Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il n'y a pas un hasard à ces coups d'états qui se suivent et se ressemblent.

Même si on peut dire que c'est une "habitude" dans ces pays, vous verrez très vite qu'on va avoir la même tournure que chez les voisins. C'est à dire que ça va commencer à évoquer une "souveraineté" à retrouver qui passera par le départ des forces étrangères (le combat contre le terrorisme passera au second plan). Petit à petit on va faire monter la pression, la propagande va faire son office et on va revoir "étrangement" le même attrait envers la Russie, pour ne pas dire qu'on va revoir carrément les drapeaux russes dans les rues à côté des classiques "la France dégage". Bien entendu au début ils vont jouer les gentils envers nous.

Faut pas se leurrer, les russes ont compris que dans ces pays il suffisait de se mettre quelques chefs dans la poche (argent...) à qui on promettra le pouvoir et la protection de ce dernier, pour réaliser facilement un coup d'état. La contrepartie nous la connaissons, elle est avant tout lié à contrer une influence occidentale et sa présence militaire, c'est et ça reste l'obsession de la politique étrangère russe. Je ne le répéterai jamais assez, mais notre volonté à vouloir jouer les "spectateurs" dans ces pays pour chercher à fuir ou décoller l'image de la Françafrique nous amènes à perdre bien plus qu'on pensait gagner. Pendant ce temps les autres vont faire du Chinafrique et du Russafrique  sans se cacher, sans culpabiliser.

Maintenant il faut aussi comprendre que le Niger, ce n'est pas juste la présence française, il y a aussi les américains qui ont fait de ce pays leur point central d'appui d'Afrique "centrale" avec la base d'Agadez. Ils ont à nos côtés à Niamey un détachement drones en plus de diverses FS qui entrainent et accompagnent les forces nigériennes (on se souvient des 4 bérets verts tués avec la vidéo qui tournait).

Du côté français on est dans un tel état de peu d'agir qu'on est presque content si demain ces types vont nous demander de partir. En fait j'ai vraiment ce sentiment qu'au niveau de notre gouvernement on cherche délibérément le moindre prétexte pour quitter le Sahel le plus possible sans en assumer la responsabilité. Très clairement on ne résiste pas, on ne négocie même pas et dernièrement on dit qu'on va rester en fonction des besoins des uns ou des autres pour ne pas dire ouvertement "j'espère que vous n'avez pas besoin de nous". Gardons à l'esprit que nous sommes encore dans une phase de désengagement, ce n'est pas parce que nous ne sommes plus présents au Mali ou au Burkina, que les équipements sont tous rentrés. De même que Niamey doit de toute façon diminuer, on "réfléchit" juste à quel niveau. Nous sommes encore dans une posture de victime ou on a déjà un pied dehors, ici la seule grosse différence, c'est la présence américaine qui pourrait être plus difficile à gérer que la présence française, de même que peut-être si on a un semblant de lucidité, on cherchera avec eux un moyen de restaurer une certaine stabilité démocratique et un moyen de mettre fin à la spirale des coups d'états qui profitent en permanence à qui on sait...

 

 

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

https://www.tagesspiegel.de/internationales/nach-putsch-von-militars-im-niger-festgesetzter-prasident-bazoum-ruft-zum-widerstand-auf-10217707.html

"Le retrait de la Bundeswehr du Mali est rendu nettement plus difficile par la nouvelle situation", a déclaré le directeur du programme Sahel de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) aux journaux du groupe de médias Funke.

Selon Laessing, la base de transport aérien de la Bundeswehr à Niamey, la capitale du Niger, devrait être la plaque tournante pour le rapatriement de la Bundeswehr du pays voisin, le Mali. "C'est là que devraient arriver les avions en provenance de Gao, mais aussi les transports par voie terrestre".

Depuis sa base à Gao, au Mali, la Bundeswehr ne peut pas traverser le centre du Mali en direction de la côte, ce qui est trop dangereux, tout comme la voie terrestre via le Burkina Faso. "C'est pourquoi tous les camions de la Bundeswehr passent par le Niger", a déclaré l'expert de la KAS.

"Il faut espérer que le futur gouvernement du Niger continuera à coopérer avec la Bundeswehr. Sinon, le calendrier de retrait du Mali d'ici la fin de l'année sera fortement compromis. Cela place la Bundeswehr dans une situation très compliquée".

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/niger-l-armee-soutient-les-putschistes-qui-sequestrent-le-president-bazoum_5974748.html

Le chef d'Etat major des armées a apporté jeudi son soutien aux militaires putschistes qui séquestrent le président nigérien Mohamed Bazoum.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Pol a dit :

Il n'y a pas un hasard à ces coups d'états qui se suivent et se ressemblent

Oui y a des choses qui restent mystérieuse dessous, pour l'instant ... Qui se révèleront dans le futur... A qui profit ces déstabilisations ??? Ces grignotages de France ? Aux Mali, Burkina Faso, puis Niger 

Link to comment
Share on other sites

Il est vrais que dans ces pays, il semble plus "facile" de maintenir une dictature militaire qui à terme en remplace une autre entre deux essais de pseudos démocraties qui se transforme trop souvent en autocratie.
Un nouvel exode en vu si les islamistes prennent pied qui arrangent les dirigeants locaux et leurs soutiens extérieurs pour emmener encore plus de déstabilisation vers l'Europe et la France en sus de nous priver de matières premières ?

Dans ce contexte, pas sur que les US laissent faire et que font nos dirigeants car notre indépendance énergétique issue du nucléaire provient pour  presque 1/4 du Niger le reste de deux républiques Russe le Kazakhstan, l'Ouzbékistan et l'Australie, dernièrement du Canada !
Ou est la défense de nos intérêts, sur place ou on a du monde, personne n'a vu venir le coup ?
 

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Patrick a dit :

Et oui, la vraie question c'est pourquoi on envoie pas une équipe de FS dézinguer les putschistes et leurs commanditaires et remettre au pouvoir le président démocratiquement élu.

Parce que celui-ci deviendrait de facto la marionnette des Français et donc décrédibilisé

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Tu sais Wallaby, j'aime beaucoup certaines de tes analyses, mais dans ces moments-là, j'ai énormément de mal à croire que je m'adresse à la même personne. :laugh:

 

Quelles matières premières? :laugh:

:laugh: Il faut se mettre à la page, la mine d'Arlit est fermée depuis 3 ans. Et le Niger n'a JAMAIS représenté "1/4" de notre approvisionnement en uranium non plus. :laugh: Ce sont les autorités nigériennes qui nous suppliaient de lancer le site d'Imouraren, ce que nous n'avons pas fait.

Et oui, la vraie question c'est pourquoi on envoie pas une équipe de FS dézinguer les putschistes et leurs commanditaires et remettre au pouvoir le président démocratiquement élu.

 

Patrick, fais une recherche sur le Net bien que les gens concernés restent assez vagues sur le % réel ou passe à l'exagération comme Greenpeace !

https://www.geo.fr/environnement/de-quels-pays-la-france-depend-t-elle-pour-lenergie-nucleaire-212245, là c'est 1/4 mais certains avancent le chiffre de 1/3 de notre approvisionnement venant du Niger.
Le Niger dispose également de pétrole et de bien d'autres choses qui intéressent du monde !

Quand je parle de défendre nos intérêts c'est avant tout en étant au faite de ce qui se passe dans le pays, tant coté politique (ambassade) que services spéciaux/renseignements et anticiper à tous les niveaux, je te rappelle que la France est présente dans ce pays depuis au moins les années 1971 pour l'exploitation de l'uranium.

Pour la mine d'Arlit son exploitation se poursuivra jusqu'à épuisement un accord a été signé (mai 2023) jusqu'en 2040.
https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/orano-exploitera-sa-mine-duranium-au-niger-jusquen-2040-1940760
 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Et oui, la vraie question c'est pourquoi on envoie pas une équipe de FS dézinguer les putschistes et leurs commanditaires et remettre au pouvoir le président démocratiquement élu.

On peut économiser du kérosène et laisser sur place les FS, comptons un coup d'état par semaine, par rotation de 3 mois ils auront un gros gain d'expérience.

Sans blaguer, imaginer rétablir l'ordre dans certains coins, je me demande si même Sisyphe ne finirait pas par se lasser.

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Patrick a dit :

Mais par contre les putschistes ne sont pas les marionnettes des russes eux? :laugh:

Y'a débat.

Quand tu te fais aider par un pays, à titre gratuit, comme rien n'est jamais gratuit en fait, il faut des retour d'ascenseur au niveau "politique". Au niveau psychologique, ça peut ne pas plaire à un dirigeant pas franchement adepte de la discussion, qui a pris le pouvoir  à la kalash, d'imaginer un jour "devoir rendre service". 

 

Quand tu emploies une milice, le contrat semble plus simple. Tu payes, ou la milice se paye sur la bête, mais normalement ils te "servent". Sauf si le camp d'en face paye plus tout d'un coup, et alors le contrat se vaporise, ce qui peut etre embêtant. Mais tant que tu payes, tu peux avoir l'impression d'une relation contractuelle plus "claire".

Si la milice joue aussi pour "son" pays, c'est un souci additionnel, mais ce n'est pas le souci principal d'un dirigeant révolutionnaire putschiste qui serait lucide, qui sait que sa noble mission de sauvetage du peuple sera courte, et qu'il convient juste de s'en mettre plein les fouilles soi même.

Si la milice subit une OPA hostile car le chef a fait joujou plus que de raison dans son propre pays, c'est aussi un écueil que tu aurai eu le droit de pas voir venir...

 

A vrai dire, je suis étonné qu'il n'existe pas encore vraiment un black water ou un Wagner à la sauce chinoise ( donc version aigre douce ). Ou alors ça existe et j'ai loupé un truc. Ou peut être que Xi se dit qu'il n'en a pas besoin, je ne sais pas. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Patrick a dit :

Mais par contre les putschistes ne sont pas les marionnettes des russes eux? :laugh:

Ils n'ont pas été installés par des Spetsnatz à ce que je sache? 

Par ailleurs, que cela nous plaise ou non, l'air du temps en Afrique (c'est caricatural évidemment, mais finalement pas tant que cela) est à célébrer l'aide russe contre le néo colonialisme occidental et notamment français. Il faut faire avec en attendant que cela change (et aider à ce changement éventuellement, mais ce ne sera pas instantané).

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, ksimodo a dit :

Y'a débat.

Quand tu te fais aider par un pays, à titre gratuit, comme rien n'est jamais gratuit en fait, il faut des retour d'ascenseur au niveau "politique". Au niveau psychologique, ça peut ne pas plaire à un dirigeant pas franchement adepte de la discussion, qui a pris le pouvoir  à la kalash, d'imaginer un jour "devoir rendre service". 

 

Quand tu emploies une milice, le contrat semble plus simple. Tu payes, ou la milice se paye sur la bête, mais normalement ils te "servent". Sauf si le camp d'en face paye plus tout d'un coup, et alors le contrat se vaporise, ce qui peut etre embêtant. Mais tant que tu payes, tu peux avoir l'impression d'une relation contractuelle plus "claire".

Si la milice joue aussi pour "son" pays, c'est un souci additionnel, mais ce n'est pas le souci principal d'un dirigeant révolutionnaire putschiste qui serait lucide, qui sait que sa noble mission de sauvetage du peuple sera courte, et qu'il convient juste de s'en mettre plein les fouilles soi même.

Si la milice subit une OPA hostile car le chef a fait joujou plus que de raison dans son propre pays, c'est aussi un écueil que tu aurai eu le droit de pas voir venir...

 

A vrai dire, je suis étonné qu'il n'existe pas encore vraiment un black water ou un Wagner à la sauce chinoise ( donc version aigre douce ). Ou alors ça existe et j'ai loupé un truc. Ou peut être que Xi se dit qu'il n'en a pas besoin, je ne sais pas. 

il y a 12 minutes, gustave a dit :

Ils n'ont pas été installés par des Spetsnatz à ce que je sache? 

Par ailleurs, que cela nous plaise ou non, l'air du temps en Afrique (c'est caricatural évidemment, mais finalement pas tant que cela) est à célébrer l'aide russe contre le néo colonialisme occidental et notamment français. Il faut faire avec en attendant que cela change (et aider à ce changement éventuellement, mais ce ne sera pas instantané).

Si ce genre de méthodes suffisent à nous évincer de notre "pré carré" africain alors c'est sûr qu'on peut se demander ce qu'on y fait encore.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Patrick a dit :

Si ce genre de méthodes suffisent à nous évincer de notre "pré carré" africain alors c'est sûr qu'on peut se demander ce qu'on y fait encore.

DIsons que c'est tout notre narratif et notre action depuis 30 ans qui se trouvent pris en défaut. Ce n'était pas sûr, mais il s'avère que cela advient. 

A mon sens la causalité principale n'est pas à Moscou, qui se contente de souffler sur les braises comme toujours. Comme pour les dirigeants des décolonisations, les panafricanistes et autres critiques de la France sont formés ou inspirés par un certain nombre de pseudos moralistes ou intellectuels occidentaux. Nous leur apprenons à nous détester...

Edited by gustave
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Justement, vu les investissements massifs de la Chine en Afrique ces dernières années, on peut s'étonner que les putschistes et les populations brandissent des drapeaux russes et non chinois. 

Clairement si tu veut le support d'un pays puissant en ce moment c'est la Chine que tu appelle, pas les russes. Surtout en pleine guerre UKR/RUS et quelques semaines après la marche de Yevgeny. 

Évidement il y a la formation militaire des cadres des armées africaines en Russie mais ca ne fait pas tout. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Titus K a dit :

Justement, vu les investissements massifs de la Chine en Afrique ces dernières années, on peut s'étonner que les putschistes et les populations brandissent des drapeaux russes et non chinois. 

Clairement si tu veut le support d'un pays puissant en ce moment c'est la Chine que tu appelle, pas les russes. Surtout en pleine guerre UKR/RUS et quelques semaines après la marche de Yevgeny. 

Évidement il y a la formation militaire des cadres des armées africaines en Russie mais ca ne fait pas tout. 

 

Il y a surtout la disponibilité de prétoriens peu regardants et de matériels adaptés (même si les équipements turcs et chinois commencent à se faire une belle réputation).

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Patrick a dit :

 c'est sûr qu'on peut se demander ce qu'on y fait encore.

On n'a plus rien à y faire.

L'occident s'est embourgeoisé, là bas c'est le far west et c'est pas pour les pieds tendres.

Mais y'a de la place pour d'autres mentalités. Du préteur sur gages à la chinoise, ou du mercenaire façon wagner. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Patrick a dit :

Article rempli de fake news.

Je ne note que ça:

Au delà de l'uranium, l'alimentation des réacteurs nucléaires française exige également des "assemblages combustibles" importés d’une usine allemande, elle-même alimentée en hexafluorure d’uranium... par la Russie. La France dépend donc également de la Russie pour l'approvisionnement et la transformation de l’uranium. Le territoire russe reçoit d'ailleurs une partie des déchets radioactifs issus du "retraitement des combustibles usés".

:bloblaugh: Il faut vite aller raconter tout ça aux personnels de Roman sur Isère, ça les fera bien rigoler tiens.

Et si je te dis qu'à l'époque où pour être rentable l'uranium ne devait pas coûter plus que 56€ la tonne mais que celui d'Arlit en coûtait 74€, tu le prends en compte ou pas?

C'est un fleur que la France faisait au Niger, l'exploitation de l'uranium d'Arlit. Pas l'inverse.

Tout le monde se pignole sur Imouraren "plus grand gisement blablabla" mais est-ce qu'ils parlent de la concentration de l'uranium qu'on y trouve? Parce qu'il n'y a vraiment pas grand chose par tonne en fait.

Bref, les rêves mouillés de nous priver d'approvisionnements qu'ont certains, qui avancent des chiffres délirants au passage, n'ont jamais été que cela. C'est pour ça que le Niger les intéresse tant. Il faut se réjouir j'imagine, auparavant les mêmes nous parlaient de "l'uranium du Mali", ils ont donc fait quelques progrès en géographie au passage!

Quant aux (vrais) chiffres réels sur nos fournisseurs d'U235, ils sont secrets. L'état ne communique pas à ce sujet.

 

Il est vrais que nos dirigeants ne communiquent pas précisément sur ce sujet mais la presse si, en investiguant plus ou moins bien ou en brodant suivant la tendance.
N'étant pas dans le secret des dieux, je lis assez régulièrement des articles ou tout ou son contraire peut être diffusé
Je note pour certaines informations fausses que des démenties avaient été fait et des prospects annoncés (Mongolie) mais pas suivi des faits.
https://www.portail-ie.fr/univers/influence-lobbying-et-guerre-de-linformation/2023/importations-duranium-la-france-nest-pas-dependante-de-la-russie-contrairement-aux-allegations-de-greenpeace/

Concernant le prix de l'uranium à la tonne les cours sont très fluctuants pour le U308 (brut) et le Yellow cake (transformé).
Chez ORANO, les principaux gisements sont cités et semblent toujours d'actualité :
Ils se trouvent en Australie, au Canada, en Russie, au Niger, en Afrique du Sud, en Namibie, au Brésil et au Kazakhstan et en Mongolie. En France, il en existe en Vendée et dans le Limousin, mais ils sont en voie d’épuisement.

J'espère que tes informations sont plus fiables que celles rapportés dans la presse spécialisés/généraliste !
Dans ce cas de figure on aurait plus rien à faire au Niger et suivant la tournure des évènements, on devrait s'attendre à un rapatriement à la Malienne ou Burkinabé ?
 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, MIC_A a dit :

J'espère que tes informations sont plus fiables que celles rapportés dans la presse spécialisés/généraliste !
Dans ce cas de figure on aurait plus rien à faire au Niger et suivant la tournure des évènements, on devrait s'attendre à un rapatriement à la Malienne ou Burkinabé ?

C'est exactement ce qu'il se passe en ce moment. Orano n'est plus présent à Arlit autrement que pour des opérations de nettoyage suivant la fermeture de ses activités. Relancer un site pareil ça coûterait cher et ça prendrait du temps.

Link to comment
Share on other sites

Ce coup d'état ne passera pas, c'est sans doute la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Le Niger est trop stratégique en ce moment (pas le pays en lui même, mais d'un point de vue militaire, que ce soit nous, les américains ou encore l'ONU dans son désengagement du Mali).

On va donc agir, au préalable avec la diplomatie ou on va obtenir la libération du président pour qui on assurera la protection. Ensuite on va entrer dans une phase d'ultimatum pour un retour du président à ses fonctions et pour l'organisation d'élections précipitées. En cas de refus, cela sera fait par la force avec toute la légitimité qu'on a et qu'on aura trouvé au travers les différentes organisations africaines et internationales.

Niamey ce n'est pas Bamako, le palais présidentiel il est à 10km de l'aéroport ou se concentre la plupart de nos forces et ou se trouve aussi une partie des américains.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Pol a dit :

En cas de refus, cela sera fait par la force avec toute la légitimité qu'on a et qu'on aura trouvé au travers les différentes organisations africaines et internationales.

Niamey ce n'est pas Bamako, le palais présidentiel il est à 10km de l'aéroport ou se concentre la plupart de nos forces et ou se trouve aussi une partie des américains

La question majeure reste celle de l'acceptabilité de soldats Fr ou US qui seraient morts pour le Niger. Je ne crois pas que dans la tendance actuelle cette acceptabilité soit trés élevée.

Si ce sont des soldats africains, ce sera évidement plus acceptables...vu de l'Europe ( évidemment ).

Ou alors il faudrait expliquer clairement pourquoi on y va, c'est à dire protéger des ressources qui nous intéresse. Retour à la case départ, ingérence, comportement colonialiste, etc...

L'argument de la démocratie à rétablir n'est pas recevable, puisqu'on on n'en a strictement rien à foutre dans 50 à 100 pays dans le monde ( soit sans ressources, soit...un peu trop musclés en cas de confrontation )

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...