Recommended Posts

Comment on fera si le Charles de Gaulle est engagé en Méditerranée contre Assad et que l'Iran décide de bombarder la base française d'Abu Dhabi en signifiant aux émiratis qu'ils seront les prochains si ils engagent leur aviation

Si quelqu'un touche à un cheveux d'un pays du Golfe il prend toute la puissance de feu US sur le coin de la gueule, pas fous les iraniens  :lol:

Une fois le contrôle du ciel assurés , toute l'armée syrienne serait mis HS en peu de temps , on aurait aucun mal à les battre dans un combat terreste . Aujourd'hui une armée qui n'as pas la maitrise du ciel n'a aucune chance de gagner.

Nous a fallu 6 mois en Libye contre une simili armée de 3e ordre. Et encore yavait une vague para-armée au sol. Et les Syriens n'ont pas (que) des systèmes SAM datant des années 60-70 eux. Enfin même si on avait la domination aérienne comment détruire une armée d'une telle taille ? Au prix de l'AASM on finirait par manger des cailloux en France.

Une grande partie de ses 300 000 hommes seront tués par les frappes indirects ou rendu inefficace

Même Desert Storm n'a pas accompli un tel carton, et c'était sur des divisions concentrées et bien alignées sur des autoroutes.

Les syriens ne sont pas débiles, si tu commences à les bombarder ils planqueront leur matos, utiliseront des véhicules civils et se disperseront. Ils leur suffit de milices dans les villes avec des AK47 pour maintenir l'ordre et durer dans le temps.

De toute façon c'est impossible pas pour des raisons militaires mais pour des raisons de politique. Déjà largement discutées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais exclu l'amsud pour des raisons géo-politiques à savoir qu'il s'agit d'une chasse gardée US

Ok, sans l'ombre d'un doute je suis d'accord avec toi, c'est une chasse gardée. Mais de moins en moins. Ils sont beaucoup moins hégémoniques et influents qu'ils ne l'on été dans cette zone. Mais en cas d'attaque directe sur nos intérêts vitaux voire sur notre territoire ou celui des brit, on a la possibilité militaire d'intervenir, sans les US.

Oui et on fait comment pour détruire le potentiel militaire d'un pays avec seulement l'aviation et la marine ?

Il ne s'agit pas d'anéantir mais de, via des frappes, de faire réfléchir. De montrer qu'on a la latitude militaire de causer des dommages matériels et d'affaiblir le pays. Après ils peuvent l'ignorer, ça c'est déjà vu, ou en tenir compte, ça c'est déjà vu aussi. Mais ça a forcément des conséquences.

ça n'est pas moi qui est ouvert le sujet et vu que je pense qu'il n'y aura pas de guerre, demande à la bonne personne

Oui certes, mais là, précisément (bien qu'ouvert à tout le monde bien sur) c'est avec toi que je débats.

c'est à dire une frappe de décapitation ratée comme celles contre SH et comme celles contre K durant ce conflit etc etc

Au final, si l'EMA n'a que ça comme stratégie, on est mal barré

Les échecs sont une donne non négligeable quand tu prends des risques. Mais l'échec n'est pas toujours l'issue.

mais la partie terrestre de l'affrontement n'est pas négligeable !!

Je n'ai pas dit qu'il était négligeable, j'ai juste dit que dans ce genre de conflits, c'est le domaine aéro maritime qui fait la différence. Les anglais maîtrisaient la mer via leurs SNA/frégates, ce qui empêchait tout ravitaillement des troupes. Les guerres ont le dernier mot au sol, mais de nos jours gagner au sol sans l'appui aérien n'est plus possible.

Tu te bases sur quelle source pour appuyer ton affirmation ?

Mon avis et ma lecture des évènements. Pour moi, le caractère dissuasif des forces israéliennes c'est leur armée de l'air. Le contexte de 1973 et de 2011 est très différent. Après je suis peut-être a coté de la plaque mais je ne vois pas un pays arabe mettre une trempe à Israel sans prendre le dessus dans les airs. Prenons l'exemple du réacteur nucléaire syrien. Israel a pu le détruire grace à sa supériorité aérienne. Imagines un instant qu'il ne l'ait pas eu, qu'aurait-il pu faire ? Engager des troupes à terre ? Au risque de se faire bombarder voire vaincre au sol ? Ca résume assez bien ce que je veux dire, l'arme aérienne et la Marine donne des marges de manoeuvres énormes entre le tout (au sol) et le rien (subir).

on peut affirmer de façon encore plus péremptoire que sans armée de terre pas de victoire possible du tout ( et même garantie de défaite si il y a une froontière terrestre commune )

Péremptoire mais juste, non ? D'ailleurs l'histoire le montre. Les pays ayant des menaces à leurs frontières ont toujours eu une armée de terre puissante (France, Allemagne, URSS...), ceux n'en ayant pas une marine puissante (GB, USA..).

Le cadre frontière commune modifie radicalement la donne, et tout ce que j'ai écrit ne s'y applique pas et ne fait plus réellement sens dans cette configuration. Je parlais de projection de puissance.

Par contre sans armée de terre pas de victoire, tout dépend des buts de guerre et à partir de quel degré de violences on parle de guerre. Tancrède sur un autre sujet parlait de diplomatie de la canonnière. Ca pourrait en faire partie.

on ferait pour faire plier un pays comme la Syrie par nos seuls moyens aéro-terrestres

Tout dépend sur quoi on veut le faire plier. Globalement, tu as raison, c'est pas 3 bombes qui convaincra assad de plier bagage. Néanmoins si Drakkar bis il y a, avec implication directe de la Syrie, une pluie de Scalp peut les ramener à la raison. Idem si suite à un éventuel embargo, néfaste pour leur économie ils minent la méditérrannée. Je suis obligé de trouver des scénarios délirants pour imager, parce-que je n'étais pas focaliser sur la Syrie et que la Syrie, je vois pas trop pourquoi on irait se foutre dessus.

Liquider notre contingent au Liban

C'est une escalade gravissime. Pas impossible mais dangereuse, car ce serait un carnage d'une part, on sortirait vraisemblablement de la rétorsion pour une guerre ouverte, en plus ce sont des casques bleus. Pas très bien vu.

une flotte aérienne équivalente à la notre avec 12/13 divisions blindées/paras alors que nous n'avons que 8 brigades

Pas dit le contraire. Donc une flotte aérienne énorme. Mais pas de projection possible voir limitée. Il me semble avoir lu qu'ils avaient bombarder des convois d'armes au Soudan. Ici aussi à terre cela eu été beaucoup plus dur.

l'Iran décide de bombarder la base française d'Abu Dhabi

N'en non pas les moyens ou alors avec de très grosses pertes. Les renforts ne tarderaient pas à arriver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse à Stormshadow :

Hum non, la plupart des combats récents montrent qu'il est trés difficile de détruire les moyens de commandements et encore plus les troupes au sol à partir de l'air :

En 1999, lors de la guerre du Kosovo, les troupes serbes ont enduré le feu de l'Otan en subissant des pertes légères et en conservant leur capacité de communication

Idem pour le Hezbollah face à Israél en 2006

Enfin, la performance des troupes de kadhaffi pourtant une armée vraiment trés faible ( vu les branlées prises face aux tchadiens dans les années 80 ou aux égyptiens dans les années 70 ) et de la taille d'UNE seule division face à l'OTAN ont encore montré la capacité de survie d'une troupe au sol face à une force aérienne ( pour mémoire certains indiquaient qu'une troupe de la taille d'une division necessiterait quelquess dizaines de missions pour être détruite, il en a fallu des milliers au final sans pour autant liquider les troupes à K )  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois le contrôle du ciel assurés , toute l'armée syrienne serait mis HS en peu de temps , on aurait aucun mal à la battre dans un combat terreste . Aujourd'hui une armée qui n'as pas la maitrise du ciel n'a aucune chance de gagner.

Ca va faire encore doublon avec le sujet Airpower dans la partie historique mais aucun conflit armé récent ne soutient ce postulat. En 2006 l'Israel avait la maitrise totale du ciel dès le départ, un mois de bombardement n'a pas pu mettre HS le potentiel du Hezbollah qui jouissait toujours de l'initiative au niveau tactique. L'opération Allied Force c'est  37 465 sorties, soit 480 sortie par jour (A titre de comparaison, on doit être à un peu plus de 30 pour Harmattan...) pour, estimation haute de l'OTAN 20 chars, 220 transports et 450 pièces d’artillerie et estimation basse de Newsweek s'appuyant sur des rapports de l'armée américaine, 14 chars, 18 transports de troupes et 20 pièces d’artillerie yougoslaves. Même si on prend l'estimation haute, supposons que les Syriens sont plus cons que les serbes et n'utiliseront ni le terrain ni des leurres et qu'ils aligneront leur potentiel en plein désert, ça leur laissera toujours 1400 chars, 3000 TT, 6000 pièces d'artillerie.... le tout en supposant qu'on puisse aligner plus de 700 appareils comme pour la Serbie et ne pas être à court de munition trop tôt ^^

édit: Loki toujours plus rapide ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse à Stormshadow :

Hum non, la plupart des combats récents montrent qu'il est trés difficile de détruire les moyens de commandements et encore plus les troupes au sol à partir de l'air :

En 1999, lors de la guerre du Kosovo, les troupes serbes ont enduré le feu de l'Otan en subissant des pertes légères et en conservant leur capacité de communication

Idem pour le Hezbollah face à Israél en 2006

Enfin, la performance des troupes de kadhaffi pourtant une armée vraiment trés faible ( vu les branlées prises face aux tchadiens dans les années 80 ou aux égyptiens dans les années 70 ) et de la taille d'UNE seule division face à l'OTAN ont encore montré la capacité de survie d'une troupe au sol face à une force aérienne ( pour mémoire certains indiquaient qu'une troupe de la taille d'une division necessiterait quelquess dizaines de missions pour être détruite, il en a fallu des milliers au final sans pour autant liquider les troupes à K )  

Au Kosovo , y a pas eu de combat terreste les serbes ont juste eu à se planquer et disperser des leurres et n'ont pu rien faire d'autre que de se planquer pour éviter d'être détruit.

Si y avait invasion terreste on aurait obligés les troupes serbes à s'exposer et celle-ci aurait été balayé par les frappes indirects.

Hezbollah 2006 , Israel s'est très mal pris et aurait dû gagner si ils avaient moins sous-estimé l'adversaire .

Quand à la lybie , armée ennemi confondu parmis les civils et les rebelles rendant difficile le ciblage .

Loki y a pas de secret , une armée avec toutes ses base fixes détruites ainsi que ces centre de commandement/C4ISR et centre de communication ainsi que toute sa logistique est HS et ne peut plus combattre et l'UE a largement les moyens de faire cela à la Syrie une fois la maitrise du ciel assuré .

a va faire encore doublon avec le sujet Airpower dans la partie historique mais aucun conflit armé récent ne soutient ce postulat

2ème guerre mondiale/guerre de israelo-arabe , guerre du golfe , une armée conventionnel sans maitrise du ciel est obligé de se planquer pour éviter la destruction et de ce fait ne peut plus combattre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'iras expliquer ca aux talibans

Ils se sont faits dégager en 2001. L'"insurrection" est plus de la politique interne que de la guerre. Un peu comme les Farcs en Colombie, tout le monde les connait mais ce n'est qu'un des multiples groupes violents/dissidents/terroristes/mafieux pourrissants la Colombie. C'est pareil en Afgha, on parle de talibans mais c'est une faction des groupes violents aux motivations diverses.

toute la puissance de feu US sur le coin de la gueule,

Sauf si c'est Israël ou un conflit inter golfe, avec des trop gros. Genre guerre iran/irak.

Les US ne défendent que leurs intérêts.

Nous a fallu 6 mois en Libye contre une simili armée de 3e ordre.

Quid des buts de guerre et des règles d'engagement ? Ce n'est pas à nous qu'il a fallu 6 mois mais au peuple libyen pour transformer ses boulangers/prof/coiffeur en soldats et s'organiser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Loki y a pas de secret , une armée avec toutes ses base fixes détruites ainsi que ces centre de commandement/C4ISR et centre de communication ainsi que toute sa logistique est HS et ne peut plus combattre et l'UE a largement les moyens de faire cela à la Syrie une fois la maitrise du ciel assuré .

Le problème, c'est la situation stratégique de la Syrie.

Une attaque contre la Syrie deviendra un conflit contre Liban-Syrie-Iran sans compter l'exposition d’Israël et de la Turquie ainsi que des communautés chrétiennes dans la région.

Et ceci en ayant comme pré-requis une position neutre des russes et des chinois ce qui se ferait contre d'énormes contre-parties. La participation active des américains est donc nécessaire, ce qui ne se fera pas compte tenu de différents points : l'élection à venir, ce qui s'est passé avec la libye, les troupes US encore présentes en Irak, ...

Quand à l'UE, il faudrait un comportement différent de l'Allemagne et comment attendre quoique ce soit des endettés espagnols et italiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc tu reconnais que le tout aérien ne suffit pas pour faire plier une armée, il a quand même fallu des forces terrestres (oui, oui, j'ose appeller ces branleurs de Benghzi ainsi  cheesy ) pour battre l'équivalent d'UNE brigade....

Armée ennemi dispersée/confondu parmi les civils et les rebelles .

Les rebelles sont nuls pour détecter/pister et identifier les cibles ennemis par rapport à des troupes OTAN et la majorité des combat terrestre ont été urbain et on a voulu minimiser les dommages collatéraux et on a pas les armes adaptées pour du bombardement précis en zone urbaine .

Voilà pourquoi ça a pris 6 mois .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, sans l'ombre d'un doute je suis d'accord avec toi, c'est une chasse gardée. Mais de moins en moins. Ils sont beaucoup moins hégémoniques et influents qu'ils ne l'on été dans cette zone. Mais en cas d'attaque directe sur nos intérêts vitaux voire sur notre territoire ou celui des brit, on a la possibilité militaire d'intervenir, sans les US.

Oui, je suis d'accord

Il ne s'agit pas d'anéantir mais de, via des frappes, de faire réfléchir. De montrer qu'on a la latitude militaire de causer des dommages matériels et d'affaiblir le pays. Après ils peuvent l'ignorer, ça c'est déjà vu, ou en tenir compte, ça c'est déjà vu aussi. Mais ça a forcément des conséquences.

Les limites de ce genre de raisonnement, c'est que ça suppose :

a) un adversaire raisonnable et prêt à mesurer ses gains avec ses pertes

b) que le contentieux avec le pays soit léger car plus les enjeux sont importants et plus le raisonnement devient faux

Par ailleurs nos moyens à nous sont trés limités

Oui certes, mais là, précisément (bien qu'ouvert à tout le monde bien sur) c'est avec toi que je débats.

Sauf que la façon dont tu fait le quote et ta phrase sous-entendent que je pense qu'une guerre avec la Syrie est possible/probable alors même que je pense le contraire !!

Je ne t'interdis pas de formuler l'idée que ce conflit est improbable mais écrs le dans ce cas sans impliquer que moi je pense qu'il le serait  ;)  

Les échecs sont une donne non négligeable quand tu prends des risques. Mais l'échec n'est pas toujours l'issue.

Les frappes de décapitations réussies ne sont pas légions.......

Et surtout, la stratégie a de trés grosses limites

Je n'ai pas dit qu'il était négligeable, j'ai juste dit que dans ce genre de conflits, c'est le domaine aéro maritime qui fait la différence. Les anglais maîtrisaient la mer via leurs SNA/frégates, ce qui empêchait tout ravitaillement des troupes.

Uniquement dans un conflit insulaire et avec de nombreuses réserves

Les guerres ont le dernier mot au sol, mais de nos jours gagner au sol sans l'appui aérien n'est plus possible.

En fait si, les exemples ne manquent pas et surtout l'action aérienne est à relativiser : son impact est souvent secondaire que ce soit en termes de pertes infligées à l'adversaire, d'interdiction de ses mouvements etc etc

Surtout quand l'arme aérienne en face n'est pas l'US Air Force.......

Mon avis et ma lecture des évènements. Pour moi, le caractère dissuasif des forces israéliennes c'est leur armée de l'air. Le contexte de 1973 et de 2011 est très différent. Après je suis peut-être a coté de la plaque mais je ne vois pas un pays arabe mettre une trempe à Israel sans prendre le dessus dans les airs. Prenons l'exemple du réacteur nucléaire syrien. Israel a pu le détruire grace à sa supériorité aérienne. Imagines un instant qu'il ne l'ait pas eu, qu'aurait-il pu faire ? Engager des troupes à terre ? Au risque de se faire bombarder voire vaincre au sol ? Ca résume assez bien ce que je veux dire, l'arme aérienne et la Marine donne des marges de manoeuvres énormes entre le tout (au sol) et le rien (subir).

Le cas du présumé-réacteur est spécifique : evidemment que l'armée aérienne a ses points forts mais la clé de la force israélienne a toujours été sa force au sol ( et actuellement sa capacité nucléaire )

Dans les gros conflits, c'est ce qui a compté

Ponctuellement évidemment et pour des missions spécifiques, l'arme aérienne est plus efficace  

Péremptoire mais juste, non ? D'ailleurs l'histoire le montre. Les pays ayant des menaces à leurs frontières ont toujours eu une armée de terre puissante (France, Allemagne, URSS...), ceux n'en ayant pas une marine puissante (GB, USA..).

Le cadre frontière commune modifie radicalement la donne, et tout ce que j'ai écrit ne s'y applique pas et ne fait plus réellement sens dans cette configuration. Je parlais de projection de puissance.

La plupart du temps, les puissances maritimes ne sont pas capables de vaincre une grosse puissance terrestre sans aide d'une autre forte puissance terrestre

Par contre sans armée de terre pas de victoire, tout dépend des buts de guerre et à partir de quel degré de violences on parle de guerre. Tancrède sur un autre sujet parlait de diplomatie de la canonnière. Ca pourrait en faire partie.

Oui les forces terrestres impliquent un fort niveau de violence entre 2 états

Tout dépend sur quoi on veut le faire plier. Globalement, tu as raison, c'est pas 3 bombes qui convaincra assad de plier bagage. Néanmoins si Drakkar bis il y a, avec implication directe de la Syrie, une pluie de Scalp peut les ramener à la raison. Idem si suite à un éventuel embargo, néfaste pour leur économie ils minent la méditérrannée. Je suis obligé de trouver des scénarios délirants pour imager, parce-que je n'étais pas focaliser sur la Syrie et que la Syrie, je vois pas trop pourquoi on irait se foutre dessus.

C'est une escalade gravissime. Pas impossible mais dangereuse, car ce serait un carnage d'une part, on sortirait vraisemblablement de la rétorsion pour une guerre ouverte, en plus ce sont des casques bleus. Pas très bien vu.

Je suis d'accord pour reconnaître la possibilité de mener des opérations de rétorsions via les armes aériennes et navales mais la limite de ce genre de stratégie tient au fait que les résultats obtenus ne peuvent qu'être limités et en aucun cas touchés aux points essentiels de l'adversaire  

Pas dit le contraire. Donc une flotte aérienne énorme. Mais pas de projection possible voir limitée. Il me semble avoir lu qu'ils avaient bombarder des convois d'armes au Soudan. Ici aussi à terre cela eu été beaucoup plus dur.

Israél a bien sur ses propres limitations et une capacité réduite de projection qui ne la gêne pas vu ses propres buts stratégiques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc tu reconnais que le tout aérien ne suffit pas pour faire plier une armée,

C'est évident, en même temps je ne l'ai jamais dit.

Une attaque contre la Syrie deviendra un conflit contre Liban-Syrie-Iran sans compter l'exposition d’Israël et de la Turquie ainsi que des communautés chrétiennes dans la région.

Et ceci en ayant comme pré-requis une position neutre des russes et des chinois ce qui se ferait contre d'énormes contre-parties. La participation active des américains est donc nécessaire, ce qui ne se fera pas compte tenu de différents points : l'élection à venir, ce qui s'est passé avec la libye, les troupes US encore présentes en Irak, ...

Quand à l'UE, il faudrait un comportement différent de l'Allemagne et comment attendre quoique ce soit des endettés espagnols et italiens.

Autant j'ai des doutes sur l'implication direct du Liban et de l'Iran, autant je partage ton analyse sur le reste, qui in fine se résume à "tant que les syriens ne nous nuisent/attaquent pas directement, on ira pas jouer des bras pour quelques manifs réprimer dans le sang".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est certain que tel quel notre armée seule n'a sans doutes pas les moyens de mettre a genoux la syrie.

Cela dit, moyenant la superiorité aerienne on pourrai tout a fait les frapper, et leur faire mal. pas en demolissant leur armée au complet, mais en ruinant leurs bases, centre de commandements, reseau radar...Pas de quoi les abattee militairement, mais de quoi exercer une forte pression tout de même. Cela dit, si le but est de forcer bachar a s'en aller, ca risque de ne pas suffire voir d'etre contre productif. En revanche, c'est l'assurance que la syrie n'agira pas ouvertement contre nous. On a pas de quoi les detruire, mais on peut tres bien leur couter cher, sans risque demesuré pour nous. (entendons nous bien, on pourrai tres bien avoir des pertes, mais on a les moyens de mener des operations de retorsion efficaces.

Au dela, si on avait pour ambition de detruire la syrie conventionnellement, ca serai a notre portée, mais dans dix ans, apres un bon doublement de la part du pib allouée a la defense. (ou peut etre 5 ans, enfin le temps de former des soldats et de construire du matos) Bon, je vois pas trop ce qui pourrai nous motiver assez pour ca sans pour autant justifier un ou deux asmp-a mais en theorie la france a des moyens que la syrie n'a pas, tout de meme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Loki y a pas de secret , une armée avec toutes ses base fixes détruites ainsi que ces centre de commandement/C4ISR et centre de communication ainsi que toute sa logistique est HS et ne peut plus combattre et l'UE a largement les moyens de faire cela à la Syrie une fois la maitrise du ciel assuré .

sauf que la destruction du commandement et de la logistique adverse est trés difficiel voire impossible à obtenir ( je ne connais pas un seul cas dans l'histoire )

2ème guerre mondiale/guerre de israelo-arabe , guerre du golfe , une armée conventionnel sans maitrise du ciel est obligé de se planquer pour éviter la destruction et de ce fait ne peut plus combattre.

2iè GM : non, les combats entre allemands et alliés occidentaux qui avaient une supériorité aérienne de 10 à 50 contre un ont justement montré le contraire

Les allemands ont conservé une capacité à combattre jusqu'en février/mars 45 infligeant aux armées alliés ( qui avaient aussi et surtout une supériorité au sol de trois contre un ) un ratio de perte de 1 vs 1 malgré la supériorité aérienne et les bourdes de Hitler

guerres israélo-arabes : c'est l'action au sol qui a toujours été décisive, apr ailleurs les armées arabes se sont toujours déployées et ont combattu ( mal mais pour d'autres raisons )

Guerre du Golfe : ben comme d'hab ( voire sujet sur le airpower ), le rôle de l'aviation environ 25% des pertes en moyens lourds et incapacité à détruire/immobiliser les réserves à Saddam , ça c'est l'action des forces terrestres ( à 3 contre un ) qui a été décisive  

Share this post


Link to post
Share on other sites

sauf que la destruction du commandement et de la logistique adverse est trés difficiel voire impossible à obtenir ( je ne connais pas un seul cas dans l'histoire )

Non car ces cibles sont fixes et ne peuvent être camouflés et peuvent être localisé par leur émission (communication).

2iè GM : non, les combats entre allemands et alliés occidentaux qui avaient une supériorité aérienne de 10 à 50 contre un ont justement montré le contraire

Les allemands ont conservé une capacité à combattre jusqu'en février/mars 45 infligeant aux armées alliés ( qui avaient aussi et surtout une supériorité au sol de trois contre un ) un ratio de perte de 1 vs 1 malgré la supériorité aérienne et les bourdes de Hitler

guerres israélo-arabes : c'est l'action au sol qui a toujours été décisive, apr ailleurs les armées arabes se sont toujours déployées et ont combattu ( mal mais pour d'autres raisons )

Guerre du Golfe : ben comme d'hab ( voire sujet sur le airpower ), le rôle de l'aviation environ 25% des pertes en moyens lourds et incapacité à détruire/immobiliser les réserves à Saddam , ça c'est l'action des forces terrestres ( à 3 contre un ) qui a été décisive 

Guerre de kippour c'est l'action aériene qui détruit complètement les armées arabes .

Guerre du golfe , plusieurs milliers de véhicules détruits par l'aviation et celle -ci est très mal coordonnées avec les troupes au sol(pas de MIDS/ROVER etc...)  et utilise très peu d'armes guidés(7% contre 100% aujourd'hui) . Tu refais la guerre du golfe en 2011 , c'est 100% des forces terrestres qui seront détruites par les frappes indirects et non 25%.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non car ces cibles sont fixes et ne peuvent être camouflés et peuvent être localisé par leur émission (communication).

Tu sais qu'en général et depuis la 2iè GM incluse, les commandants font des efforts pour être discret et le plus simplement s'assure que la fonction commandement est séparée de la fonction communication quand un tel risque existe

Par ailleurs, la logistique n'est pas particulièrement fixe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non car ces cibles sont fixes et ne peuvent être camouflés et peuvent être localisé par leur émission (communication).

Pas sûr, le Hezbollah avait continué à communiquer avec ses troupe au sud via un réseau sophistiqué de fibre optique (indécelable et imbrouillable)  par exemple. Sans parler du fait que les unités jouissaient d'une très grande autonomie au niveau tactique qui leur permettait de se passer des communications avec la hiérarchie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais qu'en général et depuis la 2iè GM incluse, les commandants font des efforts pour être discret et le plus simplement s'assure que la fonction commandement est séparée de la fonction communication quand un tel risque existe

Par ailleurs, la logistique n'est pas particulièrement fixe

Et les usines de production et les dépôt de munitions/carburant tu fais comment pour les cacher . Si ils sont détruits et ça sera le cas avec pour la Syrie et l'UE  , les armées syiriennes n'auront plus de munition et mourront de faim au bout d'un certain temps sans compter qu'ils ne pourront plus combattre et seront obligés de se planquer pour éviter la destruction .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et comment t'explique que les proK arrivent encore a tirer des SCUD apres des mois de bombardements sur les depots?

parce que lorsque les operations sont lancees on disperse et on cache le materiel. On ne peut aneantir la totalite d'une armee a la premiere salve.

Sans compter qu'en general on la voit venir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et les usines de production et les dépôt de munitions/carburant tu fais comment pour les cacher . Si ils sont détruits et ça sera le cas avec pour la Syrie et l'UE  , les armées syiriennes n'auront plus de munition et mourront de faim au bout d'un certain temps sans compter qu'ils ne pourront plus combattre et seront obligés de se planquer pour éviter la destruction .

Les usines, la Syrie n'en a pas.

Les stocks peuvent ( et sont souvent ) camouflés et protégés dans des endroits peu vulnérables, à l'échelle d'un pays, ça n'est pas trop difficile : un exemple, en 91 les unités irakiennes n'ont pas souffert ni d'un manque de munitions ni d'un manque de POL

Sans compter bien sur que toute unité militaire a avec elle une capacité logistique de base mobile ( ça varie selon chaque pays et sa doctrine )

Bref ça serait exact si la Syrie devait faire une guerre longue terrestre à l'échelle de plusieurs mois d'opérations continues mais comme on ne peut pas l'y contraindre faute de moyens terrestres  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est certain que tel quel notre armée seule n'a sans doutes pas les moyens de mettre a genoux la Syrie.

Depuis quand il est envisagé/envisageable qu'on se batte seul (et en étant réglo) face à la Syrie ?

Si on envisage une opération avec des objectifs légitimes, on aura des alliés. Qu'on fasse la guerre sans les Américains trop occupés en Asie, je peux le comprendre, mais sans les autres européens ou la Turquie, ça me paraît beaucoup moins envisageable.

Si on doit vraiment y aller et seul, c'est probablement parce qu'ils nous ont envoyé des terroristes ou ont attaqué/massacré par surprise nos ressortissants ou nos soldats de passages dans les environs, mais je ne vois pas pourquoi on devrait rester réglo. Quelques heures avant les premières frappes on fait péter une (au moins) bombes H à haute altitude pour griller tous leurs systèmes de communications puis on peut commencer une phase de bombardement massif. Vu comment ils seront désorganisés, on doit pouvoir assez rapidement prendre le contrôle d'un port, d'un aéroport et des principales zones stratégiques. On n'arrivera peut-être pas à contrôler le pays, mais on pourra le détruire et le rendre inoffensif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les usines, la Syrie n'en a pas.

Les stocks peuvent ( et sont souvent ) camouflés et protégés dans des endroits peu vulnérables, à l'échelle d'un pays, ça n'est pas trop difficile : un exemple, en 91 les unités irakiennes n'ont pas souffert ni d'un manque de munitions ni d'un manque de POL

Sans compter bien sur que toute unité militaire a avec elle une capacité logistique de base mobile ( ça varie selon chaque pays et sa doctrine )

Bref ça serait exact si la Syrie devait faire une guerre longue terrestre à l'échelle de plusieurs mois d'opérations continues mais comme on ne peut pas l'y contraindre faute de moyens terrestres  

Les cibles mobiles peuvent être également cibler et détruites surtout des base mobiles qui ne peuvent être bien camouflés et qui sont facile à détecter .

Et une offensive terreste serait courte et rapide et se solderait par la destruction complète des armées syriennes car les forces syriennes serait immédiatement détruites par les frappes indirectes dés qu'elles s'exposeront et tenteront d'engager les forces terrestres de l'UE.

Quelques heures avant les premières frappes on fait péter une (au moins) bombes H à haute altitude pour griller tous leurs systèmes de communications puis on peut commencer une phase de bombardement massif

Dans ce cas là autant utiliser le nuke au maximum en détruisant toutes leurs bases et leurs forces terrestres avec les ASMP-A

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas oublier que la syrie est d'une certaine façon encerclée avec au nord la turquie (otan), l'irak( base US), israel. Après si on attaquent la syrie faudrat y mettre le baquet avec une putin de coalition. Il suffit de voir la position du pays dans la région pour voir que ça peut vite déraper en "mini guerre mondiale" si l'iran décide d'entrer dans la danse. Il faudrait que nos armées ( US, UK, FR) mobilisent du monde. Mais pour le moment je cette intervention me semble

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis quand il est envisagé/envisageable qu'on se batte seul (et en étant réglo) face à la Syrie ?

Si on envisage une opération avec des objectifs légitimes, on aura des alliés. Qu'on fasse la guerre sans les Américains trop occupés en Asie, je peux le comprendre, mais sans les autres européens ou la Turquie, ça me paraît beaucoup moins envisageable.

Si on y va sans les USA, il faut au minimum la Turquie car le reste de nos alliés c'est peanuts

Si on doit vraiment y aller et seul, c'est probablement parce qu'ils nous ont envoyé des terroristes ou ont attaqué/massacré par surprise nos ressortissants ou nos soldats de passages dans les environs, mais je ne vois pas pourquoi on devrait rester réglo. Quelques heures avant les premières frappes on fait péter une (au moins) bombes H à haute altitude pour griller tous leurs systèmes de communications puis on peut commencer une phase de bombardement massif. Vu comment ils seront désorganisés, on doit pouvoir assez rapidement prendre le contrôle d'un port, d'un aéroport et des principales zones stratégiques. On n'arrivera peut-être pas à contrôler le pays, mais on pourra le détruire et le rendre inoffensif.

En général c'est Kotai qui parle d'arme nucléaire pour un rien

De façon générale aussi, la désorganisation de l'adversaire est un phénomène dont il récupère ( surtout si ces communication sont durcies ) et se trouver bloquer dans un port avec 10 000 hommes ( ou 20 000 ) face à une armée de 200/300 000 est suicidaire......

Dans la cas de la Syrie, les zones stratégiques sont au sud à Damas précisemment

Share this post


Link to post
Share on other sites

De façon générale aussi, la désorganisation de l'adversaire est un phénomène dont il récupère ( surtout si ces communication sont durcies ) et se trouver bloquer dans un port avec 10 000 hommes ( ou 20 000 ) face à une armée de 200/300 000 est suicidaire......

Non car on a les frappes indirect et le contrôle du ciel pour neutralise entièrement les 200/300 000 hommes en face .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on doit vraiment y aller et seul, c'est probablement parce qu'ils nous ont envoyé des terroristes ou ont attaqué/massacré par surprise nos ressortissants ou nos soldats de passages dans les environs, mais je ne vois pas pourquoi on devrait rester réglo.

Et on retombe dans le cas de l'intervention legitime, donc avec des allies.

Par contre la bombe H a haute altitude, faut laisser ta moquette tranquile...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,311
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries