Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Polonaise


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

La Pologne va acheter un nouveau sous-marin

Le ministère polonais de la défense a ajouté l’achat d’un sous-marin sur sa liste d’achats d’équipements d’importance stratégique, indique le ministère dans un communiqué.

Les fonds destinés à ce nouveau programme seront prélevés sur ceux prévus pour le projet de corvette Gawron, qui a disparu de la liste récemment mise à jour.

La construction de cette corvette, basée sur le Meko A-100 de ThyssenKrupp Marine Systems, doit être arrêtée après plus de 10 ans. Les travaux se déroulent aux chantiers navals publics de Gdansk.

On estime que la décision d’abandonner le projet Gawron va permettre d’allouer près d’un milliard de zloty (238 millions €) à l’achat d’un sous-marin. A ce jour, la Pologne a dépensé 402 millions de zloty (95,8 millions €) pour la corvette inachevée, selon le ministre de la défense, Tomasz Siemoniak.

La marine polonaise dispose d’un sous-marin de la classe Kilo et de 4 sous-marins de la classe Kobben, achetés entre 2002 et 2004 à la Norvège. Ces derniers devraient être désarmés vers 2015.

L'analyse de la rédaction :

DCNS, qui a pris une participation minoritaire dans le chantier SWM de Gdansk, souhaiterait vendre un Scorpène.

http://www.corlobe.tk/article27801.html

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La marine polonaise prévoit d’acheter des bâtiments de surface et des sous-marins.

Le ministère polonais de la défense a présenté un programme de modernisation de sa marine pour les années 2012 - 2030. Il prévoit de dépense près de 900 millions zloty (215 millions €) par an pour moderniser la flotte.

« Sans l’achat de nouveaux matériels, la marine polonaise perdrait sa capacité de combat après 2030, » explique le document.

D’ici 2030, la marine polonaise va acheter 3 sous-marins — dont 2 d’ici 2022 —, 3 autres bâtiments — 2 d’ici 2022, et un d’ici 2036— selon le document.

Le ministère a divisé le programme de modernisation en 3 étapes, qui devront être terminées en 2022, 2026, et 2030.

Il est aussi prévu que la marine achète 6 nouveaux hélicoptères de combat et 6 de sauvetage, 2 systèmes de défense anti-missiles à court portée, 10 drones de surface et 6 aériens.

La marine prévoit que, après 2022, seuls 22 de ses 86 bâtiments actuels seront encore opérationnels.

http://www.corlobe.tk/article28537.html

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Alors que la Pologne se dirigeait vers une procédure de gré à gré avec l'Allemagne pour l'acquisition de deux sous-marins, elle devrait finalement lancer un appel d'offres international. Le groupe naval tricolore DCNS pourrait y participer.

La visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à Varsovie le 5 octobre dernier, pourrait bien avoir servi les intérêts du groupe naval DCNS. Alors que la Pologne s'apprêtait à réaliser rapidement une procédure de gré à gré avec l'Allemagne pour l'acquisition de deux sous-marins U-214 du chantier naval allemand HDW, elle reviendrait finalement à son option initiale de lancer un appel d'offres international en bonne et due forme.

Suite :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20121114trib000731059/defense-la-pologne-pres-de-lancer-un-appel-d-offre-pour-l-acquisition-de-deux-sous-marins.html

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 3 months later...

Le ministère de la Défense polonais est en train de modifier les exigences opérationnelles obligatoires de sa marine afin de faire concourir les sous-marins allemands U212 de ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS). Une fois ce travail achevé, les U212 seront les favoris du futur appel d'offre de Varsovie.

 

En dépit de son obstination à concourir, DCNS, qui dans son offre propose le sauvetage des chantiers navals polonais contrairement à TKMS, devrait pourtant rester hors-jeu. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Notamment, le ministère de la Défense polonais est en train de préparer un appel d'offre favorable à TKMS. Car après une étude, le ministère s'est rendu compte que les U212A ne satisfont pas à toutes les exigences obligatoires de la marine polonaise, dont le système de propulsion du sous-marin et le système de sauvetage.

 

C'est ce qu'a expliqué très clairement le ministère de la Défense polonais au Parlement sans aucun complexe. Du coup, le ministère a demandé à une équipe d'experts de modifier les exigences de la marine polonaise pour l'acquisition des sous-marins allemands. En clair, des "petits" arrangements entre amis. La marine polonaise estime que ces travaux seront achevés "au plus tard le 8 novembre". Une fois validée, cette étude permettra de lancer un appel d'offre en bonne et due forme faisant la part belle aux U212A. Bref, rien de bon pour DCNS.

 

Enfin, la Norvège, qui prévoit également d'acquérir de quatre à six sous-marins, est intéressée par une commande commune avec d'autres pays. Oslo aurait ainsi approché Varsovie ainsi que d'autres pays pour une acquisition commune. Une initiative encouragée par TKMS, qui consoliderait ainsi ses positions commerciales en Pologne et en Norvège, dont la marine est déjà équipée de sous-marins allemands de la classe Ula (type 210 allemand).

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131104trib000793835/comment-la-pologne-favorise-l-achat-de-sous-marins-allemands-u212.html

 

On est en train de se faire niquer en beauté... =(  

Link to comment
Share on other sites

Le ministère de la Défense polonais est en train de modifier les exigences opérationnelles obligatoires de sa marine afin de faire concourir les sous-marins allemands U212 de ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS). Une fois ce travail achevé, les U212 seront les favoris du futur appel d'offre de Varsovie.

 

En dépit de son obstination à concourir, DCNS, qui dans son offre propose le sauvetage des chantiers navals polonais contrairement à TKMS, devrait pourtant rester hors-jeu. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons. Notamment, le ministère de la Défense polonais est en train de préparer un appel d'offre favorable à TKMS. Car après une étude, le ministère s'est rendu compte que les U212A ne satisfont pas à toutes les exigences obligatoires de la marine polonaise, dont le système de propulsion du sous-marin et le système de sauvetage.

 

C'est ce qu'a expliqué très clairement le ministère de la Défense polonais au Parlement sans aucun complexe. Du coup, le ministère a demandé à une équipe d'experts de modifier les exigences de la marine polonaise pour l'acquisition des sous-marins allemands. En clair, des "petits" arrangements entre amis. La marine polonaise estime que ces travaux seront achevés "au plus tard le 8 novembre". Une fois validée, cette étude permettra de lancer un appel d'offre en bonne et due forme faisant la part belle aux U212A. Bref, rien de bon pour DCNS.

 

Enfin, la Norvège, qui prévoit également d'acquérir de quatre à six sous-marins, est intéressée par une commande commune avec d'autres pays. Oslo aurait ainsi approché Varsovie ainsi que d'autres pays pour une acquisition commune. Une initiative encouragée par TKMS, qui consoliderait ainsi ses positions commerciales en Pologne et en Norvège, dont la marine est déjà équipée de sous-marins allemands de la classe Ula (type 210 allemand).

 

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131104trib000793835/comment-la-pologne-favorise-l-achat-de-sous-marins-allemands-u212.html

 

On est en train de se faire niquer en beauté... =(  

Les Allemands ont maintenant une vraie force de frappe diplomatique au service de leur industrie, donc malgré le fait que les U212 sont loin d'avoir les perfs opérationnelles des Scorpène (ou du Marlin proposé par DCSN seul), effectivement on pourrait être les dindons de la farce.

 

Et encore ça m'étonne que Navantia ne soit pas sur ce coup pour proposer son S80 à prix cassé, et se venger ainsi de la perte du contrat Turc au profit de Tyssen Krupp

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

Pour que Navantia propose son S80 à prix cassé, il faudrait d'abord qu'ils finissent par le développer leur sous-marin, qu'ensuite résolvent leurs problèmes sans aides techniques extérieures, et qu'ensuite le bateau soit sea proven, opérationnel et performant avec l'Armada.

 

Les Scorpène brésiliens seront équipés du système Contralto Premier client exportation | Mer et Marine http://t.co/md0mC5BYYz

— Philippe Top-Action (@top_force)

November 5, 2013

 

 

Maintenant, c'est ironique que Varsovie apprécie Berlin et c'est à Paris d'en faire autant, il y a bien le traité Weirmart franco-germano-polonais signé partenariat ou alors c'est bidon comme cette Europe de la défense que veulent vendre ceux qui ne veulent pas ou plus accorder de crédits conséquents à leurs budgets de défense respectifs.

Edited by Philippe Top-Force
Link to comment
Share on other sites

Il faudrait se poser la question de savoir comment les allemands font pour nous écraser systématiquement au niveau diplomatique et commercial alors que l'on dispose de produits meilleurs (ou du moins aussi bon) que les leurs. Visiblement il y a des réformes lourdes à mener fissa!

Les allemands et les polonais c'est bonnet blanc et blanc bonnet, une part non négligeable des polonais sont germanophone etc. Ajoute a ça la quantité de produit "allemand" produit en Pologne ... Forcément que ça copine sec.

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait se poser la question de savoir comment les allemands font pour nous écraser systématiquement au niveau diplomatique et commercial alors que l'on dispose de produits meilleurs (ou du moins aussi bon) que les leurs. 

Visiblement il y a des réformes lourdes à mener fissa !

De quels produits meilleurs dispose-t-on ?

Link to comment
Share on other sites

De quels produits meilleurs dispose-t-on ?

Liste non exhaustive : les SSK Scorpène (ou son projet de successeur 100% français le Marlin) meilleurs que leurs U212/U214, les Horizons meilleures que les F124 allemandes, les FREMM, la corvette OPV Adroit plus polyvalente que les K130 (bien que sous armées concernant la version "de base" actuellement mise à dispo de la Royale) ...

 

Mais aussi les missiles AA "Aster" 15 et 30 meilleurs que les ESSM des frégates germaniques (manoeuvrabilité terminale de 60G, contre 47)

Link to comment
Share on other sites

+1

 

Mais les allemands ont pour eux la "deutsche qualitat", cette image de marque qui fait que matériel allemand = supérieur à tout.

Alors que pour nous ce serait plus : "ah bon, vous faites des sous-marins ? Vraiment ? ??? "

Bof pour les voitures peut être. Et encore ce phénomène est surtout énorme en France.

 

Je suis pas sur que sortie de nos frontières et dans  le domaine militaire ce soit la même chose. 

Link to comment
Share on other sites

Liste non exhaustive : les SSK Scorpène (ou son projet de successeur 100% français le Marlin) meilleurs que leurs U212/U214, les Horizons meilleures que les F124 allemandes, les FREMM, la corvette OPV Adroit plus polyvalente que les K130 (bien que sous armées concernant la version "de base" actuellement mise à dispo de la Royale) ...

 

Mais aussi les missiles AA "Aster" 15 et 30 meilleurs que les ESSM des frégates germaniques (manoeuvrabilité terminale de 60G, contre 47)

 

Scorpène > U212/214 c'est juste toi qui le dit et si je suis convaincu de la qualité du Scorpène le 214 est une référence et le leader du marché.

Horizon qu'est ce que ca peut bien faire ce genre de produit n'est quasiment pas exportable or là on parle d'exports.

FREMM pas d'équivalent teuton donc venir dire que c'est meilleur ça veut pas dire grand chose.

Gowind/Adroit meilleur que K130 et alors ? Ce que vendent les Allemands c'est le MEKO et là encore c'est le leader du marché.

 

Le fait est que dans le naval et dans le terrestre l'Allemagne exporte plus que nous et ses produits sont très réputés. Après on a plus de produits qu'eux, notamment dans l'electronique et les missiles mais quand il y a une confrontation directe contre les teutons à l'export on est loin de gagner à tous les coups.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Polish Navy launched technical dialogue with DCNS, Navantia, TKMS & Kockums for 3 Submarines
X4DkUyX.jpg

According to the Polish MOD, invitations to start technical dialogue were sent to several submarine builders in late 2014. The Polish MOD just announced that four companies answered the invitations: France's DCNS, German company ThyssenKrupp Marine Systems GmbH, Kockums from Sweden (in partnership with government agency FMV Forsvarets Materielverk.) and Navantia of Spain.

Answers to the technical dialogue will help in defining requirement and moving forwards with the contracting process. The current goal is to close the dialogue phase in March and officially open the tender during the summer.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1507
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...