Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Frégates Jean Bart et Cassard


Neuron
 Share

Recommended Posts

Pour financer le tout, c'est PolluxDeltaSeven qui paye.

Pour faire du HS, il suffit d'arrêter notre politique d'immigration inefficace pendant 6 mois et on se paye le retrofit des 2 FAA et des 5 FLF... Ou taxer à minima les transactions financières... Ou arrêter de lêcher les bottes aux premiers routiers ou pêcheurs de thons qui font grève...

Oui, je sais, rien à voir!  :lol:

Tout ça pour dire que le pognon, quand on veut en trouver, on en trouve, ce n'est pas le vrai problème. Le vrai problème est une question d'ambition politique stratégique (c'est à dire temporellement au delà des seuls échéances électorales et idéologiquement au delà de tous les clivages gauche-droite).

Le vrai problème n'est pas dans les choix que fait la Marine (elle fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a), mais dans le fait qu'on ne lui accorde pas la ligne financière qu'elle mérite amplement jour après jour sur plus de mer et d'océans qu'aucune autre marine Européenne!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 294
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

La panoplie SM2 a été testé contre MGM-8 - qui n'est pas sea skimming je pense vu que c'est un missile AA Talos reconverti - ... mais surtout contre GQM-163 qui sont elles de vrai cible haut supersonique simulant les sizzler-like et autre sunburn, autant en rasant qu'en trajectoire loftée et meme en piqué.

Pour les Sunburn Sizzler la vitesse attendue en finale est autour de mach 2.8, voire bien au dela de mach 3 pour les attaques en piqué des Sunburn.

Le plus amusant c'est que les US on testé leur "Standard" contre des vrai munition russe, des Kh31 reconvertie en cible, et qu'ils ont failli acheter des MA-31 en remplacement des Vandal. Le MA-31 c'est mach 2.8 en sea-skimming et ça manœuvre sous 17G ... normalement la cible Coyote fait un peu mieux encore et entre 2.5m et 5m d'altitude.

Sinon pour le 100mm je suis pas du tout convaincu que les fusée de proximité des obus fonctionne contre les missiles un tant soit peu manoeuvrant ... Quand au Sadral meme s'il tape ... a cette distance ce serait probablement trop tard pour éviter le criblage.

Link to comment
Share on other sites

S'il faut moderniser les FAA Cassard? c'est pour les CCME ou alors contrer les missiles supersoniques mais il faut l'Aster (et sans doute associé à l'Arabel dont on connait la compatibilité avec le DRBJ11, cf le CdG, pour diminuer les coûts).

On alors des VLS Mica.

Mais question d'ignare :

Est ce que l'arrivée des Aster 15 avec Hérakles ne va pas améliorer la réponse à cette équation :

Soit parce que le tandem Herakles (moins capable) mais Aster 15 plus capable sera au final plus rapide

Soit parce que les Aster 15 d'une FREMM pourront être tirée sur coordonnées par la Cassard de conserve ?

Link to comment
Share on other sites

Les missiles faisant Mach 2.5 au niveau de la mer existent.

IL est vrai que le KH31 air mer est un peu plus rapide que mach 2 mais c'est le seul (je pensais surtout au Yakhont moins rapide à basse altitude).

En réalité, c'est plus proche de mach 2,2 que le record  de pointe de vitesse de mach 2,7 qui correspond à une utilisation cible non manoeuvrante (pas d'autodirecteur).Record en cible n'est pas utilisation courante.

Dés que tu manoeuvres, tu perds de la vitesse, et à mach 2,7 tu as un problème avec l'autodirecteur.

D'ailleurs, page 5 on voit bien que l'enveloppe de vol en cible, est décrite de mach 2,2 à 2,7.

autre exemple:

http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD=ADA456735&Location=U2&doc=GetTRDoc.pdf

Pour t'en convaincre page 12 pour exemple d'utilisation.Donné à mach 2.2

Le SM2 est inefficace contre un KH31 manoeuvrant.Les américains le disent eux même.

Un insight "However, the most capable variant in the current inventory cannot handle the more sophisticated known air threats"

http://www.gao.gov/new.items/d04112.pdf

Il faut savoir que plus la cible est rapide et manoeuvrante, plus la portée d'un missile mer air ou sol air est faible et seulement une petite fraction de sa portée max.

En réalité, contre un missile supersonique maneouvrante on sera bien en deça de l'horizon et en terme cinématique, il n'y a pas de diffèrence réelle entre un SM1 et 2 avec pour tout deux une faible probabilité de réussite.

Interessant sur les possibilité réelles d'un SM2 (horizon donné à 11 NM).

http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD=ADA366898&Location=U2&doc=GetTRDoc.pdf

il n'y a pas de magie.La physique est la même pour tout le monde.Pour shooter des cibles maneouvrantes extrêmement rapide, il faut de la poussée vectorielle (comme sur l'Aster).Et le SM2 ne l'a pas. ;)

Le SM2 a quelque chose pour lui c'est qu'il est vraiment pas cher en étant semi actif (moins qu'un Mica).

Donc on peut le tirer sur une cible sous l'horizon radar avec des coordonnees retransmises par Liaison 11, en anticipant le moment ou la cible passera au dessus de l'horizon radar et ou la conduite de tir pourra s'occuper de la phase terminale.

Oui mais le radar devra illuminer quand tu arrives dans la zone dans l'horizon radar.

Par rapport à un SM1, ça étend la portée de moins de 10 km au delà d'un horizon radar de 30 km contre une cible subsonique (calcul facile).

Tout attaquant doit necessairement monter au-dessus de l'horizon radar pour chercher sa cible.

Sauf s'il a une liaison de donnée avec les coordonnées transmises par un autre avion en retrait. ;)

Un pop-up de seulement 2-3 minutes le temps de trouver sa cible est suffisant pour lui balancer un SM-2.

De toute manière, le pop up ne dure pas une minute (je te le garantis) donc il y a impossibilité de shooter l'avion (et le missile sera déja tiré), à 60 km en deça de l'horizon (le SM2 mettra plus de 2 minutes à 60km).

Et à 60 km, on ne parle pas d'un seaskimmer moderne qui peut être tiré à plus de 100.

En rélaité, aucun avion en attaque anti navire n'a été abattu au delà de l'horizon depuis le Vietnam (ou les avions Nord Vietnamiens n'avaient pas de RWR).

Le vrai problème qu'on a sur le SM1 est le brouillage.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas moderniser les FAA cassard, mais qu'avec le SM2 l'amélioration n'est pas si spectaculaire.Mieux vaut l'Aster.

Mais quitte à faire évoluer le système des Cassard pour traiter des cibles supersoniques, il vaut mieux de l'Aster.

C'est uniquement un problème d'argent et pas technique.

Et comme je n'ai pas envie de faire du HS comme mon pot qui s'enfonce avec sa grève et sa polIM  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Modernisé les FA70 c'est une quadrature du cercle

1) Il y a le lanceur Mk13 (manque de pièces)

2) et le SM1 vieux

alors voila

1 ) on modernise les FA70 en AA

Aster, MICA ou autre ???

2) cela devient des Frégates AVT

mais la on perd des une capacité AA

autant modernisée des FLF

Link to comment
Share on other sites

Le SM2 est inefficace contre un KH31 manoeuvrant.Les américains le disent eux même.

Un insight "However, the most capable variant in the current inventory cannot handle the more sophisticated known air threats"

http://www.gao.gov/new.items/d04112.pdf

Il faut savoir que plus la cible est rapide et manoeuvrante, plus la portée d'un missile mer air ou sol air est faible et seulement une petite fraction de sa portée max.

En réalité, contre un missile supersonique manoeuvrante on sera bien en deça de l'horizon et en terme cinématique, il n'y a pas de diffèrence réelle entre un SM1 et 2 avec pour tout deux une faible probabilité de réussite.

Intéressant sur les possibilité réelles d'un SM2 (horizon donné à 11 NM).

http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD=ADA366898&Location=U2&doc=GetTRDoc.pdf

il n'y a pas de magie.La physique est la même pour tout le monde.Pour shooter des cibles manoeuvrantes extrêmement rapide, il faut de la poussée vectorielle (comme sur l'Aster).Et le SM2 ne l'a pas.

Donc, sous prétexte que le SM-2 n'est pas parfait, qu'il ne peut pas taper du SS-N-27, et qu'il n'est pas aussi bien que l'Aster 30, on devrait se contenter d'un SM-1 bien plus pourri ?

Et ce pendant les douze prochaines années ? Et sans aucune possibilité de mises à jour importantes ?

C'est d'une logique...

De toute manière, le pop up ne dure pas une minute (je te le garantis) donc il y a impossibilité de shooter l'avion (et le missile sera déja tiré), à 60 km en deça de l'horizon (le SM2 mettra plus de 2 minutes à 60km).

Il y au moins possibilité de shooter un hélico/drone faisant de la surveillance/désignation en maraude à 50 km.

Avec le SM-1, tu es obligé de le laisser te narguer et guider les missiles, sans rien pouvoir faire.

Et à 60 km, on ne parle pas d'un seaskimmer moderne qui peut être tiré à plus de 100.

En réalité, aucun avion en attaque anti navire n'a été abattu au delà de l'horizon depuis le Vietnam (ou les avions Nord Vietnamiens n'avaient pas de RWR).

Au moins, avec le SM-2, on peut taper le sea-skimmer en question avec de bonnes chances de réussite.

Avec un SM-1 ce n'est pas du tout certain.

La plupart des marines de ce monde sont équipées en Exocet/Harpoon/C-802/SS-N-25. Et non en Sizzler ou Yakhont. Et il y a peu de chances de se retrouver en guerre avec l'Inde, la Chine ou la Russie.

Le vrai problème qu'on a sur le SM1 est le brouillage.

Vu que pour toi l'augmentation de la portée ne sert à rien, et que tu penses que le SM-1 est aussi efficace que le SM-2, forcément il ne reste plus que ça.

Mais quitte à faire évoluer le système des Cassard pour traiter des cibles supersoniques, il vaut mieux de l'Aster.

Avec le SM-2, il n'y a pas grand chose à faire et à changer, on remplace les missiles anciens par des nouveaux, et les SPG-51C par des SPG-52D.

Mettre l'Aster, ce serait un bordel sans nom au niveau des travaux et du budget. Sans compter qu'il n'est pas sur que la coque puisse s'accommoder de plus de 16 vls.

Franchement, si c'est pour ne rien changer, autant les retirer du service ces navires, on fera des économies.

Le CdG se protège bien mieux tout seul avec ses 32 Aster 15, on va avoir les deux Horizon sous peu, et même les FREMM seront bien plus performantes en AA.

Quant aux FLF si décriées sur ce forum, elles ont plus de chance de se tirer d'une frappe missile avec leur crotale NG, que les Cassard avec leur SM-1.

Avec les économies ainsi réalisées, on met du mica VL sur les BPC, qui se protègeront mieux de cette façon, plutôt que d'être à poil et sous la protection du SM-1.

Link to comment
Share on other sites

Sauf s'il a une liaison de donnée avec les coordonnées transmises par un autre avion en retrait. ;)

 

De toute manière, le pop up ne dure pas une minute (je te le garantis) donc il y a impossibilité de shooter l'avion (et le missile sera déja tiré), à 60 km en deça de l'horizon (le SM2 mettra plus de 2 minutes à 60km).

Et à 60 km, on ne parle pas d'un seaskimmer moderne qui peut être tiré à plus de 100.

En rélaité, aucun avion en attaque anti navire n'a été abattu au delà de l'horizon depuis le Vietnam (ou les avions Nord Vietnamiens n'avaient pas de RWR).

D'accord dans un cas de figure ou il n'y a pas de groupe aerien embarque. Mais avec un Hawkeye et au moins 4 Rafale en l'air (2 en CAP et 2 en alerte), reussir une approche a basse altitude n'est pas une mince affaire, surtout en limite de portee (consommation plus importante a basse altitude). Il y a donc de fortes chances que les 1eres vagues viendront a haute altitude, a la fois pour augmenter la portee de leurs radars et de leurs missiles, et en meme temps pour augmenter leurs chances contre les Rafale. Surtout s'ils savent qu'on n'a que des SM-1 et Aster 15 incapables de les toucher a distance...

En fait on a tout interet a forcer l'ennemi a approcher sous l'horizon radar. Et pour ca il faut du SM-2...  ;)

Link to comment
Share on other sites

La portée radar d'un E2 C/D est de environ 200 à 250 nautiques l'appareil étant à 200 nautiques du PA

Les intercepteurs sont en général positionnés en deux ligne

Les CAP situées entre le E2 et le PA à environ 150 nautiques du PA et les BARrierCAP positionnés jusqu'à près de 500 nautiques du PA;

Le première et principale défense des PA modernes ce sont leurs intercepteurs et dans ce domaine le Rafale apporte un plus énorme qui pour la première fois nous met à l'égal de l'USN; SM2 ou pas.

Vu les distances d'engagement et de détection AEW les les porteurs (fatalement gros) de Yakhont et autre engins devront bien en avant se heurter à des CAP guidées par radar.

C'est pour çà que la Marine voulait tant le E2 et c'est pour çà qu'aujourd'hui on semble bcp plus craindre les SSK et les missiles à changement de milieu que les raids aériens.

En 44 la DCA rapprochée et les CAP étaient devenus les armes essentielles cantre les raids ennemis. Aujourd'hui avec l'allonge des missiles et comme en football la sécurité du GAN vient d'une défense très haute sur l'adversaire loin du but.

Je pense que c'est pour çà aussi que les F70 AA sont ce qu'elles sont aujourd'hui l'idée étant de chopper très loin les raids ennemis et de les décapiter avant qu'ils n'arrivent à porter de tir.

En 2010 qui peut mener ce genre de raid qui demande de

-détecter

-pister

-approcher

-avoir la solution de tir

-tirer

...une base aérienne mobile au milieu d'une bulle EM (satellites, navire plus E2) de près de 400 nautiques de RAYON...

???

Ce genre d'engagement signifiant alors une guerre de très haute intensité.

En 2020 les candidats seront plus nombreux mais le PA aura alors 32 Rafales et 3/4 escorteurs travaillant en réseau.

Plus la menace vient de loin plus on peut l'appréhender loin et c'est pour çà je crois qu'aujourd'hui la principale menace vient de la terre à courte portée avec des délais très courts en eaux resserrées.

Mais là encore personne n'a dit que les PA n'avaient pas de solutions à opposer à des raids légers et rapides style Golfe Persique, Aden, Méditerranée ou autres ...

Link to comment
Share on other sites

Le probleme c'est que les F70 sont destinées - par défaut - a escorter le groupe amphibie ... ce sont les HZN qui assureront la couverture du GAN!

Le groupe amphibie cumulant alors les vulnérabilités ... et n'aura pas de défense de point crédible tant qu'il ne sera pas escorter de pres par une FREMM!

Pour le GAN effectivement y a moins de souci. Le CdG a une autoprotection sérieuse par lui même, Aster et Sadral, et par son groupe embarqué, E2 et Rafale, et ce assez loin pour avoir le temps de prendre des contre mesure même contre les missiles rapide et endurant. Dans ce contexte les HZN serait presque un luxe :) d'autant que les autres escorteur a venir, FREMM ASM, auront une capacité de point sérieuse aussi.

Link to comment
Share on other sites

en cas de haute intensité càd

-engagement d'un ennemi doté de missiles A/N de surcroît supersoniques

-débarquement de troupes (sur une côte sécurisée ou déserte, le débarquement de vive force style Normandie n'étant plus d'actualité sourtout pour nous et nos moyens)

-exfiltration de ressortissants (Beyrouth, Karachi...)

on peut raisonnablement penser que les BPC seront dans la bulle PA

En clair là où il y a aura un risque de missiles il y aura le GAN

selon moi

Link to comment
Share on other sites

en cas de haute intensité càd

-engagement d'un ennemi doté de missiles A/N de surcroît supersoniques

-débarquement de troupes (sur une côte sécurisée ou déserte, le débarquement de vive force style Normandie n'étant plus d'actualité sourtout pour nous et nos moyens)

-exfiltration de ressortissants (Beyrouth, Karachi...)

on peut raisonnablement penser que les BPC seront dans la bulle PA

En clair là où il y a aura un risque de missiles il y aura le GAN

selon moi

tu propose quoi pour la modernisation des F70 AA Pascal

Link to comment
Share on other sites

Moi je veux bien qu'on ne modernise pas les F70 AA, mais dans ce cas autant les retirer de service immediatement.

[*]On economise alors la MCO sur 2 navires et 500 marins

[*]On reporte les equipements d'autodefense des F70 AA sur les Mistral, la ou ils seront tres utiles: affuts Sadral, brouilleurs ARBB-33, contre-mesures Sagaie, bruiteurs anti-sous marins Nixie. Bref, tout ce qui est standard pour un "capital ship" mais qui n'a jamais ete installe par manque de fric.

[*]Avec l'argent qu'on economise, on modernise les FLF: sonar de coque, torpilles, et un lanceur Sylver A50 pour 8 Aster 30. Juste de quoi leur permettre de jouer leur role d'eclaireur du GAN convenablement et foutre la m**** chez l'adversaire qui devra leur donner le grand large pour continuer son attaque sur le PA. Sur 2 d'entre elles, on reutilise meme le DRBJ-11B des Cassard a la place du DRBV-15C.  8) De meme, on achete des Aster 30 supplementaire pour les FLF et aussi pour les FREMM ASM qui escortent le GAN et le groupe amphibie.

[*] Si on veut vraiment pousser le jeu des chaises musicales a l'extreme, on reporte les DRBV-26C des F70 AA sur les 2 dernieres F70 ASM (comme sur les 4 premieres F70 ASM) et on remplace leur DRBV-15 par le DRBV-15C des 2 FLF qui ont recu le DRBJ-11B...  :oops:

Bref, si on adopte immediatement la doctrine du tir cooperatif par liaison de donnees rendu possible par l'Aster, plus besoin des F70 AA...

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelque chose de saugrenu à vouloir garder deux navires à vocation défense aérienne, tout en racontant qu'on ne les utilisera pas si il y a une menace aérienne sérieuse...

oui
Link to comment
Share on other sites

le GAN est un maillage moyens pas une exclusive d'un au détriment des autres.

Selon moi il y a une cohérence de choix dictée par des questions de budgets et les mentalités propres à la Marine.

Dire que les CAP et les éventuelles BARCAP permettent d'engager très haut en défense une agression adverse ne signifie pas pour autant le non engagement des frégates anti aérienne.

On en revient à l'axiome de base d'une marine moderne LA COHERENCE. Aujourd'hui une marine de premier plan n'existe que parce qu'elle est cohérente.

Donc on peut penser que grâce à l'AEW à l'Elint aux interception SIGINT ... les CAP ont la capacité de faire avorter un raid comportant autant de porteurs que les missiles des chasseurs ont statistiquement de chances d'en abattre... soit en détruisant totalement le raid soit en causant de telle pertes que les survivants abandonnent.

Mais comme le montra le raid conjoint de l'Armada et de la FAA sur l'Invincible le 30 mai 82 une action décidée peut néanmoins être menée jusqu'à son terme.

A ce moment là les FAA et FDA travaillent sur un raid affaibli et désorganisé. Par L16 les chasseurs et l'E2 ont retransmis les pistes radar des assaillants au navire dirigeant l'écran DCA (la FDA par exemple ou le PA). Les assaillants auront pu faire des évasives, activé leurs CME larguer des leurres bref autant de choses qui auront vérolé leur approche ...

Il reste ceux qui seront passés au travers mais là il en va de l'efficacité de la défense à établir une carte de la situation tactique la meilleure possible. C'est peut être pour çà que les navigants de la 4F volent la bagatelle de 300 h par an.

La défense aérienne du GAN s'apparente à un millefeuille. On peut envisager simplement qu'au delà de la portée théorique des ASTER et des SM1 c'est le domaine de la chasse...

Les SM2 ayant été considérés comme moins efficaces et surtout tellement moins versatiles que deux paires de Rafale emportant 24 MICA à 250 nautiques du PA

Quelles sont les tactiques ??? il n'y a pas que les matériels

Link to comment
Share on other sites

Quelles sont les differences de poids/encombrement/performances entre le systeme guidage des cassard et celui du SM2 (spg52d je crois)?

Aucune difference. Il suffit juste de rajouter une petite antenne sur le cote de la conduite de tir pour passer du SPG-51C au SPG-51D, plus une carte emulatrice pour traiter les infos sur les ordinateurs du systeme de combat.

SPG-51C

Image IPB

SPG-51D

Image IPB

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

le GAN est un maillage moyens pas une exclusive d'un au détriment des autres.

Selon moi il y a une cohérence de choix dictée par des questions de budgets et les mentalités propres à la Marine.

(...) La défense aérienne du GAN s'apparente à un millefeuille. On peut envisager simplement qu'au delà de la portée théorique des ASTER et des SM1 c'est le domaine de la chasse...

Les SM2 ayant été considérés comme moins efficaces et surtout tellement moins versatiles que deux paires de Rafale emportant 24 MICA à 250 nautiques du PA

Quelles sont les tactiques ??? il n'y a pas que les matériels

Pour etre vraiment coherent neanmoins, faudrait que les FLF puissent vraiment jouer leur role d'eclaireur en zone a haut risques, c'est-a-dire avec capacite ASM et Aster 30 en mode tir cooperatif...

Link to comment
Share on other sites

Et dans ce cas on améliore sensiblement les performances (brouillage, contre mesure etc) et on peu guider convenablement des SM2 en portée max...?

Comme l'explique Pascal, oui et non.

La combinaison SPG-51D/SM-2 permet de taper a 170km, mais uniquement contre des cibles au-dessus de l'horizon radar. Ca permet aussi d'utiliser des SM-2 Block IIIa avec des meilleures capacites contre des cibles rasantes, mais qui restent probablement plus vulnerables au brouillage que les Aster.

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelque chose de saugrenu à vouloir garder deux navires à vocation défense aérienne, tout en racontant qu'on ne les utilisera pas si il y a une menace aérienne sérieuse...

On peut toujours les utiliser contre une menace faible (et il y en a plus que des menaces aérienne sérieuse) et contre un adversaire sérieux elles se rajouteront au reste de la flotte permettant au moins d’élargir la zone de détection autour du PA.
Link to comment
Share on other sites

Une modernisation SM2 ou Aster  de deux bâtiments coutera près de 300 m€ avec missiles.

Mieux vaut l'Aster en ce cas là car on récupère pour les FREMM AA ou ASM après 2020/25.

Si trop couteux:

1)payer nous même une évolution soft SPG51 aux américains pour tenir jusqu'en 2018 en ECCM avec les versions SM1 évoluées mais pas plus de 50 millions €

2)Remplacer les Sadral par des lanceurs à 8 à 12 mica (pas de tir vertical qui coute en réactivité,énergie du missile, place, et prix!).

On boulonne les lanceurs en place des Sadral et ils utilisent les Micas Em ou IR en stocks.Rechargement manuel.Valable pour les BPC ou Lafayette ou autres également.

Le lanceur couterait dans les 5 millions max. seulement et étendrait la zone antimissile en attaque saturante a 15 km.

On les récupère a la mise au rencard des Cassard.

Même concept que les lanceurs RAM américains.

3)Voir si on peut faire une modernisation Aster 30/15 uniquement avec les DRBJ11 en radar de conduite de tir moyennant une évolution, en rajoutant les LAM sur le mat et le calculateur central dérivé PAAMS.

On récupère le VLS et les Aster en 2020.Pour le coup, ca serait pas trop couteux si on peut se passer de l'Arabel.

Avec ca tu tires 10 SM1, puis tu as 24 mica pour te défendre en cas d'attaque saturante.

yo

j'ai dit  =)

Link to comment
Share on other sites

Deja qu'on n'a pas les moyens de se payer des Sadral pour les Horizon et BPC, je ne vois pas trop ou l'on trouverait l'argent pour un "super Sadral" avec des MICA...

Pour la defense du groupe amphibie, ne serait-il pas mieux de coller qqs Aster 30 sur les FREMM ASM?

Link to comment
Share on other sites

On en revient à l'axiome de base d'une marine moderne LA COHERENCE. Aujourd'hui une marine de premier plan n'existe que parce qu'elle est cohérente.

Il n'y a pas vraiment cohérence dans la gestion des deux Cassard.

On a dépensé des sommes importantes pour moderniser les systèmes de détection/gestion/communication, renforcer la coque, mettre des hélices mieux profilées, rétablir l'équilibrage...

On va continuer à en dépenser pour les maintenir en service.

Par contre on ne dépensera pas un copec pour maintenir à niveau son système d'arme principal.

Si on veut être cohérent, il y a deux choix :

On met 40 SM-2 couplé à deux SPG-52D, et on les garde comme c'est prévu.

Ou alors on les vire. Avec les économies on met du mica vl sur les bpc qui se protégeront mieux tout seul de cette façon, plutôt que d'être à poil sous la "protection" des SM-1.

contre un adversaire sérieux elles se rajouteront au reste de la flotte permettant au moins d’élargir la zone de détection autour du PA.

C'est un peu dangereux, on la mettrai en piquet radar, alors que ses capacités d'autodéfense sont limitées.

Par rapport aux E-2 et à la présence de navires plus modernes, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Une modernisation SM2 ou Aster  de deux bâtiments coutera près de 300 m€ avec missiles.

Mieux vaut l'Aster en ce cas là car on récupère pour les FREMM AA ou ASM après 2020/25.

Il n'y a aucun rapport entre le "prix SM-2" et le "prix Aster 30" :

Une des solutions est une refonte complète,

l'autre est un échange standard d'équipements avec un minimum d'adaptation.

3)Voir si on peut faire une modernisation Aster 30/15 uniquement avec les DRBJ11 en radar de conduite de tir moyennant une évolution, en rajoutant les LAM sur le mat et le calculateur central dérivé PAAMS.

On récupère le VLS et les Aster en 2020.Pour le coup, ca serait pas trop couteux si on peut se passer de l'Arabel.

Ça risque la aussi d'être plus cher que l'option SM-2.

1)payer nous même une évolution soft SPG51 aux américains pour tenir jusqu'en 2018 en ECCM avec les versions SM1 évoluées mais pas plus de 50 millions €

Du replâtrage sur un système dépassé, ça parait possible. Avec le F-8P la marine connait bien.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...