine ultra-froide », (...) , située à une quarantaine d’années-lumière de notre planète. De nombreux articles de presse évoquent le caractère « potentiellement habitable » de ces nouvelles exoplanètes, mais celui-ci, (...), ne semble pas établi. (...) Comme l’écrivent eux-mêmes les chercheurs de l’université de Liège (Belgique) et du MIT (Etats-Unis) qui ont effectué les observations, deux des trois planètes « ne se trouvent pas dans la zone habitable » – c’est-à-dire à une distance qui y rende possible la présence d’eau liquide, un des éléments clés de l’apparition de la vie telle que nous la connaissons sur Terre. (...) Ces astres se situent très près de l’étoile naine, baptisée Trappist-1, (...). Le rayonnement qui les bombarde est entre deux et quatre fois plus intense que celui qui baigne la Terre – de quoi engendrer un effet de serre infernal. Les auteurs font l’hypothèse que des effets d’attraction avec leur étoile ont pu figer leur rythme de rotation de telle sorte qu’elles lui présentent toujours la même face : d’un côté une fournaise, de l’autre une glacière, ne laissant qu’une frange étroite où des températures plus clémentes seraient imaginables. Les masses et donc la composition de ces planètes sont encore inconnus, ce qui rend encore plus hasardeux de les qualifier d’« habitables » : on ignore même s’il s'agit de planètes rocheuses. Quant à la troisième planète, Trappist-1d, on ne connaît pas sa période de révolution autour de son étoile, ni sa distance à celle-ci. (...). Les auteurs de l’article (...). indiquent que ces nouvelles exoplanètes « se situent près de la frange intérieure de la zone habitable (...).». Mais, « (...) du mauvais côté de cette frontière ». Ce qui rend néanmoins cette observation intéressante, (...), est que ce système se trouve assez près (...), ce qui pourra faciliter son observation (...). En outre, dans la mesure où la naine ne luit que faiblement, il est plus aisé d’étudier la façon dont son rayonnement serait modifié en traversant l’atmosphère des planètes (...). Cela pourrait nous renseigner sur la composition de leur atmosphère, à condition qu’elles en soient dotées, (...). http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/05/02/exoplanetes-pourquoi-les-planetes-entourant-l-etoile-naine-trappist-1-ne-sont-pas-habitables_4912388_1650684.htm Il me semble qu'on avait aussi évoqué sur ce forum, les rayonnements à haute énergie qu'émettent aléatoirement les naines rouges. Un élément supplémentaire qui rend l’environnement de ces planètes d'autant plus hostiles à la vie. Le bon coté de toute cette histoire, c'est qu'on progresse dans l'astronomie des plus petites étoiles...