Recommended Posts

c'est fini la conception à papa ou il suffisait de defaire l'armée d'un pays en rase campagne et d'occuper sa capitale pour que les hostilités cessent

l'exemple irakien est suffisemment illustratif pour s'en rappeler

Je peux me tromper mais la prise de Lima par les chilien fin 19ième n'avait pas mit fin non plus aux hostilités. Prendre une capitale ne signifie pas la fin d'une guerre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais durant l'invasion de 2003 les armées occidentales ont une une quantité ridicule de morts par rapport à l'objectif accompli.L'armée iranienne, c'est 300 000 hommes équipés avec des vieux chars soviétiques...Ils seront p-e plus coriaces que l'armée irakienne, mais ça m'étonnerait qu'ils puissent tenir tête à une coalition USA+europe.

L'objectif accompli c'est que 300.000 soldat soutenue par la plus puissante machine de guerre ont réussi à battre une armée qui n'a opposée aucune résistance organisée et arriver à la capitale d'un pays qui offrait la pleine coopération des civils ( au départ). Pas terrible comme "mission accomplished". =)

Maintenant, en Iran, nous avons un pays 3 fois plus grand, 2 fois plus peuplé, qui se prépare depuis 10 ans d'une invasion imminente avec une doctrine asymétrique qui a fait ses preuves au Liban. L'armée iranienne c'est 755.000 hommes (conscrit et pro) aidée par les Pasdaran (230.000 pro) aux quelles ont peut ajouter 4 à 11 millions (selon les sources) de Basidj dont certain éléments formé parla Brigade Qods sont uniquement formé aux combats des rues. Il n'est pas dit que tous ces soldats/pasdar/basiji tiennent leur position ou qu'ils soient assez bien formés pour affronter une coalition américaine (Européenne? j'ai quand même de gros doute sachant que la GB vient d'exclure sa participation à toutes action militaire contre l'Iran) mais le risque fut assez grand pour que les néo con ( C'est pas des pacifistes alter-mondialistes les mecs :lol:) abandonnent ce projet définitivement pour opter pour une action limitée de type prise de "gage" au sud.

Quant aux vieux chars soviétiques, je pense qu'ils ne sortiront pas de leurs casernes, la doctrine iranienne est de type asymétrique et les matériels lourds servent plutôt comme moyen de dissuasion vis à vis des voisins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour se qui est des vieux chars soviétiques il ne faut pas oublier que l'iran  dispose de ça propre industrie militaire et fabrique elle même ces chars et ces blindé même si les modèles de ces chars sont vieux ils sont de fabrication moderne et très bien entretenue , sans parlait des packs de modernisation russe monté localement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

On repart sur un débat qui à fait fondre bien des claviers depuis quelques années.

Il est loin le temps ou l'on pouvait envahir l'Iran comme en 1941 pour un cout humain minime :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Invasion_anglo-sovi%C3%A9tique_de_l%27Iran

Cette invasion explique en partie toute la méfiance des iraniens à l'égard des occidentaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les russes sont comprit dans le lot ?

Aussi, la méfiance de Shah et de Khomeini vis à vis du parti Tudeh (communiste) était en grande partie basée sur le passif des soviétiques. Actuellement l'alliance avec la Russie est une alliance d'opportunité faute de mieux mais le peuple reste fondamentalement contre la Russie. Petit anecdote, Durant  la journée Qods (Jérusalem) les hauts parleurs scandent des "Mort à l'Amérique" "Mort à Israël" et les manifestants répètent de manière pavlovienne ces slogans. Lors de la dernière journée de Qods, les manifestants répondaient par mort à la Russie en réponse aux mort à l'amérique et l'Israel scandaient par les hauts parleur  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais durant l'invasion de 2003 les armées occidentales ont une une quantité ridicule de morts par rapport à l'objectif accompli.L'armée iranienne, c'est 300 000 hommes équipés avec des vieux chars soviétiques...Ils seront p-e plus coriaces que l'armée irakienne, mais ça m'étonnerait qu'ils puissent tenir tête à une coalition USA+europe.

juste pour rappeler que lors de la vraie défaite de l'armée irakienne, il a fallu déployer 600000 hommes pour venir à bout des 300000 soldats irakiens, certes c'était overkill mais les amérixcains déploient de façon systématique une force égale en effectif à l'adversaire voire supérieure de beaucoup

il me semble que nous même ne prévoyons pas de nous engager en infériorité numérique et cherchons un rapport de 2 vs 1 contre un adversaire de surcroit technologiquement inférieur

vu les 700000 soldats réguliers iraniens, ça fait plutôt un corps expéditionnaire à 1 million d'hommes......( plus les troupes destinées à tenir l'Irak )

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste pour rappeler que lors de la vraie défaite de l'armée irakienne, il a fallu déployer 600000 hommes pour venir à bout des 300000 soldats irakiens, certes c'était overkill mais les amérixcains déploient de façon systématique une force égale en effectif à l'adversaire voire supérieure de beaucoup

il me semble que nous même ne prévoyons pas de nous engager en infériorité numérique et cherchons un rapport de 2 vs 1 contre un adversaire de surcroit technologiquement inférieur

vu les 700000 soldats réguliers iraniens, ça fait plutôt un corps expéditionnaire à 1 million d'hommes......( plus les troupes destinées à tenir l'Irak )

Les US on eu longtemps comme doctrine de s'engager localement sur une bataille a 10:1  ... d'ou leur logique aeromobilité permettant d'etre en large surnombre partout ou il l'ont décidé. Et normalemenrt ailleurs leur puissance de feu suffisait a tenir la position.

A Fallouja par exemple contre 2000 insurgés supposé les US on amassé 20 000 marines ... en pratique il y a vait probablement que 4 000 combattant d'infanterie quleques centaine de cavalier, le reste c'est de l'appui et du soutient au combat. Mais le ratio et la 10:1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Manouchehr Mottaki est à Washington  :O Officiellement, pour se rendre dans un bâtiment de gouvernement pakistanais qui représente les intérêts iraniens. C'est comme si que Clinton se rendait à l'ambassade de Suisse à Téhéran qui représente les intérêts américains =D.... ça bouge beaucoup en coulisse, demain c'est le début des négociations, on va voir ce qu'ils vont pondre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah surement le scénario habituel ça va empiré les choses , les iraniens ne renonceront pas a leurs indépendance nucléaire .

Ils s'en foutent, leur pays nage sur un lac de pétrole.

Je ne sais pas pourquoi, j'ai un bon pressentiment.La russie doit surement être très active en coulisse, avoir renoncé au bouclier abm est geste politique très fort de la part d'Obama, une grande victoire pour la russie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils s'en foutent, leur pays nage sur un lac de pétrole.

Je ne sais pas pourquoi, j'ai un bon pressentiment.La russie doit surement être très active en coulisse, avoir renoncé au bouclier abm est geste politique très fort de la part d'Obama, une grande victoire pour la russie.

Ou bien un Realpolitik pur et simple. Le bouclier anti missile coute la peau des fesses et son emplacement en république Tchèque et Pologne ne répond à aucune menace militaire.

La Russie n'a aucun intérêt à ce que la crise nucléaire se règle, en Iran en bon terme avec les américains ouvrira la porte aux réserves de la mer Caspienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Entre une neutralité bienveillante et les relations actuelles il y a de la marge pour des évolutions. D'ici à ce que les US et l'Iran soient copains comme cochon de l'eau aura coulé sous les ponts. Et je crois que la Russie n'a pas plus que ça envie de voir naitre une nouvelle puissance nucléaire. Il est même possible qu'il préfèrent que le cours du pétrole soit un peu plus bas mais plus stable, ça donne de la visibilité pour la planification budgétaire et politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

300 000 hommes équipé de vieux chars russe ? Surtout équipé de vieux chars américains des années soixante dix.

Mais celà n'entrera pas en ligne de compte. Personne n'envahira l'Iran. Si réaction militaire il y a un jours, ce sera des frappes aérienne et uniquement sur les sites sensible.

L'armée de l'air Iranienne ne présente pas un grand risque, seul les missiles sol/air présentent un danger pour les premières vagues d'appareil. Maintenant il y aura sûrement au préalable des frappes sol/sol avant tout prélude à une attaque aérienne.

Il n' a que deux possibilités.

un iran sans bombe, ou un iran bombardé.

Pour le moment les américains attandent et gagne du temps, ils ne sont pas près, mais si l'Iran continue et pousse jusqu'à l'essaie, c'est fini.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée de l'air Iranienne ne présente pas un grand risque, seul les missiles sol/air présentent un danger pour les premières vagues d'appareil. Maintenant il y aura sûrement au préalable des frappes sol/sol avant tout prélude à une attaque aérienne.

L'intérêt de la frappe préventive étant de frapper les sites et les détruire en une seule passe. Si des frappes sol/sol ( Tomahawk?) précédent les frappent aériennes, les iraniens auront le temps de mettre à l'abri les éléments sensibles qui sont déjà à l'abri des frappes simple en surface comme les missiles de croisières ou les bombes simples. Ce qui n'est pas d'un grand intérêt.

Si la Navy et la Air Force ont la capacité technique de mener ce type d'opération avec plus ou moins de succès (tout dépendra du niveau des renseignements militaires et de l'étendu du programme iranien) il est sûr que c'est la Army qui dégustera les représailles en Irak et mais surtout en Afghanistan. De plus, un blocage même temporaire du détroit d'Hormuz suffira à zapper le début d'espoir de voir la fin de la crise. Bref, désormais la fenêtre de tire est définitivement close. Il ne reste plus que la négociation et je crois à une entente irano américaine, leurs intérêts dans la région sont plus ou moins identiques (stabilité de l'Irak et Afghanistan, contre poids à l'intégrisme sunnite, barrer la route aux chinois....).

Share this post


Link to post
Share on other sites

barrer la route aux chinois. ? Je ne pense pas que cela soit une priorité pour le régime actuel  :rolleyes:

Il n'y a pas de contentieux graves avec Pékin malgré que ce dernier est aussi livré des armes S Hussein.

Share this post


Link to post
Share on other sites

barrer la route aux chinois. ? Je ne pense pas que cela soit une priorité pour le régime actuel  :rolleyes:

Il n'y a pas de contentieux graves avec Pékin malgré que ce dernier est aussi livré des armes S Hussein.

"L'alliance" avec la Chine et la Russie n'est que temporaire et uniquement à défaut de mieux. Sur la Chine, j'anticipe un petit peu,  L'Iran se veut leader de la région et la Chine est de plus en plus présente ce qui à terme conduira à choc (relatif) entre ces 2 pays , de plus, les iraniens n'ont jamais apprécié que les chinois (mais aussi les russes) leur refourgent de la merde au prix de l'or (les F-7 chinois sont des bouses volantes sur tous les niveaux). Les américains ont aussi intérêt à ce que la Chine soit tenue le plus loin des réserves de pétrole facilement accessible pour freiner sa croissance. Moi je vois bien une alliance de circonstance pour faire barrage contre la Chine à moyen terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils s'en foutent, leur pays nage sur un lac de pétrole.

Je ne sais pas pourquoi, j'ai un bon pressentiment.La russie doit surement être très active en coulisse, avoir renoncé au bouclier abm est geste politique très fort de la part d'Obama, une grande victoire pour la russie.

maintenant que tu fait la remarque concerne l'annulation du projet de bouclier US peut être que c'est se qui explique que l'iran est annoncer l'existence d'un second centre d'enrichissement d'uranium et elle a même invité l'AIEA a le visité !

si ça se trouve c'est du a des pressions russes sur l'iran en réponse a l'annulation de bouclier US ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le centre de Qom au cœur d'une visite du chef de l'AIEA en Iran

Samedi 03 octobre 2009

Mohammed El Baradei, numéro un de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est arrivé en Iran pour tenter de trouver un accord sur la visite du nouveau centre d'enrichissement de l'uranium à Qom.

AFP - Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, est arrivé samedi à Téhéran pour discuter de coopération sur le nucléaire, et organiser l'inspection du nouveau centre iranien d'enrichissement d'uranium, selon des médias iraniens.

 

La visite du diplomate égyptien intervient deux jours après la relance, à Genève, des négociations entre l'Iran et les grandes puissances qui soupçonnent Téhéran de chercher à acquérir l'arme atomique sous couvert d'activités nucléaires civiles. Ce que les Iraniens démentent.

 

M. ElBaradei, qui a déjà effectué six visites en Iran depuis 2003, est arrivé en milieu d'après-midi à Téhéran, où il a été accueilli par Ali Asghar Soltanieh, le représentant de l'Iran auprès de l'AIEA, selon un journaliste de l'AFP.

 

Le diplomate égyptien rencontrera dimanche le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, et d'autres responsables iraniens, selon plusieurs agences iraniennes.

 

L'objet principal de sa visite est d'évoquer "la façon dont les inspecteurs de l'ONU pourront visiter l'usine de Qom et d'autres installations du programme nucléaire et de discuter de l'approfondissement de la coopération", rapporte l'agence Ilna, en évoquant le centre d'enrichissement en construction près de Qom (centre).

 

L'agence Fars, citant le porte-parole de l'OIEA Ali Shirzadian, indique que M. ElBaradei discutera également de l'approvisionnement en carburant du réacteur de recherche nucléaire de Téhéran.

 

M. ElBaradei, qui doit quitter l'Iran dans la nuit de lundi à dimanche, a reçu l'invitation de Téhéran jeudi, le jour où se tenait à Genève une rencontre entre le négociateur en chef iranien Saïd Jalili, les représentants des grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, Russie, France, Allemagne) et le diplomate en chef de l'Union européenne Javier Solana.

 

Mais M. Shizardian a affirmé que la visite du patron de l'AIEA n'avait aucun rapport avec ses pourparlers, et qu'elle avait été prévue avant jeudi.

 

La chaîne publique en langue anglaise Press TV rapporte de son côté que M. ElBaradei ne visitera pas l'usine de Qom pendant sa visite. La révélation le 25 septembre de la construction de ce centre a suscité l'inquiétude et les critiques de certaines capitales occidentales.

 

A Genève, les Iraniens ont accepté que les experts de l'AIEA se rendent "d'ici deux semaines" sur le chantier.

 

Après les discussions de Genève, le président américain Barack Obama a demandé à l'Iran de prendre des mesures "concrètes", prévenant que la patience de la communauté internationale "n'est pas illimitée".

 

Les parties à Genève se sont également mises d'accord sur le principe d'un enrichissement à l'extérieur de l'Iran de l'uranium faiblement enrichi au préalable dans les centrifugeuses iraniennes.

 

Selon un responsable américain à Genève, l'Iran a donné son accord pour que Moscou se charge de l'enrichissement au niveau requis de l'uranium nécessaire pour alimenter son réacteur nucléaire de recherche à Téhéran.

 

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a défendu samedi l'"honnêteté" de son pays. "Nous n'avons aucun secret concernant nos activités nucléaires puisque nous avons donné les informations (sur le nouveau site) à l'avance" à l'AIEA, a-t-il dit à la télévision.

 

Il a affirmé que M. Obama avait "commis une erreur historique" en disant que l'Iran avait caché l'existence de l'usine.

 

L'AIEA a annoncé le 25 septembre que l'Iran l'avait informé le 21 septembre de la construction de ce second site, après celui de Natanz. M. ElBaradei a estimé que le retard pris par l'Iran pour faire cette annonce l'avait mis "du mauvais côté de la loi".

 

http://www.france24.com/fr/20091003-iran-nucleaire-centre-enrichissement-uranium-qom-visite-aiea-el-baradei

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après des cherchers britanique, Ahmdinejad serait d'origine juive. Son père s'appelait "Sabourjians" (nom très courant dans la communauté juive) et a changé son nom et de religion quand le petit Mahmoud n'avait que 4 ans.  =D C'est donc ça un self hating jew

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/iran/6256173/Mahmoud-Ahmadinejad-revealed-to-have-Jewish-past.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après des cherchers britanique, Ahmdinejad serait d'origine juive. Son père s'appelait "Sabourjians" (nom très courant dans la communauté juive) et a changé son nom et de religion quand le petit Mahmoud n'avait que 4 ans.  =D C'est donc ça un self hating jew

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/iran/6256173/Mahmoud-Ahmadinejad-revealed-to-have-Jewish-past.html

Je sens que les complotphile font faire un bonheur d'exploiter cette ânerie!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,365
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Kirpi2019
    Newest Member
    Kirpi2019
    Joined
  • Forum Statistics

    20,601
    Total Topics
    1,224,261
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries