All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Elle n'a aucun rapport avec ça. Sur ce que j'ai dit jusque là sur la Crimée je n'en parlais jamais d'un point de vue moral juste du point de vue de l'équilibre géopolitique. Si on parle en revanche de "crime contre l'humanité" ça n'a rien de comparable à la déportation des tatars ou au génocide amérindien. Et aussi s'il est question de justice c'est pas en déportant les juifs d'Israël qu'on rendra justice au palestinien par exemple.
  3. Les réfugiés de demain seront climatiques&à la recherche d'eau/nourriture. Après faudrait aussi qu'il y ai une prise de conscience/éducation des populations dans ces parties du monde. On parle de bombe démographique, le terme est bien choisi et tout à fait parlant. Tu vois le Nigéria, 38 millions d'habitants en 1950 ----->> 190 millions en 2018 (5.5 enfants par femme en moyenne) ----->> estimé a 410 millions en 2050.....
  4. Oui mais justement c'est le fait de montrer les petites mains qui font le sale boulot qui les rendait aussi passionnant que les héros "Principaux"! C'est juste que ça aurait put être encore mieux avec pas grand chose... Par exemple j'aurais trouvé ça très bien vue que ce soit Jyn qui soit l'agent de la rébellion et qu'on la montre en train d'assassiner sont informateur (c'est la scène d'intro de Cassian) ! Le Passage de la petite fille qui s'enfuit en pleurant à l'assassin au sang froid pose l'ambiance direct.
  5. BPCs

    BPC NG ou PHA NG ?

    @Fus part toujours dans la dérision quand le terrain devient glissant : Quand l'AdA avait péniblement traversé la Méditerranée avec ces Jag pour faire un passage au dessus de Beyrouth ou quand il avait fallu alléger au max les Jag de Dakar ( de mémoire) pour aller mitrailler une colonne du Polisario, c'était franchement juste Avec le Rafale, les distances de projection de l'AdA ont vraiment changé de braquet. D'ailleurs pas besoin de croiseur spatial, il suffit de sortir avec la bonne capote :
  6. https://next.liberation.fr/culture/2019/08/24/american-factory-l-excellent-docu-des-obama-qui-montre-la-chine-du-travail_1746809 (24 août 2019) Documentaire American Factory sur Netflix La très grande force du film réside dans la liberté et la transparence que ses auteurs ont obtenues de l’industriel chinois. On suit Cao au plus près, souvent lors de discussions informelles ou stratégiques qui révèlent le fond de sa pensée, sans le vernis de la communication. Rares sont les films qui montrent aussi bien la Chine du travail, celle qui s’imagine en leader technologique, assume et s’explique. Paradoxalement, cette œuvre coproduite par les Obama a tout pour accréditer la thèse trumpienne de la grande menace chinoise sur l’économie américaine. On voit très directement comment des milliers de foyers de l’Ohio se retrouvent à la merci de l’expansionnisme de Pékin. Soit la mondialisation à l’œuvre, concrètement.
  7. mehari

    MiG 41

    Une horloge cassée donne l'heure deux fois par jour. Dans ce cas-ci, son opinion rejoint celle de l'expert local en équipement russe @MeisterDorf.
  8. La situation est déjà préoccupante voir critique aujourd'hui mais dans 5 ou 10 ans qu'en sera t-il ? Franchement à ce niveau, les tensions vont devenir immenses... D'autant plus que si je ne dis pas de bêtise la population indienne croît toujours. Cette impasse désastreuse qui s'en vient. . .
  9. On devrait peut-être demander aux Allemands et aux Norvégiens de mettre leur argent en Guyane : https://www.liberation.fr/planete/2019/08/16/la-norvege-refuse-30-millions-d-euros-au-fonds-de-preservation-de-la-foret-amazonienne_1745647 (24 août 2019) Après l’Allemagne, c’est au tour de la Norvège de bloquer 30 millions d’euros de d’investissements, initialement prévus pour la protection de la forêt amazonienne brésilienne. https://www.liberation.fr/checknews/2019/08/22/amazonie-le-compte-twitter-d-emmanuel-macron-poste-une-fausse-image-des-incendies_1746743 (22 août 2019) Le compte Twitter d'Emmanuel Macron poste une fausse image des incendies.
  10. Caractéristiques du format V "Viper 72" qu'aligneront 48 F-16 marocains dans quelques années avec notamment le radar AESA APG-83 SABR.
  11. zx

    L'Inde

    déjà connu, mais il y a des infos sur le prix La France aurait proposé à l'Inde d'acheter de nouveaux Rafale https://www.usinenouvelle.com/article/la-france-aurait-propose-a-l-inde-d-acheter-de-nouveaux-avions-rafale.N876660
  12. Autrefois l'eau était une ressource qui ne consommait pas d'énergie, il n'y avait qu'à tourner le robinet, l'eau descendait la pente depuis la montagne. De plus en plus l'eau devient énergivore : usine de dessalination, ou recours à des trains ou des camions. La pénurie d'eau accroit la pénurie énergétique - si pénurie il y a : l'Inde va importer du charbon d'Australie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_de_charbon_Carmichael
  13. Attend on ose déjà une taxe GAFA sans le M, regarde Trump, il est arrivé dans tous ses états, alors une taxe sur le matos militaire, qui va oser lui mettre ? quoi que, peut être Merkel, elle est sur le départ.
  14. Today
  15. J'ai toujours été pro européen pas de cette version mercantile.
  16. La vache ça sent clairement pas bon. . . Cette gigantesque bombe à retardement m'empêche que va devenir l'eau . . .
  17. Fusilier

    BPC NG ou PHA NG ?

    Je n'oublie pas, pas plus que j'oublie le projet (secret, oeuf corse) de croiseur spatial
  18. https://timesofindia.indiatimes.com/india/why-chennais-water-crisis-should-worry-you/articleshow/69884460.cms (19 août 2019) Les cartables sont devenus plus grands à mesure que les enfants transportent plus de bouteilles d'eau. Les entreprises ont commencé à demander aux employés de travailler à domicile et d'apporter leur propre eau. L'approvisionnement en eau des maisons n'atteint même pas 10% de ce qu'il était auparavant. Les quatre principaux réservoirs qui alimentent Chennai en eau potable sont tombés bien en dessous du niveau zéro et ne contiennent aujourd'hui pas même 1% de leur capacité. Chennai est maintenant dépendante de manière critique de ses trois méga-usines de dessalement d'eau d'une capacité combinée de 180 millions de litres par jour, et les unités font des heures supplémentaires pour demeurer efficaces à au moins 80 à 90 %. La canalisation de New Veeranam achemine 90 millions de litres par jour d'eau d'un lac vieux de 1 100 ans, datant de l'ère Chola, situé à 235 km. L'eau stagnant pendant des mois dans d'immenses carrières de pierre abandonnées est pompée pour remplir les réservoirs et les camions-citernes pour environ 5% des 850 000 ménages de la ville qui ont des raccordements Metrowater. Même en temps " normal ", Metrowater n'a pu fournir que 830 millions de litres par jour, alors que la ville avait besoin de 1 300 millions de litres par jour. Maintenant, ils maintiennent " officiellement " que l'approvisionnement est de l'ordre de 500 à 525 millions de litres par jour, mais il est impossible qu'une source neutre puisse vérifier cette affirmation, les résidents se plaignant d'une baisse de 80% de la fréquence ainsi que de la quantité d'eau fournie aux ménages. Chennai et ses deux districts voisins - Kancheepuram et Tiruvallur - s'appelaient autrefois ensemble " districts des lacs (yeri) ". Ils comptaient plus de 6 000 lacs, étangs et réservoirs qui réduisaient au minimum les pertes d'eau de pluie par ruissellement et permettaient de reconstituer la nappe phréatique tout au long de l'année. À l'heure actuelle, les autorités affirment que seulement 3 896 lacs ont survécu et que la ville de Chennai à elle seule a perdu près de 150 plans d'eau de ce type. De plus, ce qui a survécu est loin de sa taille originale. Les canaux et les voies d'approvisionnement ont tous disparu, tandis que les gouvernements successifs ont promu des projets de logements appelés " projets Yeri " pour convertir les plans d'eau en parcelles résidentielles et en appartements pour loger la population croissante de la ville. Les gouvernements ont dépensé plusieurs milliers de roupies dans le cadre de " projets de restauration de rivières ", mais peu de choses ont été réalisées. Sous le régime de Jayalalalithaa de 2011 à 2016, le fait d'avoir des structures de collecte d'eau de pluie dans chaque bâtiment a été rendu obligatoire et cette politique coercitive est maintenant reconnue pour avoir aidé la ville de manière importante. Aujourd'hui, Chennai possède trois usines de dessalement - deux de 45 millions de litres par jour chacune et l'autre de 90 millions de litres par jour. On est maintenant prêt à jeter les bases d'une méga-usine de dessalement d'une capacité de 150 millions de litres par jour. Aujourd'hui, le corridor informatique compte au moins 150 méga-structures appartenant à 650 grandes entreprises qui emploient 320000 personnes. Par ailleurs, il y a aussi plus de 1,25 millions d'habitants qui y habitent. Mais ils n'ont pas d'approvisionnement en eau courante et les puits de forage ne sont d'aucune utilité car le sol argileux produit une eau très saline et savonneuse. Leur seule source d'eau est constituée de camions-citernes privés qui avaient l'habitude de piller sans se soucier des puits agricoles situés à courte distance. Lorsque la Haute Cour de Madras a tenté d'enrayer cette exploitation effrénée des eaux souterraines et a souligné l'absence totale de réglementation régissant ce commerce, le lobby des camions-citernes a répondu par une grève. Après avoir mis le gouvernement à genoux et l'ensemble du corridor informatique au bord de la fermeture, les exploitants de pétroliers ont obtenu une concession : les autorités fermeraient les yeux sur le pillage.
  19. BPCs

    BPC NG ou PHA NG ?

    Va savoir pourquoi Au temps de la guerre froide la vulnérabilité des bases était au devant de la scène : En témoigne pêle-mêle les bases suisses sous la montagne, le déploiement des grimpent en petits groupes le long des routes, le développement des Harriers qui faisait suite au développement du Zerolength take off. En France, on ne remets pas actuellement trop en question la vulnérabilité des bases aériennes car on vit encore dans la logique de l'archipel France, dépourvu de menaces directes... pour le moment. Un pays comme Israël envisage très clairement la problématique de la vulnérabilité des bases terrestres d'abord par l'hypothèse d'achat de F-35 B puis par le développement de JATO au cas où les pistes seraient bombardées. La question n'est pas non plus évacuée des scénarii de la Rand, avec une étude d'attaque combinée de Guam par MdCs et missiles balistiques. Donc que les bases terrestres soient vulnérables est une réalité dans certains contextes stratégiques mais pas pour le moment dans la grande majorité des nôtres. L'autre élément est le coût différentiel entre une base à terre et un PA. Et enfin, l'unicité du PA qui regroupe les 2/3 de l'aéronavale, alors qu'une base à terre ne regroupera jamais les deux tiers de l'AdA.(et là je suis sémantiquement précis ) Cette unicité du PA ne me gênait pas dans les années précédentes où en gros il suffisait de coller le PA au-delà de l'horizon voire à distance de portée des missiles antiships type C-802 et la supériorité des avions occidentaux faisaient le reste. Actuellement on parle de régions de déni d'accès et c'est pas par hasard. Et tu oublies la possibilité de droniser les futurs chasseurs et enfin la notion de masse d'action renforcée par les futurs Remotes Carriers ( dixit le Gl Lavigne récemment) avec à la clé moins de fatigue pour les pilotes car autant d'effets avec moins de pilotes.
  20. C'est connu, c'est la reprise d'un article de 2017.
  21. C'est surtout que par rapport à l'A2SM la GBU-50 a un avantage énorme outre le fait que la Mk 84 avec kit Paveway vole déjà ... c'est son prix
  22. Tiens une question, car j'ai un doute. De l'autre côté de l'Etel ce sont aussi des terrains militaires ? Il me semble qu'en mer c'est classé zone de tir et ça touche la plage, ça doit être le Bego
  23. Mani

    L'Inde

    Il y a une personne française (femme blonde et la cinquantaine ou plus) qui est respectée par certains leaders nationalistes hindous, autre chose que certains experts comme Christophe Jaffrelot, ... J'étais surpris de la voir aux côtés de certains leaders nationalistes dont Narendra Modi lors d'un meeting électoral (sur youtube). Ainsi qu'à Toulouse lors du contrat Rafale et à Paris avec Narendra Modi, cette personne est polyglotte, elle parle le hindi ainsi qu'une autre langue indienne Je ne sais pas si elle travaille pour l'état français ou interprète indépendante ! Mais, cette femme a de l'influence !
  24. Fusilier

    Le successeur du CdG

    Rien n'est impossible, simplement tout a des conséquences... Non, c'est un problème organisationnel, de chaîne de commandement, d'entrainement(s), de qualification(s), de professionnalisme en somme.
  1. Load more activity