Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[IRL] Cinéma "Le chant du loup" sur Paris


Recommended Posts

  • 2 weeks later...
Il y a 2 heures, Philippe Top-Force a dit :

Qui l'a vu? et est-ce que ça vaut le coup de payer sa place de cinéma?

Vu lors d'une avant-première hier, et la réponse est oui, ça vaut le coup. C'est pas le film du siècle (ça, c'est à la poursuite d'octobre rouge), mais ça se laisse très bien regarder, et c'est assez prenant, ça vaut quasiment un USS Alabama. Je n'ai énuméré que 3 belle aberration (j'ai pas dit erreur, il y a forcément, mais bien aberration), ce qui pour le genre, est plutôt peu. À la fin de la séance personne n'osait troubler le silence.

 

spoilers :

Révélation

1) Prendre une LCS classe independence pour jouer le rôle d'une frégate syrienne, soit, on fait avec ce que l'on peut, mais montrer sur les écran du sous marin un navire qui n'a rien à voir, ça fait un beau faux-raccord.

2) Utiliser des images d'archive de tir de MM-40 pour figurer un intercepteur de missile balistique... sérieux quoi... du stock footage de tir d'Aster 30 sur Forbin ça existe, et ça aurait été un peu plus crédible...

3) L'amiral ancien sous-marinier de SNA et de SNLE qui s'étonne que ses marin ne portent pas leur galon en mer, déjà, ça étonne, et qu'en plus il soit étonné qu'il y ait un seul ordi portable fonctionnel sur la navire, c'est encore plus drôle. Qu'un ministre dise une chose pareille, ok, mais l'amiral qui est pertinemment au courant... ça passe mal... Je comprend l'intention, mais ça aurait pu être amené différemment (chais pas moi, le second qui râle qu'on ait pas pu remplacer l'ordi à terre auprès de son commandant ?

Edited by Arka_Voltchek
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, prof.566 a dit :

En tous cas les sous mariniers qui l'ont vu en avant première ont applaudi. Fort.

Les critiques journalistiques que j'ai vu sont souvent d'avis que le film est bon mais pas un chef d’œuvre, un peu à cause de sa trop grande complexité technique qui n'arriverait pas à effacer d'autres faiblesses plus cinématographiques.

https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/02/20/le-chant-du-loup-aventures-nucleaires-entre-l-europe-et-la-russie_5425627_3246.html

Citation

Pendant que Chanteraide trie les signatures sonores des moteurs (chalutier, vaisseau ennemi, faune marine…), les officiers parlent un langage si crypté qu’on est obligé de croire à sa véracité (attestée par des experts indépendants) : un terme sur trois est un chiffre, un autre tiers du vocabulaire est fait d’acronymes, il faudra se contenter du reste pour essayer de suivre.

Il est vrai que le film, comme je l'ai dit, n'est pas Octobre Rouge, où John McTiernan avait réussi le tour de force ahurissant d'être nickel sur la technicité tout en étant très accessible pour le public. Que ce soit Jones qui forme sur le tas le matelot Beaumont ou bien Ryan qui explique et se fait expliquer des trucs de façon naturelle et bien amenée, c'est de l'excellence dans la technicité narrative que Le Chant Du Loup ne parvient pas à imiter, peut-être par choix. Pour l'amateur de sous-marins que je suis, les choses étaient beaucoup plus aisées à suivre, mais le public général n'aura pas en tête les subtilités de la guerre acoustique. C'est un excellent film, qui va pour moi bien plus loin que USS Alabama et évite le WTF permanent de cette opposition Barack Obama - John McCain Denzel Washington - Gene Hackman dans le contexte d'un SNLE où on se demande quelle quantité de drogue est fournie dans la nourriture de l'USN pour que le personnel nucléaire se comporte de façon aussi démente, pour présenter une réflexion plus poussée sur le thème des enjeux de la dissuasion, et là, il atteint le niveau des plus grands films de la guerre froide (je pense à Point Limite et à By Dawn's Early Light, qui sont les deux sommets de la dramaturgie de la dissuasion, Dr Folamour étant dans un autre registre).

Edited by Rufus Shinra
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, prof.566 a dit :

En tous cas les sous mariniers qui l'ont vu en avant première ont applaudi. Fort.

Source pour les applaudissements.

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/le-chant-du-loup-un-film-juge-realiste-par-des-sous-mariniers-de-l-ile-longue-1550586986
Un compte rendu de la première à Brest.

Le 15/02/2019 à 22:14, Rufus Shinra a dit :

Le réalisateur est sur mes écrans, maintenant, parce que pour un coup d’essai... 

Pour l'histoire et le réalisateur, ça se comprend un peu mieux quand on sait que c'est le cerveau derrière les BD "Quai d'Orsay".
Selon cette interview, il aurait pris le temps de se documenter... et fait l'effort d'amener plein de sous mariniers comme figurants et conseillers.

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/le-chant-du-loup-j-ai-ecrit-beaucoup-de-choses-sous-l-eau-20-02-2019-8015892.php

Disclaimer : Après, je n'ai pas vu le film, je ne sait pas la part de promotion / publi information dans les articles précédents. :tongue:

Le 13/02/2019 à 15:34, Arka_Voltchek a dit :

. C'est pas le film du siècle (ça, c'est à la poursuite d'octobre rouge), mais ça se laisse très bien regarder, et c'est assez prenant

Das Boot, c'est quel siècle alors ? :bloblaugh:

Bon, en tout cas, merci pour les retours, un bon thriller géopolitique français, ça mérite le soutien...

Mais sans prendre de risque, je suppose que le visionnage se fera sans madame?
(oui je demande l'impossible je sais :tongue:)

 

Edited by rogue0
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, rogue0 a dit :

Source pour les applaudissements.

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/le-chant-du-loup-un-film-juge-realiste-par-des-sous-mariniers-de-l-ile-longue-1550586986
Un compte rendu de la première à Brest.

Pour l'histoire et le réalisateur, ça se comprend un peu mieux quand on sait que c'est le cerveau derrière les BD "Quai d'Orsay".
Selon cette interview, il aurait pris le temps de se documenter... et fait l'effort d'amener plein de sous mariniers comme figurants et conseillers.

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/le-chant-du-loup-j-ai-ecrit-beaucoup-de-choses-sous-l-eau-20-02-2019-8015892.php

Disclaimer : Après, je n'ai pas vu le film, je ne sait pas la part de promotion / publi information dans les articles précédents. :tongue:

Das Boot, c'est quel siècle alors ? :bloblaugh:

Bon, en tout cas, merci pour les retours, un bon thriller géopolitique français, ça mérite le soutien...

Mais sans prendre de risque, je suppose que le visionnage se fera sans madame?
(oui je demande l'impossible je sais :tongue:)

 

Ça dépend si comme la mienne ta madame est fan d'octobre rouge et de das boot... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Rufus Shinra a dit :

En même temps, pour un Suisse, une histoire avec des navires de guerre, c'est complètement inimaginable par nature. :-P

C'est pas faux

raw

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Philippe Top-Force a dit :

Les premières critiques spectateurs du film Le Chant Du Loup sont très bonnes ! 4,4/5 de moyenne sur Allocine http://www.allocine.fr/film/fichefilm-256424/critiques/spectateurs/

Des membres de ma famille pas du tout fana ou attirés par les soums l'ont vu et sont très agréablement surpris : ça semble toucher un public assez large et c'est tant mieux

Link to comment
Share on other sites

Assez déçu 

 

quelques commentaires en partie cachée sur les énormes incohérences, ATTENTION SPOILER :

 

Révélation

Un SNLE russe au large de la Syrie et ressemblant à un Delta réputé particulièrement bruyant passe à 200 mètres d’un SNA français sans que ce dernier le détecte. Le SNLE russe donne la localisation du SNA aux iraniens. 

 

Une frégate iranienne qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un LCS classe Independence prend un chasse le SNA français au large de la Syrie. Un hélicoptère qui ressemble à un Z-10 chinois équipé d’un sonar trempé type Flash, d’ un canon mitrailleur de nez largue des grenades sous-marines qui ressemblent à des missiles anti-chars qui tombent comme des bûches. Le commandant du  SNA décide de faire surface et tire depuis le kiosque sur l hélico avec un Panzerfaust 3 tandis  que Le Z-10 mitraille le kiosque sans jamais le toucher. Manque de pot il y a une serrure sur la gâchette, il fait sauter la serrure par un tir de Famas, la roquette part, loupe le Z-10 et une mystérieuse fusée de proximité fait exploser la charge qui fait à son tour exploser l’hélicoptère.

 

Un SNLE russe soit disant démantelé est récupéré par un simili Al Qaida et tire un Boulava depuis la mer de Béring sur la France. Sur un écran au PC de la FOST on suit la trajectoire du missile balistique, ça doit être une nouvelle fonction de nos satellites Syracuse ou Helios. Une frégate française au large de la Pologne tire un Exocet qui loupe le Boulava  (et pour cause) tandis qu’une voix informatique fait le décompte fatidique 5, 4, 3, 2, 1...

Coup de pot, le SNA Saphir est justement dans le détroit de Béring et enregistre au sonar le tir du Boulava. Avec l’enregistrement sonar, le PC de la FOST détermine  avec une déconcertante certitude que le missile n’emporte aucune charge nucléaire...

Entretemps, l’ordre présidentiel de tir d’un M51 en riposte au Boulava est ordonné. Le SNLE s’est dilué dans l’océan Atlantique, il reçoit l’ordre puis démarre la procédure de tir et coupe toutes les communications.

Le PC de la FOST veut annuler l’ordre de tir mais ne peut plus joindre le SNLE, seule solution empêcher le SNLE de tirer quitte à le couler pour éviter l'apocalypse atomique.  En quelques minutes ALFOST quitte son PC monte dans un NH90, est hélitreuille dans un SNA français qui retrouve aussi sec le SNLE pourtant dilué dans l’immensité océanique. En attendant le SNLE n’a toujours pas eu le temps de tirer son M51, faut pas être pressé pour une riposte nucléaire.

Un PATMAR largue 5 bouées acoustiques dans un rayon de 10 mètres à la verticale du SNLE, vraiment chanceux.

Le SNA et le SNLE s’affrontent à bout portant dans un rayon d’un rayon de 1000 mètres. Le commandant du SNA qui n’arrive pas à joindre par téléphone sous-marin le SNLE qui a rompu toute communication pour sa phase de tir décide de prendre un  propulseur sous-marin pour aller taper au marteau sur le dôme sonar du SNLE. Pas de chance arrivé à un mètre du dôme une torpille sort et le heurte en pleine face...

Une torpille tirée par le SNA explose 10 mètres au dessus de la tranche missile du SNLE et lui occasionne quelques rayures sur la coque...

J’arrête la, on est sur du niveau Top Gun, trop d’énormités pour apprécier le film

 

 

 

Edited by Vroum
Corrections Ortho + Attention Spoiler
  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Merci Vroum, ce film multipliait les mauvais signes pour moi, à commencer par la présence de l'innénarable kasso(s)vitz, je sais maintenant que je n'irai pas voir ce truc.

Et je m'attendais bien évidemment au fait qu'à la fin les français se tapent dessus entre eux comme dans "les chevaliers du ciel" ce qui est un marqueur culturel assez frappant: on est incapables de créer du contenu culturel désignant un ennemi et les moyens et raisons de l'abattre. Ici par exemple les gens qui ont soutenu les terroristes (terroristes tellement violemment irréalistes que même les scénaristes de "missions kimono" et "Rafale leader" n'auraient pas osé en imaginer de tels).

edit: mis les passages spoilers sur fond noir pour ne pas spoiler justement...

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    ConradTib
    Newest Member
    ConradTib
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...