Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Les autorités françaises ont annoncé leur intention d'accréditer à Paris un ambassadeur de la Coalition nationale de l'opposition syrienne reconnue par le président François Hollande comme "le futur gouvernement provisoire de la Syrie", ont annoncé samedi les médias internationaux.

http://fr.rian.ru/world/20121117/196649920.html

Link to comment
Share on other sites

BEYROUTH (Reuters) - Les rebelles syriens se sont emparés samedi d'un aéroport proche de la frontière irakienne qui était utilisé par les forces gouvernementales, a-t-on appris auprès de l'opposition.

Cette prise devrait leur permettre de consolider leurs positions à Al Boukamal, ville frontalière tombée récemment entre leur mains.

L'aviation a ensuite bombardé la base en représailles, rapporte un opposant local. Une vidéo diffusée sur internet montre des rebelles patrouillant sur cette base située dans une zone désertique de la province de Daïr al Zour. On peut y voir de la fumée s'élever de constructions basses en béton, tandis que les combattants examinent des chars abandonnés.

http://fr.news.yahoo.com/la-r%C3%A9bellion-syrienne-prend-un-a%C3%A9roport-%C3%A0-la-133936271.html

Link to comment
Share on other sites

Golan: de nouveaux échanges de tirs entre Israël et la Syrie

Image IPB

TEL AVIV, 18 novembre

L'armée israélienne a ouvert le feu dimanche en direction du territoire syrien après qu'un de ses véhicules militaires a été touché par des tirs syriens, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein de Tsahal.

"Il y a eu des tirs contre des soldats israéliens à la frontière israélo-syrienne sur le Golan. Les militaires ont répondu par des tirs d'artillerie en direction de la Syrie", a indiqué une porte-parole de l'armée israélienne.

"Il n'y a pas eu de victimes de notre côté. Un véhicule militaire a été légèrement endommagé", a poursuivi l'interlocutrice de l'agence.

Ces derniers temps, des obus syriens touchent régulièrement le territoire des pays voisins.

Dimanche dernier, Tsahal avait déjà tiré des coups de semonce en direction de la Syrie suite à la chute d'un obus de mortier sur le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël en 1967, puis annexé. Tout en reconnaissant qu'il ne s'agissait pas d'un pilonnage intentionnel, le commandement israélien a promis de riposter immédiatement à tout tir provenant du territoire syrien.

http://fr.rian.ru/world/20121118/196654571.html

La France se comporte "comme une nation hostile", a annoncé dimanche à Téhéran le ministre syrien de la Réconciliation nationale et membre de l'opposition intérieure Ali Haydar, cité par TV5 Monde.

http://fr.rian.ru/world/20121118/196657192.html

Link to comment
Share on other sites

C'est pas une video exceptionnelle, mais je la trouve intéressante.

Elle illustre bien ce qui se passe dans les campagnes syriennes, et comment l'armée régulière s'use dans une stratégie douteuse de maîtrise de l'espace par des checkpoint moisis, mauvais emplacement, fortifications baclées ou inexistantes.

Ici, le shilka à droite n'aura servi à rien.

Toutefois à leur décharge, la puissance de feu des FSA est considérable pour de "pauvres" insurgés.

Il grêle du RPG, voir du recoiless, ca envoie de la 14.5 en tracantes, et je suppose que les snipers s'en donnent à coeur de joie.

Peu d'illusions sur ce groupe de SAA, qui sera éliminé ou capturé dans le meilleur des cas, comme beaucoup d'autres avant lui.

http://www.youtube.com/watch?v=WTmlIodOly0

Link to comment
Share on other sites

Il est claire que le soutien en armement étranger est important.

Par contre, qu'est ce que ces vidéo de la rébellion syrienne, "démocrate et si chère à la France", faite au son des "Allah akbar", peuvent ressebler à celles d'al quaïda en Iraq et en Afghanistan. On dirait le même réalisateur.

Link to comment
Share on other sites

Il est claire que le soutien en armement étranger est important.

Par contre, qu'est ce que ces vidéo de la rébellion syrienne, "démocrate et si chère à la France", faite au son des "Allah akbar", peuvent ressebler à celles d'al quaïda en Iraq et en Afghanistan. On dirait le même réalisateur.

Ils t'ont entendu je crois..

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/19/01003-20121119ARTFIG00461-le-djihad-rejette-la-coalition-en-syrie.php

Refusant de passer sous le contrôle de l'Armée libre, les groupes djihadistes annoncent l'instauration d'un État islamique dans leur fief près d'Alep.

Mauvaise nouvelle pour l'opposition à Bachar el-Assad. Plusieurs groupes islamistes armés ont annoncé ce lundi leur rejet de la «Coalition nationale syrienne», formée il y a une semaine à Doha, sous très forte pression internationale, pour unifier les rangs des opposants et hâter la chute du régime de Damas.

Link to comment
Share on other sites

Des Patriot néerlandais (et allemands?) en Turquie ?

Les Pays-Bas pourraient envoyer des batteries de défense aérienne Patriot à la Turquie dans le cadre d’une mission de l’OTAN pour défendre cet allié à se protéger contre les attaques de missiles de la Syrie. « L’OTAN n’est pas conçue pour ne rien faire », a déclaré la nouvelle ministre de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert dimanche à Bruxelles à la veille du conseil des ministres de l’UE, comme le rapporte mon collègue Hans de Vreij  sur son blog. La Turquie n’a pas encore fait de demande formelle. Mais elle pourrait préciser et formaliser sa demande ce lundi lors d’une réunion à l’OTAN.

L’Allemagne et les Pays-Bas sont les seuls à disposer de système Patriot (avec les USA) ; ils avaient déjà été déployés en Turquie pendant la guerre du Golfe en 1991 et en 2003, pour prévenir des attaques contre l’Irak. Mais les discussions sont vives en Allemagne où l’opposition de gauche craint une escalade.

Suite :

http://www.bruxelles2.eu/breves/des-patriot-neerlandais-et-allemands-en-turquie.html

Link to comment
Share on other sites

Les rebelles se sont emparés d'une importante base d'artillerie dans le nord de la Syrie alors que l'armée bombardait lundi les quartiers sud de Damas, selon des militants, des sources militaires et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon une source militaire dans la région d'Alep, la base 46 est totalement tombée aux mains des rebelles dimanche soir. "L'attaque a été d'une très grande ampleur. Ils ont utilisé des chars et tiré des mortiers et des missiles ce qui a obligé l'armée à se retirer progressivement", a indiqué cette source militaire. Le camp qui s'étend sur 12 km2 est situé à l'ouest d'Alep.

La source a précisé que "les soldats ont d'abord combattu dans les maisons près de la base mais quand ils ont vu l'importance de l'offensive ils se sont divisés en plusieurs groupes pour gagner Alep ou rejoindre la base la plus proche". "Il y a eu des blessés parmi les soldats et d'autres ont été capturés", a-t-elle dit à l'AFP.

"C'est à partir de cette base que les forces du régime bombardaient la région environnante", a précisé l'OSDH. Ce camp était assiégé depuis deux mois.

Par ailleurs, selon l'OSDH, des combats ont opposé rebelles et forces kurdes dans la ville de Ras al-Aïn, à majorité kurde, dans le nord-est de la Syrie.

Les accrochages ont suivi une manifestation kurde demandant aux rebelles non-originaires de la ville de partir. Ces derniers ont refusé et ont attaqué des combattants kurdes présents à un barrage. les affrontements ont fait neuf blessés de part et d'autre, selon l'OSDH.

Par ailleurs, des bombardements ont visé la capitale et sa banlieue à l'aube, ont indiqué les comités de coordination (LCC) qui ont font état de tirs à l'artillerie contre la localité d'al-Jissrein et Saqba.

Des violents échanges de tirs ont également été entendus dans la nuit place des Abbassides en plein coeur de Damas alors que le camp de réfugiés palestiniens Yarmouk, dans le sud, a été la cible de bombardements, selon les LCC, qui animent la contestation sur le terrain.

Dans la région côtière de Lattaquié (ouest), des combats se sont concentrés autour d'un poste frontière avec la Turquie, dans le village de Kassab que les rebelles veulent reprendre aux forces régulières, a indiqué l'OSDH.

http://fr.news.yahoo.com/syrie-importante-base-prise-rebelles-103857073.html

Link to comment
Share on other sites

Le gouvernement allemand se prépare à déployer des missiles Patriot et des soldats pour sécuriser la frontière turco-syrienne à la demande d'Ankara :

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/19/01003-20121119ARTFIG00604-l-armee-allemande-rattrapee-par-le-conflit-syrien.php

Ils ont aussi parlé de la Hollande concernant l'envoi de missiles Patriot en Turquie.

C'est surprenant que les missiles Patriot ne soient pas restés en Turquie après les guerres d'Irak (1991 & 2003); car la région avec l'Iran est une poudrière.

Link to comment
Share on other sites

Par contre, qu'est ce que ces vidéo de la rébellion syrienne, "démocrate et si chère à la France", faite au son des "Allah akbar", peuvent ressebler à celles d'al quaïda en Iraq et en Afghanistan. On dirait le même réalisateur.

Ben ... je crois que tout un chacun, comme réalisateur amateur et combattant du même métal, doit être capable de réaliser le même genre de chose. En termes de réalisation, c'est du niveau de la vidéo perso dans la chambre d'ado ... sauf que c'est en plein air et en zone de combat.

Quant à l'incantation "Allahou akbar" (le takbîr), si elle ouvre la prière et l'appel à celle-ci, c'est aussi un cri de joie et un cri de guerre. C'est équivalent, à la fois, aux interjections "Nom de Dieu !" (dans tous les sens, positifs comme négatifs), "Montjoie Saint Denis !", "Banzaï !", "Géronimo !", voire même le "Sieg Heil !" des Nazis. C'est une expression aussi bien de joie, de surprise (plus souvent positive dans le cas du "Allah Akbar" que dans le cas du "Nom de Dieu"), un signe de reconnaissance, autant qu'un morceau de prière.

Je ne suis donc pas surpris de le retrouver dans des vidéos de combats, dans des situations de réussite comme dans des situation de stress extrême ou de combats désespérés.

Link to comment
Share on other sites

Le Bundeswehrverband (syndicat des militaires de l'armée allemande), regroupant plus de 200.000 personnes, réclame un vote parlementaire sur l'envoi en Turquie de batteries de missiles antiaériens Patriot, a annoncé mercredi le colonel Ulrich Kirsch, président de l'organisation.

http://fr.rian.ru/world/20121121/196686500.html

L'envoi éventuel en Turquie de batteries de missiles antiaériens Patriot doit être débattu au Bundestag, a estimé la chancelière fédérale Angela Merkel, intervenant mercredi devant les députés du parlement allemand.

http://fr.rian.ru/world/20121121/196689061.html

Link to comment
Share on other sites

DAMAS (AFP) - Les rebelles syriens ont pris le contrôle d'une importante partie de l'est du pays, le long de la frontière avec l'Irak, en s'emparant tôt jeudi d'une ville stratégique de la région.

Depuis le début en mars 2011 de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad qui s'est transformée en guerre civile, les violences ont fait plus de 40.000 morts, dont une majorité de civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales.

"La zone, qui s'étend de la frontière irakienne à la lisière de Deir Ezzor est désormais le plus important secteur échappant totalement au contrôle de l'armée", a expliqué à l'AFP le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Au terme d'un siège de trois semaines et d'un assaut durant lequel au moins six soldats ont été tués, les insurgés se sont emparés jeudi d'un camp militaire proche de Mayadine, selon l'OSDH, qui affirme que l'armée n'a plus aucune présence dans la ville.

La rébellion a également récemment pris une autre importante base de l'armée de Bachar al-Assad, la base 46, dans le nord de la Syrie, proche de la Turquie, mais a perdu celle, proche, de Cheikh Souleimane, autour de laquelle l'armée a gagné du terrain mercredi, selon l'OSDH.

Cheikh Souleimane est désormais le seul obstacle à la "libération" quasi-complète d'une large zone allant de la frontière turque jusqu'à la métropole d'Alep par les rebelles.

Depuis des mois, l'armée bombardait depuis la base 46 le nord acquis à la révolution. Sa chute est donc une "victoire majeure", sans doute "la plus grande" depuis mars 2011, pour le général rebelle Ahmad al-Faj, car l'autoroute allant de la frontière turque jusqu'à Alep est maintenant contrôlée par les rebelles.

Le régime, dont l'armée est bousculée par une rébellion de plus en plus audacieuse, a réduit ses ambitions territoriales pour se concentrer sur le sud, Damas, le centre de la Syrie et le pays alaouite, dans le nord-ouest, estiment les analystes.

L'objectif du régime, selon la majorité des experts, est de se maintenir sur des positions pour avoir une carte entre ses mains lorsque viendra le temps des négociations.

Suite : http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20121122.AFP5693/syrie-une-grande-partie-de-l-est-du-pays-aux-mains-des-rebelles.html

L'armée Syrienne perd du terrain....

Link to comment
Share on other sites

Damas affirme avoir abattu 143 mercenaires étrangers

Image IPB

La Syrie a remis au Conseil de sécurité de l'Onu une nouvelle liste de 143 étrangers, abattus selon Damas "lors d'activités terroristes" sur le territoire du pays, annonce jeudi Inner City Press.

Selon l'édition, la liste comprend des ressortissants du Qatar, d'Arabie saoudite, de Tunisie, d'Egypte, du Soudan, de Libye, d'Afghanistan, de Jordanie, de Turquie, du Yémen, d'Irak, du Koweït, du Liban, d'Algérie, du Tchad, du Pakistan ainsi que des Palestiniens. La liste mentionne également des Tchétchènes et des Azerbaïdjanais.

Il y a un mois, la Syrie a soumis au Conseil de sécurité une liste analogue, mentionnant 108 étrangers.

Selon des experts indépendants, qui ont récemment présenté leurs conclusions à l'état-major de l'Onu, des terroristes en provenance de 11 pays participent aux combats sur le territoire syrien.

http://fr.rian.ru/world/20121122/196694631.html

Le groupe tactique de la flotte russe de la mer Noire, qui s'apprête à entamer une mission de lutte contre les pirates au large de la Somalie, pourrait faire escale à Tartous, en Syrie, où la Russie possède une base navale, a annoncé jeudi le ministère russe de la Défense.

http://fr.rian.ru/world/20121122/196698166.html

La militarisation de la frontière entre la Syrie et la Turquie provoque une escalade de la tension dans la région, a estimé mercredi à Bruxelles le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

http://fr.rian.ru/world/20121122/196696374.html

Moscou est préoccupé par la militarisation excessive de la frontière entre la Turquie et la Syrie, a déclaré jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch en commentant la demande des autorités turques à l'Otan d'installer des missiles sol-air Patriot à la frontière turco-syrienne.

http://fr.rian.ru/world/20121122/196699058.html

Image IPBImage IPB

Link to comment
Share on other sites

Face à la menace syrienne, Ankara a obtenu le soutien de ses alliés pour mettre en place un système d'interception à sa frontière.

La requête d'Ankara de déploiement de missiles antimissiles Patriot à sa frontière avec la Syrie devrait être satisfaite rapidement par l'Otan, aucun allié n'ayant manifesté de réserve à ce sujet.

Officiellement déposée mercredi au siège de l'Alliance, la demande vise «à renforcer la capacité de défense aérienne de la Turquie afin de protéger sa population et son territoire», a déclaré le secrétaire général de l'organisation, Anders Fogh Rasmussen. Y répondre favorablement sera «une manifestation concrète de la solidarité» de l'Otan avec un de ses membres.

Les trois pays qui possèdent des Patriot, l'Allemagne - qui enverrait également 170 soldats, selon la presse outre-Rhin, les Pays-Bas et les États-Unis -, pourraient donc les mettre à la disposition des Turcs.

Dès la semaine pro­chaine, l'Otan dépêchera des experts en Turquie afin d'étudier les modalités techniques de l'installation des batteries antimissiles. Leur utilisation sera «purement défensive»,a précisé Anders Fogh Rasmussen, et ne servira en «aucun cas à soutenir une zone d'exclusion aérienne ou toute opération offensive»en Syrie.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/22/01003-20121122ARTFIG00718-l-otan-va-deployer-des-antimissiles-patriot-en-turquie.php

Link to comment
Share on other sites

Les insurgés ont pris jeudi le contrôle de Mayadine, ville industrielle du nord-est de la Syrie renfermant les plus importantes réserves d'hydrocarbures du pays, et prévoient de "priver Damas de pétrole", rapportent les médias internationaux se référant à l'Armée syrienne libre (ASL).

http://fr.rian.ru/world/20121123/196705877.html

L'éventuel déploiement de missiles sol-air Patriot à la frontière turco-syrienne  sera évoqué lors d'un entretien téléphonique avec le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. 

http://fr.rian.ru/world/20121123/196707307.html

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié de "très erronée" la réaction russe à la demande faite par Ankara à l'OTAN de déployer des missiles sol-air Patriot à la frontière turco-syrienne.

http://fr.rian.ru/world/20121123/196708906.html

Moscou est préoccupé face à l'augmentation du potentiel militaire de l'Otan en Turquie, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen.

http://fr.rian.ru/world/20121123/196711004.html

Link to comment
Share on other sites

Violents combats autour de Damas.

De violents combats ont fait rage samedi dans la région de Damas, où les rebelles ont progressé dans la bataille pour un aéroport militaire, au moment où le chef du Parlement de l'Iran, allié du régime syrien, était reçu en Turquie. Le président du Parlement iranien Ali Larijani s'est entretenu pendant deux heures à huis clos avec le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan à Istanbul, a rapporté l'agence turque Anatolie, sans plus de détails.

Les rebelles ont pris le contrôle d'une "grande partie" de l'aéroport militaire de Marj el-Soltane, à une quinzaine de kilomètres à l'est de Damas, théâtre de violents combats, faisant 12 prisonniers parmi les soldats, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans le sud de Damas, les quartiers pauvres de Qadam et Tadamoun, depuis lesquels les rebelles tentent de prendre la capitale, étaient le théâtre d'affrontements et de tirs de l'artillerie, selon la même source. Les bombardements ont en outre repris sur le quartier de Assali.

Bombardements et combats se poursuivaient aussi dans la proche région de Damas, selon l'OSDH, tandis que l'agence officielle Sana affirmait que l'armée y avait tué de nombreux "terroristes d'Al-Qaïda", en allusion aux rebelles.

Ces dernières semaines, les rebelles ont gagné du terrain dans l'est près de la frontière irakienne et le nord le long de la Turquie, alors que le régime semble concentrer ses forces sur une ligne partant du sud, passant par Damas et le centre et rejoignant le pays alaouite et la côte dans le nord-ouest.

Dans la province d'Alep, les rebelles se préparent pour lancer un assaut sur une des dernières places fortes de l'armée, la base Cheikh Souleimane. "C'est une question de jours", affirment-ils.

"Le jour où Cheikh Souleimane tombe, c'est tout l'ouest d'Alep qui sera enfin libéré. Et en 45 jours, Alep sera à son tour délivrée", a promis cheikh Taoufik, un chef rebelle local.

Un calme précaire régnait samedi à Rass Al-Aïn, théâtre de combats ces derniers jours entre des centaines de combattants kurdes et islamistes, laissant craindre une guerre ouverte, selon l'OSDH. Les principaux mouvements kurdes ont formé une force militaire unie pour affronter les jihadistes qui ont violemment combattu des combattants du Parti de l'Union démocratique kurde (PYD), la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, rebelles kurdes de Turquie), accusés par les rebelles de faire le jeu du régime Assad.

(AFP)

L'Iran, allié de la Syrie, cherche à négocier quoi avec la Turquie ?  :rolleyes:

On se bat sur 3 fronts en simultané : Damas, Alep et le kurdistan syrien..... les rebelles pourraient-ils s'emparer de la capitale ?

Link to comment
Share on other sites

L'Iran, allié de la Syrie, cherche à négocier quoi avec la Turquie ?  :rolleyes:

A se partager la dépouille du cadavre?

A faire front devant les israéliens?

...

On se bat sur 3 fronts en simultané : Damas, Alep et le kurdistan syrien..... les rebelles pourraient-ils s'emparer de la capitale ?

ça va pas se faire facilement, la garde républicaine y est stationnée.

Ce qui pourrait faire chuter Damas c'est une défection des troupes stationnées sur place.

Et je corrige, Assad ne se bat pas sur le front kurde, il a laissé la place aux kurdes pour emmerder les turcs et les rebelles, car il n'y a pas de communauté de destin entre les kurdes et les sunnites rebelles, Assad l'a bien compris.

Link to comment
Share on other sites

Et je corrige, Assad ne se bat pas sur le front kurde, il a laissé la place aux kurdes pour emmerder les turcs et les rebelles, car il n'y a pas de communauté de destin entre les kurdes et les sunnites rebelles, Assad l'a bien compris.

D'ailleurs les accrochages entre l'armée irakienne et les kurdes au kurdistan irakien ces 3 derniers jours me font dire que c'est tout le kurdistan de la Turquie à l'Irak en passant par la Syrie qui est chaud comme la braise. C'est peut etre une occasion pour les kurdes pour faire mouvement vers un état constitutif ........
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...