Sign in to follow this  
bender

NIMITZ retour vers l enfer

Recommended Posts

NIMYTS  RETOUR VERS L ENFER , un classique  du  film  de  guerre , si en  realite  ce porte avions comme  dans  le  film c était  retrouve  en 1941  , avec  son  groupe  aerien  et  tout  son  arsenal , il  aurrait  put  mettre  une  grosse  derouille  a  la  flotte  japonaise , la  detruire  entièrement , il y avait une  sacree flotte japonaise quand  meme , non !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'un CVN comme le Nimitz n'est prévu que pour 2 semaines d'opération. Je dirais qu'au bout de 1500 vols, le parc aérien risque d'être bloqué au sol. Et une fois qu'il aura consommé ses 11 millions de litre de kérosène, ça risque d'être très dur de refaire le plein. Même si on arrive à produire assez rapidement du pétrole compatible, on risque de manquer très vite de munition. Pour les missiles air-air, air-sol ou air-mer, c'est évident mais même pour les obus de canon ou les bombes, ce serra très compliqué de compléter le stock. Il y a aussi quelques bombes nucléaires et 2 gros réacteurs nucléaires qui pourront être utilisé plusieurs années.

Bon il y a quand même suffisamment d'armes pour couler les principaux navires japonais et même le parc aérien risque de souffrir. Ensuite il doit être possible d'aller assez rapidement en Europe (en moins de 3 semaine le CVN parcours la moitié du globe) pour détruire une grande partie du potentiel militaire allemand et permettre aux alliés de gagner la guerre en quelques mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec  ses  a6 intruder , corsair , e2c , f14 , wiking asm  , la  flotte  japonaise  aurrait  deguste , la couler entièrement , là est  la  question , la seule menace aurrait été  la dca , quoi que , 3 croiseur contre un  porte  avions par  exemple ,  bonjour  l ambiance !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec l expérience, j éspére que le NIMITZ ce serais contenté d arréter les avions japonais voir de couler les portes avions Nippons avant le décollages des appareils afin de preserver ses munitions modernes .

Ensuites il aurait utilisé ses moyens modernes de detection pour guider les appareils US et la flottes de guerres pour finir le travail

Share this post


Link to post
Share on other sites

STP ! Change moi le titre de ton topic !

Car c'est NIMITZ, retour vers l'enfer ! >:( >:(

Même si le titre anglais est "The final countdown"

Sinon, ce film est une belle uchronie même si on aurait tous voulu voir à la fin, les F14 se farcir des Zeros par dizaines.

Mais bon, cela n'aurait pas changé grand chose à l'histoire du pacifique vus que les japonais allaient finir par déguster tôt ou tard.

Voilà pourquoi, je préfère plutôt la version japonaise de Nimitz en manga : Zipang ! =)

Oui je sais, dès que l'on parle de Nimitz, je ne peux m'empècher de parler de Zipang. :happy:

C'est l'histoire d'un destroyer japonais de classe Kongo (frère jumeau du Arleigh Burke) qui se retrouve teleporté malgré lui juste avant la bataille de Midway!  =D

Mais ce qui est intéressant dans cette uchronie, c'est que l'équipage japonais a un choix à faire 1000 fois plus difficile que celui du Nimitz.

C'est à dire soutenir le pays de leur grand père qui était une abominable dictature, belliciste ou se faire oublier jusqu'à la fin de la guerre ou se rendre chez les américains !

Voilà un petit extrait pour ceux qui ne connaissent pas encore.

Il s'agit de l'un de mes passages préférés, le fameux épisode 1 contre 40 ! >:(

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=z9G-zfvlOQk

Le manga est toujours en cours d'édition en france, on en est au tôme 37.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui se passe dans les épisodes suivants ( je ne me rappelle plus si c'est un ou deux épisodes après ) est également impressionnant ( je ne spoile pas pour laisser la surprise ).

J'espère vraiment qu'ils vont reprendre l'animé pour finir la série.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand le patron du Nimitz lance l'attaque ,il a déjà l'avantage d'avoir la situation tactique de se qui s'était passé en 1941 .

donc le but ne sera pas de coulé la flotte Japonaise dans sa totalité ,mais en détruisant les vagues d'avions japonais puis en s'en prenant juste aux porte-avions il réduit à néant la casse pour la navy à pearl-Harbor .

avec juste leur porte- avions en moins sa pousse les Japonais à se tiré plus vite encore de la zone .de plus comment expliqué au commandement qu'on a perdu la quasi totalité de ses avions ,ses porte-avions alors qu'on sait que les Américains n'était pas en position pour se lancer dans se genre d'attaque .

enfin je me base par rapport au contexte du film .

bon après je pense que le Nimitz qui va être obligé de revenir et  à port et ainsi apporté les explications aux autorités US de l'époque sur son action et sa présence(on arrive du futur  :O ) .

côté Nippon ,je pense qu'il y aurait une grosse réflexion sur les plans à venir dans cette guerre du Pacifique ,avec cette surprise du Nimitz .

on peu même pensé un truc ,le gouvernement US de l'époque fait croire qu'après des expériences scientifique ils ont  réussi à trouvé le moyen d'allé dans le futur et de revenir

,ou tout simplement qu'ils étaient en avance sur un programme militaire secret .

avec les moyens du Nimitz ,il y a de quoi faire comme dit Loac .

il serait juste l'élément qui apporte une aide ,mais pas le truc en pointe dans la guerre dans le pacifique .

mais déjà qu'elle aurait était la réaction des US après la destruction des PA et avions Nippon ,et surtout celle des nippons face à la destruction de leur PA et avions ?

Avec l expérience, j éspére que le NIMITZ ce serais contenté d arréter les avions japonais voir de couler les portes avions Nippons avant le décollages des appareils afin de preserver ses munitions modernes .

Ensuites il aurait utilisé ses moyens modernes de detection pour guider les appareils US et la flottes de guerres pour finir le travail

ben en fait s'est se que j'imagine aussi  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paradoxe temporel : le Nimitz détruit la vague de bombardiers ennemis voire la flotte. La guerre est gagnée avant d'avoir commencé. L'amiral Nimitz n'a plus l'occasion de se faire un nom. Le Nimitz n'est jamais lancé. Il ne peut revenir dans le passé. Donc ne peut influer sur les evenements. L'histoire reprend un cours normal. CQFD  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paradoxe temporel : le Nimitz détruit la vague de bombardiers ennemis voire la flotte. La guerre est gagnée avant d'avoir commencé. L'amiral Nimitz n'a plus l'occasion de se faire un nom. Le Nimitz n'est jamais lancé. Il ne peut revenir dans le passé. Donc ne peut influer sur les evenements. L'histoire reprend un cours normal. CQFD  :lol:

On voit que notre Modo Chef se rappelle du script du film et de sa chute :

Le colonnel Goya en mission sur le Nimitz est déposé en compagnie de Marilyn Monroe sur un Îlot du pacifique et échappe ainsi à la réintégration temporelle ...

D'où le caractère novateur de ce blog ...

[move]Je suis déjà reparti dans le passé _-' [/move]

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur le point " purement "  tactique et militaire , la cible  prioritaire aurrait été les  porte avions , c est sur , pour dessouder le Yamato ( par exemple ou un autre  gros  navire ) , combien de bombes ou missiles ,  c est  le cote  consommation  des munitions qui est interressant  , une bombe de 250kg  de 1941  et  une des annees 70.80, meme un peut  plus modernes , on  ne  detruit  pas  un croiseur de 30000  tonnes  d un coup de baguette  magique , les croiseurs lourds , de batailles et  les  cuirasses  encaissaient  (  bon , apres 20 bombes et 5 a 6  torpilles , ca  marche  un peut  moins  bien  ,  le Yamato  combient de bombes  et  torpilles  déjà ? )  .

Share this post


Link to post
Share on other sites

  on peut  également se demander ( a mon avis tres  improbable mais bon )  la  reaction  japonaise , ils se  font  dessouder plusieurs navires  par  une  attaque  et  des  appareils et  des  armes  inconnues , un plan prepare  aux  petits oignons  depuis  des  mois  et  se  prennent  une  rouste  , l histoire nous a montre  que  le marin  japonais  n est  pas  un  rigolot (  les  amiraux  encore moins ! )  et  va  au  contact  , Yamamoto  aurrait  soit  ordonne  un repli  (  tres  certainement )  ou  allez  au  contact  , Yamamoto était un exellent  chef  et  combattant  mais  pouvait  etre  tres  tempere , si  je ne  m abuse , a Guadalcanal , les  japonais perdirent 2 cuirasses ( le kirishima  , l autre je sais plus )  , Yamamoto ordonna le repli des cuirasse aussi sec .  Qu aurrait fait  le grand amiral , une  chose  est  sur  , un  porte avions moderne  qui  pourrait  se faire  allume au 356 ou du 203 ,  bonjour  l ambiance .

Share this post


Link to post
Share on other sites

un  porte avions moderne  qui  pourrait  se faire  allume au 356 ou du 203 ,  bonjour  l ambiance .

Mouarf

Quelle portée déjà

Un CVN peut engager une cible au delà de l'horizon, a des appareils de veille aérienne, a des appareils armés de AshM d'une portée supérieure à tout ce que peut aligner la marine impériale japonaise

Un harpoon et tu as un kill (si ce n'est un kill du navire, au moins un mission kill y compris sur les plus gros navires japonais pas conçus pour encaisser un missile antinavire avec une charge pénétrante de 220 kg et une trajectoire plongeante)

Pour faire simple pas un seul navire nippon n'aurait pu s'approcher pour délivrer ses armes

Le risque ce sont les sous marins mais ils sont assez bruyant à l'époque, lents et vulnérables

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les études modernes sur Yamamoto montrent plutôt qu'il s'agit d'un chef très moyen qui a commis bon nombre d'erreurs à Midway, à Guadalcanal, dans les Salomons et même à Pearl Harbour  

Au vu de sa réaction au désastre de Midway, il aurait certainement ordonné un repli mais de toute façon, je doute qu'il soit resté grand chose à replier tant la puissance de feu d'un PA moderne est immense face aux flat-top nippons

Share this post


Link to post
Share on other sites

on  ne  detruit  pas  un croiseur de 30000  tonnes  d un coup de baguette  magique

Pourquoi le détruire ? quelques missiles ou obus bien placés au niveau du poste de commandement, ainsi qu'une ou deux torpilles envoyées droit dans le gouvernail et ton cuirassé sera plus ou moins hors de combat.

Il n'y a qu'à voir le Bismarck, qui une fois le gouvernail bloqué, était plus ou moins perdu.

Après bon, pour l'achever définitivement ça va être un peu plus dur, mais bon, une ou deux GBU-10 de 1 tonnes, placée avec une précision de 9 mètres (pour prendre un armement disponible vers 1975) risquent de faire beaucoup de dégâts, surtout qu'à la différence des obus d'artillerie, ils arriveront par le dessus, hors le pont du Yamato, par exemple, est deux fois moins blindé que ses cotés… (parce que les obus d'artilleries, eux, arriveront avec une trajectoire beaucoup plus horizontale). D'ailleurs

Et dans le pire des cas, les CVN US, en particulier à cette époque, doivent avoir quelques B61 qui trainent dans leur soute à munition. ça coulera peut-être pas le navire (si par hasard la bombe tombe suffisamment loin), mais ça suffira amplement à le rendre complètement inutilisables.

Qu aurrait fait  le grand amiral , une  chose  est  sur  , un  porte avions moderne  qui  pourrait  se faire  allume au 356 ou du 203 ,  bonjour  l ambiance .

ça n'arriverait jamais, où alors quelque chose aurait très sérieusement merdé en amont.

Parce que bon, sauf à vider entièrement les stocks de missiles d'un GAN (et ça, faut quand même le faire, même si recharger le stock sera difficile étant donné le retour sur le passé), jamais une escadre, aussi grande puisse-t-elle être, n'arrivera à s'approcher suffisamment d'un GAN pour pouvoir lui placer des obus de 203 ou plus dans la tronche. Entre les Hawkeye, les radars, les hélicos, etc.; l'escadre WW2 sera repérée à plusieurs centaines de kilomètres, et le GAN aura largement le temps de s'en occuper, à petit feu.

Et même lors que le GAN aura épuisé ses munitions, il sera toujours escorté par des navires de l'époque, qui auront l'immense avantage de pouvoir repérer bien en amont l'escadre ennemie, par les moyens de reconnaissance du CVN ou de ses navires d'escortes "modernes".

PS: pour les sous-marins, paradoxalement, ils sont peut-être plus dangereux sur certains aspects que les sous-marins actuels. En effet, un sous-marin moderne repéré par un hélico ou un patrouilleur, il n'a qu'une seule chose à faire, essayer de disparaitre. Alors qu'un sous-marin ancien, avec son artillerie de pont, pourrait représenter une menace pour les moyens de lutte anti-sous-marine aériens, qu'il faudrait alors escorter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouarf

Quelle portée déjà

Un CVN peut engager une cible au delà de l'horizon, a des appareils de veille aérienne, a des appareils armés de AshM d'une portée supérieure à tout ce que peut aligner la marine impériale japonaise

Un harpoon et tu as un kill (si ce n'est un kill du navire, au moins un mission kill y compris sur les plus gros navires japonais pas conçus pour encaisser un missile antinavire avec une charge pénétrante de 220 kg et une trajectoire plongeante)

Pour faire simple pas un seul navire nippon n'aurait pu s'approcher pour délivrer ses armes

Le risque ce sont les sous marins mais ils sont assez bruyant à l'époque, lents et vulnérables

Une remarque qui m intéresse particuliérement car j ai toujours pensé que les missiles anti navire modere étaient destiné a des navire faiblement blindé .

Un Harpoon serait donc trés efficase contre un cuirassé lourd type YAMATO ..?

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour Yamamoto , je ne savais pas , ouvertures d archives , non ? une chose est sur , Yamamoto était plus reflechit que certains  a , mon avis , Yamamoto n aurrait pas été aussi borne  et absurde que Nishimura  qui c est fait taille en piece ( un piege a con ) a san bernardino ( leyte ) , kurita  avait raneme avec de la casse une partie de son escadre  , une flotte qui a subie le plus d attaques aeriennes  .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nishimura avait des ordres stricts : son rôle en tant que commandant d'escadre était d'attaquer quelque soit le coût et sa décision d'attaquer n'a pas donné lieu à beaucoup de controverses ( il aurait quand même du attendre Shima ) à la différence de celle de Kurita de rompre le combat au moment où il était en train de tailler en pièce une taffy et de renoncer à attaquer la flotte de débarquement US exposée stupidement par Spruance

Yamamoto n'est pas un commandant d'escadre comme Nishimura, Kurita, Shima ou Nagumo chargés de mettre en oeuvre un plan mais plus un officier d'état major chargé de mener une stratégie et de concevoir les plans à mettre en oeuvre

Share this post


Link to post
Share on other sites

bien sur que la puissance de feux d un porte avions moderne  contre une flotte cuirasse n est pas comparable , j ai l impression que le sujet interresse , pas pour se foutre de moi j espere ( lol ) , une remarque interressante , je vais prendre en comparraison  l Arizona , 2 bombes de gros calibres ( 500kg , meme plus !) qui le detruise , bon  ok  sur la  soute a munitions de la tourelle avant , ca  aide  un  peut , les navires de cette epoque  sont  un  poil  plus  blinde  qu aujourdhui , un harpoon  sur  le Yamato , point  de  vue  balistique  doit  etre  interressant .

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tout simplement des "relectures" récentes des décisions de Yamamoto qui conduisent à évaluer ses capacités comme assez moyennes.

Yamamoto a eu une bonne idée avec le concept d'attaque de Pearl Harbor (inspiré par le raid britannique sur Tarente, cependant), mais il n'en a pas tiré les conclusions qui s'imposaient pour la suite du conflit, notamment l'importance du porte-avions.

Son plan pour Midway est bourré de failles :

- l'objectif de la "bataille décisive" est oublié au fur et à mesure de la planification

- on se disperse sur deux objectifs simultanés (Midway et les Aléoutiennes), aux intérêts limités

- l'opération est très mal préparée du point de vue renseignement (rideau de sous-marins envoyé trop tard) et des combats terrestres (on se demande aujourd'hui si les troupes prévues pour débarquées auraient pu vaincre ses défenseurs, vu le bilan déjà passable du débarquement de Wake...)

- même si Midway était prise, quel effet ? Les Américains contre-attaqueront tôt ou tard de Pearl Harbor qui est à côté, alors que la logistique jap sera un cauchemar

- on disperse un peu plus les forces entre flotte de porte-avions, flotte de débarquement et la flotte principale de cuirassés (qui sera totalement inutile en fin de compte puisqu'elle ne prendre pas part aux combats, et sur laquelle Yamamoto se trouve, ce qui fait qu'il ne peut pratiquement pas intervenir pendant la bataille)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce genre de navires est conçu pour encaisser sévère à savoir des obus de très gros calibres revêtus d'une "coiffe balistique" avec plusieurs ponts blindés et une ceinture blindée exceptionnelle mais comme la plupart des navires de ce type ( cuirassés de la WW2 ), une bonne partie du navire n'est pas du tout protégée

Bref tout dépend où le missile touche

D'autre part, même si un navire n'est pas coulé, il peut subir un "mobility kill" ou un "firepower kill"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nishimura avait des ordres stricts : son rôle en tant que commandant d'escadre était d'attaquer quelque soit le coût et sa décision d'attaquer n'a pas donné lieu à beaucoup de controverses ( il aurait quand même du attendre Shima ) à la différence de celle de Kurita de rompre le combat au moment où il était en train de tailler en pièce une taffy et de renoncer à attaquer la flotte de débarquement US exposée stupidement par Spruance

Yamamoto n'est pas un commandant d'escadre comme Nishimura, Kurita, Shima ou Nagumo chargés de mettre en oeuvre un plan mais plus un officier d'état major chargé de mener une stratégie et de concevoir les plans à mettre en oeuvre

                                                                                                                                                                                                                               effectivement , kurita c est fait taille des shorts , il avait encore 2 cuirasses et je ne sais plus combient de croiseurs lourds , il y avait moyen de faire beaucoups de dégâts . les américains eurent chaud aux miches quand meme , si oldendorf devait attaquer  kurita , ca aurrait chaud point de vue munitions et mazout mais disait kipplyng  c est une autre histoire  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce genre de navires est conçu pour encaisser sévère à savoir des obus de très gros calibres revêtus d'une "coiffe balistique" avec plusieurs ponts blindés et une ceinture blindée exceptionnelle mais comme la plupart des navires de ce type ( cuirassés de la WW2 ), une bonne partie du navire n'est pas du tout protégée

Bref tout dépend où le missile touche

D'autre part, même si un navire n'est pas coulé, il peut subir un "mobility kill" ou un "firepower kill"

bien sur que la puissance de feux d un porte avions moderne  contre une flotte cuirasse n est pas comparable , j ai l impression que le sujet interresse , pas pour se foutre de moi j espere ( lol ) , une remarque interressante , je vais prendre en comparraison  l Arizona , 2 bombes de gros calibres ( 500kg , meme plus !) qui le detruise , bon  ok  sur la  soute a munitions de la tourelle avant , ca  aide  un  peut , les navires de cette epoque  sont  un  poil  plus  blinde  qu aujourdhui , un harpoon  sur  le Yamato , point  de  vue  balistique  doit  etre  interressant .

On peut noter qu'il y a eu quelques comparaisons "anachroniques"puisque les premiers modèles de bombes guidées ont été utilisées pendant la WW2 :

The Fritz-X proved to be a devastating weapon when used effectively. During the September Salerno landings, the Brooklyn class light cruiser USS Savannah was hit by a Fritz X, killing nearly 200 crewmembers and putting the ship out of use for 12 months. Shortly after, the Queen Elizabeth-class battleship HMS Warspite sustained heavy damage after taking three hits by Fritz X rounds, which caused the penetration of six decks and blew a hole in the hull, putting the ship out action until the Normandy landings and killing nine crew. The 42,000-ton Italian Vittorio Veneto class battleship Roma sank after fires caused by two Fritz-X hits ignited her magazines, killing over 1600 sailors, including the CIC Admiral Carlo Bergamini. Other casualties included the Brooklyn class light cruiser USS Philadelphia, which lost several crew to a Fritz-X attack, and the Bellona class light cruiser HMS Spartan off Anzio after a Fritz-X attack. The Fritz-X was also claimed to have been used to destroy the bridge at Pontaubault, to stop the advance of the US 6th Armoured Division, in August 1944 

http://www.ausairpower.net/WW2-PGMs.html

(excusez moi de citer du auspower...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,365
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Kirpi2019
    Newest Member
    Kirpi2019
    Joined
  • Forum Statistics

    20,604
    Total Topics
    1,224,667
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries