Guest Alcide NITRYK

A propos d'ENIGMA

Recommended Posts

Guest Alcide NITRYK

L.

Edited by Alcide NITRYK
HTML

Share this post


Link to post
Share on other sites

plein d'affirmations faciles.... Et les sources?

Exemple: "Le GOST russe aurait pu être utilisé par des banques européennes."

Sans blague...

Citation

Les codes russes ont été cassés par des cryptologues d’origine polonaise, le Dr T. Nicolas Courtois et Michał Miształ de l'Académie technique militaire. Ils ont mené de concert, pendant une année, des attaques sur le chiffre russe. Ces scientifiques ont deviné ses faiblesses et la sécurité a été finalement brisée. La dernière attaque a eu lieu en septembre 2012.

Le GOST brisé? Montre moi un lien.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alcide NITRYK
Il y a 6 heures, cracou a dit :

plein d'affirmations faciles.... Et les sources?

Exemple: "Le GOST russe aurait pu être utilisé par des banques européennes."

Sans blague...

Citation

Le GOST brisé? Montre moi un lien.

https://media.ccc.de/v/29c3-5225-en-security_evaluation_of_russian_gost_cipher_h264

C'est en anglais. 

Voici un site russe sur lequel on admet la faiblesse du GOST : dernier paragraphe.http://forum.windowsfaq.ru/showthread.php?t=150986

Je n'ai pas pu aller sur d'autres sites russes qui sont d'accès restreint.

Данная атака — не просто "сертификационная" атака на ГОСТ, которая быстрее перебора грубой силой. Фактически, стандартизация ГОСТа сейчас была бы крайне опасной и безответственной. Это так потому, что некоторые из атак возможны к осуществлению на практике. Некоторые ключи ГОСТа на практике даже могут быть дешифрованы, будь они слабые ключи или ключи из частных реальных применений ГОСТа. В предыдущей работе автор приводит детальное рассмотрение случаев возможности практических атак. Важно также то, что "это первый случай в истории, когда серьёзный стандартизированный блочный шифр, созданный для защиты секретов военного уровня и предназначенный для защиты документов государственной тайны для правительств, крупных банков и других организаций, оказался взломан математической атакой". 

Cette attaque n’est pas seulement une attaque de la « certification GOST »,  plus rapide et brutale. En fait, la normalisation de GOST serait désormais extrêmement dangereuse et irresponsable. C’est parce que certaines des attaques sont possibles à mettre en pratique. Certaines clefs de GOST peuvent être décryptées, qu'elles soient faibles ou des applications privées de GOST. Dans un ouvrage antérieur, l’auteur donne un examen détaillé des cas d’attaques pratiques. Il est également important que « c’est la première fois dans l’histoire, qu'un chiffrement de blocs normalisés, créé pour protéger les secrets de niveau militaire et conçu pour protéger un documents secrets de l’État pour le gouvernement, les grandes banques et les autres organisations, s’est avéré être vulnérable à une attaque mathématique ».

Edited by Alcide NITRYK

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces sources sont hautement discutable (genre windows faq!).

N'importe quel statisticien (ça tombe bien, j'en suis un) comprend la différence entre faiblesse théorique d'un chiffrement certes np-complet mais sensible à des attaques par modélisation linéaire ou courbe et la réalité de ces attaques.

En gros l'attaque marche si tu as un nombre infini de messages en clair et cryptés... youhouuuu... cela permet de recomposer les tables intermédiaires ou les S-box (si elles sont inconnues. En pratique c'est infaisable (enfin si c'est faisable mais exactement comme sur le DES).

Le site ne comprend pas les bases du sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alcide NITRYK

Je ne suis ni mathématicien, ni statisticien. Donc, il t'est possible de démontrer que ce codage est inviolable. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, il n'est pas inviolable. Il est juste comme les autres codages du même type. En gros l'article est écrit par des gens qui ne comprennent rien à la chose (c'est comme dire que parce qu'on connaît l'ADN on est un bon docteur... rien à voir)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le premier code Enigma à été donné par un officier Allemand aux services secret Français (contre payement) et Polonais (par leurs intermédiaires) dès 1936. Les travaux des services Polonais ont perdurés jusqu'en 1939 qui ont permis de lire en partie les informations Allemande transmises par une machine Enigma en leurs possession (fabriqué en Pologne). Les services secrets Polonais étaient très en avance sur ce sujet ainsi que les Français.

Les Français ont présentés à Paris avec les Polonais les procédés de cryptage aux Britanniques qui n'y croyaient pas. Le probleme n'était pas le code, mais la recherche de combinaison parmi des milliards que représentaient les roues codées de retrouver le code d'origine émis.

Convaincu, ces derniers acceptèrent les travaux de décryptage par grille des Polonais alors en guerre au vue des résultats et le firent de façon automatique par les premiers "ordinateurs" qui n'étaient que des systèmes automatiques de comparaison traitent des millions et des millions d'informations.

La suite est connue Il existe des ouvrages et des réalisations récentes de téléfilms.

Il y eu des modifications Nazies sur Enigma comme changer le code de base et rajouter une cinquième et sixième roue sur certaines machines quand ils eurent des soupçons Trop tard. Ils récupèrere également deux agent Polonais en France occupée qui s’échappèrent dont l'un mourra lors de la traversée vers l'Algérie et l'autre (le mathématicien) reparti en Pologne après guerre sous occupation Soviétique comme comptable pour éviter les ennuis !

(La source fournie est celle de mes cours d'ingénieurs d'électronique et des visites faites en Grande-Bretagne par une de mes associations d'Histoire).

Les noms et l'histoire plus complète peut vous êtes fourni.

Janmary

Edited by Janmary
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit complément utile, je pense.

Un code - pour les personne qui n'ont jamais vu de près ce type de présentation - se présentent sous la forme d'un livre(livre de codes) ou sont groupés des sigles (par 4 par exemple) ou code, d'un coté et de l'autre coté de la page, la "traduction" en clair sous forme d'un mot ou d'une phrases courte.

Par exemple,  NKVD = Forum Air-Défense.

Les Polonais, les Français, puis les Britanniques possédaient donc ce livre (ou code) payé à un officier Allemand.

Par contre, ce que ne possédaient pas les Polonais, les Français, puis les Britanniques, étaient le cryptage des 4 roues codées de la machine Enigma. Et ce cryptage varient suivant les jours, voir dans certains cas des heures définis au préalable dans des tables que seuls possèdent l'émetteur (manipulateur-codeur) et le récepteur (manipulateur-décodeur) des messages. Et cela représentent des milliards de combinaisons !

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alcide NITRYK
Il y a 23 heures, Janmary a dit :

Le premier code Enigma à été donné par un officier Allemand aux services secret Français (contre payement) et Polonais (par leurs intermédiaires) dès 1936. Les travaux des services Polonais ont perdurés jusqu'en 1939 qui ont permis de lire en partie les informations Allemande transmises par une machine Enigma en leurs possession (fabriqué en Pologne). Les services secrets Polonais étaient très en avance sur ce sujet ainsi que les Français.

Les Français ont présentés à Paris avec les Polonais les procédés de cryptage aux Britanniques qui n'y croyaient pas. Le probleme n'était pas le code, mais la recherche de combinaison parmi des milliards que représentaient les roues codées de retrouver le code d'origine émis.

Convaincu, ces derniers acceptèrent les travaux de décryptage par grille des Polonais alors en guerre au vue des résultats et le firent de façon automatique par les premiers "ordinateurs" qui n'étaient que des systèmes automatiques de comparaison traitent des millions et des millions d'informations.

La suite est connue Il existe des ouvrages et des réalisations récentes de téléfilms.

Il y eu des modifications Nazies sur Enigma comme changer le code de base et rajouter une cinquième et sixième roue sur certaines machines quand ils eurent des soupçons Trop tard. Ils récupèrere également deux agent Polonais en France occupée qui s’échappèrent dont l'un mourra lors de la traversée vers l'Algérie et l'autre (le mathématicien) reparti en Pologne après guerre sous occupation Soviétique comme comptable pour éviter les ennuis !

(La source fournie est celle de mes cours d'ingénieurs d'électronique et des visites faites en Grande-Bretagne par une de mes associations d'Histoire).

Les noms et l'histoire plus complète peut vous êtes fourni.

Janmary

Bonjour, 

Les cryptographes séjournèrent à Gretz (Maison Bruno) puis dans les environs d'Uzès.

C215N124.jpg352x500.jpg

Le Château de Vignolles, alias "Centre Bruno" en 1940.

J'ai rappelé ces menus détails sur mon message d'origine. Je détiens l'ouvrage de référence, rarement cité, de Władysław KOZACZUK.

Sign%20outside%20Cha%CC%82teau%20des%20F

Plaque apposée au château des Fouzes à Uzès

Edited by Alcide NITRYK

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Janmary a dit :

Les Polonais, les Français, puis les Britanniques possédaient donc ce livre (ou code) payé à un officier Allemand.

Par contre, ce que ne possédaient pas les Polonais, les Français, puis les Britanniques, étaient le cryptage des 4 roues codées de la machine Enigma. Et ce cryptage varient suivant les jours, voir dans certains cas des heures définis au préalable dans des tables que seuls possèdent l'émetteur (manipulateur-codeur) et le récepteur (manipulateur-décodeur) des messages. Et cela représentent des milliards de combinaisons !

Les Français n'avait pas de livre de code, que d'ailleurs Enigma n'utilisait pas : on tapait le message en clair et la machine sortait le message chiffré. La machine en fait créait un alphabet de substitution (par exemple A = Y, B = J, C = N, etc.), et à chaque caractère tapé un rotor tournait, ce qui changeait le circuit, donnant un nouvel alphabet de substitution pour chaque frappe.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Janmary a dit :

Un petit complément utile, je pense.

Un code - pour les personne qui n'ont jamais vu de près ce type de présentation - se présentent sous la forme d'un livre(livre de codes) ou sont groupés des sigles (par 4 par exemple) ou code, d'un coté et de l'autre coté de la page, la "traduction" en clair sous forme d'un mot ou d'une phrases courte.

Par exemple,  NKVD = Forum Air-Défense.

Les Polonais, les Français, puis les Britanniques possédaient donc ce livre (ou code) payé à un officier Allemand.

Par contre, ce que ne possédaient pas les Polonais, les Français, puis les Britanniques, étaient le cryptage des 4 roues codées de la machine Enigma. Et ce cryptage varient suivant les jours, voir dans certains cas des heures définis au préalable dans des tables que seuls possèdent l'émetteur (manipulateur-codeur) et le récepteur (manipulateur-décodeur) des messages. Et cela représentent des milliards de combinaisons !

J'avais lu que les Anglais s'était appuyé sur les rapports radio de stations d'observations. Comme tout rapport, d'autant plus germanique, cela respecte une procédure particulière et les Anglais se sont concentrés sur le mot "Ein(s)"  très présent dans la langue allemande.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

1° - Une machine Enigma est exposé au musée d'Etretat.

2° - L'un des "livres de code" d'origine créé lors de l'élaboration des premières machines Enigma qui furent de techniques différentes lors des premiers travaux à été saisi par les Services Secrets Polonais. Il fut copié pour fournir un exemplaire aux services secrets de notre pays avant l'invasion Nazie en Pologne. Cet exemplaire fut donné à la Grande-Bretagne lors de l'invasion de notre pays, comme bien d'autre chose par ailleurs, tel l"'eau lourde" en notre possession, etc..Les Polonais avaient pratiquement décryptés les messages des toutes premières Enigma et furent mis en échec quelques mois avant l'invasion de leurs pays par la substitution et l'utilisation du modèle standard d'Enigma (défini par Rob1 ci-dessus). Alors qu'ils avaient nombres d'informations émanant des décryptages -y compris ceux provenant du quartier général de l'Armée Allemande - ce fut le silence lors des opérations militaires contre leurs pays !!!

Cet exemplaire du "livre de code" est exposé en Grande-Bretagne aujourd'hui comme les cahiers des mathématiciens Polonais ayant travaillé sur les décryptages d'Enigma en Pologne puis en Grande-Bretagne avec Alan Turing qui recherchait un système automatique de cryptage des messages élaborés par Enigma ( ce qui donna lieu à deux concepts mathématiques nouveaux, la calculabilité et la complexité aujourd'hui enseigné) par grille sur feuille d'abord, puis par la machine "Colossus" (un monstre de 1500 lampes, lecteur de bande capable de lire 5000 caractères à la seconde (!!) conçu en 1943 par Max Newman et Alan Turing.

3° - Le modèle le plus connu et le plus construit d'Enigma fut le modèle standard dont Rob1 donne la définition "on tapait le message en clair et la machine sortait le message chiffré. La machine en fait créait un alphabet de substitution (par exemple A = Y, B = J, C = N, etc.), et à chaque caractère tapé un rotor  tournait, ce qui changeait le circuit, donnant un nouvel alphabet de substitution pour chaque frappe"..

Ci-dessous, une présentation explicative sommaire de principe donnée par Wikipédia =

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enigma_(machine)

 

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alcide NITRYK
Il y a 2 heures, Janmary a dit :

1° - Une machine Enigma est exposé au musée d'Etretat.

2° - L'un des "livres de code" d'origine créé lors de l'élaboration des premières machines Enigma qui furent de techniques différentes lors des premiers travaux à été saisi par les Services Secrets Polonais. Il fut copié pour fournir un exemplaire aux services secrets de notre pays avant l'invasion Nazie en Pologne. Cet exemplaire fut donné à la Grande-Bretagne lors de l'invasion de notre pays, comme bien d'autre chose par ailleurs, tel l"'eau lourde" en notre possession, etc..Les Polonais avaient pratiquement décryptés les messages des toutes premières Enigma et furent mis en échec quelques mois avant l'invasion de leurs pays par la substitution et l'utilisation du modèle standard d'Enigma (défini par Rob1 ci-dessus). Alors qu'ils avaient nombres d'informations émanant des décryptages -y compris ceux provenant du quartier général de l'Armée Allemande - ce fut le silence lors des opérations militaires contre leurs pays !!!

Cet exemplaire du "livre de code" est exposé en Grande-Bretagne aujourd'hui comme les cahiers des mathématiciens Polonais ayant travaillé sur les décryptages d'Enigma en Pologne puis en Grande-Bretagne avec Alan Turing qui recherchait un système automatique de cryptage des messages élaborés par Enigma ( ce qui donna lieu à deux concepts mathématiques nouveaux, la calculabilité et la complexité aujourd'hui enseigné) par grille sur feuille d'abord, puis par la machine "Colossus" (un monstre de 1500 lampes, lecteur de bande capable de lire 5000 caractères à la seconde (!!) conçu en 1943 par Max Newman et Alan Turing.

3° - Le modèle le plus connu et le plus construit d'Enigma fut le modèle standard dont Rob1 donne la définition "on tapait le message en clair et la machine sortait le message chiffré. La machine en fait créait un alphabet de substitution (par exemple A = Y, B = J, C = N, etc.), et à chaque caractère tapé un rotor  tournait, ce qui changeait le circuit, donnant un nouvel alphabet de substitution pour chaque frappe"..

Ci-dessous, une présentation explicative sommaire de principe donnée par Wikipédia =

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enigma_(machine)

 

 

Il y aurait une "connexion" avec le procès Rosenberg au USA. Les services secrets auraient obtenu des preuves en décryptant des dépêches soviétiques, mais ne pouvaient en faire état, car c'était signaler que le secret était éventé depuis la fin de la Guerre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/12/2016 à 13:24, Alcide NITRYK a dit :

Il y aurait une "connexion" avec le procès Rosenberg au USA. Les services secrets auraient obtenu des preuves en décryptant des dépêches soviétiques, mais ne pouvaient en faire état, car c'était signaler que le secret était éventé depuis la fin de la Guerre.

 

Le 06/12/2016 à 18:44, cracou a dit :

Absurde, les codes n'ont rien à voir.

Exact.

La seule "connexion" c'est que ce sont les mêmes services de décryptage qui les ont cassés, et le secret gardé pendant des trèèès longues durées à leur sujet (jusque dans les années 70 pour Enigma, les années 90 pour les décryptages Venona des messages soviétiques).

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de Blechtey Park et des autres installations ELINT/Sigint, cet article décrit les conditions de travail du personnel (au 2/3 féminin).

Les "bombes" et tout le projet de déchiffrement des codes Enigma étant resté longtemps hautement classifié, leur contribution n'a été reconnue et honorée que récemment. (avec une demo de la bombe restaurée devant la Reine en 2009).

La compartimentalisation a bien fonctionné, ces jeunes filles ne savaient presque rien du projet.

( @Tancrède peut se rendormir, ça ne parle pas de femme soldat ici :tongue:)

http://www.techrepublic.com/article/the-women-who-helped-crack-nazi-codes-at-bletchley-park/?ftag=TREe09998f&bhid=19946675173227654622880451985423

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

JE vous recommande le dernier HS du Magazine LOS! intégralement consacré à Enigma et à Ultra

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est noté et il a l'air pas mal :smile:

Mais je crois que @Rob1 veut faire le relecteur pour une v2 corrigée :tongue:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Alcide NITRYK

Photo d'une des 3 plaques apposées  en 2002, dont une à Bletchtey Park.

bletchley.jpg

 

 

 

Edited by Alcide NITRYK

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous voulez, j'ai une photo d'une Enigma prise au musée de l'armée des Invalides, je prépare actuellement un petit site avec quelques pièces interessantes de la collection des Invalides (je vis dans le quartier, je vais souvent me recueillir sur le tombeau de Napoléon). Ca devrait être en ligne d'ici quelques jours.

 

Enigma est aussi le titre d'un très bon film d'espionnage français sorti en 1983 avec Martin Sheen et Brigitte Fossey :

 

http://television.telerama.fr/tele/films/enigma,22489.php

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Avec un peu de retard, je suis allé sur le site ci-dessous.

1° - Si vous êtes intéressés par ces sujets - complexes - il faut le reconnaitre (cryptographie, Enigma)  - je vous suggère =

> D'aller sur le site =

http://exo7.emath.fr/

Vous y verrez des cours téléchargeable avec corrections (de haut niveau pour ces dernières) dit Cours Concis, de niveau Bac+1,

> En cours de base de mathématiques Concis,

> Cours d'Analyse, d'Algèbre, de Géométrie (avec étude des GPS), logiciel de programmation Scratch pour collégiens,  et  calcul formel qui est un cours sur le logiciel de calcul,

> Et Algorithme (Algorithmes et mathématiques, Cryptographie, calcul formel). Je vous conseil de télécharger ce texte et de tenter d'étudier les chapitres dont la cryptographie.

Le chapitre concernant la cryptographie et donc Enigma mérite d'être lu voir téléchargé.

> Les deux cours Algèbre et Analyse sont édités en livre (que j'ai acquit. Il n'y a pas de couleurs dans les textes et explications de ces deux ouvrages. Autant travaillé sur  le site..

 

2° - Parmi les ouvrages relatif a ces sujets, il faut noter l'ouvrage d'assez haut niveau =

Théorie des Codes (Cours avec exercices)

Compression, Cryptage, Correction.

Pour Master et écoles d'Ingénieurs

Chez Dunod - Collections Sciences Sup

 

3° -  IL existe également des publications comme Tangente (et tangente sup) chez pôle.

http://poleditions.com/pole/

En particulier concernant la machine de cryptage Enigma.

A lire et pas très onéreux.

Cordialement.

Janmary

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, est-ce que ça existe encore les machines de cryptage ?

En Suisse, il y avait la société Crypto qui en faisait, mais je ne sais pas si ça existe encore sous la forme de machines spécifiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,272,835
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries