Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Wallon, flamand, bruxellois ?

Une seule nationalité existe en Belgique, ce n'est ni flamand, wallon ou bruxellois (et pourquoi pas

germanophone aussi à moins qu'ardennais ou gaumais, brabançon ou encore flandrien!)

Cette nationalité est BELGE  =(

Pour les francophones belges le seul choix cohérent c'est de nous rejoindre, après presque deux siècles de séparation :

Signé Jojo, 1° régiment de grenadiers à pied de la Garde. =)

Jojo67, tu veux te battre (et mourir) pour permettre à Sarko de partir en vacances aux States avec

son copain le colonel Kadhafi?

Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui rêvent d'une wallonie française, voiçi un extrait du Vif/L'Express de cette semaine:

Le scénario: la Wallonie lie son destin à la France, la communauté germanophone à celui de l'Allemagne ou à celui du grand-duché de Luxembourg. Bruxelles devient un district directement géré par l'UE. (...)

Les wallons perdraient une partie de leur âme, en même temps que leur autonomie, en se fondant ainsi dans la RF. "Le paradoxe serait cruel: s'être battu pour son autonomie au sein de la Belgique, pour aller perdre son pouvoir législatif au sein d'un Etat unitaire" (...)

Probabilité: faible pour ce qui est d'une Wallonie française. Quasi nulle pour Bruxelles, district européen, d'autant que l'UE n'est pas près d'accepter une telle formule.

Le Vif/L'Express 25° année n°46

Link to comment
Share on other sites

Et a quand le retour du Quebec :lol:

Pour le Quebec il suffira que les US, la France et la l'Angleterre s'entendent pour presser le Canada comme un citron:

- a la France le Quebec,

- a l'Angleterre l'Ontario,

- l'Acadie sera a souveraineté partagé Franco-Britannique

- Au US .. tout le reste :)

(ah j'oubliait: Au Danemark le bout de glaçon qui flotte dans le grand nord et que les Canadiens on annexés me rappelle plus le nom)

ça viendra, il n'y a pas urgence, pour un pays, un siecle c'est comme une année pour un humain.

Chaque chose en son temp, d'abord la Wallonnie et Bruxelles.

Mais c'est vrai que plus les Flamands sont virulent, plus ça nous aide. Il y aurait pas moyen de mettre un peut d'huile sur le feu, tourner le couteau dans la plaie et y mettre du sel  ? >:(

Tiens tant qu'on n'y est à quand le retour du drapeau britannique au Nord de la France?

peuvent toujours essayer mais la force ça ne marche plus sauf a etre vraiment très brutal donc il y a peut de chance qu'ils essayent ;)

Link to comment
Share on other sites

Pour les francophones belges le seul choix cohérent c'est de nous rejoindre, après presque deux siècles de séparation :

Image IPB

Signé Jojo, 1° régiment de grenadiers à pied de la Garde. =)

Par la grâce de Sainte Rolende, nous sommes en route...  >:(

On se revoit à dans une petite ferme du Brabant  =)

(voir aussi ma signature)

Link to comment
Share on other sites

Par la grâce de Sainte Rolende, nous sommes en route...  >:(

On se revoit à dans une petite ferme du Brabant  =)

(voir aussi ma signature)

je te remercie pour l'invitation mais non, pas de violence.

ça peut changer mais de nos jours la violence n'est pas une option pour annexer un pays, speciallement en Europe.

L'idéal pour  envahir un pays c'est quand c'est celui-ci qui te supplie de venir. Et c'est ce qui va arriver avec la Wallonnie pour la simple et bonne raison que la Wallonnie n'a pas le choix et que de toute façon cette séparation n'a pas lieu d'etre: français et wallons on est pareil. Cette frontiere c'est un accident de l'histoire qui ne demande qu'a se reparer naturellement sans aucun effort.

Si effort il y a c'est de la part des nostalgiques mais ça passera sous la poussée des extremistes Flamands et du danger de se faire bouffer Bruxelles.

A bientot donc cher compatriote, peut etre dans un siecle mais certainement bien avant ;)

Link to comment
Share on other sites

Et moi, je répondrais... Vive la France wallone!

C'est clair qu'avec une réunification il y aurait un phénomène s'apparentant au mélange de deux liquides avec au final une influence de la Wallonie sur la France et vice-versa. Moi j'adopterais très facilement les bières wallones par exemple... =)
Link to comment
Share on other sites

(...) français et wallons on est pareil (...)

Ehoh faudrait voir à pas mélanger torchon et serviette (n'est-ce pas les torchons  :lol: )

(...) Cette frontiere c'est un accident de l'histoire (...)

Euh, on c'est quand même battu pour garder les français hors de nos frontières (idem pour les Pays-bas)  =(

Link to comment
Share on other sites

C'est clair qu'avec une réunification il y aurait un phénomène s'apparentant au mélange de deux liquides avec au final une influence de la Wallonie sur la France et vice-versa. Moi j'adopterais très facilement les bières wallones par exemple... =)

ouai. aussi, de part mon expérience, les Wallons sont en général beaucoup plus sympa que les autre Français. c'est a adopter aussi.

Link to comment
Share on other sites

Euh, on c'est quand même battu pour garder les français hors de nos frontières .. =(

?? a oui sans blague ? quand ça ? (et moi qui croyais que c'était la Prusse, l'Autriche, la Russie et l'Angleterre qui nous avaient piqués la Belgique)

bon allez je ressort: je vois que il y en a ici qui ne sont pas murs et le prennent beaucoup trop a coeur.

Pas de soucis, c'est parce qu'on vous aime qu'on voudrait partager avec vous ce vaste et beaux pays qu'est la France, ses 3 mers, ses 4 océans (en comptant les territoirs d'outre mer), ses montagnes, ses espaces sauvages, sa 2eme zone economique du monde, etc... :)

Link to comment
Share on other sites

?? a oui sans blague ? quand ça ? (et moi qui croyais que c'était la Prusse, l'Autriche, la Russie et l'Angleterre qui nous avaient piqués la Belgique)

bon allez je ressort: je vois que il y en a ici qui ne sont pas murs et le prennent beaucoup trop a coeur.

Pas de soucis, c'est parce qu'on vous aime qu'on voudrait partager avec vous ce vaste et beaux pays qu'est la France, ses 3 mers, ses 4 océans (en comptant les territoirs d'outre mer), ses montagnes, ses espaces sauvages, sa 2eme zone economique du monde, etc... :)

Dommage qu'il y a les français  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Wallons, retez Belges ; sinon je n'aurai plus de plaisirs à aller chez vous le week-end. Enfin, si vous venez dans la République française essayez de gardez vos lois avantageuses comme les Alsaciens et les Lorrains qui ont gardés les jours fériés allemands + les Français.

Link to comment
Share on other sites

Wallon, flamand, bruxellois ?

En cas de divorce tu choisis quoi

Les wallons sont de gros assistés socialistes,

Les flamands des substrats de nazis complexés,

Et les bruxellois de gros cons arrogants.

mmmmh... Le choix n'est pas facile... Je prends un critère utilitaire, je vais là ou je payerai le moins. 

Link to comment
Share on other sites

Boum, tu fais une dépression?  :lol:

La Libre 18/11/07

"Une vague noir-jaune-rouge composée de nombreux drapeaux et de 30.000 personnes selon les derniers chiffres officiels. La tête du cortège pour l'unité de la Belgique est entrée à 12H45 dans le parc du Cinquantenaire, où des activités festives sont prévues, tandis que la queue se trouvait encore à hauteur du carrefour formé par l'avenue des Arts et la rue de la Loi et devait encore descendre toute la rue Belliard. La marche se déroule dans une ambiance bon enfant. La police n'a constaté aucun incident. "

Link to comment
Share on other sites

*Et 300 volontaires Liégeois à la tête de Charles Rogier et Charlier Jambe de bois prirent Bruxelles*

Belle initiative en tout cas. On voit également énormément de drapeaus belges aux fenêtres. À liège c'est souvent dans la 12aine par rue au moins. (là ou je passe en tout cas)

Link to comment
Share on other sites

La Libre 18/11/07

"Une vague noir-jaune-rouge composée de nombreux drapeaux et de 30.000 personnes selon les derniers chiffres officiels. La tête du cortège pour l'unité de la Belgique est entrée à 12H45 dans le parc du Cinquantenaire, où des activités festives sont prévues, tandis que la queue se trouvait encore à hauteur du carrefour formé par l'avenue des Arts et la rue de la Loi et devait encore descendre toute la rue Belliard. La marche se déroule dans une ambiance bon enfant. La police n'a constaté aucun incident. "

Eh bien c'est une bonne nouvelle! En esperant que cela va un peu améliorer la situation de votre pays.

Link to comment
Share on other sites

30.000 participants dont 29.000 lodens  verts ..... :lol: :lol: pour nos amis français : loden vert, c'est un manteau en feutre assez "guindé" surtout porté par la bourgeoisie et la noblesse belge, le plus souvent issue de la banlieue sud de Bruxelles (Waterloo,Lasne, Rixensart, Grez-Doiceau, ...)

Clairon

Link to comment
Share on other sites

30.000 participants dont 29.000 lodens  verts ..... :lol: :lol: pour nos amis français : loden vert, c'est un manteau en feutre assez "guindé" surtout porté par la bourgeoisie et la noblesse belge, le plus souvent issue de la banlieue sud de Bruxelles (Waterloo,Lasne, Rixensart, Grez-Doiceau, ...)

Affreux médisant.  =(

Pour une fois qu'ils bougent leurs gros c u l s de devant leurs tv...  =D

Et puis en plus, c'est 35000. Na.

Link to comment
Share on other sites

Affreux médisant.  =(

Pour une fois qu'ils bougent leurs gros c u l s de devant leurs tv...  =D

Et puis en plus, c'est 35000. Na.

Il y avait un buffet campagnard à la fin?  =D

Grande marche pour l'unité de la Belgique --par Robert Wielaard--

BRUXELLES (AP) -- Environ 35.000 francophones et néerlandophones ont participé ensemble dimanche à Bruxelles à une «marche pour l'unité» de la Belgique, selon le maire de la capitale et chef de la police. Ils protestaient contre la crise politique qui bloque depuis cinq mois la formation d'un gouvernement de coalition, faisant peser sur le pays la menace d'une scission entre Flamands et Wallons.

De nombreux drapeaux aux couleurs de la Belgique, noir, or et rouge, étaient brandis par la foule qui s'est rassemblée dans le parc du Centenaire pour chanter l'hymne national et écouter les orateurs exhorter la classe politique à tout faire pour maintenir l'unité du royaume, après 177 ans de vie commune. L'humeur était à la fête, avec frites et bière belge. La participation a dépassé les espérances des organisateurs, qui attendaient 30.000 personnes -surtout des francophones.

L'initiative de la manifestation revient à une fonctionnaire de Liège, Marie-Claire Houart, 45 ans. Cette femme avait déjà recueilli 140.000 signatures sur une pétition appelant à l'unité de la Belgique ces dernières semaines. Dimanche, elle a lancé «un appel à la raison», expliquant que «les hommes politiques doivent comprendre que c'est un mouvement populaire».

«Dans d'autres pays, en Allemagne par exemple, les gens s'unissent», soulignait un manifestant, Fritz Zimmerman. «Même en Corée ils se réunissent. Ici, ils veulent construire des murs. C'est difficile à comprendre...»

Le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans, a déclaré que 15 personnes avaient été arrêtées dans une contre-manifestation de nationalistes néerlandophones d'extrême droite.

La question du degré d'autonomie des régions néerlandophones et francophones bloque la formation d'un gouvernement de centre-droit depuis les élections législatives du 10 juin -soit 161 jours à la date de dimanche. Lors de ce scrutin, les démocrates-chrétiens et libéraux avaient remporté 81 des 150 sièges à la chambre des représentants (chambre basse), mais malgré cette majorité, les partenaires potentiels restent divisés entre néerlandophones et francophones.

D'un coté, tous les partis représentant les six millions de néerlandophones demandent davantage d'autonomie et certains revendiquent l'indépendance. Les 4,5 millions de francophones en revanche estiment que la Flandre (néerlandophone) au nord et la Wallonie (francophone) au sud, plus pauvre, ont récupéré suffisamment de compétences fédérales depuis 25 ans.

La situation s'est aggravée le 7 novembre lorsque des députés flamands ont imposé la scission de l'arrondissement «mixte» de Bruxelles-Hal-Vilvorde (dit BHV). A cela s'ajoute le refus du ministre de l'Intérieur de Flandre Marino Keulen de confirmer l'élection de trois bourgmestres francophones dans des communes de la périphérie de Bruxelles à majorité francophone, en Flandre. «En une semaine, deux gifles», résumait la négociatrice francophone chrétienne-démocrate Joëlle Milquet.

Les francophones ont suspendu leur participation aux négociations sur la formation d'un gouvernement de coalition dit de «l'orange bleue» (chrétiens-démocrates et libéraux de Flandre et de Wallonie), qui traînent depuis cinq mois. Le formateur désigné du gouvernement et Premier ministre putatif Yves Leterme, chef des démocrates-chrétiens flamands, poursuivait les pourparlers dimanche, selon des responsables belges. En attendant, l'alliance de centre-gauche du Premier ministre sortant Guy Verhofstadt expédie les affaires courantes. AP

Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir changed the title to [Belgique]

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...