Sign in to follow this  
jeanmi

[Afghanistan] Archive

Recommended Posts

Il me semble que la France a ratifié une convention lui interdisant d'employer des mines antipersonnels. Oslo 1997 je crois.

Faudrait balkaniser les zones de chacun et placer le bord des routes en zone US ou pays membre de la coalition n'ayant par ratifié cette convention. Mais ça serait se foutre du monde à un point encore jamais atteint.  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que la France a ratifié une convention lui interdisant d'employer des mines antipersonnels. Oslo 1997 je crois.

Faudrait balkaniser les zones de chacun et placer le bord des routes en zone US ou pays membre de la coalition n'ayant par ratifié cette convention. Mais ça serait se foutre du monde à un point encore jamais atteint.  :lol:

"Only anti-personnel mines are covered. Mixed mines, anti-tank mines, remote controlled claymore mines, anti-handling devices (booby-traps) and other "static" explosive devices against people are not within the treaty."

Il doit bien y avoir moyen de s'arranger :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les américains essaye de créer des milices locales de villageois pour empecher les talibans de se ravitailler dans les villages ...

Et ça donne quoi actuellement? t'as des nouvelles?

De toute manière, je ne pense pas que ça soit efficace, l'Afghanistan est un pays qui n'a jamais connu d'autorité central fort et c'est pas Karzai qui pourra aller s'imposer au fin fond de Nimroz ou Kondoz. Je ne sais pas comment on pourrait renforcer la notoriété de l'autorité centrale et de son armée sans passer par une période de terreur.

Pour les mines, les russes ne sont pas allés avec le dos de la cuillère, pourtant on connait le résultat final

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble que la France a ratifié une convention lui interdisant d'employer des mines antipersonnels. Oslo 1997 je crois.

Ottawa … bref

Share this post


Link to post
Share on other sites

article du Figaro qui parle du malaise au sein de l'armée britannique en Afghanistan :

http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/20/01003-20090720ARTFIG00220-afghanistanmalaise-dans-l-armeebritannique-.php

moi je penses qu'on met pas tous les moyens pour éradiquer les talibans, quand on parle de renfort c'est à base de centaines d'hommes,c'est trop peu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir aussi qu'on en a pas des milles et des cents des hommes, qu'il faut aussi voir avec les rotations et tout le tremblement, sinon c'est tout l'appareil militaire qui va finir par être usé jusqu'à la corde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir aussi qu'on en a pas des milles et des cents des hommes, qu'il faut aussi voir avec les rotations et tout le tremblement, sinon c'est tout l'appareil militaire qui va finir par être usé jusqu'à la corde.

Et aussi la crise économique qui est passer par là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir aussi qu'on en a pas des milles et des cents des hommes, qu'il faut aussi voir avec les rotations et tout le tremblement, sinon c'est tout l'appareil militaire qui va finir par être usé jusqu'à la corde.

s'il n'y a pas de renforts alors cette guerre ne se finira jamais, on a bien vu l'effet que sa fait quand Bush à envoyé 20 000 américains en + en Irak, sa à complétement affaibli la résistance d'Al Quaeda, résultat aujourd'hui on attend plus trop parler de la résistance islamique, il y a moins d'attaque envers l'armée US, soit parce qu'avec ces renforts sa les a détruit moralement, soit ils peuvent plus se permettre d'attaquer vu le nombre de renforts

aujourd'hui 4 soldats américains et 1 soldat britannique ont étés tués en Afghanistan, il est clair que moins il y aura de soldats de la coalitions en Afghanistan, plus les attaques des talibans se multiplieront

Share this post


Link to post
Share on other sites

La crise n'a pas d'influence sur l'usure des hommes. De plus le budget reste constant à 2% du PIB et ne saurait baisser. La crise freine la progression des dépenses. Le conflit en Astan et celui en Irak ponctionne un lourd tribut dans les capacités opérationnelles des armées engagées. C'est CA qui fait mal. Tu ne peux pas envoyer directement un soldat qui a fait 6/9/12mois en Irak pour un petit séjour de 6/9/12mois en Astan dans la foulée sous peine de griller tes troupes et ruiner le moral.

Pour le renfort, pas vraiment. ce qu'il faut c'est que les afghans se prennent aussi en main, parce que leur armée et leur police, bah c'est en fait un joyeux ramassis de bras cassés aussi motivés pour servir leur pays (dont ils contrefoutent au passage) que pour aller payer des impôts. alors les soldats des OMLT disent qu'ils sont pas mauvais, mais manquent d'expérience stratégique et tactique, mais une fois de retour à la maison et quand ils causent des gars de l'ANA, je peux vous dire que c'est folklo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ottawa … bref

J'ai confondu avec les sous munitions effectivement...

aujourd'hui 4 soldats américains et 1 soldat britannique ont étés tués en Afghanistan, il est clair que moins il y aura de soldats de la coalitions en Afghanistan, plus les attaques des talibans se multiplieront

Si le nombre augmente aussi. Le terrain n'est pas vraiment le même, les contraintes non plus.

À propos de l'ANA, il y à une vidéo (sur ce forum) de soldats américains parlant des OMLT, ils sont pas tendre du tout du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sans vouloir casser du sucre sur le dos des boys, qui n'en ont pas vraiment besoin vu ce qu'ils ramassent en ce moment, ils ont généralement tendance à considérer toute autre force armée autre que la leur et même tout corps autre que le leur comme de la brave merde et cela de façon bien plus aiguë et caricaturale que d'autres armées nationales donc je suis toujours dubitatif et circonspect quand ils parlent. ce qui est amusant avec eux, c'est qu'une fois qu'on leur a montré qu'on savait aussi combattre, ça y est, on est des supersoldats avec des burnes en acier :lol: avec eux c'est tout ou rien. Mais un ami qui a bossé avec eux m'a dit.

"sont un peu du genre front épais, mais ces gars là, ils ont le cœur sur la main. une fois qu'on se connaît c'est à la vie à la mort, pas de différence qu'on soit frenchy ou américain." sa liste d'amis sur son client de messagerie instantanée a explosé :lol: et au moins une dizaine l'ont invité chez eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai entendu que l'équipage du F15 aurait été sauvé ( ouf ), quelqu'un peut confirmer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'après ce que j'ai lu. En espérant que ce soit vrai donc.

Doha annonce qu'ils ont été tué dans le crash...

http://www.centaf.af.mil/news/story.asp?id=123159334

"Our thoughts and prayers go out to their families and loved ones...and to the Airmen and the Joint and Coalition team members who called them friends and will miss their fellow warriors,"

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère au moins que les familles connaissent la vérité parce que si ça joue au yoyo avec le oui et non et qu'ils ne savent pas, c'est carrément moche cette affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai vérifié : il ne parle pas spécifiquement du F15 mais d'un avion biplace qui se serait crashé sur une base aérienne ( ça doit être kandahar ) et dont les pilotes sont vivants ( mais blessés )

source : teletex france2 ( oui je sais, c'est pas terrible  ;)  )

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai vérifié : il ne parle pas spécifiquement du F15 mais d'un avion biplace qui se serait crashé sur une base aérienne ( ça doit être kandahar ) et dont les pilotes sont vivants ( mais blessés )

source : teletex france2 ( oui je sais, c'est pas terrible  ;)  )

C'est un tornado GR4 celui là, pilotes éjectés pas de bobo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux crashes en un week end après des années sans pbs particuliers çà marque les esprits mais bon pour une guerre je trouve que le taux d'attrition est particulièrement bas notamment sur accidents.

En 91 la seule perte française ce fut le lt Amisse sur F1 CR en décembre 90 un mois avant l'assault sur l'Irak

Là après 7 ANS NADA c'est assez remarquable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux crashes en un week end après des années sans pbs particuliers çà marque les esprits mais bon pour une guerre je trouve que le taux d'attrition est particulièrement bas notamment sur accidents.

En 91 la seule perte française ce fut le lt Amisse sur F1 CR en décembre 90 un mois avant l'assault sur l'Irak

Là après 7 ANS NADA c'est assez remarquable

Et un hélicoptère civil (16 morts)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etranger

lundi 20 juillet 2009

Afghanistan : des amandiers à la place du pavot

Yves Faivre (bonnet blanc) au démarrage des terrassements, en vallée de la Kapisa. : Ouest-France

Dans l'est du pays, une ONG missionnée par les militaires français plante des milliers d'arbres. Objectif : un développement rural qui ne passe pas par l'argent facile de la drogue.

Ce sont des terrasses comme des marches. Pas plus de deux mètres de large. Et une trentaine de centimètres de dénivelé seulement de l'une à l'autre. Quand le travail se fait à la pelle et à la pioche, il faut savoir être modeste dans ses ambitions. « On touche à peine à la montagne. En plus, une fois terminé, c'est très joli, on dirait un peu des vagues », assure Yves Faivre, l'ingénieur agronome de l'ONG Afrane développement venu lancer le chantier.

Homme étonnant, Yves Faivre. Cela fait dix-sept ans qu'il vit en Afghanistan. Il a tout connu : la guerre civile, la dictature des talibans. Et, depuis huit ans, la présence des forces armées de l'Otan qui font la chasse aux « insurgés ». À dessein, il s'habille comme un Afghan : grande chemise (sharwar kemiz), petit gilet (waist coast) et bonnet sur la tête. Il parle pachtoune, avec un léger accent que les uns croient hazara, les autres tadjik.

Dans cette vallée de la Kapisa, à trois heures de route à l'est de Kaboul, il est l'un des rares humanitaires à oser s'aventurer. La base des Français du 3e Rima est distante de seulement quelques kilomètres, mais l'endroit n'est pas sûr. Tout à l'heure, d'ailleurs, un des Afghans qui nous accompagne dira avoir reçu une alerte sur son téléphone portable. Un cousin l'avertissant que des esprits malintentionnés s'intéresseraient d'un peu trop près à ces Français sans protection. Et l'on aura vite fait de plier bagage.

Trente hectares d'arbres

Pour l'heure, c'est de la future plantation d'amandiers qu'il est question. Trois fois dix hectares d'arbres qui, dans cinq ou six ans, devraient apporter de l'argent aux habitants du village de Fakir-Arab-Kheil où vivent une soixantaine de familles. Yves Faivre n'en est pas à son coup d'essai. Dans la région de Surobi, plus au Sud, il a déjà fait aménager vingt-trois de ces amanderaies sur des bassins versants caillouteux où rien de bon ne semblait pouvoir pousser. Et, en Kapisa, il en prévoit onze de plus.

Trois mois de terrassement pour chacune des parcelles de dix hectares. Pour les arbres, il a choisi des variétés locales, non greffées et particulièrement robustes. Afghanes, quoi. Quand ils produiront à plein, le rendement devrait atteindre un demi-millier d'euros par an. Deux fois le revenu moyen d'un habitant. Une fortune dans ce pays parmi les plus pauvres du Globe. En attendant, Yves Faivre ne se fait pas d'illusion. Ce n'est pas ce lointain profit qui a incité la vingtaine d'habitants à venir s'échiner en plein soleil. Mais le salaire. « Quatre dollars par jour. La moisson est terminée, ils n'ont plus de travail. Pour eux, c'est inespéré. »

Les « deux millions Lellouche »

L'aménagement des bassins versants de la Kapisa et de la Surobi fait partie de la demi-douzaine de projets « civilo-militaires » retenus par l'armée pour améliorer son image auprès de la population. Depuis l'arrivée d'Obama à la Maison-Blanche, la consigne est de « gagner les esprits et les coeurs ».

À vrai dire, les Français n'avaient pas attendu la prise de conscience américaine pour se mettre à la tâche. Mais un coup d'accélérateur a été donné avec, notamment, la venue, le mois dernier, de Pierre Lellouche, pas encore secrétaire d'État aux Affaires européennes, mais alors délégué spécial à l'Afghanistan. Il a alloué une enveloppe de deux millions d'euros à des actions de développement rural dans la zone tenue par les Français : Kapisa et Surobi. 500 000 € sont allés aux amandiers d'Yves Faivre.

« On se rend compte que l'on ne pourra pas gagner la guerre qu'avec les armes. Il faut envisager d'autres solutions, faire en sorte que la population soit de notre côté, explique le colonel Romain Lang, le responsable français des opérations civilo-militaires (Cimic) à la base de Warehouse, près de Kaboul. Les Américains ont fait passer leur budget de huit à cent millions de dollars par an. Ils sont sur des projets lourds : réfection de routes, constructions d'écoles, de madrasseries... Nous, nous sommes sur des opérations de moindre importance, mais avec un impact sur la population à très court terme : construction de puits, de passerelles sur des wadi (torrents). Et, bien sûr, le développement agricole. »

90 % de l'opium mondial

Outre les amandiers, Yves Faivre travaille à la restauration de « karèzes », des systèmes d'alimentation en eau qui, en captant des sources, la font arriver jusque dans les villages. Geres, une autre ONG, retenue par les militaires, va aider les Afghans à reconstruire des celliers en terre. Ils serviront à conserver fruits et légumes. Par exemple, les grenades (le fruit !), vendues à bas prix au moment de la récolte à des importateurs pakistanais, faute de pouvoir les stocker. Écoulées pendant l'année, elles trouveront un débouché plus intéressant.

Tout ce qui peut détourner le paysan de la culture du pavot est le bienvenu. Dans la Kapisa, le « popi » (pavot) n'est pas une ressource très importante. Mais l'Afghanistan produit 90 % de l'opium mondial. Et, entre le taliban et le trafiquant, la frontière est souvent mince.

Marc MAHUZIER.

OUEST FRANCE .fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour G4lly , les petits postes isolés pour surveiller les zones auront tôt fait de se faire attaquer brusquement et rapidement . On ne peut pas faire de postes trop petits, et on ne peut pas faire beaucoup de postes moyens .

Il faut vraiment se reposer sur la population , ou parvenir à occuper le terrain plus souvent , ne serait ce qu'avec des survols de drône régulier . Ca coute certes cher , mais moins qu'un jet, ça peut voler plus longtemps , et surtout c'est moins risqué qu'une patrouille en véhicule .

Mais ces drônes il faut les déployer, et ça ce n'est pas vraiment possible en dehors des bases genre Kandahar ou Kaboul .

La solution de l'Artillerie me semble d'ailleurs intéressante et est plutôt prisée il me semble par les Anglo Saxons . Les CAESARs sont envoyés là bas dans ce but non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour G4lly , les petits postes isolés pour surveiller les zones auront tôt fait de se faire attaquer brusquement et rapidement . On ne peut pas faire de postes trop petits, et on ne peut pas faire beaucoup de postes moyens.

Oui et non, tout dépend comment ils sont positionné et défendu. Les moyen employé par les taliban sont assez simple, c'est pas les sapeur vietminh ... arme legere et RPG et un chouilla d'artillerie.

Un poste bien fortifié, positionné sur les haut, avec un appui d'artillerie exterieur, et armée par une compagnie ISAF et 2 sections ANA doit pouvoir tenir ad vitam eternam, pourvu qu'il soit ravitaillé et renforcé quotidiennement si besoin.

Les US font ca avec les COP Korengal Valley, c'est dur, mais il tiennent la vallée, pourtant avec un relief pourri de chez pourri. J'avais posté des photos ... ca fait un peu guerre de tranché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ZedroS

Les US font ca avec les COP Korengal Valley, c'est dur, mais il tiennent la vallée, pourtant avec un relief pourri de chez pourri. J'avais posté des photos ... ca fait un peu guerre de tranché.

Ca ne me dit rien alors que je suis avec attention le sujet : si jamais tu as un lien... :$

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Gally

Plus tu es isolé plus tu es dans les haut plus il est difficile de sortir de ton nid d'aigle pour aller patrouiller la campagne et reconnaître et sécuriser des axes bref occuper le terrain ...

Tu es obligé de t'exposer à un moment ou à un autre sinon tu restes derrière tes barbelés et dehors la pièce se joue sans toi.

Les américains ont eu 9 morts et une trentaine de blessé dans l'assaut d'une FOB il y a qq temps. Les taliban eux ne regardent pas à la dépense. Quand on sort d'une madrasa endoctriné par un mollah à peine moins inculte que soi et à côté duquel Mgr Lefèbvre semblerait être un dangereux gauchiste on a pas la même vision des choses que quand on arrive du Texas ou de Rosny sous Bois.

On en revient TOUJOURS au même point. Si on veut tenir ce pays pour y rétablir un semblant de cohérence (de notre strict point de vue toujours) il faut des moyens et la volonté d'accepter de payer le prix.

Nous n'avons ni l'un ni l'autre. Le discours français sur les renforts est à ce niveau très éclairant.

@Sargon ...

16 morts dans un Mi 26 c'est dela gnognotte quand on fait la guerre.

Depuis 2002 les pertes de la coalition en A-stan sont basses. Ce n'est pas faire de la provocation que d'écrire cela. Pour une guerre qui engage depuis 7 longues années des armées occidentales habituées depuis 20 ans à la guerre "zéro morts" il faut reconnaître que le théâtre afghan n'a pas prélevé une dîme énorme.

Beaucoup de chose expliquent cela à commencer par la faible exposition des troupes et la débauche de moyens matériels sophistiqués pour épauler les actions de terrains.

Deux conséquences, le terrain, on ne le tient pas sauf le temps de ratisser une zone et après dès qu'on est rentré au camp fortifié les autres ressortent; ce n'est pas çà pacifier une région.

Autre conséquence qui a des répercussions énormes sur nos politiques militaires le coût de cette guerre.

Son coût financier (demandez aux marins anglais ce qu'ils en pensent...)

Son coût en matière de réflexion tactique. On développe aujourd'hui des techniques et des matériels pour une forme de guerre (celle qui nous occupe) au détriment des autres (celles éventuellement à venir)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Gally

Plus tu es isolé plus tu es dans les haut plus il est difficile de sortir de ton nid d'aigle pour aller patrouiller la campagne et reconnaître et sécuriser des axes bref occuper le terrain ...

Tu es obligé de t'exposer à un moment ou à un autre sinon tu restes derrière tes barbelés et dehors la pièce se joue sans toi.

Les américains ont eu 9 morts et une trentaine de blessé dans l'assaut d'une FOB il y a qq temps. Les taliban eux ne regardent pas à la dépense. Quand on sort d'une madrasa endoctriné par un mollah à peine moins inculte que soi et à côté duquel Mgr Lefèbvre semblerait être un dangereux gauchiste on a pas la même vision des choses que quand on arrive du Texas ou de Rosny sous Bois.

On en revient TOUJOURS au même point. Si on veut tenir ce pays pour y rétablir un semblant de cohérence (de notre strict point de vue toujours) il faut des moyens et la volonté d'accepter de payer le prix.

Nous n'avons ni l'un ni l'autre. Le discours français sur les renforts est à ce niveau très éclairant

Pour Wanat le COP n'était pâs fortifié ... du moins pas encore il avait 2 jours d'existence. C'est des hummer mis en travers qui servaient de rempart, et il était en fond de vallée pres d'un village qui a servi de firebase aux talibans.

Effectivement tous les morts US l'on été dans un petit point d'appui proche qui a été criblé de RPG pendant une plombe, sans que les gars puissent se replier.

On estime les talibans a plus de 200 tres bien organisés avec une bonne tactique et un gros engagement de leur part ... contre 45 GI ... et ils n'ont pas réussi a prendre le COP !

On est a un ratio mort de 1 pour 10 ... Ca a été un peu un bain de sang la cavalerie est arrivée ... rien de tres original, surtout dans ce rapport de force 5 contre 1.

D'ailleurs les US on rien laché dans le Korengal au contraire ils ont augmenté le swarming avec plus de firebase pour l'appui mutuel et on renforcé les défense des COP.

Patrouiller a pied dans un rayon de 5km autour d'un outpost c'est quand meme infiniment plus simple et gérable que de patrouille a 20 bornes apres un long transit risqué en vehicule. D'autant qu'en plus des OP, ANA et les US entretiennent des poste observation bunkerisé perché au sommet des point clef.

Image IPB

Image IPB

Vu le peu d'homme engagé dans cette vallée frontiere avec le pakistan, et les conditions pourries, les résultats sont tres bon, tellement que les insurgés les attaquent plusieurs fois par jour. Un bon signe pour montrer qu'ils les font vraiment chier dans leur projet :)

D'ailleurs les opération de mittage version Alasai ... sont la réponse ... occuper le terrain 24/7 avec les locaux, ANA et ANP, appuyer par l'ISAF, pour qu'enfin les villageois empechent les talibans de venir se ravitailler et que les insurgé non jihadiste reviennent a une vie plus normal. L'Afghanisation du conflit est la seul clef utilisable ... utilisons là ... si elle foire tant pis pour eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,435
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mav783
    Newest Member
    Mav783
    Joined
  • Forum Statistics

    20,758
    Total Topics
    1,265,367
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries