Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

clad032
 Share

Recommended Posts

FARNBOROUGH: Saab plots bright future for Gripen programme

By Bartosz Glowacki

DATE:13/07/10

SOURCE:Flight International

[...]

"Now for the Flygvapnet [swedish air force] the cost per flight hour is less than $3,000 and for the export customers it will be less than $5,000, including maintenance, spare parts, fuel and manpower."

[...]

Trials were made in the harsh environmental conditions at Leh air base, 10,800ft above sea level in the Himalayas. During the day, the temperature was as high as 49°C (120°F).

"The aircraft was loaded with full fuel tanks and IRIS-T missiles. Eight sorties were made in India, both by Swedish and Indian air force pilots," de la Motte says.

[...]

The Sea Gripen will not be developed by Sweden alone, due to its lack of an aircraft carrier, but potential partners could include Brazil and India, who have been offered to do work in their own countries.

De la Motte says the "cost of that programme will be a couple of billion Swedish crowns; more than one billion. It will be half of the Gripen NG's development programme cost."

[...]

Image IPB

Sweden's decades-long history of innovation in the aerospace sector is also evidenced by its Generic Future Fighter (GFF) concept.

[...]

Full Article

Link to comment
Share on other sites

FARNBOROUGH: Saab plots bright future for Gripen programme

article complet sur

http://www.flightglobal.com/articles/2010/07/13/343778/farnborough-saab-plots-bright-future-for-gripen-programme.html

A lot has happened since Saab rolled out its Gripen NG demonstrator in April 2008. Although the Swedish manufacturer has not secured a new order for its fighter product since this time, flight-testing is proceeding well, and it has also added another member to the family in the Sea Gripen concept.

NEW WEAPONS

The first phase of Gripen NG flight-testing started in May 2008 and totalled 79 sorties. A maximum speed of over Mach 1.6 was demonstrated, along with "supercruise" capability at more than M1.2, says Hans Rosén, head of Gripen marketing and campaigns.

An altitude of 36,000ft (11,000m) was also demonstrated, along with a +9/-3g load factor and maximum angle of attack, while some medium and heavy external stores were also carried.

"All goals were achieved," according to Rosén, who adds that a "very good comparison to models was observed, and acceleration noticeably improved."

A second test phase started in late October 2009 and is ongoing. By 12 June, when Saab representatives briefed journalists at the company's Linköping manufacturing site, 73 flights had already been performed.

Achievements so far have included testing the NG's new missile approach warning system (MAWS) and active electronically scanned array radar (AESA), with work on its satellite communications fit yet to be completed. The aircraft's ability to carry an increased internal fuel load has also been shown.

Installed on the bottom surface of the wing root area, in front of the main landing gear bay and on the tailcone sides, the MAWS has automatically dispensed flares in testing in response to a simulated missile threat using a ground-based UV-illuminator.

Flights carrying Raytheon GBU-49 Paveway 226kg (500lb) precision-guided bombs, plus Diehl BGT Defence IRIS-T short-range air-to-air missiles and MBDA Meteor beyond-visual-range air-to-air missiles are in progress.

A new underwing 1,700 litres (450USgal) fuel tank has also been flown, and supersonic drop-tanks will also be tested in the future.

The Gripen NG will have a maximum take-off weight of 16.5t: around 2.5t heavier than the current production-standard aircraft. Its maximum payload will be 7.2t and maximum fuel 7.1t.

Looking out to 2016, Saab-led Gripen International sees multiple export opportunities for almost 230 aircraft with Bulgaria (16), Croatia (12), the Czech Republic (10), Denmark (36), Hungary (six), Malaysia (12), the Netherlands (85), Romania (24), Switzerland (22) and Thailand (six).

Link to comment
Share on other sites

Although many regard Gripen as an outsider in the fighter business, it has won more export competitions than Rafale, Typhoon or Super Hornet.

et quand ils vont reprendre la poignée que la hongrie et la tchequie peuvent plus louer, il leur restera quoi?

les 9 en Afrique du sud, ou était la compétition en thailand?

en fait rien de nouveau, les suédois eux mêmes n'en veulent pas, quand aux 3.000$ l'heure de vol, j'aurai bien aimé entendre les pilotes  :lol: :lol:..

Link to comment
Share on other sites

en fait rien de nouveau, les suédois eux mêmes n'en veulent pas,

Curieux que tu dises ça à propos d'un article qui dit le contraire...

quand aux 3.000$ l'heure de vol, j'aurai bien aimé entendre les pilotes  :lol: :lol:..

Comme les diesel qui sont sensés consommer moins de 4,5L au cent...
Link to comment
Share on other sites

c'est compliqué avec toi Tmor, tu avales tout, depuis des années les vendeurs du captor doivent signer un contrat pour un aesa, tout comme les suédois..  sans parler des tvc des contrats en gréce japon etc...

seulement là c'est ;

“Sweden has committed to using the Gripen beyond 2040,” says Hans Rosen, [glow=red,2,300]head of Gripen marketing [/glow]and campaigns.

qui parle, donc évidement que les suedois, les indiens, les breziliens les clingons et azgardes vont acheter!

en fin de compte, les désirs des vendeurs n'ont absolument rien à voir avec la réalité, un typhon 5ieme generation,  un gripen NG qui ne peut aujourd'hui assurer que sa cellule peut tenir 8000h avec un fabriquant low cost aesa loin de convaincre!

le NG est la derniére étape de developpement  du mécano suedois NG, aprés plus rien, alors qui va s'engager dans un voie de garage pour les prochains 20 ans?  en fin qui de serieux !

Link to comment
Share on other sites

j'ai du me gourrer, c'est le lien d'aviation week que je voulais poster, mais il reprend des éléments de flightglobal, je mets que le lien

http://www.aviationweek.com/aw/generic/story_channel.jsp?channel=defense&id=news/dti/2010/07/01/DT_07_01_2010_p41-236114.xml&headline=Sweden Will Buy New Gripen

L'article d'"Aviation Week" proposé par "ZX" est plus qu'intéressant !

Si je comprend bien l'apparence définitive du JAS-39 "E/F" ne sera pas celle du

démonstrateur biplace "NG" actuel mais bien une véritable nouvelle version avec :

le réacteur General Electric F414G ;

( avec capacité de supercruise )

le radar AESA Selex Galileo Raven ES-05 ;

une "boule" IRST Skyward-G ;

une nouvelle suite avionique ;

mais aussi :

un fuselage modifié ;

une plus grande envergure des ailes ;

le train d'atterissage principal rétractable entièrement dans les ailes ;

un poids maximum au décollage augmenté de 1,100 lb. à 36,400 lb ;

La modification d'apparence entre les Jas-39 C/D et les futurs Jas-39 E/F est elle aussi

importante que celle qui existe par exemple entre les Boeing F-18 C/D et F-18E/F ?

J'ai beau chercher partout sur le web mais je n'ai pas encore trouvé un plan trois vues à

l'échelle, un écorché détaillé, une illustration ou une impression d'artiste de ce nouveau

JAS-39 E/F.

Connaissez vous l'accroissement de rayon d'action théorique de ce nouveau Gripen par

rapport aux versions A/B/C/D actuelles ?

O0

Sharkowl   

Link to comment
Share on other sites

Bah c'est le Super Gripen, ou Gripen NG, rien de nouveau là-dedans.

Tape Gripen NG dans Google Image, tu auras des trucs sympa comme ceci: http://www.aereo.jor.br/wp-content/uploads/2008/09/gripen-ng.jpg

Donc non, la différence visuelle ne sera pas aussi flagrante que sur le Super Hornet, à part pour le dessous de l'appareil.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

c'est comme un F-16 mais politiquement un poil plus neutre avec la petite touche d'exotisme écolo-nordique à la mode (armement d'origine suedoise ou israelienne de serie)

A part ça ça ils sont clairement sur le même créneau qui ratisse large. mais au niveau vente, il n'y a pas photo. le F-16 bouffe le gripen (et les autrres) sur 90% des marchés.

Link to comment
Share on other sites

c'est comme un F-16 mais politiquement un poil plus neutre avec la petite touche d'exotisme écolo-nordique à la mode (armement d'origine suedoise ou israelienne de serie)

A part ça ça ils sont clairement sur le même créneau qui ratisse large. mais au niveau vente, il n'y a pas photo. le F-16 bouffe le gripen (et les autrres) sur 90% des marchés.

Niveau aero le Gripen est pas plus maniable ou maneuvrant quand meme? Rien qu'avec ses plans canards?

Link to comment
Share on other sites

Faut arrêter de bacher sur le Gripen juste pour se faire plaisir hein!

Comme l'a dit Xav, le Gripen niveau aéro, c'est autre chose que le F-16 ou même que le 2000.

Après c'est sûr qu'il joue pas dans la même catégorie! On est bien plus proche dans la philosophie du F-20, le grand frère du F-5 et concurrent malheureux du F-16: un petit chasseur aux pattes assez courtes mais aux griffes acérées.

Nous les frenchies, on arrête pas de répéter que le Rafale compense ses "faiblesses" en performances pures et en portée de certains capteurs par une bonne fusion de donnée et surtout un gros travail en coopération...

Oui bah c'est un peu oublié que ce-dit travail en coopération, c'est en Suède qu'il a été mis en ligne pour la première fois dans sa forme moderne. Et que sur ce point, le Gripen n'a rien à envier à la meilleurs variante du Mirage 2000.

Donc non! Même si le Super Gripen est un pur vaporware et que SAAB promettrait la lune pour éviter de fermer, ça ne veut pas dire pour autant que le Gripen (actuel ou futur) n'a pas sa place sur le marché mondial et qu'il n'est pas compétitif.

Certes, ce n'est qu'un mono-réacteur qui n'a pas les performances d'un Rafale ou d'un Typhoon en haute-altitude. Mais le F-16, bien moins performant que le Gripen, a quand même débouté le Rafale à deux reprises sur le marché export.

Et le-dit Gripen a été en compétition face au Rafale, au Typhoon, au Su-35 et bien d'autres appareils plus gros et performants.

Les suédois ont été les tous premiers à mettre en avant une approche rationnelle des ressources matérielles pour ce qui concerne la chasse, visant à prendre en charge les capacités globales d'une flotte d'appareil plutôt que les capacités propres de l'appareil.

Et pour le coup, il est évident qu'il sera plus avantageux pour certains pays d'avoir une trentaine de Gripen plutôt qu'une vingtaine de Rafale. Pas pour tous les pays, c'est sûr, mais pour certains, et ça suffit.

Link to comment
Share on other sites

Non, je ne trouve pas la solution spécialement douteuse, en fait, j'apprécie l'intention de Selex d'explorer une voie particulière (repositionneur).

http://www.youtube.com/watch?v=yELuKJFDM80

Les russes aussi sont sur le coup.

Par contre, ce qui est douteux, c'est leur prétention à livrer ça relativement rapidement. Ca n'a pas trop convaincu. A en croire Pepe Rezende, les indiens ont mal vu une chose toute bête : où est le Gripen NG ?

Gripen C/D ? Non. Gripen Demo ? Non plus. Le Gripen NG n'existe pas encore, même si beaucoup s'évertuent à nous convaincre que presque tous les systèmes sont déjà prêts, et que le design est quasi-figé : c'est faux. Les indiens viennent clairement de dire qu'ils n'entendent pas laisser aux suédois 2 ans de plus pour voir ce qu'ils proposent.

Link to comment
Share on other sites

ça me rappelle les années ou les anglais sortaient des maquettes de démonstrateurs chaque années!

là ou je me pose des questions, c'est ou vont ils trouver l'énergie pour faire tourner la bête avec un AESA

qui bouffe déjà beaucoup trop  et même pire, comment refroidir le tout efficacement, car un aesa comme l'ont démontrer les US c'est pas brancher une gamelle pleine de mmics  sur un vieux combo FUP MCA seulement, il faut les algos pour traiter un faisceau électronique, les modes etc...

le plus complex étant de mettre au point un système de refroidissement sur un système pivotant, bonjour les couts de maintenance, mais la grande question, le but de AESA fixe est que le faisceau lui bouge, pourquoi vouloir bouger la gamelle et créer des angles morts en bvr? 

Link to comment
Share on other sites

ça me rappelle les années ou les anglais sortaient des maquettes de démonstrateurs chaque années!

là ou je me pose des questions, c'est ou vont ils trouver l'énergie pour faire tourner la bête avec un AESA

qui bouffe déjà beaucoup trop   et même pire, comment refroidir le tout efficacement, car un aesa comme l'ont démontrer les US c'est pas brancher une gamelle pleine de mmics  sur un vieux combo FUP MCA seulement, il faut les algos pour traiter un faisceau électronique, les modes etc...

le plus complex étant de mettre au point un système de refroidissement sur un système pivotant, bonjour les couts de maintenance, mais la grande question, le but de AESA fixe est que le faisceau lui bouge, pourquoi vouloir bouger la gamelle et créer des angles morts en bvr? 

Bonjour Grabber

Cela dit et "egocentriquement parlant" vis à vis du Rafale, il semble qu'il y-ait plus de place, si je ne m'abuse, dans le groin du Gripen que dans le nez du premier. Donc potentiellement de quoi caser un système de refroidissement plus dimensionné.

En conséquence, je ne pense pas que ce point soit totalement insurmontable...

a+

Vorpal777

Link to comment
Share on other sites

Je suis pas specialement fan de grabber, mais pour moi il marque un point la: un des interet de l'aesa est de pouvoir etre "partout a la fois" et suivre des menaces aeriennes tout en faisant du suivi de terrain, mais si on a pas de position neutre, l'augmentation du champ de vision total du radar se fait au detriment de la permanence de la couverture...quand le radar sera orienté vers le haut, le suivi de terrain sera problematique, quand le radar sera vers le bas c'est le suivi de cibles aeriennes qui posera souci.

je n'avais pas tilté la dessus, en meme temps je connais pas la frequence de rotation, si c'est assez rapide je suppose que ca diminue le probleme...

Link to comment
Share on other sites

un des interet de l'aesa est de pouvoir etre "partout a la fois" et suivre des menaces aeriennes tout en faisant du suivi de terrain, mais si on a pas de position neutre, l'augmentation du champ de vision total du radar se fait au detriment de la permanence de la couverture...quand le radar sera orienté vers le haut, le suivi de terrain sera problematique, quand le radar sera vers le bas c'est le suivi de cibles aeriennes qui posera souci.

je n'avais pas tilté la dessus, en meme temps je connais pas la frequence de rotation, si c'est assez rapide je suppose que ca diminue le probleme...

De ce que j'ai lu des retours de Farnborough (Air & Cosmos, mais aussi d'autres titres) : le système swashplate pour le Gripen (et qui sera porté vers le Captor du Typhoon pour 2013 (proto) et 2015 (en ligne) en cas de commande export ferme de l'Eurofighter dans les compétitions en cours) n'est pas prévu pour une rotation rapide. Cela poserait trop de problème de maintenance, mais surtout de calibration (le positionnement précis ET rapide d'un dispositif tournant dans un mobile soumis à des accélérations est un cauchemar).

Le but de la monture tournante est, essentiellement, de voir dans les coins "quand on en a besoin", ce qui part du postulat - peu être erroné - qu'il n'y en a pas toujours besoin. Le champ de vision du radar ne sera pas étendu. Il sera seulement décalé, le cône étant tourné vers la menace principale.

L'idée n'est pas foncièrement mauvaise, mais elle dénote une vision à court terme, ou un manque d'ambition car technologiquement, c'est un cul de sac. C'est ingénieux, mais il n'y aura pas d'étape suivante.

La meilleure idée, et j'espère franchement que Thales planche dessus, ce sont les antennes conformes. Une demi-sphère dans la pointe avant, bardée de modules GaN orientés radialement, avec une bonne unité de traitement derrière, ça doit pouvoir fournir un vrai hémisphère de détection. En plus, l'aspect 3D de la demi-sphére permet même d'augmenter la densité des modules par rapport à la même surface en projection sur une antenne plane.

Link to comment
Share on other sites

La meilleure idée, et j'espère franchement que Thales planche dessus, ce sont les antennes conformes. Une demi-sphère dans la pointe avant, bardée de modules GaN orientés radialement, avec une bonne unité de traitement derrière, ça doit pouvoir fournir un vrai hémisphère de détection. En plus, l'aspect 3D de la demi-sphére permet même d'augmenter la densité des modules par rapport à la même surface en projection sur une antenne plane.

Ne vaudrait il pas mieux des plans faisant face à la direction souhaitée ? Genre une pyramide tronquée à X côtés, chaque coté étant dédié à la surveillance d'un certain volume, le bout tronqué et donc plat reprenant le bout actuel de l'antenne. Cela donnerait un plus grand nombre de modules pouvant couvrir un même volume. Après clairement le nombre de côtés est à déterminer (de même que leurs dimensions).

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...