Sign in to follow this  
Kiriyama

Le YF-23 Black Widow II

Recommended Posts

Salut !

Je viens de découvrir ce concurrent malheureux du F-22 et je voulais savoir pourquoi il n'avait pas été sélectionné par l'US Air Force.

Image IPB

Merci d'avance ! =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus furtif mais moins agile que le YF22 ... je crois aussi que le YF22 semblait plus mur au moment de la sélection.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble aussi et surtout que ce soit dabord en premier une grosse part lobying qui soit dans la desision de retenir le f-22 ( lu dans je ne sait quel air & cosmos)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est qu'il n'y avait pas une vitesse moindre sans poste combustion ? Les deux passaient Mach 1 mais l'un allait plus vite que l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur Wikipédia :

"Both YF-23s were furnished in the configuration specified before the requirement for thrust reversing was dropped. The weapons bay was configured for weapons launch but no missiles were fired, unlike Lockheed's demonstration aircraft. The YF-23s flew 50 times for a total of 65.2 hours. The first YF-23 with P&W engines supercruised at Mach 1.43 on 18 September 1990 and the second YF-23 with GE engines reached Mach 1.6 on 29 November 1990. For comparison, the YF-22 achieved Mach 1.58 in supercruise. The flight testing demonstrated Northrop's predicted performance values for the YF-23.

The YF-22 won the competition in April 1991. The YF-23 design was more stealthy and faster, but the YF-22 was more agile. It has been speculated in the aviation press that the YF-22 was also seen as more adaptable to the Navy's Navalized Advanced Tactical Fighter (NATF), though as it turned out the US Navy abandoned NATF a few months later.

After losing the competition, both YF-23s were transferred to NASA's Dryden Flight Research Center, at Edwards AFB, California without the engines. NASA planned to use one of the aircraft to study strain gauge loads calibration techniques, but this did not occur.

In late 2004, Northrop Grumman proposed a YF-23 based design for the USAF's interim bomber requirement, a role for which the FB-22 and B-1R are also competing. Aircraft PAV-2 was modified by Northrop as a full size model of its proposed interim bomber. The interim bomber requirement has since been canceled in favor of a more long-term, bomber replacement requirement. The same YF-23-derived design could possibly be adapted to fulfill this role as well. However, it appears the possibility of a YF-23-based interim bomber was ended with the 2006 Quadrennial Defense Review, in favor of a long range bomber with a much greater range."

http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_YF-23

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les évaluations et raisons du choix du F-22 par rapport au F-23 sont toujours classifiées.

J'ai entendu dire que le F-22 correspondait plus à une idée de "F-15 furtif" et que c'aurait été son avantage sur le YF-23.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Officiellement, les deux candidats YF-22 et YF-23 respectaient tous les deux les points principaux de l'appels d'offre : en discrétion, en vitesse, en maniabilité...

Évidemment, les performances n'étaient pas les mêmes. Le YF-22 était plus maniable, le YF-23 plus discret c'est vrai mais les constructeurs allaient au delà des minimums requis. Il n'y avait pas de critère obligeant à  éliminer l'un des appareil immédiatement.

L'US Air Force s'est donc retrouvé libre de choisir son futur appareil et a choisi le YF-22.

Des mauvaises langues ont estimé que L'US Air Force a choisit l'appareil le plus maniable pour pouvoir jouer à "Tog Gun".

Mais L'US Air Force justifie son choix en expliquant que le risque technique était plus élevé sur le YF-23.

Officieusement, les services techniques  ont eu peur de deux points noirs :

- La soute unique du YF-23. Elle a besoin d'un mécanisme pour tirer qui peut tomber en panne ou être bloqué par un missile qui ne part pas.

- Le manque d'expérience du constructeur du YF-23, Northrop, sur les avions invisibles. Le constructeur du YF-22, Lockheed ayant réalisé lui en petite série le F-117 Nighthawk.

Des mauvaises langues ont estimé que pour la soute, le risque était surtout de voir le YF-23 menacer le programme de bombardier invisible A-X. S'il avait été capable de transporter discrètement une bombe de taille respectable alors c'était l'une des missions qui justifiait le programme A-X qui disparaissait.

D'autres mauvaises langues font remarquer que le risque technique du YF-22 a été très mal estimé. Si on compare attentivement un F-22 au YF-22,  on remarque qu'il a maigri mais aussi que son nez, ses dérives ont été retaillé pour ressembler à celle du YF-23.  Pour un design que l'US Air Force  a présenté comme plus mature que le YF-23... :'(

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avionique du YF-22 était beaucoup plus avancée que celle du YF-23 qui était constituée d'éléments du F-15 assemblé à la hâte.

Le résultat était que le YF-22 semblait plus proche d'un standard de production (il était même capable de tirer des armes) que le YF-23 pour lequel il restait bien plus de pain sur la planche.

Vu les délais du programme F-22, on peut se demander si ce raisonnement était justifié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu une tentative de relooking sous la forme d' un theater bomber le FB-23 :

Image IPB

On a l'impression d' un fuselage allongé à la TRS-2 mais avec la même aile ?

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a l'impression d' un fuselage allongé à la TRS-2 mais avec la même aile ?

Le FB-23 aurait été une refonte complète du modèle de base F-23 :

- Fuselage très allongé pour contenir une grande soute à bombe interne et plus de carburant

- Nouveau cockpit biplace et orienté pour le bombardement (petites fenêtres)

- Moteurs avec tuyères circulaires (comme le F-35)

Il ne gardait que le profil général de son modèle de base F-23. Mais il semble conserver son aile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le FB-23 aurait été une refonte complète du modèle de base F-23 :

- Fuselage très allongé pour contenir une grande soute à bombe interne et plus de carburant

- Nouveau cockpit biplace et orienté pour le bombardement (petites fenêtres)

- Moteurs avec tuyères circulaires (comme le F-35)

Il ne gardait que le profil général de son modèle de base F-23. Mais il semble conserver son aile.

A t on une idée de la taille de la soute à bombe :

Il y a même une bosse en arrière du cockpit comme si on avait voulu y faire entrer du très gros format ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A t on une idée de la taille de la soute à bombe :

Il y a même une bosse en arrière du cockpit comme si on avait voulu y faire entrer du très gros format ...

Ce sont les deux réservoirs principaux a l'arriere du cockpit.

L'armement principal en soute n'occupe que le dessous, a partir des entrée d'air environ. Il y a un petit soute sous le pilote juste derriere le train pour les missile courte portée, 2 ou 3.

Une illustration

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si ce programme de YF-23 bombardier ne pourrait pas être ressorti des cartons dans le cadre d'un remplacement des F-15E Strike Eagle, voire des A-10 ou B-1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a le FB22 qui pourrait aussi avoir sa chance. Et vu qu'il a beaucoup d’éléments en commun avec le F22, c'est moins risqué qu'un B23.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a le FB22 qui pourrait aussi avoir sa chance. Et vu qu'il a beaucoup d’éléments en commun avec le F22, c'est moins risqué qu'un B23.

Sauf que pour l'assaut conventionnel furtif dans la profondeur, il y a un chasseur bombardier très fort coûteux certes mais existant  :lol: et dont Lockheed Martin et tous les décideurs veulent voir en dotation et surtout tout faire pour se maintenir, à savoir le fameux F35 Lightning II qui va ainsi capter tous les crédits colossaux et faramineux de l'USAF.

Le F22 Raptor ayant battu le YF-23 ET restera donc à 187 unités pour la supériorité aérienne et l'interdiction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que pour l'assaut conventionnel furtif dans la profondeur, il y a un chasseur bombardier très fort coûteux certes mais existant  :lol: et dont Lockheed Martin et tous les décideurs veulent voir en dotation et surtout tout faire pour se maintenir, à savoir le fameux F35 Lightning II qui va ainsi capter tous les crédits colossaux et faramineux de l'USAF.

Le F22 Raptor ayant battu le YF-23 ET restera donc à 187 unités pour la supériorité aérienne et l'interdiction.

Sauf que pour la profondeur, il repassera le F-35 :

Il l'ensemble que les Youesses veulent facturer aux GiBi une option ravitaillement en vol type bidet refueling non prévues pour les -C...

Or sans bidet refueling furtifs , pas moyen d' aller dans la profondeur ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le fameux F35 Lightning II qui va ainsi capter tous les crédits colossaux et faramineux de l'USAF.

C'est vrai qu'au vu de la situation financière actuelle aux USA, il ne reste plus rien pour transformer ces besoins en programmes.

Sauf que pour la profondeur, il repassera le F-35 :

Il l'ensemble que les Youesses veulent facturer aux GiBi une option ravitaillement en vol type bidet refueling non prévues pour les -C...

Or sans bidet refueling furtifs , pas moyen d' aller dans la profondeur ;)

Du bidet refueling avec F-35?

Je demande à voir la SER de la nounou...

Avec tous son équipement supplémentaire, il sera impressionnant de le voir décoller.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le F-35 sur plein interne emporte plus de carburant qu'un Rafale avec 3 réservoirs externes supersoniques.

Rafale: 4700kg en interne

F-35A: 8400kg en interne

F-35C: 8900kg en interne (ou 9100 selon les sources)

Sans compter que les US n'hésitent pas à considérer les réservoirs pendulaires comme des consommables, avec donc possibilité de les larguer avant d'entrée sur zone d'op, ce qui leur permet de conjuguer une autonomie importante et la furtivité. D'autant plus que le F-35 une fois ses réservoirs externes largués est vraiment furtif; et peut se permettre de voler plus haut et plus droit que la concurrence, ce qui évite des circonvolutions parfois très chronophages.

Bref, je ne m'inquiète pas une seule seconde de l'autonomie du F-35 que ce soit par rapport au Rafale, au Typhoon, au F-22 ou au Super Hornet.

C'est bien simple, l'autonomie du F-35C sur plein interne est donnée pour être équivalente à celle du Super Hornet avec réservoirs externes.

Pas si mal non?

Le F-35 a plein de défaut, mais ce n'est pas le pouilleux de l'aviation non plus!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’espère que quelques personnes à Saint Cloud s'en inspireront... Quelle beauté

 

Edited by Chimera

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,121
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries