Kelkin

Members
  • Content Count

    1,917
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    21

Everything posted by Kelkin

  1. Bah ils ont attendu 41 ans pour remettre en question le résultat du référendum de 1975, donc il serait historiquement cohérent d'attendre 2057 pour le prochain.
  2. Ils ont approuvé le principe d'implémenter l'accord de retrait sous forme de législation, mais ont refusé le calendrier (certe très serré) demandé par Johnson pour faire ça. Et donc pour le moment on en reste à l'intention, pas à l'action.
  3. Le truc, c'est que laisser des zones non-pesticidées en bordure de champs permet de retarder l'apparition de résistances aux pesticides. En insistant pour pouvoir empoisonner chaque cm² de leur terrain au nom de la maximalisation de la production à court terme, ils se flinguent sur le moyen et le long terme.
  4. Plus que "des Catalans aussi étaient franquistes", ce qui m'intéresse c'est "des Catalans franquistes ont viré indépendantistes après 1978".
  5. Pour vraiment rendre le F-35 indétectable, les Américains devraient mettre au point des hangars furtifs.
  6. Bah on organise un petit exercice naval impromptu entre les différentes marines de l'UE, et on invite aussi le RU et la Norvège à participer, si chacun envoie une frégate on arrive à 20. (Bon, après, certains pays comme Chypre ou l'Irlande ont une marine trop petite pour avoir des frégates et ont seulement des patrouilleurs.)
  7. Kelkin

    Le F-35

    L'Alaska n'est pas un état contigu ! Et le District de Columbia n'est pas un état du tout (juste un "district").
  8. La situation au Liban est très instable depuis longtemps (et les manipulations de la Syrie et d'Israël n'ont jamais rien arrangé). Je comprend parfaitement à la fois le ras-le-bol face à un système corrompu et l'inquiétude face au chaos qui suivrait l'effondrement de ce système.
  9. Mission accomplie : tout un peuple à enfin appris comment les Américains doivent être traités.
  10. Franchement les marines européennes devraient envoyer une vingtaine de frégates pour escorter le navire d'ENI. Peut-être appeler ça "Opération Lépante" pour mieux faire passer le message.
  11. Petit rappel historique : "il faut bâtir l'Europe de la défense !" "Non, ça va faire double emploi avec l'OTAN!" C'est la conversation qui a tourné en boucle pendant des décennies. Maintenant, l'Europe se rend compte qu'elle ne peut pas agir sans l'OTAN car elle ne s'en est jamais donné les moyens car "ça ferait double emploi". Les moyens, il faut se les donner. C'est trop tard pour cette crise ci, mais il est encore temps pour les crises futures, qui sont amenées à être de plus en plus nombreuses avec le réchauffement climatique, la raréfaction du pétrole, et le désir génocidaire des Américains de continuer à semer le chaos sur les frontières de l'Europe histoire de garder un semblant de contrôle.
  12. Des noms ! J'ai un peu de mal à réconcilier ça avec Òmnium Cultural se trouvant fermée d'autorité par le gouvernement Franco en 1963, et devant poursuivre dans la clandestinité. L'idéal ce serait des références crédibles et consultables sur Internet histoire de pouvoir être balancées aux tenants du "l'Espagne n'a jamais cessée d'être franquiste".
  13. L'OTAN est un système de défense de l'Europe par l'Amérique, pour l'Amérique. Ce qui signifie que l'Amérique interviendra pour défendre l'Europe si c'est dans l'intérêt de l'Amérique de défendre l'Europe... Le résultat est d'une part une atrophie des capacités de défenses et d'intervention européennes car l'Amérique s'en occupe, et d'autre part un alignement politique de l'Europe sur l'Amérique afin que le système continue de bénéficier aux Américains. Avec la chute du bloc de l'Est, et la fin du Pacte de Varsovie, quel est encore le rôle réel de l'OTAN maintenant ? Pendant la guerre froide, on pouvait comprendre que l'Europe de l'Ouest se sentait le besoin d'un protecteur ayant plus de profondeur stratégique. Mais de nos jours ? Les pays du Pacte de Varsovie sont maintenant, pour la plupart, dans l'Union Européenne. L'OTAN est utile pour le côté logistique, mais en même temps parasite la construction d'une alternative européenne qui ne dépendrait plus du bon vouloir des Américains. Là, on a un exemple parfait du résultat : les pays d'Europe sont indignés de l'abandon des Kurdes par Donald Trump, mais ne peuvent rien faire -- ils n'ont pas les capacités, politique comme technique, d'intervenir pour se substituer aux couards américains. L'Europe est un tigre de papier sans dents, grâce à l'OTAN. Quand à éjecter la Turquie de l'OTAN, pourquoi ? L'OTAN a intégré le Portugal sous "l'état nouveau" de Salazar (membre fondateur en 1949), la Grèce (membre depuis 1952) n'a pas été éjectée pendant la dictature de Colonels. Les massacres commis par les pays membres de l'OTAN pendant les guerres d'indépendance de leurs colonies n'ont pas causé d'expulsions non plus. L'OTAN est donc une structure parfaitement compatible avec la dictature brutale et les crimes de guerre, il n'y a aucune justification à en chasser la Turquie.
  14. Oh, il assume, il a appelé tous les dirigeants de l'UE pour leur dire que la demande d'extension est la lettre du Parlement, pas la sienne, et qu'il pense que c'est une erreur. Les députés britanniques avaient en effet pris soin ce rédiger eux-même la lettre de demande d'extension que Johnson devait envoyer verbatim, ce qu'il a fait en envoyant une simple photocopie. Du coup, par cette ficelle, il obéit à la lettre de la loi Benn en en piétinant l'esprit. C'est bien joué.
  15. Sans les USA, pas de cartels, c'est les américains qui fournissent l'argent (en achetant leurs drogues) et les armes.
  16. https://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-50112924 BoJo envoie la lettre... sans la signer, et en la joignant à une lettre signée dans laquelle il demande à ne pas avoir d'extension.
  17. Kelkin

    Drone aérien

    Mon principal souci avec cette approche, c'est qu'il faut, pour chaque parachutiste largué, un C-130, un drone porteur, et une jeep de récupération. Du coup on a intérêt à ce que ce soit un super-rambo, genre Tanya de Red Alert, parce qu'on ne va pas pouvoir en larguer beaucoup. Vu qu'il y a une zone de récupération pas si loin de la zone cible, ne serait-il pas plutôt possible de transporter les gugusses avec des engins à roues ? Ah ben du coup ils ne se parachutent pas, oui, c'est bien dommage.
  18. Allez, on va virer européiste béat le temps d'un commentaire. Point de vue européen et pro-européen : le Brexit est l'occasion en or de se débarrasser des boulets qui freinent et sabotent la construction européenne depuis qu'ils y sont entrés ; De Gaulle avait raison, on n'en serait pas là si Pompidou avait eu un minimum de vision et d'envergure au lieu de simplement chercher à plaire aux banquiers et aux constructeurs d'automobiles. En virant les Anglais, on peut enfin avancer un peu sur les questions de la défense et de la sécurité commune, et des réformes nécessaires à l'eurozone (il est utile de se souvenir de comment on est arrivé au Brexit, d'ailleurs). Mais c'est absolument impossible de faire quoi que ce soit tant qu'on reste ainsi paralysé par le Brexit infini et éternel. Il y en a marre. Il y a énormément de défis à relever, que ce soit pour la protection de l'Europe sur ses frontières, pour les questions environnementale, pour la portée diplomatique réelle de l'Europe, pour la défense de son économie et de son industrie dans le commerce mondial, et caetera. Mais au lieu d'avancer, on fait du surplace parce qu'il faut commencer par régler le Brexit, et là c'est Westminster qui règle la danse, Westminster qui a enfin trouvé le moyen parfait de saboter le projet européen jusqu'à sa mort complète, avec la stratégie du Brexit interminable. Si des Britanniques en meurt, ben tant pis pour eux, il y a d'autres gens qui souffrent ailleurs dans le monde, faut-il faire rentrer leurs pays dans l'UE à titre humanitaire ? Moi je verrais bien la Corée du Nord en tant que membre de l'UE pour mettre les Coréens à l'abri de la pénurie, tient, ça serait drôle.
  19. Mieux vaux payer un pot cassé maintenant que 30000 pots cassés demains. Ce sera le résultat des décisions des "représentateurs" britanniques, c'est à dire les choix souverains de la nation. En France on a des patients qui meurent parce que nos politiciens choisissent de fermer les hôpitaux au nom de la gestion à courte-vue, et pourtant on n'a pas de frexit en cours.
  20. Westminster a pondu quelque chose d'invraisemblable. L'amendement Letwin, qui serait mieux nommé Letlose, demande à ce que l'accord de sortie ne soit ratifié qu'après la législation implémentant ses conditions. Ce qui signifie qu'il va falloir longtemps pour pouvoir le ratifier puisque tout le côté technique de l'accord doit passer d'abord. Le but étant de forcer le déclenchement de la loi Benn demandant à Johnson de reporter le Brexit en cas d'absence d'accord. On empêche l'accord de pouvoir avoir lieu avant la date et BoJo est contraint à demander le report, ouf, on va pouvoir continuer à ne rien faire. Dans ces conditions, je souhaite vraiment que le report ne soit soit pas demandé (si BoJo tient bon) soit pas accordé (si Macron tient bon) et qu'on arrive donc à la sortie "no deal", histoire de remettre les pieds sur terre à certains.
  21. Oh c'est la méthode américaine, ça. C'est le Président qui signe mais le Congrès qui ratifie, donc comme ça, ils sont pénards car le Congrès ne ratifie presque jamais.