Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Ciders a dit :

Retour à l'ère Kountché... :rolleyes:

Cela pourrait quand même remettre en cause une certaine hétérogénéité ethnique des corps politiques, caractéristiques rares qui a fait la force du Niger pendant longtemps. Sans ça, ça peut tendre vers une nouvelle rébellion touarègue. J'espère qu'ils ont bien pensé leur tambouille interne les militaires...

Edited by Polybe
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Polybe a dit :

Retour à l'ère Kountché... :rolleyes:

Cela pourrait quand même remettre en cause une certaine hétérogénéité ethnique des corps politiques, caractéristiques rares qui a fait la force du Niger pendant longtemps. Sans ça, ça peut tendre vers une nouvelle rébellion touarègue. J'espère qu'ils ont bien pensé leur tambouille interne les militaires...

"Pensé" et "militaires" dans la même phrase, ça dépend des domaines.

Et curieusement, les exemples récents en Afrique (même moins récents) sont rarement positifs.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://responsiblestatecraft.org/us-niger-russia/ (11 avril 2024)

L'arrivée de la Russie au Mali n'est pas le fruit d'une guerre de l'information, mais le résultat d'une collaboration entre les conseillers russes au Mali et les officiers militaires maliens formés en Russie, dont l'histoire remonte à l'ère soviétique. Ce sont les Maliens, et non les Russes, qui ont ouvert la voie sur le plan politique, en s'efforçant d'obtenir l'adhésion des syndicats et d'autres représentants du pouvoir à Bamako.

Il n'y a pas d'histoire équivalente au Niger voisin. Les Etats-Unis ont le monopole des relations avec le corps des officiers nigériens. Moscou n'a pas d'ambassade à Niamey. Faute de relations solides et avérées, les diplomates et les responsables de la sécurité russes estiment qu'ils n'ont pas une bonne connaissance de la junte. En outre, les responsables russes n'ont qu'une vague idée de l'état d'esprit qui règne au sein de l'armée nigérienne dans son ensemble. "La pression pour rompre avec les États-Unis, ajoute un officier militaire nigérien de haut rang, vient de l'intérieur, pas de la Russie.

Sentant la méfiance des deux côtés, le CNSP a tenté d'attirer, sans succès jusqu'à présent, l'attention du Kremlin. Lorsqu'une délégation du CNSP s'est rendue à Moscou en janvier, elle n'a pas pu rencontrer Vladimir Poutine ni même le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

"Si les États-Unis ne participent pas à la lutte contre les terroristes, pourquoi sont-ils ici ? demande l'officier nigérien. Pour traquer et contenir les Russes ? Ce n'est pas leur affaire. Nous respectons l'Amérique, nous avons besoin de son aide. Mais cela ne veut pas dire que nous sommes prêts à écouter les reproches et les accusations de gens incompétents."

Edited by Wallaby
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Eh bien qu'ils rompent et qu'on voit ce qu'ils peuvent faire.

Ça devient fatigant ces juntes qui se comportent comme des gens quittant des groupes Facebook en hurlant qu'ils partent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Ciders a dit :

Ah tiens sinon, faut croire que les choses avancent différemment ce que dit ton article :

https://www.lefigaro.fr/international/niger-les-instructeurs-russes-d-africa-corps-sont-arrives-a-niamey-20240412

Et devinez ce que les Russes sont supposés avoir amené dans leurs bagages ? De la DCA.

Vachement utile pour lutter contre les djihadistes....

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent. En soi, ça ne coûte rien aux russes. Ils passent pour sympa en vendant une solution. Solution qui leur permet de mettre une grosse empreinte humaine au sol, vu que les locaux ne pourront pas mettre en œuvre par eux-mêmes. Je te vend le "Pack-Nasser" ! ^^

La "souveraineté". Le djihadisme est secondaire. C'est à ça que les russes répondraient. Franchement, pour l'accès à certaines mines comme ils font ailleurs, ça vaut le coup. A voir justement comment ils se payent.

Niveau minier on a toujours nos mines d'uranium là-bas, et je serai curieux d'en connaitre le statut actuellement.

 

Ceci dit mef', vu les rumeurs maliennes sur le sujet pendant longtemps... On a pas vu grand chose au final. J'attends encore leurs MiG-35 perso' ! Et je note qu'on parle encore des mêmes matériels justement.

 

Bon ceci dit de base le Nigéria s'étant prononcé pour venir les défoncer il y a quelques mois, ça fait sens. Là une batterie DSA pourrait être utile. Face à un raid français ou US, lol...

 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Polybe a dit :

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent. En soi, ça ne coûte rien aux russes. Ils passent pour sympa en vendant une solution. Solution qui leur permet de mettre une grosse empreinte humaine au sol, vu que les locaux ne pourront pas mettre en œuvre par eux-mêmes. Je te vend le "Pack-Nasser" ! ^^

La "souveraineté". Le djihadisme est secondaire. C'est à ça que les russes répondraient. Franchement, pour l'accès à certaines mines comme ils font ailleurs, ça vaut le coup. A voir justement comment ils se payent.

Niveau minier on a toujours nos mines d'uranium là-bas, et je serai curieux d'en connaitre le statut actuellement.

Ceci dit mef', vu les rumeurs maliennes sur le sujet pendant longtemps... On a pas vu grand chose au final. J'attends encore leurs MiG-35 perso' ! Et je note qu'on parle encore des mêmes matériels justement.

Bon ceci dit de base le Nigéria s'étant prononcé pour venir les défoncer il y a quelques mois, ça fait sens. Là une batterie DSA pourrait être utile. Face à un raid français ou US, lol...

Pur artifice de communication : voilà des mois que la propagande anti-française locale prétend que les français vont venir attaquer le Niger. Je l'ai vu affirmé par un gourou évangéliste sur une chaîne tutube parfaitement professionnelle, sérieusement, juste avant le retrait français. Maintenant ils vont affirmer la même chose pour les américains.

Le principal but est le déploiement (payant) de l'Africa (K)Corps russe et l'auto-justification des nouveaux dictateurs-pantins locaux.

  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Boule75 a dit :

Pur artifice de communication : voilà des mois que la propagande anti-française locale prétend que les français vont venir attaquer le Niger. Je l'ai vu affirmé par un gourou évangéliste sur une chaîne tutube parfaitement professionnelle, sérieusement, juste avant le retrait français. Maintenant ils vont affirmer la même chose pour les américains.

Le principal but est le déploiement (payant) de l'Africa (K)Corps russe et l'auto-justification des nouveaux dictateurs-pantins locaux.

J'y vois plus une fuite en avant, du voeux pieux et aussi du fantasme de militaire ("agneugneu ne veut du gros canon..."). Sur ce dernier point, les armées de l'air africaine souvent en souffrance cherche souvent à profiter des juntes pour se faire financer des trucs.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Polybe a dit :

J'y vois plus une fuite en avant, du voeux pieux et aussi du fantasme de militaire ("agneugneu ne veut du gros canon..."). Sur ce dernier point, les armées de l'air africaine souvent en souffrance cherche souvent à profiter des juntes pour se faire financer des trucs.

Oui et non parce que c'est bien là le problème : si tu donnes trop d'armes à tes militaires, ils sont tentés de les utiliser pour prendre le pouvoir. Si les militaires donnent trop d'armes à une partie de l'armée, l'autre grince et est tentée de prendre le pouvoir. Et pareil pour les soldes, le tableau d'avancement ou le toujours classique "enfoiré, c'était ma place de parking, tu prends trop la grosse tête depuis que ton beau-frère est devenu maréchal des logis-chef du numéro 2 du Conseil de défense de la Patrie !".

 

il y a 52 minutes, Polybe a dit :

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent. En soi, ça ne coûte rien aux russes. Ils passent pour sympa en vendant une solution. Solution qui leur permet de mettre une grosse empreinte humaine au sol, vu que les locaux ne pourront pas mettre en œuvre par eux-mêmes. Je te vend le "Pack-Nasser" ! ^^

La "souveraineté". Le djihadisme est secondaire. C'est à ça que les russes répondraient. Franchement, pour l'accès à certaines mines comme ils font ailleurs, ça vaut le coup. A voir justement comment ils se payent.

Niveau minier on a toujours nos mines d'uranium là-bas, et je serai curieux d'en connaitre le statut actuellement.

 

Ceci dit mef', vu les rumeurs maliennes sur le sujet pendant longtemps... On a pas vu grand chose au final. J'attends encore leurs MiG-35 perso' ! Et je note qu'on parle encore des mêmes matériels justement.

 

Bon ceci dit de base le Nigéria s'étant prononcé pour venir les défoncer il y a quelques mois, ça fait sens. Là une batterie DSA pourrait être utile. Face à un raid français ou US, lol...

 

 

Oui, vu sous cet angle. Mais la fierté et l'honneur, ça n'aidera pas quand la junte aura à se battre pour se vrai face à des gens qui ne viendront pas par la voie des airs. Ca permettra au mieux de faire de belles photos au moment de la livraison et dans deux ans, quand l'équipement rouillera dans un coin d'une base décatie.

PS : et si leur système dernière génération c'est un Buk... mouais.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Polybe a dit :

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent. En soi, ça ne coûte rien aux russes.

C'est surtout un parapluie anti-Cedeao. Principalement anti-Nigeria ?

Je rappelle que la Cedeao a envisagé une intervention militaire au Niger :

Le 11/08/2023 à 14:16, Bechar06 a dit :

https://www.opex360.com/2023/08/11/niger-la-communaute-economique-des-etats-de-lafrique-de-louest-evoque-a-nouveau-loption-militaire/

Niger : La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest évoque à nouveau l’option militaire

"Le Niger étant clé pour son dispositif militaire au Sahel, la France a dit appuyer les initiatives de la Cédéao. Les putschistes nigériens « feraient bien de prendre la menace d’intervention militaire par une force régionale très au sérieux », a ainsi affirmé Catherine Colona, la ministre française des Affaires étrangères. Les États-Unis, également engagés militairement dans ce pays, ont dit également appuyer les initiatives du bloc ouest-africain, mais en insistant, toutefois, sur le recherche d’une solution « pacifique »"

"Cependant, promettre est une chose. Et tenir ses promesses en est une autre. Ainsi, faute d’un mandat du Conseil de sécurité des Nations unies [comme cela fut le cas lors de l’opération militaire menée par la Cédéao en Gambie, en janvier 2017, avec la résolution 2337], une telle intervention ne pouvait pas être imminente"

"lors d’un nouveau sommet convoqué à Abuja, le 10 août, la Cédéao a remis l’option militaire sur la table, en évoquant le « déploiement » de sa « force en attente » [ex-ECOMOG] pour « rétablir l’ordre constitutionnel au Niger »"

"Quant à savoir si elle pourrait être soutenue par la France et les États-Unis, des responsables ont indiqué qu’ aucune demande de la Cédéao n’avait été pour le moment formulée."

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Ciders a dit :

Oui et non parce que c'est bien là le problème : si tu donnes trop d'armes à tes militaires, ils sont tentés de les utiliser pour prendre le pouvoir. Si les militaires donnent trop d'armes à une partie de l'armée, l'autre grince et est tentée de prendre le pouvoir. Et pareil pour les soldes, le tableau d'avancement ou le toujours classique "enfoiré, c'était ma place de parking, tu prends trop la grosse tête depuis que ton beau-frère est devenu maréchal des logis-chef du numéro 2 du Conseil de défense de la Patrie !".

 

Oui, vu sous cet angle. Mais la fierté et l'honneur, ça n'aidera pas quand la junte aura à se battre pour se vrai face à des gens qui ne viendront pas par la voie des airs. Ca permettra au mieux de faire de belles photos au moment de la livraison et dans deux ans, quand l'équipement rouillera dans un coin d'une base décatie.

PS : et si leur système dernière génération c'est un Buk... mouais.

Enfin si il s'agit de militaires qui donnent à des militaires, c'est presque un gage de longévité. Surtout que les armées de l'air, pour parer à un putsch, c'est bien.

L'exemple des Mirage F1 gabonnais, pilotés par des mercenaires sudaf basé dans la ville natale du président et pas sur la capitale en est un bon exemple...assurance vie difficilement corruptible. Et si tu veux corrompre, ça plus la GP, c'est compliqué. Il est d'ailleurs assez significatif de voir que les meetings aériens au Gabon sont des passes de combat sur l'aéroport. ^^ De là à y voir un quasi entrainement...

 

Ah mais d'accord. Mais je crois que la raison et l'affect sont deux choses différentes. Il faut aussi justifier un certain narratif. Et flatter une certaine partie de la population et des militaires.

Le Buk j'y crois pas trop. Trop lourd et complexe en systèmes. Un truc intégré type Pantsir plus. Wagner en a eu en Syrie il me semble. Ce serait les mêmes si ils n'ont pas été détruit, que je ne serai pas étonné. Ceci dit même des SA-8 ou des SA-13 feraient l'affaire.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

C'est surtout un parapluie anti-Cedeao. Principalement anti-Nigeria ?

Je rappelle que la Cedeao a envisagé une intervention militaire au Niger :

C'est exactement ce que j'ai écrit...

Ceci dit, le Mali en rêve également, et ce depuis bien avant cette histoire de CEDEAO.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Polybe a dit :

Enfin si il s'agit de militaires qui donnent à des militaires, c'est presque un gage de longévité. Surtout que les armées de l'air, pour parer à un putsch, c'est bien.

Tu as déjà joué à Junta ? Si oui, tu sais à quoi je fais allusion. :happy:

Et dans les biffes africaines, la jalousie et la paranoïa sont hyper présentes. Si je donne trop à l'un, les autres vont hurler. Pour ça que souvent, on s'occupe prioritairement d'équiper une "garde présidentielle"... qui peut le moment venu aussi se retourner contre le pouvoir.

il y a 2 minutes, Polybe a dit :

Ah mais d'accord. Mais je crois que la raison et l'affect sont deux choses différentes. Il faut aussi justifier un certain narratif. Et flatter une certaine partie de la population et des militaires.

Le Buk j'y crois pas trop. Trop lourd et complexe en systèmes. Un truc intégré type Pantsir plus. Wagner en a eu en Syrie il me semble. Ce serait les mêmes si ils n'ont pas été détruit, que je ne serai pas étonné. Ceci dit même des SA-8 ou des SA-13 feraient l'affaire.

Le Pantsir n'a pas de gros missiles visibles (c'est moyen niveau "gros muscles") mais niveau réputation, ça passe. Alors que le SA-13 c'est vraiment du petit bras.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Tu as déjà joué à Junta ? Si oui, tu sais à quoi je fais allusion. :happy:

Et dans les biffes africaines, la jalousie et la paranoïa sont hyper présentes. Si je donne trop à l'un, les autres vont hurler. Pour ça que souvent, on s'occupe prioritairement d'équiper une "garde présidentielle"... qui peut le moment venu aussi se retourner contre le pouvoir.

Le Pantsir n'a pas de gros missiles visibles (c'est moyen niveau "gros muscles") mais niveau réputation, ça passe. Alors que le SA-13 c'est vraiment du petit bras.

Je suis d'accord. Mais c'est aussi pour ça qu'il faut regarder "qui" compose la junte. Le fait que le porte-parole de la junte (enfin il me semble non ?) soit armée de l'air à son importance je crois.

 

Encore une fois, entre le paraitre et le besoin... Du point de vu russe on impose une solution. SA-8/13, c'est utilisable par le local. Le reste non, mais ça peut servir la SMP sur place par contre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Wallaby a dit :

On ne doit pas avoir la même définition du mot "exactement"...

Je dis : "Bon ceci dit de base le Nigéria s'étant prononcé pour venir les défoncer il y a quelques mois, ça fait sens. Là une batterie DSA pourrait être utile. Face à un raid français ou US, lol."

Tu dis : "C'est surtout un parapluie anti-Cedeao. Principalement anti-Nigeria ?"

 

@Wallabytu écris bien mieux que moi.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est important pour moi de ne pas réduire les problèmes africains à une dimension Afrique-Occident.

Il me semble que la Cédéao est un acteur africain. Et il y a des dynamiques inter-africaines qui sont autonomes.

L'article de Responsible Statecraft précité ne cesse de souligner l'importance de ne pas :

https://responsiblestatecraft.org/humanitarian-crisis-in-gaza/

https://responsiblestatecraft.org/us-niger-russia/

Nie[r] le rôle des Africains dans les mouvements et blocs politiques émergents en faveur de la souveraineté.

Il y a des Africains qui veulent avoir ce qu'ils appellent la "souveraineté" sans forcément être manipulés par les Russes, et il y a également des Africains qui veulent avoir la démocratie, sans forcément être manipulés par les Occidentaux.

Bien sûr si la Cédéao envisage une intervention militaire, ce serait avec l'accord des occidentaux, mais c'est ce que tout gouvernement qui entreprend une intervention militaire, une guerre cherche à faire : emmagasiner un maximum de soutiens explicites ou tacites à cette guerre.

Et donc avoir un soutien, un accord, des occidentaux, ce n'est pas la même chose que de dire que la Cédéao est téléguidée, est la marionnette des occidentaux, comme on pourrait assez facilement extrapoler à partir de ton double message :

1 .

Le 13/04/2024 à 08:56, Polybe a dit :

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent.

 

2 .

Le 13/04/2024 à 15:14, Polybe a dit :

C'est exactement ce que j'ai écrit...

"C'est" étant ce que j'ai dit plus haut « C'est surtout un parapluie anti-Cédéao. Principalement anti-Nigeria ? » face au projet d'intervention militaire de la Cédéao au Niger.

En particulier, le président nigérian Bola Tinubu a ses propres raisons de combattre les coups d'État militaires et de faire pression pour le retour de la démocratie. Il n'a pas besoin d'y être poussé par les Occidentaux :

La position ferme du président Tinubu à l'égard des coups d'État est peut-être due à sa propre expérience. Au début des années 1990, il était législateur [sénateur de l'État de Lagos] depuis à peine un an lorsque les élections ont été annulées, le parlement dissous et le général Sani Abacha s'est emparé du pouvoir.

Il a rejoint le mouvement pro-démocratique qui a fait campagne pour un retour à un régime civil, ce qui l'a placé dans la ligne de mire des militaires qui l'ont contraint à l'exil. Il est revenu en 1998 après la mort du général Abacha, l'un des dirigeants militaires les plus brutaux et les plus corrompus du Nigeria.

Source :

Le 08/08/2023 à 13:57, Wallaby a dit :

https://www.bbc.com/news/world-africa-66430113 (8 août 2023)

De nombreuses personnes [au Nigeria] sont également consternées par le fait que l'électricité ait été coupée au Niger sur ordre du président Tinubu, ce qui a provoqué des pannes dans la capitale du Niger, Niamey, et dans d'autres villes.

Les critiques affirment que cela constitue une violation d'un traité qui avait permis au Nigeria de construire un barrage sur le fleuve Niger.

La constitution nigériane stipule que le président ne peut déployer de troupes sans l'approbation de l'Assemblée nationale, composée des chambres haute et basse du Parlement.

Il n'est pas certain que M. Tinubu obtienne le soutien de l'Assemblée nationale, compte tenu de l'opposition à laquelle il est confronté.

"Khalifa Dikwa, universitaire à l'université de Maiduguri et membre d'un groupe influent d'anciens du nord du Nigeria, a déclaré que la Cedeao avait gaffé et que le président nigérian avait lui aussi gaffé".

Dans une déclaration prudente à l'issue de la séance à huis clos de samedi, le chef du Sénat, Godswill Akpabio, a renvoyé la balle dans le camp du parlement de la Cedeao, estimant qu'il devait fournir "des solutions pour sortir de cette impasse dès que possible".

La position ferme du président Tinubu à l'égard des coups d'État est peut-être due à sa propre expérience. Au début des années 1990, il était législateur [sénateur de l'État de Lagos] depuis à peine un an lorsque les élections ont été annulées, le parlement dissous et le général Sani Abacha s'est emparé du pouvoir.

Il a rejoint le mouvement pro-démocratique qui a fait campagne pour un retour à un régime civil, ce qui l'a placé dans la ligne de mire des militaires qui l'ont contraint à l'exil. Il est revenu en 1998 après la mort du général Abacha, l'un des dirigeants militaires les plus brutaux et les plus corrompus du Nigeria.

Mais de nombreux Nigérians ont le sentiment que la Cedeao a lancé un ultimatum trop hâtif à la junte et que le président Tinubu n'a pas suffisamment réfléchi aux implications nationales du recours à la force.

"Le Niger était une continuation de la partie nord du Nigeria jusqu'à la conférence de Berlin [de 1884-1885, lorsque les puissances étrangères ont créé les frontières actuelles de l'Afrique]. Vous vous attendez à ce que le nord entre en guerre contre lui-même ?", a demandé le professeur Dikwa.

Contrairement à son prédécesseur Muhammadu Buhari, le président Tinubu n'a pas d'expérience militaire, pas plus que son conseiller à la sécurité nationale, Nuhu Ribadu, qui est un ancien policier.

Selon ses détracteurs, M. Tinubu a l'habitude de prendre des décisions hâtives, comme en témoigne le fait qu'il a profité de son premier discours en tant que président, en mai, pour annoncer la fin d'une subvention aux carburants qui durait depuis des décennies, dans des remarques non préparées qui ont provoqué un véritable chaos.

 

 

Edited by Wallaby
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Souveraineté et démocratie (pas au sens ou on l’entends) en Afrique avec la corruption en corollaire qui est le mode de vie doublé d'appartenances ethniques et familles s'opposant depuis la nuit des temps !


Les influences extérieures ont encore de beaux jours devant elles suivant la préférence des gouvernants auto proclamés soutenus par l'un ou l'autre camp et ou il faudra un peu plus que des paroles pour s'en défaire.


Quand aux accords entre Nigeria et Niger, ils en sont (pour le moment)  aux coupures, démonstrations dans la coercition, en Ukraine c'est la destruction de leurs réseaux et centrales électrique à titre de comparaison.

On leur souhaite un meilleur avenir mais pour le moment la gangrène EI continu de s'étendre et on voit que ce n'est pas la première préoccupation des nouveaux arrivants russes.


 

Edited by MIC_A
Orthographe
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Polybe a dit :

Le client (les nigériens) veulent un parapluie anti-français/anti-US, le vendeur (les russes) le fournissent. En soi, ça ne coûte rien aux russes. Ils passent pour sympa en vendant une solution. Solution qui leur permet de mettre une grosse empreinte humaine au sol, vu que les locaux ne pourront pas mettre en œuvre par eux-mêmes. Je te vend le "Pack-Nasser" ! ^^

La "souveraineté". Le djihadisme est secondaire. C'est à ça que les russes répondraient. Franchement, pour l'accès à certaines mines comme ils font ailleurs, ça vaut le coup. A voir justement comment ils se payent.

Niveau minier on a toujours nos mines d'uranium là-bas, et je serai curieux d'en connaitre le statut actuellement.

 

Ceci dit mef', vu les rumeurs maliennes sur le sujet pendant longtemps... On a pas vu grand chose au final. J'attends encore leurs MiG-35 perso' ! Et je note qu'on parle encore des mêmes matériels justement.

 

Bon ceci dit de base le Nigéria s'étant prononcé pour venir les défoncer il y a quelques mois, ça fait sens. Là une batterie DSA pourrait être utile. Face à un raid français ou US, lol...

 

 

Faire sens n'a pas de sens. Make sense in english language, avoir du sens en français.

Sinon nos mines d'uranium ne sont pas les nôtres, ce sont des mines sur territoire nigérien exploité par Areva un industriel français. Il a été déjà dit à de nombreuses reprises que la France n'est absolument pas dépendante du Niger de ce côté-là. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

Faire sens n'a pas de sens. Make sense in english language, avoir du sens en français.

Sinon nos mines d'uranium ne sont pas les nôtres, ce sont des mines sur territoire nigérien exploité par Areva un industriel français. Il a été déjà dit à de nombreuses reprises que la France n'est absolument pas dépendante du Niger de ce côté-là. 

Merci pour la leçon de français, je suis au courant mais je trouve l'expression pratique.

 

Sinon, c'est Orano désormais, pas Areva. Ils ont changé de nom suite à des affaires... ^^ Sans être dépendant, on paye pour y accéder et exploiter. Et y a de la concurrence qui lorgne sur les filons du coin. Notre particularité, c'est la qualité et la précision des cartes de prospections. Un héritage de la colonisation j'imagine.

J'avoue ne pas très bien connaitre le sujet sur le plan du droit. Mais en tout cas c'est un moyen de nous faire chier, et un intérêt potentiel pour des concurrents. Même si pour un éventuel allié russe, je pense que l'or est beaucoup plus intéressant. Vu la position des filons, Orano et la base US sont sur le chemin...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Admettons que le Niger fournisse 20 % de notre Uranium ( peu importe ), on peut dire qu'on peut s'en passer et prendre ailleurs, c'est sans doute absolument vrai en court terme. 

Mais justement, l'intérêt des appro diversifiés en origine, c'est qu'il le reste. Perdre une source d'appro ce n'est jamais bon. Ceux qui le restent sont moins nombreux, mécaniquement, et peuvent aussi se sentir pousser des ailes ( sur le prix, sur les conditions générales, sur "ton" allocation, etc....). 

Le marché des pays fournisseurs d'U est un marché en oligopole, ça se raisonne en conséquence. Le client qui perd un fournisseur et qui est tricard pour 20 ans, il ne faut pas qu'il en perde 1 tous les 5 ans, sinon il se retrouve à poil sans marchandise avant que l'heure d'un turn over soit arrivée. Si tu perds la Russie et le Niger en 2 ans ( hypothèse ) , y'a intérêt à être prudent pour le futur.....:wacko:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Polybe a dit :

Merci pour la leçon de français, je suis au courant mais je trouve l'expression pratique.

Ça reste faux et moche, mais on utilise moins de mot c'est vrai

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/04/2024 à 11:57, Boule75 a dit :

Vous êtes étonnants :

Les éléments de langage ont la vie dure... :rolleyes:

Reste la présence des mines (qui diminue, il est vrai). Et cette baisse est essentiellement liés au cours mondiaux de l'uranium. Orano se garde ça sous le coude pour le jour où ça redevient rentable.

 

Pour le Nigéria on est d'accord. Mais il y a eu gesticulation, et du coup ça pourrait justifier de se méfier à l'avenir. Maintenant je n'accorde pas cette capacité d'analyse aux chefs militaires nigériens pour être honnête. Qui de toute façon, même si ils le voulaient, seraient bien en peine de faire quoique ce soit.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...