Recommended Posts

Tout le monde se met à faire des fusées :) elle a une forme bizarre 

 

Bezos’ Blue Origin completes first test flight of ‘New Shepard’ spacecraft

 

http://spaceflightnow.com/2015/04/30/bezos-blue-origin-completes-first-test-flight-of-new-shepard-spacecraft/

 

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Leparisien : "Ré-allumage moteur à 1.500m, alors que la fusée se déplace à la vitesse de 7.000 km/h"

Heuuu, quoi la baise ??? ^_^ les journalistes et la physique ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant, il faut requalifier les composants du lanceur pour savoir si le réutilisable marche 

ca met plus de pression pour ariane 6.

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant, il faut requalifier les composants du lanceur pour savoir si le réutilisable marche 

ca met plus de pression pour ariane 6.

Oui enfin petit bémol quand même. Ce lanceur n'a pas les capacités d'un lanceur de satellite il envoi juste en apesanteur une petite capsule qui pourra accueillir des passagers à 100km d'altitude pendant quelques minutes. On est pas sur des lanceurs complet comme Falcon ou Ariane.

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, Elon Musk a twitte, que blue origin ne faisait que mach 3, alors qu'il faut atteindre mach 30 pour le GTO, ca reste confiner au suborbital, blue origin est surtout un concurrent pour SS2

la barre est beaucoup plus haute pour space X, n'empêche qu'il fallait le faire.

 

https://twitter.com/elonmusk/status/669131093379956736?ref_src=twsrc^tfw

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, Elon Musk a twitte, que blue origin ne faisait que mach 3, alors qu'il faut atteindre mach 30 pour le GTO, ca reste confiner au suborbital, blue origin est surtout un concurrent pour SS2

la barre est beaucoup plus haute pour space X, n'empêche qu'il fallait le faire.

 

https://twitter.com/elonmusk/status/669131093379956736?ref_src=twsrc^tfw

Oui la partie atterrissage doit répondre aux même problématiques je suppose. Le seul point c'est que SpaceX doit avoir beaucoup moins de marge que Blue Origine. Et pour SpaceX le moindre ajout de carburant ou d'équipements spécifiques pour l’atterrissage va réduire la charge utile du lanceur et le rendre moins compétitif. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La décélération de la chute, par augmentation de la poussée,  sur les qq dizaines de mètres, avant l'atterrissage:  est impressionnante, en plein coeur de la cible !  

Chapeau le film et la prouesse technique  !

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, c'est un bel exploit technique (avec un ralentissement très très spectaculaire! ce qu'à la NASA on appelle un "suicide burn": celui qui arrête la fusée pile au niveau du sol), mais qui ne préfigure en rien un lanceur spatial. S'il peut permettre à terme à des dizaines de fortunés de s'offrir le grand frisson du lancement, de la courbure de la terre et de la descente, ce truc est incapable de mettre quoi que ce soit en orbite, tout simplement parce qu'il n'est pas conçu pour. Pour y arriver, il faudrait (au choix) réduire la charge utile, augmenter et alourdir l'étage de propulsion, éventuellement ajouter un étage supplémentaire (pour faire la jonction entre le suborbital et l'orbite), etc. Avec au final un engin qui serait plus lourd, plus cher et moins réutilisable, ou au prix de coûts et sophistications supplémentaires.

Enfin, c'est une étape, un début. On verra ce que réserve la suite. En attendant, good game à l'équipe!

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, c'est un bel exploit technique (avec un ralentissement très très spectaculaire! ce qu'à la NASA on appelle un "suicide burn": celui qui arrête la fusée pile au niveau du sol), mais qui ne préfigure en rien un lanceur spatial. S'il peut permettre à terme à des dizaines de fortunés de s'offrir le grand frisson du lancement, de la courbure de la terre et de la descente, ce truc est incapable de mettre quoi que ce soit en orbite, tout simplement parce qu'il n'est pas conçu pour. Pour y arriver, il faudrait (au choix) réduire la charge utile, augmenter et alourdir l'étage de propulsion, éventuellement ajouter un étage supplémentaire (pour faire la jonction entre le suborbital et l'orbite), etc. Avec au final un engin qui serait plus lourd, plus cher et moins réutilisable, ou au prix de coûts et sophistications supplémentaires.

Enfin, c'est une étape, un début. On verra ce que réserve la suite. En attendant, good game à l'équipe!

Peut-être que Blue Origin s'est fixé un premier objectif plutôt modeste, mais eux, ils l'ont atteint. Ils vont sans doute mettre progressivement la barre de plus en plus haut, en capitalisant sur leurs succès précédents, et sur l'expérience ainsi acquise. Cela me semble une démarche prometteuse.

(en même temps j'ai toujours du mal avec les sociétés dont le fondateur promet de diviser les coûts de lancement par 100, d'aller sur Mars avant 2030 et d'y fonder une colonie d'ici 50 ans :tongue:)

Modifié par Desty-N
Suppression d'une répétition
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très enthousiasmant de voir ces companies privées faire de tels progrets.

Je vous conseille d'aller faire un tour sur leur site internet : https://www.blueorigin.com/technology

Ils ont aussi des projets pour des vols orbitaux, je cite "We’ve designed our suborbital vehicle to feed directly into our orbital program. With every suborbital launch, we’re reaching toward orbital spaceflight.".

orbital-spaceflight.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être que Blue Origin s'est fixé un premier objectif plutôt modeste, mais eux, ils l'ont atteint. Ils vont sans doute mettre progressivement la barre de plus en plus haut, en capitalisant sur leurs succès précédents, et sur l'expérience ainsi acquise. Cela me semble une démarche prometteuse.

(en même temps j'ai toujours du mal avec les sociétés dont le fondateur promet de diviser les coûts de lancement par 100, d'aller sur Mars avant 2030 et d'y fonder une colonie d'ici 50 ans :tongue:)

En même temps, le premier objectif de SpaceX est avec le Falcon9 de mettre des satellites en orbite et gagner le contrat de ravitaillement de l'ISS avec la Nasa, ils ils l'ont atteint. Et en matière de démonstrateur, le Grasshopper aussi a fait sa part (même si le jalon ns significatif que celui atteint ici par Blue Origin)

Moins modestes peut-être, mais déjà commercialement en oeuvre. Ils butent pour le moment sur la récupération du 1er étage, ça ne grève absolument pas pour autant les programmes Falcon et Dragon.

Pour l'instant, pour tous les autres (Virgin, Blue Origin, Bigelow Aerospace, Sierra Nevada, etc.), on a que ça, des démonstrateurs.

Après, on peut apprécier le personnage ou pas, ça ne change rien aux jalons réellement franchis par chaque société. Et pour le moment, le concret, il est chez SpaceX et nulle part ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

recuperer le 1er étage c'est bien, faut pouvoir le faire, mais ensuite, reste le plus dur, requalifier les composant pour une réutilisation et pour combien.

on parle de 20 à 30% de remise, mais ca reste à voir, il y a les assurances et le risque que va prendre le client.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps, le premier objectif de SpaceX est avec le Falcon9 de mettre des satellites en orbite et gagner le contrat de ravitaillement de l'ISS avec la Nasa, ils ils l'ont atteint. Et en matière de démonstrateur, le Grasshopper aussi a fait sa part (même si le jalon ns significatif que celui atteint ici par Blue Origin)

Moins modestes peut-être, mais déjà commercialement en oeuvre. Ils butent pour le moment sur la récupération du 1er étage, ça ne grève absolument pas pour autant les programmes Falcon et Dragon.

Pour l'instant, pour tous les autres (Virgin, Blue Origin, Bigelow Aerospace, Sierra Nevada, etc.), on a que ça, des démonstrateurs.

Après, on peut apprécier le personnage ou pas, ça ne change rien aux jalons réellement franchis par chaque société. Et pour le moment, le concret, il est chez SpaceX et nulle part ailleurs.

Je ne souhaite pas me consacrer à une guéguerre des comparaisons et de plus ce n'est pas le lieu. Mon post portait avant tout sur Blue Origin. Un message presque uniquement dédié à SpaceX, il faudrait peut-être aussi le reprendre dans le sujet dédié?

Pour revenir sur le sujet qui nous intéresse, Jeff Bezos ne fait pas mystère de sa volonté de lancer Blue Origin dans le tourisme spatial, et de commencer par les vols sub-orbitaux. L'exemple de Virgin Galactic doit nous inciter à la prudence, mais ils n'y a que deux sociétés à avoir franchi les étapes dans ce sens.

En matière de réutilisable, pour le moment, le concret, il est chez Virgin Galactic, chez Blue Origin, et nulle part ailleurs. :smile:
Il faudra voir laquelle des deux atteindra son but en premier, mais l'approche incrémentale de J. Bezos me semble plus prometteuse. De plus la possibilité d'effectuer les tests avec un véhicule inhabité permet de reprendre rapidement les essais, même en cas d'échec. La perte d'un astronaute est une tragédie, la perte d'une fusée est une opération comptable (je caricature ... pour la fusée  :bloblaugh:). 
La démarche du fondateur Amazon m’apparaît toujours en adéquation avec son objectif initial de baisser les coûts du transport spatial et d'en améliorer la sécurité. Comme pour le géant du commerce en ligne, il franchit une étape après l'autre. Peut-être pas à la vitesse et de la manière qu'il avait imaginées, mais avec succès. Pour toutes ces raisons, je lui vois plus de chances de réussite dans son entreprise spatiale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le moment, le réutilisable n'est concret que chez Virgin, et encore pas encore entré en production.

Pour Blue Origin, ils viennent concrètement de démontrer en phase de test le récupérable. On va donc être optimiste pour eux mais encore un peu patient avant d'en tirer des conclusions sur la réalité de leur réutilisable pour des vols commerciaux.

 

Et encore une fois, ils ne sont tous qu'en phase de tests et de mise au point (et ça s'éternise même pour certains) et très factuellement et pragmatiquement nul part ailleurs. :-p

 

(oui, je sais, je pinaille. Mais depuis le temps qu'on en parle et que l'avènement est annoncé, je finis par vraiment m'impatienter)

Modifié par TarpTent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En matière de réutilisable, il y a eu la navette spatiale, mais c'est du passé,   

Par contre virgin galactic avec spaceship one a gagné le ansari X prize avec deux vols consécutif à 100 km d'altitutde en moins de deux semaines avec le même engin. il pouvait transporter 2 passagers en plus du pilote.

le spaceship two dit (version production avec 6 passagers) n'a pas encore réussi à rejoindre son prédécesseur, compréhensible vu tous les problèmes et les drames auxquels il est confronté.

Blue origin doit encore confirmer la réutilisation de sa fusée. Souhaitant lui bonne chance, plus ils sont nombreux,

plus il y aura de la compète.

Space X n'a pas les même objectifs, la barre est bien plus haute. un jour on verra peut être des hotels bigelow à 200km dans l'espace rejoint par une capsule dragon lancer par une falcon. Ariane 6 va peut être devoir accélérer le mouvement

reste à confirmer la rentabilité de tous ces projets à moyen long terme.

 

 

 

Modifié par zx

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deuxième vol avec réutilisation

 

Blue Origin conduct successful reuse test with New Shepard

 

 

 

Blue Origin achieved another milestone on Friday, successfully flying – and landing – the New Shepard rocket in a reuse test. The rocket had previously flown – and landed – back in November. The launch, land and repeat success is part of Blue Origin’s reusability foundation for its suborbital space tourism  goals in tandem with the development of an orbital vehicle.

http://www.nasaspaceflight.com/2016/01/blue-origin-successful-reuse-test-new-shepard/

 

Blue Origin's New Shepard Rocket Lands Again

ttp://aviationweek.com/space/blue-origins-new-shepard-rocket-lands-again

 

 

 

Modifié par zx
  • Upvote (+1) 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marrant la vidéo on sent quelques piques en direction de SpaceX ;) Même si en l'état des choses ça fait un peu roquet qui aboie après un berger allemand.

En tout cas bravo une fois de plus ! Ils disent qu'ils n'ont quasiment rien eu à faire pour remettre le New Shepard en état d'utilisation et ça semble crédible sachant que le délais entre les deux essais n'est pas énorme, on peut donc dire que la réutilisation est véritablement là. J'espère qu'on verra bientôt la même chose avec des lanceurs orbitaux.

  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique en effet par contre deux questions :

1- Est-ce qu'ils utilisent de la technologie 3D dans la construction de la fusée ? 

2- Est-ce qu'ils utilisent des moteurs pour la faire descendre en verticale comme ça avant que les moteurs ne fonctionnent ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yep, la vidéo est belle en prime.

Donc un réacteur tient aujourd'hui un cycle complet décollage-atterrissage répété (en tout cas répété au moins 1 fois).

c'est effectivement très bon signe. Et comme l'on est jamais content, "on" (moi le premier) va se demander combien de cycles un 1er étage peut réellement faire avant d'être rincé :amusec: .

 

J'aime même le sentiment que le second atterrissage a été plus propre que le 1er : il y a eu plus de corrections visibles avant le touch down lors du premier essai. Optimisation entretemps ou conditions atmosphériques particulières, difficile à dire. Si quelqu'un trouve des infos là-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 278
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    polo03
    Membre le plus récent
    polo03
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 422
    Total des sujets
    1 171 412
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets