Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'Air Algérienne


sukhoi33
 Share

Recommended Posts

Guest Dorfmeister
il y a 5 minutes, V. Yeⴽⴽen a dit :

@Dorfmeister

Comme évoqué plus haut dans mes précédents posts, il est inconscient ou naïf au mieux de placer "officiel"  "accident" "conclusions" et "armée algérienne" dans la même phrase...

Tu vas pouvoir attendre longtemps l'ami...

Tu n'aimes pas les suppositions et je n'aime pas la politique étrangère américaine de manière générale, mais bon.

D'où le "si il y en a" :happy:

Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister
il y a 5 minutes, V. Yeⴽⴽen a dit :

Mhh c'est bien ce que je pensais, un naïf... Alors allumes un cierge... :rolleyes:

Ou plutôt 257 + 1 ! :wacko:

Naïf?

3ee1af452972f0e7eb20c98a42bd61d2.jpg

Bon je ne t'explique pas ma réponse, tu le feras bien tout seul. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Avec plus de recul, j'essaye de mettre en corrélation une sorte de pli logistique qui consiste à réquisitionner des appareils militaires pour faire du transport de personnel (prérogative dont l’occurrence est nécessairement très fréquente) avec l’éventuelle sur-exploitation des turbo machines qui en découle...

Est-ce que d'autres armées de l'OCDE pratiquent ce genre de détournement de fonctions même ponctuellement ?

Si oui, cette pratique s'inscrit-elle dans les usages en devenant une habitude voir une règle ?

Edited by V. Yeⴽⴽen
Link to comment
Share on other sites

Le ‎14‎/‎04‎/‎2018 à 20:19, V. Yeⴽⴽen a dit :

Avec plus de recul, j'essaye de mettre en corrélation une sorte de pli logistique qui consiste à réquisitionner des appareils militaires pour faire du transport de personnel (prérogative dont l’occurrence est nécessairement très fréquente) avec l’éventuelle sur-exploitation des turbo machines qui en découle...

Est-ce que d'autres armées de l'OCDE pratiquent ce genre de détournement de fonctions même ponctuellement ?

Si oui, cette pratique s'inscrit-elle dans les usages en devenant une habitude voir une règle ?

De mémoire, l'Indonésie l'a pratiqué avec des Transall C-160 exploités par une société parapublique et semble s'intéresser à l'A400 M avec un montage comparable.

Il y eut aussi 4 C 160 "P" pour postal en France entre 1972 et 1985.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Performance de Su-30 MKA en combat aérien . 

D'après une première lecture, j'ai l'impression que le SU30-MKA est le penchant russe du F15 strike eagle : Un avion de chasse lourd à long rayon d'action destiné à faire de la supériorité aérienne mais qui peut aussi se transformer en camion à bombe.

Mais par rapports aux avions occidentaux : Rafale, Typhoon, gripen E, F15 Strike eagle . Quel serait sa valeur dans un combat aérien BVR sachant qu'il est assez handicapé par sa SER peu avantageuse . Quel est la valeur de son avionique ? (Pas d'AESA, il me semble...) Je parle bien du SU-30 pas le SU-35 ...

Merci

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Le 21/04/2018 à 22:05, Claudio Lopez a dit :

Performance de Su-30 MKA en combat aérien . 

D'après une première lecture, j'ai l'impression que le SU30-MKA est le penchant russe du F15 strike eagle : Un avion de chasse lourd à long rayon d'action destiné à faire de la supériorité aérienne mais qui peut aussi se transformer en camion à bombe.

Mais par rapports aux avions occidentaux : Rafale, Typhoon, gripen E, F15 Strike eagle . Quel serait sa valeur dans un combat aérien BVR sachant qu'il est assez handicapé par sa SER peu avantageuse . Quel est la valeur de son avionique ? (Pas d'AESA, il me semble...) Je parle bien du SU-30 pas le SU-35 ...

Merci

Sa valeur en BVR doit être appréhendée de manière non plus technico-tactique mais systémique.

Le chasseur à voilure fixe est un système (de collecte, de traitement, de calcul, de concaténation et de fusion des données) mais aussi une plateforme de tir : bombes guidées et/ou propulsées.

Lorsque l'on se trouve au delà, ou largement au delà de la portée visuelle, c'est la première qualité (systémique) qui prime dans l'efficience de l'appareil, qui constitue alors davantage un maillon d'un système d’arme, lui mème échelon intégré au sein d'un système de défense complexe.

L'approche russe en matière systémique est paradoxalement moins subtile que dans le domaine aérodynamique (manœuvrabilité, profil hyper-complexe).

En effet, les russes semblent privilégier ou plutôt s'enferment dans une position radicale pro-active en matière de données (en collecte comme en émission). On est en présence de gros appareils, dotés de motorisations en proportion, assurant une alimentation électrique stable et perenne pour des systèmes d’émission-réception puissants, eux-mêmes pensés en grandes dimensions, vu la taille du nez.

Mon hypothèse : emporter beaucoup de missiles, eux même pensés dans le même esprit que leur vecteur (gros diamètre donnant une grosse autonomie et de larges radars embarqués), le tout guidé par un gros radar lequel secondé par un gros système passif (opérant dans l'infrarouge). Pas besoin d’être expert pour produire cette contribution...

Comme je l'ai dit, ces aéronefs témoignent de choix proportionnant et de décisions radicales ayant été arrêtées bien en amont du chemin de conception, choix et décisions relevant d' orientations plus globales présidant à la conception de l'appareil et gouvernant le développement structurel des systèmes associés (missiles, radars...)

Il s'agit essentiellement de viser loin (gros radars), de voir de loin (grosse voie IR), de tirer loin (gros missiles) et beaucoup (grosse charge utile) en procédant par saturation.

On est dans une position assez totalitaire pour le coup, ou tout est pensé en gros, lourd et grand au niveau systémique.

Donc en effet, la SER  peut être vue : soit comme la cause (proportionnante) de leur stratégie, soit comme l’adaptation en conséquence... tout dépend du crédit scientifique que l'on accorde aux mathématiciens, ingénieurs aéronautiques et stratèges soviétiques.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quant à la technologie à balayage électronique actif, je suis à des années lumières de détenir les connaissances mèmes fondamentales qui permettent d'en saisir les subtilités ni même d’être une source de contributions constructives à ce sujet, mais tout ce que je peux te dire c'est que là encore, dès lors qu'il s'agit de données, on est dans le systémique, donc dans la stratégie et donc dans le compromis.

Sans avoir poursuivi d’études supérieures dans le domaine de la physique, je crois savoir que, sans trop s'avancer : un radar est dispositif d’émission-réception d'ondes électromagnétiques opérant dans différentes longueurs d'onde.

Le défi ? Déterminer la position de la matière par la mesure comparée de delta temps, d’énergie, direction des ondes reçues après réflexion sur la matière.

Pour ce faire, les radars sont dotés d'une source d’émission d'ondes, lesquelles seront transmises à des émetteurs connectés à une antenne qui balaye un champ plus ou moins large ou parfois opèrent un balayage en révolution (360°). L' antenne est ensuite reliée à un récepteur qui calculera le temps entre l'aller et le retour des ondes.

Dans le cas d'un radar PESA, la couverture du champ d’émission n'est plus dévolue à un dispositif mécanique (antenne), mais à l'orientation des faisceaux d'ondes émanant des émetteurs.

La différence essentielle en PESA et AESA :

PESA : le radar à balayage électronique passif va alimenter tous les éléments émetteurs à partir de la même source. Un décalage de temps dans le fonctionnement de chaque émetteur autorisera, au moyen d'un déphaseur, une orientation directionnelle du faisceau d'ondes qu'ils libèrent en les guidant vers un champ particulier. On remplace donc le balayage mécanique de l'antenne par un balayage électronique des émetteurs mais dont la source est passive et unique.

AESA  : Balayage électronique actif

Chaque élément émetteur dispose de sa propre source d'émission indépendante. C'est donc un contrôle plus fin et complet qui est opéré sur l'émission du faisceau d'onde par les émetteurs, avec à la clé une ouverture de l'angle de balayage, mais aussi de la gamme de services (transmissions haut débit, brouillage, guerre électronique) et de leur mode d'usage (concomitant ou non, verrouillage de plusieurs cibles), une résistance accrue au brouillage et un MCO allégé (redondances des modules qui sont autant de radars différents, pas de mécanique) au profit d'une plus grande polyvalence (suivi de terrain, mode air, mode sol).

Cette fois ci, la fonction de balayage mécanique de l'antenne est remplacée par un balayage électronique des émetteurs dont la source est active, propriétaire et intégrée. Il y a donc désormais identité organique entre l'antenne, l’émetteur et sa source, réunis au sein d'un même module intégré. On parle alors d'un radar composé de modules.

Plus basiquement, un radar AESA consiste en un agrégat de modules (source, émetteur, antenne) qui sont autant de mini-radars.

Edited by V. Yeⴽⴽen
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/04/2018 à 22:05, Claudio Lopez a dit :

Performance de Su-30 MKA en combat aérien . 

D'après une première lecture, j'ai l'impression que le SU30-MKA est le penchant russe du F15 strike eagle : Un avion de chasse lourd à long rayon d'action destiné à faire de la supériorité aérienne mais qui peut aussi se transformer en camion à bombe.

Mais par rapports aux avions occidentaux : Rafale, Typhoon, gripen E, F15 Strike eagle . Quel serait sa valeur dans un combat aérien BVR sachant qu'il est assez handicapé par sa SER peu avantageuse . Quel est la valeur de son avionique ? (Pas d'AESA, il me semble...) Je parle bien du SU-30 pas le SU-35 ...

Merci

Faut voir le MKI version dont est dérivé directement le MKA, qui est d'ailleurs dans la nomenclature algérienne désigné MKI(A) avec quelques modifs, notamment l'absence de système EW et de pod israéliens. Le radar c'est un PESA, la BARS N011M MK3 (le même que le MKI), il voit loin et peut traité de souvenir jusqu'à 8 cibles en air/air sur les mode BVR classiques TWS sur environ 100 bornes pour une cible de la taille d'un chasseur. Après pour ce qui est des capacité EW, on a eu récemment la confirmation du SAP-518 en bout d'aile. Probablement qu'il est possible qu'il y ait le SAP 14 en config Wild Weasel vu la présence dans l'arsenal du Kh-31P.

A l'heure actuelle l'avionique permet de traiter les données fournies par le radar de manière autonome. Le situation awarness doit ête pas mal vu la présence d'un wizzo qui a la charge de traiter l'info. Après faut voir comment le vecteur est intégré dans le dispositif de l'AAF et les limites imposées par le système de commandement (dont je ne sais rien)

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le 02/05/2018 à 16:02, Kiriyama a dit :

Au fait les Su-30MKA ont déjà été employés contre les combattants djihadistes ? 

Probablement oui étant donné qu'on a vu déjà des photos de Su-30MKA avec des paniers à roquettes non guidées

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 1 month later...
il y a 12 minutes, The mouse a dit :

Rien dans les médias Russes, ni chez le groupe  UAC qui le vend, ni chez l'usine Knaapo qui assemble. Il est urgent d'attendre. Pas une seule trace de teasing,  comme pour le MiG-35 (Hier) pour les VKS, pour annoncer une possible signature de contrat.  Pour info, certaines pièces demandent des mois de fabrication donc une livraison pour cette fin d'année est quasiment impossible.

Certes l'usine Irkut qui assemblait les Su-30 MKA algérien était très discrète sur le sujet. Ceux-ci n'étaient jamais déclarés dans les bilans sauf dans les tableaux comptables

L'annonce de la signature d'un troisième contrat de vente du Su-35 a été faite par la voix du directeur général de Rosoboronexport Alexander Mikheev, relayé par Interfax : http://www.interfax.ru/russia/625999

Néanmoins, le nom du troisième client n'a pas pour autant été dévoilé, bien que d'aucuns pensent qu'il s'agit de l'Algérie, réputée pour être très soucieuse d'imposer des clauses de confidentialité dans les contrats qu'elle passe avec la partie russe. Par ailleurs; certaines sources avancent même que la dénomination de l'appareil serait Su-35DZ (à confirmer)  https://sdelanounas.ru/blogs/111103/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, The mouse a dit :

Rien dans les médias Russes, ni chez le groupe  UAC qui le vend, ni chez l'usine Knaapo qui assemble. Il est urgent d'attendre. Pas une seule trace de teasing,  comme pour le MiG-35 (Hier) pour les VKS, pour annoncer une possible signature de contrat.  Pour info, certaines pièces demandent des mois de fabrication donc une livraison pour cette fin d'année est quasiment impossible.

Certes l'usine Irkut qui assemblait les Su-30 MKA algérien était très discrète sur le sujet. Ceux-ci n'étaient jamais déclarés dans les bilans sauf dans les tableaux comptables

Je te corrige: une livraison pour cette fin d'année n’est pas « quasiment » impossible: elle est strictement impossible. 

La capacité de production à l’usine KnAAZ pour 2018 est déjà bloquée et connue: 10 Su-35S, 10 Su-35 (dont la livraison est annoncée sous peu) et le solde (si il y en a un) pour l’Indonésie et/ou la production des composants pour ce client. 

Bref, encore une rumeur « peu crédible » (sic). Mais bon vu que tout le monde passe son temps à se citer sans prendre la peine de vérifier: pas étonnant. :rolleyes:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, The mouse a dit :

Après des Su-35. Maintenant on parle d'un lot de 14 chasseurs MiG-29M / M2  pour l'Algérie. Ce qui serait une bouffée d'oxygène pour la société RAC MiG. Reste à savoir si cette rumeur deviendra réalité. Avec quelle devise puisse que la Russie envisage de se passer du dollar pour les contrats militaires. Avec ou sans crédit russe. 

« Rosoboronexport » et la société United Aircraft Corporation (UAC) n’ont pas confirmé, ni infirmé les rumeurs. La délégation militaire algérienne a participé la semaine dernière au forum international "Army-2018" à Koubinka.

On apprend que suite à la démonstration du Su-35 S en Algérie en 2016. Ce pays n’a pas donné suite donc pas de contrat.

Source: https://www.kommersant.ru/doc/3725478

A suivre.

Cette histoire de MIG-29m c'est vraiment du grand n'importe quoi, ils auraient du dire MIG-35, ça aurait donner un sens à ce soit-disant contrat !

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, numidiadz a dit :

Cette histoire de MIG-29m c'est vraiment du grand n'importe quoi, ils auraient du dire MIG-35, ça aurait donner un sens à ce soit-disant contrat !

Je ne vois pas le sens de ton propos :huh: 

Tu peux éclairer ma lanterne ? Pourquoi ce serait plus sensé avec du MiG 35 qu’avec du MiG 29M ? 

Edited by Teenytoon
Link to comment
Share on other sites

Surtout que le MiG-29M/M2 est un MiG-35 sans AESA je crois bien, donc finalement c'est surtout de la sémantique (d’ailleurs je crois également que le MiG-35S est un MiG-29M non ?)

 

Mais si c'est avéré, l'Algérie est bien gentille de commander encore chez MiG :biggrin:

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Teenytoon a dit :

Je ne vois pas le sens de ton propos :huh: 

Tu peux éclairer ma lanterne ? Pourquoi ce serait plus sensé avec du MiG 35 qu’avec du MiG 29M ? 

Un MIG-29M est presque identique à un SMT, donc ça n'a pas de sens, par contre un MIG-35 devra être équipé d'un radar AESA, mais je pense que MIG n'est pas dans une bonne position pour signer des contrats avec l'Algérie.

Et ça commence les spéculations !

Algerian Air Force Makes Large Order for Russian Su-35 Next Generation Fighters; Su-34 Strike Jets to Follow?

https://militarywatchmagazine.com/article/71068

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, numidiadz a dit :

Un MIG-29M est presque identique à un SMT, donc ça n'a pas de sens, par contre un MIG-35 devra être équipé d'un radar AESA, mais je pense que MIG n'est pas dans une bonne position pour signer des contrats avec l'Algérie.

Pas la même cellule, pas la même motorisation, pas la même électronique embarquée et pas le même radar... je ne sais même pas si les pneus du train d'atterrissage sont identiques... :wink:

Il y a 15 heures, Banzinou a dit :

Surtout que le MiG-29M/M2 est un MiG-35 sans AESA je crois bien, donc finalement c'est surtout de la sémantique (d’ailleurs je crois également que le MiG-35S est un MiG-29M non ?)

Non. Si il y a des codes projets différents sur chaque appareil, c'est que les différences ne relèvent pas de la sémantique. :happy:

 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Banzinou a dit :

C'est toi qui parlait de "sémantique commerciale" entre le MiG-35 et le MiG-29M, d'où mon commentaire :wink:

Je te signale que tu as indiqué ci-dessus "le MiG-29M/M2 est un MiG-35 sans AESA je crois bien, donc finalement c'est surtout de la sémantique". Or ce n'est pas le cas. D'où ma réponse, difficile de faire plus clair. Il y a des similitudes (importantes même) mais ce ne sont pas les mêmes appareils: les systèmes embarqués diffèrent selon les exigences des clients. 

Et dans le dossier relatif au MiG-35; je pense avoir fait un tableau assez explicite avec les différents codes projets. Encore une fois, on enlève son prisme de vision "occidental" et on met son prisme de vision "russe", Izd. différent = appareil différent. Point barre :wink:

Je pourrais même compléter le tableau en question en précisant que le MiG-35S porte l'Izd. 9.61SR et le MiG-35UB porte l'Izd.9.67SR. On en arrive donc à une situation où quatre appareils portent la même dénomination de base (MiG-35) mais existent en quatre versions différentes...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, MeisterDorf a dit :

Je te signale que tu as indiqué ci-dessus "le MiG-29M/M2 est un MiG-35 sans AESA je crois bien, donc finalement c'est surtout de la sémantique". Or ce n'est pas le cas. D'où ma réponse, difficile de faire plus clair. Il y a des similitudes (importantes même) mais ce ne sont pas les mêmes appareils: les systèmes embarqués diffèrent selon les exigences des clients. 

Et dans le dossier relatif au MiG-35; je pense avoir fait un tableau assez explicite avec les différents codes projets. Encore une fois, on enlève son prisme de vision "occidental" et on met son prisme de vision "russe", Izd. différent = appareil différent. Point barre :wink:

Je pourrais même compléter le tableau en question en précisant que le MiG-35S porte l'Izd. 9.61SR et le MiG-35UB porte l'Izd.9.67SR. On en arrive donc à une situation où quatre appareils portent la même dénomination de base (MiG-35) mais existent en quatre versions différentes...

 

Le terme "surtout" peut être remplacer par "principalement", ou "en grande partie"

J'ai lu ton dossier très précis sur le MiG-35, je sais donc qu'il y a 4 appareils différents (d'ailleurs je n'ai pas dis le contraire).

Mais encore une fois, c'était toi même qui le disait, et dans 2 dossiers différents :

"Il ne serait pas absurde de voir l’Egypte acheter des MiG-35 pour compléter les MiG-29M/M2 dont la livraison va bientôt débuter: après tout les différences entre les deux appareils relèvent plus de la sémantique commerciale que de la réalité technique."

"Les Russes présentèrent une offre basée sur un MiG-29M (Izd 9.41S) doté d’un radar AESA Zhuk AE; le nom fut changé en MiG-35 pour des raisons de marketing."

 

Alors certes il y a des spécifications propres à chaque client etc.... et les MiG-35S/UB qui sont principalement destinés à la Russie et présentent sans doute leurs propres spécificités, je reconnais que ma phrase "(d’ailleurs je crois également que le MiG-35S est un MiG-29M non ?)" est très maladroite en plus d'être fausse cela dit.

 

De toute façon je n'ai pas les connaissances nécessaires pour pouvoir débattre de quoi que ce soit, j'aime beaucoup les initiatives de ton blog qui visent à "vulgariser" ou du moins expliquer dans la langue de Molière les subtilités qui ont parfois du mal à sortir des frontières de la Russie pour les non-initiés, c'est aussi pour ça que j'ai tendance à réutiliser les choses que des personnes plus informées que moi écrivent sur des sujets que je ne maîtrise pas complètement, j'ai réutilisé tes termes, n'y vois pas un mépris ou quoi que ce soit concernant les appareils russes,  c'était avant-tout pour répondre à numidiadz.

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...