Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Emeutes et évolutions dans le monde Arabe


Recommended Posts

Ceux que tu cites sont protégés par des services d'ordre ou intouchables par leurs appartenances médiatiques et bourgeoises.

Par contre, si tu es une simple citoyenne accessible dans la rue et que tu marches en passant sur un pont sur une projection vaguement reliée au monde islamique dans un espace publique, tu te prends une baffe et tu te retrouves entourés de "quelques dizaines de passants".

Ne me dis pas qu'il n'existe pas un sentiment de revanche violente auto-justifiée par l'argument que tu veux : croisade, colonialisme, Palestine, emploi, esclavage, invasion de l'Irak, affaire du voile, affaire de la Burqua, persécution quelque part sur le globe, complot américano-sioniste, Afghanistan, devoir de prosélytisme conquérant, ...  

Évidemment, ca n'est pas LES MUSULMANS mais dire que la tension se limite aux extrémistes salafistes et Wahabittes est tout aussi faux.

Les dernières déclarations de musulmans considérés comme modérés mais militants comme Youssef Boussoumah du PIR (Parti des Indigènes), Marwan Muhammad porte-parole du CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France ou de Mohammed Moussaoui président du CFCM ne jettent pas une grande lueur d'espoir sur un vivre ensemble pacifié entre les Gaulois et les autres...

Link to comment
Share on other sites

Ceux que tu cites sont protégés par des services d'ordre ou intouchables par leurs appartenances médiatiques et bourgeoises.

Par contre, si tu es une simple citoyenne accessible dans la rue et que tu marches en passant sur un pont sur une projection vaguement reliée au monde islamique dans un espace publique, tu te prends une baffe et tu te retrouves entourés de "quelques dizaines de passants".

Ne me dis pas qu'il n'existe pas un sentiment de revanche violente auto-justifiée par l'argument que tu veux : croisade, colonialisme, Palestine, emploi, esclavage, invasion de l'Irak, affaire du voile, affaire de la Niquab, persécution quelque part sur le globe, complot américano-sioniste, Afghanistan, devoir de prosélytisme conquérant, ... 

Évidemment, ca n'est pas LES MUSULMANS mais dire que la tension se limite aux extrémistes salafistes et Wahabittes est tout aussi faux.

Les dernières déclarations de musulmans considérés comme modérés mais militants comme Youssef Boussoumah du PIR (Parti des Indigènes), Marwan Muhammad porte-parole du CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France ou de Mohammed Moussaoui président du CFCM ne jettent pas une grande lueur d'espoir sur un vivre ensemble pacifié entre les Gaulois et les autres...

Le PIR, tu le mets dans la categorie des moderes ?
Link to comment
Share on other sites

Ils ne sont pas fondamentalistes en tout cas. Ils sont proches de l'extrême gauche mais je ne les vois pas comme des extrémistes...

Mais ce n'est pas moi qui décide qui est quoi... je lis et j'écoute à gauche et à droite. Je ne peux qu'entendre ce dont se réclame les orateurs.

Link to comment
Share on other sites

Heu... tu es sérieux, là ?

Bivouac id, riposte laïc, fds, omniprésence des zémour et autres finkielkraut ... j'en passe et des meilleurs.

Tous ces sites "d'information" et leader d'opinion passent leur temps à chier sur l'Islam. Si avec ça tu penses qu'il est impossible de critiquer l'Islam, qu'est-ce que ça serait si ça avait été possible ?  :happy:

Tu cites des sites "nauséabonds" qu'on doit chercher et généralement ça prêche aux convertis.

Pour les media mainstream, t'as beau chercher, personne n'ose "franchir la ligne jaune", "déraper", etc.

Et Zemmour a été lourdé d' ONPC et "on" réduit sa visibilité sur RTL. Et avec Finkie, ils ont l'avantage d'être Juifs, sinon ça aurait bardé pour leur matricule, c'est plus délicat à les traiter de sales racistes.

Donc la critique de l'islam est en catimini.

Link to comment
Share on other sites

Ceux que tu cites sont protégés par des services d'ordre ou intouchables par leurs appartenances médiatiques et bourgeoises.

Par contre, si tu es une simple citoyenne accessible dans la rue et que tu marches en passant sur un pont sur une projection vaguement reliée au monde islamique dans un espace publique, tu te prends une baffe et tu te retrouves entourés de "quelques dizaines de passants".

Et selon toi, un simple individu qui irait vomir son anti-christianisme face à une assemblée de chrétiens ne risquerait rien (idem pour les juifs) ?

Par ailleurs, je note que tu prends pour argent comptant "l'agression" de cette jeune fille à Toulouse... or, il me semble qu'il n'y a que le témoignage de sa mère pour corrobhorer ça... en tout cas aucune condamnation judiciaire

Ne me dis pas qu'il n'existe pas un sentiment de revanche violente auto-justifiée par l'argument que tu veux : croisade, colonialisme, Palestine, emploi, esclavage, invasion de l'Irak, affaire du voile, affaire de la Burqua, persécution quelque part sur le globe, complot américano-sioniste, Afghanistan, devoir de prosélytisme conquérant, ...  

Et toi, ne me dis pas qu'il n'y a pas une inflation des propos anti-musulmans depuis plusieurs années (notamment 2001) et que celà n'est pas de nature à rendre susceptible même les modérés...

Évidemment, ca n'est pas LES MUSULMANS mais dire que la tension se limite aux extrémistes salafistes et Wahabittes est tout aussi faux.

Les dernières déclarations de musulmans considérés comme modérés mais militants comme Youssef Boussoumah du PIR (Parti des Indigènes), Marwan Muhammad porte-parole du CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France ou de Mohammed Moussaoui président du CFCM ne jettent pas une grande lueur d'espoir sur un vivre ensemble pacifié entre les Gaulois et les autres...

Après, à savoir qui à commencé à montrer l'autre du doigt, c'est une autre histoire. Perso, je m'en branle. Mais ce qui est sûr, c'est qu'ils sont là, qu'ils sont plusieurs millions et que la paix civile est un bien à la fois précieux et fragile. Si on continue à voir le verre à moitié vide au lieu de le voir à moitié plein (quoique , en l'occurrence, c'est plutôt le voir à 1% vide plutôt qu'à 99% plein  :P) c'est le meilleur moyen de radicaliser le plus grand nombre. Perso, je suis convaincu que c'est le souhait de beaucoup de ceux qui passent leur temps à crier au loup.
Link to comment
Share on other sites

Et selon toi, un simple individu qui irait vomir son anti-christianisme face à une assemblée de chrétiens ne risquerait rien (idem pour les juifs) ?

Je pense qu'il y a des tonnes de caricatures, de spectacles, de discours, de comportement contre des dogmes chrétiens et qu'aucun des auteurs n'est sous surveillance policière.  Je crois parfaitement que tu pourras crier partout avec un mégaphone "la Bible c'est du caca" et faire des tableaux du christ au pipi sans danger mais que personne ne fera la moitié de cela à propos d'autres religions sans se mettre en danger rapidement.

Le parallélisme établit, la mise en équivalence de la bande annonce film stupide US et des dessins de Charlie Hebdo (qui fait cela sur tous les sujets) est assez troublant, inquiétant (surtout si ça sort de la bouche de "modérés") alors qu'il y a un monde entre la forme, le message et les intentions des deux réalisations.

Link to comment
Share on other sites

C'est pas très cohérent Chaps, d'un coté nous avons une multitude d'exemples politiques, médiatiques, etc de gens qui déclarent plus ou moins ouvertement leur hostilité au monde musulman, alors tu nous parles du citoyen lambda qui serait muselé ?! Ok on a peut être deux ou trois exemples de comportements inacceptables (l'incident à Toulouse en serait un exemple), on te répond que IRL s'en prendre à une communauté peut causer des troubles et là tu reprends à nouveau un exemple d'entités médiatiques (les Charlie Hebdo, etc) qui s'attaquent à tout ce qui bouge.

Moi de ce que je lis sur le net, les forums, les rubriques commentaires des journaux, les gens ne se cachent pas pour balancer sur l'Islam et les musulmans, ça amalgame à tout va et tous ceux qui auraient le malheur d'avoir un discours modéré ou apaisé se trouvent traités de collabos.

Je ne vois vraiment pas ce qui vous permets de dire que le discours anti-islam est bridé, loin de là c'est même une martingale pour les politique et les medias...

Link to comment
Share on other sites

Merci de ne pas déformer mes propos non plus ;)

Je ne soutiens pas des déclarations hostiles aux musulmans en général, d'ailleurs où sont-elles ces multitudes? Les Zeimour et consorts stigmatisent les gens qui versent dans la violence verbale ou physique... Est-ce qu'ils attaquent le MONDE Musulmans dans son ensemble ? Je ne sais pas...

Déjà que le monde musulman ça n'existe pas selon les musulmans eux-mêmes et qu'il ne faut pas généraliser les musulmans sur base des actes ou expressions des plus radicaux. Pourquoi alors un propos contre des extrémistes devient "contre tous les musulmans"?

La stigmatisation de tout comportement religieux relevant du prosélytisme conquérant (revanchard?) est acceptable.

C'est la seule base de nos sociétés. Chacun croit ce qu'il veut mais pratique d'une manière privée et n'essaie pas d'imposer sa foi ou ses pratiques à d'autres surtout par la violence.

A partir du moment où on accorde la liberté de religion et de philosophie, on décrète l'égalité entre ces croyances.

Si quelques-uns veulent confondre la croyance religieuse avec l'idéologie politique, ils peuvent être critiqués et combattus car ils se placent de facto sur la place publique, dans le débat sociétal, sur le terrain politique qui est le lieu des confrontations des idées.

On ne peut pas dire "ma religion est porteuse d'un projet de vie et de société donc elle doit servir de source d’inspiration politique" et d'un autre coté "mes demandes politiques et ma religion ne sont pas critiquables car relevant du domaine du sacré".

Évidemment rien que dire cela est blasphématoire et anti-religieux (islamophobe?) puisque le propre d’une religion est de dominer tous les sujets puisque tout est lié à Dieu.

Et les commentaires ANONYMES sur internet sont bien connus pour être un refuge au nauséabond SUR TOUS LES SUJETS, ton exemple est vraiment mal choisi.

PS: j'avais pas vu mais je ne soutiens absolument pas un discours anti-islam.

C'est ça le problème, c'est que beaucoup font l'amalgame volontaire entre des propos anti-dogmatiques et anti-Islam, y a un monde entre les deux et se servent de ces amalgames pour justifier leur violence ou leur "guerre sainte".

Je suis contre les propos et les actes relevant de la conquête ou de l'imposition religieuse qui sortent du "aimez vous les uns les autres"

Link to comment
Share on other sites

Quand je parle d'islamophobie et d'hostilité au monde musulman en général, je fais référence aux discours du type "l'Islam est il soluble dans la République" (couverture de plusieurs magazines à grand tirage et émissions de télé), les questionnements sur la compatibilité culturelle des musulmans avec la démocratie, etc, etc. C'est une chose de critiquer l'immigration et les problèmes qu'elle crée, c'en est une autre de dire que les immigrés posent problème à cause de leur identité, du coup c'est un peu général et tout le monde se sent visé.

Ca c'est pour le plus "light", de plus énervés vont piocher dans la littérature/théologie/histoire islamique sans le moindre recul pour montrer ce qui attend les occidentaux (le statut de "dhimmi"), cette approche complotiste est semblable aux "Protocoles des sages de Sion".

Enfin les plus "hardcore" des islamophobes, réécrivent et réanalysent l'histoire de cette religion pour en parler comme une idéologie vicieuse qu'il faut éradiquer. Ceux là n'ont rien à envier à mon avis aux antisémites nazis (je sais point Godwin).

Link to comment
Share on other sites

Quand je parle d'islamophobie et d'hostilité au monde musulman en général, je fais référence aux discours du type "l'Islam est il soluble dans la République" (couverture de plusieurs magazines à grand tirage et émissions de télé), les questionnements sur la compatibilité culturelle des musulmans avec la démocratie, etc, etc. C'est une chose de critiquer l'immigration et les problèmes qu'elle crée, c'en est une autre de dire que les immigrés posent problème à cause de leur identité, du coup c'est un peu général et tout le monde se sent visé.

Ca c'est pour le plus "light", de plus énervés vont piocher dans la littérature/théologie/histoire islamique sans le moindre recul pour montrer ce qui attend les occidentaux (le statut de "dhimmi"), cette approche complotiste est semblable aux "Protocoles des sages de Sion".

Enfin les plus "hardcore" des islamophobes, réécrivent et réanalysent l'histoire de cette religion pour en parler comme une idéologie vicieuse qu'il faut éradiquer. Ceux là n'ont rien à envier à mon avis aux antisémites nazis (je sais point Godwin).

Désolé je ne suis pas d'accord.

Posez une question de type "l'Islam est il soluble dans la République" ne veut pas dire que la réponse ou le sous-entendu est "non, il faut tous les éliminer , ils sont une menace".

Vouloir interdire ce genre de débat qui est tout à fait légitime (dans le sens légal) justifie donc qu'il y a un problème avec l'Islam car on peut poser la question pour tout sauf pour l'Islam ? Ça laisse la sensation d'un traitement de faveur, de peur généralisé ou de domination de facto.

De plus, tu sais très bien que cette question se pose parce qu'il y a très peu de (aucune?) démocratie théocratique dans le monde.

Et tu fais une généralisation aussi entre immigration et Islam. Tous les immigrés ne sont pas musulmans !

Tous les musulmans ne sont pas pratiquants.  Tous les musulmans ne définissent pas 100% de leur vie au travers du prisme de l'Islam (et ils souffrent aussi car on les traite de "mauvais musulmans").

Et on a pas besoin d'être machiavélique pour s'angoisser face à l'Islam, les médias du monde regorgent d'exemples déroutants (dernier en Date le Sénat Afghan qui décrète que l’Afghanistan ne peut pas être amie avec une nation d'infidèles au nom de principes islamiques).

Alors, je suis d'accord, ce sont des pays à mille lieux de nous, des conservateurs qui pratiquent un Islam extrême rétrograde.

Seulement, lorsqu'on évoque un Islam de France , qui serait une lecture favorable au vivre ensemble, c'est vécu comme une trahison, comme une résurgence du colonialisme, du paternalisme selon des groupes de musulmans français : il n'y a qu'un Islam , qu'une Oumma !

Bon très bien s'il n'y a qu'un Islam... alors je me méfie du traitement qui m'est réservé puisqu'il y a tout et son contraire dans le Coran (la Bible , la Torah).

PS: les "hardcores" aux antisémites nazis : , tu as pas plus léger dans l'échelle des comparaisons? Faut aller tout de suite dans l'extrême sinon on n'est pas crédible? Faudrait déjà avoir 6 millions de morts sur les bras pour égaliser le score. On pourrait déjà essayer de les comparer aux Catholiques de la Saint-Barthelemy, 30000 morts dans le Royaume. C'est déjà pas mal.

Je connais pas de hardcore en France ou en Europe ? Marine Le Pen (la plus hardcore des personnalités publiques ?) ne propose pas de larguer une bombe atomique sur les ban lieux ou de pendre les musulmans au lampadaire?

Link to comment
Share on other sites

Désolé je ne suis pas d'accord.

Posez une question de type "l'Islam est il soluble dans la République" ne veut pas dire que la réponse ou le sous-entendu est "non, il faut tous les éliminer , ils sont une menace".

Vouloir interdire ce genre de débat qui est tout à fait légitime (dans le sens légal) justifie donc qu'il y a un problème avec l'Islam car on peut poser la question pour tout sauf pour l'Islam ? Ça laisse la sensation d'un traitement de faveur, de peur généralisé ou de domination de facto.

Sauf que, DE FAIT, ce genre de questions est posé, voire rabâché ab nauseum ! C'est bien pour ça qu'il est faux de dire qu'on ne peut pas critiquer l'Islam en France.
Link to comment
Share on other sites

mais comme ce n'est pas ce que je dis.

Mon propos est de dire que la susceptibilité autour des questions d'Islam existe bien au-delà des groupes d'extrêmes droites VS Salafistes.

Elle existe entre des personnes non apparentées politiquement et des musulmans "non radicaux" (je sais pas quel adjectif mettre) .

Elle existe dans l’espace publique (la rue si tu veux).

Si c'était deux minorités minuscules qui se taperaient dessus, on s'en foutrait.

Link to comment
Share on other sites

je suis d'accord avec Chaps, rien que concernant la polygamie le problème est total, il me semble que la france l'interdit, pourtant quand on attrape un homme poligame, il se cache derrière l'islam alors même qu'il ne respecte pas une loi de NOTRE république qui s'impose sur NOTRE territoire, si les musulmans veulent que on leurs foutent la paix il faudra bien a un moment qu'ils s'insère dans notre pays et donc qu'il disent ce sont nos lois aussi, a se moment la on dira a ces même musulmans vous etes nos freres, d'une certaine manière il faut bien qu'un esprit de nation se créez entre nous, sinon notre pays ne sera jamais qu'une autriche-hongrie des années 19000.

Link to comment
Share on other sites

mais comme ce n'est pas ce que je dis.

Mon propos est de dire que la susceptibilité autour des questions d'Islam existe bien au-delà des groupes d'extrêmes droites VS Salafistes.

Elle existe entre des personnes non apparentées politiquement et des musulmans "non radicaux" (je sais pas quel adjectif mettre) .

Si c'était deux minorités minuscules qui se taperaient dessus, on s'en foutrait.

OK, je te comprends et je suis d'accord avec toi sur l'existence de cette "susceptibilité".

Mais je pense que cette susceptibilité est plus dûe à la répétition des débats sur l'intégrabilité des musulmans qu'à des caractéristiques intrinsèques de cette religion telle qu'elle est pratiquée en France.

Link to comment
Share on other sites

Désolé je ne suis pas d'accord.

Posez une question de type "l'Islam est il soluble dans la République" ne veut pas dire que la réponse ou le sous-entendu est "non, il faut tous les éliminer , ils sont une menace".

Vouloir interdire ce genre de débat qui est tout à fait légitime (dans le sens légal) justifie donc qu'il y a un problème avec l'Islam car on peut poser la question pour tout sauf pour l'Islam ? Ça laisse la sensation d'un traitement de faveur, de peur généralisé ou de domination de facto.

Archi-faux ! où es je dis qu'il fallait interdire ces débats ? Ils sont très courants, combien de c dans l'air, combien de bouquins sur l'islam, l'islamisme, etc ? Ceux qui se sentent accusés et ont chaud aux fesses sont les musulmans !

De plus, tu sais très bien que cette question se pose parce qu'il y a très peu de (aucune?) démocratie théocratique dans le monde.

Là encore, qui a jamais parlé de faire de la RF un état théocratique musulman ? Les seuls à évoquer ce délire sont les gens d'extreme-droite.

Et tu fais une généralisation aussi entre immigration et Islam. Tous les immigrés ne sont pas musulmans !

C'est toi qui me dit que Zemmour s'attaque avant tout à l'immigration. Très difficile de discuter là Chaps.

Tous les musulmans ne sont pas pratiquants.  Tous les musulmans ne définissent pas 100% de leur vie au travers du prisme de l'Islam (et ils souffrent aussi car on les traite de "mauvais musulmans").

Ca tombe bien que tu en parles parce que contrairement aux JT, émissions de télé et journaux qui déblatèrent H24 avec une tonne de pseudo-experts, t'en as en face de toi de "musulman non pratiquant" ou "mauvais musulman". Figures toi que lorsque l'un de mes coreligionnaires me traite ainsi je lui ris au nez, parce qu'il m'attaque sur un choix personnel et que ma relation avec la religion ou avec Dieu ne le regarde pas. En revanche, tout ce que vois à la télé ou dans la presse me blesse davantage parce que je me sens visé dans une attaque qui est globalisante. Tu vas me dire maintenant ce que je dois penser et qui je dois trouver menaçant dans l'histoire ?

Et on a pas besoin d'être machiavélique pour s'angoisser face à l'Islam, les médias du monde regorgent d'exemples déroutants (dernier en Date le Sénat Afghan qui décrète que l’Afghanistan ne peut pas être amie avec une nation d'infidèles au nom de principes islamiques).

Alors, je suis d'accord, ce sont des pays à mille lieux de nous, des conservateurs qui pratiquent un Islam extrême rétrograde.

Seulement, lorsqu'on évoque un Islam de France , qui serait une lecture favorable au vivre ensemble, c'est vécu comme une trahison, comme une résurgence du colonialisme, du paternalisme selon des groupes de musulmans français : il n'y a qu'un Islam , qu'une Oumma

Bon très bien s'il n'y a qu'un Islam... alors je me méfie du traitement qui m'est réservé puisqu'il y a tout et son contraire dans le Coran (la Bible , la Torah).!

C'est toi qui a une lecture paranoiaque de la chose. L'Islam existe en France depuis des décennies, le vivre ensemble aussi, ces histoires de musulmans obsédés par l'Oumma c'est la meme came que le bullshit facho sur la "dhimmitude".

PS: les "hardcores" aux antisémites nazis : , tu as pas plus léger dans l'échelle des comparaisons? Faut aller tout de suite dans l'extrême sinon on n'est pas crédible? Faudrait déjà avoir 6 millions de morts sur les bras pour égaliser le score. On pourrait déjà essayer de les comparer aux Catholiques de la Saint-Barthelemy, 30000 morts dans le Royaume. C'est déjà pas mal.

Je connais pas de hardcore en France ou en Europe ? Marine Le Pen (la plus hardcore des personnalités publiques ?) ne propose pas de larguer une bombe atomique sur les ban lieux ou de pendre les musulmans au lampadaire?

Sachant que les interventions occidentales ont déjà tué cette décennie quelques centaines de milliers de musulmans, et lisant des appels à régler ce "problème musulman" une bonne fois pour toutes en transformant la région en parking géant, oui j'ai des raisons de m'inquiéter. De toute facon je comparais à l'anti-sémitisme non pas pour l'efficience industrielle du génocide qui a suivi mais pour le caractère irréductible des attaques intellectuelles faites contre les juifs dans les années 30. Je t'invite à lire ce qu'on écrivait dans la presse francaise de l'époqie et chez certains auteurs, tu verras qu'ils n'appelaient à les mettre au four ou à les pendre, probablement aucun de ces relais d'opinion n'a même jamais probablement directement fait du mal à l'un d'entre eux.

Link to comment
Share on other sites

je suis d'accord avec Chaps, rien que concernant la polygamie le problème est total, il me semble que la france l'interdit, pourtant quand on attrape un homme poligame, il se cache derrière l'islam alors même qu'il ne respecte pas une loi de NOTRE république qui s'impose sur NOTRE territoire, si les musulmans veulent que on leurs foutent la paix il faudra bien a un moment qu'ils s'insère dans notre pays et donc qu'il disent ce sont nos lois aussi, a se moment la on dira a ces même musulmans vous etes nos freres, d'une certaine manière il faut bien qu'un esprit de nation se créez entre nous, sinon notre pays ne sera jamais qu'une autriche-hongrie des années 19000.

"si les musulmans veulent que on leurs foutent la paix il faudra bien a un moment qu'ils s'insère dans notre pays et donc qu'il disent ce sont nos lois aussi"

C'est de ce genre de phrases que je parle ! Pourquoi mettre tout le monde dans le même sac ? Les musulmans par ci les musulmans par là, c'est bon faut arrêter d'en chier des pendules et régler les problèmes ponctuels dès qu'ils se présentent de manière ponctuelle. Il y aura un problème le jour où des barbus commenceront à régenter la vie quotidienne. Et ce n'est pas près d'être le cas.

Link to comment
Share on other sites

sur ce sujet, un article qui résume bien la situation (de mon point de vue):

Pour sauver la République, cette focalisation malsaine sur les musulmans doit cesser

Être musulman aujourd'hui n'est pas toujours facile. Stigmatisée, suspectée, montrée du doigt, c'est toute une communauté qui est prise en otage par quelques extrémistes. Notre contributeur Fabrice Haccoun, militant, dénonce cette situation qu'il juge inacceptable.

Sous certains aspects, l’ambiance actuelle ressemble à celle qui dominait à la fin du 19e siècle en pleine affaire Dreyfus sauf que le capitaine juif est symboliquement, et toute proportion gardée, remplacé par une communauté toute entière. Peu à peu, la France se clive entre les partisans et les antis. Tout le monde a son avis et doit se situer par rapport à la question, ça tourne à l’obsession.

Comme à l’époque, la presse est toute mobilisée, tellement focalisée qu’on a l’impression que la France est envahie de musulmans, puisque c’est d’eux dont il s’agit. C’est la redoutable technique du coup de projecteur.

Chaque Français musulman devient le suppôt potentiel d’un grand complot et doit donc être à ce titre condamné sans autre forme de procès. La communauté musulmane est ainsi otage d’une polémique qui la dépasse, utilisée comme chiffon rouge par un pouvoir politique incapable de vaincre la crise.

Qui sera le Zola d'aujourd'hui ?

Oublié, le chemin parcouru par tous ces enfants d’immigrés qui, respectant scrupuleusement les règles du jeu, sont devenus une composante à part entière de la société française.

Alors qui va, à l’instar de Zola en 1898, saisir sa plume et écrire le "J’accuse" d’aujourd’hui. Qui va enfin dénoncer la supercherie des Tartuffes qui nous dirigent et de la presse qui joue les vassaux tout en feignant d’être libre.

Oui, il est temps de dénoncer l’hypocrisie des véritables responsables de la déliquescence dans laquelle sombre peu à peu notre pays. Ceux qui agitent le chiffon rouge de l’islamisme radical pour nous faire oublier que cette forme effrayante de contestation trouve ses sources dans le chômage de masse, la ghettoïsation des populations, la perpétuation de l’arrogance coloniale et un abandon total des valeurs voulues par les fondateurs de la République.

Dénoncer le cynisme d’un pouvoir politique qui souligne l’absence d’intégration de certains et entretient dans le même temps l’absence totale de représentativité de toutes les institutions. Ce pouvoir qui consacre la reproduction consanguine des élites en invoquant dans le même temps l’égalité des chances.

Instrumentalisation de la peur

Ces gouvernements qui instrumentalisent la peur à des fins électorales mais renoncent à faire respecter la sécurité républicaine dans tous les quartiers de France, car c’est là qu’est le problème majeur. Le voile intégral, la montée du salafisme, l’hyper-violence, le racisme et l’antisémitisme dans les banlieues, tout cela pourrait-être combattu avec l’arsenal législatif et les moyens existants sans qu’il soit nécessaire de renvoyer à la figure de chaque musulman ses origines.

Qui écrira : j’accuse les dirigeants successifs de ce pays d’avoir renoncé à sanctuariser l’école, cette formidable usine à produire de la cohésion sociale. Qui enjoindra la presse à cesser cette focalisation malsaine qui sacrifie nos concitoyens musulmans sur l’autel du Saint Audimat.

Qui enfin accusera les grands responsables politiques d’avoir dévoyer les valeurs de la République. Comment interpréter autrement l’audace avec laquelle Madame Le Pen souhaite, au nom de ces valeurs, interdire le foulard et la kippa dans l’espace publique. Comment interpréter autrement le jugement de valeur que Monsieur Fillon a osé porté sur l’abattage rituel le qualifiant de tradition dépassée alors qu’il considère la corrida comme une coutume régionale respectable.

On prétend combattre l’extrémisme islamiste d’une main et on vend de l’autre nos banlieues au Qatar, principal exportateur de ce même extrémisme dans le monde. Toutes ces incohérences, nos concitoyens musulmans les constatent et les vivent au quotidien et nul doute que cela influence leur attachement au pays dont ils ont pour la plupart la nationalité.

Ne pas abandonner les musulmans aux griffes des intégristes

Je finirais en m’octroyant un droit de réponse a priori.

Après chacune des tribunes que j’écris sur ce thème, je subis diverses accusations. On me traite, pour les plus gentils, de naïf ou d’aveugle et pour les plus méchants de lâche ou de traitre. Je souhaite répondre que je suis parfaitement conscient que certains territoires sont gangrénés par des extrémistes islamistes qui distillent la haine et l’obscurantisme. Je ne cherche en aucun cas à les dédouaner.

Mais je souhaite aussi répondre que la vraie lâcheté, c’est celle qui consiste à abandonner nos concitoyens musulmans aux griffes de ces faux religieux dégénérés. Chacun de nos renoncements est un argument de plus apporté à l’escarcelle de ceux qui essaient de les convaincre que la seule option est le repli identitaire. Par cette attitude de globalisation, de stigmatisation, par cette absence de discernement, nous devenons les alliés objectifs et providentiels des extrémistes.

Et quand bien même, comme l’avancent certains, les "modérés" ne seraient qu’une minorité. Aurions-nous pour autant le droit de les laisser choir au lieu d’en faire au contraire des exemples ?

Jean De La Fontaine illustre subtilement cela dans "le loup et l’agneau", quand pour justifier qu’il va le tuer, le loup accuse l’agneau d’avoir médit de lui l’an passé. Et à l’agneau qui lui répond que l’an passé, il n’était pas né, le loup répond "si ce n’est toi, c’est donc ton frère".

Je refuse pour mon part de condamner un homme à cause d’un autre, fût-il son frère.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/637686-pour-sauver-la-republique-cette-focalisation-malsaine-sur-les-musulmans-doit-cesser.html

PGM

Link to comment
Share on other sites

OK, je te comprends et je suis d'accord avec toi sur l'existence de cette "susceptibilité".

Mais je pense que cette susceptibilité est plus dûe à la répétition des débats sur l'intégrabilité des musulmans qu'à des caractéristiques intrinsèques de cette religion telle qu'elle est pratiquée en France.

Je ne peux que plusoyer, la question "L'Islam est il soluble dans la republique" considere alors que des millions de musulmans ne peuvent pas du tout s'integrer a cause de questiosn religieuses, ce qui est d'une anerie sans nom.

Alors, oui, il y des cas de polygames, mais ils sont peu nombreux a ce que l'on sait, et ca n'est pas la premiere fois que quelqu'un utilise la religion comme raison pour justifier l'usage qu'il fait de sa bite.

Link to comment
Share on other sites

Archi-faux ! où es je dis qu'il fallait interdire ces débats ? Ils sont très courants, combien de c dans l'air, combien de bouquins sur l'islam, l'islamisme, etc ? Ceux qui se sentent accusés et ont chaud aux fesses sont les musulmans !

Là encore, qui a jamais parlé de faire de la RF un état théocratique musulman ? Les seuls à évoquer ce délire sont les gens d'extreme-droite.

C'est toi qui me dit que Zemmour s'attaque avant tout à l'immigration. Très difficile de discuter là Chaps.

Ca tombe bien que tu en parles parce que contrairement aux JT, émissions de télé et journaux qui déblatèrent H24 avec une tonne de pseudo-experts, t'en as en face de toi de "musulman non pratiquant" ou "mauvais musulman". Figures toi que lorsque l'un de mes coreligionnaires me traite ainsi je lui ris au nez, parce qu'il m'attaque sur un choix personnel et que ma relation avec la religion ou avec Dieu ne le regarde pas. En revanche, tout ce que vois à la télé ou dans la presse me blesse davantage parce que je me sens visé dans une attaque qui est globalisante. Tu vas me dire maintenant ce que je dois penser et qui je dois trouver menaçant dans l'histoire ?

C'est toi qui a une lecture paranoiaque de la chose. L'Islam existe en France depuis des décennies, le vivre ensemble aussi, ces histoires de musulmans obsédés par l'Oumma c'est la meme came que le bullshit facho sur la "dhimmitude".

Sachant que les interventions occidentales ont déjà tué cette décennie quelques centaines de milliers de musulmans, et lisant des appels à régler ce "problème musulman" une bonne fois pour toutes en transformant la région en parking géant, oui j'ai des raisons de m'inquiéter. De toute facon je comparais à l'anti-sémitisme non pas pour l'efficience industrielle du génocide qui a suivi mais pour le caractère irréductible des attaques intellectuelles faites contre les juifs dans les années 30. Je t'invite à lire ce qu'on écrivait dans la presse francaise de l'époqie et chez certains auteurs, tu verras qu'ils n'appelaient à les mettre au four ou à les pendre, probablement aucun de ces relais d'opinion n'a même jamais probablement directement fait du mal à l'un d'entre eux.

Le problème est là UNE HYPER SUSCEPTIBILITÉ : si toi aussi tu confonds que des débats ou même des attaques sur l'Islamisme ou le Salafisme sont égales à des attaques contre tous les musulmans, conservateurs ou non pratiquants, alors OUI clairement tu prouves que le problème existe.

Je suis apparenté à la communauté catholique par descendance, pourtant je ne me sens pas concerné, ni blessé quand on se moque/critique les groupes qui font la messe en latin et qui ont 6 enfants minimums.

Un état théocratique musulman ?

Évidemment que non mais on peut quand même critiquer que des aménagements demandés au nom de l'Islam dans la vie de tous les jours sans se faire traiter d'Islamophobes ou d'extrêmes droites ? C'est possible ou c'est toi qui délivres les brevets de fascho ? (ça serait comique vu mon passé).

(osculation des femmes en hôpital uniquement par des femmes médecins, heure d'ouverture séparée homme femme pour la piscine et que je sais-je encore?)

Est-ce une demande globale des Musulmans ? NON  

Est-ce que la demande vient de Musulmans au nom de l'Islam ? OUI.

Oui tu vas dire ce sont des détails mais il faut bien que j'illustre mes propos.

Est-ce qu'on peut dire que mettre sur le même pied les dessins de Charlie et la vidéo US, c'est débile?

Je n'ai jamais dit ce que tu me prêtes sur Zeimmour, tu peux relire mes posts.

Sachant que les interventions occidentales ont déjà tué cette décennie quelques centaines de milliers de musulmans,

Ca c'est pas fin non plus, c'est pile poil pour justifier la théorie du choc des Civilisations.

Si tu crois vraiment que les US (et l'Occident dans son ensemble , allez vive les amalgames) ont envahi l'Irak pour casser du Musulmans , tu es quand même aussi vachement parano (puisque tu distribues les colibets). Pense Pétrole, pense relations Arabie Saoudite-USA, pense opposition Chiites sunnites, pense obligation de solidarité bête et méchante avec les US après 9/11... (en plus tu sais tout cela, tu es juste tout énervé là).

L'Islam existe en France depuis des décennies

Oui mais l'islamisme politique est tout récent lui.

e t'invite à lire ce qu'on écrivait dans la presse francaise de l'époqie et chez certains auteurs, tu verras qu'ils n'appelaient à les mettre au four ou à les pendre, probablement aucun de ces relais d'opinion n'a même jamais probablement directement fait du mal à l'un d'entre eux.

Tout a fait d'accord, les discours bien ciselés sont de vrais armes pour ceux qui savent les faire et peuvent pousser des groupes à des actions qui ne sont même pas dites textuellement. C'est d'ailleurs le seul reproche qu'on pourrait faire à Dieudonné, mais je digresse fortement.

Seulement, désolé, mais ces discours ne sont pas des exclusivités du méchant monde occidental contre les victimes musulmanes. Y a partout, dans des églises, dans des synagogues et dans des mosquées et sur des tribunes politiques principalement situées en dehors de l'Occident (souvent pour des raisons de politiques intérieurs d'ailleurs).

C'est le propre de l'humanité, le besoin d'adversaire pour s'unir. En cela, nous sommes tous égaux.

Link to comment
Share on other sites

je suis désolé mais ça c'est un discours victimaire. Edit: je retire car en deuxième lecture le constat sociale posé par l'article est incontestable.

Et en terme de parano "Pour sauver la République", c'est pas mal comme discours angoissant.

Ça revient à dire que si on s'oppose à des extrémistes religieux, on s’oppose à tous les Musulmans. Qu'il n'y a donc qu'un groupe, indissociable LES Musulmans.

Par contre ca, 100% d'accord,

Oui, il est temps de dénoncer l’hypocrisie des véritables responsables de la déliquescence dans laquelle sombre peu à peu notre pays. Ceux qui agitent le chiffon rouge de l’islamisme radical pour nous faire oublier que cette forme effrayante de contestation trouve ses sources dans le chômage de masse, la ghettoïsation des populations, la perpétuation de l’arrogance coloniale et un abandon total des valeurs voulues par les fondateurs de la République.

Et les cités à la française sont une véritable catastrophe !

Link to comment
Share on other sites

Sachant que les interventions occidentales ont déjà tué cette décennie quelques centaines de milliers de musulmans, et lisant des appels à régler ce "problème musulman" une bonne fois pour toutes en transformant la région en parking géant,

Cette remarque est d'une ânerie sans nom, surtout quand on regarde tous les conflits de l'occidents depuis 20 ans... L'occident à même défendu des musulmans contre des chrétiens au Kosovo et en Bosnie. L'occident ne réfléchie plus ses intérêts mondiaux en fonction de la religion depuis bien longtemps.

Et les attentats des islamistes contre d'autres musulmans ont fait combien de mort cette décennie ?

Link to comment
Share on other sites

Je ne peux que plusoyer, la question "L'Islam est il soluble dans la republique" considere alors que des millions de musulmans ne peuvent pas du tout s'integrer a cause de questiosn religieuses, ce qui est d'une anerie sans nom.

Alors, oui, il y des cas de polygames, mais ils sont peu nombreux a ce que l'on sait, et ca n'est pas la premiere fois que quelqu'un utilise la religion comme raison pour justifier l'usage qu'il fait de sa bite.

Non. Une question entraîne une réponse qui se situe entre OUi et NON en passant par PEUT-ÊTRE, OUI MAIS ou ON SAIT PAS.

Désolé mais déduire une réponse unique d'une question "honnêtement posée" est parano (désolé mais comme le terme est à la mode)

Link to comment
Share on other sites

Cette remarque est d'une ânerie sans nom, surtout quand on regarde tous les conflits de l'occidents depuis 20 ans... L'occident à même défendu des musulmans contre des chrétiens au Kosovo et en Bosnie. L'occident ne réfléchie plus ses intérêts mondiaux en fonction de la religion depuis bien longtemps.

oui j'en suis conscient, je te parle de la façon dont les guerres d'Afg et Irak ont été vendues au public, tu oublies les chrétiens fondamentalistes aux USA, les ultras d'Israel, etc, ok on leur a dit ce qu'ils voulaient entendre pour aller faire des guerres.

Et les attentats des islamistes contre d'autres musulmans ont fait combien de mort cette décennie ?

Des dizaines de milliers. Le point commun entre les deux, ce sont les musulmans qui meurent en masse.

/parano on

Si on voulait précipiter les "modérés" dans les bras des extremistes on ne s'y prendrait pas autrement.

/parano off

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de l'intégration des musulmans dans la société occidental, je pense qu'une majorité de la communauté musulmane a pu le faire sans trop de problème.

Pour moi le problème se compose surtout :

- de la stigmatisation (comme précisé sur les post précédents)

- du regard que l'on peut avoir, qui est une conséquence de cette stigmatisation, exacerbée par certains médiats

- et d'un autre côté la fuite en avant des responsable qui minimisent les exaction extrémistes

- Ajoutons à cela ce problème d'hypersusceptibilité, qui est totalement contradictoire avec le principe de "tolérance et liberté d'expression"

- "l'évolution du dogme religieux" (je sais pas trop comment définir cela) je veux dire par là la volonté de faire évoluer sa religion par rapport à la société contemporaines ainsi qu'aux lois du pays où l'on vit

- le respect de l'autre, le libre arbitre...

et j'en oublie certainement

Mais pour résumé si d'un côté une minorité s'agite pour le moindre couac et fait se braquer les projecteurs sur ceux qu'ils prétendent représenter et de l'autre un sentiment de volonté de perturbation de leur part forcément il n'en découlera rien de bon.

Link to comment
Share on other sites

Le problème est là UNE HYPER SUSCEPTIBILITÉ : si toi aussi tu confonds que des débats ou même des attaques sur l'Islamisme ou le Salafisme sont égales à des attaques contre tous les musulmans, conservateurs ou non pratiquants, alors OUI clairement tu prouves que le problème existe.

Bravo Chaps, je m'incline  :happy:

Alors si un musulman non pratiquant, éduqué et adhérant aux valeurs "libérales" occidentales (droits de l'homme, libertés, féminisme, etc) te dit qu'il trouve ces attaques globales et incessantes plutôt blessantes c'est que, au choix :

1-Il y a peut être du vrai, on en fait trop.

2-Les musulmans sont génétiquement modifiés par la lecture d'une sourate magique durant leur enfance qui les rend hyper-susceptibles toute leur vie.

Et si tu veux sincèrement comprendre, il ne suffit pas de transposer ce problème aux catholiques (et aux éventuelles critiques/railleries dont ils peuvent faire l'objet), il y a trop de différences entre la situation des deux communautés, les passifs historiques et l'intensité des critiques : je te propose plutôt de t'imaginer musulman et regarder tout ce qui passe à la télé et dans la presse.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...