Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Avenir du nucléaire civil en France et dans le monde ?


LBP
 Share

Recommended Posts

Mais je pense réellement que c'est dans l'éducation qu'on a le plus à gagner.. Expliquer les phénomènes thermiques aux gens, phénomènes pas extrêmement compliqués en plus, pour qu'ils prennent d'eux même les bonnes décisions, ou, au moins, qu'ils aillent dans le bon sens.

La dessus j'ai de gros doutes. Ce n'est pas l'éducation qui changera quoique ce soit. Peut-être une croyance presque totalement injustifié, mais pas l'éducation.

Avec l'éducation on va se rendre compte qu'il faut plus de 50 ans pour amortir une isolation supplémentaire (alors qu'on prévoit de n'y vivre que 20 ans), que le choix d'une voiture économique deviendra rentable au bout de 300 000 km alors qu'il aura déjà fallu la remplacer car elle est plus fragile que les autres. Que ça ne sert à rien de faire des efforts vu qu'ils ne commenceront à être rentable qu'après leur mort.

Enfin je ne suis peut-être pas objectif, personnellement je pense que le nucléaire est l'équivalent d'une énergie renouvelable vu qu'elle ne pollue pas (pas de gaz à effet de serre et si les déchet sont bien stocké sans accidents) et qu'elle est presque inépuisable (si la recherche avance assez, on peut trouver d'autre type de combustible et avoir des réserves infinies) En plus je dois aussi être nostalgique et je n'apprécie pas forcement la mode actuelle de jeter tout ce qui est un peu vieux uniquement parce que c'est moins moderne. Heureusement je ne suis pas représentatif, je vis dans une maison classé monument historique et j'ai une (deuxième) voiture plus vielle que moi.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Là par contre, j'ai vraiment du mal. :rolleyes:

Quand j'entends ce genre de choses, j'ai plus l'impression que cette écologie est de la démagogie qu'un véritable soucis de la nature.

....

C'est l'impression que j'ai en ce moment, et j'aimerais bien que quelqu'un me prouve que Tactac a tord et que l'Allemagne ne va pas retourner au charbon et au gaz.  O0

T'inquiète j'ai toujours tord, surtout quand j'ai raison  ;)

COMMENT l'Allemagne à l'instant T et en arrêtant ses centrales peut produire l'équivalent de la production d'électricité ?

Et qu'ont-ils fait depuis qu'ils ont décidés la fin du développement de leur programme nucléaire ?

Ils ont développé la part de l'éolien mais ça ne suffit pas du tout pour produire l'équivalent alors ils sont revenus au charbon/gaz + importations d'électricité.

Là, ils vont devoir faire pareil en attendant de développer de la production "verte" en masse, s'ils le font un jours.

Le premier ennemi des écolos, même en France, c'est le nucléaire (une sorte de croisade idéologique pour eux ...  :P ). Ils préfère la production charbon/gaz au nucléaire.

Bon je sais, on va me dire que les données de 2004/2005 sont déjà obsolètes et que le site est sponsorisé par Areva ( :P ), mais bon peu importe, je mets quelques stat ... :

http://www.statistiques-mondiales.com/energie/allemagne_energie.htm

http://www.statistiques-mondiales.com/energie/france_energie.htm

Allemagne (2005) : énergies fossiles 61,5% de la prod, énergies "vertes" 11,3 % (la part de l'éolien a du augmenter depuis ...), CO2 10,2 T/hab (x 82 mio ...)

France (2004) : énergies fossiles 10,4%, énergies "vertes" 10,3%, CO2 6,2 T/hab (x 65 mio ...)

Pourquoi un pic de conso électrique en hiver? parce qu'EDF a vendu a plein de monde le dieu chauffage électrique ;) pour rentabiliser sa production nucléaire ...

ben, oui les gens achètent des chauffages élec car EDF les a endoctrinés ...  :P

G4lly, le solaire on va pas en reparler 36 fois mais rendement faiblard + composés chimiques x N millions d'installations + durée de vie limitée + plus cher = pas viable.  :-[ (pour l'instant ... je ne dis pas qu'il ne faut pas chercher à faire mieux)

L'Alsace est super-ensoleillée, c'est la Bretagne-sud de l'est ... (le foie gras et le p'ti blanc en plus  ;) ) :lol:

Link to comment
Share on other sites

Tactac, tu fais un blocage sur le photovoltaïque, alors que moi je parle de solaire thermique. Le solaire thermique bien pensée, ajouté a une une bonne isolation des batiment, c'est a terme de 20 a 25% de consommation énergétique en moins!!! Accessoirement notre besoin pointe pour le chauffage n'est pas assuré par le nucléaire qui est une production base - maxi 10% de battement -, mais par nos importation germanique d'électricité pointe issu de leurs centrales charbon...

Ensuite faut pas amalgamer écologie, émission de CO2, et danger nucléaire.

Pour les allemands effectivement ils utilisent beaucoup d'énergie fossile, notamment leur charbon dont ils ont réactivé les mines. Nous on pourrait même pas vu qu'on les a condamné, en les ennoyant pour la plupart.

Link to comment
Share on other sites

Ensuite faut pas amalgamer écologie, émission de CO2, et danger nucléaire.

Ah ... et qui fait l'amalgame ? ... les écologistes.

Les émissions de CO2 participent à l'effet de serre, c'est pas un sujet écologique ça ?

Les dangers du nucléaire c'est l'un des arguments n°1 des écologistes pour sortir du nucléaire.

Ou y a-t-il un amalgame vu que de fait ces sujets sont déjà amalgamés ?

Ou alors l'écologie et les écologistes sont deux trucs totalement différents ? voire antinomiques  :oops:

Tactac, tu fais un blocage sur le photovoltaïque, alors que moi je parle de solaire thermique.

Oui ... et y a pas de photovoltaïque dans ton solaire thermique ?

Et en Alsace tu attends que le soleil chauffe ton eau ?  :O

:lol: tu peux attendre longtemps.

Je fait pas de blocage, si le photovoltaïque, solaire thermique ou autre ... était une bonne solution (même pas une solution optimale ou parfaite ... ), j'en aurais et je vanterai le truc  :oops:  :oops: ... mais y a encore du boulot.

Accessoirement notre besoin pointe pour le chauffage n'est pas assuré par le nucléaire qui est une production base - maxi 10% de battement -, mais par nos importation germanique d'électricité pointe issu de leurs centrales charbon...

ça c'est vrai aujourd'hui car on (Mr S. président de son état) a décidé en 2007 (mais même avant ...) de ne pas construire de nouvelles centrales et d'attendre l'EPR. Sinon on serait en sur-production toute l'année  ;) .
Link to comment
Share on other sites

C'est quoi polluer?

Bin polluer, c'est salir, Souiller, rendre malsain l'air de notre belle planète quoi. =)

Non mais g4lly, je suis à fond d'accord avec toi sur les énergie renouvlable. Moi tout ce que je demande c'est que le remède soit pas pire que le mal. C'est tout.

Link to comment
Share on other sites

Bin polluer, c'est salir, Souiller, rendre malsain l'air de notre belle planète quoi. =)

La pollution ca regroupe tout et n'importe quoi ... et il est délicat d'essayer de qualifier et quantifier les pollutions les unes vis a vis des autres. Par exemple comparer la pollution du nucléaire contre celle des centrale a gaz ... est loin d'etre évidente, vu que chacune pollue a sa facon et que les mode de pollution sont peu comparable.

Apres si on aborde l'empreinte environnementale et autre notion c'est moins nébuleux, meme si c'est toujours compliqué d'integre des cycle complet dans le calcul.

Non mais g4lly, je suis à fond d'accord avec toi sur les énergie renouvlable. Moi tout ce que je demande c'est que le remède soit pas pire que le mal. C'est tout.

Certain explique que la pollution visuelle d'une éolienne visible au loin depuis leur fenêtre est bien pire que les rejet de la centrale nucléaire "caché" a 10km de chez eux ... la aussi pour le pire chacun voit ce qu'il veut bien y voir. En gros chacun veut le beurre l'argent du beurre et le cul de la crémière ... C'est compréhensible individuellement, néanmoins ca se heurte souvent a l’intérêt général. Exemple on nous parle souvent de résilience face aux menace terro etc. La production très centralisé du nucléaire est treeees peu résiliente. Un foissonnement de production locale plus ou moins renouvelable, le serait infiniment plus, tout en économisant les pertes transport et conversion. En cas de guerre, mettre hors service nos 19 centrale serait un jeu d'enfant... même pas besoin de taper les bâtiment réacteur pour forcer l’arrêt. Resultat on mobilise une quantité impressionnate de gendarme juste pour la surveillance des abords des sites nucléaires :)

Link to comment
Share on other sites

Oui ... et y a pas de photovoltaïque dans ton solaire thermique ?

Et en Alsace tu attends que le soleil chauffe ton eau ?  :O

:lol: tu peux attendre longtemps.

Je fait pas de blocage, si le photovoltaïque, solaire thermique ou autre ... était une bonne solution (même pas une solution optimale ou parfaite ... ), j'en aurais et je vanterai le truc  :oops:  :oops: ... mais y a encore du boulot.

ça c'est vrai aujourd'hui car on (Mr S. président de son état) a décidé en 2007 (mais même avant ...) de ne pas construire de nouvelles centrales et d'attendre l'EPR. Sinon on serait en sur-production toute l'année  ;) .

Euh le solaire thermique n'a rien à voir avec le photovoltaique. http://fr.wikipedia.org/wiki/Énergie_solaire_thermique

Et ça marche très bien les chauffes-eaux solaires en Bretagne Nord en hiver, alors en Alsace...

Je pense que le solaire thermique et toutes ses applications  : chauffage, cuisine, électricité... a un potentiel colossal pour la régions situées autour de la méditerranée et donc le sud de la France. Mais ici, j'ai l'impression que ça n'intéresse personnne

Link to comment
Share on other sites

Euh le solaire thermique n'a rien à voir avec le photovoltaique. http://fr.wikipedia.org/wiki/Énergie_solaire_thermique

Et ça marche très bien les chauffes-eaux solaires en Bretagne Nord en hiver, alors en Alsace...

Je pense que le solaire thermique et toutes ses applications  : chauffage, cuisine, électricité... a un potentiel colossal pour la régions situées autour de la méditerranée et donc le sud de la France. Mais ici, j'ai l'impression que ça n'intéresse personnne

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_thermique

Le lien avec le é marche po chez moi ...  :-[

ça marche très bien en Bretagne nord en hivers ? ... toutes les applications cités sont au sud du 45°N mais bon ... d'ailleurs le "potentiel" que tu cites est dans le sud de la France et je n'ai pas de débat là-dessus. Pour le nord, les gens veulent de l'eau chaude à 45-50° pas à 20-25 ...

Link to comment
Share on other sites

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_thermique

Le lien avec le é marche po chez moi ...  :-[

ça marche très bien en Bretagne nord en hivers ? ... toutes les applications cités sont au sud du 45°N mais bon ... d'ailleurs le "potentiel" que tu cites est dans le sud de la France et je n'ai pas de débat là-dessus. Pour le nord, les gens veulent de l'eau chaude à 45-50° pas à 20-25 ...

Pour la Bretagne nord c'est un ami qui installe des panneaux pour chauffe eau et qui est basé à Dinan dans les Côtes d'Armor qui m'en a parlé. Je lui fait confiance. Et puis l'eau à 20-25 c'est parfait, 45° y a de quoi tomber malade avec le choc thermique. 

Y a quelques années j'ai passé un hiver à Nancy sans eau chaude ni chauffage. Et bien avec le footing à -5° et la douche glacée matinale, j'ai jamais pété autant la forme qu'à cette période !  :lol:

Link to comment
Share on other sites

ça marche très bien en Bretagne nord en hivers ? ... toutes les applications cités sont au sud du 45°N mais bon ... d'ailleurs le "potentiel" que tu cites est dans le sud de la France et je n'ai pas de débat là-dessus. Pour le nord, les gens veulent de l'eau chaude à 45-50° pas à 20-25 ...

Le solaire thermique marche partout ... apres faut voir la quantité de chaleur récupéré par rapport au besoin. Evidement dans le sud tres ensoleillé, y a beaucoup de production de chaleur, mais c'est pas super utile parce que le besoin de chaleur est pas énorme. Donc on surproduit largement. Dans lke nord de la France ca marche aussi, faudra juste faire attention a bien dimensionner l'installation, mais on produit facilement 50% de l'ECS. Au dela des tube solaire thermique de toiture qui produise de l'eau chaude, tres chaude, souvent trop chaude - d'ailleurs on a souvent deux ballons, un ECS thermostaté, et un accumulateur sous pression qui admet des température bien plus élevé stule cocotte minute -, on peut produire du chauffage par plancher thermique, mur trombe et autre système pariétodynamique, qui récupère tout le soleil éclairant votre façade etc. Associé a une bonne isolation, une ventilation double flux et/ou un puit a vent, les besoins d'apport en chauffage se résume a quelques jours par an. Pour peu qu'on utilise un poele de masse a bois, on obtient une emprunte environnementale ridicule. En collectif on peu passer par la case cogénération pour avoir des résultat équivalent... Le solaire thermique en générale est le grand oublié énergétique, parce qu'il nécessite des étude plus pointu pour être optimisé que les solution simple comme l'isolation. D'ailleurs la plupart de ces solutions sont ancestrales, voire même antique ... tout ce qui est inertie thermique et accumulation était déjà utilisé chez les romains. Le "chauffe-eau" pour les salines etc. Simplement l'énergie électrique bon marché et bien vendu a balayé tout ca d'un  revers de la main, aussi bien pour le chauffage que le rafraichissement.

DEs exemple bretons ici chez l'ademe, avec jusqu’à 60% de chauffage et 100% d'ECS ... http://www.ademe.fr/bretagne/actions_phares/energies_renouvelables/solaire.asp

Link to comment
Share on other sites

Dans lke nord de la France ca marche aussi, faudra juste faire attention a bien dimensionner l'installation, mais on produit facilement 50% de l'ECS. Au dela des tube solaire thermique de toiture qui produise de l'eau chaude, tres chaude, souvent trop chaude - d'ailleurs on a souvent deux ballons, un ECS thermostaté, et un accumulateur sous pression qui admet des température bien plus élevé stule cocotte minute -, on peut produire du chauffage par plancher thermique, mur trombe et autre système pariétodynamique, qui récupère tout le soleil éclairant votre façade etc. Associé a une bonne isolation, une ventilation double flux et/ou un puit a vent, les besoins d'apport en chauffage se résume a quelques jours par an. Pour peu qu'on utilise un poele de masse a bois, on obtient une emprunte environnementale ridicule. En collectif on peu passer par la case cogénération pour avoir des résultat équivalent...

Bon, on va reprendre calmement et dans l'ordre ...

Pour ce qui est de l'ancien (je parle en terme immobilier). On voit bien que les travaux d'aménagement de ces solutions vont coûter bonbon. Surtout dans les anciens immeubles où installer un ascenseur, par exemple, c'est déjà refaire tout l'immeuble ... (ce type d'immeuble n'est pas rare dans les villes, notamment LA CAPITALE !). Il faut aussi qu'en co-propriété tout le monde soit d'accord or dans ces syndics, il y a toujours un Tactac qui traine ...  :lol:

Pour une maison individuelle ancienne, je demande à voir l'ensemble des coûts de modification. S'il faut creuser les murs, refaire les isolations et les sols ... à moins d'avoir gagner au loto ...  :-[

Pour ce qui est du neuf. Il faut faire intervenir des architectes et entreprises de BTP spécialisés connaissant bien le sujet (= surcoûts). Après il faut savoir qu'il n'existe pas de norme sur le sujet, donc l'assurance peut être réticente ou appliquer des sur-primes de risque (= surcoûts). Ensuite, attention aux solutions miracles par circulation via plancher ou en toiture car le jour où ça pète tu as un dégât des eaux majeur sans pouvoir rien faire. D'ailleurs ces solutions impliquent des coûts d'entretien cachés. J'aimerai aussi voir les rendements/comportements par rapport à la pluie, la neige ou le gel (avec -20°C à certains endroits cet hivers, les conduites, la nuit pourraient geler et péter ... ou alors il faut y mettre du sel (conso de sel = surcoûts) et du coût veiller à ne pas entartrer les conduites  :P ).

Les éléments cités sont ceux qui interfèrent grandement sur le rayonnement du corps noir.

Avec tous les surcoûts initiaux et d'entretien, et les prix de l'immobilier sont déjà prohibitifs, ces solutions vont augmenter les prix et ne seront accessibles qu'à certains types de revenus. D'autant que le gouvernement réduit les niches fiscales sur le sujet.

On nous parle aussi de relancer la filière bois et installer des poêles à bois un peu partout. Tant que ça reste marginal, ça a une empreinte environnementale effectivement ridicule. Le jour où c'est généralisé, ça va faire beaucoup plus mal. D'autant que les foyers modestes en auront de moins bonne qualité et feront moins d'entretiens d'où une recrudescence des intoxications par poêles défaillants ou incendies provoqués par ces derniers à prévoir. On a connu cela, ça s'appelait le 18e siècle.

G4lly, reprend tous ce que tu as cité, ça ne peut être fait que dans du neuf et imagines un peu le surcoût de l'ensemble  :O

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour combler le surcout il y a la taxe (ou subvention) "carbone  :happy:

oui

Autre chose dans le énergie il y a aussi le bois

exemple à Mende : http://www.objectif-lr.com/languedoc-roussillon/Actualites/Une-usine-de-cogeneration-a-Mende-_225.html

Donc plusieurs solutions mais le choix se fera sur environnement (Forêt, mer ...)  

http://www.astralys-solutions.com/nantes-energie-micro-cogeneration-bois.html

Pour le nucléaire ; les réacteurs des Futur PA US auront une vie de 50ans (262MW)

sans maintenance on pourrait faire la même chose ?

Link to comment
Share on other sites

La dessus j'ai de gros doutes. Ce n'est pas l'éducation qui changera quoique ce soit. Peut-être une croyance presque totalement injustifié, mais pas l'éducation.

Avec l'éducation on va se rendre compte qu'il faut plus de 50 ans pour amortir une isolation supplémentaire (alors qu'on prévoit de n'y vivre que 20 ans), que le choix d'une voiture économique deviendra rentable au bout de 300 000 km alors qu'il aura déjà fallu la remplacer car elle est plus fragile que les autres. Que ça ne sert à rien de faire des efforts vu qu'ils ne commenceront à être rentable qu'après leur mort.

Enfin je ne suis peut-être pas objectif, personnellement je pense que le nucléaire est l'équivalent d'une énergie renouvelable vu qu'elle ne pollue pas (pas de gaz à effet de serre et si les déchet sont bien stocké sans accidents) et qu'elle est presque inépuisable (si la recherche avance assez, on peut trouver d'autre type de combustible et avoir des réserves infinies) En plus je dois aussi être nostalgique et je n'apprécie pas forcement la mode actuelle de jeter tout ce qui est un peu vieux uniquement parce que c'est moins moderne. Heureusement je ne suis pas représentatif, je vis dans une maison classé monument historique et j'ai une (deuxième) voiture plus vielle que moi.

Pour l'Isolation "laine de verre + portes/fenêtres entretenues correctement", d'après les simulations que j'ai vue on tape plutôt dans les 15/20 ans que les 50.

Donc en effet, ça ne touche que les propriétaires relativement jeunes.

Quand je parle d'éducation, je veux dire, apprendre aux gens comment ça marche, et ce qui est adéquat ou ne l'est pas. Un type qui installe mass photovoltaïque doit savoir si ça l'aidera ou pas. Et y a des tas de choses toute bêtes auxquelles on ne pense pas, comme fermer l'eau quand on se lave les dents, ne pas laisser le chauffage allumé quand on aère, faire un trajet en vélo plutôt qu'en voiture pour un km, ou que sais je encore?

Moi je suis jeune, mais je ne fais pas du "jeunisme matériel", j'aimerais juste qu'on trouve le juste milieu entre "folie de l'achat" et "conservatisme douteux". Parce qu'objectivement, arrêter le nucléaire dans un délai court, et le remplacer directement, c'est impossible, et ça entraîne énormément de conséquences, alors commençons juste à diminuer legerement notre dépendance.

Link to comment
Share on other sites

néanmoins ca se heurte souvent a l’intérêt général. Exemple on nous parle souvent de résilience face aux menace terro etc. La production très centralisé du nucléaire est treeees peu résiliente. Un foissonnement de production locale plus ou moins renouvelable, le serait infiniment plus, tout en économisant les pertes transport et conversion. En cas de guerre, mettre hors service nos 19 centrale serait un jeu d'enfant... même pas besoin de taper les bâtiment réacteur pour forcer l’arrêt. Resultat on mobilise une quantité impressionnate de gendarme juste pour la surveillance des abords des sites nucléaires :)

Non mais je suis d'accord avec toi sur le principe qu'il faut développer le foissonnement de production locale renouvelable. Je vie à la campagne, et c'est claire que c'est largement faisable dans pas mal d'endroit. Par contre, que faire des villes et des megalopoles genre Paris, Lyon, Marseille où la population vie entassée et compte des millions d'habitants ? Remplacer le nucléaire par le gaz, le fioul ou le charbon n'est pas très pertinant car le problème d'avoir des centrales dont tu parles demeure le même. L'inconvégnant de ce type d'installation est aussi qu'elle pollue grandement l'air, et je ne suis pas sûr que dans un pays où les pic de pollution sont souvent atteind en été, on est besoin de les doubles, voir de les tripler. Sans parler des regets de CO².

Biensûr les déchets nucléaires sont un énorme problème. Ils doivent être stocké comme il faut par des gens compétent. Ce qui pose le problème du nucléaire dans les pays du tier-monde. Biensûr ce sont des déchets localisé, contrairement à la pollution atmosphérique qui part on ne sait où. Mais bon, si on part du principe que ce qui ne se voit pas, bin en s'en cogne. :P

Link to comment
Share on other sites

G4lly, reprend tous ce que tu as cité, ça ne peut être fait que dans du neuf et imagines un peu le surcoût de l'ensemble  :O

Effectivement c'est "tres" simple dans du neuf, et nettement plus délicat dans l'ancien. Pour le "surcout", c'est un investissement, investissement qui sera valorisé dans le capital que represente le bien. Alors que les consommations de chauffage elles sont perdues.

Les solutions au neuf et au surcout. D'abord construire du neuf, plutôt du petit collectif, qui se prete bien au économie d'énergie et au solutions existente. Ensuite utiliser des méthode de construction moins couteuse ... Enfin et surtout "libérer" le prix du foncier, je vais pas m'étendre sur l'urbanisme les codes et la nature de l'habitat neuf en France, mais c'est pas cher par hasard ... et le prix est loin d'etre lié a la qualité de l'habitation malheureusement. Parlons pas de la fiscalité a la con des doirt du mutation et autres boulets de mobilité.

Pour l'ancien collectif urbain, y a pas forcément grand chose a faire, les habitant se chauffe déjà les uns les autres, assurer l’étanchéité a l'air et l'isolation par le haut, ainsi que les ouvrant suffit souvent, on peut ajouter a certain point froid un léger plaquage intérieur, Ajoute un systeme de chauffage collectif efficace dans le sous sol et le tour et joué, et accessoirement tu peux tapisser les toits en zinc de solaire thermique pour l'ECS s'il sont suffisamment exposé, rien d'exceptionnel, au pire ça va condamner 3 chambre de bonne qui servent a personne, et deux cave qui servent aux cafards et au termite :)

Reste qu'a ce niveau le probleme c'est l'immobilier en France ... plus que la logique confort thermique a moindre consommation. Chez nos voisins Européen du nord et de l'est, ce probleme ne se pose pas ... étonnant nan ;)

Revenu au cout ... on oublie souvent de parler du confort. Une maison bien construite, avec une bonne inertie thermique, une temperature stable et homogene, et pas de stress quand le prix de l'énergie augmente c'est un vrai confort par rapport a une maison courant d'air avec le chauffage qui turbine. Ajoutons a cela que les travaux "écolo" apporte souvent en plus une solution de rafraichissement pour les période chaude, une plus valu de la maison en cas de revente, et bien sur une économie de consommable. Alors oui c'est plus cher... la solution construire un peu plus petit ... acheter un terrain un peu moins cher ailleurs, abandonner la maison individuel pour une petite copro etc. Un petit immeuble de 2/3 étages avec une petite dizaine de logement, par nature consomme moitier moins de chauffage, coute infiniment moins cher en foncier, et même en construction, et permet des investissement collectivisé sur pour améliorer la qualité du systeme de chauffage etc.

Pour les autres ... que tout ceux qui roule au mazout me parle pas de pollution! Vous etes LA principale cause de pollution particule, NOX, hydrocarbure des zones urbaines ... avant de vous inquiéter du CO2 rejeté par une centrale a gaz a trifouilli les oie, pensez a regarder les effets de vos propre émissions ;) Le pire c'est qu'il n'y a souvent aucune économie a rouler au mazout, bagnole plus cher a l'achat, différentiel difficile a compensé sur les consommation, il faut attendre souvent 5 ans pour économiser le premier centime, parfois la bagnole est déjà revendu ... ou plantée. Interet zero et pourtant tout le monde y adhere ...

S-37 t'habite a la campagne ... donc t'es un gros pollueur. Les gens de la ville se tiennent chaud en se serrant les uns contre les autres, et font moins de kilomètre en voiture.

Accessoirement pour la qulaité de l'haitat, aussi bien énergie, accessibilté, etc. on a trente ans de retard sur nos voisin du nord ... donc faut pas espérer un chnagement radical du jour au lendemain ... meme chez eux avec 30 ans d'avance sur nous ils n'ont pas fini. M'enfin c'est comme pour sortir du nucléaire, c'est pas un projet a tres court terme, déjà si on y arrive dans 25 ans ce serait tres bien - pour l'habitat -.

Une petite carte de "l'ensolleillement" ... expliquant qu'il est pas idiot de produire de l'eau chaude solaire ailleurs que dans le sud, faut juste installer le double de surface au pire.

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

C’est pas sans maintenance, c'est sans rechargement de combustible, pas du tout le même chose donc  ;)

oui les deux pour la partie cœur et justement dans le cas d'une central nucléaire

il n'y aura pas de piscines de stockages.

Une sécurité de plus.

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est du neuf. Il faut faire intervenir des architectes et entreprises de BTP spécialisés connaissant bien le sujet (= surcoûts). Après il faut savoir qu'il n'existe pas de norme sur le sujet, donc l'assurance peut être réticente ou appliquer des sur-primes de risque (= surcoûts). Ensuite, attention aux solutions miracles par circulation via plancher ou en toiture car le jour où ça pète tu as un dégât des eaux majeur sans pouvoir rien faire. D'ailleurs ces solutions impliquent des coûts d'entretien cachés. J'aimerai aussi voir les rendements/comportements par rapport à la pluie, la neige ou le gel (avec -20°C à certains endroits cet hivers, les conduites, la nuit pourraient geler et péter ... ou alors il faut y mettre du sel (conso de sel = surcoûts) et du coût veiller à ne pas entartrer les conduites  :P ).

Les pays scandinaves qui ont des maisons bien mieux isolées que nous se marrent en pensant à Tactac qui a peur de -20°.

Gally a déja abordé le sujet en partie, mais les questions sur "est ce rentable rapidement ?" doivent prendre en compte ce que l'on suppose certains pour les décénies à venir.

Des étés plus chauds (voir comment 2003 à marqué les esprits en région parisienne), des hivers plus froids, et le prix du pétrole et de gaz certainement bien supérieurs à l'heure actuelle.

Un des avantages de garder des maisons mal isolées, à part tenter de régler le problème de financement des retraites ....

Link to comment
Share on other sites

oui les deux pour la partie cœur et justement dans le cas d'une central nucléaire

il n'y aura pas de piscines de stockages.

Une sécurité de plus.

Les piscine de stockage combustible ne sont pas plus un probleme que le cycle du combustible lui même ... La dangerosité vient de souci de conception qui n’intègrent que partiellement des risques. Pour la consommation en combustible, un réacteur civil est tres gourmand, rien a voir avec du nucléaire naval, les volume de matériaux sont très différent. On rempli partiellement un réacteur civil a chaque arrêt de tranche, soit tous les ans ... et pour éviter de faire circuler trop souvent des convoi nucléaire on essaye de stocker au maximum le combustible sur place. D'ailleurs le souci a Fukushima n'est pas tant le combustible des piscines, sur celui la on a l'oeil il est accessible on peu l'arroser etc. On a une certaine prise dessus. Le souci c'est le reste, pour lequel on a peut d'interaction. Les senseur sont HS a cause de la flotte qu'a court circuité, les effecteur aussi ... on ne sais pas trop ce qu'il se passe, on a pas de moyen de manoeuvrer grand chose, et en plus on peut pas aller y fourrer le nez pour voir ...

Link to comment
Share on other sites

Oui on a toujours du retard sur les pays du nord, 10 fois moins peuplé et 3 fois plus petit que nous. Je ne suis pas un fan absolue du tout copier/collé sur les pays nordique. Faut arrêter l'extase, zont aussi leurs problèmes d'énergie.

Link to comment
Share on other sites

Oui on a toujours du retard sur les pays du nord, 10 fois moins peuplé et 3 fois plus petit que nous. Je ne suis pas un fan absolue du tout copier/collé sur les pays nordique. Faut arrêter l'extase, zont aussi leurs problèmes d'énergie.

Le nombre d'habitant n'y ait pour rien dans la qualité de la construction, dans la forme d'urbanisme ni dans l'interet des gens a avoir plus de si ou moins de là.

Il se trouve qu'en France on a beaucoup d'habitat ancien, et pas beaucoup de neuf, alors qu'ailleus on rase et on construit du neuf ... forcément le neuf c'est plus simple pour coller au dernieres techno que de l'ancien. C'est vrai pour toute les probleme de construction pas seulement les probleme énergétique.

Un exemple de la gestion de l'urbanisme en France les inondations de la cote ouest ...

- On construit des digue pour dégager des terre agricole.

- On pature des animaux

- On construit des batiment d'exploitation pour l'élevage desdit animaux

- On construit un peu d'habitat pour le fermier

- On construit de l'habitat temporaire, pour les vacancier ... des camping

- On construit de l'habitat quasi fixe pour la location vacance, bungalow

- On construit de l'habitat fixe pour la location de vacance ... maison de plein pied en dur.

- La location de vacance se transforme en résidence principale

... et lentement mais surement on a perverti une bonne idée, l'exploitation de polder pour l'élevage, en un piege mortel. Tout ca parce que l'objectif de chacun est souvent a l'opposer de l’intérêt général. Le maire a besoin d'encaisser de la taxe d'habitation, le particulier veut du foncier pas cher au bord de la mer, l'entrepreneur local a besoin de faire tourner son commerce, et le premier qui crache dans la soupe se retrouve comme un paria. Le jour ou la catastrophe arrive, c'est la faute a personne ... et c'est la collectivité qui paye. Parce que les 250000 euros d'expropriation c'est dans ta poche qu'on va les prendre, tout ca parce que des abruti voulait a tout prix habiter en plein pied au bord de la mer et pour trois franc six sous.

Pour l'énergie, la gestion des ordure, la gestion de l'eau, c'est pareil, tout le monde veut tout beau tout procpre, mais sans payer, et en ne voulant surtout pas voir ce qu'il se passe en coulisse.

Il se trouve que culturellement y a des endroit du monde ou les gens on plus le sens du collectif, et de la responsabilité ... et que ca nous ferait du bien de nous en inspirer un minimum.

Link to comment
Share on other sites

Je le constate quasiment tous les jours, la difference se joue surtout dans le sens des responsabilites, mais aussi dans la gestion de la justice, les textes sont faits pour responsabiliser, et pas seulement au niveau individuel. En France, si un pequin fait une connerie et qu'il n'est pas solvable en propre, tant pis pour ceusse qui en ont fait les frais, a defaut des assurances qui s'arrangent souvent pour payer le moins possible, la collectivite versera une obole... en Allemagne le pequin en question va devoir faire face a sa famille proche ou moins proche, puisque c'est a eux que la justice va reclamer le versement des amendes et indemnites. La collectivite ne verse le moindre kopec que s'il n'y a pas d'alternative: pas question de verser le moindre centime du contribuable pour eponger meme qu'un peu l'inconsequence d'un individu juge responsable de ses actes ou qui est sense se comporter comme tel. On ferait bien d'essayer ca en France, ya pas mieux pour resserrer les liens familiaux  >:(

Link to comment
Share on other sites

  • collectionneur changed the title to Avenir du nucléaire civil en France et dans le monde ?

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...