Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Remorque à bras


g4lly
 Share

Recommended Posts

L'équivalent allemand

jf801.jpg

German_Cart_01s-771x546.jpg

 


 

Pour info une remoque "plateau" pour vélo, a deux roue un peu comme celle présenté ici, mais "moderne" en alu, ça pèse 6kg et ça porte facilement 90kg de charge utile. Évidement ce sont des modèles optimisés rando cyclo, il y a moyen de faire mieux pour des modèles optimisés "a pieds".

Edited by g4lly
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

J'imagine bien ce genre de solutions de nos jours, surtout avec les progrès que l'on a fait (faut voir la tête des solutions de portage pour montagne d'avant hier et aujourd'hui). Pour les progressions en milieu encombré, escarpé, on pourrait mettre des chenillettes en caoutchouc englobant les roues.

Problème, cela ne donne pas une image très vendeuse, cela ne flatte pas l'ego, malgré le grand intérêt de la chose. On a l'image de la "brouette" au sens négatif du terme. Pourtant, même transporter un 105 d'appui direct en plusieurs fardeaux par exemple, cela doit moins niquer le squelette des porteurs si ils sont tractés de cette manière. Et accessoirement des pélots de 105, on n'aura pas rempli une remorque avant d'avoir atteint le poids limite (sauf pour le modèle allemand présenté au-dessus).

On doit pourtant en stocker des :

- boites de 7.62 pour des tireurs Minimi.

-  boites de mun. pour appui 12.7

- roquettes (une douzaine ?) pour Carl Gustav

- matériel de génie d'assaut/défensif (pelles, détecteurs/détonateurs à IED, explosifs, etc)

- à hauteur d'une section de 40 bonhommes, on doit pouvoir mettre en un seul chariot la bouffe pour une journée, un peu d'eau, des piles pour les optiques, quelques chargeurs pour ceux qui ont tiré, des GAF, , etc.

- recomplètement régulier de mortier de 60 ou 81, très consommateurs par nature

On doit même pouvoir empiler une petite dizaine d'Eryx sur un seul chariot si il est bien pensé.

En cas de blessés, rien ne dit que l'on puisse virer ce que l'on a dedans et y transporter un homme, la traction nécessitant un seul soldat, le second habituellement fixé par le portage peut se permettre de couvrir la retraite de son collègue tractant.

 

Mais c'est surement trop simple et trop pratique. Et puis comme ce sont les Armées, le prix unitaire de ce genre de bestioles demandées serait sans doute exorbitant :p

 

Edited by Rémy
Link to comment
Share on other sites

Et des brouettes/mini-tracteurs électriques/à moteurs ? :

Mini-chenillette 400kg de charge utile

Clairon

C'est plus lourd, plus cher et c'est moins autonome, faut transporter l'essence, ca risque de tomber en panne...

La charette a bras c'est 300€!!! ca ne tombe pas en panne, ca ne nécessite pas d'essence, ca pèse 6kg seulement ... et l'usage est démontré par tous les trimardeurs de part le monde. Certain on traverser l’Australie comme ça, d'autre le Groenland!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bon sujet, pratico-pratique, concret. Et qui peut toucher tout un chacun, dès lors qu'il fait de la rando. au long-court, pas que les soldats

Un problème qui me frappe dans les propositions même les + récentes:   rares sont les propositions qui libèrent les bras ! 

Autrement dit: quelles solutions d'attelage de telles remorques qui permettent aussi la liberté de mouvement du tireur-de-remorque ?

Link to comment
Share on other sites

Bon sujet, pratico-pratique, concret. Et qui peut toucher tout un chacun, dès lors qu'il fait de la rando. au long-court, pas que les soldats

Un problème qui me frappe dans les propositions même les + récentes:   rares sont les propositions qui libèrent les bras ! 

Autrement dit: quelles solutions d'attelage de telles remorques qui permettent aussi la liberté de mouvement du tireur-de-remorque ?

En fait si les bras sont libre via des brancards fixé a la ceinture ventrale du sac a dos ... tu te retrouve comme un petit mulet ^_^

Le mode d'attelage est modulaire et au choix, selon le nombre de personne qui tirent et poussent, ou retiennent la charette.

En randos sur sentier le plus classique c'est le petit chariot a brancard, a une ou deux roue, genre Carix.

Exemple de solution "rando". Évidement ce sont des solution adapté au randonneur, donc avec un emport pour une personne, soit au pire une grosse dizaine de kilos de matos. Mais on peut développé/adapté pour des format différent facilement. Le Trollix par exemple porte sans souci 60kg http://www.trollix.fr/fr/le-trollix/le-produit Sur les mono roue tres léger genre Carrix on porte 20kg. Une wheelie emporte 40kg etc.

En gros c'est 1kg de remorques pour 10kg de charge utile.

 

remorque-dixon-rollerpack_28_hr.jpg

remorque-randonnee-wheelie_10_hr.jpg

mongolie-carrix_.JPG

rgsv.jpg

remorque-randonnee-wheelie_16_hr.jpg

DSC_0024_2_-_Copie.JPG

J'ai meme une photo d'un auto-constructeur déguisé en bidasse ^_^

462649201_1540.jpg

 

 

 

 

 

Edited by g4lly
Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

L'avantage avec la pulka derrière le skieur ... c'est que ca ne laisse pas plus de trace que le skieur lui même.

Avec une remorque derrière un piéton ... les traces de la remorque peuvent devenir très visible ... bien plus que les pas. Ce qui peut poser un problème de discrétion quand c'est nécessaire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, g4lly a dit :

L'avantage avec la pulka derrière le skieur ... c'est que ca ne laisse pas plus de trace que le skieur lui même.

Ce serait même envisageable d'avoir un pulka un peu différent pour le dernier skieur permettant de lisser la trace au prix d'un effort supplémentaire. Elle ne disparaîtrait pas complètement, mais pourrait devenir bien moins visible, notamment depuis le ciel... surtout si le soleil, le vent ou une chute de neige aide un peu.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Skw said:

Ce serait même envisageable d'avoir un pulka un peu différent pour le dernier skieur permettant de lisser la trace au prix d'un effort supplémentaire. Elle ne disparaîtrait pas complètement, mais pourrait devenir bien moins visible, notamment depuis le ciel... surtout si le soleil, le vent ou une chute de neige aide un peu.

A partir du moment ou la neige a été tassé par le poids du skieur il me semble quelle contraste pas mal dans l'IR ... à cause des goutelette d'eau qui se sont formées a l'interface avec le ski/traîneau.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

A partir du moment ou la neige a été tassé par le poids du skieur il me semble quelle contraste pas mal dans l'IR ... à cause des goutelette d'eau qui se sont formées a l'interface avec le ski/traîneau.

Oui, l'intérêt n'est pas immédiat... et sera surtout réel si jamais un peu aidé par les conditions météo que je mentionnais. Autrement dit, il faut planifier son action.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Bonne nouvelle !! Sans parler brouette ... Mule intelligente ! 

https://www.forcesoperations.com/le-mulet-pret-a-reprendre-du-service-dans-les-troupes-de-montagne/

ACTUALITÉS Le mulet prêt à reprendre du service dans les troupes de montagne   ... Coopération franco-Suisse en perspective !    R&D en perspective ! 

"Environ 50 ans plus tard, l’armée de Terre envisage sérieusement de « se réapproprier un savoir-faire qui s’était un peu perdu en France », nous explique Thomas Duguy, approché au printemps 2020 par les militaires. Loin des domaines viticoles et forestiers, ce muletier professionnel et ses animaux se sont retrouvés intégrés au 7ème bataillon de chasseurs alpins (7e BCA) de la 27ème brigade d’infanterie de montagne (27e BIM) lors d’une expérimentation menée l’été dernier dans les Alpes."

"si la « technologie » se veut des plus rustiques, des marges d’évolution sont envisageables. Sur le matériel de bât, principalement, conçu dans les années 1960 et hérité de l’armée suisse. « Aujourd’hui, on sait déjà que l’on pourrait profiter de la généralisation des nouveaux matériaux composites pour diminuer radicalement des éléments de portage », estime Thomas Duguy. Avec à la clef, autant de kilos supplémentaires gagnés en emport et/ou un surplus de confort et une diminution de la fatigue pour l’animal.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Scarabé a dit :

pourrait aussi servir pour eux les mulets surtout qu ils ont les radrars murin en plus mainteant 

https://www.facebook.com/542816445739891/videos/1469655209722672

 

C'est la porte juste à côté du 7-BCA à Varces ... ET les idées de charges ne vont pas manquer dans la 27-BIM dès lors qu'ils sont à pied ... Et les Ecolos vont apprécier  ! 

Vont il sprévoir un VTM Véhicule Transport de Mules ?   Sur quelle base ? Griffon  ? 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

RFI - Ligne de défense / Le pas de la mule

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/lignes-de-défense/20210321-le-pas-de-la-mule

"Pour atteindre les cols les plus escarpés, lorsqu’au cun véhicule ne peut plus passer, il reste les mules ! Ces animaux rustiques ont depuis quelques mois fait leur apparition au sein du 7ème Bataillon de Chasseur Alpin de Varces en Isère. Une expérimentation conduite par les troupes de montagne en vue d’une réintroduction des mules comme auxiliaire logistique."

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...