Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Israël et voisinage.


Recommended Posts

Va dire ça aux beyrouthins, spécialement ceux de la banlieue sud chiite qu'ils ont été protégés des bombardements israéliens. La parti chiite de Beyrouth a pris cher en 2006.

Pr cela que j'ai parlé du centre, en 2006 la rétorsion concernant cette partie de la ville, depuis 2009 par contre, c'est tout Beyrouth et y compris la banlieue sud qui est inclus, vous taper la banlieue sud = on tape Tel Aviv.

 

Nasrallah's latest threat indicates any future conflict could have a wider range.

"The former equation has changed. Now it will be Dahiyeh against Tel Aviv, not Beirut against Tel Aviv," Nasrallah was quoted as saying.

http://www.metro.us/news/hezbollah-leader-warns-of-strike-on-tel-aviv-if-israel-hits-beirut-in-a-future-war/tmWigA---a0ee5F4VfQHj2/

 

 

Et je découvre d'ailleurs que ca a été étendu aux infrastructures

 

Nasrallah on the other hand warned Israel that Hezbollah will strike Tel Aviv’s infrastructure in retaliation for any Israeli attack on Lebanon’s infrastructure.

“If you target Beirut’s Rafik Hariri International Airport, we will strike Tel Aviv’s Ben Gurion International Airport,” he said in a message addressed to Israel.

“If you target our electricity stations and plants, we will target yours.”

 

Nasrallah warned further that if Israel destroys one building in Dahiyeh, Hezbollah will demolish buildings in Tel Aviv.

http://yalibnan.com/2010/02/17/nasrallah-warns-israel-if-you-hit-beirut-we-will-hit-tel-aviv/

Edited by Tonton Flingueur
Link to comment
Share on other sites

Tu ne vas quand même pas faire croire que le Hezbollah protège les sunnites et les chrétiens (c'est eux qui habitent le "centre" de Beyrouth) en privant de sa prétendue dissuasion les quartiers chiites qui sont son fief ou ou est situé son siège?
En réalité, la grande partie de ces missiles à longue portée a été détruite lors des premières frappes aériennes. Et comme d'un coté, il ne pouvait plus frapper sérieusement Tel Aviv et que de l'autre, Israël n'avait que peu d'intérêt à frapper des quartiers chrétiens et sunnites, il a fait croire que c'était un jeu de dissuasion, propagande reliée jusque dans ce forum.

Edited by Joab
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Tu ne vas quand même pas faire croire que le Hezbollah protège les sunnites et les chrétiens (c'est eux qui habitent le "centre" de Beyrouth) en privant de sa prétendue dissuasion les quartiers chiites qui sont son fief ou ou est situé son siège?

Je ne veux rien du tout, je ne fais que le citer. Nasrallah a été pris de court aussi, au moment ou la guerre commençait, la banlieue sud avait deja pris très très cher.

 

 

En réalité, la grande partie de ces missiles à longue portée a été détruite lors des premières frappes aériennes. Et comme d'un coté, il ne pouvait plus frapper sérieusement Tel Aviv et que de l'autre, Israël n'avait que peu d'intérêt à frapper des quartiers chrétiens et sunnites, 

Possible, possible aussi que leur stock n'ai pas été aussi touché non plus, on verra au prochain round ^^

 

Israël avait au contraire intérêt a taper les zones sunnites et chrétienne pr les même raisons qu'elle a éclatée l'aéroport de Beyrouth, les citernes de pétroles, les centrales électrique, les ponts, ect, tenter de provoquer des sentiments hostiles de la part de ces communautés contre le Hezbollah.

Vieux comme Hérodes ^^

 

 

il a fait croire que c'était un jeu de dissuasion, propagande reliée jusque dans ce forum.

haha, j'ai tjs aimé ce genre de commentaire caricaturaux.

 

On est sur un sujet très sensible avec affrontement tjs d'actu, la propagande est partie prenante de ce genre de situation. Si je reconnais bien volontiers qu'effectivement ce genre de risque existe, ca m'a tjs fait bcp rire de voir que par contre dans le "camp d'en face" (ou du bien  :lol:) par contre, le risque de se faire prendre par la propagande n'existe bien entendu pas. C'est le camp du bien après tout. 

Edited by Tonton Flingueur
Link to comment
Share on other sites

Israël avait au contraire intérêt a taper les zones sunnites et chrétienne pr les même raisons qu'elle a éclatée l'aéroport de Beyrouth, les citernes de pétroles, les centrales électrique, les ponts, ect, tenter de provoquer des sentiments hostiles de la part de ces communautés contre le Hezbollah.

 

 

Je suis d'accord, mais seulement jusqu'à un certain point. Frapper les quartiers résidentiels et provoquer des morts directes est contre productif.

 

Je ne veux rien du tout, je ne fais que le citer. Nasrallah a été pris de court aussi, au moment ou la guerre commençait, la banlieue sud avait deja pris très très cher.

 

 

Les bombardement ont duré tout le long du conflit. Encore une fois, trouves-tu plausible que le Hezbollah couvre de son prétendu parapluie dissuasif des zones de résidence sunnites et chrétiennes et non son principal fiel chiite? Là ou est situé son siège en plus.

 

Possible, possible aussi que leur stock n'ai pas été aussi touché non plus, on verra au prochain round ^^

 

 

Ce qui est certain, c'est qu'il n'a pas servi alors que tout le Liban chiite, de la Bekaa au Sud en passant par la banlieue chiite de Beyrouth prenaient cher. La guerre date de dix ans maintenant, ce qui a été détruit a été reconstruit. L'enjeu pour Israël lors de la prochaine, est de redétruire le nouveau stock de missiles à longue portée, ce qui ne sera pas aussi évident.
Si je reconnais bien volontiers qu'effectivement ce genre de risque existe, ca m'a tjs fait bcp rire de voir que par contre dans le "camp d'en face" (ou du bien   :lol:) par contre, le risque de se faire prendre par la propagande n'existe bien entendu pas. C'est le camp du bien après tout. 

 

Qui a dit ça?

Link to comment
Share on other sites

 

Je suis d'accord, mais seulement jusqu'à un certain point. Frapper les quartiers résidentiels et provoquer des morts directes est contre productif.

Pourtant de nombreuse zones civils ont été tapées et certaines très durement ^^

Par exemple :

http://web.archive.org/web/20060829084416/http://www.cnn.com/interactive/world/0608/popup.beirut/frameset.exclude.html

 

 

Les bombardement ont duré tout le long du conflit. Encore une fois, trouves-tu plausible que le Hezbollah couvre de son prétendu parapluie dissuasif des zones de résidence sunnites et chrétiennes et non son principal fiel chiite? Là ou est situé son siège en plus.

La question mérite effectivement d'être posé.

Amha (et cela n'engage que moi) Nasrallah a été très fortement surpris par la réaction israélienne et a considéré le fief chiite comme perdu - la photo du lien précédent date du 22 juillet, après 10j seulement de guerre- (d'ailleurs au moment ou il fait cette déclaration la zone n'est plus que ruine et les habitants l'on évacué), a l'inverse du centre de Beyrouth qui est lui intacte.

 

Dans ce bras de fer, il sait qu'il va devoir compter avec les réactions des autres communauté, la sienne étant de facto acquise.

 

Si a la date ou cette déclaration est faite :

 

- La banlieue sud n'est déjà plus que poussière

- l'armée israélienne piétine méchamment dans le sud

- il y a un risque que le conflit avançant de nouvelles cibles soient traitées, une extension du conflit. On pourrait faire une parallèle a ce sujet avec les raids de l'Otan en 99 sur la Serbie, si au début seuls les cibles mili. furent visées, a mesure que le conflit s'enlisaient et que les avancées espérées s'évanouissaient, des cibles civils ont commencées a être tapé, tout cela pour "forcé" la population a se rebeller. 

 

Ce qui me renforce dans cette idée, c'est la nature des cibles traités par l'IAF, certaines n'ayant rien a voir avec le Hezbollah mais qui par contre, prenaient tout son sens si l'on pense a une mesure de rétorsion pouvant débouché sur un clash intra-libanais. 

 

 

Ce qui est certain, c'est qu'il n'a pas servi alors que tout le Liban chiite, de la Bekaa au Sud en passant par la banlieue chiite de Beyrouth prenaient cher. La guerre date de dix ans maintenant, ce qui a été détruit a été reconstruit. L'enjeu pour Israël lors de la prochaine, est de redétruire le nouveau stock de missiles à longue portée, 

Tout a fais.

 

 

 ce qui ne sera pas aussi évident.

Pourquoi donc ?

 

 

Qui a dit ça?

C'est un sous entendu que j'ai interprété comme tel ^^

Edited by Tonton Flingueur
Link to comment
Share on other sites

Pourtant de nombreuse zones civils ont été tapées et certaines très durement ^^

 

C'est la banlieue chiite de Beyrouth, je connais cette photo. On parlait des quartiers chrétiens et sunnites. Par ailleurs, en admettant ton hypothèse selon laquelle Israël avait intérêt à bombarder les zones chrétiennes et sunnites (pour les éloigner du Hezbollah) mais en a été empêché par le parapluie dissuasif du Hezbollah à Beyrouth, pourquoi est-ce qu'Israël n'aurait pas bombardé les quartiers sunnites de Saïda et de Tripoli? Les quartiers chrétiens de Zahlé et de Baabda? Ca aurait visé les communautés chrétiennes et sunnites de la même manière que frapper Beyrouth. Est-ce que là aussi c'était protégé par le prétendu bouclier dissuasif du Hezbollah?

 

Amha (et cela n'engage que moi) Nasrallah a été très fortement surpris par la réaction israélienne et a considéré le fief chiite comme perdu - la photo du lien précédent date du 22 juillet, après 10j seulement de guerre- (d'ailleurs au moment ou il fait cette déclaration la zone n'est plus que ruine et les habitants l'on évacué), a l'inverse du centre de Beyrouth qui est lui intacte.

 

 

Nous sommes en train de parler de dissuasion, dans une optique de dissuasion, 10 jours sont énormes. Je ne crois pas que la France attendrait dix jours pour tirer des ASMP si ses intérêts vitaux étaient en train d'etre attaqués, si Paris était bombardé. Si je résume ta position, pendant dix jours Israël frappe le bastion du Hezbollah qui ne peut pas riposter de la même manière parce que "surpris" et qui menace d'user de son moyen de dissuasion pour protéger une cible qui n'a même été visée. Une dissuasion qui se laisse surprendre pendant dix jours (et plus) n'est justement pas une vraie dissuasion. Sinon, le Hezbollah aurait frappé la Tel Aviv dès le début des frappes sur son bastion et aurait fait passer son avertissement dès le premier jour. 

 

Ce qui me renforce dans cette idée, c'est la nature des cibles traités par l'IAF, certaines n'ayant rien a voir avec le Hezbollah mais qui par contre, prenaient tout son sens si l'on pense a une mesure de rétorsion pouvant débouché sur un clash intra-libanais. 

 

 

Pour ça, il eut fallu qu'il y ait d'autres factions libanaises armées. Et dans ce cas, Israël les aurait soutenu comme elle a soutenu les phalangistes, il les aurait pas bombardé.

 

Pourquoi donc ?

 

Le Hezbollah a retenu la leçon de 2006 ou il a été incapable de mettre en oeuvre les missiles à longue portée.

 

 

C'est un sous entendu que j'ai interprété comme tel ^^

 

 

Tu te trompes.

 

Dans ce bras de fer, il sait qu'il va devoir compter avec les réactions des autres communauté, la sienne étant de facto acquise.

 

 

C'est certain que la commuanuté chiite lui est acquise pendant le conflit. Mais si après le conflit, le Hezbollah s'est autant calmé sur la frontière israélienne, c'est parce qu'il sait que sa communauté a terriblement souffert lors de la guerre de 2006 et qu'il ne peut pas se permettre de trop tirer sur la corde au risque de voir le soutien chiite s'effriter au fil du temps. C'est pour ça que le Hezbollah doit ménager la population civile qui lui permet d'exister et qu'il prétend protéger, ce qu'il a échoué à faire en 2006.
Link to comment
Share on other sites

Pas sûr pour les Sunnites. L'engagement du Hezbollah en Syrie est un non-starter pour le soutien des sunnites. Il suffit de voir les réseaux sociaux à chaque frappe israélienne contre le Hezbollah. L'argument de guerre préventive contre AQ et EI présenté par le Hezbollah ne prend pas dans la communauté sunnite. Et comme pour la dernière guerre de Gaza, les pays arabes du Golfe Persique vont regarder avec joie l'IDF frapper un allié de l'Iran, indépendamment de toute motivation sectaire.

Bon après le Moyen Orient est déjà un bordel à ciel ouvert. J'espère qu'on ne verra pas un nouveau front au Liban. Mon forfais Data n'arrive déjà pas à suivre la Syrie et l'Irak :)

Il y a une grosse différence entre la guerre contre les takfirs ailleurs et se prendre une guerre directement. Je me base sur ce qu'il c'est passé en 2006 et je parle pas des pays du Golfe qui bien sur se rallierons au discours 'c'est la faute du hezb".

 

C'est certain que la commuanuté chiite lui est acquise pendant le conflit. Mais si après le conflit, le Hezbollah s'est autant calmé sur la frontière israélienne, c'est parce qu'il sait que sa communauté a terriblement souffert lors de la guerre de 2006 et qu'il ne peut pas se permettre de trop tirer sur la corde au risque de voir le soutien chiite s'effriter au fil du temps. C'est pour ça que le Hezbollah doit ménager la population civile qui lui permet d'exister et qu'il prétend protéger, ce qu'il a échoué à faire en 2006.

 

Discutable dans le sens que le hezb a été capable de continuer a tirer des roquettes de plus en plus nombreuse jusqu'au dernier jours du conflit qui établit donc la dissuasion comme réelle même si asymétrique. Si le Hezb c'est calmé c'est aussi le cas des israéliens sur le Liban. Il est probable que les sunnites et une moitié des chrétiens n’achètent pas la "politique de dissuasion" du hezb, par contre en cas de nouvelle guerre c'est un autre sujet.

Link to comment
Share on other sites

En parlant du Hezbollah, Nasrallah vient tout juste de traiter l'état d'Israël de tumeur cancéreuse qui doit être extirpée de la région.

 

Ouep. Voir des extraits de son discours sur Al Manar le média du Hezbollah (en anglais)

 

At the end of the speech, Sayyed Nasrallah said that “Israel, the cancerous tumor, will be wiped out, stressing that the day in which “we will pray in Al-Quds is inevitably coming.”

 

 

 

Je me demande bien pourquoi les Israéliens semblent tellement se méfier du Hezbollah, tiens.

Edited by Alexis
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

 

Je me demande bien pourquoi les Israéliens semblent tellement se méfier du Hezbollah, tiens.

 

Il y a une chose à prendre en compte ,si demain il y a une détente entre israéliens et iraniens le Hezbollah n'aura plus la marge que lui laisse l'Iran et  ni un soutien aussi intense qu'il ne l'est actuellement .

 

 

 

Le Hezbollah est aux ordres et ne pourra durait longtemps seul si il décide de ce passer de l'avis de l'Iran  ,que ce soit face à Israël ou aussi bien au Liban .

 

Donc il y a bien une solution qui passe par le dialogue entre iraniens et israéliens .

Link to comment
Share on other sites

 

C'est la banlieue chiite de Beyrouth, je connais cette photo. On parlait des quartiers chrétiens et sunnites

Tout a fais, j'ai d'ailleurs mentionné cette photo dans la suite de mon msg.

On ne parlait pas forcément des quartiers d'autres minorités, on parlait de l'intérêt ou pas de taper sur des gens pour qu'ensuite se crée une animosité.

 

 

Par ailleurs, en admettant ton hypothèse selon laquelle Israël avait intérêt à bombarder les zones chrétiennes et sunnites (pour les éloigner du Hezbollah) mais en a été empêché par le parapluie dissuasif du Hezbollah à Beyrouth, pourquoi est-ce qu'Israël n'aurait pas bombardé les quartiers sunnites de Saïda et de Tripoli? Les quartiers chrétiens de Zahlé et de Baabda? Ca aurait visé les communautés chrétiennes et sunnites de la même manière que frapper Beyrouth. Est-ce que là aussi c'était protégé par le prétendu bouclier dissuasif du Hezbollah?

intérêt militaire nul, intérêt médiatique nul aussi ect.

 

L’intérêt de taper Beyrouth c'est aussi de taper un symbole, celui de la renaissance économique libanaise.

 

 

Nous sommes en train de parler de dissuasion, dans une optique de dissuasion, 10 jours sont énormes. Je ne crois pas que la France attendrait dix jours pour tirer des ASMP si ses intérêts vitaux étaient en train d'etre attaqués, si Paris était bombardé. Si je résume ta position, pendant dix jours Israël frappe le bastion du Hezbollah qui ne peut pas riposter de la même manière parce que "surpris" et qui menace d'user de son moyen de dissuasion pour protéger une cible qui n'a même été visée. Une dissuasion qui se laisse surprendre pendant dix jours (et plus) n'est justement pas une vraie dissuasion. Sinon, le Hezbollah aurait frappé la Tel Aviv dès le début des frappes sur son bastion et aurait fait passer son avertissement dès le premier jour. 

C'est vrai mais tu compares 2 choses incomparables, a savoir un Etat en bonne et due forme avec tout ses strats, ses mécanisme ect, et une milice, aussi puissante soit elle.

 

Et quand on voit qu'un ancien président français avait déclaré ne pas savoir s'il aurait osé user de l'arme nuke, je ne pense pas qu'être aussi catégorique sur l'utilisation d'ASMP soit pertinent ;)

 

 

Pour ça, il eut fallu qu'il y ait d'autres factions libanaises armées. Et dans ce cas, Israël les aurait soutenu comme elle a soutenu les phalangistes, il les aurait pas bombardé.

Pas compris la  :huh:

 

 

Tu te trompes.

C'est possible.

 

 

C'est certain que la commuanuté chiite lui est acquise pendant le conflit. Mais si après le conflit, le Hezbollah s'est autant calmé sur la frontière israélienne, c'est parce qu'il sait que sa communauté a terriblement souffert lors de la guerre de 2006 et qu'il ne peut pas se permettre de trop tirer sur la corde au risque de voir le soutien chiite s'effriter au fil du temps. C'est pour ça que le Hezbollah doit ménager la population civile qui lui permet d'exister et qu'il prétend protéger, ce qu'il a échoué à faire en 2006.

Tout a fais, mais c'est réciproque pr le coup, chaque adversaire ayant bien apris sur le potentiel de nuisance de l'autre ^^

 

 

En parlant du Hezbollah, Nasrallah vient tout juste de traiter l'état d'Israël de tumeur cancéreuse qui doit être extirpée de la région.

Comme a casi chacun de ses discours ^^

Edited by Tonton Flingueur
Link to comment
Share on other sites

"Dialogue entre israéliens et iraniens ?" C'est ta solution ? On n'est pas dans la merde alors.

Tant qu'il y aura une république islamique en Iran, ça ne risque pas d'arriver.

 

 

Si les iraniens et les israéliens se tiennent par la main autour d'un feu et chantent « Kumbaya », c'est possible. Il ne faut pas désespérer.

 

Dans ce genre là

 

 

Ou celui-ci, peut être plus moderne plus adapté au gouts proche et moyen oriental

 

 

 

 

Allez avec moi ; Kuuumbayyaaa, Kuuuummmbbayyyaaaaaa,…..

 

C’est entrainant hein !

 

Kuuumbayyaaa, Kuuuummmbbayyyaaaaaa, Kuuuummmbbayyyaaaaaa,.....

Edited by Shorr kan
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

"Dialogue entre israéliens et iraniens ?" C'est ta solution ? On n'est pas dans la merde alors.

Tant qu'il y aura une république islamique en Iran, ça ne risque pas d'arriver.

 

Ben écoute ... demande au PM israélien de bombarder et d'envahir l'Iran si il n'y a que la baston qui compte ...

 

Vu le dilemme qui dure depuis combien d'années déjà ?

 

 

Même les américains ont très bien compris qu'il ne changerait pas l'Iran par la force et qu'il vaut mieux que les changements viennent de l'intérieur avec un situation apaisée  ....alors si la super puissance ne peut le faire de manière forte que va donc faire Israël pour ce faire ?

 

Et puis de toute façon sa changerait quoi que l'Iran ne soit pas une république islamique vu que de toute façon l'Iran resterait une puissance régionale ... et donc pas au goût de certains en Israël ...

 

Moi je vois pour l'instant que la république islamique a mis vachement d'eau dans son vin pour arriver à discuter avec les démons américains ...

 

Et Israël ne pourrait pas le faire ?

 

A un moment faut peut-être voir que la merde vous y êtes déjà les gars au Moyen-Orient ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le Hezb au ordre de l'Iran est une vision de toutes façon très caricaturale. La dynamique libanaise du mouvement est capitale dans le mouvement et nul ne peut prévoir l'effet que produirait sur le mouvement un accès de real politik à Téheran et à Tel Aviv simultanément aboutissant à la fin du soutient iranien au hezb.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ouep. Voir des extraits de son discours sur Al Manar le média du Hezbollah (en anglais)

 

 

 

 

Je me demande bien pourquoi les Israéliens semblent tellement se méfier du Hezbollah, tiens.

Mais non, on te dira qu'il faut dialoguer avec le Hezb et l'Iran et on ne dira pas que c'est eux qui, pour des raisons idéologiques ne conçoivent même pas de discuter avec Israël.

Link to comment
Share on other sites

Mais non, on te dira qu'il faut dialoguer avec le Hezb et l'Iran et on ne dira pas que c'est eux qui, pour des raisons idéologiques ne conçoivent même pas de discuter avec Israël.

 

C'est sûrement de l'ironie dans la mesure où les Israéliens ne "discutent" avec personne. Pas sérieusement en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

Mais non, on te dira qu'il faut dialoguer avec le Hezb et l'Iran et on ne dira pas que c'est eux qui, pour des raisons idéologiques ne conçoivent même pas de discuter avec Israël.

 

Pourtant les USA qui étaient le diable d'une manière idéologique pour les iraniens tout comme pour les USA à leur façon voyait l'Iran comme l'un des gros danger mortels pour le monde on semble t'il réussi à ce parler ...

 

Personne ne nie que l'Iran et le Hezbollah sont loin d'être parfait mais apparemment ils ont quand même réussi à parler avec les USA ... qu'ils ont toujours vu comme le diable ...

 

 

 

 

Le Hezb au ordre de l'Iran est une vision de toutes façon très caricaturale. La dynamique libanaise du mouvement est capitale dans le mouvement et nul ne peut prévoir l'effet que produirait sur le mouvement un accès de real politik à Téheran et à Tel Aviv simultanément aboutissant à la fin du soutient iranien au hezb.

 

Le Hezbollah même si pas aux ordres d'une manière direct reste quand même sous perfusion question argent avec l'Iran ,cela revient à la même chose .

 

Ce qui donne pour résultat des patrons du Hezbollah qui ont instauré une discipline que généralement personne n'ira compromettre .

 

Donc relativisé l'influence de l'Iran sur le Hezbollah j'en suis pas certain .

 

Le Hezbollah sait qu'il peut joué la carte politique au Liban mais qu'il ne peu pas le faire sans l'Iran alors au final ...

Link to comment
Share on other sites

C'est sûrement de l'ironie dans la mesure où les Israéliens ne "discutent" avec personne. Pas sérieusement en tout cas.

Mais si, Israël a discuté sérieusement et conclu des accords de paix avec la Jordanie et l'Egypte et ça fait des décennies qu'on est en paix avec eux. Avec les palestiniens par contre...

Link to comment
Share on other sites

Le Hezb fera tout pour éviter une rupture avec l'Iran c'est évident. Mais si l'Iran demain lâche le hezb ce dernier ne disparaitra pas. Il a d'autre source de revenu (même si la part iranienne est bien sur importante) et il devra gérer cette nouvelle situation. Les liens religieux ne seront probablement pas coupés aussi.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Mais si, Israël a discuté sérieusement et conclu des accords de paix avec la Jordanie et l'Egypte et ça fait des décennies qu'on est en paix avec eux. Avec les palestiniens par contre...

 

Avec d'énormes pressions américaines et l'argument financier pour tenir les politiciens israéliens. Une tradition : en 1973, il avait fallu menacer Tsahal de cesser immédiatement le pont aérien pour qu'elle consente à laisser passer des convois d'eau pour les soldats égyptiens encerclés près du Canal.

 

Sans compter qu'il était difficile de nier à l’Égypte et à la Jordanie le statut d’État.

 

EDIT : tiens donc, ils vont libérer Jonathan Pollard. Curieux non ?

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Mais si, Israël a discuté sérieusement et conclu des accords de paix avec la Jordanie et l'Egypte et ça fait des décennies qu'on est en paix avec eux. Avec les palestiniens par contre...

 

Peut-être que le fait d'être en position de force a bien aidé il me semble .

 

La Jordanie et l'Egypte ont quand même perdue leur guerre contre Israël .

 

Pour la Palestine s'est quand même plus compliqué non ?

 

Je sais très bien que côté palestiniens il y a des gros cons mais la situation est quand même différente puisque de facto la Palestine "n'existe pas " d'une certaine manière .

 

 

Le Hezb fera tout pour éviter une rupture avec l'Iran c'est évident. Mais si l'Iran demain lâche le hezb ce dernier ne disparaitra pas. Il a d'autre source de revenu (même si la part iranienne est bien sur importante) et il devra gérer cette nouvelle situation. Les liens religieux ne seront probablement pas coupés aussi.

 

Oui je suis d'accord le Hezbollah ne disparaîtra pas mais en devant gérer cette nouvelle situation il devra s'adapter en sachant très bien qu'il n'aura plus la même force "militaire" ou de poids politique au Liban même .

 

La Syrie pourra sûrement encore aidé mais au vu de sa propre situation cela va être compliqué dans la durée ,surtout au vu du réchauffement dans les relations entre USA et Iran .

 

Je pense ( à tord peut-être mais bon ) que justement le Hezbollah changera de cap au vue de la nouvelle donne .

 

 

Avec d'énormes pressions américaines et l'argument financier pour tenir les politiciens israéliens. Une tradition : en 1973, il avait fallu menacer Tsahal de cesser immédiatement le pont aérien pour qu'elle consente à laisser passer des convois d'eau pour les soldats égyptiens encerclés près du Canal.

 

Sans compter qu'il était difficile de nier à l’Égypte et à la Jordanie le statut d’État.

 Effectivement on ce rejoint .

Link to comment
Share on other sites

Avec d'énormes pressions américaines et l'argument financier pour tenir les politiciens israéliens. Une tradition : en 1973, il avait fallu menacer Tsahal de cesser immédiatement le pont aérien pour qu'elle consente à laisser passer des convois d'eau pour les soldats égyptiens encerclés près du Canal.

 

Sans compter qu'il était difficile de nier à l’Égypte et à la Jordanie le statut d’État.

 

EDIT : tiens donc, ils vont libérer Jonathan Pollard. Curieux non ?

Quel que soient les circonstances, les faits sont là, Israël et l'Egypte ont fait la paix lorsque le tabou de la reconnaissance d'Israël est tombé. Même chose avec la Jordanie. Et pareils, Israël ne nie pas le statut d'état à l'Iran, l'Iran dénie le statut d'état à Israël.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...