zx

Union européenne de la Défense

Recommended Posts

 

Budget : 20 milliards d'euros pour l'Union européenne de la Défense

https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/budget-20-milliards-d-euros-pour-l-union-europeenne-de-la-defense-777038.html#xtor=AL-13

 

une dotation pour l'ensemble de la période de 7 milliards pour l'industrie de la défense

une de 3,5 milliards pour la recherche et le développement conjoints de technologies et d'équipements.

Une seconde enveloppe de 6,5 milliards d'euros est consacrée à la mobilité militaire en Europe.

L'espace n'est pas en reste avec un financement programmé de 13 milliards d'euros pour les systèmes de navigation par satellites Galileo et EGNOS.

 

http://www.opex360.com/2018/04/30/projet-de-budget-2021-2027-de-lunion-europeenne-prevoit-17-milliards-deuros-defense/

Edited by zx
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dear Mister Trump;

Here is what I humbly suggest so that your so-called allies will no longer take advantage of US protection:

  1. First, make them pay for the privilege of hosting American forces on their home land. They should pay the wages of the personnel and the maintenance cost of the materiel.
  2. Secondly, create a 50% payback tax on US materiel sold to allies, such as bombs, airplanes, and so on. This should refund the lost years.
  3. Finally, make it clear that the US will not intervene in case of attack against them, unless they pay for the cost of the campaign. Revise the NATO treaty if you need to.

With these bold reforms, you will make sure America is no longer taken for granted and you will truly Make America Great Again.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.opex360.com/2019/05/15/les-etats-unis-critiquent-les-initiatives-de-lue-en-faveur-de-lindustrie-europeenne-de-la-defense/

"« L’article 5 du Traité de l’Alliance atlantique n’est pas l’article F-35 » a répété Florence Parly, la ministre des Armées. ...« Il ne faut pas être naïf : si les États-Unis demandent que les alliés dépensent plus, ils aimeraient aussi beaucoup que ceux-ci dépensent plus encore pour acheter des équipements américains"      Et ses propos ont été confirmés par deux lettres au ton peu amène adressées à Federica Mogherini, la haute-représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.... Mme Mogherini a mis les choses au point, le 14 mai. « L’UE est actuellement beaucoup plus ouverte que le marché américain pour les entreprises » européennes et, en Europe, « environ 81% des contrats internationaux sont attribués à des firmes américaines aujourd’hui », a-t-elle souligné, rappelant qu’il n’était pas question de mettre en place un « Buy European Act » et que les règles en matière d’attribution de marchés publics ne changeraient pas.

Aux États-Unis, une loi fédérale instituant un « Buy American Act » est en vigueur depuis… 1933. Et elle impose au gouvernement de n’acheter en direct que des biens produits sur le sol américain. En clair, il s’agit d’une mesure protectionniste."

USA et UE :  on  appelle cela des partenaires ... 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet difficile quand notre Europe de 28 Nations ne marche pas au "même pas"('sans jeu de mots).

1° - Une couverture nucléaire Européenne ? Une armée Européenne ? Une place Européenne à l'ONU (demandé par certain de nos partenaires Européens en l’occurrence la place occupée par notre pays dans cet organisme ?)

2° - Nous nous heurtons à une voie commune politique, c'est à dire, de fait, à une Présidence Européenne sur une politique commune presque en tous point

3° - La tentative d'expérience d'un porte-avions géré par plusieurs Nations démontre que les objectifs politique, stratégique, économique ne sont pas les mêmes pour chacune de nos Nations  et même parfois opposés comme les interventions extérieures  !

4° - Il est vrai que l'entité économique "Europe" dérange désormais les USA, la Fédération Russe qui sont en face d'une puissance d'un niveau économique international et la Chine qui tient à s"'approprier les marchés.

Vous soulevez et évoquez un sacré problème et vos commentaires me passionne.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moi ou cet article de Cabirol sous-entend un début d'intérêt de quelques industriels allemands pour la stratégie industrielle "à la française". La famille Bode-Wegman adossée à l'état français trouve un soutien de circonstance contre Rheinmetal.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-le-groupe-knds-restera-controle-a-50-par-la-france-florence-parly-817263.html

Pourrait-il y avoir un début de stratégie à long terme dans un modèle de coopération ou l'état français réussi à imposer sa vision en étant présent à 50% systématiquement ?

Edited by herciv
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, herciv a dit :

C'est moi ou cet article de Cabirol sous-entend un début d'intérêt de quelques industriels allemands pour la stratégie industrielle "à la française". dans ce que La famille Bode-Wegman adossée à l'état français trouve un soutien de circonstance contre Rheinmetal.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-le-groupe-knds-restera-controle-a-50-par-la-france-florence-parly-817263.html

Pourrait-il y avoir un début de stratégie à long terme dans un modèle de coopération ou l'état français réussi à imposer sa vision en étant présent à 50% systématiquement ?

 

J’en déduis de mon côté qu’il y a depuis quelques temps une leçon qui a enfin été apprise par l’État français. Pourvu que ça dure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sur que ces accrochages ne soient pas un bon signes. Mieux vaut vider les abcésd'abord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une frégate Espagnol quitte l'escorte de L'Abraham Lincoln après que celui-ci ait vu son planning modifié pour aller croiser plus près de l'IRAN.

Voilà qui illustre bien pourquoi l'OTAN n'est pas une garanti d'engagement partout dans le monde. Les USA n'étant pas menacé et l'Espagne ne voulant pas s'aligner sur la politique des US la frégate a rompue son escorte.

https://news.usni.org/2019/05/14/spanish-frigate-drops-out-of-lincoln-strike-group-over-u-s-iran-stance

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, herciv a dit :

C'est moi ou cet article de Cabirol sous-entend un début d'intérêt de quelques industriels allemands pour la stratégie industrielle "à la française". La famille Bode-Wegman adossée à l'état français trouve un soutien de circonstance contre Rheinmetal.

Je vois surtout, as usual, une tentative de nous la mettre à l'envers en voulant prendre le contrôle d'un de nos fleurons. Et leur méthode (s'épandre dans la presse plutôt qu'une discussion face à face) en dit pas mal aussi.

Bref mais les allemands sont toujours à considérer comme des partenaires fiables et extra. . .

Enfin comme l'énonce  Tarptent, on commence à moins tendre l'autre joue maintenant. N'empêche Macron, ce genre de choses (et je suis sûr qu'il garde un œil) cela doit commencer à sérieusement le gonfler. . . Il doit commencer à se sentir un peu seul

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, elannion a dit :

Je vois surtout, as usual, une tentative de nous la mettre à l'envers en voulant prendre le contrôle d'un de nos fleurons. Et leur méthode (s'épandre dans la presse plutôt qu'une discussion face à face) en dit pas mal aussi.

Bref mais les allemands sont toujours à considérer comme des partenaires fiables et extra. . .

Enfin comme l'énonce  Tarptent, on commence à moins tendre l'autre joue maintenant. N'empêche Macron, ce genre de choses (et je suis sûr qu'il garde un œil) cela doit commencer à sérieusement le gonfler. . . Il doit commencer à se sentir un peu seul

Ben pas d'accord à partir du moment ou le capital est à 50/50 la balance peut pencher des deux côtés à la moindre bêtise d'un côté ou de l'autre. En l'occurrence si la Famille Bode Wegman veut continuer à être présent dans KNDS, elle peut favoriser l'entrée au capital d'un actionnaire favorable à la France pour faire échec à Rheinmetal. Celui-ci peut toujours faire pression politiquement, du point de vue capitalistique il est mal parti si il ne convainc pas tous les actionnaires de la famille BW.

Non vraiment avoir réussi à négocier un 50/50 est un très jolie coup pour éviter que Rheinmetal ne prenne le lead sur toute l'industrie de défense terrestre en Europe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, herciv a dit :

Non vraiment avoir réussi à négocier un 50/50 est un très jolie coup pour éviter que Rheinmetal ne prenne le lead sur toute l'industrie de défense terrestre en Europe.

Je ne le nie pas et la réponse de notre ministre est parfaitement adéquate.

C'est encore une fois la position allemande que je critique. Il y a des discussions disons fermes sur d'autre sujets (à tout hasard le SCAF ^^) et ce genre de nouvelle confirme ma position. Dans l'industrie militaire on ne peut pas faire confiance aux allemands. D'une manière ou d'une autre ils chercheront à nous la mettre à l'envers.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, elannion a dit :

Je ne le nie pas et la réponse de notre ministre est parfaitement adéquate.

C'est encore une fois la position allemande que je critique. Il y a des discussions disons fermes sur d'autre sujets (à tout hasard le SCAF ^^) et ce genre de nouvelle confirme ma position. Dans l'industrie militaire on ne peut pas faire confiance aux allemands. D'une manière ou d'une autre ils chercheront à nous la mettre à l'envers.

 

Pour le coup je trouve que leur politique de défense actuelle est très brouillonne. Résultat leurs industriels commencent à trouver la musique Française pas si mauvaise.

Tu serais industriel de défense tu te tournerais vers un pays capable de faire un peu de déficit pour sa politique de défense ou vers celui "mieux géré" qui ne veut ni dépenser ni accepter certains contrats avec des pays jugés au coup par coup pas amicaux ?

Edited by herciv
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, herciv a dit :

Pour le coup je trouve que leur politique de défense actuelle est très brouillonne. Résultat leurs industriels commence à trouver la musique Française pas si mal. 

Tu serais industriel de défense tu te tournerais vers un pays capable de faire un peu de déficit pour sa politique de défense ou vers celui "mieux géré" qui ne veut ni dépenser ni accepter certain contrat avec des pays jugé au coup par coup pas amicaux ?

Je pensais plus à Rheinmetal sur le coup.

Après oui si on peut enfin faire de la politique intelligemment et trouver des partenaires fiables encore une fois allons y !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bechar06 a dit :

USA et UE :  on  appelle cela des partenaires ... 

Bon, ce n'est un secret pour personne, l'attitude des USA vis à vis de l'Europe est celle d'un colonisateur et cela depuis le plan Marshall. On peut relever les similitudes entre la politique d'importation des matières premières pratiquée par les USA dans le cadre du plan Marschall vis à vis des pays européens et celle d'anciens pays colonisateurs vis à vis des pays africains par exemple.

Contribution intéressante:

Il y a 8 heures, Janmary a dit :

1° - Une couverture nucléaire Européenne ? Une armée Européenne ? Une place Européenne à l'ONU (demandé par certain de nos partenaires Européens en l’occurrence la place occupée par notre pays dans cet organisme ?)

Concernant la place à l'ONU, Angela Merkel sous-entendait sans doute "donner le siège de la France" pour choquer l'opinion française qui est encore partagée sur la question du fédéralisme. Accessoirement, elle exprimait son mépris vis à vis (des revendications fédéralistes) de Macron (pour plaire à d'autres partenaires européens).

Elle a rapidement précisé qu'elle voulait dire "remplacer les sièges des Etats membres par un siège de l'UE" pour ne pas paraître trop ignominieuse aux yeux des Français ... mais aussi d'autres Européens.

Il y a 8 heures, Janmary a dit :

2° - Nous nous heurtons à une voie commune politique, c'est à dire, de fait, à une Présidence Européenne sur une politique commune presque en tous point

Je n'ai pas du tout compris ce qu'est "la voie commune politique" ou "la Présidence européenne sur une politique commune".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Janmary a dit :

3° - La tentative d'expérience d'un porte-avions géré par plusieurs Nations démontre que les objectifs politique, stratégique, économique ne sont pas les mêmes pour chacune de nos Nations  et même parfois opposés comme les interventions extérieures  !

Il n'y avait pas besoin du projet de porte-avion pour cela. Quel que soit le domaine considéré, les Gouvernements et/ou les Peuples n'ont pas d'intérêt commun à 27/28 (selon que le R-U sort ou non). Il faut dire que les différents Etats membres sont tous rentrés dans l'UE avec des objectifs différents et aucunement fédérateur.

L'ultralibéralisme économique est la seule chose qui fasse consensus puisque les politiciens ne demandent qu'à se simplifier la vie et à pratiquer le laissez-faire: pas de charges et des retours d'ascenseurs des lobbies les plus fortunés en perspective.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Janmary a dit :

4° - Il est vrai que l'entité économique "Europe" dérange désormais les USA, la Fédération Russe qui sont en face d'une puissance d'un niveau économique international et la Chine qui tient à s"'approprier les marchés.

Ce n'est pas très clair.

A priori, l'Union européenne, en tant que zone de libre-échange, ne dérange pas plus les USA que la CEE: l'intégration européenne actuelle a été voulu par les USA.

Ce qui dérange les USA, ce sont les vélléités de création d'une fédération et/ou d'une alliance militaire indépendante: ils ne doivent pas avoir très peur de la réalisation d'un tel projet:

- La majorité des pays européens ne jurent que par l'OTAN et ne veulent rien d'européen qui puissent mettre en cause leur participation à l'Alliance atlantique.

- Les pays européens ont massivement adhérer au programme Joint Strike Fighter et l'unique réel contre-projet (SCAF) a eu beaucoup de mal à démarrer.

Il faut préciser que l'administration Trump n'est pas spécifiquement hostile à l'UE mais plutôt au multilatéralisme. Je trouve qu'elle se préoccupe plus de l'Iran et de la Chine que des Européens. Beaucoup des excès commerciaux commis par les USA ne datent pas de l'élection de Trump; je pense par exemple à la persécution judiciaire des entreprises européennes qui sont accablées d'amendes pour des motifs divers.

Aussi détestable que Trump puisse être, la Chine et la Russie sont des menaces bien plus préoccupantes, tant par leur volontarisme que par leur performance. Ces deux pays ont juste une attitude plus subtile qui laisserait penser qu'ils sont moins hostiles. Il faut reconnaître, à leur décharge, qu'ils sont moins imprévisibles et se montrent un peu plus conciliants. Cela, je le dis en tant que partisan d'un renforcement des liens entre l'Europe et les BRICS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,348
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Univ
    Newest Member
    Univ
    Joined
  • Forum Statistics

    20,549
    Total Topics
    1,210,532
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries