Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée belge


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Citation

Les militaires déployés dans les rues belges en ont «ras-le-bol»

Les opérations pèsent lourd sur le moral des troupes et entraînent des conséquences sur leur vie familiale et sociale.

Le porte-parole de l’état-major a admis être conscient que « la charge de travail est un peu lourde », alors que plus de 1.800 militaires participent en continu, depuis le 17 janvier 2015 et au moins jusqu’au 2 septembre prochain, à l’opération « Vigilant Guardian » (OVG). Cette dernière est menée en appui à la police fédérale dans les rues des grandes villes.

«  Le ras-le-bol s’installe  », d’autant plus qu’en période de vacances la durée de la mission a été portée de quinze jours à cinq semaines, durant lesquelles les militaires, logés à la caserne de Peutie (Vilvorde), ne peuvent en principe regagner leur foyer, a pour sa part indiqué un dirigeant du Syndicat libre de la Fonction publique (SLFP) Militaires, Gilles Van Oosthuijze.

Dans deux des principales garnisons de l’armée belge, Marche-en-Famenne et Bourg-Léopold (Limbourg), les autorités militaires ont mis en place des centres d’aide sociale en raison du nombre de plus en plus élevé de divorces (25 cas recensés du côté francophone et 37 cas parmi les néerlandophones), a fait savoir le secrétaire permanent de la CGSP-Défense, Patrick Descy.

Source: http://www.lesoir.be/1292725/article/actualite/belgique/2016-08-16/militaires-deployes-dans-rues-belges-en-ont-ras-bol

Edited by Bat
Link to comment
Share on other sites

En effet, ce n'est pas parce que tu as des moyens que tu les emplois bien. 

Cela montre que résoudre un problème ne se fait pas forcément par la dépense. 

Dans le cas belge, je n'en sais pas assez pour me prononcer. Mais il n'est pas dit qu'ils soient mal employés non plus. 

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Kiriyama said:

Alors ce n'est malgré tout pas suffisant. Ou alors c'est un problème d'affectation. 

C'est la russie le grand pays qui a le plus de force de police par habitant, et de loin il me semble...

Alors que d'autre pays avec 3 ou 4 fois moins de "policiers" par habitant sont extrêmement paisible.

Link to comment
Share on other sites

La Belgique est en effet dans la fourchette haute, mais c'est plus d'une part l'organisation et l'emploi qui est fait de ces forces qui posent problème. Comme il existe encore une police locale (subdivisée en un peu plus de 150 zones regroupant chaque fois plusieurs communes), il y a pas mal de disparités et de difficultés de communication entre zones de police. Comme une partie du financement est local, les communes riches et cossues ont des effectifs et des moyens plus importants. Dans ma zone, banlieue assez riche de Bruxelles, les flics se baladent en Volvo XC60 et XC70 flambant neuves avec 180 à 225 cv sous le capot, des systèmes de détections et reconnaisance de plaques automatiques et pas mal d'autres gadgets assez couteux ... Par contre Bruxelles, aux finances exangues, peine a avoir suffisement de policiers et a les équiper. De plus les lois linguistiques imposant le bilinguisme aux policiers de Bruxelles, le recrutement local est assez insuffisant, par manque de connaissance du néerlandais par de nombreux jeunes Bruxellois.

Au niveau fédéral, l'organisation et les moyens ne sont pas tip-top non plus, encore une trop grande dispersions des moyens, et le sempiternel affrontement flamand-francophone.

Clairon

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Clairon a dit :

La Belgique est en effet dans la fourchette haute, mais c'est plus d'une part l'organisation et l'emploi qui est fait de ces forces qui posent problème. Comme il existe encore une police locale (subdivisée en un peu plus de 150 zones regroupant chaque fois plusieurs communes), il y a pas mal de disparités et de difficultés de communication entre zones de police. Comme une partie du financement est local, les communes riches et cossues ont des effectifs et des moyens plus importants. Dans ma zone, banlieue assez riche de Bruxelles, les flics se baladent en Volvo XC60 et XC70 flambant neuves avec 180 à 225 cv sous le capot, des systèmes de détections et reconnaisance de plaques automatiques et pas mal d'autres gadgets assez couteux ... Par contre Bruxelles, aux finances exangues, peine a avoir suffisement de policiers et a les équiper. De plus les lois linguistiques imposant le bilinguisme aux policiers de Bruxelles, le recrutement local est assez insuffisant, par manque de connaissance du néerlandais par de nombreux jeunes Bruxellois.

Au niveau fédéral, l'organisation et les moyens ne sont pas tip-top non plus, encore une trop grande dispersions des moyens, et le sempiternel affrontement flamand-francophone.

Clairon

 

Ne pas oublier la pyramide des âges. Beaucoup de monde n'a plus forcément la capacité de patrouiller.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Chronos a dit :

Ne pas oublier la pyramide des âges. Beaucoup de monde n'a plus forcément la capacité de patrouiller.

Oui, c'est aggravé par les difficultés de recrutement citées par @Clairon: carrière et salaires peu attractifs, désaffections pour les zones qui ont le plus besoin de policiers (même en mettant de côté le fait que, plus pauvres, elles ont moins de moyens à y consacrer), règles du bilinguisme à Bruxelles, etc. Le manque d'effectifs, c'est surtout un manque de jeunes sur le terrain.

Edited by Bat
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Chronos a dit :

 

Ne pas oublier la pyramide des âges. Beaucoup de monde n'a plus forcément la capacité de patrouiller.

Ont-ils des règles d'encadrement sur l'affectation des postes ?

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister
il y a une heure, Bat a dit :

Oui, c'est aggravé par les difficultés de recrutement citées par @Clairon: carrière et salaires peu attractifs, désaffections pour les zones qui ont le plus besoin de policiers (même en mettant de côté le fait que, plus pauvres, elles ont moins de moyens à y consacrer), règles du bilinguisme à Bruxelles, etc. Le manque d'effectifs, c'est surtout un manque de jeunes sur le terrain.

Sans rentrer dans un débat douloureux pour certains: ça soulève clairement le problème de la fusion des zones de police et des communes à Bruxelles. Le dernier politique qui a suggéré l'idée s'était fait bien carboniser dans la presse d'ailleurs...

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Dorfmeister a dit :

Sans rentrer dans un débat douloureux pour certains: ça soulève clairement le problème de la fusion des zones de police et des communes à Bruxelles. Le dernier politique qui a suggéré l'idée s'était fait bien carboniser dans la presse d'ailleurs...

Douloureux pour certains mais je me demande si on en trouvera un seul sur Air-défense... Après la pertinence du maintien des communes bruxelloises... Mais là c'est vraiment HS.  

 

Citation

Ont-ils des règles d'encadrement sur l'affectation des postes ?

 

Je dois dire Serge que je n'en sais rien. Je sais juste qu'il a un problème de vieillissement dans la Police et que l'institution a du mal a mettre des hommes sur le terrain.

Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister
il y a 12 minutes, Chronos a dit :

Douloureux pour certains mais je me demande si on en trouvera un seul sur Air-défense... Après la pertinence du maintien des communes bruxelloises... Mais là c'est vraiment HS.  

Tu prêches un convaincu... mais nous n'y connaissons rien voyons, nos décideurs sont de graaaaaands professionnels :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Alors la nous rentrons dans mon sujet...

Pour info je suis Inspecteur de Police depuis 3 ans maintenant, et la situation est plus que catastrophique....


La police fédérale est virtuellement en faillite, elle ne paie plus ses fournisseurs donc plus de matos, perso malgré plusieurs commandes et des points en suffisances je n'ai plus reçu de pièce d'équipement depuis un an...

Sans compter les procédures, on est noyé dedans, le moindre pépin et c'est 5-6-7-8-9 heures d'écritures, de procédures, d'appel à un avocat, administratif, de demande de soin et j'en passe...  Et tout ca pour voir le guguse relâché, car la magistrature ne nous suit pas..

Les 3/4 des policiers de mon entourage direct, ont du acheter leur matériel eux même, et s'est mon cas, avec environs 250 euro d'achat personnel pour du matos correct sur mon ceinturon, ce qui était fourni était juste à la limite du ridicule....

Sans compter des munitions non adaptées, du manque d'entrainement (1 journée d'exercice environs tous les 2 mois quand tout va bien)

Alors pour le taux de policier, comparez cela à ceux qui sont vraiment sur le terrain, vous allez être surpris, des services entiers sont remplis de commissaires ultra couteux qui n'ont plus mis un uniforme depuis 15 ans... A l'inverse certaines zones regroupant 4-5 communes fonctionnent avec une seule patrouille d'intervention par pause!!

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Beaucoup de services publics en Belgique ne fonctionnent que grâce au dévouement de ses membres et à leurs achats personnels. Presque tous les enseignants payent eux-mêmes leurs manuels (un peu comme un pompier qui devrait payer son casque), apportent leurs ordinateurs personnels car les classes n'ont pas de projecteurs...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, g4lly a dit :

C'est la russie le grand pays qui a le plus de force de police par habitant, et de loin il me semble...

Alors que d'autre pays avec 3 ou 4 fois moins de "policiers" par habitant sont extrêmement paisible.

A coté de ça, la Russie doit être dans les pays à avoir le moins de flicaille au km²... une balance délicate donc

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, fjojo032 a dit :

La police fédérale est virtuellement en faillite, elle ne paie plus ses fournisseurs donc plus de matos, perso malgré plusieurs commandes et des points en suffisances je n'ai plus reçu de pièce d'équipement depuis un an...

Sans compter les procédures, on est noyé dedans, le moindre pépin et c'est 5-6-7-8-9 heures d'écritures, de procédures, d'appel à un avocat, administratif, de demande de soin et j'en passe...  Et tout ca pour voir le guguse relâché, car la magistrature ne nous suit pas..

Les 3/4 des policiers de mon entourage direct, ont du acheter leur matériel eux même, et s'est mon cas, avec environs 250 euro d'achat personnel pour du matos correct sur mon ceinturon, ce qui était fourni était juste à la limite du ridicule....

Sans compter des munitions non adaptées, du manque d'entrainement (1 journée d'exercice environs tous les 2 mois quand tout va bien)

Alors pour le taux de policier, comparez cela à ceux qui sont vraiment sur le terrain, vous allez être surpris, des services entiers sont remplis de commissaires ultra couteux qui n'ont plus mis un uniforme depuis 15 ans... A l'inverse certaines zones regroupant 4-5 communes fonctionnent avec une seule patrouille d'intervention par pause!!

 

Alors, si par miracle la police française est plus light sur les procédures (pas d'beaucoup, mais j'connais la Belgique et ça tape plutôt fort effectivement), on l'est aussi sur tout le reste. L'équipement, plutôt similaire chez les gendarmes, carrément inférieur en police nationale, extrêmement variable en police municipale (de beaucoup mieux à inexistant, souvent plus proche du second que du premier).

Et si on parle de la formation, on est à l'apothéose. Une formation initiale pas très longue (6 mois pour les agents de police municipale, 9 mois pour les gardiens de la paix et gendarmes), lorsque les collègues européens sont entre 1 et 3 ans. Une formation continue ... non, en fait y'en a pas. Et sur la formation pour l'armement, on est bien en-deçà. C'est 25 cartouches par semestre, donc 50 par an, en général en une heure. ( http://lessor.org/les-armes-de-poing/ )

Mais il faut savoir que, visiblement, à l'exception des Québecois, très nettement inspirés des américains et des européens à la fois, ce sont des problèmes qui touchent toutes les polices francophones : Suisse, Belgique ou France. Est-ce que c'est une spécificité culturelle ? Certainement. Les polices de tous ces pays ont suivi le modèle de la France, pour le meilleur comme pour le pire. Et aujourd'hui, on se retrouve comme des idiots à appeler les armées pour faire de la présence trottoirdesque.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, rendbo a dit :

A coté de ça, la Russie doit être dans les pays à avoir le moins de flicaille au km²... une balance délicate donc

 

La délinquance est un problème humain. Aussi, le territoire n'est pas très important. 

Il y a 2 heures, Absha a dit :



Mais il faut savoir que, visiblement, à l'exception des Québecois, très nettement inspirés des américains et des européens à la fois, ce sont des problèmes qui touchent toutes les polices francophones : Suisse, Belgique ou France. Est-ce que c'est une spécificité culturelle ? Certainement. Les polices de tous ces pays ont suivi le modèle de la France, pour le meilleur comme pour le pire. Et aujourd'hui, on se retrouve comme des idiots à appeler les armées pour faire de la présence trottoirdesque.

Qu'entends-tu par modèle français ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

19 minutes ago, Serge said:

La délinquance est un problème humain. Aussi, le territoire n'est pas très important.

Sauf que la réalité fait que le pauvre humain délinquant qui a l'initiative peut facilement s'exonérer du policier qui surveille lorsque le terrain est grand!!!

C'est comme croire que le rugby a 7 se joue comme le rugby a 15!!!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Serge a dit :

La délinquance est un problème humain. Aussi, le territoire n'est pas très important. 

Qu'entends-tu par modèle français ?

Je te seconde pour "la délinquance est un problème humain".

Et de fait, les pays qui n'ont pas une science policière. C'est-à-dire que les pays anglophones (USA à part) ou nordiques ont un domaine qui s'appelle le "policing". C'est un domaine des sciences humaines ou techniques selon les pays à l'instar de la socio, de la géo ou d'autres domaines, parfois combinant même les sciences humaines. 

Si au contraire on regarde attentivement les polices belges, qui avant l'affaire Dutroux était un copier-coller de la police française avec bipolarité Gendarmerie/Police, polices municipales et gardes-champêtres, et organisation de la police judiciaire exactement similaire (Procureur du Roi/de la République, OPJ, etc.), ou les polices suisses (différentes au niveau confédéral mais extrêmement similaires dans les cantons francophones), on s'aperçoit que la police n'est pas une science. Il n'y a aucun organisme pour émettre une doctrine d'emploi, les temps de formation sont très courts ET extrêmement chaotiques, au contraire des cursus universitaires uniquement dédiés à cela qu'on retrouvera par exemple chez les britanniques (il faut une Licence 3 en "Policing" pour devenir policier au R-U).

Là où l'on s'en aperçoit le mieux je crois, c'est dans nos polices municipales ou dans les polices belges. Les organismes de formations sont multiples et les cursus possèdent des différences abyssales selon les départements. Si tu prends un policier municipal qui a suivi un cursus de formation en Ille-et-Vilaine, il n'aura pas du tout le même cursus que ses collègues de n'importe quel département de la région Bretagne. Mais les formations nationales (Gendarmerie et Police) ne sont pas d'un meilleur niveau, il s'agit surtout de beaucoup de droit, de droit et encore de droit. La Gendarmerie, par son background militaire, y rajoute plus de déontologie et de moral (rien que par la discipline militaire), ainsi que des connaissances tactiques (qui peuvent être utiles dans pas mal de services journaliers), mais globalement, même en étant la meilleure, elle reste très pauvre comparativement aux polices européennes ou l'entraînement au corps-à-corps, l'entretien physique, la maîtrise des armes, sont revus chaque mois (contre 1 à 5 ans en police française, voir jamais en municipale, sauf pour l'arme à feu).

On peut aussi parler des RETEX, cela n'existe tout simplement pas. Depuis quelques mois il y'a des RETEX a posteriori des incidents (surtout des attentats), mais autrement il n'y en a pas du tout, là encore. Et en plus, comme pour certains fichiers, ils sont spécifiques aux polices. La Gendarmerie et la Police n'échange pas, ni fichiers, ni RETEX, ni procédures. Et les polices municipales n'ont pas d'échelon central, il n'y a donc aucun échange à aucun niveau, aucun retour sur les formations, totalement opaques et variables, aucune doctrine d'aucune sorte. Une véritable anarchie, très propice à la création de nouveaux modèles, mais absolument pas exploité de la bonne façon.

Et puis, une petite perle pour montrer à quel point on ne vérifie rien : un réserviste de gendarmerie ou de police (15 jours de formation), peut-être équipé d'armes de 1ère catégorie. Un garde-champêtre (3 mois de formation) peut-être équipe d'armes de 1ère catégorie (y'en a même un avec un joli Lebel et tous ceux d'Alsace ont un Glock 17), mais un policier municipal et ses 6 mois de formation ? Pistolet en 7.65 ou revolver en 38sp. Et ce n'est pas la seule incohérence, de loin.

Bref, je crois que les polices francophones ont un vrai problème commun.

Edited by Absha
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je partage en très grande partie ton analyse. 

En revanche, je tiens à préciser qu'en France, la police municipale est une police administrative. Ce n'est surtout pas une police judiciaire de la ville. 

Son armement progressif est assez nouveau en cela qu'elle n'a pas à se porter au devant de situation de violence. Mais, certains maires font pression pour le port d'arme et leur appartenance à un corps de représentants de la Loi les exposé à des comportements violents.

Pour l'absence de doctrine et de manque de formation, oui. Il fut ainsi une époque dans la police où l'instruction du corps à corps interdisait tout type de frappe sur un agresseur. Il n'y avait que des bloquages, saisies, clefs.... Je laisse deviner le résultat. 

Pour la police des bois, leurs cours s'améliorent et deviennent plus que sérieux. Certains s'en chargent. ;)

Link to comment
Share on other sites

Rappelons aussi un petit aspect bien français : ce ne sont pas les ministres de l'Interieur ou de la Justice qui décident de pas mal de chose au sein de la Police Française, mais les organisations syndicales. Il est de notoriété publique que les dirigeants de syndicats policiers sont les principaux interlocuteurs des ministres et cabinets de l'Interieur et qu'ils font la pluie et le beau temps, avec souvent des objectifs pas nécessairement en ligne avec les besoins immediats de la nation (augmentation du nombre de cadre, même si cela ne fait qu'aggraver l'inéfficacité, gestion des carrières/mutations/promotions, avec en corollaire le favoritisme "à la carte syndicale", conf. une gueulante il y a peu de plusieurs policiers, montrant que seuls les membres de syndicats avaient une chance d'être mutés là ou il voulait ...)

Clairon

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Serge a dit :

Je partage en très grande partie ton analyse. 

En revanche, je tiens à préciser qu'en France, la police municipale est une police administrative. Ce n'est surtout pas une police judiciaire de la ville. 

Ils sont tout de même APJA, comme les garde-champêtres (puisqu'ils appartiennent au même cadre d'emploi, et sont censés être jumeaux, sur le même modèle que la Police des villes et la Gendarmerie des champs). Pour leur côté administratif, c'est évident, ils pourraient même obtenir un statut d'officiers de police administrative puisque leurs compétences sont extrêmement étendues en la matière. En revanche, il y'a un domaine qui se situe à mi-chemin entre PA et PJ, c'est la surveillance de la voie publique, et pour le coup, la police municipale est bien plus présente sur la VP que les polices étatiques (puisqu'ils n'ont pas les procédures juridico-administratives ou les enquêtes qui s'additionnent aux patrouilles). Et il en va de même pour les appels d'urgence "mineurs" (conflits domiciliaires). En plus leur est dévolue une partie de judiciaire, notamment la prise de main courante notamment dans des cas aussi considérés comme mineurs (violence conjugale, violence scolaire).

Et que ce soit Collobrières, Cavalaire ou les récents attentats, on voit que les polices sont particulièrement vulnérables à ces moments-là, et que par leur ADN de police de terrain et de territoire, ce serait plutôt sur eux qu'il faudrait mettre le paquet en matière de formation. Ce qui ne semble pas être une évidence dans le monde politique. 

Ceci est d'autant plus vrai que, si l'on considère que les écoles peuvent subir un attentat, et qu'on met des policiers municipaux ou des gardes-champêtres avec une matraque et du gaz lacrymo en point école, alors qu'on estime qu'il faille Sentinelle et constituer une garde nationale pour protéger le TN, alors ce n'est plus une incohérence qui est soulevée ici, mais bien pire. 

Et bien évidemment (parce qu'on va conserver le HS dans les clous), les mêmes questions se posent en Belgique, en tout cas sur la formation.

 

Citation

Rappelons aussi un petit aspect bien français : 

Bien policier, parce qu'en Douane ou dans les polices de l'environnement (ONCFS/ONEMA/ONF) les syndicats sont plutôt du bon côté de la force. C'est les Conseils d'Administration dirigés par des énarques qui paralysent les décisions des équivalents-officiers généraux, qui pose problème.

Edited by Absha
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...