Marechal_UE

[Union Européenne] nos projets, son futur

Recommended Posts

Vous mélangé tous stephanesh, la révolution culturelle a connu aussi ses détracteurs en Chine (d'ailleurs même Deng Xiaping étaient de ses détracteurs)  et enfin pour croire que des chefs musulmans seront capable de provoquer une guerre nucléaire, là frise la paranoïa ... donc arrêté de généraliser.

Sinon pour le livre Mark Steyn tout comme Jojo67 il me fait rire ce type, qui a uen haute opinion de son pays. Il mélange tout dans un même sac,

Féminisation ... Qu'est ce cela vient faire içi ? Si on regarde l'histoire les hommes on toujours étaient des "metro sexuel" comme le veut l'expression moderne, cela n'a rien de nouveau contraire a ce que veut dire la presse.

Etat providence ... franchement quand je vois comment la banque fédéral a été obligé de donner des sousou aux banques, qui se sont cru être des dieux de la spéculation, c'est l'hôpital qui se fout de la charité ...

"Eurabia" :O, alors là cela ne mérite même pas que je m'exprime.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et au sujet de sa vision de l'Islam en europe, celà risque t'il de poser un problème à l'avenir ?

Perso je vis en France, et la plupart des musulmans que je connais n'ont pas une grande estime du français moyen, et vis et versa.

Est ce que vous croyez vraiment que tout ça ne posera jamais de problèmes entre européens et musulmans ?

D'ailleurs, les révoltes de banlieu, n'étaient-elles pas à grosse majorité faites par de jeunes musulmans ? :rolleyes:

Et quand je vois tous ces européens qui ce convertisent à l'islam, si ça c'est pas la preuve que l'islam est une religion dynamique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ S-37 Berkut,

Vous savez se n'est pas la première vague d'immigration que subit la France, si vous saviez comment fut acceuillit les allemands, italiens, polonais et espagnols. Mais bon il faut dire qu'a cette époque là le gouvernement n'hésitait pas a utiliser l'armée pour écraser.

Donc nous verrons bien ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ S-37 Berkut,

Vous savez se n'est pas la première vague d'immigration que subit la France, si vous saviez comment fut acceuillit les allemands, italiens, polonais et espagnols. Mais bon il faut dire qu'a cette époque là le gouvernement n'hésitait pas a utiliser l'armée pour écraser.

Donc nous verrons bien ...

mouaip je ne souscris pas forcément avec les theses de Berkut mais faut quand meme pas se voiler la face: les soixanteshuitards ont quand meme bien foirés l'assimilation des enfants d'immigrés. Pourquoi ? en grande partie parce qu'on leur a laissé le choix. Avant c'était "marche ou creve", devenir Français et travailler a l'école c'était le seul moyen de survivre. Maintenant t'as la gonzesse qui se présente a l'entretient d'embauche voilée ou le mec qu'a rien foutu a l'école de la République a part foutre le bordel qui ont quand meme une petite chance de ne pas mourrir de faim. Pourvu que ça dure pour eux..

Bref il n'est pas question de rouvrir les portes de l'immigration tant qu'il y aura des français qui disent "eux" et "nous" en parlant d'autres français  =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ces peuples étaient catholique et européens comme les français je crois ?

C'est la première fois qu'une grande vague d'immigration venant d'un autre continent et ayant une autre religion et d'autres coutumes si différentes touche l'europe depuis l'antiquité (sauf biensûr grèce et Espagne) ? :rolleyes:

Je suis toujours étonné par le calme stoïque avec le quel les européens prennent la chose.

N'importe où ailleurs dans le monde, ce serait la révolution, mais pas en europe. :rolleyes:

Enfin, là je me mêle de chose qui ne me regardent pas. O0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ces peuples étaient catholique et européens comme les français je crois ?

C'est la première fois qu'une grande vague d'immigration venant d'un autre continent et ayant une autre religion et d'autres coutumes si différentes touche l'europe depuis l'antiquité (sauf biensûr grèce et Espagne) ? :rolleyes:

Je suis toujours étonné par le calme stoïque avec le quel les européens prennent la chose.

N'importe où ailleurs dans le monde, ce serait la révolution, mais pas en europe. :rolleyes:

Enfin, là je me mêle de chose qui ne me regardent pas. O0

Ecoute des Arabes Musulmans ou athés peuvent très bien devenir de bon français honnetes et rationels (edit: et d'ailleur je ne me permettrait pas de faire une  généralité et en laissant entendre que ce serait des mauvais français). C'est pas une opinion c'est un fait, je sais de quoi je parle. La culture Française athée et Républicaine est assez ouverte et universelle pour parler a n'importe quel jeune correctement éduqué.

Fin de la discussion pour moi, ces choses là vont mieux sans les dire et ça me gave  =(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ces peuples étaient catholique et européens comme les français je crois ?

C'est la première fois qu'une grande vague d'immigration venant d'un autre continent et ayant une autre religion et d'autres coutumes si différentes touche l'europe depuis l'antiquité (sauf biensûr grèce et Espagne) ?

Quid, des pays qui se sont foutu plein la gueule dans les deux dernière guerre mondiale ... il n'y pas seulement la religion comme facteur de division mais aussi la langue, la culture et tradition (et aussi la gueule :P) exemple les italiens et polonais ont été traîté comme des merdes, il y a même eu une intervention de l'armée pour empêcher des immigrés italiens de se faire lapidé par des villageois.

Ensuite les catholiques sont divisés entre luthériens, anglican, protestant calvin et autre variante ...

Je suis toujours étonné par le calme stoïque avec le quel les européens prennent la chose.

N'importe où ailleurs dans le monde, ce serait la révolution, mais pas en europe.

Se n'est pas en paniquant que la solution va être meilleur ...

mouaip je ne souscris pas forcément avec les theses de Berkut mais faut quand meme pas se voiler la face: les soixanteshuitards ont quand meme bien foirés l'assimilation des enfants d'immigrés. Pourquoi ? en grande partie parce qu'on leur a laissé le choix. Avant c'était "marche ou creve", devenir Français et travailler a l'école c'était le seul moyen de survivre. Maintenant t'as la gonzesse qui se présente a l'entretient d'embauche voilée ou le mec qu'a rien foutu a l'école de la République a part foutre le bordel qui ont quand meme une petite chance de ne pas mourrir de faim. Pourvu que ça dure pour eux..

Bref il n'est pas question de rouvrir les portes de l'immigration tant qu'il y aura des français qui disent "eux" et "nous" en parlant d'autres français  =(

Hola faut pas tout mettre sur le dos des soixanteshuitard, on peut parler aussi des patrons qui ont profité de cette immigration pour maintenir les salaires le plus bas possible ce sont eux les plus grand demandeur d'ailleurs même aujourd'hui ...

Après il est vrai que l'école de la république a perdu de sa superbe en oubliant son rôle qui est de fabriquer des français mais cela est dû a un abandonnement de la classe politique dans ce secteur.

En conlusion je ne sais absolument pas comment les choses vont se dérouler, alors je vais pas me permettre de créer un avenir (en plus je n'en est pas le niveau).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après tout les Harkis étaient musulmans et se sont battus pour la France. Je crois que le recul historique permet de rester calme car il en ira des immigrés musulmans comme de tous les autres: leurs coutumes spécifiques périront ou se modifieront très fortement dans le creuset du mode de vie français et européen. C'est déjà le cas pour le taux de fécondité qui a baissé même en pays musulmans et encore plus en France. Il y a des engagés dans l'Armée française qui viennent des "quartiers" et sont d'excellents soldats, des hommes d'affaires qui viennent des quartiers et se débrouillent très bien et font prospérer le pays. Et il y a des types (beaucoup moins nombreux car politisés) qui ne veulent pas s'assimiler aussi. C'est comme ça. La religion n'a rien à voir là-dedans. La vague islamiste passera , le monde perdurera.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas tomber dans le piège des intégristes de tout bord. Et le premier qui me dit que ces gars là et leurs enfants ne sont pas Français, aura a faire avec le sabre d'abordage  >:(

En Honneur de nos Harkis.

Image IPB

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est Daniel Pipes, ce type est un abruti.Faut pas s'attendre à quoique ce soit d'interessant de sa part.

Pour ce qui est de l'avenir de l'UE faut rester pragmatique et arrêter de jouer les cassandres.Il va falloir que les français et les federalistes fassent le deuil de l'europe-puissance.Cela n'arrivera jamais.Ce qu'il y aura à la place c'est un reseau continental de cooperation supranational(bruxelle) et intergouvernemental sur divers sujet, les etats choisissent ou non de s'associer.Le tout sera reguler par un cadre commun(croisons les doigts) s'appelant le traité de Lisbonne.

C'est par la mer à boire, l'europe reste un ensemble de 450 millions d'habitants certes viellissant mais très riches mais alors très riches concentrant les IDH les plus elevés au monde et gardant une part très significative du PIB mondial.Même avec nos budgets anemiés on a assez pour faire face à la pire des éventualité:une guerre avec la Russie.L'influence des européens restera sans doute bien en dessous de ce qu'elle pourrait être et même devrait être surtout au moyen-orient.

Gloabalement, on aura quand même des choses interessantes à faire si on réussie à faire cooperer de manière reguliere l'Italie, l'Allemagne et la France avec l'UK en option sur la PESD.

Hum, rajouter une Europe de la recherche scientifique (qui rivaliserait avec les USA, la Chine et le Japon) et une coopération accrue en matière de financement militaire (PA, SNA et autres) serait à faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma par :

Un baissage de froc rien d'autre ... et surtout, peut-être des remontrances des autres membres de l'U.E :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Militairement, on ferait bien de définir au plus tôt un format type d'organisation européenne depuis la base, concernant un groupe de pays volontaires le plus large possible:

- formations de combat: brigades/bataillons/compagnie/section/groupe

- types d'unités (combat/appui/soutien) procédant selon des normes harmonisées et interopérables

- EM division/corps d'armée formés à l'identique et pouvant gérer indifféremment des unités de tous les pays participants

- matos harmonisés selon des plates-formes identiques et des coms identiques

- mise en commun des moyens de recherche militaire publics

Le but serait de mettre des outils au fonctionnement et à la typologie purement similaires à disposition de chaque Etat qui continuerait à financer un format et des missions d'armées définies par lui seul. L'idée? A défaut d'une culture stratégique unique, faire naître des moyens et une articulation et des modes opératoires tactiques uniques: un outil de principe unique offrant un catalogue global de capacités dont chaque Etat décide desquelles il veut se doter.

Les gros Etats (Allemagne, UK, France, Italie, Espagne) sont évidemment voués à avoir un panel plus complet. La dimension nucléaire, à moins qu'un miracle n'unifie la construction de sous-marins français et Brits, restera nationale. Ceux qui voudront se limiter à jouer les assistantes sociales, ou ne pourront faire autrement que se spécialiser pour avoir un instrument crédible, même si sectoriellement limité, pourront le faire. De grands déséquilibres en découleront, mais il est douteux qu'on arrive à une définition globale européenne des besoins et des équilibres de forces nécessaires à l'Europe. Par exemple, il est clair que ce système donnerait une hypertrophie du nombre de brigades d'infanterie méca ou motorisées. Les petits pays d'Europe centrale et orientale semblent s'aligner sur ce modèle: infanterie/aviation/quelques spécialisations techniques dans quelques domaines (ISTAR, déminage....) pour avoir quelques pôles d'excellence qui sont autant de leviers d'influence au sein d'une coalition. Mais abondance d'infanterie méca ou légère ne nuit pas chez moi  ;).

Cela suppose d'appuyer à fond l'agence européenne de planification et d'équipement, de définir des normes uniques, et surtout, surtout, de mettre à plat et de régenter un peu étatiquement  le marché de l'armement pour répartir le gâteau entre ceux qui risquent d'y perdre.

Oui, c'est moi le souverainiste qui parle, mais dans l'état actuel des mentalités et des orientations forcées des couilles molles qui nous dirigent, cela semble de loin le moindre mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'acc avec ton post Tancrède sauf sur ta remarque de surabondance de composante mecanisée

au contraire on risque d'avoir une surabondance de composante infanterie légère et FS

la réorganisation des nouveaux membres de l'OTAN reduit la voilure (si je puis dire) au niveau mécanisé/blindé (directive du SHAPE ??)

ainsi pas mal de pays de la Pologne en passant par la Rep Tchèque, la Slovénie ou la Bulgarie, Roumanie etc reduient leur composante blindée lourde (MBT) et les vehicules d'accompagnement (IFV, APC)

Par contre, ils mettent en place pas mal de structures d'infanterie légère (chairs à canon pour les opérations de maintien de la paix/contre insurection entamées par les ricains ?)

globalement ca allège les structures et les formations aussi bien au niveau organisation et punch et ca facilite le projetable

cela dis à force de faire du projetable on va se retrouver avec une armée (des armées) européennes qui ne pourront pas encaisser un conflit majeur sur leur sol ou au niveau regional

et si on eput dire que le risque de ce type de conflit est limité dans les années à venir, l'extension de l'OTAN l'amène de plus en plus à proximité de frontières ou les adversaires potentiels sont plus du genre gros canons- grosses chenilles que turban-barbe-kalashnikov rouillée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas tomber dans le piège des intégristes de tout bord. Et le premier qui me dit que ces gars là et leurs enfants ne sont pas Français, aura a faire avec le sabre d'abordage  >:(

En Honneur de nos Harkis.

Pourtant techniquement la plupart sont des "Franco-mulsuman d'algérie" ... donc pas des citoyen Francais stricto-censu.

Les départements français d'Algérie ... avaient un droit du sol d'exception ... mais on en a déjà parlé sur un autre topic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant techniquement la plupart sont des "Franco-mulsuman d'algérie" ... donc pas des citoyen Francais stricto-censu.

Le département français Algérie ... avait un droit du sol d'exception ... mais on en a déjà parlé sur un autre topic.

Vous faites sans doute référence de l'ordonnance royale qui statu sur la position des indigène :

L’ordonnance royale du 22 juillet 1834, qui fait de l’ancienne Régence une possession française, conduit la cour d’Alger à juger, le 24 février 1862, que de ce fait, les indigènes d’Algérie étaient devenus des sujets français. Confirmant cette interprétation, le sénatus consulte du 14 juillet 1865 « sur l’état des personnes et la naturalisation en Algérie » précise, dans son article premier, que « L’indigène musulman est Français ; néanmoins il continuera à être régi par la loi musulmane. » Autrement dit, et cela est également vrai pour les Juifs résidant sur le territoire de l’ancienne régence d’Alger, le sénatus consulte opère une distinction entre la nationalité et la citoyenneté – au demeurant moins étanche qu’on ne le prétend généralement, la nationalité conférant, de fait, certains éléments de citoyenneté - celle-ci pouvant être acquise à la suite d’une démarche volontaire entraînant l’abandon des statuts personnels. C’est d’ailleurs cet abandon que le décret Crémieux du 24 octobre 1870 impose aux Juifs du Nord de l’Algérie lorsqu’il leur accorde collectivement la citoyenneté (et non pas la nationalité dont ils jouissaient déjà) française. En Algérie, comme en métropole, les Algériens sont donc bien des Français. Il n’est pas inintéressant de souligner que le décret du 25 mai 1881, « relatif à la naturalisation des Annamites », étend à la Cochinchine des dispositions similaires.

Source :

http://www.blog-lefeuvre.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'ensemble de ce qui serait nécessaire, dans le cas d'une défense du territoire européen, la composante blindé/méca est très suffisante: la voilure réduite comporte quand même autour de 800 MBT Franco-Germano-Rosbifs. Ajoutons les Italiens, les Espagnols, les Hollandais, les Danois et les Autrichiens, et on en a 700 à 800 de plus. Je rappelle que ce cas de figure de défense du territoire implique qu'il s'agit d'un conflit classique où la RMA récupère sa part de justesse: les multiplicateurs de force, la numérisation du champ de bataille, les communications, la détection, mais aussi les plus courtes distances (et pour l'aviation européenne, ça veut dire un nombre de missions dans de bonnes conditions assez terrifiant), le contrôle du terrain.... font qu'il n'y a objectivement aucune force capable, même d'ici 30 ans, de passer.

On parle de plus de 1500 blindés de premier plan, appuyés, encadrés et soutenus par des multiplicateurs de force sans équivalent ailleurs qu'aux US, jouant sur leur terrain et supposément harmonisés (comme je l'ai décrit plus haut). Et je ne compte pas la part de forces blindées, même minime (mais harmonisées) que garderont quand même des pays comme la Pologne, la Hongrie, la Suède, la Finlande, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie ou la Bulgarie. Même si chacun de ces pays ne gardait qu'une brigade blindée, ça représenterait un minimum (peu probable pour des pays comme la Pologne et la Roumanie qui prendraient sans doute plus) de 450 chars de plus dans 8 brigades de premier plan, soient près de 3 divisions lourdes (et donc sans doute plus près de 4 suivant les choix des plus gros pays susmentionnés), avec l'accompagnement méca. Soit un total de plus de 2000 MBT, alors que, dans les conditions susmentionnées (terrain, C4ISR, proximité, multiplicateurs, technicité, longue chaîne de soutien de l'envahisseur....), 1000 rendraient de facto une invasion directe impossible.

Pour le prestige, le poids politique individuel.... On aurait pas mal de brigades motorisées lourdes de petits pays, développant sans doute des capacités antichar pour compenser le manque de lourdeur de leur armée. Le nombre en serait disproportionné vu de l'échelle européenne, mais en cas de guerre, on n'a au final jamais assez d'infanterie qualifiée, toujours utile en réserve, en appui, en stoppage en zones moins exposées, en remplacement immédiat des pertes....

Il y a en revanche effectivement une forte probabilité d'hypertrophie de FS diverses et de spécialités d'infanterie légère, reco en tête. Pour la reco, n'importe quel officier vous dira qu'on n'en a jamais assez non plus et que ce sont aussi des fantassins aptes à d'autres rôles. Le premier inconvénient sera une inévitable mauvaise allocation globale des ressources. Le tout est d'éviter les gaps. Parce qu'on ne peut envisager la rationalité qu'à l'échelle européenne: pas mal de pays continueront à avoir et vouloir des marges de manoeuvres indépendantes.

Enfin, il faut préciser qu'outre l'harmonisation, des exercices annuels type REFORGER sont nécessaires afin de coordonner ces forces à l'échelle de l'Europe. Faut être réalistes, les mecs: si quelqu'un veut nous envahir, il faudra qu'il passe sur le corps de la Pologne, de l'Allemagne, du Bénélux, de l'Autriche, de l'Italie et/ou de l'Espagne. Le débarquement en Provence est un scénario type assez peu probable (quoique.... l'Algérie voudrait un BPC).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec l'analyse de Tancrede.  Il me semble qu'il y a deux vrais points de faiblesse dans l'ensemble UE.

- La capacité de transport maritime et aéro...

- Les porteavions...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est-à-dire la capacité d'une armée, quelle que soit sa qualité, d'être une force véritablement stratégique, et non pas seulement un outil de pure défense territoriale. Ceci dit, dans le cas de figure que je décris, un pool commun de moyens de transport aériens façon OTAN semble inévitable.

Seules les grandes armées disposeraient d'une capacité de transport stratégique véritablement autonome, mais de capacités vraissemblablement partielles; le pool commun serait un réservoir façon OTAN, ou confondu avec lui suivant l'évolution de l'OTAN, réparti par tranches d'achat.

Pour l'aviation de combat (reco/attaque/chasse), les grands pays semblent évoluer autour d'effectifs comparables aux MBTs, soit entre 200 et 300 au teme du remplacement actuel. La RAF va être pendant un moment le gros acteur européen, avec sa flotte de Tornados (pas les intercepteurs qui partent au rencart) qui semble rester plus qu'imposante (j'ai failli taper tournedos, j'ai faim), mais les tensions actuelles sur les coûts, l'explosion des MCO.... vont sans doute rendre la fourchette 200-300 plutôt réaliste.

Mais même à ce stade, on aura un minimum probable de 700 à 800 avions de combat de tout premier plan pour les 3 grosses armées européennes (sans compter les aéronavales); ajoutons entre 600 et 700 (grand minimum) pour les Italiens, les Espagnols, les Hollandais, les Danois et les Autrichiens. Je compte vraiment des hypothèses basses pour tout le monde, là. Viennent ensuite un minimum probable de 1000-1100 pour la Pologne, la Hongrie, la Suède, la Finlande, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie et la Bulgarie. Ca nous porte à largement plus de 2000 avions de combat de premier plan, encadrés par des réseaux de radars au sol, une défense aérienne, un réseau de com, un réseau satellite et des AWACS de dernière génération. Le tout sur notre terrain, à proximité de nos bases, contre un envahisseur vraissemblablement au bout d'une longue chaîne logistique, avec des avions pouvant assurer une présence sur zone réduite.

A part les martiens, je vois pas qui pourrait venir nous chatouiller. Bon, sauf si les US font une grosse colère, mais à priori, cette défense européenne aura l'OTAN comme jambe gauche, donc.... En plus, s'ils font chier, on trucide tout ce qu'ils ont en Europe (bases, troupes, matos, navions....) et on pille le réservoir commun de l'OTAN. Et si on est malins, on pique leur matos au lieu de le détruire et on peut pénétrer leurs réseaux informatiques via les terminaux en Europe. ACH! NOUS ZOMMES INVINZIPLES!

Désolé, faut que j'aille prendre mes pilules mauves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

soit c'est de la poudre aux yeux diplomatique

soit les USA se rendent compte  qu'avoir un bloc politico-militaire cohérent à leur coté peut être un atout dans les années à venir

Share this post


Link to post
Share on other sites

soit c'est de la poudre aux yeux diplomatique

soit les USA se rendent compte  qu'avoir un bloc politico-militaire cohérent à leur coté peut être un atout dans les années à venir

Les USA aimerai bien a tres court terme pouvoir se désengager militairement completement de l'Europe et des alentours. Tout en se garantissant un bloc favorable, bien stable et fiable, dont il n'aurai presque plus a s'occuper militairement - sauf installation spécifique ... ravito SNA et autre base d'éecoute ou ABM -.

Ils ont plus important a faire ailleurs.

C'est en partie fait pour l'Europe du nord ou les Norvégiens et les Britannique sont chargé de la sécurité de la "zone OTAN" aussi  bien navale qu'aérienne ... d'ou les nombreux test des Russes autant en l'air que sous l'eau, visiblement c'est chaud bouillant sous la banquise ... La zone Islande a été quasi abandonnée - la route des SNLE et boomer sovietique - d'ou l'appel a assurer une DA par rotation aux autre membres de l'alliance.

Seul la zone Labrador Groenland reste encore stratégique a leur yeux - rapport a la proximité du homeland et aux probable ouverture maritime nord-ouest -.

Pour l'Europe de l'ouest et centrale a priori c'est du ressort de l'Europe - vu l'extension de l'UE et de l'OTAN en centre Europe - en défense territoriale pure sans grosse menace directe.

Pour les abord de la méditerranée c'est plus délicat ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les abord de la méditerranée c'est plus délicat ...

Que reste-t-il en Grèce comme troupes US ? Il m'a semblé avoir lu dans un exemplaire du Monde qu'ils avaient retiré par mal.

Sinon une telle armée c'est beau mais les anglais dans tout ça ? Ils suivront jamais comme ça.

Quand à faire une vraie UE, faudrait qu'on ne rapatrie plus nos données banquaires en Angleterre et qu'on mette Echelon dehors ou du moins qu'on limite son action.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que reste-t-il en Grèce comme troupes US ? Il m'a semblé avoir lu dans un exemplaire du Monde qu'ils avaient retiré par mal.

Sinon une telle armée c'est beau mais les anglais dans tout ça ? Ils suivront jamais comme ça.

Quand à faire une vraie UE, faudrait qu'on ne rapatrie plus nos données banquaires en Angleterre et qu'on mette Echelon dehors ou du moins qu'on limite son action.

Les bases aerienne US ... et la Flotte ça te suffit pas pour la méditerranée ?

Personne ne parle d'une armée de l'UE, juste que les pays d'Europe occidentale s'entendent suffisamment pour organiser - par zone, chacun sont bout de gras - la défense de la zone OTAN, c'est déjà le cas entre Novege, Royaume-uni pour la occuper le terrain de la zone aérienne nord Europe ... et de la partie Europe occidentale de l'océan arctique. La France va prendre sa rotation pour la DA de la zone Islande. etc.

L'important c'est que la somme des capacité zone par zone soit suffisante pour que les US ne soit plus indispensable a la crédibilité des "Frontière" au sens très large de l'Europe occidentale - toute la zone clairement US friendly -.

C'est pas pour rien les Astute UK ... il vont avoir entre autre la charge d'occuper le terrain Océan Arctique occidentale a la place des US - pour leur permettre de redéployer leur moyen sur le Pacifique/Indien coté nouvelle menace - face aux volonté d'expansion Russe dans la zone.

La frontière sud de la zone US friendly est mal défini ... on pourrait la faire passer au milieu de la méditerranée mais les intention US en Afrique sont pas évidentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,330,839
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries