leclercs

AMX 32, AMX 40 ET DERIVES

Recommended Posts

Sympa comme tête les chars d'auto-école. :happy: 

Sinon, on sait combien de ces engins ont été construits ? Et que sont ils-devenus ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, p6x a dit :

Je me suis promis de visiter le musée des blindés en France. Je crois que le premier prototype du 32 y est également conservé? une occasion pour moi de vérifier si il comporte encore ma signature...

oui il y a bien un 32 ( de mémoire non exposé) et un 40 exposé.

il y a 16 minutes, Kiriyama a dit :

Sympa comme tête les chars d'auto-école. :happy: 

Sinon, on sait combien de ces engins ont été construits ? Et que sont ils-devenus ? 

les chars "auto-ecole" sont en fait des chars "standards" sur lesquels on remplace la tourelle par une gueuse.

De mémoire on y installe également un stop moteur mais pas de double commandes. 

Edited by totochez78
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, totochez78 a dit :

oui il y a bien un 32 ( de mémoire non exposé) et un 40 exposé.

les chars "auto-ecole" sont en fait des chars "standards" sur lesquels on remplace la tourelle par une gueuse.

De mémoire on y installe également un stop moteur mais pas de double commandes. 

Il y a 3 amx 32  à Saumur, effectivement aucun n'est exposé.

Un 4ème à Satory, un cinquième à Troyes chez un collectionneur (celui à commandes électriques) et un sixième à Roanne chez Nexter.

Edited by pinpon42100
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kiriyama a dit :

Et il faut combien de temps pour former un conducteur de char ? 

réponse de normand: pour manipuler et déplacer le véhicule sur route et tout terrain en une dizaine de jour c'est ok. après pour les déplacements tactiques je ne sais pas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, DarkLabor said:

D'après la description que vous nous faites :
26195849_10155945070143187_6781475501971

Si ce n'est toujours pas cela, j'envisage le VEDYS (mais de loin car son GMP est un Rolls Royce et l'échappement à droite).
 

Le seul souvenir clair que j'ai, c'est l'échappement sur la gauche, mais cela fait quand même un bail.

 

Edited by p6x

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Kiriyama a dit :

Et il faut combien de temps pour former un conducteur de char ? 

Le caporal-chef artilleur F. Reynaud, parlait toujours "d'un certain temps" ....:laugh:

Clairon

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, pinpon42100 a dit :

Il y a 3 amx 32  à Saumur, effectivement aucun n'est exposé.

Un 4ème à Satory, un cinquième à Troyes chez un collectionneur (celui à commandes électriques) et un sixième à Roanne chez Nexter.

Mis à part les masques moulés / mécano-soudés et canons de 105 / 120 mm, quelles sont les différences entre les six prototypes de l'AMX-32 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 1/8/2018 at 1:29 PM, Kiriyama said:

Et il faut combien de temps pour former un conducteur de char ? 

On 1/8/2018 at 2:57 PM, totochez78 said:

réponse de normand: pour manipuler et déplacer le véhicule sur route et tout terrain en une dizaine de jour c'est ok. après pour les déplacements tactiques je ne sais pas.

Avec l'évolution, les chars modernes sont beaucoup plus tolérants avec les pilotes sans expérience.

Lors de ma formation à l'AMX, mon instructeur était un des plus chevronné de l'Atelier des Essais. Sur le châssis AMX 30 maison sans tourelle. Ce qui m'a pris le plus de temps, c'est d'intégrer la direction avec les différents rapport de la boite. Il fallait toujours anticiper les virages, pour te trouver avec le bon rapport et a la bonne vitesse. Cela n'a l'air de rien, mais cela demande beaucoup d'expérience.

Une anecdote pour illustrer;

@totochez, lorsque j'étais pré-ado, nous allions nous baigner aux étangs de la minière. Ces étangs étaient juste en dessous de la piste d'essais nominée (circuit routier tracé en rouge). Un char qui faisait des essais est sorti de la piste, au premier virage, justement du fait d’être resté en cinquième à fond

24768163867_d4c6562eae_b.jpg 

 

 

Edited by p6x
  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/01/2018 à 21:52, pinpon42100 a dit :

un cinquième à Troyes chez un collectionneur (celui à commandes électriques)

Y-a-t-il des photos de celui-ci ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, DarkLabor a dit :

2:27

 

A 3:55 c'est une tourelle marine de 100mm et non de 105mm, fabriquées sur le site de St Chamond de, à l'époque, GIAT industries.

Et à 4:08 c'est prototype P7 du Leclerc, version tropicalisée avec le GMP Europower Pack, il était à Satory avant d'être rapatrié sur Roanne puis cédé à ce collectionneur (on en entend plus parler désormais).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Veuillez excuser ma pauvre langue française. J'essaie de traduire par google traducteur

Quelqu'un at-il plus d'informations sur l'image du moteur V12X ?

Je ne trouve que cette photo.v12x1200ooooo.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎09‎/‎01‎/‎2018 à 20:53, Sovngard a dit :

Mis à part les masques moulés / mécano-soudés et canons de 105 / 120 mm, quelles sont les différences entre les six prototypes de l'AMX-32 ?

je ne me souviens pas qu'on ait fabriqué 6 AMX32 ! Parfois les gens confondent l'AMX32 avec  certains châssis d'AMX30B2 bricolés comme l'AMX30C2 avec le GMP allemand. Pour moi  il n'y a eu que 3 vrais AMX32.

Le ‎05‎/‎03‎/‎2018 à 15:52, Sovngard a dit :

Il date de quand ce proto n°5 de l'AMX-32 ?

Et qu'entend-t-on exactement par commandes électrique ?

 

les commandes électriques ont été développés par un grand ingénieur de l'AMX-APX, Emile Urvois, expert en automatismes. C'est à lui que l'on doit les pointages de la tourelle du Leclerc. L'idée d'Emile Urvoy était de drastiquement simplifier les commandes de pilotage en supprimant le volant et les pédales et en les remplaçant par un unique joystick. Poussé en avant on avance, en arrière on freine puis on recule, à gauche et à droite pour tourner. Pour que ce soit simple vu du pilote il fallait développer une électronique de contrôle sophistiquée avec des lois de pilotage très pointues. Et si mes souvenirs sont bons c'est sur un AMX30B2 que ça a été implanté et ça marchait très bien pour l'avoir vu sur les pistes de Satory.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Rescator a dit :

je ne me souviens pas qu'on ait fabriqué 6 AMX32 ! Parfois les gens confondent l'AMX32 avec  certains châssis d'AMX30B2 bricolés comme l'AMX30C2 avec le GMP allemand. Pour moi  il n'y a eu que 3 vrais AMX32.

les commandes électriques ont été développés par un grand ingénieur de l'AMX-APX, Emile Urvois, expert en automatismes. C'est à lui que l'on doit les pointages de la tourelle du Leclerc. L'idée d'Emile Urvoy était de drastiquement simplifier les commandes de pilotage en supprimant le volant et les pédales et en les remplaçant par un unique joystick. Poussé en avant on avance, en arrière on freine puis on recule, à gauche et à droite pour tourner. Pour que ce soit simple vu du pilote il fallait développer une électronique de contrôle sophistiquée avec des lois de pilotage très pointues. Et si mes souvenirs sont bons c'est sur un AMX30B2 que ça a été implanté et ça marchait très bien pour l'avoir vu sur les pistes de Satory.

Niveau AMX 32 (pointe avant mécano-soudée et 5 galets), il y en a un qui dort dehors à Saumur et qui venait de Roanne (incomplet, il manque plein de composants dessus), un autre complet dans les réserves.

Il y en a un châssis qui est toujours à Roanne, il servait de remorqueur, repeint en blanc avec le logo GIAT industries sur le côté, depuis il a été modifié pour les essais des chenilles souples.

Il y a un autre à Satory avec une pointe avant plus "carrée" et mécano-soudée, 5 galets toujours.

Et il y a celui à commandes électriques qui est à Troyes.

Je les ai tous vus, surtout les ceux de Roanne (avant que le premier parte à Saumur), ça en donne 5.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎07‎/‎09‎/‎2018 à 22:59, pinpon42100 a dit :

Je ne parle que de châssis, pas de char complet, sauf pour les deux de Saumur.

oui c'est très clair, il n'y a jamais eu 5 chars complets, on n'a fabriqué que 2 tourelles, une en 105 une en 120, cette dernière a été récupéré pour le premier proto AMX40 puis redémontée...puis remontée. Je me souviens qu'à cette époque il y  avait une vraie salade de châssis AMX30B2/32/C2. D'où mon interrogation sur le "32" de Troyes, je me demande si ce n'est pas un B2 à caisse mécanosoudée (donc un "faux 32"). Il faudrait que je fasse appel à quelques anciens. Sauf à vouloir être très pinailleur tout ceci remonte à 30 ans et n'a plus trop d'importance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/09/2018 à 16:38, Rescator a dit :

oui c'est très clair, il n'y a jamais eu 5 chars complets, on n'a fabriqué que 2 tourelles, une en 105 une en 120, cette dernière a été récupéré pour le premier proto AMX40 puis redémontée...puis remontée. Je me souviens qu'à cette époque il y  avait une vraie salade de châssis AMX30B2/32/C2. D'où mon interrogation sur le "32" de Troyes, je me demande si ce n'est pas un B2 à caisse mécanosoudée (donc un "faux 32"). Il faudrait que je fasse appel à quelques anciens. Sauf à vouloir être très pinailleur tout ceci remonte à 30 ans et n'a plus trop d'importance.

C'est certain, un châssis B2 à pointe avant mécano-soudée?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, pinpon42100 a dit :

C'est certain, un châssis B2 à pointe avant mécano-soudée?

il faut se souvenir que certains outillages de fonderie destinés à la fabrication des caisses moulés d'AMX30 n'étaient plus disponibles surtout pour fabriquer un ou deux exemplaires. Si des anciens de Roanne sont sur le forum, qu'ils témoignent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Rescator a dit :

il faut se souvenir que certains outillages de fonderie destinés à la fabrication des caisses moulés d'AMX30 n'étaient plus disponibles surtout pour fabriquer un ou deux exemplaires. Si des anciens de Roanne sont sur le forum, qu'ils témoignent

Faut que je retrouve quand ont été produites les dernières caisses B2 neuves à Roanne, je regarderai ce week end, mais la fonderie à été arrêtée fin des années vers 93-94.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,353
    Total Members
    1,132
    Most Online
    JohnCleese
    Newest Member
    JohnCleese
    Joined
  • Forum Statistics

    20,576
    Total Topics
    1,216,610
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries