Akhilleus

Questions en vrac "matériel"

Recommended Posts

J'inaugure ce fil...

Question pantalon tactique multi-poches très résistant, utilisable aussi dans le civil (pas de camo) et pas trop cher , y-a-t-il mieux que la marque 5.11 ?

(accessoirement si vous connaissez une boutique dans le Rhône...merci !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'ai usé des tas de 5.11, ça reste très bon à la base .... J'avais la chance de pouvoir m'approvisionner souvent aux USA, avec un futal pour à peine 30 €

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je recherche la photo d'un blindé, ressemblant a un Bov ( slovene ) ou a un ratel  ( sud af )

sans toit, je crois pas qu'il sois actif dans une armée, ni même produit ou que ce sois ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

une question matériel marin  ;)

je voudrais savoir le nom exact de la hampe à crochet utilisée pour accrocher les chaloupes

c'est une espèce de lance avec un crochet

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est encore utilisé ?

Oui, c'est certain. C'est indispensable dès qu'il y a besoin de manipuler le moindre bout, câble ou haussière.

Je crois qu'on s'en sert pour toutes les manoeuvres d'accostage de petites embarcation, d'amarrage, pour les ravitaillements à la mer, et aussi lors des opérations logistiques avec des charges palettisées sous hélico par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question bête :

Image IPB

Pourquoi le tube du mortier de 120 est "fileté" (si c'est un filetage...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Augmenter la surface en contact avec l'air, ce qui induit plus d'échanges de chaleur et donc un meilleur refroidissement du tube, un peu comme les canons fluté

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok merci, ce sont donc des "ailettes" de refroidissement.

Pourquoi les autres tubes d'artillerie n'en sont pas dotés ? (je pense par ex aux 155)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pneus des blindés à roue sont bien à gomme pleine ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Augmenter la surface en contact avec l'air, ce qui induit plus d'échanges de chaleur et donc un meilleur refroidissement du tube, un peu comme les canons fluté

C'est bien un filetage, ca permet le réglage en site, le canon coulissante dans le tube le liant a l’affût.

On voit bien la cinématique ici

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ok, merci à vous  =)

edit : "138th Field Artillery Regiment members assigned to Combined Joint Task Force-Horn of Africa and the French Marine 93rd Expeditionary Mountain Artillery Regiment make ready a 120mm mortar during Exercise Amitie, a multi-lateral training exercise held in the Grand Bara desert, Dec. 10, 2012. "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ok, merci à vous  =)

une petite vidéo avec il me semble l'ancien de chez Raids...

je comprends mieux pourquoi j'ai rien dormi dans le Verdon dernièrement... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Yves Debay, petite pensée pour sa famille surtout aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

dommage grillé par pas mal de monde  :lol: ,j'aurais put te faire une réponse du pourquoi du comment sur le 120 mon cher  Mat  =)

j'ai adoré travaillé sur se mortier  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai adoré travaillé sur se mortier

Moi pas

Surtout qu'à la première sortie de soutien SAN pour un exercice SML l'adjudant chef a pas trouvé mieux que de nous dire de ne pas oublier le seau de colle et la serpillère

quelques jours après dans un autre régiment du coin, y'en a un qu'a effectivement trouvé le moyen de se faire disperser version puzzle (et ceux derrière y ont laissé quelques bouts)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi pas

Surtout qu'à la première sortie de soutien SAN pour un exercice SML l'adjudant chef a pas trouvé mieux que de nous dire de ne pas oublier le seau de colle et la serpillère

quelques jours après dans un autre régiment du coin, y'en a un qu'a effectivement trouvé le moyen de se faire disperser version puzzle (et ceux derrière y ont laissé quelques bouts)

obus a l'envers ??? :O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Explosion de l'obus dans le tube

120 mm à 50 cm de distance ca fait mal

Parait que ca arrivait assez souvent : le 120 etait un mortier avec cordon de départ de coup, pas départ par percussion

Des fois les gars chargaient un second obus en ayant oublié de tirer le premier

Là j'en sais pas plus, c'est plus probablement un problème de munition ou de tube defectueux

C'est encore arrivé cette année d'ailleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi pas

Surtout qu'à la première sortie de soutien SAN pour un exercice SML l'adjudant chef a pas trouvé mieux que de nous dire de ne pas oublier le seau de colle et la serpillère

quelques jours après dans un autre régiment du coin, y'en a un qu'a effectivement trouvé le moyen de se faire disperser version puzzle (et ceux derrière y ont laissé quelques bouts)

les risques du service sur mortier de 120 ,sa plaisante pas .mais j'ai quand même adoré  =)

Disperser? :O

Le gars a collé ses mains sur la bouche après avoir glissé l'obus dans le tube?

ben il y a plusieurs possibilité :

en tir automatique ,tu fais glissé l'obus dans le tube ,le percuteur étant réglé pour faire sailli permanente lorsque l'obus arrive au fond du tube il part dans la foulé .si tu laisse la tête en sortie de tube sa va faire très mal .

on peu tiré en commandé aussi ,on glisse l'obus dans le tube ,celui-ci arrive au fond mais ne part pas car on a réglé le percuteur en mode "commandé" ,s'est à dire qu'on fera action sur le percuteur à l'aide d'une cordelette que l'on tire .

les accidents peuvent arrivé si on vérifie pas la position du percuteur ,qu'on vérifie pas qu'il y ai des restes de poudres incandescent dans le tube après un tir et qu'on glisse un autres obus juste après .

pour éviter les PB ,le chargeur que se soit en automatique ou en commandé  vérifie toujours qu'il n'y a pas de restes de poudre incandescent ,il glisse l'obus dans le tube (faut bien enclenché les rayures ) et lorsque sa commence à glissé il a depuis longtemps la tête plus en face de la sortie du tube .

en commandé on agit toujours comme si le mortier et en mode automatique pour le chargement .

se qui peu arrivé ,s'est qu'avec une élévation pas top l'obus n'arrive pas au fond ,pour l'aider à glissé on avait un bâton pour taper sur le tube et aidé l'obus à glissé .

un truc dangereux s'était en cas de long feu ,fallait attendre un délai ,et la avec une corde et une sorte de cône qui allé s'enclenché sur le nez de l'obus ,on sortait l'obus .

le truc qui était chaud s'était qu'il fallait enfourné le bras dans tube et lancé fort pour que le cône s'enclenche sur le nez de l'obus (fusée ) ,donc moment pas cool si le pélot décidé de partir ...

après avec la corde on le sortait du tube ,en tenant la corde pas enroulé autour de la main (si le pélot part ,même en tenant avec les doigts il y aurait de la casse ) .

donc pour un accident :

soit le type à pas vérifié qu'il n'y a plus de poudre incandescente d'un tir précédent et là ben inflammation des charges installé sur la queue de charge sur pélot .

soit le type se fait surprendre par la vitesse du pélot qui descend plus vite au fond du tube et qui a encore la tête au niveau de la bouche .

soit le gus a pas pris la précaution d'agir en mode tir automatique (vite retiré la tête et sauté du tabouret et s'agenouillé ) et la ben en pleine poire ...

pour l'erreur d'un mauvais réglage du percuteur en tir automatique au lieu d'un tir commandé ,la responsabilité incombe au chef de pièce mais aussi au chargeur qui n'a pas agit en terme de sécurité dans la manière de chargé et de dégagé au plus vite comme je l'ai expliqué plus haut .

dans les deux tirs (automatique ou commandé ) le chargeur doit agir de la même façon pour sa sécurité et celle des autres .

une fois à coetquidan ,on allé faire un tir section après 3 jours de terrain sans trop dormir (toute les pièces tirent en même temps ) et on voit un des chargeurs qui avait enfourné le pélot à l'envers ,on a tous gueulé en même temps ,le gars à changé de couleur est à vite ressorti le pélot ,il a eu la trouille de sa vie et a bien ramassé après  :lol:

enfin voilà  =)

Explosion de l'obus dans le tube

120 mm à 50 cm de distance ca fait mal

Parait que ca arrivait assez souvent : le 120 etait un mortier avec cordon de départ de coup, pas départ par percussion*

Des fois les gars chargaient un second obus en ayant oublié de tirer le premier

Là j'en sais pas plus, c'est plus probablement un problème de munition ou de tube defectueux

C'est encore arrivé cette année d'ailleurs

effectivement un double chargement peu arrivé aussi .

mais s'est bizarre ,le défaut de tube ou du pélot j'en ai pas connu ,et pourtant on en tiré souvent au régiment .

même des accidents mortel ou pas on en a pas connu .

*par contre le mortier de 120  peu tiré en mode automatique (percuteur faisant saillie après réglage ) ou en commandé au cordon  ;).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,845
    Total Topics
    1,300,871
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries