Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Alenia Aermacchi M-346 Master


European
 Share

Recommended Posts

Surement Airbus est une cooperation aussi. La cooperation Transall franco-allemand a une plus grande part francais (50%) que l'Airbus A400M (ca. 27%) par exemple. La meme est vrai pour tous les autres Airbus avions ou la part francaise est ca. 35%.

Ouaye mais nous en France on n'a pas digérer l'histoire des 50/50 aves l'Allemagne sur Airbus alors qu'on aurait du avoir au moins 70% d'Airbus.

Mais bon l'Europe, nivellement par le bas pour la France, toussa quoi.

Link to comment
Share on other sites

Ouaye mais nous en France on n'a pas digérer l'histoire des 50/50 aves l'Allemagne sur Airbus alors qu'on aurait du avoir au moins 70% d'Airbus.

Mais bon l'Europe, nivellement par le bas pour la France, toussa quoi.

Malhereusement je ne comprends pas ca.

Link to comment
Share on other sites

Ouaye mais nous en France on n'a pas digérer l'histoire des 50/50 aves l'Allemagne sur Airbus alors qu'on aurait du avoir au moins 70% d'Airbus.

Mais bon l'Europe, nivellement par le bas pour la France, toussa quoi.

Tu dois confondre EADS et Airbus; non?

Link to comment
Share on other sites

Tu sort ça d'ou?

Je trouve ça assez choquant qu'on exclue Dassault et Airbus (ou un autre avionneur français) du marché français. A mon avis si on veut remplacer les Alpha Jet, il faudrait lancer un appel d'offre 10 ans avant les premières livraisons souhaitées ce qui permettra à tous les industriels le souhaitant (y compris français) de faire une offre, et si nos industriels nous proposent une solution plus économique je ne vois pas pourquoi on la refuserait. Un marché de 100 à 200 exemplaires (plus l'export) me paraît suffisant pour envisager le développement d'un avion.

La construction d'un avion d'entrainement de haut niveau pour un unique client n'entre pas du tout dans la politique de Dassault. Depuis des années, Dassault n'a cessé de couler tout concurrent potentiel à ses avions de combat de haut niveau, y compris lorsqu'il a une part active dans leur développement.

Ainsi, Dassault n'a pratiquement pas participé à l'exportation du Jaguar, laissant les industriels Britanniques se charger du travail. Plus encore, Dassault faisait tout pour couler le Jaguar et allait même jusqu'à devancer SEPECAT (qu'il possédait à moitié!) pour vendre son Mirage F1, plus cher et à bien plus forte plus-value!

Idem pour l'Alpha Jet de nouvelle génération (proposé avec radar Anémone, Exocet etc...). Ce dernier se posait comme une alternative moins cher aux "vrais" avions de combats, notamment le Super Etendard et le Mirage F1E.

A cela se rajoute le fait que Dassault réalise 80% ou plus de son chiffre d'affaire dans le secteur civil et qu'un marché d'avion d'entrainement n'aurait que très peu d'intérêt pour l'industriel: les risques financiers sont plus élevés que les intérêts potentiel et il n'y a pratiquement rien à en tirer en matière de R&D. De plus, un tel appareil serait en concurence avec l'achat de Rafale supplémentaires (meilleurs plus-value) et de drones Neuron (l'avenir militaire de la boîte).

Je peux me tromper, mais franchement, je ne vois pas du tout Dassault se risquer dans ce secteur. L'Etat lui-même hésitera franchement à payer pour le développement d'un nouvel appareil alors que l'offre inonde déjà le marché et qu'il n'y a pas vraiment de compétences industrielles en jeu.

Quand à Airbus, c'est une option que je classais dans "étranger", puisque j'y incluait les collaborations entre plusieurs pays (je l'ai précisé plus loin pour autre chose, j'avais oublié ici, mea culpa).

80 %, tu t'emportes mon cher.

Relis moi! Je dis 80% des "types", pas des unités!! On est bien d'accord que rien que le nombre de chasseurs fait basculer la donne numérique côté Franco-Français.

Bon, j'ai peut-être poussé un peu avec 80%, c'est vrai que je considère Eurocopter comme le fruit d'une coopération mais que la plupart des appareils livrés l'étaient par une entreprise purement Française à l'époque, je te l'accorde.

Mais bon, même si on considère tous les hélico Eurocopter en service comme des hélico Français, et si on ne prend que les types d'appareils, on retrouve tout de même une nette supériorité des matos (je veux dire au moins 50% des types d'appareils, pas de la flotte) achetés sur étagère et produits en collaborations!!

C'était juste pour remettre à leur place les idées reçues d'European comme qui l'Armée de l'Air est un marché fermé!

Si on prend les types pour l'Armée de l'Air, on a par exemple en service dans les 10 dernières années (dites moi si j'en oublie):

-Des achats sur étagère: CN-235 ; C-130 ; C-135FR ; E-3F ; Xingu ; Tucano ; PC-6 ; Twin Otter (soit 8 types)

-Des productions nationales: Puma ; Fennec ; Mirage 2000 ; Mirage F1 ; Rafale ; TBM-700 ; Falcon ; Mystère ;  Mousquetaire ; Epsilon (soit 11 10 types)

-Des développements en partenariat: C-160 ; A-319 ; A-340 ; Alpha Jet ; A-310 ; A-340 ; Puma (soit 6 7 types)

-Des futurs projets d'acquisition: A-330 MRTT ; A-400M (soit 2 types, non pris en compte dans le final)

Pour l'Armée de l'Air (sauf oublie possible de ma part), on a 11 types sur 25 10 sur 25 qui sont purement Français, soit 44% 40% (30% si on ne ocmpte pas les hélico, mais j'avoue qu'ils méritent leur place dans cette catégorie)

Bon, mon but n'est pas de faire ça pour toutes les armes, mais juste de monter que l'Armée de l'Air et l'Armée Française en générale n'est pasuniquement composée d'appareil franco-français et que ce n'est pas un marché aussi fermé que ne le prétend European!! L'avenir en matière de drones (collaboration Européenne, avec Israël etc...) nous montre que ça va continuer dans l'avenir.

Rien d'impossible à un futur M346 ou Mig-AT dans l'armée de l'air alors!!

EDIT: Je viens de me rendre compte que j'avais complètement oublié que le Puma a bel et bien été développé en partenariat avec Westland pour les Anglais, je l'ai donc remis dans la catégorie "partenariat". Pour le Super Puma, je ne sais vraiment pas si c'est un développement conjoint ou juste pour les besoins Français, dans le doute, je l'ai laissé à sa place.

Je précise que je n'ai pas fais apparaître les sous-versions (KC-135, C-130H30, Mirage 20005 etc... ) parce que je les trouve assez trompeuses, même si au final elles n'avantagent vraiment ni l'un ni l'autre des points de vue.

Link to comment
Share on other sites

Rien d'impossible à un futur M346 ou Mig-AT dans l'armée de l'air alors!!

En effet.

De toute façon du moment que ce n'est pas stratégique (genre Chasse, Missiles, SNA, SNLE, Satellites) et qu'un équivalent peut être construit sans problèmes par l'industrie française, il est plus logique de se diriger vers le moins cher/ le plus peformant.

C'est pour ça que pour des avions d'entrainement le M346 à l'air vraiment sympa, ceci étant je n'ai jamais vu la concurrence. D'ailleurs le grob est étranger, allemand il me semble.

Maintenant si Dassault pouvait nous pondre le successer de l'alphajet ce serait préférable.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

M-346 presented to Sarkozy: an unprecedented show

It's Italian the only no-French aircraft to exhibit in front of the French Republic president, Nicolas Sarkozy, who visited Le Bourget on Saturday before the closing of the Parisian airshow (23rd June). An unusual performance, because usually the aircraft parade exhibiting in honor of the President is composed of French planes only.

On June 23rd , instead, during the parade, there was the M-346 just after the Dassault Mirage 2000. "It has been an unprecedented show", the managing director from Alenia Aermacchi, Carmelo Cosentino, has said to AIR PRESS, emphasizing this event seen by the president of the Republique Française shows how France is not regardless at all of the new generation "trainer" from the Finmeccanica company.

The interest came out during the Parisian airshow when the French Air Force chief of staff, general Stéphane Abrial, has clearly asked to check out the made in Italy products, in particular the M-346. Forty minutes of talk with Cosentino who reported to the chief of general staff of the Armée de l'Air about the evaluation of the M-346 lead by the French test-pilots.

The outcome has been so positive the Armée de l'Air decided to begin a second session of test flights.

http://www.airpressonline.it/news.php?id=115

Link to comment
Share on other sites

Alenia Aermacchi is getting ready for the M-346's production

It's in the pipeline the convention among the Ministries of Defense, Economic Development and the Economy to allocate the fundings for the acquisition of a first group of M-346s for the Air Force; a convention that should be signed in the next weeks in order to stipulate the contract within the year. These, according to what AIR PRESS knows, the stages that followed what, recently, the Undersecretary of Defense, Lorenzo Forcieri, declared about the method chosen to start, being the deficiency of money from the Defense and the Air Force above all, a first range of the new Alenia Aermacchi aircraft whose acquisition from the national Air Force is considered a priority by the foreign Air Forces interested in the M-346.

The first group should comprise two bulks of seven planes each, the first of which coming with a simulator and ten years of logistic support, the second to be contracted in 2009. At the same time Alenia Aermacchi, which already has at the assembly line in Venegono the first"low rate" (LRIP 00 - Low Installments Initial Production) model of mass production, is getting ready for the two bulks of the first group: all airplanes will be assembled in the main hangar in Venegono, in which there'll be two parallel assembly lines, one MB-339 (Malaysia, Nigeria) and a second M-346 line,; the activities of modernization and maintenance, comprised those regarding the AMX, will take place in a hangar to be constructed ex novo at the runway's edge.

And as well as the first delivery of seven+seven aircraft also the first M-346s for foreign customers, probably Greece and the United Arab Emirates, will have to be assembled, in order to assure their deliveries together with those of the Italian airplanes.

This because right from the start the export outlooks are excellent considering the demands from EAU (between twenty-four and forty-eight), Greece (forty-five) and Singapore (ten) while it's said one of the contenders of the Italian airplane, the English Hawk, would have been withdrawn from the market leaving only one competitor, the Korean-American T-50.

Consulted regarding this issue from AIR PRESS, the general executive manager from Alenia Aermacchi, Carmelo Cosentino, states "we are thinking about a production line whose potentiality, in the next three years, should be able toassemble between 18-20 aircraft a year".

http://www.airpressonline.it/news.php?id=96

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Bonne nouvelle !

les événements récents du Bourget semblent effectivement très favorables à une éventuelle acquisition francaise du Superbe M-346 ! et pourquoi pas, à l'ossature franco-italienne

d'une école de chasse avancée européenne bi-base ( Cazaux - Lecce ?? ) élaborée sur le concept "Dial a Fighter Pilot" lancé avec le NFTC ( Nato Flying Training Canada ) de Moose Jaw, Saskatchewan, Canada. 

Par contre, on va éventuellement se retrouver avec deux patrouilles nationales dotées de M-346

et je doute que la Patrouille de France à 8 appareils et les Frecce Tricolori à 9 appareils puissent maintenir une telle configuration avec le M-346.

Je prédit plutôt que les patrouilles nationales Francaises et Italiennes dotées de M-346 soient

de six appareils + un "spare".

En passant, est-ce qu'il y a un concours pour trouver un nom au M-346 ?

Ciao !

:cool:

Guy LeVasseur

Rimouski

Québec

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La part des britanniques dans le développement du Puma (et de la Gazelle) a été assez réduite, proportionnelle à celle de la France dans le développement du Lynx.

Eurocopter est un groupe franco-allemand, dont la part française est majoritaire. Le Caracal est un Cougar modifié, c'est une machine dont les études et le développement restent français.

Airbus est un consortium franco-germano-britannico-hispanique. Considérer Airbus comme français est très abusif. C'est une confusion fréquente de non-initiés. C'est plus surprenant sur ce forum. Et dire que l'Europe nivelle la France par le bas estune hérésie...

La grande majorité des avions de l'AdA et de la Marine sont français. Le recours à des machines étrangères est soit un choix diplomatico-économique (achat des Tuccano et Xingu en contrepartie de ventes d'autres matériels au Brésil), soit un choix de nécessité (Sentry, Hawkeye, mais dans ce dernier cas avait été étudié aussi le développement d'un radar français monté sur des S-2 Tracker d'occasion). A la fin des années 70, la relance de la chaîne des Transall pour 20 NG + 4 astarté + 2 Gabriel + 4 exemplaiers civils indonésiens fut une aberration comptable, le budget ayant permis d'acheter au moins 30 C-130H à autonomie et capacité d'emport supérieures.

Il en est autrement des développements en coopération.

Pour les jets d'entraînement, il est aussi probable que le choix devra être concerté avec d'autres pays, une source d'économie importante étant la mise en commun d'avions d'entraînement dans des écoles communes à plusieurs pays, à l'instar de ce qui se fait avec la Belgique à cazaux, Tours et Avord. Le futur jet devra donc être choisi avec le ou les pays qui seront intéressés.

Link to comment
Share on other sites

Merci ARPAD de tes explications

Une question : pourquoi l'armée de l'air est elle opposée à l'emploi d'avions légers en mission d'attaque au sol. Déjà avec l'alfa jet, elle avait refusé la version allemande (attauqe au sol).

En Afrique ou en afghanistan un jet simple et peu coûteux pourrait être aussi utile qu'un rafale , non ??

d'ailleurs je crois que le rafale est si cher que l'armée ne veu pas l'engager en CAS ... mission dévolu au Tigre ...qui coût bien plus cher que les 14 M € du M346...

Link to comment
Share on other sites

hello

J'ai vu aussi l'engin au Bourget et ce qui est sur c'est que c'est une jolie petite bete. ça pourrait etre l'occasion de faire une pierre trois coups: se procurer un remplaçant a l'Alphajet, mettre en place une coopération europeenne pour l'entrainement et essayer d'améliorer et augmenter notre coopération avec l'Italie, je trouve qu'il y a beaucoup trop d'incompréhension voir d'animosité entre nous, surtout de l'autre coté des Alpes a vrai dire et je suis incapable de comprendre pourquoi, il n'empeche qu'il ne coute rien de faire le premier pas.

Pour ce qui est du CAS , la question que je me pose est: est ce que ces engins sont capables d'encaisser le petit calibre voir un SAM ? C'est moins solide qu'un F1, un Super Etendard ou un Rafale, c'est pareil ou est ce que ce parametre n'est pas déterminant ? (désolé pour la question d'ignard que je suis  :-[ )

Link to comment
Share on other sites

ça risquerais d'être dure de travailler avec l'italie. Ils n'ont aucun avion en commun avec la france (dans ton hypothèse, juste le M346), et encore, une version française de l'appareil serait la bienvenue vu que nos pilotes devraient s'entrainer avec un manche HOTAS (a moins qu'il en est équipé ?) commùe sur le rafale.

Pour le CAS, pas besoin du tigre, le rafale largue une AASM à 50km et elle vient se poser en douceur à 1m de la cible avant de faire boum. Le CAS actuel n'ets plus celui de la guerre froide ou l'on voyait les A10 survoler les troupes qui applaudissaient la délivrance de l'appui aérien, ou le siège de je ne sais quel film ou 10 commandos ont résistés face à 15 000 ennemis durant 20 jours et qui sont sauvés par l'arrivée de 2 Spitfire en rase motte....

aujourd'hui, à part en afghanistan ou les avions passent en rase motte à 900km/h pour faire fuir les talibans avant de tirer, le CAS se réduit juste à un larguage et un éclairage à bonne distance de sécurité. Même le tigre part dans cette optique (en étant tout de même plus proche du sol que les rafales) avec un missile de 8km de portée, ou des roquettes qui ont pas mal d'allonge. Pour le M346 donc, c'est un excellant avion certes, mais pour le CAS, va falloir attendre un peu. Sa chagre d'emport n'est de loin pas celle d'un rafale, de même que l'autonomie, ou le système de défense face aux misisles. Un avion de réserve en cas de coups dur où nos rafale seraient mis au tapis, effectivement, ça sera cela, quoique nos alpha jet ne seront pas remplacés avant une bonne demi-douzaine d'années vu tout les programmes militaires dans lesquels la france est engagée.

remarque : l'italie a officialisé sa commande de 14 M346, (c'était le mois dernier), je ne sias pas si quelqu'un l'avait déjà signalé?

Link to comment
Share on other sites

Merci Tiger.

2 précisions : l'AASM à précision métrique ne sera pas livré avant plusieurs années - en 2008 on aura la version décamétrique (avec 4 ans de retard sur les prévisions je crois). Le film dont tu parles doit être la finale du soldat Ryan (effectivement tout à fait ridicule - et assez germanophobe puisque une centaine de SS appuyés par des panzers ne peuvent venir à bout d'une dizaine de marines dépourvus d'armes collectives ...)

Je note tout de même qu'il y a deux ou trois ans l'armée de l'air a renoncé au CAS et transferer cette mission au Tigre ... pour finalement envoyer des rafales sur lesquels on a hâtivement monter des bombes à guidage laser GBU (donc US)...

Pour Roland je crois effectivement qu'il y aun pb franco-italien. il suffit de lire les messsages d'European ...C'est intéressant à étudier .

Selon moi les Transalpins pensent que nous sommes arrogants et méprisants à leur égard - sans raison selon eux car nous avons perdu la guerre en 40 et avons aujourd'hui le même potentiel économique ...

Du côté français, on considère que les deux pays sont différents en termes de niveau (la F a reçu en 45 le statut de vainqueur, a développé une force nuclaire, etc ...) mais pourraient néanmoins travailler ensemble en raison de leur proximité géographique et culturelle... et nous sommes décus de voir Rome se tourner vers washington ... ou Berlin ...

Link to comment
Share on other sites

Merci Tiger.

Pour Roland je crois effectivement qu'il y aun pb franco-italien. il suffit de lire les messsages d'European ...C'est intéressant à étudier .

Selon moi les Transalpins pensent que nous sommes arrogants et méprisants à leur égard - sans raison selon eux car nous avons perdu la guerre en 40 et avons aujourd'hui le même potentiel économique ...

Du côté français, on considère que les deux pays sont différents en termes de niveau (la F a reçu en 45 le statut de vainqueur, a développé une force nuclaire, etc ...) mais pourraient néanmoins travailler ensemble en raison de leur proximité géographique et culturelle... et nous sommes décus de voir Rome se tourner vers washington ... ou Berlin ...

Vraiment pour nous la guerre est terminè dans le 1945. Ils sont 62 ans et nous avons terminè de penser a elle deja pendant le boom economique du 1960. Aujourd'hui nous sommes dans le 2007.

Au contraire vous etez encore liè a votre heritage militaire-coloniel et votre defaits terminè dans les anneè '60 (debacle, allemands a Paris, Suez, Dien, Algerie, etc.). Aujourd'hui encore sur les pages de la presse francais et aussi sur le pages de cette forum est possible trouver bcp de gens que pensent encore a la France comme un pais de un rang superieur (ce qui nimoins les bresiliens, chinois, russes  ou les indiens croye encore) qui a le 'devoir' (la mots interets n'est jamais ecrit....) de intervenir dans le monde.

Nous n'avons pas les votre moyenne militaires pour des raisons diferents. Nous ne manque pas l'argent ou la technologie (l'Italie avec le Uk a etè le pionier du nuclair europeènne), mais des raisons culturel. Vous depenchè actualment le 2,5% du PIB et pendant la guerre froide le 5,5%. La peur de un nouvelle invasion alemand et de voir encore les krauts sous l'Arc de Triomphe a donnè la justification a depenche militaires superieurs. Ce concept se trouve dans la 'Force de Frappe'. Une force necessaire a la defense du pais francais, parceque ne doit pas etre jamais un nouvelle Allemand a Paris.

Pour le francais moyenne c'est un orgueil et une necessitè avoir FA bien equippè, aussi si est tres cher et ca veut dire payer l'essence 1,5 €/l. Pour les italiens les FA sont seulement un moyenne de emploi publique qui ne gagne rien et toujours a demender argent.

Pour comprend ca je vous invite a regarder la fete du 2 Juin (equivalent du 14 juillet). Le notre defileè sembre une fete de un anniversaire ou de Natal face a la demonstration de puissance de guerre du 14 juillet avec 10 Tigre, MBT, 10 Rafale, Awacs, SEM, etc. Surtout sur le Champs Eliseès la gens a etè content de voir ses tax depenchè. Cette anneè pour sample un candidat du gouvernment italien a proposè de  supprimer le passage de la patrouille national (Frecce Tricolori, les seul avions present...) pour epargner l'argent, mais on a pensè que l'humiliation pour les FA a etè exagerè et ont donnè feu vert a la patrouille et a 2 blindè 'Freccia'.

Pour nous c'est different. Le 0,9% du PIB c'est deja un limit insopportable pour le peuple qui prefere depencher pour l'instruction, sanitè, etc. Surtout l'argent sert  pour bien manger ou faire la belle vie plutot que depencher pour les militaires.  On a bien compris que in situacion des vrai problems, le seul capable de nous aider est l'oncle Sam.

Entre les 2 pais il y ont bcp de cooperacion dans les domains de la defense, ce que est positive pour tous les deux. Si Dassault donne le feu vert a l'achat des M346 pour l'armeè de l'air n'y auront pas des problems a creèr une logistique comune ou tous ce qui est necessaire. Il faut seulement que Aermacchi trouve les moyenne de 'faire content' Dassault.

Link to comment
Share on other sites

eh ben dit donc...on en apprends tout les jour...l'italie, puissance nucléaire  :rolleyes:

l'Italie avec le Uk a etè le pionier du nuclair europeènne

sinon, la france coopère déjà avec l'italie : FREMM, Horizon. Mais ça s'arrête là, et niveau aéronautique, nos deux pays ont leures fiereté dnas ce domaine, et qu'un pays achète chez l'autre serait plutto désagréable. D'un coté : augusta, finnmecannica, etc et de l'autre : eurocopter, dassaut, airbus, etc. Forcément, il y de nombreux marchés ou nous sommes oposés et cela tend à nous repousser et ne jamais coopérer.

Selon moi les Transalpins pensent que nous sommes arrogants et méprisants à leur égard - sans raison selon eux car nous avons perdu la guerre en 40 et avons aujourd'hui le même potentiel économique ...

on se demande qui a été arrogant au soir du 9 juillet 2006... à mon avis, les ranqueures entre nos deux pays sont toutes liées au foot !  ;)

Link to comment
Share on other sites

Le Duo M-311 / M-346 est pré-sélectionné aux Émirats Arabes Unis ( short listed )

pour remplacer respectivement les PC-7 et les MB-339 et Hawks Émiratis.

Les futurs pilotes des UAE AF auraient ainsi une formation pratiquement "tout Jet"

Après la formation de base et screening sur Grob G115TA il seraient par la suite

en formation sur sur M-311 puis sur M-346 pour la formation avancée.

Les Émirats vont ainsi à contre courant de la très populaire filière turboprop offerte

un peu partout par les PC-7, PC-9, Tucanos, Texan II et futurs PC-21.

Voir l'article joint ci-bas

De plus on comprend maintenant pourquoi le M-311 arborait au Bourget un schéma

de camouflage désertique en tout point identique aux MB-339 et Hawks Émiratis

Voir photo ci-bas

Ciao !

;)

Guy LeVasseur

Rimouski

Québec

ROME --- On 20 July the Alenia Aermacchi M-346 advanced trainer and the M-311 basic trainer will leave the company airfield at Venegono for the United Arab Emirates (UAE) to be subjected to hot weather operational tests. 

With temperatures exceeding 50° C, the two trainers will fly mission profiles including aircraft performance, handling, system evaluation and simulated training phases. 

The activity will be carried out at Al-Ain air base (Abu Dhabi), where are also based the Aermacchi MB-339A trainers, acquired by the UAE Air Force in the late 1980s. 

The evaluation is being carried out in the context of the February 2007 short-listing of the two Aermacchi trainers by the UAE Ministry of Defence and Air Force, which seek to replace the current PC-7 and Hawk, fleets in order to train the future pilots of its F-16 and Mirage 2000 frontline fighters. 

Before announcing its short list, the UAE examined products offered by twelve international manufacturers. Through its M-346 and M-311 trainers, Alenia Aermacchi was found to be the only company capable of supplying a complete latest generation training system. 

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

La France a failli adopter un entrainement tout jet pour ses pilotes au début des années 1980 avec le couple Fouga 90/Alpha Jet. Le Fouga 90 (un petit Fouga Magister modernisé) a été annulé et remplacé par l'Epsilon pour cause de manque de budget si je me souviens bien.

Ce n'est pas une mauvaise solution si les coûts de vol d'un M311 ne dépassent pas ceux d'un turbopropulseur. Surtout que les réactions aux commandes seront plus proches d'un avion de chasse.

Link to comment
Share on other sites

La peur de un nouvelle invasion alemand et de voir encore les krauts sous l'Arc de Triomphe a donnè la justification a depenche militaires superieurs. Ce concept se trouve dans la 'Force de Frappe'. Une force necessaire a la defense du pais francais, parceque ne doit pas etre jamais un nouvelle Allemand a Paris.

Est ce un probleme de compréhension ou alors d'un simple posteur complètement ahuris ?

Link to comment
Share on other sites

Est ce un probleme de compréhension ou alors d'un simple posteur complètement ahuris ?

Je dois dire que j'avais totalement raté ce passage.

Il mérite une place de choix au bétisier.

Et dire que j'ai cru comprendre parfois qu'il reprochait aux Français de ne rien comprendre à l'Europe, là à ce niveau c'est grave...

Link to comment
Share on other sites

La France a failli adopter un entrainement tout jet pour ses pilotes au début des années 1980 avec le couple Fouga 90/Alpha Jet. Le Fouga 90 (un petit Fouga Magister modernisé) a été annulé et remplacé par l'Epsilon pour cause de manque de budget si je me souviens bien.

Ce n'est pas une mauvaise solution si les coûts de vol d'un M311 ne dépassent pas ceux d'un turbopropulseur. Surtout que les réactions aux commandes seront plus proches d'un avion de chasse.

Le prix du pétrôle avait aussi fait pencher pour le choix pistons (Epsilon) et turboprop (Tuccano).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 3 months later...

Annoncé au Singapore Air Show 2008 actuellement en cours

La Singapore Air Force envisage acquérir 15 x M-346 qu'elle

installerait sur la base Italienne de Lecce avec les 15 x M-346

déjà prévus pour la AMI "Aerea Militaria Italiana".

Le cursus les futurs pilotes de chasse de Singapoure serait donc :

S-211 et bientôt Pilatus PC-21 en Australie à RAAF Pearce

puis

M-346 en Italie à Lecce sur M-346

à moins que les PC-21 soient basés en Europe ! ( Cazaux ? Lecce ? Locarno ? ) 

Dossier à suivre de près !

=)

Glevass 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...