Sign in to follow this  
Jojo67

Armée de terre : moins 50 garnisons?

Recommended Posts

Si tout va bien on aura plus des 120 tracté mais sur porteur blindé.

Si on les avaient déja ils seraient intégrés à la Task force 700.

Plus de 120 tracté ?! gneuh quel interet de se départir d'un truc aussi utile que le 120mm tracté ?! il est héliportable facilement, puissant, peu couteux, et suffit dans la plupart des conflit ou l'ennemi n'as pas de solution de contre batterie sérieuse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus de 120 tracté ?! gneuh quel interet de se départir d'un truc aussi utile que le 120mm tracté ?! il est héliportable facilement, puissant, peu couteux, et suffit dans la plupart des conflit ou l'ennemi n'as pas de solution de contre batterie sérieuse...

Exactement.

Le seul engin interessant pour complèter le mortier de 120 de base, c'est le Nemo de Patria, mais pas pour remplacer la bête simplement accroitre les possibilités. Le Nemo serait dans les sections d'appuis d'infanterie ou remplacerait un certain nombre de blindés type 10RC, et le 120 RT resterait dans l'artillerie pour tout ce qui est "hélkiporté" - "déploiement ultra-rapide", ....

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clairon

Tu parles du double mortier AMOS là? Avec sa cadence indécente? Sûr qu'il serait bien pour l'infanterie, mais plus dans la CEA. Au nivau des sections d'appui, le F1 semble plus approprié vu la souplesse d'emploi. Ou alors il faudrait vraiment spécialiser les sections d'appui des régiments méchas proprement dits avec ce machin, et laisser les BI et les futures "brigades polyvalentes" avec le F1. L'héliportage d'une section de mortiers reste la méthode de concentration la plus souple. Ceci dit, j'aimerais voir comment les Marines vont employer le Dragonfire, et à quel niveau ils vont le placer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit Nemo sur châssis VBCI ?  ;)

On a abordé le sujet longuement dans un autre topic ... a propos des 120FER sur VBCI, au vu de l'usage Afghanistan des MBT qui servent plus comme de l'artillerie et moyen d'observation qu'autre chose.

Et la conclusion etait qu'une tourelle Nemo sur un VBCI, permettant le tir direct et indirect en mouvement serait probablement une solution intéressante, et alternative a la présence des canon de 120 soit des MBT soit d'engin batard type VBCI 120FER.

Le topic est ici ... ca commence sur le 40CTA sur VBCI et sa se poursuit sur plusieurs page pour arriver au NEMO120

http://www.air-defense.net/Forum_AD/index.php?topic=5295.msg276354#msg276354

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas du Nemo qu'il est quéstion mais du mortier de TDA, le 2R2M.  ;)

Le US marine corps l'a choisi pour sont Dragon fire, belle référence.

G4lly, tu notera qu"un fonction du porteur et de la capacité de levage de l'hélico, on conserve l'aérotransportabilité.

Mais je suis daccord avec toi, on maintiendra les deux comme avec le 155, tracté et porté(Caesar).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas du Nemo qu'il est quéstion mais du mortier de TDA, le 2R2M.  ;)

Le US marine corps l'a choisi pour sont Dragon fire, belle référence.

Arf c'est quoi cette merde !!! ca fait pas de tir direct en plus et ca tir pas en roulant non plus ! ... autant conserver un vieux vab et le MO120 en remorque. Ou bien c'est juste pour numériser le tir ?!

G4lly, tu notera qu"un fonction du porteur et de la capacité de levage de l'hélico, on conserve l'aérotransportabilité.

Mais je suis daccord avec toi, on maintiendra les deux comme avec le 155, tracté et porté(Caesar).

Moi j'aime bien le mortier a l'ancienne dans la cabine d'un puma, d'autant qu'avec les NH90 on pourra meme le faire rouler pour le sortir :) meme plus besoin de porter :lol: ... Parce que s'il faut un sea stallion et qu'on est limité a 100nm par piece ... on va pas faire des économie :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'autant qu'avec les NH90 on pourra meme le faire rouler pour le sortir :) meme plus besoin de porter :lol:

Je me faisais la même reflexion il y a quelques jours  ;)

En plus quand ils sont transportés en Puma, il faut le démonter/remonter en plusieurs fardeaux.

On pourra faire des raids éclairs encore plus rapide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf c'est quoi cette merde !!! ca fait pas de tir direct en plus et ca tir pas en roulant non plus ! ... autant conserver un vieux vab et le MO120 en remorque. Ou bien c'est juste pour numériser le tir ?!

Mr a raison et le US marine corps a tord, envoie un courrier pour leur éxpliquer la chose en détail, ainsi qu'aux autres acquéreurs Saoudiens et Quataris.

Tiens, regarde à droite sous le drone, un mortier sur porteur blindé.

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'armée de terre comptera à terme 83 régiments :

Un chiffre dont l'armée de terre ne veut même pas entendre parler... Bien au contraire, le nouveau chef d'état-major, le général Elrick Irastorza a développé ses arguments devant Jean-Marie Bockel : l'armée de terre comptera à terme quatre-vingt trois régiments, chacun à six compagnies, soit environ 500 postes de capitaines.

Source :

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/l-armee-de-terre-refuse-de-reduire-ses-effectifs-de-saint-cyriens/1648/0/261755;jsessionid=760D1FC7201C66F8A1F050A4A724CF5B

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des régiments à 6 compagnies?

4 de combat, une d'appui et celle de services c'est ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites

83 reg ce n'est pas un peu short.... Ils ne comptent pas toutes les unités ce n'est pas possible... Rien qu'en unités Infantérie de Marine ils sont déjà 23 / 24 sans compter les SMA et autres unités annexes. A la Légion ils sont 8 (dont 1 école) + Le 1er Aubagne et le DLM Mayotte...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'heure actuelle on doit être à 90 régiments non ? donc 83 c'est un moindre mal

Ben on va attendre les annonces officielles pour voir quelle gueule cela va avoir....

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'heure actuelle on doit être à 90 régiments non ? donc 83 c'est un moindre mal

J'ai compté 91 régiments en France et Allemagne en comptant les BCA et le 16è BC qui n'ont de bataillon que le nom.

Auxquels ils faut ajouter 10 régiments dans les DOM-TOM (RSMa, RIMaP...)

Il y a aussi le 5è RIAOM à Djibouti.

Ne sont pas comptés dedans les différents BIMa en Afrique ni la 13è DBLE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest grinch

- Lunéville a sauvé sa peau. Le 3ème régiment de transmission devrait rester dans la ville. Les élus locaux ont réussi à convaincre le gouvernement de l'utilité stratégique de maintenir le 3ème RT à Lunéville.

- Dieuze s'en sort également plutôt bien. Le 13ème régiment de dragons parachutistes s'en va mais il sera remplacé par une unité militaire de formation de jeunes.

- Commercy reste prudente mais le 8ème régiment d'artillerie devrait être remplacé par une unité française actuellement installée en Allemagne, le 110ème régiment d'infanterie de Donaueschingen ou le 16ème bataillon de chasseurs de Saarburg. Pour ne pas froisser les Allemands, l'annonce sera faite après la présidence française de l'UE.

- Barcelonnette va devoir se séparer de ses militaires. Les 100 hommes et leurs familles (sur 3000 habitants à Barcelonnette) du Centre d'instruction et d'entraînement au combat en montagne partent. 

- Provins n'est pas mieux loti. 900 militaires et leurs familles du 2ème régiment de hussards s'en iront début 2009. Provins compte 12000 habitants, Sourdun, où est installé le 2ème RH, 1500.

- Fourchambault, 5000 habitants: les 190 militaires et civils de la Base de soutien du matériel s'en vont eux aussi.

- Bourg Saint Maurice, 7000 habitants, perd ses 1200 militaires du 7ème bataillon de chasseurs alpins, plus leurs familles. Ils vont rejoindre l'agglomération grenobloise.

- Bitche, 6000 habitants près de la frontière allemande, perd 200 hommes du 57ème régiment d'artillerie.

- Lyon-Bron: l'école de santé militaire restera bien à Bron. En revanche, l'école de Bordeaux devrait disparaître.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Lunéville a sauvé sa peau. Le 3ème régiment de transmission devrait rester dans la ville. Les élus locaux ont réussi à convaincre le gouvernement de l'utilité stratégique de maintenir le 3ème RT à Lunéville.

3e RT ? Ca n'a jamais existé ça, sans doute le 53e RT .... Les Régiments de Transmissions reprenent des n° de régiments du Génie (avant la seconde guerre, le Génie assurait les transmissions), comme le 3e Génie existe toujours (à Charleville Mézières, aussi en risque de dissolution/déménagement), il n'y a surement pas de 3e Transmissions ...

Plus que 2 jours à attendre pour avoir la certitude

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'artillerie sol-sol où en est on ?

Il devrait y avoir 8 régiments à 3 batteries soit 192 bouches à feu. Mais quelle en sera la répartition ?

64 AUF1 + 64 Casear +64 TRF1 ? répartis en 4 Regiments AUF1/Casear + 4 Régments TRF1/CAsear ? Je m'intérroge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

selon radio moquette version "gunner" pour l'artillerie, il y aurait 4 régiments blindés avec 2 Batteries AUF1 (peut-être en duo 120 mm), 1 batterie Caesar et 1 batterie 120 mm + la BRB. Les régiments "légers" (RAP, RAM, 3e et 11e RAMa) auraient une batterie TRF1, 1 batterie Caesar et 1 batterie 120 mm. Les 2 RAMa auraient également une BRB (Batterie Renseignement Brigade)

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

auraient une batterie TRF1,

on garde du tracté donc .... moi qui croyait que c'etait plus à l'ordre du jour

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Bitche, 6000 habitants près de la frontière allemande, perd 200 hommes du 57ème régiment d'artillerie.

Si ça se confirme, c'est probablement la batterie parachutiste qui s'en va. Vu que le 13è RDP déménage, il n'y aura plus d'unité parachutiste dans le coin.

Elle pourrait être rattachée au 35è RAP ou bien dissoute tout simplement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci clairon pour ces précisions ... mais pour les RAmA ca ne fait pas un peu léger seulement 16 pièces de 155mm pour soutenir leur brigade ? Les mortiers RTF1 ne sont donc plus en double dotation ?

Concernant la batterie para de bitche se serait assez marrant quelle retourne au RAP après l'avoir quittée il y a qq années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Clairon, il y a des trucs qui ne tournent pas rond dans ta répartition.....

1° - "Normalement" dans les RA, les 120mm sont en double dotation. Avoir une batterie spécialisée mortiers dans les RA ça serait illogique. Ils avaient affecté les 120 à l'artillerie, pour les rendre  "polyvalents"  :  légers / lourds = 120 /155

2° - Et les LRM?  Je croyais que certains RA allaient récevoir une batterie de LRM...

3° - Certains RAma sont aujourd'hui sur AUF (1er RAma et 11eme...)

4° - Que deviennent les Groupes d'Artillerie : 16 et 17eme...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Clairon, il y a des trucs qui ne tournent pas rond dans ta répartition.....

1° - "Normalement" dans les RA, les 120mm sont en double dotation. Avoir une batterie spécialisée mortiers dans les RA ça serait illogique. Ils avaient affecté les 120 à l'artillerie, pour les rendre  "polyvalents"  :  légers / lourds = 120 /155

Ca s'était les plans quand on a transféré les 120 de l'Inf à l'art. Maintenant on économise, il se peut également que les 3/4 batteries soient polyvalentes sur 120/155 mais c'est pas sur. On parle aussi d'au moins une batterie encore plus spécialisée pro-terre ...

2° - Et les LRM?  Je croyais que certains RA allaient récevoir une batterie de LRM...

Rien à voir avec les 8 RA de Brigades "classiques", il est quasiement certain qu'un des 2 Régiments LRM soit dissous (sans doutes le 12e), il serait économiquement idiot de disperser les batteries LRM dans différents régiments, le regroupement est logique pour l'entrainement et le soutien des matériels.

3° - Certains RAma sont aujourd'hui sur AUF (1er RAma et 11eme...)

Il reste encore seulement le 1er RAMa de la 2e BB basé à Laon qui est équipé d'AUF1 et il risque fort de déménager.

Le 11e RAMa de la 9e BLBIMa basé au nord de Rennes est équipé de TRF1 depuis un bail, c'est le 3e RAMa de Canjuers (Régiment de la 6e BLB) qui a abandonné ses AUF1 au profit des TRF1 l'année passée.

A la mise en place du CAESAR il a été annoncé que chacun des 8 régiments d'artillerie de brigade inter-armes recevraient une Batterie Caesar (8x8 = 64 + 13 Caesar pour l'Ecole d'application et pour le "fond de roulement")

4° - Que deviennent les Groupes d'Artillerie : 16 et 17eme...?

Ce sont plus des unités de soutien ou administratives, le 16e GA assure le support des avions de l'ALAT et le 17e s'occupe du centre d'essais des Landes et de la formation AA à basse altitude (canon de 20 mm)

Pour répondre à Lambert : 16 Obusiers de 155 pour appuyer une brigade : on s'en f...t, les brigades ne sont que des réservoirs de force, arrêtons de penser comme du temps de la guerre froide. Si une opération nécessite les effectifs d'une brigade mais appuyée par 24 ou 32 canons de 155 et bien on renforcera la brigade par un 2e régiment ou par des batteries d'autres régiments.

C'est comme la division "daguet" faite d'unités provenant de différentes divisions (à l'époque) ...

Ces types de matériels ne sont utilisés que tout les 10 ans, alors monopoliser des ressources importantes en hommes et matériels que l'on ne va pas souvent utiliser, c'est pas toujours facile surtout en temps de restrictions budgéttaires.

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

par Jean Guisnel

  Dans la refonte de la carte militaire française, Paris avait décidé de rapatrier ses trois derniers régiments présents en Allemagne : le 16e groupe de chasseurs de Saarburg, le 110e régiment d'infanterie de Donaueschingen et le 3e régiment de hussards d'Immendingen. Ces deux derniers appartiennent à la Brigade franco-allemande (BFA), qui ne paraît plus constituer une priorité pour les deux pays. Sauf que la perspective d'être dépossédés des unités de l'armée de terre a fait hurler les Allemands aussi fort que certains élus français. Alors, depuis le début de juillet, Paris propose une étonnante solution : d'accord pour laisser outre-Rhin tout ou partie du seul 110e régiment d'infanterie, à la condition que, symétriquement, la Bundeswehr implante définitivement une unité en France pour remplir une caserne délaissée par l'armée de terre. À ce prix, les Français, qui accusent les Allemands de refuser systématiquement l'engagement de la BFA à l'étranger, maintiendraient des unités dans la Brigade, mais stationnées sur le territoire français. "On a avancé, pas abouti. Le sujet est d'une sensibilité extrême, mais les Allemands n'ont pas été pris par surprise. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel trancheront", dit-on à Paris.

lepoint

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,547
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MiG-25PDS
    Newest Member
    MiG-25PDS
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,689
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries