Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air Croate


Ali Khodja
 Share

Recommended Posts

il y a 44 minutes, capmat a dit :

Lorsque j'ai vu cette proposition de Rafale pour la Croatie, j'ai été très surpris.

Il y a sans doute la dessous des raisons hors de la boucle de nos raisonnements selon nos informations "habituelles".

On s'est peut être un peut trop résignés a voir acheter des armement US sous perfusion d'argent Européen.

Les Croates aussi ont été surpris mais plutôt agréablement.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, capmat a dit :

Lorsque j'ai vu cette proposition de Rafale pour la Croatie, j'ai été très surpris.

Il y a sans doute la dessous des raisons hors de la boucle de nos raisonnements selon nos informations "habituelles".

On s'est peut être un peut trop résignés a voir acheter des armement US sous perfusion d'argent Européen.

 

Comme l'a expliqué Pic, une hausse significative de la disponibilité des rafales (grâce à RAVEL) nous permet de faire le même travail avec moins d'appareils d'où la possibilité d'avoir des rafales d'occasions sur le marché, et la Croatie permettrai de montrer qu'un petit pays avec un budget limité peut aussi mettre en œuvre un avion comme le Rafale (pour casser les idées reçues sur son coût supposé élevé à l'utilisation).

Donc c'est aussi une conjoncture particulière qui a entraîné cette offre (hausse de dispo RAVEL, volonté politique de vendre le rafale en Europe, occasion de montrer qu'un pays petit militairement peu aussi avoir un biréacteur).

Mais bon c'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens, et les USA ont toujours des moyens de pression et seule une volonté politique forte des Croates peut permettre à Dassault de s'imposer.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, emixam a dit :

Comme l'a expliqué Pic, une hausse significative de la disponibilité des rafales (grâce à RAVEL) nous permet de faire le même travail avec moins d'appareils d'où la possibilité d'avoir des rafales d'occasions sur le marché, et la Croatie permettrai de montrer qu'un petit pays avec un budget limité peut aussi mettre en œuvre un avion comme le Rafale (pour casser les idées reçues sur son coût supposé élevé à l'utilisation).

Ce n'est pas très bien formulé. Une hausse significative de la disponibilité permet d'avoir plus d'avions disponibles pour faire le même travail, et donc de pouvoir se séparer d'un certain nombre d'entre eux sans réduire l'activité quotidienne. Elle ne permet pas de réaliser la même activité annuelle avec moins d'appareils.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, emixam a dit :

Comme l'a expliqué Pic, une hausse significative de la disponibilité des rafales (grâce à RAVEL) nous permet de faire le même travail avec moins d'appareils d'où la possibilité d'avoir des rafales d'occasions sur le marché,

Pour être honnête avec la citation, il y avait une hausse de disponibilité et une hausse de potentiel grâce aux annonces de Dassault sur un potentiel de 9000 heures du Rafale.

On peut même augmenter pendant quelques années l'activité des Rafale pour rattraper la "sous-activité" des 10 premières années.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, ARPA a dit :

Pour être honnête avec la citation, il y avait une hausse de disponibilité et une hausse de potentiel grâce aux annonces de Dassault sur un potentiel de 9000 heures du Rafale.

On peut même augmenter pendant quelques années l'activité des Rafale pour rattraper la "sous-activité" des 10 premières années.

Il y a plusieurs façon de gérer l'aubaine, on ne sait pas celle que choisira l'AAE.

La question que je me pose c'est: Est ce qu'avec Ravel, la disponibilité en OPEX se fera encore au détriment de la disponibilité en Métropole?

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Il y a plusieurs façon de gérer l'aubaine, on ne sait pas celle que choisira l'AAE.

Avec un peu de "chance", l'AAE ne va rien choisir mais s'adapter à la réduction d'effectifs associés aux exportations.

 

On a "gagné" une petite marge qui devient disponible pour l'export, ce serait bien qu'on arrive à la conserver. Si on remplace les avions qu'on revend, on pourrait avoir en permanence une vingtaine d'avions disponibles pour l'export.

Link to comment
Share on other sites

J'ai voulu dire que par exemple on peut vouloir faire durer les Rafale 36 ans au lieu de 30 ans ou alors accepter que chaque Rafale puisse voler 300 h au lieu de 250 h ce qui ferait 1.67 pilote par avion au lieu de 1.4.

Après le fait que des avions neufs remboursent du potentiel qu'on aurait transitoirement consommé, c'est une autre histoire.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

On s'autorise à penser cela... en sachant toutefois bien qui ne sera pas (n'est pas) "retenu" ?

A noter que la dimension de "l'investissement" ne semble plus être présenté comme l'un des principaux critères de sélection, à contrario du précédent appel d'offres de 2017 https://obris.org/hrvatska/nastavlja-se-hrvatska-nabava-borbenih-aviona/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

La question que je me pose c'est: Est ce qu'avec Ravel, la disponibilité en OPEX se fera encore au détriment de la disponibilité en Métropole?

A la marge seulement. Le problème de disponibilité principal causé par les OPEX est la surconsommation de potentiel. Quand un avion fait son quota annuel en trois mois, faut pas espérer continuer à le faire voler une fois en métropole.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, DEFA550 a dit :

A la marge seulement. Le problème de disponibilité principal causé par les OPEX est la surconsommation de potentiel. Quand un avion fait son quota annuel en trois mois, faut pas espérer continuer à le faire voler une fois en métropole.

En fait, chaque fois que l'on envoie 6 avions en OPEX il faudrait envoyer 33 Pilotes de façon à répartir les heures de vol entre eux. :laugh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, DEFA550 a dit :

Ce n'est pas très bien formulé. Une hausse significative de la disponibilité permet 1/ d'avoir plus d'avions disponibles pour faire le même travail, et donc de pouvoir se séparer d'un certain nombre d'entre eux sans réduire l'activité quotidienne. Elle ne permet pas de réaliser 2/ la même activité annuelle avec moins d'appareils.

Je dois avouer qu'après avoir retourné le problème dans tous les sens je ne vois pas la nuance :

1/ d'avoir plus d'avions disponibles pour faire le même travail, et donc de pouvoir se séparer d'un certain nombre d'entre eux sans réduire l'activité quotidienne.

Soit le travail = 50 missions / jour à 1 avion chacune. Donc besoin de 50 avions chaque jour.

Soit 100 avions avec une dispo de base 50 % = 50 avions.

Soit 100 avions avec une dispo RAVEL 80 % = 80 avions.

Je peux me séparer de 37 avions et en garder 63 avec une dispo RAVEL 80 % = 50 avions. Je réduis donc mon nombre d'avions sans réduire l'activité quotidienne.

2/ la même activité annuelle avec moins d'appareils.

Soit 63 avions avec une dispo RAVEL 80 % = 50 avions

50 avions dispo me permet de faire 50 missions/jour à 1 avion. Soit mon travail initial avec moins d'avions.

Pour moi c'est schtroumpf vert et vert schtroumpf.

Qu'est-ce qui pêche dans mon raisonnement ? :huh:

 

Edited by Teenytoon
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Teenytoon a dit :

Je dois avouer qu'après avoir retourné le problème dans tous les sens je ne vois pas la nuance :

1/ d'avoir plus d'avions disponibles pour faire le même travail, et donc de pouvoir se séparer d'un certain nombre d'entre eux sans réduire l'activité quotidienne.

Soit le travail = 50 missions / jour à 1 avion chacune. Donc besoin de 50 avions chaque jour.

Soit 100 avions avec une dispo de base 50 % = 50 avions.

Soit 100 avions avec une dispo RAVEL 80 % = 80 avions.

Je peux me séparer de 37 avions et en garder 63 avec une dispo RAVEL 80 % = 50 avions. Je réduis donc mon nombre d'avions sans réduire l'activité quotidienne.

2/ la même activité annuelle avec moins d'appareils.

Soit 63 avions avec une dispo RAVEL 80 % = 50 avions

50 avions dispo me permet de faire 50 missions/jour à 1 avion. Soit mon travail initial avec moins d'avions.

Pour moi c'est schtroumpf vert et vert schtroumpf.

Qu'est-ce qui pêche dans mon raisonnement ? :huh:

100 avions à 250 heures par ans, c'est 25 000 heures par ans. Avec 50% de disponibilité, ça laisse 50 avions disponibles "en permanence" pour un raid en cas de besoin.

Avec une disponibilité de 80%, on obtient 80 Rafale de disponible pour un raid.

Si on décide de passer à 63 avions pour avoir toujours 50 avions de disponible pour un raid, on ne sera plus capable de faire nos 25 000 heures par ans. On va se retrouver limité à 15 750 heures par ans.

Si on ne réduit pas le nombre de pilotes, on va se retrouver à devoir réduire le nombre d'heures de vols par pilotes.

 

Il reste à voir de quoi on a besoin. Si on a besoin de 25 000 heures par ans, une amélioration de la disponibilité ne va rien changer. Si on a juste besoin de 50 avions de disponible, oui on peut profiter de l'amélioration de la disponibilité pour réduire nos effectifs.

 

Si on veut retrouver nos 25 000 heures par ans avec seulement 63 avions, il faudrait passer à presque 400 heures par ans par avion. Le passage à 9000 heures de potentiel le rend envisageable, mais ce n'est pas possible pour tous les avions.

 

Pour reprendre ton calcul, le rythme d'une mission de 4 heures par jour par avions disponible est en réalité presque impossible à assurer sur plusieurs mois. C'est une activité potentielle qu'on pourrait faire pendant quelques semaines de guerre, mais pas plus. L'avion disponible peut rester plusieurs jours en alerte sans voler.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

2/ la même activité annuelle avec moins d'appareils.

Soit 63 avions avec une dispo RAVEL 80 % = 50 avions

50 avions dispo me permet de faire 50 missions/jour à 1 avion. Soit mon travail initial avec moins d'avions.

C'est là qu'est l'os. Si tu as moins d'avions en parc, alors tu as moins de potentiel technique exploitable, et donc tu dois réduire ton activité.

100 avions qui offrent 250 heures chacun, ça fait 25000 heures de vol par an. 63 avions à 250 heures chacun, ça ne fait plus que 15750 heures par an.

Edited by DEFA550
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, DEFA550 a dit :

C'est là qu'est l'os. Si tu as moins d'avions en parc, alors tu as moins de potentiel technique exploitable, et donc tu dois réduire ton activité.

100 avions qui offrent 250 heures chacun, ça fait 25000 heures de vol par an. 63 avions à 250 heures chacun, ça ne fait plus que 15750 heures par an.

Oui mais comme les 37 appareils vendu sont remplacés (enfin normalement),  tu peux faire passer les 63 temporairement à 395h par an pour garder les 25000 heures puis lorsque les remplaçants sont livrés tu les utilisent à plus de 250h pour économiser le potentiel des 63 qui ont surconsommer leur potentiel durant la période transitoire (entre la vente des 37 appareils et leur remplacement) pour au bout de quelques années homogénéiser le potentiel global de la flotte et arrivé à une durée de vie de l'ensemble des appareils conforme aux prévisions.

Donc pour moi, si j'ai bien compris c'est que si on peut augmenter le temps d'utilisation annuel et que les avions vendus sont remplacés le seul inconvénients (mais qui est tout sauf négligeable) c'est qu'on aura beaucoup moins de marge en cas de forte demande d'heure de vol durant la période qui va de la vente des appareils a leur remplacement.

Après j'ai peut être manqué un point important.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, emixam a dit :

Oui mais comme les 37 appareils vendu sont remplacés (enfin normalement),  tu peux faire passer les 63 temporairement à 395h par an pour garder les 25000 heures puis lorsque les remplaçants sont livrés tu les utilisent à plus de 250h pour économiser le potentiel des 63 qui ont surconsommer leur potentiel durant la période transitoire (entre la vente des 37 appareils et leur remplacement) pour au bout de quelques années homogénéiser le potentiel global de la flotte et arrivé à une durée de vie de l'ensemble des appareils conforme aux prévisions.

C'est une option qu'on avait validé avec @Picdelamirand-oil puisque techniquement les avions sont capables de voler beaucoup plus que ce qu'on leur impose en moyenne.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, DEFA550 a dit :

C'est une option qu'on avait validé avec @Picdelamirand-oil puisque techniquement les avions sont capables de voler beaucoup plus que ce qu'on leur impose en moyenne.

 

Mais il y a un plafond.  9000H annoncé officiellement aujourd'hui. Peut être moins sur les avions plus anciens (quelqu'un a des infos a ce sujet?).

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, B52 a dit :

Mais il y a un plafond.  9000H annoncé officiellement aujourd'hui. Peut être moins sur les avions plus anciens (quelqu'un a des infos a ce sujet?).

Tous les plans ont été fait compte tenu d'une limite de 7500 h pour la vie opérationnelle et on vient de passer à 9000 moyennant quelques renforts même pas urgent à mettre en place.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, B52 a dit :

Mais il y a un plafond.  9000H annoncé officiellement aujourd'hui. Peut être moins sur les avions plus anciens (quelqu'un a des infos a ce sujet?).

Il y a un plafond, ce que chaque avion peut faire, et un plancher, la date de retrait de service (initiale, vu qu'elle a tendance à reculer). Le numéro d'équilibriste consiste à satisfaire les deux.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, DEFA550 a dit :

Il y a un plafond, ce que chaque avion peut faire, et un plancher, la date de retrait de service (initiale, vu qu'elle a tendance à reculer). Le numéro d'équilibriste consiste à satisfaire les deux.

La date de retrait du Rafale est encore loin d'être connue. D'ici là il va se passer tant dee choses, bonnes ou moins bonnes (autour du SCAF, des dromes air air...)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,944
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...