Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Ben avec des "si" (scie), on coupe du bois, logical captain Kirk... un p'tit cafe pour reveiller les neurones?  :lol: - grilled par Mat -

Bon sinon au pire, y aurait un petit quelque chose qui resterait des Gerboises? c'est a peu pres le bon secteur non?

Boh je sais c'est pas drole... O0

Link to comment
Share on other sites

Arretons de suplier l'Algérie : ça va finir par leur donner des idées. L'Algérie a une occasion unique d'agrandir son territoire là.. (etre supplié pour envahir, ça c'est le fin du fin)

Je comprend pas qu'ils aient pas déjà sautés sur l'occasion.

 Si on avait pas des otages là bas avec  comme conséquence la nécessité de s'impliquer je dirais que ce serait bien de regarder le match à la télé voir comment tout ce beau monde va s'y prendre sous la férule du tandem Américano-Algérien sachant que personne sur place semble vraiment vouloir de nous.

 S'ils s'en sortent tant mieux, d'une certaine manière ils nous auront permis de définitivement tourner la page Africaine et tant pis pour les nostalgiques des ses aventures, si ça foire et que les méchant débordent sur toute la sous région pour finalement remonter vers le nord on viendra peu être toqué à notre porte avec la politesse et les usages en rapport avec l'urgence de la situation.

Assez d'accord : c'est une belle connerie de la part des djihadistes de nous prendre des otages. Ils ont rien compris au film. ... ou alors ils ont étés trop habitués à toucher le jackpot..

Credit a Hollande quand meme : ça change des débuts lamentables de son prédécesseur sur ce genre de sujet (Bettancour la Colombienne, l'autre au Tchad, les infirmières Bulgares, etc...)

Euh...

Je te trouve un petit peu trop optimiste  :P

Oui, l'armée française leur mettrait sans problème une branlée à condition qu'ils fassent la même guerre que nous !

Ce qui ne sera jamais le cas ! En effet, dès qu'une armée régulière va pointer son nez devant GAO, ces gugus ne vont pas chercher à défendre leur position coute que coute avec une défense coordonnée  car ils ne peuvent et ils ne savent pas FAIRE !

gaffe quand meme : quand ils décident de combattre jusqu'a la mort c'est pas toujours évident.

Le grand risque, c'est qu'ils se retirent pour mener ensuite des opérations de guerilla ,avec un harcèlement quotidien comme le font leur collègues en AFSTAN.

pourquoi un risque ? qu'est ce qui nous empeche :

1) de rendre les villes aux population puis se barrer. Et si il faut revenir, ben.. revenir.

2) de faire pareil : marauder, tendre des embuscades, les harceller, attaquer leur ravitaillement, et pas trop insister si ça resiste trop et qu'on a pas du assez lourd sous la main ?

En cas d'intervention, la collaboration avec les touareg et le soutien des maliens seront ESSENTIELLE pour mener à bien cette opération.

certainement. On a pas de certitudes sur l'accueil des locaux. Le seul moyen de le savoir c'est d'aller tater le terrain sans trop s'engager, y faire un petit tour et puis s'en va. Mais ça suppose d'avoir déjà pris des contacts, voir si l'information circule bien entre nous et les Touaregs.

En en tout cas l'Azawad j'y voit bien un status à la Somaliland, une indépandance de fait si ce n'est formelle.. tant qu'ils mettent sur la gueule des Djihadistes ou cooperent avec nous si ils sont trop turbulents et/ou s'en prennent aux français.

Link to comment
Share on other sites

Arretons de suplier l'Algérie : ça va finir par leur donner des idées. L'Algérie a une occasion unique d'agrandir son territoire là.. (etre supplié pour envahir, ça c'est le fin du fin)

Je comprend pas qu'ils aient pas déjà sautés sur l'occasion.

C'est de l'accusation gratuite et sans fondement là. Faudra m'expliquer quel pourrait être le début d'intérêt pour l'Algérie de faire une telle chose. Il n'y a pas de pétrole, tout à reconstruire, un mouvement indépendant touareg, et pour le reste de la population aucun lien avec l'Algérie...
Link to comment
Share on other sites

C'est de l'accusation gratuite et sans fondement là. Faudra m'expliquer quel pourrait être le début d'intérêt pour l'Algérie de faire une telle chose. Il n'y a pas de pétrole, tout à reconstruire, un mouvement indépendant touareg, et pour le reste de la population aucun lien avec l'Algérie...

Aucun interet d'envahir effectivement, par contre intervenir peut etre tres interessant pour l'Algerie, mais ca risque de faire monter quelques tension avec d'autres voisins.

L'Algerie gagnerai beaucoup en image de puissance regionale, passant d'une puissance potentielle a une puissance reel. Et puis en intervenant ils s'enlevent une epine du pied avec une source d'agitation a leurs portes.

Link to comment
Share on other sites

Sans parler du terrain qui n'est absolument pas le même, ni des motivations qui au Mali sont elles aussi différentes: il y a le feu dans l'arrière cuisine d la maison et il va falloir aller l'éteindre.

+1

+1 gibbs

"un battle group inter-arme ,nos FS et le PB serait réglé ..."

Je pense que ça serait un peu + compliqué que ça (ne jamais sous-estimer une tâche, on voit ou ça peut mener)

mais il est vrai que si on y met les moyens adapté (je pense par exemple si l'expertise de l'algérie au Sahel peut nous apporter les bonnes infos) ça pourrait faire un carton.

Enfin, avec des "si"...

je ne sous-estime pas non plus l'ennemi  ;)

mais je reste optimiste sur nos capacités  =)

de plus il faut éviter d'attendre que des internationalistes islamistes arrivent en trop grand nombre ,car avec le temps qui passe sa peut motiver les "volontaires" .

Euh...

Je te trouve un petit peu trop optimiste  :P

Oui, l'armée française leur mettrait sans problème une branlée à condition qu'ils fassent la même guerre que nous !

Ce qui ne sera jamais le cas ! En effet, dès qu'une armée régulière va pointer son nez devant GAO, ces gugus ne vont pas chercher à défendre leur position coute que coute avec une défense coordonnée  car ils ne peuvent et ils ne savent pas FAIRE !

je pense que tu sous-estime nos capacités d'adaptation ,et qu'on peu largement géré tactiquement .

avoir un battle group ,s'est pas forcément foncé dans le tas direct mais s'est aussi mettre la pression (les Roumis sont arrivé )et permettre à nos FS et moyen d'observation de s'en faire un maximum lors de leur phase de désengagement .

enfin je pense qu'il y a un paquet de tactique qui pourrait faire l'affaire .

On l'a vu avec les TALIBANS qui se sont désintégrés quand l'alliance du nord a mené l'offensive de reconquète.

sauf que là ,si on encadre bien et qu'on montre qu'on revient quand on veut ,sa sera pas aussi simple .de plus la population aura pas envie de les revoir ,donc ils auront jamais de pied à terre (la population renseignera ) et ne pourra pas agir comme un poisson dans l'eau .

On est à des années lumières des somaliens de Mogadischio qui défendaient chaque morceau de trottoire avec acharnement.

comparaison n'est pas raison .

il y a eu les combats de l'armée Française à Mogadiscio ,on s'aperçoit que les Somaliens s'est pas non plus du" infaisable" (et on avait pas les moyens des US )  . s'est surtout une volonté politique qui à manquer ,car on avait un mandat ONU qui prenait pas en compte le contexte .

un truc à rappelé ,mais juste après l'affaire "chute du faucon noir" (quelques jours plus tard ),les Somaliens ont bien cru que les US allaient revenir ,faire débarqué les Marines et qu'eux les Somaliens se feraient ratiboisé ,car déjà ils avaient bouffé un paquet de mun (rien qu'en RPG ) pour s'occupé des US (jour de "la chute du Faucon noir") .

les US qui pour une fois s'était investit dans l'humanitaire (comme au Liban avec un autre contexte ) ben on fait marche arrière (comme au Liban après les attentats contre les Marines )  étant donné que les US étaient encore dans le contexte zéro mort de la 1°guerre du golfe en se qui concerne la Somalie et que le Liban ben s'était le début des années 80 ,peu de temps après le Vietnam et ses pertes .

je suis sur que si on aurait eu l'intervention humanitaire en  Somalie  au moment du 11 septembre ,la donne aurait pas était la même .

Le grand risque, c'est qu'ils se retirent pour mener ensuite des opérations de guerilla ,avec un harcèlement quotidien comme le font leur collègues en AFSTAN.

sauf que nous on sera plus la en permanence .et en supposant qu'on reste un peu ,vu la configuration de terrain pour faire de la guerilla sa sera pas aisé vu le terrain ,la population etc ...

En cas d'intervention, la collaboration avec les touareg et le soutien des maliens seront ESSENTIELLE pour mener à bien cette opération.

évidemment ,faut toujours agir de concert avec les principaux acteurs ,même si au départ s'est nous qui mènerons la danse .

Avant de chercher à libérer les villes sans savoir quels sera le comportement des occupants vis à vis de la population ce serait bien d'agir avec discrétion et économie de moyens à la périphérie puisque contrairement a ce qui prévalait auparavant nous avons la localisation de gros noeuds de passage.

effectivement .

Aucun interet d'envahir effectivement, par contre intervenir peut etre tres interessant pour l'Algerie, mais ca risque de faire monter quelques tension avec d'autres voisins.

L'Algerie gagnerai beaucoup en image de puissance regionale, passant d'une puissance potentielle a une puissance reel. Et puis en intervenant ils s'enlevent une epine du pied avec une source d'agitation a leurs portes.

je pense que l'Algérie qui a calmé le jeux avec les islamistes sur le territoire Algérien préfère évité une remonté de tension en interne ,et qu'elle préfère voir les Islamistes ailleurs que chez elle .

car la source d'agitation à ses portes ,s'est surtout la source d'agitation qui était sur son territoire avant .

donc l'Algérie qui a réussi à les mettre en dehors du pays (les plus ultra des islamistes pro lutte armée ) ,elle préfère les voir loin du pays .

Link to comment
Share on other sites

Algérie, France, USA.... le Pb c'est pas qu'elle armée régulière pourrait virer les barbus dehors.

Le Pb c'est après, que faire de la zone libérée, combien de temps rester sur place, le coût humain, financier et politique pour cela, le développement économique nécessaire... Et là, du coup, y a pu trop de pays volontaires !

Link to comment
Share on other sites

Algérie, France, USA.... le Pb c'est pas qu'elle armée régulière pourrait virer les barbus dehors.

Le Pb c'est après, que faire de la zone libérée, combien de temps rester sur place, le coût humain, financier et politique pour cela, le développement économique nécessaire... Et là, du coup, y a pu trop de pays volontaires !

ben faut y claquer l'ONU pour la suite .

ONU qui au final s'est aperçus que s'était plus rentable de taper méchamment avant de déployer des casques bleus (douloureuse expérience en Yougo ,ainsi que dans pas mal de pays Africain ) ,donc il préfère qu'on fasse le ménage d'abord et qu'eux l'ONU gère après .

 

Link to comment
Share on other sites

L'Algérie est toujours intervenue au nord Mali, que ce soit par son aviation ou dans des opp spéciales et ce depuis le milieu des années 90. Son retrait remarqué militairement parlant du nord Mali n'est que relatif, l'aviation est toujours présente, mais pour nous le principal soucis c'est les Touaregs, Clinton n'a rien foutue en Algérie, c'est juste des coups de pub à la noix, tant que la question des Touareg n'est pas réglée il n y aura pas d'intervention et ce ne sont pas quelques soldats ouest africains qui vont changer la donne sur le terrain.

@R ce n'est pas l'Algérie qui va prendre le Nord Mali ce sont les maliens qui ont pris le Nord de l'Algérie par milliers avec gosses et bagages! Qu’est-ce qu'on a à fiche d'un autre territoire? le notre nous suffit largement!

Link to comment
Share on other sites

Le gouvernement malien est intéressé par l'achat d'armes russes, a déclaré jeudi aux journalistes le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov. "Je sais qu'on nous a contactés au sujet de la livraison d'armes au Mali. A présent, Rosoboronexport (agence fédérale d'exportation d'armements, ndlr) examine cette possibilité", a fait savoir le ministre. Selon lui, Moscou et Bamako n'ont pas discuté d'une éventuelle participation russe à l'opération militaire contre les rebelles islamistes qui contrôlent à présent le nord du Mali.

suite : http://www.maghrebemergent.info/actualite/fil-maghreb/17502-le-gouvernement-malien-interesse-par-lachat-darmes-russes-ministre.html

Link to comment
Share on other sites

C'est de l'accusation gratuite et sans fondement là. Faudra m'expliquer quel pourrait être le début d'intérêt pour l'Algérie de faire une telle chose. Il n'y a pas de pétrole, tout à reconstruire, un mouvement indépendant touareg, et pour le reste de la population aucun lien avec l'Algérie...

Les cadres d'AQMI sont Algériens, ils viennent d'Algérie donc dire qu'il n ya aucun lien entre la situation au Mali et Alger c'est fort de café!

Link to comment
Share on other sites

Ce sont des centaines de citoyens Algériens en armes, qui ont rejoints le Mali depuis le territoire algérien.

Chaque état doit veiller sur ses frontières, sans le transfert des terroristes d'AQMI vers le Mali il y'a des chances que la situation ne soit pas si dramatique. Donc vous avez une part de responsabilité,  dire que ça ne vous concerne pas faut pas pousser.

Link to comment
Share on other sites

Mali: arrivée d'un avion d'aide humanitaire russe (MSU)

Image IPB

MOSCOU, 3 novembre

Un avion du ministère russe des Situations d'urgence (MSU) avec un chargement d'aide humanitaire a atterri samedi au Mali, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du ministère.

"Parti vendredi, l'Il-76 avec 35,2 tonnes de fret humanitaire (boîtes de conserves, gruaux, couvertures et tentes) a atterri en République du Mali", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

La situation humanitaire au Mali s'est aggravée suite au renversement du président Amadou Toumani Touré par des militaires mutinés le 22 mars dernier. L'armée était mécontente par l'organisation de la répression de la rébellion touareg dans le nord du pays et excédée par le manque de produits alimentaires.

Image IPB

Profitant de la confusion qui s'en est suivie, les rebelles touareg et groupes islamistes ont pris le contrôle des trois grandes villes du nord du pays, Tombouctou, Gao et Kidal, sans rencontrer de résistance de la part de l'armée. Les villes contrôlées par la rébellion touareg étaient en proie à des vols et au chaos, la quasi-totalité des réserves de produits alimentaires et de médicaments ont été volées, et les organisations humanitaires ont dû fuir le pays.

Début avril, le Mouvement national pour la libération de l'Azawad, essentiellement composé de rebelles touaregs, a proclamé l'indépendance de la région d'Azawad.

http://fr.rian.ru/world/20121103/196511835.html

Link to comment
Share on other sites

Ça se précise... O0. D'aprés certaines sources, ce serait la RDC qui aurait payé.

Sukhoi deal for Mali.

Mali is reported to be on the verge of receiving its 1st Sukhoi Su-25 attack aircraft. 2 Su-25s were expected to arrive at Bamako in mid-July (2012).

The aircraft are apparently to be transported to Bamako aboard at least 1 Ilyushin Il-76 chartered in the Ukraine.

The Frogfoots will be delivered together with spare parts & weapons, with Ukraine being the probable source.

CAM Septembre 2012.

Link to comment
Share on other sites

Alors que les chefs d'état-major de la Cedeao se réunissent à Bamako pour finaliser le concept d'opérations pour une intervention au Nord-Mali, l'armée malienne continue de se renforcer.

Petite revue des derniers équipements reçus ou commandés :

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121106131255/cedeao-armement-bamako-interventionmali-bamako-fait-son-marche-aux-armes.html

Link to comment
Share on other sites

Un plan d'intervention dans le nord du Mali pour y déloger les islamistes armés qui l'occupent depuis plus de sept mois, a été adopté par les chefs d'état-major ouest-africains réunis mardi à Bamako, a-t-on appris aujourd'hui auprès des participants à la rencontre. "Nous sommes très satisfaits", a déclaré le chef d'état major de l'armée malienne, le colonel-major Ibrahim Dembélé. "Globalement, le concept (d'opération) a été adopté" et des "troupes amies vont venir ici aider le Mali à reconquérir le Nord', a-t-il ajouté.

Les chefs d'état-major ouest-africains devaient se prononcer sur le "concept stratégique" de la reconquête du nord du Mali, mis au point par des experts internationaux, africains et occidentaux. Ce concept précise la composition de la force, le niveau de participation des pays de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) qui en constitueront le noyau, le financement et les moyens militaires dont elle devra disposer

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/07/97001-20121107FILWWW00403-nord-mali-la-cedeao-a-adopte-un-plan.php

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...