Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Capacité amphibie européenne


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

en fouinant sur le net via permonchmin pour avoir des infos sur le Stridsbåt Ny. je suis tombé sur ceci

The UK's Amphibious Trials and Training Unit Royal Marines (ATTURM) is expected to begin trials of a partial air cushion catamaran landing craft demonstrator

source Jane's

il s'agit du concept PASCAT subventionné par l'union européenne

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

dsolé c'es un pdf en anglais

FP6UK

Sustainable Surface Transport

Objective

With rapid growth in freight logistics markets throughout Europe, and already congested land-based infrastructure, expansion of waterborne modes is considered essential. The objective of PACSCAT is to develop and evaluate a novel vessel concept for high-speed waterborne freight transportation, based on a Partial Air Cushion Support Catamaran. This will allow operation on inland waterways, particularly the Rhine and Danube, without the draught restrictions of conventional vessels.

Description

The PACSCAT study is based on a slender hull Partial Air Cushion Support Catamaran concept developed by maritime transportation consultants IMAA Ltd. The air cushion is contained between the sidehulls and end seals, and is generated by installed lift fans.

The vessel will be designed to operate on the Rhine and Danube rivers, utilising existing berthing/ loading facilities. The draught and height can be optimised to cope with shallow conditions on both rivers and the bridge height limitations. At a design speed of around 20kt (37km/ hr), the vessel will be optimised to attract freight from road transport to rivers. The payload capacity will be in the order of 2000t, which is equivalent to around 60 truckloads. The technical and market feasibilities have been confirmed to a preliminary level through testing and analysis under an earlier EU CRAFT Exploratory Project, completed in May 2001.

The PACSCAT collaborative RTD project (Contract Number: GRD2-2001-50116) duration is 30 months.

The PASCAT concept is a slender hull Partial Air Cushion Support Catamaran concept developed by IMAA Ltd and designed to operate on the Rhine and Danube rivers, utilising existing berthing/loading facilities. The draught and height can be optimised to cope with shallow conditions on both rivers and the bridge height limitations. At a design speed of around 20 knots, the vessel will be optimised to attract freight from road transport to rivers.

concept:

Partial Air Cushion Support Catamaran concept

Link to comment
Share on other sites

Très complet et évoquateur camarade Fusilier : avec un tel territoire maritime il serait temps que l'Europe coordonne davantage ses moyens et fasse preuve d'une ambition commune en la matière ... A cet égard le développement des capacités amphibies de la France (avec les deux BPC), de l'Espagne (avec son gros BPC de 230 m en construction) et de l'Italie (avec le magnifique "Cavour") est une bonne chose, de même que l'habitude prise depuis quelques années qu'une frégate AA d'un pays protège un groupe aéronaval d'un autre (comme la frégate espagnole F100 qui va rejoindre le groupe aéro français en océan indien en février). Ceci dit, ce ne sont pas ces grosses unités qui vont assurer au quotidien la souveraineté/la police de ses nombreuses eaux territoriales, et il faudrait dans l'idéal créer une véritable "garde côtière" de l'UE sur le modèle de la "Coast Guard" américaine (en rassemblant les patrouilleurs, et les FS des différents pays membres) ...[13]

Bruno...je sais en France mais chez nous avec la mierda de las autonomias....cree des gardes cotes espagnoles.....c'est un peu complique...car las autonomias ont quelques droits......pour nous le mieux c'est que Zapatero...commande ces 15 BAM....et lance la construction des corvertes Afcom....avec ca on on aura una guadia costera de puta madre...[08]...il est possible de rever
Link to comment
Share on other sites

Bruno...je sais en France mais chez nous avec la mierda de las autonomias....cree des gardes cotes espagnoles.....c'est un peu complique...car las autonomias ont quelques droits......pour nous le mieux c'est que Zapatero...commande ces 15 BAM....et lance la construction des corvertes Afcom....avec ca on on aura una guadia costera de puta madre...[08]...il est possible de rever

Si ! Rêver c'est encore gratuit alors profitons en pour que l'hiver passe plus vite [22] ; ce qui sera sympa et utile c'est que le BPE de la Armada Española et les deux BPC de la Royale fassent des exercices communs dés que possible, avec en plus le Garibaldi ou le "Cavour" Italien, ensembles ils représenteront une force amphibie "de puta madre", non ? [27]
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Faisons le point de situation opérationnelle. hors location de navire Ro&Ro civil d'urgence.

Que chacun complète sa capacité nationale :

France : Disposition de 4 navires amphibies (2 BPC et 2 TCD ) capables de projeter 1400 hommes ,220 blindés et 40 hélicoptères de manoeuvre et d'attaque.

En fait du point de vue Français il me semble qu'il faut compter aussi les BATRAL et pour l'instant le Bougainville; voir éventuellement aussi le PA (capacité 900 h) Après il faudrait me semble-t-il voir la capacité maximale (en fait un BPC peut transporter 900 h à lui seul) en fonction de la distance (900 h c'est un peu hard si c'est pour une longue traversée...)
Link to comment
Share on other sites

A l'echelle européenne, les moyens français apportent la capacité de mener, dans la foulée d'un assaut emphibie, une action terrestre au delà de la plage , dans la profondeur du dispositif ennemie. Ce que savent moin faire les autres pays européens qui ont des forces spécialisées mais plus légèrre. La france sait, par exemple mener un débarquement de 10 RC . On pourrait donc imaginer un accord européen qui confirait un assaut emphibie sous la responsabilité de nos partenaires et la mise en place par la france d'une force d'exploitation, plus lourdement équipée.

Link to comment
Share on other sites

A l'echelle européenne, les moyens français apportent la capacité de mener, dans la foulée d'un assaut emphibie, une action terrestre au delà de la plage , dans la profondeur du dispositif ennemie.

Ce que savent moin faire les autres pays européens qui ont des forces spécialisées mais plus légèrre. La france sait, par exemple mener un débarquement de 10 RC .

On pourrait donc imaginer un accord européen qui confirait un assaut emphibie sous la responsabilité de nos partenaires et la mise en place par la france d'une force d'exploitation, plus lourdement équipée.

Ce que tu sembles oublier Jeanmi c'est que les autres pays européens, en plus de l'Infantérie de Marine ont aussi des armées de terre, donc aussi des capacités d'exploitation dans la profondeur.... Les Espagnols ont par exemple des "Centauros" et je pense aussi les Italiens...

Au passage l'infantérie de marine espagnole est plus lourde que nos brigades légères; aujourd'hui des M60 mais qui devraient se transformer en Leo2 (normalment) il est vrai qu'au niveau reco c'est des "scorpion" comme les Anglais mais il a une discussion sur le remplacement par des centauro et je te signale que les Piranha de leur bataillon mécanisé sont équipés de MK 19 par exemple et que les Lagunari ont par exemple des véhicules genre M113 porté-mortier (ils peuvent tirer sans débarquer le mortier )

Link to comment
Share on other sites

Une donnée du problème que vous oubliez de prendre en compte : la batellerie...

C'est bien joli d'avoir 2 BPC et 2 TCD quand on n'a qu'une poignée de CTM, âgés de 50 ans, pour assurer la mise à terre...

Oh non ! On n'oublie pas, hélàs! S'il n'y avait que la batellerie qui manquait.....Va voir dans le post "amphibie" dedié spécifiquement aux moyens français....
Link to comment
Share on other sites

il me semble que les italiens et les espagnols n'ont pas encore l'habitude de plager des centauros, je me trompe ?

A vrai dire je ne peux pas repondre exactement, mais j'aurais tendance à être de ton avis. Cependant, faire débarquer des chars en deuxième échelon, dans une plage maîtrisée et préparée, ou dans un endroit sans opposition (ou tu peux dérouler tes tapis tranquillment, ect..) n'a rien de bien compliqué et est à la portée de n'importe quelle troupe un peu organisée (même nos troupes de marine savent le faire, c'est dire [08] je plaisante, je taquine....) La 2eme DB n'avait pas, à ma à connaissance, le moindre entraînement amphibie ce qui ne l'a pas empêchée de débarquer en Normandie en 3eme échelon.... Ce que je voulais dire c'est que pour faire ça ou débarquer d'un ro/ro dans un port, pas besoin de troupes spécialement entraînées.... Jeanmi, on peut considèrer que l'on pas besoin de capacités amphibies ou de troupes spécialement entraînées pour ça, c'est un point de vue qui se defend. Mais je pense que c'est une grose erreur de le penser....
Link to comment
Share on other sites

España dispone de 84 Centauro encuadrados en tres regimientos de Caballeria, no son utilizados por la Infanteria de marina. Para el desembarco utiliza 19 AAV7, 16 M60 TTS a sustituirpor Leo II ,38 Vehiculos anfibios Piraña, a los que se incorporaran en breve piezas de 105 sobre ese blindado para apoyo al fuego, M109a2 y sus aprovisionadores de cadenas. Ademasde 160 Hummer en distintas versiones de la que destaco 24 portadores de TOW 2. L'Espagne dispose de de 84 Centauro encadrés dans trois régiments de Cavalerie, ils ne sont pas utilisés par l'Infanterie de marine. Pour le débarquement utilise 19 AAV7, 16 M60 TTS à sustituirpor LEO II.38 Véhicules amphibies Piraña, à auxquels on incorporerait rapidement des pièces de de 105 sur celui-là blindé pour appui le feu, à M109a2 et ses aprovisionadores de chaînes. Ademasde 160 Hummer dans différentes versions dont je souligne 24 transporteurs de TOW 2.

Link to comment
Share on other sites

España dispone de 84 Centauro encuadrados en tres regimientos de Caballeria, no son utilizados por la Infanteria de marina.

Para el desembarco utiliza 19 AAV7, 16 M60 TTS a sustituirpor Leo II ,38 Vehiculos anfibios Piraña, a los que se incorporaran en breve piezas de 105 sobre ese blindado para apoyo al fuego, M109a2 y sus aprovisionadores de cadenas.

Ademasde 160 Hummer en distintas versiones de la que destaco 24 portadores de TOW 2.

L'Espagne dispose de de 84 Centauro encadrés dans trois régiments de Cavalerie, ils ne sont pas utilisés par l'Infanterie de marine. Pour le débarquement utilise 19 AAV7, 16 M60 TTS à sustituirpor LEO II.38 Véhicules amphibies Piraña, à auxquels on incorporerait rapidement des pièces de de 105 sur celui-là blindé pour appui le feu, à M109a2 et ses aprovisionadores de chaînes. Ademasde 160 Hummer dans différentes versions dont je souligne 24 transporteurs de TOW 2.

Et bien voila une bonne nouvelle, en fait l'IM va se doter de Piranhas canon de 105. Merci Garrulo. Les Piranhas 105 c'est pour remplacer les "scorpion"? Mais pour être plus précis la discussion portait sur le fait que en plus de l'IM L'Espagne avait aussi une armée de terre, et qu'en cas de nécessité elle pouvait aussi déployer ses Centauros.... C'est une discussion franco-française sur le fait de savoir si la France a ou non vraiment des troupes amphibies... En fait en France il y a beaucoup de gens qui pensent qu'il suffit de nommer des troupes "de marine" et les promener en bateau une fois par an pour les transformer en troupes amphibies et ceci sans matériel adapté ou spécifique....

Pues vale buena noticia, así que la IM se va a dotar de de Pirañas con cañon de 105. Gracias Garrulo. ¿Los Pirañas 105 son en reemplazo des los "scorpion"?

Pero para ser mas preciso la discusion tiraba hacia el hecho que ademas de la IM España tambien tenia un Ejercito de Tierra con Centauros... y que en caso de necesidad teoricamente muy se podian deseembarcar estos en segundo ou tercer escalon.... En realidad era una discusion franco-francesa sobre el hecho de saber si Francia tenia o no tenia tropas anfibias.... En Francia hay mucha gente que piensa que vale llamar a una tropa "de Marina" (del EdT) et pasearles una vez al año en barco para transformarlas en tropas de deseembarco y esto sin material adaptado o especifico....

Link to comment
Share on other sites

la France a les BPC et les batrals ainsi que les tcd c'est quand meme pas mal!

Les batrals vont ils etre modernise ou remplacé?

Les Batral ne font pas partie de la force amphibie, ils sont employés comme navires "de présence" dans les DOM-TOM.

Et comme celà a déjà été précisé, les BPC (construits selon des normes civiles) ne sont pas en mesure de s'approcher des plages. Il leur faut donc recourir à des CTM pour la mise à terre... et le CTM, en charge, ça "navigue" à 4 noeuds...

Pour info, copie d'un article que j'ai mis en ligne "dans un autre monde" :

Bâtiment de projection et de commandement (BPC)

Mistral (L9013).

L'élaboration du Concept National des Opérations Amphibies et son adoption par le CEMA en juin 1997 a fait apparaître l'impérieuse nécessité de remplacer deux des quatre TCD (Transports de chalands de débarquement) dont la Marine Nationale disposait à l'époque. En effet l'Ouragan (admis au service actif en 1965) et l'Orage (ASA 1968) ne répondaient plus aux besoins en termes de capacités et leur entretien était particulièrement onéreux.

Le 12 novembre 1999 le Ministère de la Défense lançait donc le programme BPC (Bâtiments de Projection et de Commandement) .

Ce programme était novateur pour la Marine Nationale, puisqu'il était placé sous la règle de l'achat sous contraintes économiques.

Dès sa conception, cette classe de navire a été placée sous le signe de la maîtrise des coûts de construction, de possession et d'exploitation. Pour parvenir à ces objectifs, DCN et Alstom-Chantiers de l'Atlantique ont appliqué, dans tous les domaines où cela était possible, les normes de construction navale civile. Cette démarche a permis le maintien du prix unitaire aux alentours de 600 Millions d'Euros, soit le même que celui du TCD Siroco, pour une capacité accrue de plus de 66% (20.000 tonnes contre 12.000).

Les bâtiments de la classe Mistral ont bénéficier du retour d'expérience :

> des navires amphibies alliés : HMS Ocean (GB), LPD Rotterdam (NL), LPD17 (US Navy)

> des paquebots de la classe "Millenium",

> du Charles de Gaule, des TCD classe Orage et Foudre

> des engagements en Côte d'Ivoire, en ex-Yougoslavie et dans le Golfe,

> des exercices amphibies nationaux et internationaux des 20 dernières années.

Le Mistral est le premier bateau de la Marine Nationale à propulsion "tout électrique". Il est équipé de deux "pods" et devrait recevoir, à terme, un propulseur d'étrave.

Ce sont pas moins de 35 "centres d'expertise" qui ont participé à l'élaboration de la fiche d'expression du besoin. Nous sommes donc en présence de bateaux conçus par les utilisateurs pour les utilisateurs.

Les deux BPC (Mistral et Tonnerre) sont (seront) en mesure de remplir 3 grandes catégories de missions :

Projection de forces :

> Opérations amphibies,

> Gestion de crise,

> Opérations aéromobiles,

> Transport opérationnel.

Commandement :

Accueil et mise en œuvre soit :

> d'un PC de type CJTF-HQ (Combined Joint Task Force – Head Quarter) aux normes OTAN,

> d'un PC de type CATF / LF-HQ (Combined Amphibious Task Force / Land Component Head Quarter) aux normes OTAN,

> d'un PC de force maritime.

Soutien :

> santé au profit de la force projetée (hôpital de niveau 3),

> aux populations (missions d'assistances, d'extraction de ressortissant),

> aux opérations spéciales,

> logistique.

Caractéristiques numériques:

> Longueur : 199m

> Largeur : 32m

> Tirant d'eau : 6,20m

> Tirant d'air : 64,30m

> Déplacement :

* 16.500 tonnes à vide,

* 21.500 tonnes à pleine charge,

* 32.200 tonnes ballasté.

> Vitesse maximale : 19 noeuds (+/- 35 km/h)

Propulsion :

> 3 générateurs diesel Wärtsilä 16 V32 (6,2 MW)

> 1 générateur diesel auxiliaire Wärtsilä Vasaa 18V200 (3 MW)

> 2 pods Mermaïd de 7.000 kW unitaires, 2 hélices 5 pales

> Ajout à terme d'un propulseur d'étrave de 1.500 kW

Capacités :

> 30 jours d'autonomie en vivres (100 t),

> 450 hommes débarquables,

> 60 véhicules,

> 16 hélicoptères (Tigre et/ou NH90)

> 4 chalands de transport de matériel ou 2 aéroglisseurs LCAC,

> pré-cablage pour 150 postes de travail informatiques,

> 1600 t de gazole,

> 540 m2 de TR5,

> 380 t d'eau douce.

Armement :

> 2 affûts doubles Simbad (Mistral),

> 4 mitrailleuses de 12,7.

Equipage :

160 hommes

Les grandes fonctions des BPC

Fonction "amphibie" :

> radier de 885m2 pouvant recevoir 4 chalands de transport de matériel (capacité unitaire : 2 AMX 10RC ou 2 VAB),

> 2 hangars pour les véhicules transportés, totalisant 2.650m2 sur deux niveaux.

Fonction "aviation" :

> pont d'envol continu de 5.200 m2,

> 6 "spots" de mise en œuvre d'hélicoptères dont un adapté au CH-53E Super-Stallion,

> 2 ascenseurs dédiés,

> hangar de 1.800 m2 pouvant accueillir 16 hélicoptères Tigre ou NH90,

> radar d'approche DRBN-38A,

> indicateur de pente de descente,

> barre de référence horizontale

Fonction "santé" :

Hôpital de 750m2 comportant :

> 1 zone de tri,

> 2 blocs opératoires,

> équipement de télémédecine,

> équipement de radiologie,

> 19 lits médicalisés,

> 50 lits de suite.

Possibilité d'installer dans le hangar aviation :

> des modules ETM (équipement technique modulaire) d'une unité médicale de l'Armée de Terre,

> 50 lits de suite supplémentaires

Fonction "commandement et communications":

> capacité de transmission instantanée de 8 Mbits/seconde,

> large gamme de moyens HF, VHF, UHF,

> 2 systèmes Syracuse3,

> 1 système Inmarsat,

> 1 système FleetSatCom,

> 850m2 dédiés,

> précablage pour 150 postes de travail.

Fonction "combat" :

> SENIT 9,

> Liaison 11,

> radar de veille MRR3D-NG,

> IFF,

> 2 affûts double Simbad,

> 4 mitrailleuses de 12,7,

> protection NBC par sur pressurisation et filtrage.

Ergonomie, optimisation de l'espace, gestion des flux

Bénéficiant des Retex alliés, nationaux et des industriels dès leur conception, les BPC "Mistral" ont une architecture modulaire. Le regroupement fonctionnel et l'automatisation ont permis de réduire l'équipage à 160 hommes.

Il est par exemple possible de manœuvrer le bateau avec seulement 3 hommes en passerelle et personne à la machine.

Grâce à une judicieuse répartition géographique :

> des différentes fonctions,

> des accès,

> des moyens de manutention,

les opérations de chargement peuvent s'exécuter simultanément, tous domaines confondus, sans croisement des flux.

> la porte du radier et la porte latérale (capacité 62 tonnes) permettent l'embarquement des véhicules et personnels de la force de débarquement,

> 1 poutre dédiée permet la mise à bord des vivres palettisés sans rupture de charge,

> 1 poutre de chargement est spécialisée "munitions",

> 2 ascenseurs sont destinés à la desserte des installations hospitalières.

Habitabilité :

> Les 450 hommes de la force de débarquement sont logés en cabines d'une capacité maximale de 6 personnes,

> Ils disposent d'une salle de sport de 150m2.

> En cas de besoin, et pour une durée inférieure à 2 semaines, 200 lits supplémentaires peuvent être gréés.

Tous mes remerciements :

Au Capitaine de Vaisseau NOURRIT, commandant le CIRAM de Paris, pour sa présentation du "Mistral" le 23 novembre 2006 à Dijon.

Au Capitaine de Frégate BONNET, assistant du Cdt du CIRAM pour la Côte d'Or,

Au Maître Principal DEGORCE.

Link to comment
Share on other sites

Quelques pistes de réflexion...

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/article_fr/art1.pdf

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/article_fr/art2.pdf

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/article_fr/art4.pdf

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/article_fr/art5.pdf

et pour ceux qui veulent véritablement "piocher" le dossier :

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/objdoc_36.pdf

Revue Défense nationale

numéro 2001 - no 03 - mars

Marine nationale - Le concept national des opérations amphibies (CNOA) appliqué aux nouveaux transports de chalands de débarquement (NTCD). Joël Scriba

http://www.biblio.college.interarmees.defense.gouv.fr/GEIDEFile/COPPIN_CC_C3_article_v2.PDF?Archive=194936891211&File=COPPIN+CC+C3+article+v2_PDF

avec en particulier un point fort intéressant sur la battellerie...

La batellerie française : état des lieux.

Descriptif et limitations.

La batellerie amphibie est regroupée au sein de la flottille amphibie basée à

Toulon. Elle se compose de deux CDIC et de dix CTM. A ces engins se rajoutent

cinq CTM de la Marine basés outre mer ainsi que sept CTM et douze LRAC de

l’armée de terre basés à La Rochelle.

Les CTM et les CDIC ont des capacités d’emport théoriques de 90 tonnes pour

le premier et de 336 tonnes pour le second. Leur vitesse est au mieux

respectivement de 9 (6 en charge) et 11 nd.

Les LARC7 ont la caractéristique d’être des engins à roue qui flottent et

sont autopropulsés mais supportent un maximum de conditions de mer plus

faible que les CTM et CDIC et qui ont une capacité d’emport beaucoup plus

réduite.

Etat du matériel.

Les chalands de débarquement s’usent vite, le retrait du service actif des

CTM s’étale de 2002 à 2012, celui des CDIC est prévu en 2008 et 2009. En

outre, cette batellerie présente de très nombreuses limitations d’emploi.

http://www.abc.terre.defense.gouv.fr/abc/_maj/pdf_et_doc/ABC_103_GT_roues_canon.pdf?PHPSESSID=adf58851adb214fa6fa8c4ac035da149

à lire à partir de la page 242 pour ce qui concerne les opérations amphibies...

Bonne lecture...

Link to comment
Share on other sites

Bleusaille t'est apports sont forts intéressants, mais tu recommences le debat sur l'amphibie français (il y a un post pour ça) dans un post destiné à parler des forces européennes.... Par rapport, à ce que tu soulignes sur les BATRAL; il est vrai qu'il n'y a plus de BATRAL à Toulon depuis l'été 2004, suite à l'affectation du Francis Garnier aux Antilles. Cependant, tu ne peux exclure ces bâtiments dans l'évaluation des capacités amphibies françaises; ce sont certes des moyens de "présence" mais aussi des moyens amphibies pré-positionnés... Moyens qui peuvent conduire une opération (certes modeste) en autonomie, soit venir renforcer une opération plus importante dans leur zone....

Link to comment
Share on other sites

Ah, j'ignorais que les capacités amphibies françaises ne méritaient pas de figurer dans un sujet concernant les capacités européennes...

Excuse moi de penser que nos moyens dans ce domaine sont parmi les plus importants en Europe, ce qui, compte tenu de leur faiblesse, ne présage rien de bon quant aux capacités européennes.

Pour ce qui concerne les capacités amphibies des 4 BATRAL survivants (Le Champlain a été "océanisé" au large de la Martinique le 27 octobre 2004...), le transport et la mise à terre d'une compagnie d'Infanterie par BATRAL, sachant que les dits bâteaux sont dispersés aux 4 coins du monde, est tellement négligeable que la Marine nationale elle-même ne les prend pas en considération.

J'en veux pour preuve le "Dossier d'information Marine - 2006"

http://www.defense.gouv.fr/portal_repository/1672560746__0001/fichier/getData

(page 8)

qui indique :

"Grands bâtiments amphibies : 4"

"Moyens amphibies :

CDIC/EDIC : 4

CTM : 15"

Les BATRAL étant classés dans la rubrique : "bâtiments de souveraineté" dont il est écrit :

"Ces bâtiments sont principalement dédiés aux missions de sauvegarde maritime."

Link to comment
Share on other sites

Ah, j'ignorais que les capacités amphibies françaises ne méritaient pas de figurer dans un sujet concernant les capacités européennes...

Excuse moi de penser que nos moyens dans ce domaine sont parmi les plus importants en Europe, ce qui, compte tenu de leur faiblesse, ne présage rien de bon quant aux capacités européennes.

Pour ce qui concerne les capacités amphibies des 4 BATRAL survivants (Le Champlain a été "océanisé" au large de la Martinique le 27 octobre 2004...), le transport et la mise à terre d'une compagnie d'Infanterie par BATRAL, sachant que les dits bâteaux sont dispersés aux 4 coins du monde, est tellement négligeable que la Marine nationale elle-même ne les prend pas en considération.

J'en veux pour preuve le "Dossier d'information Marine - 2006"

http://www.defense.gouv.fr/portal_repository/1672560746__0001/fichier/getData

(page 8)

qui indique :

"Grands bâtiments amphibies : 4"

"Moyens amphibies :

CDIC/EDIC : 4

CTM : 15"

Les BATRAL étant classés dans la rubrique : "bâtiments de souveraineté" dont il est écrit :

"Ces bâtiments sont principalement dédiés aux missions de sauvegarde maritime."

Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit... Par contre, Le bilan des capacités françaises à déjà été fait dans ce même post Donc non seulement elles méritent d'y être mais elles y figurent déjà.... Il faut lire depuis le début....Evidemment s'il y a des erreurs ou des oublis il faut les signaler. Quand à savoir si elles sont les plus importantes d'Europe, je me permets d'en douter.... C'est en ce sens que je signalais la présence d'un post dedié à cet aspect....

http://www.air-defense.net/forum/viewtopic.php?id=6865&p=2

Ceci dit je suis ravi de voir des gens intéressés par la question et encore plus ravi de voir des gens d'un avis contraire au mien.. Ca va friter [08]

Quand au classement de la Marine, c'est le classement de la Marine... comme tu peux le voir sur ces liens....

http://www.troupesdemarine.org/outils/bulletin/news/fiches/nw001413.htm

http://www.corlobe.tk/mot98.html

http://209.85.135.104/search?q=cache:9ATF3JoEFkoJ:www.troupesdemarine.org/federation/ancre_dor/345/amphibie.pdf+batral+exercice+amphibie&hl=fr&ct=clnk&cd=13&gl=fr

En ce qui concerne les capacités supérieures de la France dans le domaine amphibie je ne sais pas dans quel film t'as vu ça mais à titre comparatif :

France tonnage amphibie (selon le classement de la Marine que t'invoques..)

67000T (2 BPC 2 TCD) Grande Bretagne tonnage amphibie 127000T (1 PH, 6 TCD 1 LST, 1 auxiliare...) Capacité de transport nominal : France 1600 hommes GB 3136 hommes..... Je passe sur la diffèrence qualitative dans l'équipement des Royals Marines et sur leur niveau de spécialisation comparé au nôtre.... Et bien entendu les British sont capables d'embarquer des blindés de leur Armée de Terre si nécessaire.... On peu faire le même topo avec l'Espagne ou l'Italie et même la Grece....

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...