Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Comment trouver un "sniper" ?


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

  • 1 year later...

chat-s10.jpg

 

La détection et la localisation des tireurs embusqués sont devenus des enjeux de taille sur les théâtres d'opérations contemporains, une réalité bien comprise par les industriels qui proposent leurs solutions techniques.

Le développement des systèmes de détection anti-snipers a connu une accélération avec le retour des snipers sur la scène médiatique, au cours du conflit yougoslave. Les prototypes des années 90 (Lifeguard, Viper) exploitaient les signatures acoustiques et infrarouges des tirs, grâce à plusieurs capteurs (microphones, senseurs EO/IR) qui permettaient, une fois les données analysées par des processeurs intégrés, de définir, en quelques millisecondes, l'origine du tir.

Les systèmes de détection de snipers actuellement mis en oeuvre en Irak et en Afghanistan exploitent les signatures acoustiques, infrarouges et visuelles des tirs. D'autres systèmes permettent une détection précoce des tireurs grâce à un "radar optique" effectuant un balayage laser visant à révéler les optiques de visée.

Le système Boomerang, issu d'un programme de recherche du DARPA et développé par BBN Technologies, permet la détection acoustique de l'origine du tir grâce à plusieurs microphones, qui peuvent être montés sur un véhicule. La conception de ce système a notamment permis d'affiner les algorithmes de détection des ondes sonores issues du tir d'un projectile supersonique (shockwave), réduisant ainsi l'apparition de faux-positifs. D'autres systèmes de détection acoustique permettent la discrimination des tirs alliés.

Le système Shotspotter est basé sur le maillage d'une zone par plusieurs capteurs acoustiques permettant la détection et la triangulation des tirs d'armes légères. Il est déjà employé par des forces de police aux USA et pourrait équiper à terme les drones ScanEagle de Boeing. Le Pentagone s'intéresse également au déploiement de multiples capteurs acoustiques en réseau pour la détection et la triangulation des tirs, à travers les programmes WAAPS et ATLS.

Des systèmes de détection acoustiques portatifs (SWATS, Boomerang Warrior) sont également en cours d'expérimentation par l'US Army et devraient entrer en dotation en Afghanistan et en Irak cette année.

La France a initié en 2003 son propre programme de détection anti-snipers, baptisé DAOTE (Détection Acousto-Optronique de Tireurs Embusqués). La DGA a sélectionné dans ce cadre deux matériels français, le système de détection acoustique PILAR de Metravib et le système de détection EO/Laser SLD 500 de CILAS. Le système PILAR a été déployé sur plusieurs théâtres depuis les années 90 et a équipé des unités américaines avant l'arrivée du Boomerang. Le SLD 500 permet pour sa part la détection des optiques pointées, en repérant les reflets des lunettes de visée et autres jumelles au cours d'un balayage laser.

La détection laser des optiques est une des pistes privilégiées par les armées pour la détection des snipers. Cette technologie permet de repérer un tireur embusqué avant le premier tir et l'amélioration des algorithmes de détection limite les faux positifs, liés aux reflets parasites.

Le programme BOSS (Battlefield Optical Surveillance System) de l'US Air Force (AFRL), visait à la détection des optiques de visée grâce à un système laser-optronique, ayant également la capacité de désigner une cible grâce à un pointeur laser. Plusieurs solutions commerciales sont apparues aux USA exploitant ce système détection, comme les jumelles à balayage laser Mirage 1200 ou le kit de détection RedOwl monté sur le robot Packbot.

EADS travaille actuellement sur un projet similaire au BOSS américain, dénommé Ellipse, un système de détection d'optiques pointées à balayage laser, qui permettra notamment de différencier une lunette de visée militaire, d'un téléobjectif ou d'une simple paire de jumelles.

Au début des années 2000, le bureau d'étude russe Nudelman a présenté le PAPV, un prototype capable de détecter par balayage laser une lunette de visée, mais également tout autre optique de visée militaire jusqu'à 1.5km. Ce système présentait la particularité d'embarquer un puissant laser de contre-mesure visant à aveugler un sniper ou un système d'armes.

Les systèmes de détection anti-snipers connaîtront sans doute un certain succès sur les théâtres d'opérations actuels, mais leurs performances face à des contre-mesures acoustiques (modérateurs de son) ou optiques (ARD - Anti-Reflective Devices) demeurent incertaines.

 

http://zonedinteret.blogspot.fr/2009/04/detection-anti-snipers.html

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Même si je ne suis pas un expert,les "nouvelles technologies" pour repérer un sniper ne sont-elles pas facilement contournable?

 

 Comme dit il suffit d'un modérateur de son pour que le repérage ne marche pas convenablement.Et dans une vallée avec l'echo,le sniper doit être sacrément difficile à retrouver non?Puis s'il est caché dans une fôret,il y a des centaines d'arbres qui redirigent le son,donc qui parasitent le repérage.

 

Et pour le repérage par les optiques,je suis sûr que si on traite une optique d'une certaine manière on peut éviter que le soleil ou une autre lumière se reflète dedans non?

Link to comment
Share on other sites

Même si je ne suis pas un expert,les "nouvelles technologies" pour repérer un sniper ne sont-elles pas facilement contournable?

 

 Comme dit il suffit d'un modérateur de son pour que le repérage ne marche pas convenablement.Et dans une vallée avec l'echo,le sniper doit être sacrément difficile à retrouver non?Puis s'il est caché dans une fôret,il y a des centaines d'arbres qui redirigent le son,donc qui parasitent le repérage.

 

Et pour le repérage par les optiques,je suis sûr que si on traite une optique d'une certaine manière on peut éviter que le soleil ou une autre lumière se reflète dedans non?

 

Pour le son du coup de feu, le problème c'est curatif, en effet le sniper a déjà fait son oeuvre quand on le repère. Pour le tireur il y a deux problemes. Le bruit du départ de coup, en gros les gaz supersonique qui sortent du canon. Ca sa se regle avec un réducteur de signature classique. Mais il y a un second souci, c'est le bruit de la munition en vol supersonique le bang, qui s'entend quand elle passe a la hauteur du détecteur. Ça ça se règle en utilisant des munition subsonique.

 

Le petit souci de ces deux contre mesure c'est quel dégrade beaucoup la portée d'un munition. Et que pour compensé la faible vitesse initiale on est obligé d'utiliser du tres gros calibre et des solution de tir digne de l'artillerie ... ou de s'approcher de la cible.

 

On réduit donc drastiquement le nombre d'ennemi capable de venir te faire chier sans prendre trop de risque. S'il leur faut un tres gros calibre entièrement silencé et beaucoup de talent pour en ressortir vivant.

 

En l'absence de balle subsonique, le bang supersonique donne une bonne indication de la direction du départ de coup, mais pas la distance. Mais ca peut etre tres suffisant pour une riposte velue.

 

Pour la détection d'optique pointée. En fait il s'agit de faire rentrée de la lumiere dans l'optique et quelle se reflete comme les yeux de chat. Empecher la lumiere de rentrer c'est compliqué vu que c'est grace a ca qu'on voit quelques chose dans l'optique. L'empecher de ressortir c'est envisageable mais ca coute combien?! Il faut filtrer quelle fréquence? Tu en connais beaucoup des systeme optique qui ont des refraction différente dans chaque sens? Il y a bien des solution a effet faraday mais je ne suis pas sur que ca soit applicable a une optique de sniper, c'est le genre de truc qu'on trouve dans les centrale inertielle laser ... v'la la gueule du tarif.

Link to comment
Share on other sites

Vu comme ça j'y avais pas pensé,merci de m'éclairer :)

 

Mais après pour le bruit du tir,si le sniper est assez rapide il peut prendre la fuite et on peut perdre sa trace rapidement non?

 

Si ça riposte au mortier ou au canon de 25mm ... il va devoir courir plus vite que les balle ou des schrapnel.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Et c'est pas non plus un HS-50 de Steyr puisque l'arme date de 2004.

Ça pourrait être une erreur de traduction de l'auteur entre un chiffre et un calibre supposé ? 12.7 >.50.

Or, à noter : le nom original du G36 est "HK50".

L'arme étant entrée en service en 1995 dans la Bundeswehr, et des histoires du même genre circulant sur la Tchétchénie (armes occidentales assez peu banales dans les mains de tchétchènes, notamment une sombre affaire de munitions de 7.62x54 au mercure manufacturées par une entreprise du Texas et envoyées aux insurgés) on pourrait "envisager que"...

Ce pourrait-il être une piste ?

http://www.whq-forum.de/cms/309.0.html

 

Après, ça peut aussi être du bon gros bullshit des familles, après tout, ce serait pas la première fois.

Link to comment
Share on other sites

Vu qu'il est dit que c'était un "énorme fusil" que le gars portait sur son épaule, je pense que c'est bien un truc de gros calibre, et que c'est la marque qui est erronée. Des .50 en 1994, il y avait déjà des MacMillan, Barrett, PGM, Gepard etc.

Link to comment
Share on other sites

Dans le livre Sniper : vie d'un soldat en Tchétchénie (que je conseille) l'auteur raconte souvent que les insurgés tchétchènes utilisaient du matériel occidental. Pistolets Colt et Glock, munitions américaines (dont les fameuses 7.62x54 texanes), fusils de sniper finlandais (Sako ?), moyens de transmissions occidentaux, rations de combat et trousses de secours américaines...

Maintenant dur de dire où commence la vérité et ou commence le fantasme de l'ennemi équipé et financé par l'Occident.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...