rayak

Avenir du F-15 dans l'USAF

Recommended Posts

C'est bien ce que je cherchais à dire ; malgré la relative modernité de l'aviation irakienne en 91, la coalition l'a mise très rapidement à genoux et a évité d'avoir à l'affronter en combats aériens d'égal à égal.

Et oui beaucoup essaie de prouver quel appareil est le meuilleur. Mais ce n'est pas tout dans une guerre. Il y a tout le reste. Preuve en est les guerres d'Irak.

Pourquoi essayer de prouver qu'on a le meuilleur chasseur et risquer de perdre pleins de pilotes? Quand on peut annihiler l'adversaire aux sol. Les chevaliers, c'est belle et bien finis.

Lu sur le site que Aérohélico a donner :

A l'heure actuelle, le F-15 Eagle est l'avion de combat moderne le plus capé en service avec environ 100 victoires en combat aérien (une quarantaine pour l'USAF, une cinquantaine pour l'ID/IAF et une dizaine pour la RSAF) et seulement deux appareils perdus, des F-15E touchés par la DCA au cours de l'opération Desert Storm, en 1991.

Beau palmares quand meme. Donc, il est pas si nul que cela ce vieux F-15.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question, est-ce que le F-15 a des commandes de vol électriques...Pas à ma connaissances, mais je veux m'en assurer

Il ne me semble pas. Le F-15E possède un système de gestion via commandes électriques pour gagner en stabilité en TBA, mais rien de plus.

Hé, hé, plus de 100 victoires sans une perte ... et sans CDVE. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas dire non plus que ces adversaires etait des avions de derniere generation, la monture compte mais l'entrainement du pilotes contribue plus a la victoire que le reste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir ce qu'ils avaient en face, dans quelles conditions, les pilotes ennemis... Un F-4 pourrait faire la même chose dans les mêmes conditions, l'appareil n'a rien à voir

Share this post


Link to post
Share on other sites

en ce qui concerne les F-15 A/B/C/D israelien ils volenront jusqu'en 2020. ils seront modernisé avec des nouveaux logiciels et de nouveaux radar.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso je trouve qu'on est un peut trop severre avec le F-15 E Strike Eagle, je pense que c'est malgré tout un excellent appareil sinon la corée du sud et singapour, malgré les pressions politique ne l'aurait jamais pris, l'appareil fait tout ce qu'on lui demande, est bon tant en BVR qu'en Air Sol donc ma foi, c'est un bon coucou, bon radar, bon emport, bonne electronique de bord ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir ce qu'ils avaient en face, dans quelles conditions, les pilotes ennemis...

Un F-4 pourrait faire la même chose dans les mêmes conditions, l'appareil n'a rien à voir

On ne peut pas dire non plus que ces adversaires etait des avions de derniere generation, la monture compte mais l'entrainement du pilotes contribue plus a la victoire que le reste.

Donc le F-15 avec d'excellent pilotes bien entrainer est superieur a un tres bonne appareil avec un pilotes mediocres.

Le F-15 n'a jamais durant sa carriere rencontrer d'avions a sa hauteur?

Donc c'est un tres bon appareil alors, puisque l'air force entraine bien c'est pilotes et que les ennemis qu'ils rencontrent sont trop bete ou incapable pour le faire avec de bons appareils et de bons pilotes

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est presque ça. Tu prends les Etats unis, 195cm 150kg armé d'une batte baseball et la yougo 175 75kg armé d'une cuillère en plastique, c'est un peu le niveau. tu opposes plusieurs centaines d'appareils à quelques dizaines ces derniers n'ayant pas le soutien des premiers quel que soit le niveau... En clair, les states s'en sont toujours pris à des puissances mineures sous équipées et les a écrasé parce que justement ils alignent beaucoup plus. On a toujours parlé de L'URSS qui alignait quantité et on voit au final que les US font de même pour écraser des pays qui ne représente aucune menace pour eux. Alors est ce par "courage"? bourrinisme? Bêtise?Un problème dans le calibrage (grosses assiettes, grosses voitures, grosses interventions...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui me tracasse l'esprit, c'est que Tom Clancy affirme que le manche du F-15 est extremement sensible et qu'il suffit de l'effleurer pour des manoeuvres "normales" Je ne pense pas non plus que l'APG-63 et 70 ont des capacité multicibles formidables?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon A&C :Canada

- Des F-18 prêtent main-forte à l’USAF pour ses patrouilles en Alaska durant l’arrêt des F-15C

F-15C : À NOUVEAU AU SOL

La seconde fois en un mois

Depuis le 27 novembre, l’USAF cloue à nouveau au sol l’ensemble de son parc de chasseurs F-15A/B/C/D Eagle pour un complément d’enquête consécutif à l’accident du 2 novembre attribué, en première analyse, à “des criques sur plusieurs longerons”. Les F-15E, plus récents, ne sont pas touchés par cette mesure qui concerne principalement des modèles plus anciens basés aux Etats-Unis et, pour partie, devant être remplacés par le nouveau F-22A.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un ZINC conçu dans les années 60 le F15 est un superbe avion

demandez à Israel...

agile pour sa taille

gros radar...

Il est vieux c'est tout...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En principe, 178 F-15C seront modernisé avec le radar AESA APG-63(v)3 et d'autres ameliorations de systemes informatiques, et retenu en service au moins jusq'a 2020.  Ces 178 F-15C, donné le titre de "Golden Eagles", ont deja été choisi pour leur faible nombre d'heures de vol ainsi que leur fiabilité.  Tous les F-15E actuellement en service seront aussi modernisé, eux avec le radar APG-63(v)4.  Les F-15E sont plus recents que les -C et resteront en service plus longtemps.

En passant, l'APG-63(v)4 est un radar entierement nouveau, tandit que l'APG-63(v)3 est un upgrade qui utilise le capteur de l'APG-63(v)4 mais retiens le calculateur de l'APG-63(v)1 qu'embarquent actuellement les F-15C.  Les F-15E actuels de l'USAF sont muni d'un radar APG-70 qui, malgre son numero de designation superieur, est en fait plus ancien que l'APG-63(v)1 et ne se prete pas a l'upgrade en AESA vu les capacites inferieures de son calculateur.

La planification des 178 "Golden Eagles" supposait que l'USAF acquerirait un maximum de 183 F-22, et aurait donc besoin d'avions de supériorité aérienne supplementaires.  Mais visiblement, l'USAF finira avec bien plus que 183 F-22, et il est donc fort probable que les F-15C seront tous retiré du service bien avant 2020.

Share this post


Link to post
Share on other sites

agile pour sa taille

Euh son agilité tu la compares avec quoi ?

Des Mig 25 et des mirage 4 ? dans ce cas je suis d'accord le F15 est plus agile mais il est aussi plus récent.

Des Su 27 et des mirage 4000 ? là je ne vois pas sur quoi tu te bases pour dire qu'il est plus agile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ARPA

C'est un avion conçu il y a presque 40 ans ! en service depuis 32 ans !

A l'époque c'était pas mal  :lol: oui face à la concurence il était imbattable

Mais maintenant il est certain que les choses ont évolué, mais bon dans les armées où il est employé il est piloté par les meilleurs jockeys disponibles et çà çà y fait aussi.

Plaisanteries mises à part, j'ai un bouquin dessus en anglais  :'( avec plein de courbes de formules ... Va falloir que je m'y remette, mais il y était dit qu'à haute altitude et au mach ce zinc vallait et vaut de l'or. Et à l'époque c'était là que se faisait la supériorité air contre les soviets.

Et quelle visi pour le pilote!

C'est pas pour rien aussi qu'on lui avait remis un canon après la malheureuse expérience du F4C/D

Je suis d'accord avec toi (pour l'avoir vu de mes yeux au Bourget en ...1977) en BA basse vitesse face au 4000 avec Dieu à bord (JM Saget le grand) il n'y avait pas photo ... quelle fierté! Là le pilote US est reparti la queue entre les jambes avec son avion qui donnait l'impression d'un fer à repasser... il était à contre emploi.

Ce zinc reste avant tout un système d'arme évolutif et très létal (il doit s'entendre dans une utilisation avec E3 et tout le bordel et son train), c'est ainsi que çà se définit un bon avion aujourd'hui au sein d'un ensemble et a priori le 15 tient encore son rang.

c'est la structure qui sonnera le glas de cet avion

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'époque c'était pas mal  :lol: oui face à la concurence il était imbattable

Ce que je voulais dire c'est que le F15 n'avait pas vraiment de concurrent, il s'agit d'un chasseur lourd. Les chasseurs lourd ne sont pas très courant, il n'y a que le F14 et le SU27. (le mig 31 est un intercepteur très lourd, le mirage 4000 n'est qu'un proto plus récent et les autres avions sont plus vieux et moins optimisés pour l'air-air)

Donc ça n'a pas vraiment de sens de le comparer uniquement avec les autres avions de sa classe. Il faut reconnaître qu'il n'est pas extrêmement maniable et son radar même s'il est un des plus gros n'est qu'un radar de chasseur loin des radar des F14 ou Mig 31 qui peuvent servir de mini awacs.

C'est presque comme si tu voulais comparer le F117 et dire que c'est le bombardier léger furtif le moins maniable de son époque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu sur  http://www.strategypage.com/militaryforums/6-50319.aspx

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/12/21/AR2007122102545.html

Structural Flaws May Ground Older F-15s Indefinitely

By Josh White

Washington Post Staff Writer

Saturday, December 22, 2007; Page A01

Air Force inspectors have discovered major structural flaws in eight older-model F-15 fighters, sparking a new round of examinations that could ground all of the older jets into January or beyond, senior Air Force and defense officials said.

The Air Force's 442 F-15A through F-15D planes, the mainstay of the nation's air-to-air combat force for 30 years, have been grounded since November, shortly after one of the airplanes broke into large chunks and crashed in rural Missouri. Since then, Air Force officials have found cracks in the main support beams behind the pits of eight other F-15s, and they fear that similar problems could exist in others.

The F-15, mainstay of the Air Force's combat force for 30 years, has been grounded since November. (Robert A. Reeder/Post)

Discussion PolicyDiscussion Policy CLOSEComments that include profanity or personal attacks or other inappropriate comments or material will be removed from the site. Additionally, entries that are unsigned or contain "signatures" by someone other than the actual author will be removed. Finally, we will take steps to block users who violate any of our posting standards, terms of use or privacy policies or any other policies governing this site. Please review the full rules governing commentaries and discussions. You are fully responsible for the content that you post.

Current and former Air Force officials said that the grounding of the F-15s -- on average 25 years old -- is the longest that U.S. fighter jets have ever been kept out of the air. Even if the jets are cleared for flight, they add, it could take six months to get the pilots and aircraft back to their normal status.

The grounded fighter jets do not include 224 F-15Es, which have been inspected and cleared. The E models, used to support the wars in Iraq and Afghanistan, are about 10 years younger and have a more robust frame.

The F-15A-Ds, meanwhile, are responsible for defending the United States, including flying combat air patrol missions over Washington, a job now filled by F-16s.

"This is going to be a major problem, and it's going to be a difficult one to recover from," said retired Air Force Gen. Dick Hawley, who led the Air Force's Air Combat Command from 1996 to 1999. "You could basically be without the nation's primary air superiority capability for an extended period of time, which puts us at risk."

The disclosure of the cracks comes amid intense Air Force lobbying for the purchase of additional new fighter jets. The Air Force wants to replace its aging F-15s with 200 more F-22 Raptors beyond the 183 already approved by Congress and the Defense Department. Senior Defense Department officials have not agreed that the additional planes are needed or supported their purchase. The F-22s, which cost $132 million each, are manufactured by Lockheed Martin, a Bethesda-based firm.

Significant cracks have been found in the longerons, or structural beams, that support the F-15 fuselage, Air Force officials said -- damage that is believed to be connected to the intense stresses placed on the planes during decades of high-speed maneuvers. The crash last month happened after the back of one plane was ripped off behind the pit during a 500-mph dogfight practice. An official crash investigation is scheduled for completion soon.

Some outside analysts have said that the F-15 problems can be fixed and that the extra F-22s are unnecessary. "I don't suspect that the Air Force is lying when it says it has discovered stress fractures in the longerons of the F-15s," said Winslow Wheeler, an expert at the Center for Defense Information and a longtime opponent of purchasing additional F-22s. "But there's no big deal about that. Fix it."

Wheeler said Congress should look into the F-15 issue. In another prominent case, involving refueling tankers, several independent study panels concluded that the Air Force had exaggerated the structural consequences of aging for older planes so that it could make a better case for leasing new ones.

Air Force photos of the damaged beams show clearly visible cracks toward the rear of the fighters' pits. Photos and drawings provided to The Washington Post show cracks in similar locations on both sides of the planes and that the F-15 that crashed had undetected damage behind the pit.

Maj. Stephen Stilwell, 37, of Missouri was taking that F-15 through basic dogfighting maneuvers Nov. 2 when he started an abrupt turn. At nearly 8 Gs and 500 mph, something went horribly wrong.

"I heard a big rush of air, very loud, like a tornado ripping the roof off a house," Stilwell said. The jet then felt as though it was fishtailing before Stilwell was thrown violently, smashing his left shoulder to pieces. "It was like I was in a car and it's flipping down the road. I felt like the airplane was tumbling and I'm being slammed around, left, right, front and back. . . . It was like I hit a brick wall at 450 miles per hour."

Stilwell's plane had split into two pieces and was hurtling to the ground -- the rear of the craft crashed half a mile from the pit and nose. He ejected and parachuted into a wooded area.

"It was the craziest roller coaster I've ever been on," said Stilwell, a commercial pilot with eight years of fighter experience in the Air National Guard.

Similar stress fatigue has been since found in eight airplanes. Four of the damaged aircraft were at the Oregon Air National Guard's 173rd Fighter Wing at Kingsley Field, one of the country's two F-15 training bases. All 25 of the wing's F-15s have been grounded for six weeks.

"The hope is that they will fly again," said Capt. Lucas Ritter, a spokesman for the 173rd. "But we don't have a time frame for when that will be."

Inspectors plan to expand their investigation to include larger areas of the support beams. Senior Air Force officials said that it is unlikely that the entire fleet will be grounded indefinitely but that they are concerned.

"We haven't seen a failure like this before," said a senior Air Force officer, who spoke on the condition of anonymity because the crash investigation is not complete. "I would say it's hard to imagine a more catastrophic event."

Military officials have passed along warnings to foreign countries that have purchased F-15s, including Israel, Japan and South Korea.

Retired Gen. Gregory S. Martin, who led the Air Force Materiel Command from 2003 to 2005, said the F-15 was not designed to last the 30 years it has.

"In my opinion, based on the engineering data we had, we should not be surprised that we're finding some failures in the major structural areas of the airplane," Martin said. "The question wasn't if they would fail, it was when those failures would occur."

Maj. Gen. P. David Gillett Jr., the Air Combat Command's director of logistics, said the Air Force is doing what it can to balance pilot safety with the need to protect the nation. "It's got some problems, but we're going about restoring that capability as quickly as we can," Gillett said.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori jusqu'au F15 E ils accumulent plus de trente années de service (de manière intensive comme précisé dans l'article) les structures ne résistent plus, la question est faut il ou peut on réparer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé pour les non anglophones ?

Les F-15 sont à bout de course ?  :O

Parmis les tests en cours, 8 autres F-15 ont révélés des problèmes structuraux importants.

Rappelons qu'il s'agit des la "vieille flotte" de F-15, agé en moyenne de 25ans, soit un age avancé.

Les plus modernes F-15 E ont 10 ans de moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La chaine de fabrication est toujours en service pour la Corée du Sud, en cas de besoin, ils peuvent en refaire des neufs

Je crois que techniquement c'est faisable mais

- politiquement parlant, l'USAF ne veut plus de nouveaux F-16 et F-15, donc certainement des "airframes" non plus

- ca va finir par couter alors que le nombre de F-22 est toujours considéré comme trop bas.

- tout simplement, ca fait con.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les F-15 sont effectivement à bout de course pour certains d'entre-eux. En même temps, ils étaient sensé être tous remplacés par des F-22 à l'heure qu'il est.

Et contrairement aux attentes, non seulement ils n'ont pas été remplacés, mais en plus ils ont été utilisés de manière beaucoup plus intensive que prévue depuis la fin de la guerre froide.

Précisons que l'usure des F-15 a toujours été bien plus rapide que ce que MDD prévoyait à la base, non pas à cause de défauts sur la bête, mais au contraire en raison de ses trés grandes qualités! En effet, le F-15 étant beaucoup moins capricieux que les F-4 et F-14 l'ayant précédé, les pilotes se permettaient de l'utiliser jusqu'au bout de ses capacités bien plus souvent, y compris en exercice. (Ce fut le cas plus tard pour les Hornet, particulièrement ceux des Marines, ainsi que pour les F-16 Agressor de la Navy

Certaines cellules sont encore tout à fait capable de tenir jusqu'en 2020, mais elles sont minoritaires, et même elles demanderont sans doute une "canibalisation" de certains appareils.

Après, peu d'options s'offrent à l'USAF:

-Moderniser les cellules qui peuvent encore tenir le coup en leur redonnant un petit coup de jeune au passage

-Remettre à niveau des cellules usées... ça a déjà commencé, et ça leur coute une fortune pour pas grand chose, les remises à niveau tenant plus du bricolage (on a vu des renforts structuraux de voilure soudés SUR les ailes!!) que d'une mise à jour

-Retirer les cellules les plus vieilles et acheter des F-22 supplémentaires avec les crédits de fonctionnement ainsi dégagés.

En fait, l'USAF fait et va faire les trois: des F-15C sont et seront modernisés, d'autres seront simplement "maintenus sous respirateur artificiel" tandis que certains finiront à la casse plus vite que prévu. Dans le même temps, il y a de fortes chances désormais pour que le nombre de F-22 s'élève en effet au delà des 180 machines attendues.

Mais concrètement, l'USAF a déjà du faire des sacrifices, et devra en faire encore. Et certains seront en complet désaccord avec les missions qui lui sont confiées!

-Ainsi, l'USAF espérait récupérer certaines cellules de F-15C/D pour leur adjoindre des capacités air-sol et renforcer ses effectifs de F-15E. Cela pourrait éventuellement se faire sur les cellules qui seront upgradés, mais nulle doute que les appareils seront principalement utilisés pour l'air-air, et que si air-sol il font, cela se limitera à du largage de missile de croisière ou à des CAP haute-altitude (pas de pénétration TBA et autres joyeusetés)

-Pire encore, un mouvement inverse s'amorce dès à présent, puisque les F-15E se voient de plus en plus souvent chargés de missions auparavant dévolues aux F-15C/D (et c'est encore plus le cas lorsque les F-15A/C sont cloués au sol!!)

-De même, l'USAF espérait maintenir jusqu'à l'horizon 2025 à la fois un contingent de 350 F-22 et une bonne cinquantaine de F-15. Or, il apparait que les F-15 de chasse ne tiendront pas jusque là, et qu'il y aura moins de F-22 que cela, ce qui l'obligera a s'appuyer sur le F-35 pour la DA et l'interception.

-Si le F-22 était entré en service plus tôt en en plus grand nombre, le potentiel de certains F-15 aurait pu être préservé et donc maintenir une flotte de chasseurs/intercepteurs plus importante à moyen terme. Les conséquences actuelles du retard du F-22 font que l'USAF va être contrainte de limiter ses déploiements extérieurs permanents et de concentrer ses intercepteurs sur le sol américain (et ça, ça ne lui plait vraiment pas du tout!!)

Enfin bref, ce n'est pas trés reluisant.  Mais si on regarde bien, ce n'est pas forcément mieux (ou pire) en France, en Angleterre ou en Russie!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,249,752
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries