Recommended Posts

on ne connait pas le dessous des cartes, mais la France même si elle n'est pas d'accord s'aligne de fait aux exigences des USA.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, zx a dit :

on ne connait pas le dessous des cartes, mais la France même si elle n'est pas d'accord s'aligne de fait aux exigences des USA.

Vous allez vite : on n'a aucune idée du mandat de ce qui pourrait être déployé dans le Golfe ni des ordres transmis en cas d'escalade.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que du peu que l'on sait actuellement :

- ça paraît une opération significative (préparation avant l'attaque, maîtrise de l'attaque elle-même, repli des opérateurs)

- ça demande du personnel qualifié

- ça demande aussi du bon matériel, du moins quelque chose de suffisamment fiable et efficace pour tenter le coup

- et ça demande enfin un peu de chance (frapper au bon endroit avec les bonnes charges)

Dans cette optique, les Houthis semblent être les clients les plus intéressants. Ils ont les armes, ils ont la technologie et ils ont sans doute moyen de s'infiltrer en Arabie Saoudite. Mais rien n'interdit une opération saoudienne montée par Aramco ou par les services de renseignement. Pour faire monter le cours du pétrole, emm**der Téhéran ou pour régler des comptes en interne.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Disons que du peu que l'on sait actuellement :

- ça paraît une opération significative (préparation avant l'attaque, maîtrise de l'attaque elle-même, repli des opérateurs)

- ça demande du personnel qualifié

- ça demande aussi du bon matériel, du moins quelque chose de suffisamment fiable et efficace pour tenter le coup

- et ça demande enfin un peu de chance (frapper au bon endroit avec les bonnes charges)

Dans cette optique, les Houthis semblent être les clients les plus intéressants. Ils ont les armes, ils ont la technologie et ils ont sans doute moyen de s'infiltrer en Arabie Saoudite. Mais rien n'interdit une opération saoudienne montée par Aramco ou par les services de renseignement. Pour faire monter le cours du pétrole, emm**der Téhéran ou pour régler des comptes en interne.

oui, mais la frappe a été torp puissante, et a obliger les saouds a reduire leurs production de 50%, je pense pas qu'ils en arriverai eux meme a la, mais vu la compléxtié de l'attaque, je doute que soit les houthis seul qui l'ont faite, ca sent de tres loin une intervention iranienne quasi directe.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépend ce qui a été touché et comment. On parle d'une attaque de drones mais ce n'est pas très clair. La réduction de la capacité de pompage est-elle liée à une réduction volontaire pour mieux estimer les dégâts ou est-ce que des infrastructures vitales ont vraiment été endommagées ou détruites ? Qu'est-ce qui a vraiment été ciblé : citernes, oléoducs, autre chose ? Tout ceci est très vague.

Après, c'est pas pour se moquer mais les Saoudiens n'ont jamais été très doués en matière de sécurité.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ils auraient perdus au moins 50% de la production, pour l'instant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tant est, tout n'est que poudre aux yeux ... du pipo ... avec les chiffres de 50 % qui vont avec. Il faut prendre tout ça avec des pincettes - et voir qui a envi qu'une guerre totale éclate la bas ... ou simplement que le cours du pétrole montre très haut ... et qui ne le souhaite pas. C'est pas parce que le Moustachu  (Bolton) est parti que les bellicistes ont perdu la bataille... peut être qu'ils jouent  une nouvelle grosse carte.  Les attaques de pétroliers c'était une mise en bouche à côté.

Edited by Lezard-vert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le prix du pétrole ne devrai pas "flamber" immédiatement en dehors d'un pic lié à une réaction épidermique des marchés, il y a des réserves d'un mois environ en AS en compensant la perte nette de production officiellement annoncée. Au-delà c'est un saut dans l'inconnue.

Il y a aussi d'assez gros volumes de pétrole iranien qui ont été stocké dans les ports chinois ces derniers mois, la Chine étant un client majeur du pétrole Saoudien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca manque de defense anti aérienne, va falloir mettre plus d'argent pour protéger les intérêts vitaux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Kelkin a dit :

Aussi crédible que le reste de leurs accusations.

 

Il y a 6 heures, Ciders a dit :

Dans cette optique, les Houthis semblent être les clients les plus intéressants. Ils ont les armes, ils ont la technologie et ils ont sans doute moyen de s'infiltrer en Arabie Saoudite.

 

il y a 29 minutes, Lezard-vert a dit :

C'est pas parce que le Moustachu  (Bolton) est parti que les bellicistes ont perdu la bataille... peut être qu'ils jouent  une nouvelle grosse carte.  Les attaques de pétroliers c'était une mise en bouche à côté.

L'équation "Houthis = Iraniens" nous vient bien de nos amis néoconservateurs iraniens, et dans le cas général elle est fausse nous sommes d'accord.

Dans ce cas particulier cependant :
– Les attaques ont eu lieu par drones, et probablement pas des toutes petites choses étant donné qu’ils transportaient assez d’explosif pour mettre en carafe une énorme usine de raffinage pétrolier. Or, il est très improbable que des rebelles ne disposant pas des moyens d’un Etat construisent ce genre de machine tout seuls
– Surtout, ce sont les installations à Abqaïq qui ont été attaquées, c’est-à-dire à plus de 1 000 km de la zone que les Houthis contrôlent au Yémen. Or, des drones artisanaux ne voyageront certainement pas aussi loin, et il paraît pour le moins difficile à des groupes d’irréguliers de traverser mille kilomètres de désert en Arabie saoudite sans être détectés !

Tel que je le vois, la revendication par les Houthis n’est qu’une fiction et une commode feuille de vigne. Cette attaque n’a pas été menée par des troupes irrégulières, mais par celles d’un Etat. A l’évidence, l’Iran.

Il s'agit d'un épisode de la "montée aux extrêmes" en cours entre Etats-Unis et Iran. Téhéran mène une stratégie de "bord du gouffre" pour dissuader Américains suivis par Européens et Chinois de continuer à l'étrangler économiquement, en leur montrant que s'il le désirait il pourrait interrompre les exportations de pétrole du Golfe et plonger l'économie mondiale dans la récession voire pire, et en montant un barreau de l'échelle d'escalade à la fois. Stratégie très dangereuse à l'évidence, mais celui qu'on étrangle n'a pas grand chose à perdre.

En l'occurrence, forcer à suspendre 5% des exportations mondiales de pétrole pour un délai qui aux dernières nouvelles se compterait « en semaines »… c’est une escalade impressionnante dans la stratégie de tension. Plutôt deux barreaux de l’échelle à la fois qu’un seul.

A côté de ces nuages d'orage, les signes d'espoir sont relativement faibles : renvoi de l'ultra-néoconservateur John Bolton, diplomatie volontariste d'Emmanuel Macron pour obtenir une "pause" dans l'étranglement pendant laquelle une réunion entre les présidents américain et iranien serait organisée. Tout cela est positif... mais c'est à peu près tout ce qu'il y a de positif.

 

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

ils savent ou faire mal les houtites

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Alexis a dit :

– Les attaques ont eu lieu par drones, et probablement pas des toutes petites choses étant donné qu’ils transportaient assez d’explosif pour mettre en carafe une énorme usine de raffinage pétrolier.

Quelques éléments sur les drones de fabrication iranienne :

Famille Ababil

- Reconnaissance ou "drone suicide", plusieurs standards successifs -1, -2 et -3

- Autonomie ordre de grandeur 100 km, plafond 3 000 à 5 000 mètres, vitesse 200 à 300 km/h

"Simple et bon marché", plusieurs centaines ont été produits

- A été utilisé par les Houthis au Yémen comme munition flânante avec une charge de 30 kg sous le nom de "Qasef-1"

Ababil-B_2006.jpg

Shahed-129

- Drone de combat lanceur de bombes

- Autonomie 1 700 km, plafond 7 000 mètres, vitesse 150 km/h

- Le haut de gamme, pour l'Iran seulement, non exporté, 23 à 25 seraient en service, la fabrication continue

- Charge utile 4 x bombes guidées Sadid-345 de 34 kg

- A été utilisé en Syrie

Islamic%2BRevolution%2BGuards%2BCorps%2B

Famille Saegheh

- Bénéficie ou bénéficiera de la rétro-ingénierie du drone américain RQ-170 Sentinel capturé par l'Iran

- En cours de développement ou de production. Statut opérationnel peu clair

- Cependant, il aurait été utilisé opérationnellement en Syrie

640px-Saegheh_(4).jpg

 

Avec l'attaque sur Abqaïq

Abqaiq.8.gif&q=0&b=1&p=0&a=1

on doit parler

- Soit de drones longue portée Shahed-129 voire Saegheh tirant des munitions, opérés évidemment par l'Iran

- Soit de drones courte portée Ababil type munition flânante, qui sont utilisés aussi par les Houthis. Cependant, la capacité à traverser 1 000 km de désert en convoi de camions - un véhicule porteur par munition flânante - ceci en pleine Arabie saoudite et sans se faire repérer :wacko: :blink: est... sujette à fort doute pour ne pas dire pire :tongue: !

Si ce sont des munitions suicide Ababil qui ont frappé, elles étaient probablement opérées depuis des petites embarcations - la côte du Golfe est à 30 kilomètres - ou des équipes débarquées depuis bateau, voire depuis Bahreïn qui sait.

On parle d'une opération conséquente, menée par un Etat. Pas par des troupes irrégulières, aussi performantes soient-elles.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, pascal a dit :

à qui profite le crime ?

A ZX et Alexis : la preuve, ils postent et commentent cette info dans le fil Iran !).

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense pour ma part tout à fait possible qu'une infiltration par voie de terre ait pu se produire. Les Saoudiens n'ont certainement pas la mainmise totale sur le désert et même sur leurs voies de communication.

Et comme ils ne sont pas bons, rien n'interdit de penser que leur système de sécurité renforcé ait pu être percé parce que les opérateurs dormaient ou ne faisaient pas correctement leur travail.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La piste que les drones et/ou missiles, ou au moins une partie d'entre eux, aient pu venir d'Irak semble être crédible également

Kuwait launches probe on unidentified drone in its airspace

https://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2019/09/15/Kuwait-launches-probe-on-unidentified-drone-in-its-airspace.html

Edited by Barristan-Selmy
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alexis a dit :

Quelques éléments sur les drones de fabrication iranienne :

Famille Ababil

- Reconnaissance ou "drone suicide", plusieurs standards successifs -1, -2 et -3

- Autonomie ordre de grandeur 100 km, plafond 3 000 à 5 000 mètres, vitesse 200 à 300 km/h

"Simple et bon marché", plusieurs centaines ont été produits

- A été utilisé par les Houthis au Yémen comme munition flânante avec une charge de 30 kg sous le nom de "Qasef-1"

Ababil-B_2006.jpg

Shahed-129

- Drone de combat lanceur de bombes

- Autonomie 1 700 km, plafond 7 000 mètres, vitesse 150 km/h

- Le haut de gamme, pour l'Iran seulement, non exporté, 23 à 25 seraient en service, la fabrication continue

- Charge utile 4 x bombes guidées Sadid-345 de 34 kg

- A été utilisé en Syrie

Islamic%2BRevolution%2BGuards%2BCorps%2B

Famille Saegheh

- Bénéficie ou bénéficiera de la rétro-ingénierie du drone américain RQ-170 Sentinel capturé par l'Iran

- En cours de développement ou de production. Statut opérationnel peu clair

- Cependant, il aurait été utilisé opérationnellement en Syrie

640px-Saegheh_(4).jpg

 

Avec l'attaque sur Abqaïq

Abqaiq.8.gif&q=0&b=1&p=0&a=1

on doit parler

- Soit de drones longue portée Shahed-129 voire Saegheh tirant des munitions, opérés évidemment par l'Iran

- Soit de drones courte portée Ababil type munition flânante, qui sont utilisés aussi par les Houthis. Cependant, la capacité à traverser 1 000 km de désert en convoi de camions - un véhicule porteur par munition flânante - ceci en pleine Arabie saoudite et sans se faire repérer :wacko: :blink: est... sujette à fort doute pour ne pas dire pire :tongue: !

Si ce sont des munitions suicide Ababil qui ont frappé, elles étaient probablement opérées depuis des petites embarcations - la côte du Golfe est à 30 kilomètres - ou des équipes débarquées depuis bateau, voire depuis Bahreïn qui sait.

On parle d'une opération conséquente, menée par un Etat. Pas par des troupes irrégulières, aussi performantes soient-elles.

 

Quelque soit les commendataires, ils ne pouvait pas utiliser un matériel qui laisse des traces trop facilement identifiables donc trop sophistiqué, en tout cas pour les vecteurs/drones.

Pour moi exit donc Shahed-129 ou Saegheh.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,848
    Total Topics
    1,301,475
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries