Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Emeutes et évolutions dans le monde Arabe


Recommended Posts

Tunisie: Larayedh a pris officiellement ses fonctions de Premier ministre

L'islamiste Ali Larayedh est devenu officiellement Premier ministre de Tunisie jeudi, avec comme lourde tâche de remettre le pays sur les rails, le jour des obsèques d'un vendeur ambulant qui s'est immolé, rappelant le suicide à l'origine de la révolte de 2011.

S'exprimant après la passation de pouvoir, le Premier ministre sortant Hamadi Jebali a appelé à soutenir son successeur car "celui qui parie sur l'échec du (nouveau) gouvernement parie sur l'échec de l'expérience" démocratique tunisienne.

M. Larayedh a promis que son équipe, qui a reçu mercredi la confiance de l'Assemblée nationale constituante (ANC), sera à l'écoute des "soucis de la nation et du peuple".

Hamadi Jebali a démissionné il y a près d'un mois, après le refus de son propre parti islamiste Ennahda de former un gouvernement apolitique pour sortir la Tunisie d'une profonde crise politique, sociale et institutionnelle aggravée par l'assassinat le 6 février de l'opposant Chokri Belaïd.

M. Larayedh, issu lui aussi d'Ennahda, a été désigné pour lui succéder et après de longues négociations il a reconduit une alliance malaisée entre islamistes et deux partis laïques tout en l'élargissant à des indépendants.

Il a promis de résoudre dans l'année la crise institutionnelle en faisant adopter la Constitution et en organisant des élections, de créer les conditions de la reprise économique et de rétablir la sécurité dans le pays où l'état d'urgence est toujours en vigueur.

http://www.courrierinternational.com/depeche/newsmlmmd.825411dec69ceadd4954e89156f2d061.7e1.xml

J'espère qu'il va s'occuper des salafistes et djihadistes en herbe chez lui !

Un peu d'humour des guignols de l'info, Les Guignols du 14/03/13 - Les Bronzés en Tunisie   :lol:

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1784-c-les-guignols.html?vid=833391

Link to comment
Share on other sites

L'église orthodoxe russe est préoccupée par le départ des chrétiens palestiniens qui quittent leur pays sur fond d'instabilité générale au Proche-Orient, a déclaré vendredi le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russes Cyrille lors d'un entretien avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Moscou.

http://fr.rian.ru/world/20130315/197805885.html

Link to comment
Share on other sites

TUNISIE- Les Femen ont signalé jeudi la disparition d'Amina Tyler, cette lycéenne de 19 ans première femme à avoir exporté le mouvement féministe en Tunisie. Elle aurait été enlevée par sa famille et placée dans un centre psychiatrique.

(...) une femme qui se présente comme la tante d'Amina avait posté une longue vidéo . Elle y explique qu’Amina est "déséquilibrée", "psychopathe", qu’elle " jubile" du battage médiatique autour d’elle, qu’elle "fugue" et a de "mauvaises fréquentations" .

La page Facebook tunisienne des Femen avait été attaquée mercredi soir par des pirates informatiques de la mouvance islamiste.  "Grâce à Dieu nous avons piraté cette page immorale et le meilleur est à venir", est-il indiqué sur le site par le pirate qui signe du nom " Al Aangour". D'autres internautes ont posté des menaces de mort visant directement Amina Tyler.

Et Adel Almi, le président de l'Association centriste pour la sensibilisation et la réforme, a appelé à punir la jeune femme. "Amina doit être flagellée une centaine de fois sachant que, vu l'ampleur de son péché, la jeune fille mérite la lapidation à mort", aurait-il déclaré selon le site Assabah News.

http://www.metrofrance.com/info/amina-la-premiere-femen-tunisienne-a-disparu/mmcv!S7ans4v7Qk3c/

Etre féministe en Tunisie, c'est pô possible !

Link to comment
Share on other sites

Intéressant à lire !

Dans son dernier livre, l'islamologue Gilles Kepel décrypte le grand désordre arabe et dévoile les enjeux géopolitiques de ces mutations. "les islamistes sont à leur tour confrontés à l'épreuve du réel"

Entretien :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/gilles-kepel-dans-les-pays-arabes-les-islamistes-sont-a-leur-tour-confrontes-a-l-epreuve-du-reel_1233710.html#xtor=AL-447

Link to comment
Share on other sites

TUNIS (Reuters) - Le chef du groupe islamiste radical Ansar al Charia a menacé mercredi de renverser le gouvernement tunisien conduit par les islamistes d'Ennahda.

Seifallah ben Hassine, alias Abou Ayad, affirme sur son site internet qu'il jettera le Premier ministre, Ali Larayedh, dans les "oubliettes de l'Histoire" si le gouvernement s'attaque à son organisation.

Dans une interview diffusée mardi par le journal français Le Monde, Ali Larayedh affirme que "Abou Ayad est bien impliqué dans ces questions de violence et de trafic d'armes" qui menacent la sécurité en Tunisie.

Les salafistes tunisiens conduits par Seifallah ben Hassine souhaitent appliquer en Tunisie une interprétation littérale des principes de l'islam.

En décembre, Ali Larayedh a annoncé l'arrestation de 16 islamistes radicaux constituant des stocks d'armes dans le but d'instaurer par la force un Etat islamique.

Abou Ayad est recherché par la police pour son implication présumée dans l'attaque de l'ambassade des Etats-Unis à Tunis en septembre, qui s'est soldée par la mort de quatre personnes.

Les autorités tunisiennes affirment aussi que l'opposant laïque Chokri Belaïd, assassiné devant son domicile à Tunis le 6 février, a été victime d'un salafiste. Ce suspect est toujours en fuite.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Il ne fait pas bon être amateur de heavy metal en Jordanie. Cinq étudiants d'une université du nord d'Amman, coupables de nourrir un culte pour la musique rock et de l'afficher dans leurs choix vestimentaires, ont été inculpés, le 26 mars, pour "incitation à la division confessionnelle et doctrinale". Cibles d'une campagne de diffamation quasi hystérique, alimentée par quelques boutefeux islamistes, les jeunes gens sont accusés, sans la moindre preuve, d'avoir profané un Coran et de s'être livrés à "l'adoration de Satan" sur le campus de leur fac.

(...) en quelques heures, par le biais des réseaux sociaux, l'incident s'est transformé en controverse nationale. Flairant la bonne affaire, le chef de file du courant salafiste djihadiste jordanien, Abou Sayaf, a décrété qu'il était permis de tuer ces "infidèles". "J'espère que leur punition interviendra bientôt", a-t-il ajouté. Soucieuses de ne pas prêter le flanc aux critiques des radicaux, les autorités ont alors décidé de maintenir les cinq malheureux en prison.

(...) En novembre dernier déjà, les Frères musulmans s'étaient déchaînés contre la tenue d'une soirée costumée et visiblement arrosée dans un café d'Abdoun, le quartier huppé d'Amman. Organisée à l'occasion d'Halloween, la fête avait été assimilée à des "pratiques homosexuelles et sataniques" par la confrérie, adversaire numéro un de la monarchie hachémite. L'affaire n'avait pas dépassé le cadre de la polémique médiatique.

Mais cette fois-ci, comme le montrent l'arrestation et l'inculpation des zazous jordaniens, le gouvernement a pris parti. Est-ce pour les protéger, "parce que leur vie est en danger", comme l'assure Marwan Shehadeh ? Ou bien "parce que les autorités doivent déjà faire face à assez de difficultés avec l'affaire syrienne et la hausse des prix", comme le suggère Amer Sabaileh ? Quelle qu'en soit la raison, le pouvoir a choisi de sanctionner, offrant aux pyromanes salafistes une victoire inespérée.

http://www.lemonde.fr/style/article/2013/04/05/le-heavy-metal-fait-hurler-les-salafistes_3153501_1575563.html#xtor=AL-32280515

Link to comment
Share on other sites

Les services de sécurité du Hamas, au pouvoir à Gaza, ont interpellé des jeunes hommes à la chevelure jugée "indécente" pour leur couper les cheveux de force, a affirmé le Centre palestinien pour les droits de l'Homme (PCHR), basé à Gaza.

"Leurs cheveux ont été coupés en détention et certains ont été battus", selon l'ONG, ajoutant que les hommes interpellés ont "été forcés de signer une déclaration par laquelle ils s'engageaient à ne plus se laisser pousser les cheveux longs, ne plus adopter une coiffure étrange ou porter des pantalons taille basse".

(...) Le Hamas impose depuis mars la séparation des sexes dans les écoles à partir de l'âge de 9 ans et a exigé qu'hommes et femmes courent séparément au troisième marathon international de Gaza, ce qui a conduit l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) à annuler l'événément en 2013.

Le mouvement islamiste, qui gouverne sans partage la bande de Gaza depuis qu'il en a chassé l'Autorité palestinienne depuis juin 2007, a déjà pris des mesures du même ordre, mais se défend de vouloir imposer la loi islamique, sujet sur lequel des groupuscules salafistes l'accusent même de tiédeur.

Suite : http://fr.news.yahoo.com/gaza-hamas-s%C3%A9vit-contre-chevelures-masculines-ind%C3%A9centes-170648817.html

Link to comment
Share on other sites

Il ne fait pas bon être amateur de heavy metal en Jordanie. Cinq étudiants d'une université du nord d'Amman, coupables de nourrir un culte pour la musique rock et de l'afficher dans leurs choix vestimentaires, ont été inculpés, le 26 mars, pour "incitation à la division confessionnelle et doctrinale". Cibles d'une campagne de diffamation quasi hystérique, alimentée par quelques boutefeux islamistes, les jeunes gens sont accusés, sans la moindre preuve, d'avoir profané un Coran et de s'être livrés à "l'adoration de Satan" sur le campus de leur fac.

(...) en quelques heures, par le biais des réseaux sociaux, l'incident s'est transformé en controverse nationale. Flairant la bonne affaire, le chef de file du courant salafiste djihadiste jordanien, Abou Sayaf, a décrété qu'il était permis de tuer ces "infidèles". "J'espère que leur punition interviendra bientôt", a-t-il ajouté. Soucieuses de ne pas prêter le flanc aux critiques des radicaux, les autorités ont alors décidé de maintenir les cinq malheureux en prison.

(...) En novembre dernier déjà, les Frères musulmans s'étaient déchaînés contre la tenue d'une soirée costumée et visiblement arrosée dans un café d'Abdoun, le quartier huppé d'Amman. Organisée à l'occasion d'Halloween, la fête avait été assimilée à des "pratiques homosexuelles et sataniques" par la confrérie, adversaire numéro un de la monarchie hachémite. L'affaire n'avait pas dépassé le cadre de la polémique médiatique.

Mais cette fois-ci, comme le montrent l'arrestation et l'inculpation des zazous jordaniens, le gouvernement a pris parti. Est-ce pour les protéger, "parce que leur vie est en danger", comme l'assure Marwan Shehadeh ? Ou bien "parce que les autorités doivent déjà faire face à assez de difficultés avec l'affaire syrienne et la hausse des prix", comme le suggère Amer Sabaileh ? Quelle qu'en soit la raison, le pouvoir a choisi de sanctionner, offrant aux pyromanes salafistes une victoire inespérée.

http://www.lemonde.fr/style/article/2013/04/05/le-heavy-metal-fait-hurler-les-salafistes_3153501_1575563.html#xtor=AL-32280515

  En Indonésie il y a eu des affaires du même genre concernant des "punks" de Djakarta qui grosso modo ont reçu humiliation publique (rasage du crane en public) et enfermement dans des camps de redressement "pour la morale islamique" ...

  (et pendant ce temps, des affaires de grave manquement des droits de l'homme avaient lieu en guinée occidentale (partie ouest indonésienne de la nouvelle guinée)  de la part des autorités militaires qui se permettent tout avec l'opposition politique papou/guinéenne jusqu'au meurtres avec tortures, d'ailleurs je me rappel que CNN avait sortie quelques vidéos a ce sujet guère ragoutante mais assez éloquantes ...)

Link to comment
Share on other sites

Tunisie : Amina s'est échappée.

http://fr.news.yahoo.com/amina-femen-tunisienne-dit-avoir-fui-famille-apr%C3%A8s-181747219.html

Turquie : Pianiste turc de renommée internationale, Fazil Say a été condamné ce lundi à 10 mois de prison avec sursis pour "insulte aux valeurs religieuses d'une partie de la population". A condition qu'il ne commette pas de délit pendant 5 ans, le virtuose n'ira pas en prison. Le pianiste était jugé depuis octobre dernier pour avoir partagé sur Twitter des messages revendiquant son athéisme. Il y citait les vers du poète persan Omar Khayyam critiquant les musulmans qui croient que "les flots de vin coulent au paradis". Dans un autre message, il se moquait de la précipitation du muezzin à lancer son appel à la prière. "Je suis très triste de cette décision de justice rendue au nom de mon pays. C'est une déception pour moi du point de vue de la liberté d'expression plus qu'à titre personnel", a-t-il déclaré dans un communiqué. 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/turquie-le-verdict-contre-fazil-say-un-nouveau-coup-porte-a-la-liberte-d-expression_1240527.html#xtor=AL-447

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Tunisie : Les affrontements entre forces de l’ordre et salafistes se poursuivent en Tunisie. Samedi, des heurts ont opposé la police tunisienne à un groupe de salafistes, à Sidi Hassine Sijoumi, dans le sud-ouest de Tunis. Ces derniers tentaient d’installer, sans autorisation, des tentes de prédication et de fatwas religieux. Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la foule qui a elle répliqué par des cocktails Molotov.

(...) Pas plus tard que jeudi 9 mai, une source sécuritaire a annoncé que la police tunisienne des frontières a procédé à l’arrestation d’un ressortissant malien du côté de Feriana (gouvernorat de Kasserine). A en croire cette source, le Malien avait sur lui des tracts appelant au jihad et avait essayé d’entrer sur le territoire tunisien à travers le point de passage frontalier de Bouchebka. Par ailleurs, dans un communiqué publié le même jour sur sa page Facebook, le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé l’arrestation d’un ressortissant libyen à Ben Guerdane. Ce dernier avait en sa possession une quantité d’explosifs qu’elle tentait de faire pénétrer en Tunisie.

(...) Les forces de l’ordre tunisiennes poursuivent les opérations de ratissage à l’Ouest de la Tunisie, à la recherche des salafistes sur le Mont Chaambi, pendant lesquelles une quinzaine de soldats et gendarmes tunisiens ont été blessés par des mines.

http://www.afrik.com/tunisie-la-police-disperse-manu-militari-les-salafistes

Link to comment
Share on other sites

Tunisie : les djihadistes défient le gouvernement

Un rassemblement prévu dimanche à Tunis par le groupe islamiste radical Ansar al-Sharia est maintenu malgré l'interdiction des autorités.

Le rassemblement de djihadistes aura lieu comme prévu dimanche malgré son interdiction par le gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahda, a déclaré le porte-parole d'Ansar al-Sharia, le groupe islamiste radical qui l'organise. "Nous ne demandons pas l'autorisation du gouvernement pour prêcher la parole de Dieu et le mettons en garde contre toute intervention de la police pour empêcher la tenue du congrès", a déclaré Seifeddine Raïs lors d'une conférence de presse jeudi à Tunis. "Le gouvernement sera responsable de toute goutte de sang qui sera versée", a-t-il averti, affirmant que plus de 40 000 personnes étaient attendues au rassemblement annuel prévu dimanche à Kairouan, dans le centre de la Tunisie.

(...) Le gouvernement a enclenché un bras de fer à haut risque avec les djihadistes, alors que la Tunisie est confrontée depuis la révolution de janvier 2011 à la montée de groupuscules salafistes responsables de violences. Ennahda est accusé par l'opposition d'avoir fait preuve de laxisme face à cette mouvance rigoriste de l'islam sunnite. Le chef d'Ansar al-Sharia, Saif Allah Bin Hussein (Abou Iyadh), un vétéran d'Afghanistan ayant combattu avec al-Qaida, a menacé récemment de faire la guerre au gouvernement et accusé Ennahda de mener une politique contraire à l'islam.

Suite : http://www.lepoint.fr/monde/tunisie-les-djihadistes-defient-le-gouvernement-16-05-2013-1667394_24.php

Link to comment
Share on other sites

Intéressant reportage hier soir sur France 3 sur les Frères musulmans, leur apparition au début du XXe siècle, leur mouvance et leur idéologie, ainsi que leur objectif final (qui ont directement inspiré Al Qaida)

Pas de preuve de lien direct, mais les idéologies sont les memes à la base, et les personnes fondatrices ont la plupart du temps appartenu ou appartiennent au deux.

Juste avant, c'était un reportage sur le printemps arabe et ses conséquences (En Tunisie, en Lybie, en Syrie et en Egypte) un bon résumé de ce qu'on savait déjà mais ça donne un aperçu global de la montée de l'influence islamiste dans les milieux populaires qui profite des insurections à la base initiés par des militants plutôt laics et démocratiques.

Link to comment
Share on other sites

Pas de preuve de lien direct, mais les idéologies sont les memes à la base, et les personnes fondatrices ont la plupart du temps appartenu ou appartiennent au deux.

L'intellectuel hyper influent qui a remis au gout du jour le jihad mondial pour l'application de la charia est issu des frères musulmans et s'appelle Sayyed Qutb. Il n'a pas inventé ce concept, le Coran y fait allusion et il est largement abordé et détaillé dans le fiqh (la science juridique musulmane). Mais avec la modernisation au 19 eme siecle, beaucoup de musulmans "réformateur" réinterprétaient et modernisent des concepts comme le  Jihad ou la Dhimma. Qutb est un réactionnaire au sens propre du terme, il a violemment rejeté la "modernité décadente", la "promiscuité sexuelle" après un séjour aux Etats Unis. Pour lui, seul la Sharia qui doit etre imposée au besoin par la violence peut sauver l'homme, musulman ou pas de la modernité occidentale. Il a été une source d'inspiration à la fois par les salafistes (alors qu'il n'était pas salafistes sur certains points théologiques) et chiites alors qu'il n'était pas chiite.
Link to comment
Share on other sites

Merci Joab pour les précisions/rectifications.

En effet ils ont largement parlé de Sayyed Qutb hier soir, j'avais pas retenu le nom (j'ai du mal à m'y retrouver avec en peu tous les noms dans ce contexte ^^)

Link to comment
Share on other sites

Merci Joab pour les précisions/rectifications.

En effet ils ont largement parlé de Sayyed Qutb hier soir, j'avais pas retenu le nom (j'ai du mal à m'y retrouver avec en peu tous les noms dans ce contexte ^^)

J'ai également regardé hier soir sur France 3 : "La Confrérie, enquête sur les Frères musulmans".

Leur dangerosité à l'égard des autres nations non-islamiques de la planète est une menace sérieuse. Ce sont des gens belliqueux, hypocrites, intolérants, des psychopathes, des schizophrènes, des "serial killers" fanatiques religieux, ...

C'est à cause de ces "fous de dieu" que l'islamophobie progresse constamment dans les divers continents (Amérique, Europe, Asie, ...).

Link to comment
Share on other sites

Ce que je ne comprends c'est que les pays qui veulent avoir la charia comme mode de vie déclinent tous économiquement : Tunisie, Egypte, l'Arabie saoudite est une gérontocratie sur le déclin... Alors comment ils pensent créer un état islamique viable ?

Link to comment
Share on other sites

Ce que je ne comprends c'est que les pays qui veulent avoir la charia comme mode de vie déclinent tous économiquement : Tunisie, Egypte, l'Arabie saoudite est une gérontocratie sur le déclin... Alors comment ils pensent créer un état islamique viable ?

Attention, leur projet n'est pas économique mais religieuse, politique et militaire : charia, djihad et califat !

D'ailleurs, ils comparent ce qu'il n'est pas comparable quand ils parlent de l'E.U., les Etats-Unis, ASEAN, G20, G8, ... là, ce sont des unions économiques mais pas militaire, religieuse, ... Ils ont l'esprit tordu et étroit.

Comme disent pertinemment certains spécialistes, leur projet d'un grand califat est plus ou moins utopique à cause des différences culturelles, linguistiques, coutumes, souveraineté nationale, ... dans le monde arabo-musulman. Effectivement, je vois mal les Bangladeshis adopter la langue arabe au détriment du bengali par exemple ou le califat seulement dirigé par des égyptiens et tunisiens, et les autres nationalités musulmanes jouer aux subalternes ou être de la chaire à canon.

Link to comment
Share on other sites

C'est aussi ce que je comprend.

Après, quand ils veulent interdire tout et son contraire, (musique, sport, toute activité culturelle et ludique, limiter l'éducation, ...(hormis pour la classe dirigeante qui bien évidemment se garderait pour elle tous les "plaisirs interdits".)) on ne peut pas dire que l'économie soit avantagée

Mais là je pousse à l'extrême..

Link to comment
Share on other sites

Donc l'idée c'est de vivre dans un État moyenâgeux d'un point de vue économique/technologique mais charria approved ?

C'est plus ou moins ça pour la classe populaire !

As-tu remarqué comment ils critiquent l'occident et la modernité alors qu'eux sont bien habillés comme des occidentaux (costume et cravate), quel paradoxe !

Image IPB

Image IPB

et mangent dans des endroits de luxe comme à l'hôtel Sheraton de Doha au Qatar lors de rencontres au sommet par exemple.

Image IPB

Chez les salafistes, ils sont plus proches au niveau habillement vestimentaire des populations locales et du logement pauvre.

Link to comment
Share on other sites

Comme disent pertinemment certains spécialistes, leur projet d'un grand califat est plus ou moins utopique à cause des différences culturelles, linguistiques, coutumes, souveraineté nationale, ... dans le monde arabo-musulman. Effectivement, je vois mal les Bangladeshis adopter la langue arabe au détriment du bengali par exemple ou le califat seulement dirigé par des égyptiens et tunisiens, et les autres nationalités musulmanes jouer aux subalternes ou être de la chaire à canon.

Cela rejoint le docu d'hier sur les FM, depuis toujours chapeauté par un egyptien, alors que dans l'oumma, cette notion est non avenue.

cela montre bien les limites d'un projet "mondial" et l'attachement vivace aux nations.

PGM

Link to comment
Share on other sites

Pour revenir sur le lien wahhabisme (salafisme saoudien)/ frères musulmans:

Les deux mouvement sont nés dans des circonstances très différentes, le wahhabisme est né dans une péninsule arabe largement pré-moderne, non confrontée aux idées occidentales mais ou la population mêlait à l'Islam des croyances et des pratiques populaires traditionnelles perçues comme non musulmanes par certains prédicateurs religieux (mysticisme, culte voué aux saints locaux). C'est contre ces croyances et ces pratiques que Mohamed Ibn Abd El Wahhab, allié au clan séoud (un clan non bédouin contrairement à la légende mais de propriétaires terriens) voulait lutter et pour celà, il insistait sur un monothéïsme pur. Par "effet secondaire", cette insistance sur la pureté de la doctrine engendre une grande hostilité envers "l'hérésie" chiite. Par contre, vu que l'Arabie Saoudite n'a jamais vraiment une colonie au 18-19 eme siecle, le wahhabisme n'est au départ pas un mouvement spécialement anti occidental même si comme tous les mouvement politiques musulmans, il est dans une perspective d'étendre les frontières de l'Islam à plus ou moins long terme par la prédication ou la force.

Les frères musulmans naissent dans un autre contexte, l'Egypte est sous tutelle britannique, avec une élite largement influencés par les idées de la modernité occidentales, on perçoit déjà les prémices du conflit avec Israël. Les frères musulmans voulaient non seulement se libérer de la tutelle politico-militaire occidentale, mais aussi idéologique en revenant au ciment de la culture arabe qu'est l'Islam. Par contraste, d'autres "patriotes" egyptiens anti britanniques voulaient se libérer de la tutelle, mais sans rejeter frontalement toutes les idées occidentales modernes (nationalisme, socialisme, libéralisme selon les uns et les autres) et pour ceux là, c'est entre autres gràce à leur avancement culturel que les occidentaux ont pu se développer au point de mettre leur pays et le reste du monde sous tutelle. Aussi, les frères musulmans avaient pour priorité l'indépendance et l'application de la Sharia et pour atteindre cet objectifs, ils étaient prêts à s'allier aux autres forces de l'Islam politique comme les chiites.

Mais depuis, les deux mouvement ont évolue et se sont largement inter influencés: Beaucoup de frères musulmans, souvent des cadres, des professeurs ou des ingénieurs, ont trouvé refuge en Arabie Saoudite fuyant la répression en Égypte et ont apporté aux wahhabites un sens de l'organisation et une certaine profondeur intellectuelle et théorique et inversement, les saoudiens ont financé l'edition de livres ou des prédicateurs pour prêcher leur doctrine en Égypte.

Al Qaïda est le fruit de ces deux mouvements: de l'un elle hérite le rejet total de l'occident, le sens de l'organisation, la "conspiration révolutionnaire", de l'autre la pureté du dogme (d'ou l'intolérance et l'hostilité envers le chiisme) et l'argent des pétro dollars et des deux la sharia.

Link to comment
Share on other sites

L'intellectuel hyper influent qui a remis au gout du jour le jihad mondial pour l'application de la charia est issu des frères musulmans et s'appelle Sayyed Qutb. Il n'a pas inventé ce concept, le Coran y fait allusion et il est largement abordé et détaillé dans le fiqh (la science juridique musulmane). Mais avec la modernisation au 19 eme siecle, beaucoup de musulmans "réformateur" réinterprétaient et modernisent des concepts comme le  Jihad ou la Dhimma. Qutb est un réactionnaire au sens propre du terme, il a violemment rejeté la "modernité décadente", la "promiscuité sexuelle" après un séjour aux Etats Unis. Pour lui, seul la Sharia qui doit etre imposée au besoin par la violence peut sauver l'homme, musulman ou pas de la modernité occidentale. Il a été une source d'inspiration à la fois par les salafistes (alors qu'il n'était pas salafistes sur certains points théologiques) et chiites alors qu'il n'était pas chiite.

Il me semble que Abul A'la Maududi a été un poil en avance sur Qutb sur le jihad et qu'il a influencé les FM en parti.

Link to comment
Share on other sites

Tu as raison, Maududi (que je ne connais pas aussi bien que Qutb, loin de là)est un prédecesseur de Qutb qu'il a influencé. Mais je ne sais pas si son influence dans le monde arabe est comparable, j'ai l'impression que son influence est plus marquée dans le sous continent indien et dans les diaspora qui en sont issus.

P.S: Excusez mon orthographe, je n'ai pas l'habitude d'ecrire d'aussi longs textes en français.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...