Sign in to follow this  
Akhilleus

Scénario I : Rhodésie 1977

Recommended Posts

Sinon, autre idée: soudoyer un ou plusieurs des conducteurs des camions de ravitaillement est-il possible ?

De manière à empoisonner la farine en cours de route.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, autre idée: soudoyer un ou plusieurs des conducteurs des camions de ravitaillement est-il possible ?

De manière à empoisonner la farine en cours de route.

hum pas evident vu la situation géopolitique du moment : les gars du cru sont méfiants (c'est pas la première fois qu'il y'a infiltrations de rodhésiens en zambie) et pis c'est pas assez ciblé (priorité aux instructeurs et aux cadres, les recrues en fait les SR s'en cognent, y'a de la chair à canon à volonté) et en fait pas assez "flashy" comme mode opératoire : il faut aussi marquer l'adversaire cad lui faire comprendre qu'on peut venir l'attaquer sur son terrain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'élimination des recrues n'est pas un pré-requis indispensable, on peut faire la chose suivante:

0) on débarque un peu à l'écart,

1) on élimine discrètement les cadres et les instructeurs,

2) on pose des explosifs sur les entrepôts d'armement, les débarcadères (et embarcations) et les baraquements A.

2bis) on fouille le local B au cas où,

3) on se dirige vers les zodiacs,

4) on fait tout péter,

5) on se tire en vitesse.

Comme ça le matériel est HS, les instructeurs éliminés et les recrues survivantes suffisamment désorientées pour ne pas poser trop de problèmes lors de la fuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 solutions:

1) on embarque 2 LAW (ou équivalent) avec.

2) on pose d'abord les explosifs sur les baraquements A puis on s'occupe des baraquements C.

Comme ça si ça merde on fait péter les recrues avant qu'elles ne sortent de leur tanière. Après soit on s'occupe des caches d'armes si c'est vraiment vital, soit on se tire en vitesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi ne pas utiliser des gaz toxiques qu'on infiltre discrètement dans les baraquements A pendant qu'on élimine le personel des batiments C et les sentinels en G avant de tout faire péter .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Indeed, mais prévoir un plan au cas où la phase 1 merde et se fait bruyamment

pour le plan bis je vous laisse continuer à chercher

ce que je voudrais quand même pour demain c'est que vous soyiez d'accord sur le mode d'insertion et d'exfiltration

bon à priori on a l'air de se diriger vers du naval mais comment exactement : zodiac pur et dur, zodiac à partir de patrouilleurs fluviaux qui servent de bateaux mères, pirogues, à la nage  :lol:

ensuite faut un listing de l'equipement et des specialités

pour vous motiver voici les indicatifs des opérateurs ( NDLR inspirez vous des noms pour les spécialités si vous etes en rade d'idée):

Lion (le boss, capitaine de son état)

Eagle (1er LT): Vul

Hornet (2e LT)

Buffalo (Sgt)

Mamba (Sgt)

Mygale (Sgt)

Shark (Sgt)

Baboon (Cpl-chef)

Crocodile (Cpl)

Snake (Cpl)

Badger (Cpl)

Bat (Cpl-Chef)

Chimp (Cpl)

Rhino (Cpl)

Vulture (Cpl)

Hippo (Cpl)

Anteater (Cpl)

Viper (Cpl-chef)

cheetah (cpl)

jackal (Cpl)

vous pouvez noter qu'il s'agit tous d'off/sous off ou militaires du rang specialistes; Après tout c'est l'equivalent d'une opération speciale, on allait pas vous filer dans les pattes des rookies  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi ne pas utiliser des gaz toxiques qu'on infiltre discrètement dans les baraquements A pendant qu'on élimine le personel des batiments C et les sentinels en G avant de tout faire péter .

Parce que ce sont des baraquements, justement. On est au sud de l'Afrique, dans les années 70. Un toit de tôle, des murs en planche, beaucoup d'aérations ... de la construction coloniale ouverte à tous les vents ... Pour les gaz, c'est pas le top.

Akhi, tu as 2 "vulture", c'est normal ? Tu ne mets pas un Cheetah ou un Bok ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que ce sont des baraquements, justement. On est au sud de l'Afrique, dans les années 70. Un toit de tôle, des murs en planche, beaucoup d'aérations ... de la construction coloniale ouverte à tous les vents ... Pour les gaz, c'est pas le top.

Avec un gaz toxique très puissant comme le VX et en y infiltrant de large quantité ça devrait le faire , au moins ça obligera les recrues à sortir , dans ce cas il suffit de placer nos hommes afin de vérouiller toutes les entrées/sorties afin d'abattre qu'inquonque qui essayerait de sortir .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un gaz toxique très puissant comme le VX

hum restez réalistes les gars (ou alors il va falloir m'expliquer comment les rhodesiens ont eu accès à du VX en 77 pour l'utiliser dans une opération sommes tout mineure .....celui qui fait ca il ouvre un autre topic what if hein  ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors on fait 4 groupes.

Alpha -> groupe de protection: 2 sgt, équipés avec des fusils sniper

Bravo -> groupe d'élimination 1: 1 lt (CdG Bravo), 1 sgt, 1 cp-c, 3 cp, équipés avec des armes silencieuses et des pains d'explosif.

Charlie -> groupe d'élimination 2: 1 lt (CdG Charlie), 1 sgt, 1 cp-c, 3cp équipés avec des armes silencieuses et des pains d'explosif.

Delta -> groupe de soutien: le boss (CdS), 1 cp-c, 4 cp (mitrailleurs), équipés d'armes silencieuses (sauf 2 qui ont les mitrailleuses), de 2 mitrailleuses 7.62 et des pains d'explosifs.

(je te laisse décider qui est qui après)

Les groupes arrivent à bord de 2 zodiacs, coupent les moteurs assez tôt, finissent à la rame et débarquent à l'ouest du camp.

Phase 1

Alpha va se positionner à 500m environ des objectifs G de manière à les fixer au cas où.

Delta installe les charges d'explosifs sur l'objectif A puis se met en position pour empêcher toute sortie au cas où la mission serait compromise.

Bravo va ensuite vers l'objectif C le plus à l'est et s'occupe de le nettoyer (discrètement).

Charlie fait de même avec l'autre objectif C.

Phase 2

Alpha reste en position.

le cp-c et un cp de Delta va visiter le bâtiment B, les autres restent en position.

Bravo va vers le E le plus éloigné poser des explosifs.

Charlie va vers les D et E rapprochés poser des explosifs.

Phase 3

Bravo rejoint Charlie en D vont ensemble vers l'est.

Delta se regroupe puis, avec Alpha vont aussi vers l'est.

Phase 4

Explosion des charges.

Départ en Zodiac.

Si la phase 1 foire.

Alpha fixe les soldats en G.

Bravo et Charlie élimine toutes leurs cibles.

Delta fait sauter A et s'occupe des éventuels survivants puis aide Alpha.

Phase 2bis (sauf si ça chauffe vraiment, dans ce cas Bravo et Charlie vont immédiatement vers les Zodiacs dès qu'ils ont éliminés leurs cibles)

Bravo fait un rapide détour par B et exfiltre d'éventuels prisonniers puis se dirige vers les zodiacs

Charlie fait un rapide détour par les D et détruit tous les navires s'y trouvant puis se dirige vers les zodiacs.

Delta et Alpha se replie ensuite vers les zodiacs, après Bravo et Charlie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai plutôt d'avis de faire une approche par le lac avec deux groupes vers les 4h du matin:

Une force Striker composé de:

Lion  (Cpt)

Buffalo (Sgt)

Mamba (Sgt)

Baboon (Cpl-chef)

Crocodile (Cpl)

Snake (Cpl)

Badger (Cpl)

Bat (Cpl-Chef)

Chimp (Cpl)

Rhino (Cpl)

arrivant par le point E avec une Mag(Baboon et Crocodile), un CG (Snake et Badger), Lion commande et est accompagné de Buffalo armé d'un G3 lunette.

Ils sont chargés de prendre le point E, de le miner puis de couvrir la zone F avec en cible les points G et surtout être capable de bloquer Multinangala road.

Mamba, Bat, Chimp et Rhino (armement: Uzi, Sten, Thompson et surtout du C4) débarquent avec eux mais vont directement vers le point B pour neutraliser les sentinelles probable gardant B (possible qu'il y est des prisonniers à nous donc sentinelles...)

Une fois la menace neutralisée (au couteau de préférence...), ils disposent des charges près des baraquements des officiers/formateurs puis ce camouflent à porter de tirs.

4h

"Royal Flush" rentre en jeux

Eagle(1er LT)

Hornet (2e LT)

Buffalo (Sgt)

Mamba (Sgt)

Mygale (Sgt)

Vulture (Cpl)

Hippo (Cpl)

Anteater (Cpl)

Viper (Cpl-chef)

cheetah (cpl)

jackal (Cpl)

en passant par le point D directement.

Le rôle premier est de capturer les embarcadères avec si possible:

Capturer du patrouilleur pour ce servir de son canon de 57 afin de créer une diversion à 4h15 (et aussi le signal du lancement de l'attaque).

Hornet, Mamba, Mygale et Viper vont directement vers les dortoirs des officiers, placent leurs charges, reviennent à mi chemin de l'embarcadère afin de tenir sous son feu les officiers.

Armement: PK emprunté et AK pour pouvoir faire boule de feu.

4H15: déclenchement de l'attaque, si le patrouilleur n'est pas la, les membres restant du groupe Royal Flush ont emporté des M 79 pour pouvoir tirer au juger sur les dortoirs A.

Les deux commandos des groupes Striker et Royal flush font péter leurs charges dès que les officiers quittent leurs logements afin de faire un maximum de victimes + tirs des commandos voir jet de grenades.

Replis des commandos vers leurs formations qui arrosent le centre du campement, sabotent l'équipement ennemi présent et lancent les navires pour l'évacuation.

Les groupes soutiens jettent des fumigènes pour couvrir leurs retraites.

PS: Chris, je te hais...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, juste une idée en l'air ... c'est pas possible de procéder en deux temps, avec une première passe nocturne, la veille, de minage des abords de A et C avec des Claymores. Juste histoire de maximiser les effets, lors de l'assaut, quand ça va défourailler et que les gus vont sortir des baraquements ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, si un gars a besoin d'aller pisser et saute sur un claymore, l'effet de surprise le lendemain matin risque d'être un peu dissipé (surtout que les allemands comprendront tout de suite qu'il y a quelque chose qui cloche...).

Et à 70 contre 20, même si tous ne sont pas très bon, à mon avis il vaut quand même mieux compter sur l'effet de surprise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut compter sur l'effet de surprise donc faire vite et bien.

Dans mon scénario, je me contente de frapper le materiel et surtout les officiers/instructeurs. Un soldat pouvant se servir d'une AK, cela se trouve partout mais sans officiers ni personne pour enseigner, cela se gâte.

Puis faut rappeler aux Allemands que l'Afrique n'est pas un continent pour eux (ils devraient le comprendre avec le temps! :lol: ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors voici mon ptit plan d'attaque:

Image IPB

Nom de l'opération : GOOD NIGHT!

Composition des groupes:

-Groupe Alpha: 5 hommes tous équipés de Sten SMG et de C4

-Groupe Bravo: 5 hommes tous équipés de Sten SMG et de C4

-Groupe Charlie: 5 hommes tous équipés de FN FAL et de LAW M-72B

-Groupe Delta: 5 hommes= 1CdS équipés de JVN et d'un G3,1 Sniper équipé d"un M24,2 Heavy mg équipés de mag58 et un radio opérateur pour conctacter le CAS ou une EVAC d'urgence.

Moyen mobilisés pour l'opération:

2 Hawker Hunter FGA-9 équipés de bombe mk82 et de panier à roquette

2 Agusta Bell 205A pour le transport et 2 SA 316 alouette 3 équipés de 12.7 en sabord pour la couverture

Déroulement de l'opération:

[glow=red,2,300]Phase 1[/glow]

Donc le commando est déposé par les helicos à environ une dizaine de km de l'objectif.

Le reste est effectuer en zodiac plus discret, moins bruyant et l'approche final se termine à la rame jusqu'au carré rouge qui est la zone d'infiltration et d'exfiltration.

Les groupes débarquent, Alpha & Charlie foncent sur H pour y placer les charges,ils font mouvement sur G et neutralisent les X-ray, pendant ce temps Bravo et Delta font mouvement sur E pour placer des charges,puis RDV sur F que Alpha & Charlie rejoignent dès que G est clear.

[glow=red,2,300]Phase2[/glow]

Alpha & Charlie vont sur B pour voir si il y a des paxs alliées, si paxs alliées sont sur place Charlie les ramènent sur la ZE et attend les 3 autres groupes, si aucun pax est trouver il place des charges sur C pendant qu'il sont couvert par Bravo et Delta depuis F.

Delta est rejoingnent part Bravo & Delta qui préparent les charges pour A.

Dès que A est plastifier les groupent ce replient sur B puis E et atteignent la ZE, dès que les 4 groupes sont au complet l'opérateur demande un CAS pour nettoyer les divers objectifs non clear comme D,E,C du sud ouest.

[glow=red,2,300]Phase3 BOUM,Boum[/glow]

Dès que les Hunters sont à 4mm de la zone de mission les groupes font sautés les objectifs et s'extraient de la zone en zodiac, les hunter arrivent sur la zone et se font plaisir en mitraillant et larguant les muni!!!

voilou!!

@edit: [glow=red,2,300]FINISH[/glow] :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

si présence des blindés pourquoi ne pas les utiliser pour l'exflitration...? et finir ce qui reste..?

la populations doit être au courant de leur présence et le passage par la ville se ferait un petit peu plus discrètement..?

Mouais, si un gars a besoin d'aller pisser et saute sur un claymore, l'effet de surprise le lendemain matin risque d'être un peu dissipé (surtout que les allemands comprendront tout de suite qu'il y a quelque chose qui cloche...).

Et à 70 contre 20, même si tous ne sont pas très bon, à mon avis il vaut quand même mieux compter sur l'effet de surprise.

et si tu reste sur place autour du camp en "l'encerclant..?" a la première explosion tu fais sauter toutes les autres claymore.. (2-3min) plus tard histoire que certains sortent voir ce qui s'est passé ;) puis tu te rue en tirant vers les baraquement et les appuis y vont au lance rokette... =|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, si un gars a besoin d'aller pisser et saute sur un claymore, l'effet de surprise le lendemain matin risque d'être un peu dissipé (surtout que les allemands comprendront tout de suite qu'il y a quelque chose qui cloche...).

Utiliser des Claymore télécommandées ?

Cela dit, il faudrait voir le matos dont disposaient les Rhodésiens, parce qu'on parle de Claymore, M203, JVN, alors que les quelques photos de Selous Scouts que j'ai vues, c'est FAL et MAG pour tout le monde...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, faut raisonner un peu comme eux, et comme à l'époque.

Nous avons peut-être tendance à surprotéger notre opération et à ne rien laisser de côté, là où beaucoup d'opérations réelles étaient montées en dépit du bon sens et n'ont réussi que grâce à une chance insolente qui a accompagné des éléments de valeur opposés à des combattants d'opérette.

Dans notre histoire, le vrai danger, ce sont les instructeurs Est-Allemands et les armes lourdes si les-dits instructeurs ont donner des consignes efficaces pour leur usage (attribution des champs de battage, dégagement des abords, etc.). Tout le reste se traite en short, chapeau de brousse et au FAL, voire plus léger ... parfois, une simple démonstration de force, ou une présence appuyée par une grenade et une rafale suffisait pour obtenir une reddition - hors présence d'encadrement motivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Selous Scout c'est l'esprit Bigeard en Indochine

"léger, félin, manoeuvrier"

J’ai dit ça dans l’idée de dévaster le camp sans avoir à l’investir ou en tout cas pas trop profondément ou avec peu d’hommes ; bref s’éviter des complications : une tranquille et discrète  préparation d’artillerie, et c’est joué ! O0

Vous étiez prévenu dans mon message de présentation que je dirais des âneries !! j’ai un rang à tenir moi monsieur ! :oops:

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y aurait moyen de trainer des obusiers sur place ?

C'est la solution que j'aurais choisi...

Y a une ile en forme de banane 2km a l'ouest, inhabité, qui masque parfaitement l'arrivée par la mer et sur laquelle on peut installé 3 mortiers de 81mm. Suffit d'inséré au nord et au sud dans la foret 2 escouades pour assuré la correction de tir et l'élimination des élément qui serait passé a travers les obus.

Pour l'insertion a terre faut aller sur maps http://maps.google.fr/maps?t=h&hl=fr&ie=UTF8&ll=-16.522176,28.705559&spn=0.163257,0.218182&z=13

La zone est assez habité mais aussi assez forestiere. Y a deux point d'insertion que sont les petit quai au nord et au sud de la ferme, et qui risque moins de rencontrer des "civils" ... quoiqu'il en soit il faut du monde pour assurer la protection arriere au moins au nord, barrer la route en faisant sauter des arbre, miner pour retarder des renforts. La route a l'ouest peut etre interdite par les mortiers lors du désengagement.

Je résume mon point de vue.

Arrivé en bateau local, les espece de pirogue, au crépuscule.

1 "batterie" de trois piece a déposer sur l'ile a l'ouest.

2 escouades arrivé en meme temps que les mortier, et poursuivant a la nage, ou en pirogue.

Les élément mortier serait déguisé en pécheur, mortier caché sous filet etc.

Les élement observation en bushman.

L'élément nord s'intalle a la au coin ouest de la lisere bordant la ferme ou dela du glacis ou prenne place les étangs, un groupe de ceux ci poursuit par les piste dans la foret jusqua la route pour placer les élément de contre mobilité, explosif sur les tronc, mine etc. Puis revient assurer la protection arriere et flanc. L'autre groupe assure l'appui feu et l'observation d'artillerie depuis sa position, Avec charge de détuire les nid de mitrailleuse au LG, les élément qui tenterait de sortir du dispo au fusil, et de corriger les tir d'artillerie.

Idem pour l'élément sud, qui n'a pas la mission de minage, mais qui assurera le désengagement du reste.

Tir d'artillerie des que le dispo est pret et que l'essentiel des résident de la ferme sera au repos dans ou proche des batimements.

Je compte large avec 80 a 90 cps de mortiers ... donc en gros 3 minutes de feu grand maximum. Les trois mortiers se partage le boulot en 3 zones les premiers tir etant les plus long visant les cible a l'est puis se rapprochant du rivage pour "rabattre" vers les appui observateurs.

Pour le désengaement on prévoit un lot d'obus fumigene sur la route a l'est. et un autre au abord du point d'insertion nord. Les élément nord dégage vers l'ouest comme ils sont venu, avec comme appuie les tir croisé des élément sud qui prennent le rivage en enfilade.

Les élément nord sont recuilli par les pirogue des mortiers aussitot que possible... les élément sud dégage a pied vers le sud, en piegeant dérrier eux. le receuil s'éffectuant sur le rivage vers la pointe sud ouest par les pioroguier qui les ont amené. Tout ce petit monde repart plein sud a travers le lac.

On peut prévoir un couverture aérienne légere pour le replie, meme si le feu depuis les pirogue peu suffire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,243,961
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries