Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Captain Pif

Members
  • Posts

    554
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Captain Pif

  1. Impossible de savoir ce qui s'est éellement passé: les communiqués d'où qu'ils viennent sont suspects de pure propagande, les vidéos montrent ce qu'on veut bien qu'elles montrent. Soit il y avait volonté israélienne que çà tourne mal: pourquoi pas, mais qu'avaient-ils à y gagner? L'important était de montrer leur capacité à arrêter les bateaux. Même si la position turque vis à vis d'Israël a déjà beaucoup changé depuis Plomb Durci (en fait depuis l'arrivée des islamistes modérés au pouvoir à Ankara), il ne me semble, pas en 1ère analyse qu'Israël puisse gagner quelques chose à envenimer encore plus ses relations avec le Sublime Porte. Soit (comme le reprend le blog de M. Marchet) il y a erreur tactique: assaut mal préparé, réaction violente sous-estimée, engrenage. C'est tout aussi plausible. Les israéliens comme les américains ont une vision des pertes civiles très diffrentes des européens et notamment des français: eux préfèrent 10 morts civiles chez "l'ennemi" si çà évite des pertes chez leurs soldats, là où traditionnellement les forces françaises ou européennes essaient d'éviter les pertes civiles, même si celà fait prendre des risques supplémentaires à leurs propres troupes. C'est à mon très modeste avis le drame de l'évolution de la politique sécuritaire aux USA comme en Israël, car celà amène inéluctablement à décider qu'une vie vaut plus qu'une autre... Cette attitude est l'évidence quant des soldats se combattent. Elle est éthiquement condamnable quand des soldats combattent des civils, et au final contre productive... Et je ne suis ni anti-américain, ni anti-israélien... Autre réflexion, pour ne pas faire preuve de naïveté: Israël avait (aurait ???) proposé à la flotille de débarquer sa cargaison dans un port israélien, et de l'acheminer par la route après inspection. A l'évidence la flotille en refusant cette proposition poursuivait bien un objectif politique avec l'humanitaire comme prétexte (prétexte utile évidemment!). Précision enfin: Israël au terme des acciords d'Oslo garde la souveraineté des eaux territoriales. Donc la mer devant Gaza est une mer israélienne (mais évidemment pas les eaux internationales...).
  2. OK merci pour ces précisions. La soute est en effet assez postérieure, ceci étant à la réflexion un PatMar largue 1 torpille à la fois, donc la masse de l'engin rapportée à la masse de l'avion n'est pas si élevée que çà, ce n'est pas comme si 10 tonnes de bombes partaient d'un coup. En tous cas c'est un fort bel avion... Quant aux possibilités export? Les Australiens sont intéressés, les Indiens aussi, peut-être les Canadiens à terme. Je ne suis pas sûr que les Italiens aient assez de moyens financiers à lui consacrer. Les brit ont le Nimrod MRA4. Les Japonais (qui avaient + de 120 P3 Orion, le 2ème parc après l'US Navy) ont développé leur propre plate-forme. Les Allemands ont racheté les P3 néerlandais, les Français useront les Atl2 jusqu'à la corde, les autres PatMar volent sur des P3 d'occasion...
  3. En + il faut ravitailler la bête, or si elle ne pouvauit décoller qu'à 400 knts, çà laisserait très peu de marge de vitesse lors des ravitaillements... De mémoire, aucun SR71 ne vole plus. Mais évidemment si la Nasa a un programme secret, c'est... secret!
  4. g4lly, tu as l'air de bien connaître la bête. sais tu comment Boeing a installé la soute à armement? Sur un 737-800 civil, il y a pas mal de tuyaux et cables divers qui pessent sous le plancher cabile. C'est toujours assez compliqué de tout redessiner pour les faire passer sur les côtés, et industriellement coûteux. Il me semble sur un viel écorché du Poséidon que la soute était très ejn arrière, ce qui limite en partie le problème lmais doit être très délicat pour les variations de centre de gravité au largage. Peux-tu m'en dire plus? Merci!
  5. 129 Alphajet actifs, c'est beaucouop pour moins de 300 avions de combat... Les heures de vol pour "vieux pilotes " (pilotes "abonnés"), les officiers de l'AdA y sont assez viscéralement attachés, mais... si c'est logique pour ceux qui sont en état-major mais réintègreront ensuite une unuité navigante (LtCol patron d'escadron p.ex.), c'est plus discutable pour ceux qui n'aurront plus jamais à piloter un avion de combat. Une patrouille nationale n'est évidemment pas intégrer dans le quota d'avions nécessaire à une école internationale. Les plastrons... C'est le rôle de l'EE 2/2 Côte d'Or, mais ne soyons pas dupes: une motivation à sa création a été de garder un escadron et eds heures de vol pour des pilotes, i.e. d'essayer d'atténuer l'effet réduction de la flotte de combat. Ce n'est sans doute pas inutile pour l'entraînement, moins coûteux qu'un plastron tenu par un M2000 ou un Rafale... mais... Les effectifs donnés par Scramble me semblent un peu surestilmés pour Tours (un instructeur pilote m'a donné le chifre de 45 Alphajets) & Cazaux (30 à 40 avions, belges inclus). Je me trompe peut-être. Mais une école européenne à 150 M346 répartis sur 3 bases, plutôt Sud Europe pour l'Ecole réacteur (météo, espaces aériens plus dégagés) et peut-être Nord ou Centre pour l'Ecole réacteur (intérêt d'une météo plus capricieuse), çà me paraît bien.
  6. Pour le 747 de British Airways, il commençait gentiment à se préparer à l'amerissage quand l'équipage a réussi à faire redémarrer un puis deux réacteurs. Je ne sais pas vous, mais moi, transformer un 747 en hydravion, de nuit, je trouve que c'est un challenge intéressant... Donc oui,çà peut être dangereux. Après, ergoter sur le pourquoi et le comment des décisions, c'est très français... Il y a des gens dont le boulôt est de prendre des décisions, c'est tout. a posteriori, ce n'étaient pas toujours les meilleures, mais c'est ainsi.
  7. Os precursores portugueses embarcam no C-295M para efectuar uma salto automático armados e equipados para combate. Equipam com o pára-quedas automático fendado MC-1C. Super, l'échelle pour monter dans le Casa...:oops:
  8. Ben en fait non. Si les vertèbres sont vraiment tassées, alors il y a contre-indication médicale à voler sur des avions à siège éjectable. En général c'est donc reconversion transport. Heureusement les vertèbres résistent souvent assez bien. Il y a même des pilotes qui se sont éjectés plusieurs fois.
  9. Il y a aussi 3 Alphajet au CEAM de Mont de Marsan. En effet il y a rotation entre les avions de la PAF (13 ou 14, pour un format de présentation à 8 + 1 avion en spare) et les écoles. Le M2000 n'est pas adapté pour des raisons opérationnelles (on en a besoin pour d'autres missions), de coût à l'heure de vol (le M53 a une consommation respectable, surtout avec usage de la PC) et de volume d'évolution (il a besoin de d'avantage de hauteur pour faire une boucle). La question du successeur de l'Alphajet concerne d'avantage le cursus de formation des pilotes de chasse que la PAF. Simplement la PAF a toujours volé sur des avions français ou à participation française. Or il n'y a pas à ma connaissance de successeur à l'Alphajet dans les cartons à dessin.
  10. Babou, dois-je comprendre qu'il n'y a plus que 13 C-130H dans l'AdA? misère, misère...
  11. Pour l'anecdote, la photo montre un gadget du Saintonge immatriculé dans le nouveau système (120-MA) et un du Nice encore immatriculé dans l'ancien (8-NP). La Luftwaffe délègue la formation de ses pilotes à l'USAF depuis longtemps. Les alphajet A allemands (A pour Attack) n'ont jamais été des avions d'instruction. La Luftwaffe cherchait à remplacer ses Fiat G91 et à avoir pour un prix raisonnable une grande quantité d'avions pour faire de l'anti-char et de l'anti-hélicoptères dans l'hypothèse d'une invasion par le Pacte de Varsovie. Le contrat des armées OTAN centre-Europe étaient limité: tenir le temps que les renforts arrivent des USA par la mer. Donc la consommation d'avions (et de pilotes...) n'était pas le souci amjeur dans cette hypothèse de lutte pour la survie. en effet, la durée de vie d'un Alphajet engagé dans ces conditions n'aurait pas été très longue. Celles de nos Gazelle non plus, pour être honnête...
  12. D'accord avec Philippe: un mix A400M + C17 + C130 aurait été cohérent. Une remarque: on va avoir 19+8= 27 Casa 235-200. Si on compare, la RAF n'a rien dans cette gamme. L'USAF non plus (les C-27J vont être achetés pour l'US Army), en dehors de quelques Casa pour les forces spéciales. La Luftwaffe a prévu de troquer ses 80 Transall par 60 A400M. Quelqu'un peut essayer d'expliquer quel esrt le besoin spécifiquement français pour un cargo léger (au delà de leur emploi outre-mer, qui se comprend, mais ne justifie pas 27 avions). Quant au MRTT: tant mieux si çà bouge un peu, de là à avoir vraiment les avions en 2015... :lol: Es-ce que les aspects financiers sont seuls à expliquer que les 3 A310 de l'Esterel n'aient pas été dotés d'une capacité complémentaire de tanker avec des pods d'ailes, à l'instar des Polaris canadiens ou des 310 allemands? Et est-ce que l'achat d'occasion d'A310 et leur mise au standard MRTT (quitte à réduire p.ex. de 14 à 12 la commande d'A330) ne serait pas une solution fiancièrement acceptable pour doper notre capacité de projection? quelqu'un a les côuts (achats d'un A310 d'occasion, d'un A330 neuf ou d'occasion, et mise au standard MRTT)? Merci!
  13. La "valise diplomatique" voyage le plus souvent par liner civil, mais ce n'est alors qu'un attache-case accroché au poignet du gendarme qui le convoie. Dès que c'est plus volumineux (i.e. ne peut voyager en cabine) alors il faut un avion mili pour des raisons évidentes de sécurité/condidentialité. Le 1er escadron venu fait l'affaire (cette mission n'a rien de spécial). Retour sur les Casa 235, et leur elmploi éventuel au bénéfice du COS. Actuellement le 3/61 Poitou utilise surtout des Transall, et un ou deux Hercules. La question se posera forcément de leur remplacement. En effet si l'A400M pourrait être une option intéressante dans certaines missions (allonge, SDT automatique (enfin... quand il sera au point...), contre-mesures), il y a des profils de missions (e.g. récupération de 2 ou 3 gars du service action sur une piste en latérite dans les fins fonds du sahel) pour lesquelels déplacer du lourd n'est pas économiquement viable. C'est pourquoi un mix A400M / CN 235-200 me semblerait assez logique... (avec encore les C-13OH jusqu'à leur fin de potentiel, vers 2025)
  14. Captain Pif

    [Rafale]

    Bon, voir des avions ou des hélicos, c'est toujours sympa. La plupart des filles auraient eu leur place dans la rubrique "photo de femmes soldats" du forum. L'emballage variété était un peu lourd, et en effet faire venir autant de monde pour poser une question et zapper sur autre chose, c'est un peu se moquer des militaires invités, mais bon, c'est sans doute la loi du genre. Et puis c'est la télé, alors... Surtout très belles vues de l'Afghanistan. Montagnes blanches à perte de vue...
  15. Captain Pif

    [Rafale]

    60 à 70 livrés: Marine incluse.
  16. Aucun intérêt à transporter un Leclerc dans un avion. Les bateaux (ou les trains) sont faits pour çà. Personne ne transporte des chars lourds en avion.
  17. Et pour quel coût... L'achat de 9 P-3C d'occasion, voire de P8A Poséïdon aurait probablement été beaucoup plus raisonnable.
  18. Captain Pif

    [Rafale]

    Ce qui est rigolo, c'est qu'ils présentent le Typhoon comme un avion allemand. Les anglais (et les italiens, et les espagnols) doivent être vexés... Ceci dit, je pense que beaucoup de nos concitoyens pensent qu'Airbus est une société française...
  19. Actuellement 6 2000C rdi & 3 2000 D à Djibouti (3.11 Corse), 3 2000-5F à Al Dhafra (1.2 Cigognes) et il est d'ores et déjà annoncé que des rafale du Provence vont y être déployés dès cet été. Il était prévu une demi-douzaine d'avions à al Dhafra (3, çà fait en effet petit joueur comparé à ce que l'USAF y déploit). C'est en + un argument commercial. Il est d'ailleurs plausible , si les émiratis achètent le rafale, que le détachement sur place serve d'unité de transformation opérationnelle. Pour les DOM-COM, aucun besoin permanent, sauf à imaginer un déploiement en Guyane pour favoriser la vente au brésil, mais il n'y a pas actuellement d'intérêt opérationnel à le faire. La Nouvelle-Calédonie est bien loin de la Chine... En + de ces "permanents", il y a entre 3 et 6 chasseurs déployés au Tchad (Jaguar puis F1CR/CT puis prochainement 2000 C du Cambrésis), et depuis 2002, 6 avions déployés en Afghanistan (ou à côté): 3 2000 D de Nancy + 3 "variables (F1CR, rafale, SEM). Il s'agit de détachements d'escadrons métropolitains et non d'unités constituées. Si l'on sort de la question de l'outre mer: dans les 3-4 prochaines années devraient être dissous les 2 escadrons de Luxeuil (les traditions de 2.4 Lafayette étant transférées à l'escadron d'Istres), un des escadrons de Nancy, le dernier escadron de Cambrais (regroupement des 2000 C à Orange) et le Belfort à Reims - le Savoie étant éventuellement transféré à Marsan pour assuerer la jonction avec le Neu-Neu. Comme re-créations, sont au mieux attendues celles du Neu-Neu et du Lorraine (avec donc fermeture du Savoie). Pour la Marine, la 11F devrait passer sur Rafale, les derniers SEM étant regroupés à la 17F. Récapitulons: 1. le Cigogne à Luxueil 2 et 3. le Navarre et le Champagne à Nancy (dans l'hypothèse où ce serait bien le 3.3 Ardennes qui serait dissous) 4. le Lafayette à Istres 5. l'Ile de France à Orange 6 et 7. le Provence et le Gascogne à Saint-Dizier 8. le Normandie-Niemen à Mont de Marsan 9. le Lorraine quelque part (Marsan?) 10. le Corse à Djibouti et le ...? à al Dhafra (12 ou 15 avions au total). + le Côte d'Argent à Marsan (10 avions?) et les 3 flotilles à Landi (42 avions selon le format marine). Avec un format total à 270 avions en ligne, celà fait 205 avions pour 9 escadrons "pleins" soit une 22 ou 23 avions par escadron - peut-être + pour les 2 escadrons de transfo (IdF & Provence). La fermeture accélérée des escadrons suppose donc que chaque escadron grossisse un peu (jusque 2008 20 avions en dotation théorique sauf le Cigogne à 15, moins en réalité).
  20. Euh... la Finlande a acheté des Mig 21 quand elle n'avait pas trop le choix (neutralité à l'égard de l'ours soviétique tout proche). Mais jamais de Mig 29 (ou j'ai raté un épisode).
  21. Captain Pif

    Crash Rafale

    Vraisemblablement car il avait les boitiers nuke installés. Les 2 Rafale M crashés emportaient vraisemblablement des maquettes d'armes. Les vols avec armes réelles sont rares... Et il me semble un peu tôt pour savoir si la Marine voudra vraiment récupérer les épaves. Les visualiser et les photographier, c'est probable car + simple. RIP pour le pilote...
  22. Captain Pif

    Crash Rafale

    Oui. Pour les phases de décollage et d'apporoche d'un terrain par mauvais temps. Dans un brouillard épais, il est beaucoup moins dangereux d'être à 2 m l'un de l'autre en se voyant qu'à 15 m sans se voir... En formation serrée le leader assure la navigation et l'approche, l'ailier (ou les ailiers) se contentant de coller aveuglément à l'avion leader.
  23. Captain Pif

    Crash Rafale

    Une pensée pour lees pilotes et leurs familles. Sans malheureusement d'illusion pour le sort du 2ème... Récupérer les épaves n'a sans doute pas beaucoup d'intérêt: 2 avions au tapis en même temps, ce n'est pas une panne machine. Toutes les forces aériennes ont des accidents. Globalement il y a eu d'énormes progrès en 30 ans. Les F-8E Crusader p.ex. ont eu une attrition considérable. Le Brésil: d'abord évoquer le contrat est indécent! Ensuite il faut ne RIEN connaître en aéronautique de défense pour croire qu'un crash de ce type y change quoi que ce soit. Quant au "traingle des Bermudes" de Perpignan, le crash de l'A1irbus a une cause connue (cf. rapport du BEA). Aucun OVNI là dedans...
  24. En théorie, c'est environ 70 avions de transport tactique (dont 6 A-400M MRTT) + 14 MRTT (et en + l'AdA aimerait garder les 2 TLRA). Bon, on verre à l'arrivée... en... 2025?
  25. Quelques éléments de réflexion: - un monoturboprop n'est pas ravitaillable en vol donc n'est pas facilement déployable sur un théâtre d'opé lointain. Bien sûr il ya des théâtres où on intervient souvent (l'Afrique) où on pourrait prépositionner des avions COIN. Mais les F1CT ou CR d'Epervier font parfois des missions à 600 NM de N'Djamena; avec un turboprop, çà va prendre du temps... D'autre part il y a des théâtres où on reste longtemps(A-stan) mais il faudrait pas mal rotations d'A400M =) pour les emmener sur place. - ces avions sont monomissions. Il est illusoire de vouloir faire du transport léger avec. Ou alors ils seront plus gros, moins maniables, plus chers. -les PC-6 sont utilisés par l'ALAT pour de l'entraînement parachute et des liaisons. C'est un avion plutôt lent,; adapté pour des missions STOL, pas du tout adéquat pour du COIN. -le Spectre peut évoluer à haute altitude. C'est un des avions les plus chers de l'USAF tellement il a de senseurs et d'électronique à bord. Il est aussi bourré de flares et de CME diverses. Pas du tout la même catégorie. -les AH-64 Apache ont laissé pas mal de plumes en A-Stan, et pourtant les taliban n'ont pas de man-pads. Mais un tir de FM bien ajusté, çà fait mal. Donc la basse altitude à vitesse faible, c'est très dangereux. -le A-10 est évidemment l'avion idéal: rustique, sûr, avec eds circuits redondants, une capacité à encaisser les coups extraordinaire, un vrai canon, une baignoire en titane pour le pilote... Et une vitesse de jet (même si ce n'est pas le plus rapide), un point de ravitaillement en vol, un minimum d'optronique. Evidemment plus coûteux qu'un turboprop, mais aussi plus versatile.
×
×
  • Create New...