Recommended Posts

https://www.lemondedelenergie.com/dollar-australien-charbon-chine/2019/02/22/ (22 février 2019)

Le dollar australien a été chahuté dans la nuit de jeudi à vendredi par des informations de presse selon lesquelles les exportations de charbon australien vers la Chine seraient bloquées par Pékin, ce que dément Canberra, dans un contexte de relations diplomatiques qui se tendent entre les deux pays.

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/australie-un-tribunal-invoque-le-rechauffement-climatique-pour-rejeter-un-projet-de-mine-de-charbon_3181625.html (8 février 2019)

Un tribunal invoque le réchauffement climatique pour rejeter un projet de mine de charbon.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un parti australien anti-immigration prend le nom de «Gilets jaunes»

Citation

L’Australian Liberty Alliance («Alliance pour la liberté australienne»), petit parti créé en 2015, classé à droite et hostile à l’immigration, a officiellement adopté le nom de «Gilets jaunes Australie». Un choix qui entend parier sur la popularité du mouvement de contestation à l’œuvre en France depuis novembre 2018, en vue des élections législatives fédérales prévues pour le premier semestre 2019. Les Australiens sont appelés aux urnes pour élire une nouvelle Chambre des représentants (151 sièges) mais aussi renouveler une grande partie du Sénat (40 sur 76 sièges). 

https://francais.rt.com/international/60856-parti-australien-anti-immigration-prend-nom-gilets-jaunes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/02/2019 à 19:44, collectionneur a dit :

Un milliardaire chinois qui était un peu trop généreux avec les politiciens australiens déclaré persona non grata en Australie :

http://www.lefigaro.fr/international/2019/02/07/01003-20190207ARTFIG00135-huang-xiangmo-ce-milliardaire-chinois-dont-l-australie-ne-veut-plus.php#

Les médias australiens continuent à traquer les signes d'influence chinoise.

Dernier cas en date:
Un conseil municipal de Sydney a consulté le consulat chinois local, avant de mettre fin à un partenariat avec un journal lié au Falung Gong.
https://www.smh.com.au/national/nsw/council-committee-sought-opinion-of-chinese-consulate-on-newspaper-s-sponsorship-20190416-p51enj.html

La position habituelle du gouvernement chinois sur ce type d'affaire, c'est que c'est purement du business, pas une ingérence dans les affaires australiennes.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, rogue0 a dit :

Les médias australiens continuent à traquer les signes d'influence chinoise.

Dernier cas en date:
Un conseil municipal de Sydney a consulté le consulat chinois local, avant de mettre fin à un partenariat avec un journal lié au Falung Gong.
https://www.smh.com.au/national/nsw/council-committee-sought-opinion-of-chinese-consulate-on-newspaper-s-sponsorship-20190416-p51enj.html

La position habituelle du gouvernement chinois sur ce type d'affaire, c'est que c'est purement du business, pas une ingérence dans les affaires australiennes.

"Il faut comprendre que l'événement se déroule depuis 2002 ou 2003 et que le consulat l'a soutenu dès le premier jour ", a déclaré le Cr Badalati.

Dans la mesure où vous coorganisez un événement avec le Consulat de Chine, il ne faut pas s'étonner que ce dernier ait son mot à dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/07/2018 à 15:00, rogue0 a dit :

L'Australie étend son programme d'aide au développement, et aux infrastructures pour ses "voisins" du Pacifique.

https://www.scmp.com/week-asia/geopolitics/article/2157169/china-real-reason-australias-pumping-cash-pacific

L'objectif est clair : ne pas laisser le champ libre à Pékin, très actif dans la région pour Belt & Road (cf Vanuatu).
Les "voisins" ont du coup la possibilité de faire jouer la concurrence (un peu comme entre Taipei et Pékin)

C'est vrai que pour l'instant, les USA sous Trump n'ont pas de réponse claire pour contrer l'initiative Belt & Road.

Révélation

Certains alliés (Japon, Australie) continuent à jouer la carotte ( cad sortir le portefeuille pour financer leurs projets), et le Japon a porté à bout de bras la zone de libre échange ex-TPP (abandonné par les USA)

Mais la présidence Trump semble plutôt porté sur le désengagement de tout engagement à l'étranger (et sur le bâton...)
Donc, à moins de faire pression sur les BRICS, bloquer les flux de capitaux chinois, ou favoriser des "regime change", ou faire des blocus, je ne vois pas trop de contre mesure efficace au plan chinois...

 

Suite logique du raisonnement.

https://www.australianforeignaffairs.com/
https://www.theguardian.com/world/commentisfree/2019/jul/15/australia-must-prepare-for-a-chinese-military-base-in-the-pacific

Hugh White, un influent chercheur australien (ex conseiller du gouvernement : auteur du White Paper Australien de Défense 2000) a publié plusieurs papiers disant que l'Australie ne pourra pas bloquer ad vitam les (vagues) projets d'installation base chinoise* à proximité de l'Australie , en tout cas pas seulement avec du soft power / diplomatie / chéquier.
(* projets toujours niés jusqu'à présent)

Il recommande tout simplement le réarmement de l'Australie, pour s’équiper de capacités offensives suffisantes pour neutraliser les futures bases.
Pour lui, ça sera plus économique et plus dissuasif que de tenter de lutter contre le chéquier de Pékin.
--------------------------

Ce n'est pas qu'un faucon de plus:

Un article du NYT antérieur (juin 2019) résumant la position australienne, et citant le même auteur:

https://www.nytimes.com/2019/06/11/world/australia/china-military-asia.html

En gros, ils sont coincés entre l'alignement traditionnel sur les USA, et l'importance des liens commerciaux avec les chinois.
D'où les appels répétés à calmer la guerre commerciale en cours.

Et (à confirmer) ils ne seraient plus certains que les USA l'emportent en cas de confrontation avec la Chine ...
En tout cas, ils doutent de la pérennité de la présence US dans la région (encore plus depuis l'ère Trump).

Ledit auteur recommande de ne pas suivre aveuglément les USA contre la Chine (que ce soit en guerre commerciale, ou en confrontation militaire)

-----------------------------------------------------------------------------

https://www.theguardian.com/world/2019/aug/04/mike-pompeo-urges-australia-to-stand-up-for-itself-over-trade-with-china?CMP=share_btn_tw

En visite officielle, Mike Pompeo harangue les australiens à rejoindre la bannière US.
En réponse aux thèses de ce chercheur, ils les incite à "ne pas vendre leur âme pour du soja" (sic).

Edited by rogue0
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2019/04/20/les-vegans-australiens-entrent-en-guerre-contre-les-abattoirs_5452788_4500055.html (20 avril 2019)

Les végans australiens entrent en guerre contre les abattoirs

Le chef du gouvernement est immédiatement monté au créneau pour dénoncer l’attitude « scandaleuse et anti-australienne » de ces militants. « Une forme d’activisme qui va à l’encontre des intérêts nationaux », s’est-il étranglé sur les ondes de la radio 2GB.

Sur l’île-continent, l’élevage compte pour 40 % de la production agricole et rapporte chaque année plus de 60 milliards de dollars australiens (38 milliards d’euros) à l’économie du pays. Le secteur s’appuie sur une forte demande locale et régionale, l’Australie étant l’un des premiers exportateurs de viande ovine et bovine de la planète.

https://www.aufeminin.com/news-societe/vegans-ils-sont-condamnes-a-300-heures-de-travaux-d-interet-generaux-pour-avoir-mal-nourri-leur-enfant-s4003978.html (22 août 2019)

Vegans, ils sont condamnés à 300 heures de travaux d'intérêt général pour avoir mal nourri leur enfant

A Sydney, en Australie, des parents soumettaient à leur fille une alimentation vegan. Les conséquences se sont avérées très lourdes pour la santé de l'enfant.

Au moment où la polémique a éclaté, la fillette était âgée de 19 mois mais elle paraissait avoir trois mois. Ses parents, vegans, ne la nourrissaient pas convenablement à cause de leur conviction. Mais ce régime végan stricte pour un bébé a eu de lourdes conséquences sur leur enfant. En effet, elle a été victime de malnutrition. En réalité, elle était si mal nourrie qu'à 19 mois, ses dents n'avaient toujours pas poussé et elle souffrait d'une maladie osseuse. Tout ceci, c'est sans compter le fait que la petite fille n'était pas vaccinée. Son alimentation, entièrement vegan, était composée d'avoine, de pommes de terre, de beurre de cacahuète, de riz, de tofu, de pain ainsi que de fruits. Elle n'avait pas de suppléments nutritionnels à côté de cela. Aujourd'hui, âgée de 3 ans, elle a besoin de faire de la physiothérapie et est sous traitement afin de stimuler sa croissance qui est, par conséquent, très en retard.

  • Confused 2
  • Sad 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/environment/2019/aug/30/only-10-of-sugarcane-growers-in-reef-catchment-properly-managing-runoff (30 août 2019)

Moins de 10% des producteurs de canne à sucre dans les bassins versants de la Grande Barrière de Corail utilisent des pratiques de gestion des terres appropriées pour la santé des récifs, selon un important rapport qui souligne la nécessité de nouvelles réglementations proposées par le gouvernement du Queensland.

Le secteur de la canne à sucre a été classé "E" - ou "très médiocre" - globalement avec un taux d'adoption de pratiques agricoles améliorées de seulement 9,8%. L'objectif pour 2025 est de 90 %.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nytimes.com/2019/09/15/world/australia/chinese-students-hong-kong.html (15 septembre 2019)

"Le récit simple selon lequel les étudiants chinois aiment la Chine et que les sino-australiens aiment Hong Kong est tout simplement faux. Il y a un mélange beaucoup plus complexe d'attitudes ", a déclaré Salvatore Babones, professeur agrégé et sociologue à l'Université de Sydney qui travaille en étroite collaboration avec les étudiants chinois sur le campus.

"Beaucoup d'étudiants chinois ici voudraient s'exprimer ", a déclaré un étudiant en droit de l'Université de Sydney et partisan des protestations de Hong Kong qui a demandé l'anonymat parce que sa famille a reçu un avertissement des agents de sécurité chinois. "Mais ils ne se sentent pas en sécurité pour le faire." Il a ajouté : "Nous ne savons pas en qui nous pouvons avoir confiance."

"Nous ne différencions pas vraiment le pays, la culture, les gens, le gouvernement. Si vous en critiquez un, vous critiquez les quatre ", a déclaré l'étudiant chinois dont la famille a reçu la visite de responsables de la sécurité chinoise.

"Beaucoup de gens en Chine peuvent vaguement sentir l'absurdité de leur vie ", a dit l'étudiant. "Mais il faut du cran pour affronter la réalité de la dictature. C'est dur et effrayant."

Carrie Wen, rédactrice en chef d'un journal étudiant de l'Université de Sydney, a déclaré que plusieurs étudiants chinois lui avaient demandé de modifier un reportage sur la suppression par des étudiants chinois d'un tableau contenant des notes collées exprimant des opinions sur les manifestations à Hong Kong, un mur appelé Lennon. Les étudiants ont dit que l'article devrait inclure davantage de leurs points de vue.

Mais beaucoup de ses amis qui assistent aux manifestations pro-Pékin, a-t-elle dit, ne pensent pas beaucoup à la politique. "Ils ne pensent qu'à leur propre identité", dit-elle. "Ils ne veulent pas délibérément faire de mal."

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,121
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries