Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Accidents et incidents de tir


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

bonne initiative,

Ouais, j'me demandais ce qui faisait d'une arme une bonne arme en matière de "sécurité".Je m'explique...par exemple, selon ce que j'ai lu sur l'AK74, aussi fiable et modulable soit-il avait une détente particulièrement sensible... est-ce un défaut en soi, ou est-ce que c'est quelque chose de négligeable? (je tiens à préciser que je suis comme vous tous passionné d'équipement militaire, mais je n'ai jamais manié ou tenu d'arme véritable, donc voilà.)

Donc voilà, c'est peut-être pas très clair mais je peux essayer de préciser, suffit de  demander si vous ne saisissez pas bien...

Link to comment
Share on other sites

sur les SIG-550, c'est presque l'inverse, je trouve.

Si tu vas lentement, tu vas rencontre un premier "arrêt", tu continues et tu en rencontre un deuxième et finalement, si tu continues, le coup part. (c'est pratique pour les tirs en stand, je trouve, mais sinon...)

Parfois, si tu es un peu stressé (genre parce que c'est la deuxième fois de ta vie que tu tires ou parce que ça fait un an que tu n'a plus touché de pétoire), tu oublies cela et tu peux être tenté de penser que la cartouche est défectueuse, alors qu'en fait, tu es probablement pas allé assez loin.

Link to comment
Share on other sites

Dans le domaine des accidents de tir, c'est un peu comme dans le domaine de la sécurité informatique, le maillon faible est le plus souvent l'utilisateur. Vous aurez beau imaginez le pire et concevoir l'armement le plus sure possible, si une co**erie peut être faite, soyez sur qu'elle le sera. Mais accusez l'arme (ou les munitions, refrain connu) est bien plus facile...

Link to comment
Share on other sites

comme le dit ATO ,le maillon faible est le plus souvent l'utilisateur .

peu importe l'arme ,les principes de manipulation reste les mêmes ,lorsqu'il y a pépin ,s'est que l'utilisateur n'a pas respecté les principes de manipulation .

les conneries arrivent aussi bien avec des bleus comme avec des anciens ,pour les premiers par appréhension et les seconds par sentiment de maîtrise dûe à l'ancienneté .

on doit se remmettre en cause en permanence ,et agir méthodiquement .

 

Link to comment
Share on other sites

entre l'amateur qui ne connaît rien et agit dangereusement (par ignorance) et le vieux briscard qui commet une négligence à cause de la routine y a déjà de quoi faire. Parfois ça merde aussi du côté de la mécanique parce que faut bien avouer que certaines pétoires sont de vraies horreurs ou en devienne tellement elles sont usées.

Pour l'AK-74, il n'est pas modulable. Robuste car peu de pièces, toutes sont résistantes, tringlerie flottante qui fait que la merde ne coince rien et pas complexe pour deux sous. Y a pas de secret. Pour la détente sensible cela peut provenir de l'usure ou d'un ajustement particulier je ne me rappelle pas avoir entendu parler d'un réglage standard qui fait qu'elle soit sensible, à moins que tu sois un vrai bourrin qui écrase le tout dans de grosses paluches :lol:

Link to comment
Share on other sites

entre l'amateur qui ne connaît rien et agit dangereusement (par ignorance) et le vieux briscard qui commet une négligence à cause de la routine y a déjà de quoi faire.

gibbs

certe mon cher berkut , il y a de la marge entre un vieux briscard et un amateur ,mais bon sa arrive  .j'en parle pour en avoir eu la mauvaise expérience avec un vieux briscard qui a "laissé partir le coup ". heureusement s'était à blanc lors d'une fin d'exercice de combat au moment des mesures de sécurité ...

m'enfin sa a refroidit sur le moment sur le fait que le vieux briscard avait merdé ,et dans un sens sa m'a servit ,comme quoi on est pas à l'abri d'une bourde ...

aprés pour se qui est des armes ,je conseil pas de tirer avec les AK 47 de l'armée centre-africaine ,entre le couvre culasse qui saute lors du tir ,changement de AK  47 (3 en l'occurence :lol:) pour vider un seul chargeur ...

ou comme le UZI avec la premiére balle tiré  qui reste coincé dans le canon  :lol:( enfin  pas :lol:  sur le moment ).

au final on en revient sur le manque d'entretien de leurs armes par les centre-africains et du non remplacement de piéces (pas de pognon entre autres ,etc... ).

mais derriére tout les probléme ,s'est l'homme .

une AK  s'est rustique ,mais il faut un minimum quand même  :lol: .

Link to comment
Share on other sites

Réflexion typiquement macho mais pourtant rudement vraie (au moins pour l'arme, pour la bourgeoise ça peut varier :lol: ), une arme c'est comme une femme, tu la bichonnes, ça passe, tu la délaisse ça casse. Et généralement quand ton arme casse alors que tu l'as dans les doigts, y a de la compote de doigts et du pâté de tête au menu :lol:

Le respect des consignes de sécurité, la vigilance constante tant que l'arme est approvisionnée (même sécurisée, une arme approvisionnée n'est jamais à considérer comme sûre), l'entretien de l'arme ET des munitions (ne serait ce que par stockage décent pour commencer) et évidemment, de l'entraînement.

Pour ma part avoir failli perdre la moitié de la tronche sur un incident de tir avec un MAS49/56, boîtier de culasse détruit mais non explosé, la pression a pu s'échapper par la fenêtre d'éjection complètement déformée. Un vrai carnage, arme bonne pour le pilon et à un cheveu, je valais pas mieux qu'elle est ce qui m'est arrivé de plus chaud. La tête qui bourdonne un moment, les oreilles qui sifflent pendant quelques jours, mais sinon un vrai miracle  :rolleyes:

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Vous savez quant le diable s’en mêle. L’un des accident de tir le plus étrange dont je n’ai jamais entendu parler concerne non seulement un vieux de la vielle mais un directeur technique fédéral. Il a réussi à se planter une balle dans le ventre avec son propre GSP. Personne même lui n’a compris comment il avait réussi à rentrer 6 cartouches dans un chargeur de 5. Une fois sa passe de VO faite et mécontent de sa visée il a entrepris de modifier celle-ci.

Pour le compte de munitions défectueuses juste un souvenir des munitions NORMA neuve sans poudre moralité 5 coups dans le canon du revolver du client bon pour la poubelle et dans le lot impossible de retrouver une boite identique. Je n’insiste pas sur la prise de tête avec l’importateur.

A titre personnel cambres d’un col navy qui partent ensemble sensation et brûlures garanties.

Pour les armes neuves elles ne sont pas toutes exemptes de critiques. Je me souviens d’un colt python 6 pouces neuf le client le voulait tellement que le vendredi ayant reçu la pièce de sécurité je cède et le laisse partir avec l’arme sans la tester personnellement.

Heureusement il avait le sens de l’humour le samedi vers 14 h il déboule et me demande si les rayures étaient en options…

Je reconnais que dans la majorité des cas c’est l’utilisateur ou l’utilisatrice qui sont la cause de l’incident ou de l’accident. Mais les fabricants ne sont pas tous exempt de critiques. 

Link to comment
Share on other sites

le truc bizarre que j'ai vu sur un FAMAS ,s'est justement lors de la séance de tir ou on avait échangé nos armes avec les centre-africains ,le ressort qui se trouve dans la crosse et qui sert à la compensation du recul si je me rappel et sorti de la crosse en éclatant  celle-ci au premier tir ,le pauvre centre-africain qui déjà était stressé de tiré au  FAMAS  ,a changé de couleur (pas de blessure ,heureusement ).

sa a vraiment laissé tout le monde perplexe et pour notre responsable armement ,s'était la premiére fois qu'il voyait sa .disons qu'entre les armes des FACA complétement ruiné et dangereuse pour les utilisateurs ,je me suis demandé si le coup du FAMAS ,se n'était pas un des collégues du FACA qui pour se venger n'a pas fait appel aux gris-gris vengeur du marabout du coin  :lol: :lol: :lol:

mystére et boule de gomme ,car perso je n'ais jamais été confronté à se type de pépin sur un FAMAS depuis  :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

pareil que berkut avec un mas 49-56 civilisé en 7.08R , je n'aurais pas du l'essayer avec des muns que je n'avais pas rechargé moi-même de provenance douteuse , le couvre culasse m'a arraché le casque de tir ....

avec un lee-enfield rechambré a la sauvage par un dealer connu en 6.5X57R , j'ai pris une giclée de gaz dans la tête , c'etait passé par le canal du percuteur après rupture de l'amorce . j'ai eu beaucoup de chance , je ne portais pas les lunettes de protection  :-X le chambrage etait laaarge  >:(

un copain a mis une double de charge de BA10 dans un Glock .45 ....le glock etait foutu mais pas de bobos la culasse a tenue , bon matos Glock

pendant le service un classique avec la MAT-49 , la saloperie a continué de tiré alors que j'avais carrément lâché la poignée pistolet  :O .....

sinon des incidents reguliers a mon stand ou toutes les semaines on decouvre de nouveaux impacts dans les murs ou plafond , je recommandes avant l'ouverture de la chasse quand quelques chasseurs viennent regler la " 300 avé le point rouge " ....faut pas s'approcher  :lol:

sinon j'aime bien la détente simple bossette de l'AK , ça ressemble beaucoup au SIG que j'aime beaucoup ....t'as de la chance chris !

pour Mauser : j'ai vu un S&W flambant neuf " Performance center " sans les rayures aussi  :lol:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ahhhhh la MAT 49! Ou appelée chez nous "Accroche toi Paulo! Elle va bientôt être à court de mun!" :lol: Le genre de flingue que tu sais quand tu commences à tirer, mais jamais quand ça va finir. entre l'alim qui merdait une fois sur deux, l'admission des mun qui foirait joyeusement et l'emballement de la bête par cock off j'ai vu trois gars se blesser ou blesser d'autres (dont l'instructeur de tir qui s'est pris une bastos dans le biceps). qu'est ce qu'on détestait cette merde sans nom.

Le pire que j'ai eu dans le genre hurluberlu par contre c'est le gars qui commence à tirer alors qu'on appuyé sur la sonnette de sécurité et que les voyants sont sur le rouge  >:( quand tu vas accrocher ta cible et que juste à côté de toi tu entends le récupérateur de balles qui fait "klong klong!" tu te barres vite fait. J'ai failli l'enplafonner ce con première classe, surtout qu'il l'a ramenée au lieu d'humblement s'écraser car à 200% en tort. On l'a dégagé du stand et le taulier a fait passer le mot aux collègues pour éviter qu'un danger pareil se retrouve parmi nous.

Je vois que toi aussi tu as du bol version cul bordé de nouille parce que le couvre culasse dans la tronche, tu pouvais t'inscrire comme Picasso vivant  :P

Link to comment
Share on other sites

s'est comme le réflexe au début de lever la main pour signaler un incident de tir sur le pas de tir .(par la suite on réglé tous seul l'incident de tir ,sans faire appel au moniteur ).

quand j'étais bitos ,en faisant du combat j'était posté ,la un incident de tir ,et moi comme un blaireau je commence à levé la main et à dire "incident de tir",je me suis trouvé con sur le moment ,j'ai regardé si on ne m'avait pas vu ,avec les tirs personne n'a capté et j'ai géré tous seul le probléme d'un étui mal éjecté .

quand j'y repense  :lol: :lol: :lol: ,la honte  :'(

par contre ,avec l'ANF1 ,il y a eu pas mal d'incident avec mort d'hommes en afrique ,surtout lorsquelles sont monté sur tourelleau (sagaie etc...).

en tir réelle avec l'ANF1,j'ai jamais eu le soucis de cock off ,par contre avec les munitions à blancs pour ANF1  avec les étuis en plastique (encore une bonne idée le plastoc  =(),misére ,un coup de chaud et la bande partait toute seule ...   

Link to comment
Share on other sites

les 4 commandements du soldat suisse (les suisses allemands le chante  :lol:):

Toutes les armes doivent toujours être considérées comme chargées.

Même si l'arme a étée neutralisée (avec du scotch  :lol:) et même si on n'a pas vu de balles depuis 3 mois. :lol:

Ne jamais pointer le canon de son arme sur quelque chose qu'on ne veut pas détruire.

Et le sergent instructeur n'est pas une exception.  :'(

Garder l'index hors de la détente tant que le dispositif de visée n'est pas dirigé sur l'objectif.

Ou sinon, les oreilles risquent de siffler...  :lol:

Etre sûr de son coup.

Cela est bien sûr valable dans tous les sens du terme.  :lol:

Auquel on peut ajouter la chose suivante, qui n'est pas une règle formulée aussi clairement que les autres:

Tant que l'arme n'est pas épaulée (position "de contact" ou "de tir"), la sécurité n'est pas enlevée.

Point barre, pas de discussion possible. :lol:

En appliquant cela, il ne devrait pas y avoir d'incident. Devrait parce que en y a toujours qui arrivent à faire des conneries, même en respectant ces règles... :lol:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Si l'amorce c'est "explosée" pas déchaussée le rechambrage à la perceuse n'en est pas la cause. Par contre j'aimerais savoir comment vous tirez du 6.5 qui fait au mieux du 6.8mm à fond rayure dans un tube en 303 qui lui fait quasiment 8 mm comme tous les calibre 30.

Pour le 7/08 c'est vrai qu'une certaine firme française heureusement disparue avait fait du grand n'importe quoi avec ses munitions.

Link to comment
Share on other sites

Si l'amorce c'est "explosée" pas déchaussée le rechambrage à la perceuse n'en est pas la cause. Par contre j'aimerais savoir comment vous tirez du 6.5 qui fait au mieux du 6.8mm à fond rayure dans un tube en 303 qui lui fait quasiment 8 mm comme tous les calibre 30.

Pour le 7/08 c'est vrai qu'une certaine firme française heureusement disparue avait fait du grand n'importe quoi avec ses munitions.

c'est une faute , lire " chambrage " et non " rechambrage " .

le lee-enfield N°4mk1 avait bien sur  été recanonné Delcour en 6.5X57R car le cul de la douille avait le même profil que le .303 ...la mun etait de la hirtenberger d'usine connu pour être " chaude " , après avoir ouvert l'engin au maillet quelques minutes après , on a mesuré la saillie du percuteur qui était trop grande et chez un copain armurier en passant les jauges , le chambrage etait bien trop long ( NOGO) et legèrement ovale . bien sur il avait le poinçon du BE de saint-Étienne  :rolleyes: .....le même BE qui avait poinçonné une petite série d'US-17 recannonés en 7X64 et dont le chambrage n'etait pas fait  >:( ......

ça a été un problème récurrent sur les armes de surplus passés en 5em Cat a la chaine a une époque  en temps que tireur , je ne m'attendais pas a un chambrage match mais au moins que cela respecte les normes SAAMI

le 49-56 etait bien recannoné et le chambrage bien fait , le problème venait de la mun rechargée par on ne sait qui , on ne sait quand , le cas typique ou l'on doit s'abstenir de tirer , c'est de ma faute , j'aurais du passer une heure sur la presse pour en recharger moi-même .

Link to comment
Share on other sites

Pour le 7/08 il m'est revenu un souvenir son apparition en masse avec les MAS 36 recanonée corespond aussi aux nouvelle poudre sphérique de la snpe et des tables de rechargement des plus discutable La S3 de l'époque n'était pas sans reproches.

Pour st etienne le plus beau jamais vu par moi un FM bar en 7*64 tout à fait légal sauf que le sélecteur fonctionnait parfaitement. Mais ne les acablons pas trop il fautvoir pour certaines marques le taux d'armes secouées ou carrément éclaté au tir d'épreuve 3 fois la pression maximale admissible de la cartouche.

Link to comment
Share on other sites

Moi j'aimais bien la MAT. Je dois être un vieux con.

T'inquiète pas, t'es pas tout seul ...

Le seul truc que j'aimais pas, c'est le moniteur de tir qui exigeait que l'on torde les tiges de crosse en épaulant et en appuyant sur l'épaule.

Coup de chance, zéro incident de tir pour moi, et toutes mes balles sont parties par trois ou par quatre avec une ou deux dans la silhouette à chaque fois (un gars de ma chambrée à même réussi quelques coups par coups).

D'un autre côté, nous étions briefés de ce qui risquait de se passer ... la légende de la MAT 49 circulait dans les chambres du CI avant même la première information préalable à la séance de tir.

J'ai dû tomber sur une bonne arme, entretenue amoureusement par l'armurier de la B.A.

Link to comment
Share on other sites

Moi j'aimais bien la MAT. Je dois être un vieux con.

Pareil , malgré cette mésaventure probablement du a l'état de décrépitude avancé de cet engin d'instruction ; les tirs ultérieurs avec une autre MAT sur base ont été très bon , et effectivement avec un peu d'habitude on peut tirer en coup par coup ou rafale 2 ou 3  =) .....

Link to comment
Share on other sites

mis à part si on laisse traîner sa main où il faut pas, genre sur la trajectoire du levier d'armement ou devant la fenêtre d'éjection, j'ai du mal à voir comment cela est possible.

PS: je déconseille fortement d'essayer, soit dit en passant. :lol:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...