Philippe Top-Force

Avenir/Upgrade/Retraite des B52

Recommended Posts

Une nouvelle petite bombinette de 15t pour B52 et B2.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/03/le-pentagone-a-developpe-une-bombe-capable-de-detruire-les-sites-nucleaires-iraniens_3170578_3222.html#xtor=AL-32280516

Le Pentagone a perfectionné sa plus puissante bombe "anti-bunker", le Massive Ordnance Penetrator (MOP), au point de pouvoir détruire le site nucléaire le plus protégé et sécurisé d'Iran, le complexe de Fordow, indique le Wall Street Journal, vendredi 2 mai. Pour le département d'Etat américain, cette avancée technologique est à même de convaincre Israël de ne pas intervenir unilatéralement, dès lors que les Etats-Unis disposent désormais des capacités d'empêcher l'Iran d'obtenir la bombe nucléaire si la diplomatie échoue.

Les Etats-Unis et Israël s'inquiétaient en effet jusqu'à présent de ne pas avoir la capacité technologique de détruire le complexe d'enrichissement d'uranium de Fordow, enterré dans une montagne près de la ville iranienne de Qom, située à 150 kilomètres au sud-ouest de Téhéran. En janvier 2012, des responsables américains avaient admis ne pas croire que leur MOP puisse pénétrer jusqu'aux centrifugeuses disposées dans le complexe.

Selon le Wall Street Journal, cet obstacle désormais levé, les Occidentaux pourraient disposer d'un levier plus important dans leurs efforts diplomatiques pour mettre un terme au programme nucléaire iranien. Washington privilégie toujours l'option diplomatique dans ce dossier. "Nous espérons ne jamais avoir à l'utiliser, a commenté un responsable américain auprès du quotidien. Mais si nous devions le faire, ça fonctionnerait."

(Une version antérieure du MOP de Boeing)

Ces dernières semaines, rapporte le quotidien financier, des responsables américains ont montré aux dirigeants politiques et militaires israéliens une vidéo secrète de l'armée de l'air américaine d'un test réalisé avec la version antérieure de cette bombe, ont indiqué des diplomates présents. Selon les personnes ayant visionné cette vidéo, on y voit la bombe pénétrer le sol à quelques centimètres de sa cible et provoquer une grande détonation souterraine.

La nouvelle version de cette MOP de 15 tonnes, la plus grosse bombe conventionnelle du Pentagone, voit ses fusibles ajustés pour maximiser ses pouvoirs de forage et ses systèmes de guidage perfectionnés pour améliorer sa précision. Le fusible du détonateur a été réglé spécialement pour résister aux chocs induits par les couches de granit et d'acier qui enferment l'installation nucléaire, ont indiqué des responsables. Cette "super-bombe" contient également un équipement de haute technologie lui permettant d'échapper aux systèmes de défense aérienne iraniens

Les services de renseignement américains estiment que les sites nucléaires iraniens sont si bien fortifiés que l'armée israélienne ne peut les anéantir. Même si Israël pouvait obtenir sa propre MOP, ce que les Américains ne lui ont pas proposé, selon les responsables américains interrogés, il ne dispose pas d'avion furtif pouvant porter la bombe jusqu'à la cible. Israël affirme toutefois pouvoir infliger des dégâts substantiels au site de Fordow, ce que confirment les agences de renseignement américaines. Lors de sa visite en Israël la semaine dernière, Chuck Hagel a par ailleurs annoncé un renforcement à venir des capacités militaires d'Israël.

Avec le développement de la nouvelle MOP, les responsables américains estiment que les chances sont moindres pour qu'Israël lance une attaque unilatérale contre l'Iran cette année et peut-être également l'année prochaine, indique le Wall Street Journal. Cela laisserait plus de temps au président américain, Barack Obama, pour poursuivre ses efforts diplomatiques auprès du régime de Téhéran après la tenue des élections en juin. Le secrétaire à la défense, Chuck Hagel, et d'autres responsables américains ont assuré à leurs homologues israéliens, au cours des dernières semaines, que l'administration Obama étudierait toutes les options militaires contre le programme nucléaire iranien, une fois évalué l'impact de ces élections sur la position de Téhéran. Un changement dans la politique iranienne ne sera toutefois certainement perceptible qu'au terme de plusieurs mois. Bien qu'Israël demeure sceptique sur la volonté de l'administration Obama d'attaquer Fordow et d'autres sites nucléaires iraniens, il se serait rangé à ce calendrier, indiquent des responsables américains.

Les responsables américains et israéliens estiment que l'Iran est resté en dessous du seuil d'enrichissement d'uranium fixé comme la "ligne rouge" par le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, afin d'éviter tout conflit avec les Occidentaux durant les élections.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=Q7cKjmX0T0w&feature=player_embedded#!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà (encore) une proposition de rénovation de B-52, dans l'optique de le rendre pertinent jusqu'à son centenaire :excl:

Par contre, celle-ci va au-delà de la description technique, et replace son intérêt dans le théâtre Pacifique, pour contrer les stratégie AA-AD (Déni d'accès).

http://thediplomat.com/2015/12/the-case-for-the-centuryfortress-defining-the-b-52j/

C'est argumenté et bien construit (l'auteur est un ex pilote de l'USAF).

Mon seul problème, c'est que ça me rappelle furieusement le concept de EB-52 Megafortress des romans de Dale Brown.

A savoir transformer le B52 en bombardier omnirôle (et furtif), capable dans la même sortie d'

  • affronter une petite armée de l'air, et
  • de couler une petite marine et
  • de vaporiser des divisions blindées et
  • de faire de l'ABM et
  • accessoirement de faire le café :biggrin:

J'exagère à peine :tongue:

Edited by rogue0
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que cette idée à de la gueule .... le grand vénérable pourrait très bien s'intégrer dans les prévisions futures ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mercredi 9 décembre 2015à00:17, rogue0 a dit :

A savoir transformer le B52 en bombardier omnirôle (et furtif), capable dans la même sortie d'

  • affronter une petite armée de l'air, et
  • de couler une petite marine et
  • de vaporiser des divisions blindées et
  • de faire de l'ABM et
  • accessoirement de faire le café :biggrin:

J'exagère à peine :tongue:

Je pense que dans la version actuelle il fait déjà le café...
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/1/2016à11:44, Picdelamirand-oil a dit :

Même l'ATL2 le fait.

Café italien en grain, moulu, ou juste les capsules G. Clooney ? :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, rogue0 a dit :

Café italien en grain, moulu, ou juste les capsules G. Clooney ? :biggrin:

Il y a un coin cuisine, que les opérationnels utilisent très peu car le règlement oblige à le laisser impeccable au retours de mission et c'est un peu chiant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reposté du fil JSF

le dernier budget USAF propose la création d'un "avion arsenal" bourré de missiles

Un peu plus de spéculation concernant l'avion arsenal chez Foxtrot Alpha:

http://foxtrotalpha.jalopnik.com/the-air-force-is-getting-a-flying-arsenal-ship-and-that-1756856445

Cette solution est l'aboutissement logique et ultime de la doctrine du camion à missile (avec ciblage infocentré, comme le JSF).
Elle a été maintes fois envisagée par le passé (FOAS), soulevée comme boutade sur le forum (ici même, je m'auto-cite), mais si ce budget US est respecté, alors nous aurons un démonstrateur physique à base de bombardier lourd (probablement B52 ou B-1B).

A mon avis, cet "avion arsenal" serait plutôt orienté au départ vers les frappes anti-surface , car les missiles nécessaires à longue portée existent déjà (et le B-52 n'est pas disqualifié sur cette mission par son immense signature et sa maniabilité de baleine).

S'ils veulent le rendre utilisable (et survivable) pour du combat air-air, le B-1B est plus adapté (signature réduite, et capacité à s'enfuir) : dans tous les cas, ils ont intérêt à développer rapidement des missiles air-air de classe meteor (ou R-37), pour que ce bombardier puisse tirer des proies en sécurité (relative) à plus de 150km de distance.

Il serait lui-même une cible air-air (pour des R-37 ou KS-172) encore plus prioritaire que les AWACS, donc une tourelle laser d'autodéfense à l'arrière est recommandée à terme pour ce rôle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, rogue0 a dit :

Reposté du fil JSF

le dernier budget USAF propose la création d'un "avion arsenal" bourré de missiles

Un peu plus de spéculation concernant l'avion arsenal chez Foxtrot Alpha:

http://foxtrotalpha.jalopnik.com/the-air-force-is-getting-a-flying-arsenal-ship-and-that-1756856445

Cette solution est l'aboutissement logique et ultime de la doctrine du camion à missile (avec ciblage infocentré, comme le JSF).
Elle a été maintes fois envisagée par le passé (FOAS), soulevée comme boutade sur le forum (ici même, je m'auto-cite), mais si ce budget US est respecté, alors nous aurons un démonstrateur physique à base de bombardier lourd (probablement B52 ou B-1B).

A mon avis, cet "avion arsenal" serait plutôt orienté au départ vers les frappes anti-surface , car les missiles nécessaires à longue portée existent déjà (et le B-52 n'est pas disqualifié sur cette mission par son immense signature et sa maniabilité de baleine).

S'ils veulent le rendre utilisable (et survivable) pour du combat air-air, le B-1B est plus adapté (signature réduite, et capacité à s'enfuir) : dans tous les cas, ils ont intérêt à développer rapidement des missiles air-air de classe meteor (ou R-37), pour que ce bombardier puisse tirer des proies en sécurité (relative) à plus de 150km de distance.

Il serait lui-même une cible air-air (pour des R-37 ou KS-172) encore plus prioritaire que les AWACS, donc une tourelle laser d'autodéfense à l'arrière est recommandée à terme pour ce rôle.

L'auteur Dale Brown a dû rigoler en lisant cet article !

Ses concepts d'EB-52 Megafortress et EB-1C Vampire correspondent quasiment avec ce que veut/voudrait l'Air Force.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, ascromis a dit :

L'auteur Dale Brown a dû rigoler en lisant cet article !

Ses concepts d'EB-52 Megafortress et EB-1C Vampire correspondent quasiment avec ce que veut/voudrait l'Air Force.

c'est ce que je disais plus haut :biggrin:

Sauf que les appareils de Dale Brown ont un avantage majeurs : ils sont furtifs, donc ne sont pas 100% dépendants du réseau de drone : si besoin est, il peuvent pénétrer eux-même pour aller chercher les cibles.

Sur le nuage de drone, et ce bombardier arsenal, je prédis un avenir radieux pour le budget des sections de brouillage / EW / hacking / EMP des armées non occidentales

Edited by rogue0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Page nostalgie (moitié HS sur ce fil).

Voici un projet précédent d'avion "arsenal" datant des années 70... sur la base d'un 747 : le projet CMCA, alias Cruise Missile Carrier Aircraft.
http://foxtrotalpha.jalopnik.com/why-boeings-design-for-a-747-full-of-cruise-missiles-ma-1605150371

Le projet FOAS avait aussi envisagé un projet similaire:

Le concept est pas mal (et ferait certainement des économies sur le coût de l'heure de vol).
Néanmoins, j'ai quelques doutes :

  • La cabine était-elle censée être pressurisée ?
  • Il n'y a pas de soute à bombe, juste un port d'éjection unique à l'arrière droit : quid de la cadence de tir ?
    Par ailleurs, certaines munitions (bombes, missiles air air) risquent de ne pas apprécier ce mode de lancement
  • Le centre de gravité va se déplacer au fur et à mesure des lancements de missile
    Même avec des berceaux de lancement mobiles, il y a un risque

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cizf92ZXIAAPAdV.jpg

Andersen Air Force Base de l'United States Air Force située sur l'île de Guam dans l'Océan Pacifique.

#B52Down Andersen #AFB Les 7 membres d'équipage réalisaient une mission d'entraînement, et ont tous survécu

Share this post


Link to post
Share on other sites
34 minutes ago, Clemor said:

Tiens, je ne savais pas que le B-52 avait cette capacité là.

La plupart des mines US sont en fait des bombe Mk modifié a niveau des fusée... qui peu larguer des la MkXX peut larguer des "mines".

Voila les mines ... des Mk82 avec le kit de freinage.

http://www.navweaps.com/Weapons/WAMUS_Mines.php#Mark_62

Inert-mines-in-B-52.jpg

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

La plupart des mines US sont en fait des bombe Mk modifié a niveau des fusée... qui peu larguer des la MkXX peut larguer des "mines".

Voila les mines ... des Mk82 avec le kit de freinage.

Inert-mines-in-B-52.jpg

Ok. Merci d'avoir éclairer ma lanterne. :souritc:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Philippe Top-Force a dit :

B-52H délivrant 630 munitions guidées parmi lesquelles figurent des GBU-12 à guidage laser & des GBU-38 et GBU-31 à guidage GPS.

 

J'ai failli croire que c'était un seul B-52 qui larguait tout cet arsenal en une passe.

Ouf, Dale Brown peut garder son fond de commerce :biggrin:

Le 14/06/2016 à 14:53, g4lly a dit :

La plupart des mines US sont en fait des bombe Mk modifié a niveau des fusée... qui peu larguer des la MkXX peut larguer des "mines".

Voila les mines ... des Mk82 avec le kit de freinage.

http://www.navweaps.com/Weapons/WAMUS_Mines.php#Mark_62

Je dirais même plus (c)

Maintenant, les bombardiers peuvent poser des mines à distance de sécurité (via JDAM modifié),ce qui sera très précieux en cas de confrontation avec la Chine ou la Russie (à tout hasard)

Auto-citation:

<De retour d'exil>

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens ça faisait longtemps que Boeing n'avait pas ressorti ce vieux projet: remotoriser le B-52. Ils doivent vouloir profiter du gâteau annoncé (hausse des budgets militaires) par Donald. Ils ont même sorti une vidéo exprès pour lui expliquer les bienfaits de la chose (zont réussi à caser un "tremendous" dans la vidéo....:laugh:)

Ça a l'air tellement simple et les économies annoncées semblent miraculeuses (économie de carburant, maintenance moins chère, toussa...)!  Par contre ils ne parlent pas des "légères" contraintes à prendre en compte si ce projet est validé.... Et ça c'est malhonnête de mon point de vue.

Cf les contraintes expliquées dans cet excellent article qui abordes aussi ce qu'a entrainé la remotorisation du KC-135 avec du CFM-56: http://www.airpowerstrategy.com/2016/11/22/old-dog-new-engines/

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,356
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries