Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Annulation du F 35B quelles seraient les conséquences ?


pascal
 Share

Recommended Posts

La limite des 200m est une limite arbitraire permettant d'avoir un petit PA "pas cher".Vu que les PA sont payés à la tonne, un PA de 200 m et 20 000 tonnes coutera moins cher qu'un de 250 m et 30 000 tonnes ou qu'un PA2 de 280 m et 70 000 tonnes. Même 200 m ce n'est pas rien, c'est même un gros PA si on le compare au PA STOVL Chakri Naruebet de 180 m, aux invincible de 195m ...

200m c'est peut-être arbitraire, en réalité on pourrait même se contenter de 150 ou 160 m. C'était une taille suffisante à l'époque du Dixmude (8 000 tonnes à vide) qui a quand même été utilisé jusqu'en Indochine.

Le but est d'avoir une aéronavale bon marché. Donc même s'il n'y a que qu'un nombre réduit d'avion et qu'il ne peut y avoir qu'un nombre encore plus réduit de mouvement, ça reste intéressant pour un pays qui a besoin de chasseurs embarqués. C'est évident qu'un PA de 150 m n'est pas comparable à un PA de 300 m, mais ce n'est pas non plus ce qu'on lui demande et le prix n'est pas comparable.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 87
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

C'est évident qu'un PA de 150 m n'est pas comparable à un PA de 300 m, mais ce n'est pas non plus ce qu'on lui demande et le prix n'est pas comparable.

Si tu comptes par GAN complet plutôt que par porte aéronef ... c'est beaucoup poins intéressant les "petits". Défendre aussi bien un petit ou un gros ca coute le meme prix. Quel intérêt alors de rester bloquer au seuil du petit PA auquel il manque pas mal d'attribut les plus intéressant de l'aéronavale: la capacité a emporter une vraie veille aéroportée, la capacité a envoyer des vrais jets pleine charge - meme si ca va devenir discutable avec le F35B quand il sera opérationnel -, la capacité a emporter plusieurs dizaine d'avion et/ou d'helico et des centaine de soldats. Quel interet de s'empecher tout ca pour quelques euros de plus?

Comptons le prix d'un GAN avec les spare, en gros :

- 4 fregate ASM +2000 millions €

- 2 frégate AA +2000 millions €

- 40 avion de combats + 4000 millons €

- 2 sous marin d'attaque +2000 millions €

- 2 ravitailleurs ... ca coute combien? 500 million €?

- et quelques centaine de millions encore pour la veille aéroporté et les hélicopteres des frégate et du PA, ainsi que quelques patmar basé a terre.

On est a bien plus de 10 milliards d'euros...

Dans ce cadre on est pas vraiment a 1 milliard pres pour franchir le pas du Cavour au CVF ...

Link to comment
Share on other sites

Dans ce cadre on est pas vraiment a 1 milliard pres pour franchir le pas du Cavour au CVF ...

Le Cavour et la marine italienne ne sont pas du tout une référence en bonne gestion de l'aéronavale. Ils vont avoir un porte-hélicoptère au prix d'un PA.

Mais si on parle d'une petite aéronavale pour un pays "pauvre", on se retrouve avec un format comparable au Brésil, à la Thaïlande ou à l'Argentine. Donc il faut un PA, une dizaine d'avions (éventuellement une vingtaine, mais pas plus, même l'Italie ne prévoit pas plus de 22 F35B pour son gros Cavour) deux ou trois frégates d'escorte, éventuellement des SSK et un navire ravitailleur.

On parle d'une aéronavale au rabais pour un petit pays, donc il n'y a pas de SNA ni de croiseur nucléaire chargé de l'escorte. Cela c'est vu en URSS, mais l'aéronavale n'était là que pour montrer son existence et ne servait à rien. Ce ne serrait pas du tout la même chose pour d'autre pays qui ferait le choix d'avoir un PA plutôt que des frégates capable de tirer des SCALP et des SNA.

Bon je reconnais qu'un pays qui n'a pas les moyens de se payer une grosse escorte (donc une grosse marine) n'a pas beaucoup d'utilité pour un PA, mais il y a quelques contre-exemple. Enfin ça s'adresse surtout aux pays "mondiaux" qui doivent défendre des îles loin de leur métropole et qui risquent actuellement de perdre face à un micro état à peine capable d'aligner 3 ou 4 navires.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que la limite des 200m est une fausse limite.

C'est pour 2 ou 3 raisons que le BPC a été raccourci à 199 mètres, budgétaire donc réduction d'un spot d'appontage, taxe et droit de passage, et lobby du bâtiment d'essais et de mesures Monge de 226 mètres qui voulait rester le second navire le plus long derrière le PAN CDG  :lol:

Nous n'avons pas besoin de plus sur les nôtres, déjà parce que vu notre parc hélo, on risque pas de regretter le spot retiré avant un moment,

Le concept BPC a été lancé avec des notions d'interopérabilité et d'aspects interarmées.Nous sommes dans la interarméisation.Ce choix opératif et tactique et sa flexibilité d'emploi permettant à ce navire d'être un porte-hélicoptères d'intervention avec un parc d'hélicoptères ALAT.Donc, un parc qualibré pour répondre aux besoins opérationnels AT et contrat objectif OTAN à 133 hélicoptères de manoeuvre en parc et dont 100 en ligne.

80 hélicoptères de combat, et 188 hélicoptères légers classe 4 tonnes.Sans compter les 19 hélicoptères "spéciaux".

Donc en voilure tournante, nous ne sommes pas en déficit capacitaire.

et ensuite parce qu'on a pas d'avions STOVL de toute manière.

C'est tout le sujet de ce fil de discussion: Annulation du F 35B quelles seraient les conséquences ?, est-ce que la France a ou avait besoin d'un aéronef de combat STOVL, la réponse NON ! Pas plus à l'époque du lancement du Harrier, Paris n'en avait pas exprimé le besoin et en plus, elle auraît pu surfer sur la vague coopération binationales avec Londres, puisque la liste des aéronefs développés ensemble étant longue.Jaguar/Puma/Lynx/Gazelle/Concorde.

Est-ce que cela a une conséquence pour les forces aériennes françaises? Aucune.Dassault Aviation a développé le Rafale Marine pour répondre aux besoins en urgence de la Marine Nationale, pour remplacer ses Crusaders, Etendart et SEM.Et pour les aéronefs de l'AdA.Un Rafale CTOL.

Il n'empêche que pour l'export, on propose du BPC plus long, et on peut l'adapter pour le F-35B à la BPE sans soucis.

Sauf que DCNS et les décideurs politiques ont foirés la vente à Canberra.

Le BPE fait d'ailleurs 230m tout en coûtant moins cher que le  Dixmude.

Le coût global du programme BPC et R&D du Mistral et Tonnerre était de 614M€.

Les prix annoncés et tarifs correspondaient à la construction de la coque hors système de combat.Navantia a blousé tout le monde et le coût unitaire pour l'Australie est loin d'être celui facturé à et de Madrid.

Le Cavour de son côté fait 244m, soit 17m de moins que le CDG à peine.

Le PA Cavour est loin du concept BPC.Et en plus, il répond aux besoins de la MMI

Si le F-35B ne se fait pas, ce sera surtout pour le Cavour que ça va faire mal. La plate-forme est véritablement conçue comme un porte-avions, avec un système d'arme digne d'une frégate de premier rang. Le radier qui avait été prévu initialement a fini par être supprimé du design pour en faire un navire plus spécialisé dans la conduite d'un GAE.

Si le F-35B STOVL ne se fait pas, c'est d'abord le Corps de USMC qui va en souffrir et ensuite, les Italiens veulent plus de F35A CTOL et donc pourrait convertir les 141 appareils dans la même version avec parc unique.

On peut aussi évoquer le fait que des configurations du navire avec piste inclinée (style STOBAR, voire CATOBAR) ont été étudiée, y compris sur un navire plus grand d'une quinzaine de mètres (ça sent vachement le CDG là!), et que le Cavour a servi de base au STOBAR indien.

Les Italiens disposent d'un parc conséquent d'hélicoptère de combat, 60 Mangusta et autant que nous, du NH90 et AW101 Merlin.

Ils peuvent faire de la chasse aux SSK et de la projection de forces.

Autrement dit, plutôt que de penser à un jet se posant sur un bateau de 200m, j'aurais tendance à dire: pourquoi 200m?? Cette limite vient d'où? Ce n'est pas de faire plus grand qui coûte plus cher (comme le BPE le montre), c'est surtout de faire un VRAI porte-avions qui coûte cher.

Un Cavour like en CATOBAR ne doit pas coûter beaucoup plus qu'1,5Md€. En poids à la tonne, on reste dans les mêmes eaux que le gros PA2 dérivé du CVF à 70000t

Rue Royale, ils préfèrent un PA2 de 285 mètres pour beaucoup de raison, mais ne sont pas d'illusion sur le choix.

Personnellement, je préfère la solution intermédiaire de DCNS autour de 60000t autour de 2,5Md€ qui me semble d'un rapport qualité prix plus intéressant vu ce qu'on compte mettre sur nos PA de toute manière.

+1, je signe avec toi  :lol:

Mais bon ,c'est un débat sans fin. Personnellement, je suis assez classique sur la question: un design type BPE ou BPC, pour accueillir du STOVL ce  n'est pas un soucis. Leur mode opératoire, notamment un posé qui n'occupe pas tout le pont, s'accorde parfaitement avec la conduite d'opérations aéroportées qu'ils sont sensé soutenir.

Inversement, un jet conventionnel doit aller sur du CATOBAR ou à la limite du STOBAR (comme ce qu'aurait pu devenir le Cavour) spécialement dédié à la tâche, bien plus résistant, endurant et polyvalent. Vouloir mélanger les genre, c'est mélanger le pire de chaque solution plutôt que le meilleurs.

C'est cyclique ce débat et donc latent et récurrent. :lol:

Link to comment
Share on other sites

Le Cavour et la marine italienne ne sont pas du tout une référence en bonne gestion de l'aéronavale. Ils vont avoir un porte-hélicoptère au prix d'un PA.

Certes mais leur porte-aéronef il sera capable de se défendre tout seul comme un grand contre un certain nombre de menaces, alors que les BPC et les BPE, dès qu'il n'y a ne serait-ce qu'une petite chance qu'une attaque aérienne puisse survenir (même avec de pauvres appareils tout pourri juste capable de larguer des bombes), il va falloir les escorter...

Link to comment
Share on other sites

Certes mais leur porte-aéronef il sera capable de se défendre tout seul comme un grand contre un certain nombre de menaces, alors que les BPC et les BPE, dès qu'il n'y a ne serait-ce qu'une petite chance qu'une attaque aérienne puisse survenir (même avec de pauvres appareils tout pourri juste capable de larguer des bombes), il va falloir les escorter...

Avec ou sans capacité à se défendre seul, le Cavour ne prendra pas la mer sans escorte, tout comme le BPE ou le BPC... A partir de là, le 'prétexte' de sa capacité de défense - certes très intéressante - ne tient pas! A l'inverse, un navire étudié pour recevoir des avions qui risque de se retrouver qu'avec des hélicoptères, c'est un peu plus énervant!

D'ailleurs, si le Cavour n'avait été conçu que comme un porte hélicoptère, aurait il eu la même capacité de défense?

(ceci étant, je pense qu'on est tous d'accord sur la vulnérabilité du BPC dû à sa maigre capacité de défense)

Link to comment
Share on other sites

Avec ou sans capacité à se défendre seul, le Cavour ne prendra pas la mer sans escorte, tout comme le BPE ou le BPC... A partir de là, le 'prétexte' de sa capacité de défense - certes très intéressante - ne tient pas! A l'inverse, un navire étudié pour recevoir des avions qui risque de se retrouver qu'avec des hélicoptères, c'est un peu plus énervant!

D'ailleurs, si le Cavour n'avait été conçu que comme un porte hélicoptère, aurait il eu la même capacité de défense?

(ceci étant, je pense qu'on est tous d'accord sur la vulnérabilité du BPC dû à sa maigre capacité de défense)

oui imagine que le Tonnerre ce prenne des missiles, roquettes ou autre chose en Libye ?
Link to comment
Share on other sites

Avec ou sans capacité à se défendre seul, le Cavour ne prendra pas la mer sans escorte, tout comme le BPE ou le BPC... A partir de là, le 'prétexte' de sa capacité de défense - certes très intéressante - ne tient pas! A l'inverse, un navire étudié pour recevoir des avions qui risque de se retrouver qu'avec des hélicoptères, c'est un peu plus énervant!

D'ailleurs, si le Cavour n'avait été conçu que comme un porte hélicoptère, aurait il eu la même capacité de défense?

(ceci étant, je pense qu'on est tous d'accord sur la vulnérabilité du BPC dû à sa maigre capacité de défense)

De savoir comment on assemble les briques du lego :

1 plateforme Orizonte + 1 électronique Orizonte + 1 cavour

ou bien

1 Cavour avec une électronique de type Orizonte... : économie d'un flotteur...

[mode pro PA2]

J'avais suggéré à un moment d'annuler les Freda et de coller une 3ème électronique Horizon sur le PA2 ... mais on a aussi besoin que Thalès fasse évoluer ses systèmes de Radar et ait du grain (financier) à moudre :

Mais on économisait 2 flotteurs + une électronique et le programme Freda : plus de la moitié du PA2 de payé ; si en plus on annulait le BPC4 (et la jupe arrière du PA DSX faisait une plateforme de rêve pour un radier "sec" comme sur le Cavour)  on arrive au prix du PA2 PADSX  [\mode pro PA2]

Donc pour continuer après ce bug indépendant de notre volonté  :lol:: 1 BPC + Horizon = 1 cavour

Et donc c'est la frégate AA qui doit gérer la protection du Tonerre en Libye si l'on pense qu'il y a de l'antinavire... mais est ce que le Courbet serait encore sur cette Mer dans ce cas ??? ?

Link to comment
Share on other sites

Avec ou sans capacité à se défendre seul, le Cavour ne prendra pas la mer sans escorte, tout comme le BPE ou le BPC...

Je suis pas complètement d'accord. Si tu regarde les BPC, il leur arrive fréquemment de naviguer seuls, notamment quand ils sont en mission dans le Golfe de Guinée.

De même, quand le Cavour avait été délivré du matériel humanitaire à Haiti, il n'était pas escorté.

Hors, si un jour un groupe de terroristes décide d'acheter/détourner de vieux bizzjet ou autres appareils du genre, de les bourrer de kérosène et de les envoyer sur un BPC naviguant en solo , le Cavour pourra suivant comment repérer l'appareil volant de manière anormale et mettre son équipage aux postes de combat pour une éventuelle interception. Le BPC lui, pourra foutre son équipage aux postes de combat et se préparer à encaisser l'attaque...

Et bon, quand on voit les moyens que les US doivent déployer pour empêcher les narcotrafiquants d'utiliser la voie des airs pour délivrer leur daube, à mon avis un groupe terroriste doit pouvoir préparer cela dans une région paumée d'Afrique sans que cela ne soit forcément remarqué.

Link to comment
Share on other sites

Sauf qu'avec seulement 2 postes Simbad embarqués (si tentés qu'ils soient embarqués...), il est impossible de couvrir le navire à 360° (bon d'accord il y a aussi les 2 canons de 30 mm, mais là aussi encore faut-ils qu'ils soient embarqués). Et vu la distance d'engagement des Simbad, les terroristes pourront largement tourner autour du navire à distance de sécurité avant d'attaquer histoire de se mettre dans un angle mort.

Link to comment
Share on other sites

En 1999 Boeing a déposé un brevet permettant de sécuriser un appareil extremly STOL en alternative au F-35 B

Extremely short takeoff and landing of aircraft using multi-axis thrust vectoring

http://www.patentgenius.com/patent/5984229.html#show-page2

Image IPB

OBJECTS AND SUMMARY OF THE INVENTION

It is, therefore, a principal object of the present invention to provide an aircraft with the capability of having extremely short takeoffs and landings without the design penalties commonly associated with V/STOL aircraft.

It is another object to provide a fixed wing jet propelled aircraft capable of post-stall takeoff and approach speeds.

It is still another object to provide methods for accomplishing the aforementioned extremely short takeoffs and landings.

These and other objects are accomplished by the present invention, which comprises an integrated flight propulsion control system; a takeoff system; a landing system and a high thrust-to-weight propulsion system. The integrated flight propulsioncontrol system includes a multi-axis thrust vectoring system. The takeoff system is operably engageable with the multi-axis thrust vectoring system. The takeoff system includes means for rotating the aircraft nose upwardly below stall speed withoutsubstantial use of thrust vectoring from the multi-axis thrust vectoring system. The landing system is operably engageable with the multi-axis thrust vectoring system. It includes means for de-rotating the aircraft from a high angle of attack to a maingear touchdown angle of attack sufficiently low to avoid scraping the tail of the aircraft. The high thrust-to-weight propulsion system is connected to the integrated flight propulsion control system for providing sufficient lift to support the aircraftat speeds below stall speed.

The present invention provides the capability for an aircraft to accomplish extremely short takeoffs and landings. As used herein, the term "extremely" short takeoffs and landings refers to takeoff and landing distances in a range of from about300-800 feet. (This is accomplished by reducing the takeoff and landing speeds to between about 60 to 100 knots.)

As will be disclosed in detail below, the present invention relates to the application of an aircraft having an integrated flight propulsion system and capable of post-stall flight operations to enable takeoffs and landings at speeds below theaerodynamic stall speed of the aircraft. An aircraft flown in this manner is capable of extremely short takeoff and landing distances.

As compared to conventional aircraft, the present invention allows lower approach speeds, which are safer (i.e. fewer accidents). The present invention allows use of shorter runways. For military aircraft this means that previously unsuitableforward bases are now accessible. For commercial aircraft this means that operations out of short runways in downtown areas are now possible.

As compared to current Navy aircraft, capable of takeoff and landing from an aircraft carrier, the lower approach speeds possible with the present invention make arrested landings easier for the pilot to perform. The lower approach speeds resultin a less loads on the landing gear at touchdown. This allows the landing gear, and the entire aircraft to be made lighter. To takeoff from an aircraft carrier, current Navy aircraft require a catapult. To land on an aircraft carrier, current Navyaircraft require an arresting gear. The short takeoff and landing distances of an aircraft with the present invention make it possible to takeoff and land from amphibious ships that do not have catapult and arresting gear.

As compared to current V/STOL jet powered aircraft (e.g. AV-8B), the present system has the advantage of not requiring a specialized fore and aft thrust vectoring engine, or dedicated lift engines/fans. This makes the aircraft lighter and lesscomplicated. It also makes supersonic flight much easier to accomplish.

Link to comment
Share on other sites

Sauf qu'avec seulement 2 postes Simbad embarqués (si tentés qu'ils soient embarqués...), il est impossible de couvrir le navire à 360° (bon d'accord il y a aussi les 2 canons de 30 mm, mais là aussi encore faut-ils qu'ils soient embarqués). Et vu la distance d'engagement des Simbad, les terroristes pourront largement tourner autour du navire à distance de sécurité avant d'attaquer histoire de se mettre dans un angle mort.

Dans le cas de son déploiement sur zone Libienne, le BPC sera sous la protection du GAN et du GAE du PAN.Voire celui de nos alliés.

Maintenant, 24 VL Mica n'étant pas du luxe. :lol:

@BPCs, il est clair que si le F35B était annulé, ce serait Boeing qui en serait content. =) Puisqu'il vendrait encore plus de Super Hornet au Corps des Marines.

Link to comment
Share on other sites

je suis pas sur qu'un batiment militaire soit une cible de choix pour les terroristes. s'attaquer aux militaires, c'est la garanties

-de resistance, de chances de reussite diminuées

-en cas de reussite de "l'attentat" les militaires grace a leur entrainement et leur materiel ont toutes les chances de minimiser les consequences materielles et en nombre de victimes

-les militaires surtout si l'attaque a lieu en mer auront la maitrise de la divulgation et de la presentation de l'evenement (moins de pub)

-enfin, l'opinion publique sera bien moins touchée et vu que le but du terrorisme c'est de creer la peur, ben ca sera sans doutes un echec.

le 11/09, si les avions s'etaient ecrasés sur une base militaire, ou sur un batiment style bpc, l'impact sur la population aurai ete incomparablement plus faible...

Bref, il ya une vulnerabilité de ces batiments, c'est sur (relativement a d'autre cibles militaires) mais ca reste une cible a mon avis assez "peu" interessante pour des terroristes.

pour un gouvernement d'un pays militairement "plus faible" comme la lybie par exemple, c'est une autre histoire bien sur.

Link to comment
Share on other sites

@BPCs, il est clair que si le F35B était annulé, ce serait Boeing qui en serait content. =) Puisqu'il vendrait encore plus de Super Hornet au Corps des Marines.

A l'US Navy plutôt non ? Parce que les Marines ils ont pas les bâtiments pour faire décoller le F18.
Link to comment
Share on other sites

Cette technique ne servirait à rien sur CVN, où il y a des brins d'arrêt, par contre sur LHD/LHA, elle pourrait avoir une utilité.

M'enfin le pauvre pont d'envol, il va morfler vu que les tuyères seront quasiment dirigées verticalement.  :lol:

(remarque avec le F-35B il va aussi morfler...)

Bref, il ya une vulnerabilité de ces batiments, c'est sur (relativement a d'autre cibles militaires) mais ca reste une cible a mon avis assez "peu" interessante pour des terroristes.

pour un gouvernement d'un pays militairement "plus faible" comme la lybie par exemple, c'est une autre histoire bien sur.

Boah, l'attentat contre l'USS Cole reste quand même dans les mémoires, et si par hasard ils étaient les premiers à couler un porte-aéronefs depuis la 2ème guerre mondiale, ça resterait aussi dans les mémoires... (bon pour ça y a de la marge mais bon sait-on jamais)

Link to comment
Share on other sites

Cette technique ne servirait à rien sur CVN, où il y a des brins d'arrêt, par contre sur LHD/LHA, elle pourrait avoir une utilité.

M'enfin le pauvre pont d'envol, il va morfler vu que les tuyères seront quasiment dirigées verticalement.  :lol:

(remarque avec le F-35B il va aussi morfler...)

Ce serait trop fun que l'alternative au F-35b soit un F-18 block3 avec tuyère vectorielle comme sur le f-18 HARV :lol:

http://www.nasa.gov/centers/dryden/news/FactSheets/FS-002-DFRC.html

Dans le meme registre :

http://www.fzt.haw-hamburg.de/pers/Scholz/ewade/2007/EWADE2007_Ross.pdf

Link to comment
Share on other sites

Il y a un element important dans le post de Xav sur le Sea Gripen qui est une réponse pratique à ce topic : Compatible avec des navire de 25000t ...

Saab is to recruit a small team of engineers to staff a new design centre for its Sea Gripen concept in the UK, in an effort that could eventually lead to the construction of a flight demonstrator.

The Swedish company announced its plan following a 24 May meeting with Ministry of Defence officials in London, where it is also to open a new headquarters to accommodate the project team.

The move comes as Saab chief executive Håkan Buskhe has revealed a strategy to significantly expand the company's presence in the UK by pursuing fresh business opportunities. "The MoD is looking for competition," he said.

Image IPB

Saab has described its Sea Gripen as an "ideal replacement for existing fleets and new [aircraft] carrier nations", and named Brazil and India as possible future customers. The concept was first explored around five years ago, and sources have said that the aircraft would be suitable for use on vessels with a displacement as low as 25,000t. Deliveries could be made from 2018.

Image IPB

MORE:http://www.flightglobal.com/sectionhome/sectiondefault.aspx?NavigationID=190&CategoryID=10252&SlotID=5

Je pense que Saab se place au cas ou la RAN ne puisse avoir ses F35...

Au pire avec un demonstrateur, ça permettra à la RAN de s'entrainer quand le CVF sera pret... en attendant les F35 (3 ans)

Link to comment
Share on other sites

Il y a un element important dans le post de Xav sur le Sea Gripen qui est une réponse pratique à ce topic : Compatible avec des navire de 25000t ...

Moi je peux t'annoncer le F35-B compatible avec des navires de 500 tonnes si j'en ait envie, ça aurait même des chances d'être vrai, ça ne l'en rendrait pas opérationnellement intéressant pour autant.

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs va bien falloir remplacer les EA-6B des VMAQ par quelque chose, et je suis franchement pas sûr qu'un EF-35B soit très adapté, donc il y a des chances qu'au final l'USMC se retrouve avec des EA-18G...

Link to comment
Share on other sites

L'USMC a déjà des Hornet F18 qui décollent des bases aériennes.Et les remplacer par des Super Hornet n'est pas une héresie pour l'USMC.

Les Marines ont déjà annoncé leur interet pour le F35C

Link to comment
Share on other sites

En 1999 Boeing a déposé un brevet permettant de sécuriser un appareil extremly STOL en alternative au F-35 B

    Extremely short takeoff and landing of aircraft using multi-axis thrust vectoring

http://www.patentgenius.com/patent/5984229.html#show-page2

Mais encore une fois, quel intérêt?

Développer un tel concept coûterait bien plus cher que de se payer des vrais PA (pour un pays disposant déjà d'appareils catapultables). Et pour les autres, autant investir dans quelques brins d'arrêts et faire du STOBAR plutôt que de se prendre la tête avec ces méthodes casses-gueules.

Après, pour une opération au sol, c'est autre chose, j'y reviens dans la suite du poste ;)

L'USMC a déjà des Hornet F18 qui décollent des bases aériennes.Et les remplacer par des Super Hornet n'est pas une héresie pour l'USMC.

IL décollent aussi (et surtout, d'une certaine manière) des CVN de l'US Navy. Les F/A-18D d'attaque nocturne étaient même une spécialité de l'USMC et encore aujourd'hui leurs Hornet et Harrier restent les spécialistes du CAS, et même du very close air support. Pendant des décennies, le CAS des Marines se faisait avec des avions classiques depuis les CV et CVN de la Navy: A-1, A-4, A-7, A-6, F-4 etc. (Rappelons que le F-4 a permis aux Marines de les utiliser comme intercepteur en plus de leur rôle d'attaque, et qu'il s'en fallu de peu pour que le USMC ait des Tomcat également).

L'arrivée du Harrier dans l'USMC n'a pas empêché la dimension conventionnelle de leur mission de se poursuivre avec les A-4, F-4 etc. jusqu'à aujourd'hui. Quand le programme Super Hornet fut lancé, avant que JSF ne soit confirmé, les escadrons de Super Hornet pour l'USMC étaient déjà planifiés (tout comme on leur avait attribué un bon nombre de A-12 avant que le programme ne soit annulé).

Dans ce sens, le F-35B n'était vraiment pas nécessaire à l'USMC qui aurait effectivement pu se contenter de Super Hornet pour remplacer ses Hornet... Mais il restait à remplacer les Harrier qui remplissent 2 autres missions historiques des Marines.

La première de ces autres spécialités de l'USMC, c'est la capacité d'opérer depuis des terrains très sommaires, des pistes très courtes avec peu de préparation. Historiquement, pendant un débarquement on flanque des petits gars du génie avec des buldozer, des tronçonneuses, et tout un tas de plaques de métal ou de grilles, et ils te construisent une piste de quelques centaines de mètres sur une plage (théoriquement, on peut le faire avec des paras dans la jungle, c'est un peu plus long ;) ).

Avec ceci, la capacité d'opérer au plus près du front, sur des îles sans aéroports en dur, mais aussi la capacité d'opérer sur des terrains en déplacement, rendant toute frappe sur la piste difficile à planifier pour l'ennemi.

Typiquement, c'était l'usage que l'USMC pouvait faire du couple A-4 / OV-10 jusqu'au début des années 90. Aujourd'hui, ce serait théoriquement le cas du couple AV-8 / V-22, et le F-35B était pouvoir remplir ce rôle également (il y avait de très belles vues d'artiste du F-35B dans ce type d'opérations). Dans les faits, cette mission perd réellement du terrain par rapport aux missions embarquées, parce que les appareils deviennent de plus en plus difficiles à entretenir sur terrains sommaires et peu préparés: proche des côtes, on opère depuis un pont plat, loin des côtes, on se saisi d'un aéroport civil ou militaire (comme en A-stan). Cependant, les Marines restent une des seules armes du monde capable d'opérer pleinement depuis un terrain de faible dimension, voire même sans piste longue du tout (V-22, Harrier, largages tactiques depuis des C-130 etc.).

Dernière mission chronologiquement: l'utilisation depuis des porte-aéronefs. Elle a pris beaucoup d'importance ces dernières années avec la diminution du nombre de CV/CVN et la multiplication des petites zones de crises (trop légères pour justifier une base à terre sur le front ou l'envoi d'un gros CV), sans parler des opérations spéciales. D'une certaine manière, c'est ce qui a supplanté l'utilisation depuis les pistes sommaires.

L'annulation du F-35B pourrait donc vraiment faire mal sur cette composante de la mission de l'USMC Aviation. Dans la pratique, c'est surtout la réactivité et la capacité de défense aérienne des Harrier qui viendrait à manquer: la nouvelle variante du Cobra pour l'USMC semble tout ce qu'il y a de plus redoutable, y compris en auto-défense. Niveau autonomie, les Harrier US opèrent sans tremplin et ne peuvent pas forcément combattre beaucoup plus loin que les hélicoptères de combat.

Toutefois, si tout le monde est d'accord pour dire que le Harrier manquera, l'annulation du F-35B ne fera pas pleurer tout le monde chez les Marines: cet appareil leur coûtait un bras alors qu'il ne répondait pas fondamentalement à leurs besoins en raison de sa complexité et de son prix sans cesse grandissant. Ce n'était pas un avion rustique et facile à mettre en oeuvre comme le A-4, et il n'avait pas la puissance de feu en CAS des dernières versions du Harrier. Et il coûtait si cher qu'il allait coûter à l'USMC ses avions CATOBAR, notamment sa capacité de brouillage et de reconnaissance électronique autonome. Et ça pour les puristes, ça passait mal!

Au final, même au sein de l'USMC, le F-35B ne faisait pas vraiment l'unanimité, même s'ils en avaient bien plus besoin que la Navy (en fait, il ne correspond parfaitement à aucune des trois armes US...).

En cas d'annulation, l'USMC se reposera sur plus d'hélicoptères de combat et sur des appareils CATOBAR qui opéreront de plus loin, certes, mais qui auront aussi plus d'alonge. Ils miseront aussi beaucoup sur les UCAV pour le CAS dans la profondeur.

Bref, ils survivront... Les aéronavales européennes (Comprendre "italiennes") et asiatiques/océaniques pourraient par contre payer très cher leur confiance dans ce programme.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...