Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[nEUROn] (& Petit Duc, Moyen Duc, Grand Duc)


Skw
 Share

Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Oui enfin beaucoup de "pourrait" quand même, et ça ne concerne que le F5, va savoir combien de F5 on produira... Mais je suis curieux de connaître la cible si elle est définie.

Le positif c'est que la communication progresse, on veut faire savoir ce qu'on est capable de faire, c'est bien. Peut-être un signe que la pression monte sur le scaf.

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, paulwingwing a dit :

Oui enfin beaucoup de "pourrait" quand même, et ça ne concerne que le F5, va savoir combien de F5 on produira... Mais je suis curieux de connaître la cible si elle est définie.

Le positif c'est que la communication progresse, on veut faire savoir ce qu'on est capable de faire, c'est bien. Peut-être un signe que la pression monte sur le scaf.

C'est surtout du air et cosmos quoi, ce n'est pas une comm officielle la

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je suis très curieux de voir les choix finaux qui seront faits pour ce "nEUROn de série" :

- Quelle vitesse ? Supersonique ?

- Quelle endurance ?

- Quelle capacité d'emport ?

- Intégration de l'ASMP-A pour des missions nucléaires autonomes (du moins pour la phase finale) ?

- Missions uniquement air-sol et reconnaissance ou aussi air-air (donc intégration d'un radar adéquat) ?

- Quel motorisation ?

- Navalisé ?

- Mission de "nounou" également ?

- Une version guerre électronique ?

- Possibilité de communiquer uniquement avec nos Rafale ou avec d'autres chausseurs ? (pour une interopérabilité et un marché export plus large à la clé)

- Combien d'unités pour notre AA (et éventuellement notre marine) ?

- ...

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Tonton Charlie a dit :

Je suis très curieux de voir les choix finaux qui seront faits pour ce "nEUROn de série" :

- Quelle vitesse ? Supersonique ?

- Quelle endurance ?

- Quelle capacité d'emport ?

- Intégration de l'ASMP-A pour des missions nucléaires autonomes (du moins pour la phase finale) ?

- Missions uniquement air-sol et reconnaissance ou aussi air-air (donc intégration d'un radar adéquat) ?

- Quel motorisation ?

- Navalisé ?

- Mission de "nounou" également ?

- Une version guerre électronique ?

- Possibilité de communiquer uniquement avec nos Rafale ou avec d'autres chausseurs ? (pour une interopérabilité et un marché export plus large à la clé)

- Combien d'unités pour notre AA (et éventuellement notre marine) ?

- ...

 

Dissuasion nucléaire par drone c'est pas pour demain j'espère...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Titus K a dit :

Dissuasion nucléaire par drone c'est pas pour demain j'espère...

Si c'est l'homme qui déclenche le tir de l'effecteur final, quel différence cela fait que le porteur soit inhabité ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Titus K a dit :

Dissuasion nucléaire par drone c'est pas pour demain j'espère...

Sauf si tu considères le drone de combat furtif comme le premier étage de ton missile nucléaire . . . L' "appui sur le bouton" (le point de non-retour) se fait au moment du "feu-vert" donné au drone et plus au lancement du missile . . .

Edit : Après, reste le problème lié au fait que ton drone devient de facto un "vecteur" à double emploi, ce qui n'est dans la doctrine occidentale il me semble . . .

Edited by Obelix38
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Obelix38 a dit :

Edit : Après, reste le problème lié au fait que ton drone devient de facto un "vecteur" à double emploi, ce qui n'est dans la doctrine occidentale il me semble . . .

Autant qu'un Rafale...

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
il y a 31 minutes, Bechar06 a dit :

@Titus K   Source et date de la photo ?   nEUROn en "bonne compagnie"  ... Et + si affinités ?  

C'est un Gripen avec un avion radar suédois (Saab 340/ S100B)

Voici une source que j'ai trouvé en français http://www.strategic-bureau.com/test-du-neuron-en-suede/

Je ne peut pas rechercher une image sur le forum, je ne sais pas si a a déjà été posté ...

Révélation

   Le FMV, Försvarets MaterielVerk, l’homologue de la DGA française, Dassault Aviation et SAAB, ont réalisé une phase de test en vol du drone nEUROn sur le centre d’essai de Vidsel. Depuis le mois de septembre, durant huit vols, le nEUROn a été évalué sur son niveau de furtivité en détection par les radars et les capteurs infrarouge de l’avion de chasse suédois JAS-39C/D Gripen, sa version modernisée Gripen NG, l’avion radar ASC 890 et le radar au sol.

     Les trois vols de test supplémentaires ont été consacrés à la capacité d’évoluer avec l’armement dans les soutes internes et le largage de la munition inerte.

     Le nEUROn est un drone furtif armé en développement par Dassault Aviation français, SAAB suédois, Alenia Aermacchi italien, RUAG suisse, HAI Hellenic Aerospace Industriy grec et Airbus Defence and Space. Il totalise 123 vols d’essai, dont 100 en France, 12 en Italie et désormais 11 en Suède.

 

Ah si seulement on avait fait le SCAF avec la suède + Inde / pays de golfe ... Tout le monde y trouverait son workshare.

D'ailleurs ce serait intéressant de savoir si les suédois ont entrainé leur radar sur la cellule du Neuron et s'ils ont renvoyé les résultats à Dassault et aux autres sous traitants du programme 

Edited by Titus K
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
Le 03/04/2022 à 21:18, Patrick a dit :

Un drone embarqué comme le Neuron... Les USA ont lâché l'affaire et fait le MQ-25 pour des raisons assez évidentes: la stabilité à la mer par gros temps ça va vraiment pas être coton sans empennages.

et pourquoi pas des empennages/derives retractables? aucun besoin de furtivité lorsque Neuron est près du Porte Avion, et il y a aussi beaucoup de phases de vol ou la furtivité n'est pas nécessaire, et si il peut voler mieux, plus précis,  et ne pas reveler sa furtivité ce ne sont que des bonus. Sans compter que lorsque Neuron est detecté et qu'il veut devenir plus manoeuvrant cela pourrait lui servir. ET en focntion de la retractation la quantité d'empennage pourrait etre ajustée.

Le stingray a bien des ailes repliables, la furtivité de la retractation n'est peut etre pas plus difficile que celle du repliement.

Cela me fait penser aux appendices dérives et autres foils des voiliers du Vendee globe. Ces appendices sont extraordinaires vu les forces d'appui en milieu liquide et leur finesse, leur hydrodynamique.

Bon, c'est juste des pensées comme cela, je suis electronicien et pas ingénieur aero.

C'est juste que comme Neuron est un assez  gros "bébé", pourquoi ne pas tenter l'omninrole, qui a bien reussi au Rafale ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Hubisan a dit :

et pourquoi pas des empennages/derives retractables?

Parce que c'est du poids et du volume pour rien le reste du temps. Parce que ça peut mal fonctionner et que dans un pareil cas l'engin finit à la baille.

il y a 18 minutes, Hubisan a dit :

aucun besoin de furtivité lorsque Neuron est près du Porte Avion, et il y a aussi beaucoup de phases de vol ou la furtivité n'est pas nécessaire, et si il peut voler mieux, plus précis,  et ne pas reveler sa furtivité ce ne sont que des bonus. Sans compter que lorsque Neuron est detecté et qu'il veut devenir plus manoeuvrant cela pourrait lui servir. ET en focntion de la retractation la quantité d'empennage pourrait etre ajustée.

Dassault ont étudié la question avec les AVE-C et D, et sont parvenus à deux modèles distincts.

Pourtant ce que tu décris ils l'avaient fait pour le Mirage Milan.

J'en déduis que la solution est connue mais n'a pas été retenue et qu'il y a bien une raison.

il y a 18 minutes, Hubisan a dit :

Le stingray a bien des ailes repliables, la furtivité de la retractation n'est peut etre pas plus difficile que celle du repliement.

Le rapport coût bénéfice n'est sans doute pas le même et tu noteras que le MQ-25 a des dérives très aplaties.

il y a 18 minutes, Hubisan a dit :

Cela me fait penser aux appendices dérives et autres foils des voiliers du Vendee globe. Ces appendices sont extraordinaires vu les forces d'appui en milieu liquide et leur finesse, leur hydrodynamique.

Bon, c'est juste des pensées comme cela, je suis electronicien et pas ingénieur aero.

C'est juste que comme Neuron est un assez  gros "bébé", pourquoi ne pas tenter l'omninrole, qui a bien reussi au Rafale ?

Parce que si les commandes de vol sont assez bonnes il n'y en aura peut-être pas besoin, mais que ça prendra du temps de les mettre au point.

D'autre part je parie que le futur ailier loyal Français ne ressemblera pas à Neuron.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Est ce que FR a annoncé s'orienter  vers un drone furtif de type ailier loyal ou un omnirole, ou est ce que la décantation de ce sujet est en cours?

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
12 hours ago, Hubisan said:

Est ce que FR a annoncé s'orienter  vers un drone furtif de type ailier loyal ou un omnirole, ou est ce que la décantation de ce sujet est en cours?

Rien n'a fuité, et vu le timing, je pense que la DGA, l'AAE, la MN et Dassault sont entrain d'en discuter et d'évaluer les possibilités.    Mine de rien, c'est extrêmement lié aux choix et compromis qui seront fait sur le NGF (ou son plan B)

Edited by Asgard
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Hubisan a dit :

Est ce que FR a annoncé s'orienter  vers un drone furtif de type ailier loyal ou un omnirole, ou est ce que la décantation de ce sujet est en cours?

On en sait rien de rien. Ce qui est plutôt bon signe justement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Patrick a dit :

On en sait rien de rien. Ce qui est plutôt bon signe justement.

On sait qu'il y a une ligne budgétaire spécifique et hors périmètre du SCAF, ce qui montre qu'enfin la France considère le sujet comme beaucoup trop stratégique pour l'embarquer dans une coop foireuse avec les allemands. 

Également, il semblerait qu'il y ait une reconnaissance par l'AAE de la nécessité d'aller très vite sur le sujet, ce qui est une révolution culturelle en interne.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Asgard a dit :

Rien n'a fuité, et vu le timing, je pense que la DGA, l'AAE, la MN et Dassault sont entrain d'en discuter et d'évaluer les possibilités.    Mine de rien, c'est extrêmement lié aux choix et compromis qui seront fait sur le NGF (ou son plan B)

Ce drone est destiné en priorité au Rafale F5. C'est comme ça qu'il a été présenté. Donc ça n'a que marginalement à voir avec le SCAF.

 

il y a 30 minutes, Chimera a dit :

On sait qu'il y a une ligne budgétaire spécifique et hors périmètre du SCAF, ce qui montre qu'enfin la France considère le sujet comme beaucoup trop stratégique pour l'embarquer dans une coop foireuse avec les allemands. 

Également, il semblerait qu'il y ait une reconnaissance par l'AAE de la nécessité d'aller très vite sur le sujet, ce qui est une révolution culturelle en interne.

Voilà.

On a perdu trop de temps et enfin quelqu'un s'en est rendu compte. C'est bien, mais beaucoup trop tard.

De plus il est désormais assez clair pour tout le monde que la stratégie d'Airbus c'est d'occuper le terrain en attendant d'être au niveau pour proposer quelque chose alors qu'ils sont dans les choux même sur un simple MALE avec l'Eurodrone.

Donc leurs maquettes de trucs sortis tout droit d'Ace Combat, c'est très mignon mais à ce stade ça me semble surtout relever de la supercherie.

Une fois encore Dassault ne jouent pas à ce jeu-là. Ils FONT, eux. Sauf que pour ça, il faut aussi des crédits même si ils savent faire des miracles (Neuron: 400 millions dont 180 payés par la France).

Là ça va, ils ont reçu 100 millions, soit un peu plus que le prix d'un Rafale au standard le plus récent. Donc ce sera clairement un développement sur la base du Neuron parce qu'on ne va pas se faire chier à tout redévelopper.
Mais je pense néanmoins que le besoin d'un avion somme toute rapide, donc volant plus haut que le mach, pour être en mesure d'accompagner le Rafale pendant toutes les phases de vol, surtout s'il est chargé de porter des armements qui ne seront dès lors plus emportés par le Rafale, réduisant la traînée et donc augmentant potentiellement la vitesse à laquelle il volera, va induire un paquet de nouvelles contraintes qui vont rendre ce budget difficilement tenable même pour un simple démonstrateur complet.

Le gros sujet c'est le vol supersonique sans dérive. On peut le faire, la DGA et l'ONERA sont dessus, mais il y aura des contraintes.

Le sujet annexe ce sont les armements uniformisés et là encore il y a énormément à dire et à faire. Le MICA NG montre la voie, mais ce qu'il faudrait c'est une résurgence d'un concept équivalent à Flexis, pour des armements très furtifs de formes et très hautement supersoniques, pour commencer. Afin de simplifier les cinématiques de délivrance et d'ouvrir facilement le domaine de vol.

Mais tout est lié donc chaque petit pas dans la bonne direction est bon à prendre car il en appelle d'autres.

En face la stratégie d'Airbus consiste à faire de la com' pour se placer en tenter de capter des domaines-clés dans l'espoir de rattraper son retard et d'imposer le fait du prince.

Il est urgent qu'on commence à considérer le sujet de la connectivité renforcée. J'aimerais bien, par exemple, voir une patrouille Rafale être en mesure de bénéficier en temps réel des mesures effectuées par la constellation Cérès, en plus de ce qui est déjà prévu avec d'autres radars ou systèmes dans le cadre de SCORPION et de CONTACT.

En factorisant nos capacités on les démultipliera forcément. En ajoutant des facteurs, même petits, à cette démultiplication, l'effet n'en sera que renforcé. Et surtout, pouvoir offrir une panoplie complète à un client est un argument commercial qui fonctionne. Voir une fois encore le cas du F-35.

Link to comment
Share on other sites

Just now, Patrick said:

Ce drone est destiné en priorité au Rafale F5. C'est comme ça qu'il a été présenté. Donc ça n'a que marginalement à voir avec le SCAF.

Faudrait être complètement con pour dev un aéronef accompagnateur en même temps que l'avion du futur et ne pas tenir compte du dit avion.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si l'on veut l'exporter il faut qu'il soit utilisable avec d'autre avions que le Rafale.

Par exemple si l'on le vendait au EAU, ce serait ballot qu'ils ne puissent l'utiliser qu'avec une partie de leur flotte.

Donc il sera utilisable avec le Rafale et son remplacent.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Asgard a dit :

Faudrait être complètement con pour dev un aéronef accompagnateur en même temps que l'avion du futur et ne pas tenir compte du dit avion.

Et il faudrait l'être encore plus pour dédier à un futur appareil un aéronef accompagnateur dont la mission première est d'accompagner le Rafale, et ne pas tenir compte du Rafale tout à fait actuel.

Donc c'est un ailer du Rafale en priorité. Un ailier du NGF ensuite un jour si le NGF se fait.

 

il y a 4 minutes, gargouille a dit :

Si l'on veut l'exporter il faut qu'il soit utilisable avec d'autre avions que le Rafale.

Par exemple si l'on le vendait au EAU, ce serait ballot qu'ils ne puissent l'utiliser qu'avec une partie de leur flotte.

Donc il sera utilisable avec le Rafale et son remplacent.

C'est le plus probable à ce stade.

Link to comment
Share on other sites

Pour moi le NEURON a plein de chose pour lui :

- il est nativement capable d'accompagner les trois eurocanards

- Il est nativement industrialisable par plusieurs industriels européens

- Il permet à chacun de ces industriels de s'étalonner par rapport aux autres

- Il est la preuve que la réunion des best of de chacun permet de faire un world best

- il a permis de faire exister un embryon de protocole de système de système 

- il permet de montrer à chaque armée de l'air comment leur doctrine peut être adapté

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Asgard a dit :

Faudrait être complètement con pour dev un aéronef accompagnateur en même temps que l'avion du futur et ne pas tenir compte du dit avion.

Certains ont bien développé l'Eurofighter en solution pure AA pour finir par péniblement l'adapter en AG et tenter de le navaliser coté britannique. Y'en a qui se trompent royalement dès le départ.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...