Sign in to follow this  
jeanmi

[Afghanistan] Archive

Recommended Posts

Ceci dit, comptez-moi dans le clan des rustiques  :lol: (sans aller jusqu'à la pelle de Fusilier; je préfère les gros couteaux, ça fait plus classe  ;)).

Pour le couteau, oui... Mais, c'est comme tout, en pratique planter un type bardé de porte chargeurs et autres "bricoles" ça n'a rien d'évident ; sans compter ces "pu...ins" de cotes qui sont toujours là ou il ne faut pas... =D Cela l'est d'autant moins, si l'on est soi-même bardé comme un chévalier du moyen âge... Essaye de faire l'escrime du couteau avec les porte chargeurs sur le ventre, le gilet et le casque... :lol:

Pour être un peu sérieux, d'accord avec ton message et ceux de Kobalt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils apportent bien sûr un plus: ils sont meilleurs, plus souples, plus aptes aux opérations complexes. Mais ce plus est très marginal, et surtout pas dans leurs attributions. C'est marginal parce qu'il s'agit d'actions de faible importance stratégique, ou même tactique. Une bonne partie de l'emploi d'équipes FS a d'ailleurs été due à la rareté des Forward Air Controler au début. Aujourd'hui, on en forme à toute berzingue pour que chaque groupe d'infanterie dispose d'un FAC pour commander l'appui aérien (l'amerloque dans la section de Surobi). Y'a même une formation de base de quelques jours pour les officiers, par défaut, histoire d'avoir un savoir-faire minimum. Mais pour faire du ratissage dans les montagnes, c'est du gâchis d'une main d'oeuvre surqualifiée. Certes, une Ferrari te fera faire plus vite un Paris Bordeaux, mais la route n'en sera pas moins bien faite avec une bonne Volvo.

Et en attendant, ces forces sont sur-sollicitées partout ailleurs: on en a un besoin vital dans plein d'endroits, et les Rosbifs plus encore vu qu'ils en ont moins que nous et qu'en plus d'être des FS militaires, les SAS, SRS et SBS sont aussi le bras armé du MI-6 ET du MI-5 (qui n'ont pas de "Service Action" organique comme nous), mais sont en plus en charge de missions antiterroristes et dans certaines prises d'otages sur le territoire britannique (ambassades et territoires outre-mer compris) et dans le cadre d'accords de défense avec certains pays (comme pour nous, mais on a plus de marge). Résultat, pour avoir un petit plus dans des missions d'infanterie (à une échelle tactique aussi basse, une mission, même mieux remplie et plus vite, reste de faible impact au global; et la performance ne peut pas être infiniment meilleure pour la plupart des jobs), on mobilise cette ressource très comptée, très rare (la sélection cherche des oiseaux rares) et TRES chère (le 22 SAS comme le 1er RPIMA, c'est plus de 1000 hommes pour respectivement 256-300 opérateurs SAS et autour de 400 paracolos spéciaux, le tout avec un matériel monstrueux, sans compter les temps de formation et recrutement longs).

Et au global, l'Afghanistan fait toujours plus de 500 000 km carrés de montagne (c'est-à-dire bien plus en termes de distances et de surfaces à couvrir, donc de temps). l'apport de FS utilisées comme infanterie est minime. Ca ne remplacera pas des gros bataillons avec du monde dedans, et ça apportera peu en plus. Les SAS ont d'ailleurs protestécontre cet usage (c'est une de leurs prérogatives, et ils l'ont dajà fait à certaines occasions, comme aux Malouines où on les avait utilisé de même comme de l'infanterie légère). C'est une règle de base des armées pro: les pros n'aiment pas être gaspillés.

Les Anglos ont cette tendance à la forcespécialisation qui est dangereuse pour les forces régulières. Mais plus globalement, le mythe des FS est en train de polluer les esprits des décideurs civils et militaires qui les emploient à tort et à travers (caricature dans la mentalité rumsfeldienne): faut voir l'EUFOR au Tchad où l'EM n'emploie rien d'autre que les FS (c'est des irlandoches principalement) parce qu'ils sont plus souples et polyvalents. On a une telle obsession de la qualité, du chirurgical, du sans risque.... qu'on en perd le bon sens.

On a 20 Rgts d'infanterie en France, plus quelques autres effectifs. Rien qu'en rassemblant des unités en Rgts à plusieurs bataillons, en séparant mieux l'opérationnel de l'administratif, en dégraissant des EM, en limitant les petits abus qui mobilisent des mdr à jouer les serres-joints des officiers et des grosses structures, on aurait plus que de quoi monter une bonne brigade d'infanterie de plus (et à lui offrir de bons cadres en rationalisant l'entraînement trop éclaté, en rappelant des déploiments inutiles et en récupérant le 110ème RI de la BFA  >:(, voire le 3ème Hussard puiqu'on va le démonter), voire peut-être deux (et comme elles seraient raclées sur des effectifs divers, on les appellerait "Brigades de Marche" au début  :lol:).

Ca, ça vaudrait toutes les FS pour combler des espaces en Afghanistan: de l'infanterie, sans gros véhicules, juste des porteurs d'appui (pas plus que du VAB-like avec des 12,7, des LG 40mm, voire des 20mmm au plus gros), du bon petit matos et de l'entraînement. Plein de paires d'yeux et de bottes pour quadriller le terrain, et plein de flingues pour fixer et taper sur les cols. Pas besoin de plus. Pas besoin de les féliniser. Une brigade d'infanterie complète en appui du bat700 (bon, d'accord faudrait plus d'hélicos avec, mais le problème est déjà là), sans tanks ou artillerie, lourde, sans VBCI ou super-gadgets de la mort qui voient même au travers du plomb à 50km (mieux que Superman). Le différentiel d'efficacité se ferait vite sentir. Et c'est pas le coût d'entretien de ce genre d'effectifs à l'année (je parle du personnel, de son petit matos et de sa formation) qui changera les grandes lignes du budget du Mindef: ce sont des personnels qui existent déjà, sont là, répartis dans des couches de sureffectifs divers et variés un peu partout. Ce serait marginalement plus cher (foramtions en plus, petits matos en plus, entraînement, munitions.... Tous les coûts structurels sont déjà dans le mammouth trop laineux qu'est le Mindef).

Tout le monde compare avec l'Algérie: c'est très mignon, mais en Algérie, on avait l'active ET le contingent, soient plus de 400 000 hommes en permanence, sans compter les supplétifs (jusqu'à 100 000 hommes si je ne m'abuse), mais aussi la Police et la Gendarmerie (là je sais même pas combien de monde), la Sécurité Civile, une population en bonne partie favorable avec 10-15% indéfectiblement fanatique pour nous, des infrastructures économiques, politiques et sociales bien implantées (et implaiquant en partie la population), des budgets combien de fois supérieurs.... Et on était déjà "couleur locale". Ca permettait de quadriller sacrément le terrain, infiniment plus que ce qu'on peut faire en Afghanistan, tout en menant l'action civilo-militaire et le développement sans même entacher l'action militaire offensive.

A votre avis, si on faisait le même chose dans les mêmes proportions en Afghanistan, ça nécessiterait combien d'hommes (même avec un format réduit par ce qu'autorise la technologie)?

La technologie ne donne qu'un peu plus de champ et un peu plus de tempo (c'est juste ça la stratégie et ses unités de mesure: du temps, de l'espace et des hommes): on accroit plus le champ de vision de chaque homme et de chaque groupe, on coordonne mieux, mais ça reste juste perdu dans l'immensité de l'espace à contrôler et des champs de vision disponibles. Il faudrait combien de satellites hyper-sophistiqués braqués en permanence sur le pays, combien de réseaux de capteurs ultra-sensibles répartis à chaque crête de montagne, combien de bases de feu avec au moins un hélico à demeure, combien d'équipes quadrillant un espace donné 24 heures sur 24.... pour exercer un vrai contrôle sur le territoire, ou ne serait-ce que sur un gros tiers de ce territoire? L'investissement et la mobilisation de moyens rendraient l'effort inenvisageable. Et c'est pas telle ou telle nano-technologie ou telle caméra plus sensible qui changera les grandes données du problème. Surtout qu'en gardant les bases et en étant obligés d'ajouter savoir-faire sur savoir-faire, on donne une intensité capitalistique démentielle à une armée: le coût finira par être disproportionné par rapport au résultat, sans compter, plus bêtement, que chaque nouvelle super technologie a son coût de développement, son coût d'acquisition, son coût de formation et d'emploi, et son coût de déploiement (et d'usure accélérée); ça la limite généralement à un petit nombre d'unités, donc à une surface et à une temporalité limitée dans le cadre de la guerre. La caricature de cette mentalité, c'est la concentration de l'effort sur les FS, et l'obsession qu'on a à leur égard.

Et on ne parle pas encore de l'ennemi: il s'adapte lui aussi, il contourne, il surprend, puisqu'il ne peut avoir l'avantage sur le terrain qu'on choisit. Il opère ailleurs, donc. La surprise technologique ne marche que les premiers coups; après, leur avantage comparatif chute dramatiquement. Et si, pour déloger le taleb, il faut inventer un ensemble de nouvelles technologies tous les 5 mois pour continuer à le surprendre, on est là dans un effort démesuré pour un résultat limité. C'est juste pas rentable et pas tenable stratégiquement. Alors on en revient à l'économie des moyens au niveau stratégique: le système d'armes appelé homo-sapiens 1.0, avec son fusil d'assaut, quelques outils et gadgets solides (un bon petit drone portable de section, voire de GC, durable si possible) et sa pelle  ;). Plus rentable dans la durée, moins cher, sans coût de développement. Mais là il faut du nombre: "la quantité est une qualité en soi" (ça fait classe de terminer par une citation, même si on l'emploie souvent). Et la qualité avec l'humain, c'est la formation.

Très bien, là j'ai compris dans quelles situations l'utilisation des FS est du "gâchis", donc pour vous, dans quelles conditions doit-on les utiliser.

Si je suis d'accord avec vous sur l'occupation du terrain, il me semble tout de même que des outils comme les hélicoptères d'attaque ou de reco armée (Tigre, Apache, Mi-24 ...) donne un avantage tactique gigantesque lorsque qu'ils ne sont pas confrontés à des menaces élevées de SAM comme en Tchétchénie ou aujourd'hui en Afghanistan. Ça coute très cher, mais ils permettent d'infliger des pertes énormes à l'ennemi lorsqu'il ne fait pas juste du harcèlement (embuscade à Surobi) tout temps réduisant quasiment à néant les pertes civils collatérales et les tirs fratricides. Ce qui permet de ne pas s'aliéner les populations encore neutres et surtout l'opinion publique occidentale qui n'est plus prête à des niveaux de perte équivalent à la guerre d'Algérie ou d'Indochine. Mais ce n'est que mon modeste avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A part augmenter le nombre de groupe ... et mettre 4 vab par section je vois pas trop comment faire c'est petit un VAB et si tu veux garder une marge d'emport pour embarquer du personnel d'un VAB HS on peut pas les charger plus... déjà la c'est limite.

C'est la hantise la bas ... un VAB se fait peter sur une mine ... si tu veux dégager la zone faut pouvoir embarquer tout le monde dans le reste des véhicule ... 10 personne dans 6 VAB rempli deja de 10 ca va mais rempli de 12 ca va pas le faire surtout si y a des blessé allongés.

Pour les VBL c'est le même probleme si tu embarque le chef de section le conducteur et l'interprète ... le truc est plein et c'est au CdS de manoeuvrer l'arme de bord ...

J'en suis bien conscient....  J'avais cru comprendre que 4 VAB section était le dispositif Carmin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en suis bien conscient....  J'avais cru comprendre que 4 VAB section était le dispositif Carmin...

"Ne voulant pas perdre de temps pour être sûr de réaliser sa mission avant la tombée de la nuit, le chef de section fait débarquer sa section et place ses 4 véhicules blindés en appui face au col et la section de l’ANA s’installe en lisère de village, prête à intervenir."

"Les 12,7 des VAB restés en appui commencent leur tir sur la crête, réglé par le chef de section."

3 VAB et un VBL ? 4 VAB?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si nous restons en A-stan plusieurs années (ce qui semble bien parti) on peut estimer qu'au grè des rotations toutes les formations d'infanterie vont connaître ce théatre... Verdun un siècle plus tard.

N'oublions pas que les aviateurs sont très friands de ce théatre afghan justement pour valider des tactiques, de nouveaux équipements, travailler avec les collègues.

L'analogie est hardie mais il va falloir qu'un jour ou l'autre on se persuade du fait que le meilleur moyen d'apprendre c'est de se coltiner à la réalité.

Il serait plus que souhaitable que toute l'infanterie française aille là-bas.

+1

si on considere l'Afghanistan comme un terrain d'entrainement "normal", ça peut durer éternellement.

Comme l'a dit je ne sais plus quel général, pour l'instant ça fait moins de morts militaires que les retours de permission par la route.

Mais ça a au moins le mérite de mettre en lumiere nos lacunes. Si ça n'éxistait pas faudrait l'inventer.

Je n'écoute plus la Prav.. err.. France Info depuis longtemp, mais hier je suis tombé dessus, ils anonçaient très fièrement que c'est grace a eux que Paris Match a put relayer la propa.. err .. l'interview Talibane, et le résumer de cette interview sur FI c'est: "ils vont tuer tous les français" répèté jusqu'a plus soif. Très interessant comme info en effet  :rolleyes:

Bon je retourne sur Couleur3 la radio suisse Romande  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les portables des journaleux donnent une idée de l'endroit ou ils sont allés faire l'entretient pour peu qu'ils soient réstés allumés.

Il doit etre possible de reconstituer le visage de celui qui porte le casque/gpb/famas à partir de ce qu'il laisse apparaitre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les portables des journaleux donnent une idée de l'endroit ou ils sont allés faire l'entretient pour peu qu'ils soient réstés allumés.

Il doit etre possible de reconstituer le visage de celui qui porte le casque/gpb/famas à partir de ce qu'il laisse apparaitre.

Super! A mon avis d'expert, il aura une barbe sur la moitié de la gueule  :lol:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Détrompe toi P4  =)

Les gars qui ont "convoqué" les journalistes de Match ont pris leur précautions

pas de véhicules

fouilles

rencontre dans un lieu "stérile" càd une zone neutre où ils ne sont pas connus juste admis...

Je parie que le contact a été pris par des intermédiaires qui "leur doivent"

Bref étanche, aucune com à partir de la zone...

C'était du donnant donnant:

Dans leur stratégie de com vers la France les talibans avaient besoin des journalistes français ce qui signifiait pour ces derniers une sécurité relative sur CETTE interview. Ce qui veut dire que ces même gars une prochaine occasion peuvent les éxécuter sans barguiner si çà sert leurs intérêts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas dis que le chef taleb avait donné rendez vous dans sa grotte favorite.

Pour le portable j'avais cru comprendre qu'il était localisable sans appel, la condition étant qu'il soit sous tension.

Le fait que tf1 est avancé la date de diffusion de son reportage me laisse penser qu'il s'agissait de prendre les devant d'un éventuel reportage à la Paris-match.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si nous restons en A-stan plusieurs années (ce qui semble bien parti) on peut estimer qu'au grè des rotations toutes les formations d'infanterie vont connaître ce théatre... Verdun un siècle plus tard.

N'oublions pas que les aviateurs sont très friands de ce théatre afghan justement pour valider des tactiques, de nouveaux équipements, travailler avec les collègues.

L'analogie est hardie mais il va falloir qu'un jour ou l'autre on se persuade du fait que le meilleur moyen d'apprendre c'est de se coltiner à la réalité.

Il serait plus que souhaitable que toute l'infanterie française aille là-bas.

+2

Quand on voit les réfexions qui sont en cours (notament pour le métériel et pour le racourcicement des circuits de commandement), on réalise que le meilleur entrainement ne vaudra jamais la réalité du terrain.

Les ajustement actuels sont normaux, ce sont les autosatisfactions précédentes qui ne l'étaient pas.

On peut ajouter à celà tout les hommes du rang, sous-off et officiers qui vont sortir du lot grace à la maitrise qu'ils auront montré sur le terrain. Beaucoup vont prendre des responsabilité rapidement grace à aux capacités qu'ils auront montré alors que sinon ils n'auraient pas eu cette chance (du moins pas aussi vite),

... et le corrolaire: ceux qui se sont montré incompétents (sauf pour faire les beaux) et qui vont aller tenir compagnie à un radiateur dans un bureau.

Les matériels pareil: certains matériels peu cotés vont sortir du lot car indispensables, d'autres vont rester dans les garages. Plus les crash programmes, et le verdict de la réalité du terrain pour les nouveaux matériel (Drones, Felin, VBCI, Rafale, AASM...)

Pour les civil, ça les "viole" un peut et ça permet de voir où on en est au niveau de l'esprit combatif. Il faut toujours veiller à ne pas confondre opinion des média parisiens et opinion publique ceci dit (ceux qui commettent cette erreur se prennent gamelles sur gamelles en général, exemple: le référendum européen). De ce côté là je suis confiant.

Comme l'a dit je ne sais plus quel général, pour l'instant ça fait moins de morts militaires que les retours de permission par la route.

... ou toutes les vie sauvées grace à l'effet disuasif qu'à une armée ops'  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le portable j'avais cru comprendre qu'il était localisable sans appel, la condition étant qu'il soit sous tension.

On est tellement bon en elint/comint qu'on est pas foutu d'intercepter les com des afghans qui balancent les départ en patrouille... Forcement lorsque qu'on allume un GSM il "s'abonne" a un ou plusieurs relai ... et avec la modulation de la puissance on peu déduire grosso modo la distance, donc si le GSM s'inscrit a plus d'un relai pendant la même période ça donne l'intersection de deux cerceaux et donc une idée de la position...

Apres faut que la société qui gere les relais est les moyen de depouiller les donnée brut du roaming... c'est meme pas sur qu'il les stockent, normalement ils stockent que les donnée de communication pour la facturation.

M'enfin les taliban sont pas des noeud noeud non plus, il arrivent a communiquer entre eux tranquille... ils ont pas des moyen exceptionnelle juste des bon vieux GSM et des tel sat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1

si on considere l'Afghanistan comme un terrain d'entrainement "normal", ça peut durer éternellement.

Comme l'a dit je ne sais plus quel général, pour l'instant ça fait moins de morts militaires que les retours de permission par la route.

Mais ça a au moins le mérite de mettre en lumiere nos lacunes. Si ça n'éxistait pas faudrait l'inventer.

Ouais m'enfin c'est plus que de l'entraînement.

Mais je suis d'accord, pas mieux que le terrain réel pour apprendre ou consolider.

Il y a quoi comme type de terrains en Afghanistan à part la montagne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quoi comme type de terrains en Afghanistan à part la montagne ?

Tout ou presque ... sauf la jungle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 155, c'est les nôtres.  Les 105 c'est l'Armée Libanaise, je suppose...

Du HS. (pour l'instant)

03/09/08 - Liban : Exercice d’artillerie commun avec les forces armées libanaises (FAL) 

Les AUF1 en séquence de tir

Dans le cadre de la coopération entre les Forces Armées Libanaises (FAL) et la FINUL, le Groupement tactique d’artillerie (GA4) français de la Quick Response Force (QRF) et l’artillerie des FAL ont mené un exercice de tir commun à Naqoura le 27 août 2008.

Au-delà de l’entraînement des unités de la QRF, ce tir a permis de mettre en œuvre les procédures d’engagement de ces moyens puissants dans le cadre d’une mission de l’ONU. Des moyens de surveillance maritimes (FINUL, TF448 et marine des FAL) ont également été engagés pour garantir la sécurité de l’exercice.

A cette occasion, les FAL ont mis en batterie deux M114 (calibre 115 mm) aux côtés des quatre AUF1.

L’exercice s’est conclu par un tir synchronisé avec les FAL et une mise en batterie inopinée (MBI), consistant à traiter une demande de tirs pendant un déplacement.

Cet exercice a été l’occasion de relier directement le radar COBRA à la section de tir par l’intermédiaire d’une liaison ATLAS (Automatisation des tirs et liaison de l’artillerie sol-sol/canon).

Déployé au sud-Liban depuis 2006 au sein de la QRF et armé exclusivement par le contingent français de la FINUL, le radar COBRA est en charge de détecter d’éventuels tirs sol-sol (obus, roquettes…), afin de désigner si nécessaire d’artillerie les objectifs au sous groupement tactique. Il a également la capacité d’observer et de régler les tirs amis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait c'est du 155 "court"  j'avais un doute le canon me semblait un  peu "gros"... =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait c'est du 155 "court"  j'avais un doute le canon me semblait un  peu "gros"... =D

Si tu regardes de trop près, évidemment ...  :lol:

Image IPB

10 pts à celui qui trouve ce qu'est le blindé sous le canon de la 12.7 qui a ses PM à l'avant, culasse vide donc safe ...  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Tibere2

Image IPB

ça y ressemble comme ça, mais c'est pas l'A-Stan ...  c'est le Liban.

Ils font quoi tes canons ils tirent sur Israël ?  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils font quoi tes canons ils tirent sur Israël ?  :lol:

[Total HS]

Ils tirent dans la mer. (C'est pas mes canons  :-[ , ce sont nos canons !  =D , enfin les AUF1)

Image IPB

Avec un peu de mal chance, ils touchent un soum Israélien en train d'espionner la manoeuvre (bien placé le soum ...  :P), et là, ça part en vrille total ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Citation de: pascal le Aujourd'hui à 08:58:52

Si nous restons en A-stan plusieurs années (ce qui semble bien parti) on peut estimer qu'au grè des rotations toutes les formations d'infanterie vont connaître ce théatre... Verdun un siècle plus tard.

N'oublions pas que les aviateurs sont très friands de ce théatre afghan justement pour valider des tactiques, de nouveaux équipements, travailler avec les collègues.

L'analogie est hardie mais il va falloir qu'un jour ou l'autre on se persuade du fait que le meilleur moyen d'apprendre c'est de se coltiner à la réalité.

Il serait plus que souhaitable que toute l'infanterie française aille là-bas.

Hum..Verdun ça quand même été une grosse boucherie et envoyer toute l'infanterie française se faire dégommer tour à tour me semble pas la meilleure solution  :-[

Faut arréter toutes ces rotation a la con, parce que de toute maniere il arrivera un temps ou on sera plus qui envoyer. N'oublions pas que l'A-stan n'est pas la seule Opex en cours et que l'AdT tourne déjà en flux tendu.

De plus, 5mois de formation A-stan pour une mission de 4 à 6 mois, bah c'est du gachi...

Et les troupes sur place,finalement ne feront que réinventer la roue à chaque rotation. A peine posé leur bardats que les mecs penseront déjà à repartir, et l'expérience dans les balluchons. Or, pour que ça marche il faut que les acquis restent sur le tard, il faut un socle solide sur place.

Enfin, Kobalt l'a déjà évoqué, ça sert à dalle de mettre les meilleures unités si elles n'ont pas l'habitude de travailler ensemble dans la durée.

Non, ce qu'il c'est une action dans le temps, avec un vrai détachement A-stan avec rotation partielle des troupes les deux ans (bref, comme on fesait avant la professionalisation).

Travailler ensemble, que ce soit entre français, entre différentes forces de la coalition ou avec les locaux demande du temps. Et changer d'interlocuteur tous les 4 mois ne peut-être qu'à notre désaventage.

Avec le temps on a un meilleur suivi des besoins et surtout une meilleure gestion des moyens.  On est en train de se tordre en 4 pour savoir quels moyens dispo on peut envoyer là-bas en urgence. Or, des Retex, il y en a eu... mais passé à la trappe parce qu'entre deux rotations tout le monde avait oublier... jusqu'à ce qu'une grosse couille arrive. " C'est pas quand le caca est dans la culotte qu'il faut serrer les fesses"  :lol:

si on considere l'Afghanistan comme un terrain d'entrainement "normal", ça peut durer éternellement

L'Afgahnistan n'est pas un terrain d'entrainement, encore moins "ordinaire"...L'Afghanistan, c'est la guerre, mon pote  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

M'enfin les taliban sont pas des noeud noeud non plus, il arrivent a communiquer entre eux tranquille... ils ont pas des moyen exceptionnelle juste des bon vieux GSM et des tel sat.

Quand nos gars chopent des portables l'éxploitation est confié à la coalition.

Quels retour avons nous?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Tibere2

[Total HS]

Ils tirent dans la mer. (C'est pas mes canons  :-[ , ce sont nos canons !  =D , enfin les AUF1)

Image IPB

Avec un peu de mal chance, ils touchent un soum Israélien en train d'espionner la manoeuvre (bien placé le soum ...  :P), et là, ça part en vrille total ...

De toute façon on a rien à foutre ici au Liban, la seule chose qu'on risque c'est prendre des mauvais coups pour pas grand-chose.

Ces moyens, surtout humains nous seraient bien plus utiles en Afghanistan.

Fin HS !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces moyens, surtout humains nous seraient bien plus utiles en Afghanistan.

Pour les français :

FINUL : 1600 hommes

KFOR : 2000 hommes

ISAF : 2600 hommes

Licorne : 2000 hommes

Si l'on considère que le nombre de soldats en OPEX (~12 500) est trop important, réduire la participation à la KFOR serait le plus logique pour l'heure.

Mais je pense que l'on peut largement maintenir ces participations et augmenter celle en A-Stan.

Après c'est plus une question de sou.

Mais comme le fait remarquer Fusillier, si c'est pour envoyer des bleus ; autant les former plus, les faire tourner en Afrique et après on voit ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait c'est du 155 "court"  j'avais un doute le canon me semblait un  peu "gros"... =D

Sinon on a aussi ça.  :lol:

Image IPB

7 dispo janvier 2009 =D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,875
    Total Topics
    1,311,263
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries