Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Salut à tous

A propos de Caesar, vbci, 10rcr et d'artillerie lourde en général, moi je vous sens pleins d'entrain mais je suis assez dubitatif.

J'aimerais votre avis là-dessus:

Les barbus, contraints au repli depuis 3 semaines,ont probablement raflé quelques otages civils en chemin, histoire de se ménager une poire pour la soif juste au cas ou la température monte de trop  dans les Hifoghas...

Il me semble d'ailleurs avoir lu quelque chose à ce propos, mais je ne trouve plus la source: une colonne de fuyards (partie de Gao) épargnée par les frappes justement parce que fortement  soupçonnée d’être farcie d'otages locaux.

Tous les fuyards n'on pas été épargnés:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/02/01/a-gao-ex-capitale-du-mujao-la-mort-a-frappe-sans-prevenir_1825898_3212.html

"Dans le coin de brousse près de Batal, à une dizaine de kilomètres de Gao, la mort a foudroyé sans prévenir, et sans faire de détails, les combattants du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), dont la "capitale" venait d'être prise, presque sans combats, par les troupes françaises et maliennes."

Il y a de grandes chances qu'entre la boucle du Niger et les Hifoghas on est des forces spéciales bien réparties qui interceptent les fuyards et font le ménage après. On les a peut être épargnés à la sortie de Gao mais rien n'interdit de penser qu'une bonne partie ait été suivit et détruite en plein désert. Ne pas l'avoir fait serait à mon sens une grave erreur.

Link to comment
Share on other sites

« Les Etats-Unis admirent l'initiative de la France » -Dans un entretien au Journal du Dimanche , Ashton Carter, le secrétaire d'Etat adjoint américain à la Défense, livre son point de vue sur l'intervention française au Mali. « En tant que responsable du Pentagone, je peux vous dire que très peu de pays dans le monde ont la capacité de prendre seuls une initiative sécuritaire de grande envergure, et la France est l'un de ceux-là. C'est ce que nous admirons et nous savons à quel point c'est dur », indique-t-il dans l'entretien. Concernant le soutien américain tardif à l'opération Serval, Ashton Carter estime qu'il n'y avait « aucune hésitation de notre côté pour savoir s'il fallait aider cette opération française. Nous sommes reconnaissants à la France de l'avoir entreprise et nous savons qu'il s'agissait d'une opération qui servait nos intérêts mutuels ». Revenant sur le faible soutien des pays européens envers la France, le secrétaire d'Etat adjoint estime que « c'est ce qui rend l'action de la France encore plus admirable ! ».

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202542669732-hollande-au-mali-le-moment-est-venu-de-liberer-les-otages-534634.php

Par ailleurs grosse opération aérienne cette nuit, une trentaine d'appareils pour des frappes au Nord de Kidal.

Link to comment
Share on other sites

Tous les fuyards n'on pas été épargnés:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/02/01/a-gao-ex-capitale-du-mujao-la-mort-a-frappe-sans-prevenir_1825898_3212.html

"Dans le coin de brousse près de Batal, à une dizaine de kilomètres de Gao, la mort a foudroyé sans prévenir, et sans faire de détails, les combattants du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), dont la "capitale" venait d'être prise, presque sans combats, par les troupes françaises et maliennes."

Il y a de grandes chances qu'entre la boucle du Niger et les Hifoghas on est des forces spéciales bien réparties qui interceptent les fuyards et font le ménage après. On les a peut être épargnés à la sortie de Gao mais rien n'interdit de penser qu'une bonne partie ait été suivit et détruite en plein désert. Ne pas l'avoir fait serait à mon sens une grave erreur.

Ok, mais je précise ce cas précis: l'article qui parlait d'otages était sobre, pas du tout sarcastique ou moqueur. Il disait simplement que l'aviation avait du faire des choix, et qu'elle avait préféré ne pas bombarder cette colonne de Pick-Ups. Ce qui est tout à son honneur.

Bon, si après les forces spéciales ont pu intervenir et "faire le tri" C.à.D neutraliser les barbus et sauver les otages, moi je suis le premier à être content.

Mais mon intervention visait de toute façon un cas de figure plus générale (et franchement, je ne crois pas que la présence d'otages civils dans les Hifoghas soit impossible, bien au contraire): si le massif est saupoudré d'otages, ou on y va mollo avec l'artillerie lourde et on sera contraint marcher sur des œufs pour avancer, ou on arrose copieusement en prenant soin d'éviter tout genre de fuite médiatique.

Mais dans cette dernière hypothèse, faut juste se souvenir que les barbus aussi savent utiliser une caméra.

Link to comment
Share on other sites

Tu crois qu'ils veulent nous en acheter?  :lol:

- "Plutôt mourir que d'acheter du Françaoui !"  ;)

(encore faudrait-il qu'on veuille leur en vendre...)

France 24 annonce ce matin d'intenses bombardements effectués par l'aviation Française dans le massif des Ifoghas.

Link to comment
Share on other sites

- "Plutôt mourir que d'acheter du Françaoui !"  ;)

(encore faudrait-il qu'on veuille leur en vendre...)

France 24 annonce ce matin d'intenses bombardements effectués par l'aviation Française dans le massif des Ifoghas.

Ne faisons pas non plus comme si entre Alger et Paris, ils n'y avaient pas des échanges commerciaux.Par ailleurs, http://www.meretmarine.com/fr/content/ocea-livre-le-dernier-des-21-patrouilleurs-algeriens on leur a va vendu des vedettes de chez Océa. ;) ...Maintenant, dans tous les pays du Sahel, Acmat http://www.acmat.fr/ et RTD http://www.renault-trucks-defense.com/fr/ peuvent encore se payer la part du lion dans cette région, et pour nous il faudra bien remplacer les véhicules fortement usés par ces années d'intervention.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/03/le-mn-eider-arrive-a-dakar-avec-250-vehicules-pour-serval.html

la mission n'est pas terminée.

La preuve, l'EMA vient d'annoncer, ce dimanche matin, d'importantes frappes aériennes au nord de Kidal et près de Tessalit. Ces bombardements visaient "des dépôts logistiques et des centres d'entraînement" des groupes islamistes armés, dans ces zones proches de la frontière avec l'Algérie. Pour ces opérations de frappes, au total "30 appareils ont été engagés": "chasseurs bombardiers, avions ravitailleurs, de reconnaissance".

Link to comment
Share on other sites

France 24 annonce ce matin d'intenses bombardements effectués par l'aviation Française dans le massif des Ifoghas.

c'est la suite de la déclaration de FH .... on ne va pas rester 100ans au Mali, liberez les otages "ou et" mourrez.
Link to comment
Share on other sites

- "Plutôt mourir que d'acheter du Françaoui !"  ;)

(encore faudrait-il qu'on veuille leur en vendre...)

France 24 annonce ce matin d'intenses bombardements effectués par l'aviation Française dans le massif des Ifoghas.

Si on avait laissé venir l'engin jusqu'en Algerie pour essai ,c'est qu'il y avait entente de faire commerce ?

Link to comment
Share on other sites

Si on avait laissé venir l'engin jusqu'en Algerie pour essai ,c'est qu'il y avait entente de faire commerce ?

Opération « Zaafrane » pour le Caesar en Algérie http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,8427.msg635377.html#msg635377

Le 22 avril 2008, un avion cargo ilyushin 76 de l'armée de l'air algérienne décollait de la base d'Istres, avec dans sa soute un système d'artillerie Caesar, deux VL-P4, des palettes d'obus LU211, quelques rechanges et outillages, et une vingtaine de personnels de l'armée de terre et de la société Nexter Systems.

L'opération Zaafrane démarrait une heure trente plus tard, l'avion se posait sur la base d'Ain Oussera, à 300 « ? » km au sud d'Alger. Après le débarquement le convoi s'ébranla vers le champ de tir d'Hassi Bahbah, 50km plus au sud. Hassi Bahbah est un immense champ de tir, principalement utilisé par l'armée de l'air algérienne. Ses dimensions impressionnantes, 80km de long par une vingtaine de large, autorise toutes les configurations de tir et de manœuvres.

Car l'objectif de l'opération Zaafrane était de faire la démonstration des performances de tir du Caesar en présence des autorités militaires algériennes, qui souhaitent se doter du système.

Durant les deux jours suivants, l'équipe de l'armée de terre, formée de personnels de l'école d'artillerie de Draguignan et de la STAT, réalise une série de tirs à moyenne et à très longue portée, avec une précision remarquable. Le tir d'une salve de 6 coups à 37km se traduira notamment par un groupement des impacts dans un cercle de 100m de diamètre.

Cette démonstration permit aussi de familiariser de nombreux officiers algériens avec le canon français. C'est ainsi que des sous-lieutenants de l'école d'artillerie algérienne eurent l'occasion d'effectuer quelques opération de mise en œuvre et de tir.

Le 25 avril, le Caesar regagnait la France de nouveau à bord d'un Il-76. Mission accomplie.

L'artillerie algérienne est essentiellement constituée de matériels russes (122D30, pour l'essentiel) acquis durant la période où l'Algérie et l'ex-URSS avaient noué de très forts liens.

Le Caesar représente la nouvelle génération de systèmes d'artillerie entièrement numérisés à haute mobilité opérative. Il est capable d'intervenir rapidement pour sécuriser des frontières, grâce à sa vitesse de déplacement que permet le châssis de type camion tactique. Cet atout pourrait s'avérer très précieux dans un pays aussi grand que l'Algérie

http://www.dailymotion.com/video/xduzxn_caesar-155mm-armee-francaise_news

On en parlait à l'époque ici http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=1473.275 et là http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=1473.240

des Aravis pour l 'Armée de Terre Algerienne ?

Citation

Algeria: Aravis or M-ATV :

The Algerian Defence Ministry is said to have plans to reinforce the Algerian Army’s current stock of Russian-made armored vehicles with US or EU made armored vehicles including mine resistant ambush protected (MRAP) vehicles. The following 334-word report sheds light on these plans and tells what about the Aravis of Nexter and M-ATV of Oshkosh Defense.

http://www.tacticalreport.com/view_news/Algeria:_Defence_Ministry_Aravis_or_M-ATV/2813

Link to comment
Share on other sites

D'"importantes frappes aériennes" françaises ont été menées dans la nuit de samedi à dimanche 3 février dans le nord du Mali, dans des zones proches de la frontière avec l'Algérie, a annoncé l'état-major quelques heures après la visite de François Hollande à Tombouctou et Bamako.

Ces bombardements au nord de Kidal et dans la région de Tessalit visaient "des dépôts logistiques et des centres d'entraînement" des groupes islamistes armés, a précisé le porte-parole de l'état-major des armées françaises, le colonel Thierry Burkhard.

Ils etaient si proche de la frontiere à alimenter le maquis de Droukel sans etre inquieté !!??

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/02/03/mali-importantes-frappes-aeriennes-francaises-au-nord-de-kidal_1826435_3212.html

Link to comment
Share on other sites

Accrochés à un épineux pendent des lambeaux de chair humaine, déjà séchée par le vent qui souffle sans discontinuer. Les pick-up rebelles ont été touchés par des missiles. La carrosserie des Toyota, carbonisée, tordue, est percée par des myriades d'éclats. L'arme antiaérienne, à l'arrière, a fondu comme un jouet en plastique. Quelques hommes avaient eu le temps de fuir à pied. Ils n'ont fait qu'une centaine de mètres.

Le tronc d'un palmier a été sectionné net à côté de l'endroit où deux d'entre eux ont été tués par balles. Dans le sable des dunes, il y a au total cinq tombes hâtivement creusées, et un enchevêtrement de traces de pneus.

Ce n'était qu'un des groupes de combattants qui ont essaimé depuis Gao à bord de leurs pick-up quand la ville est tombée, samedi 26 janvier. Depuis six mois, la ville était contrôlée par le Mujao, avec l'appui d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), et d'Ansar Eddine. Des hélicoptères, ou un commando français, ont annihilé ce petit groupe de fuyards, comme il en existe des dizaines, en train de se frayer un chemin vers les massifs montagneux du nord du Mali, où les guerriers en fuite, de toute éternité, vont se cacher dans les "grottes", pour panser leurs plaies ou organiser leur riposte.

En effet, article très intéressant qui explique nos troupes ne sont pas en train de faire une guerre conventionelle mais qu'ils font une guerre de destruction.

Terme employé par notre président lui-même histoire de leur montrer que nos troupes et notemment nos forces spéciales ne chercheront pas à faire de prisonniers.

De plus, pour ne pas donner du grain à moudre aux autres djihadistes en herbe devant leur télé.

Après les avoir buter, nos forces spéciales ne les laissent pas pourrir sous le soleil afin qu'ils soient filmés par les médias et servir involontairement pour des images de propagandes (nos frères combattants musulmans qui sont abattus par ces chiens de croisés !)

Nos forces spéciales procèdent aussi au nettoyage de la scène de "crime" vus que tout les corps sont systématiquement enlevés et enterrés.

Il y a des forces spéciales qui sont en train de vivre une sacré "expérience" de soldats en ce moment.

Link to comment
Share on other sites

je sais si elle est déjà passé ,mais bon :

<on evite de donner la parole à ces crétins enturbannés, je laisse le lie, ceux qui voudront y jeter un oeil pourront, par contre on affiche pas ca ici sur le fofo .....>

Ha oui, je me souviens de ce "porte parole" d'AQMI, l'un des rares à s'exprimer dans un français assez correcte.

Lors de la première semaine quand les bombardements avaient commencé dans les villes notemment sur GAO, il avait fait une déclaration fracassante en lançant un défi aux forces françaises dans un enregistrement sonore diffusé sur BFM

"La france est en train de nous bombarder avec ses avions en nous lançant des bombes à 13 000 mètres d'altitudes ! C'est trop facile de faire la guerre avec des avions !

Mais si les militaires français se considèrent comme des hommes, alors qu'ils viennent sur le terrain et faire la guerre comme des hommes !

On sera prêt à les acceuillir à bras ouvert !" :lol:

Sérieusement, je pense qu'il était sincère quand il a prononcé cette phrase et qu'il était prêt à se battre sur le terrain pour défendre les villes conquises mais le souci est que ses camarades n'avaient pas le même courage.

Du moins, maintenant que la bataille des montagnes va bientôt commencer, ils vont devoir se battre ou se rendre car ils savent qu'ils n'auront plus d'endroit où aller.

Link to comment
Share on other sites

Sérieusement, je pense qu'il était sincère quand il a prononcé cette phrase et qu'il était prêt à se battre sur le terrain pour défendre les villes conquises mais le souci est que ses camarades n'avaient pas le même courage.

Du moins, maintenant que la bataille des montagnes va bientôt commencer, ils vont devoir se battre ou se rendre car ils savent qu'ils n'auront plus d'endroit où aller.

Surtout que l'armée Algérienne va les bloqué
Link to comment
Share on other sites

Ils doivent aussi en profiter pour récupérer le maximum d'informations. Le "body compt" doit en fait êtres très précis.

Je connais pas énormément la religion musulmane mais il me semble qu une dépouille doit étre enterré trés rapidement .Et en général c est fait , méme par quelqu un qui "passe " par la ...

Il est trés difficile te ce faire une idée exact des pertes ENI , ils sont ou emportés , ou enterrés et dans certains cas "pulvérisé "

Link to comment
Share on other sites

C'est clair! Mais ce sera bon pour l'export de toutes façons que l'on voit au Mali du VBCI, du Caesar et de l'AMX10RCR. Au Mali on est seuls alors qu'en Afghanistan on était noyés dans la masse, médiatiquement ça parle mieux.

+100

Ok, mais je précise ce cas précis: l'article qui parlait d'otages était sobre, pas du tout sarcastique ou moqueur. Il disait simplement que l'aviation avait du faire des choix, et qu'elle avait préféré ne pas bombarder cette colonne de Pick-Ups. Ce qui est tout à son honneur.

Bon, si après les forces spéciales ont pu intervenir et "faire le tri" C.à.D neutraliser les barbus et sauver les otages, moi je suis le premier à être content.

Mais mon intervention visait de toute façon un cas de figure plus générale (et franchement, je ne crois pas que la présence d'otages civils dans les Hifoghas soit impossible, bien au contraire): si le massif est saupoudré d'otages, ou on y va mollo avec l'artillerie lourde et on sera contraint marcher sur des œufs pour avancer, ou on arrose copieusement en prenant soin d'éviter tout genre de fuite médiatique.

Mais dans cette dernière hypothèse, faut juste se souvenir que les barbus aussi savent utiliser une caméra.

les islamistes peuvent pas avoir une "quantité" énorme d'otages prélevé sur la population civile Malienne avec eux ,rien qu'au niveau logistique au vu de leur moyens de transport sa limite ,de + avec la pression des raids aériens ,de l'observation aérienne sa les pousse à limité les gros convois .

beaucoup ont cherché à retraité sans demander leur compte ,donc sa bombarde sévère ,les français avec leur FS nous collent au train ,vaut mieux se cassé ,donc pas le temps d'élaborer une stratégie du genre on emmène des otages civils Maliens avec nous .

pour l'artillerie ,elle fera dans la précision sur des objectifs bien reconnu (on a des équipes d'observation d'artillerie au top ,sans compté les demande de tir émanant de FS déployait au sol ) ,en France nos artilleurs font dans le précis et pas le rasage d'un carré de carte  ;)

de + on a un panel de munition variée en obus : entre du fumigène en passant par l'explo et l'obus éclairant sa permet pas mal d'options .

l'artillerie "lourde" ,sa fait style impressionnant quand on emploie se terme de lourd  ,mais faut savoir qu'avec nos mortiers de 120 on a une efficacité presque égal en terme de létalité qu'un obus de 155 mm tiré par un CAESAR .  on a moins de portés mais sa nettoie bien le 120 .

si je montre un mortier de 120 ,sa donne l'impression d'être un truc pas impressionnant ,alors que sa munition est puissante .

en Afgha ,nos artilleurs ont démontraient leur savoir-faire sans que sa occasionne un nombre élevé des pertes collatérales (sa doit être d'ordres très minimal ) .sa tire qu'à coup sûr grâce à toute la chaîne que l'on peu trouvé dans une unité d'artillerie .

je pense qu'en se qui concerne les battle group ,les artilleurs vont pouvoir travaillé en mode une ou deux pièce par battle group ,juste se qu'il faut pour donné de l'allonge et pourrir la vie par des tirs précis mais limité .

on va avoir des battle group mobile qui vont gravité autour des zones "plates"de ses zones montagneuses afin de pourrir la vie des barbus et leur coupé la route .

on va sûrement avoir des unités "classique" qui seront héliporté pour des raids dans ses zones montagneuses ,en coordination avec les FS .on frappe et on réduit les poches ennemies bien reconnu .

l'important s'est que nos unités vont resté mobile et pas enfermé dans des FOBs  comme en Afghanistan .

on retrouve dans les battle group présent au Mali le principe déjà employé au Tchad dans les années fin 70/80 ou une section d'infanterie du 3°RIMa partait en "nomado "avec un peloton d'AML du RICM et un canon de 105 mm du 11°RAMa et une possibilité d'appui aérien ( hélicos ou jaguar) .

les moyens et les protections sont plus les mêmes même ,mais l'idée du principe était déjà là .

on bouge avec les moyens de faire mal en cas de rencontre .

et sa pousse ceux d'en face à éviter le contact (entre les battles group et les FS qui grenouillent autour de ceux-ci) ,donc on peu plus canalisé leurs axes de progression ou de fuite en dehors de ses zones montagneuses et leur tapé dessus .

je pense que sa va se compliqué pour les barbus ,car on va agir de manière méthodique et mobile ,en prenant notre temps .

même si il faut qu'on reste jusque début 2014 ,avec cette stratégie on va plus que réduire les capacités de nuisance des barbus qui penseront qu'à nous éviter plutôt que de nous combattre .de + le soutien des populations ne va pas être facile pour les barbus ,quand on voit l'accueil à Tombouctou des populations qui ne sont pas toute de la même ethnie .

s'est marrant ,quand j'avais parlé d'envoyé la "meute" à une époque et bien avant l'intervention (sa doit remonté à l'époque des prises d'otages ) ,je me disais bien que je ne me trompé pas .

un truc qui m'a fait plaisir à entendre ,s'est un vieux Malien qui disait que sa lui plairait de voir l'armée Française resté après cette guerre ,et que donc sa ne lui posé pas de problème .

mine de rien une présence militaire Française sa apporte aussi au petits commerçants du travail ,idem pour les gens du coin qui trouvent des jobs en bossant pour l'armée Française quand des bases sont installé .en gros sa fait du bien à l'économie local les militaires Français dans la durée .(je parle bien -sûr après la fin de cette guerre ) .

un militaire Français ,sa apporte + avec son avance de solde qu'un soldat Malien sous-payé je dirais .

sa permet de faire taire les détracteurs Africain ayant une vision de la France Colonisatrice .

certes se n'est que l'avis d'une personne ,m'enfin la liesse des Maliens libérés et pas simulé .

Link to comment
Share on other sites

Je connais pas énormément la religion musulmane mais il me semble qu une dépouille doit étre enterré trés rapidement .Et en général c est fait , méme par quelqu un qui "passe " par la ...

Il est trés difficile te ce faire une idée exact des pertes ENI , ils sont ou emportés , ou enterrés et dans certains cas "pulvérisé "

Il y a de grande chance que ceux qui "passent par là" soient des FS français.
Link to comment
Share on other sites

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130130trib000745932/quand-la-france-paie-trois-fois-au-mali.html

Pour les avions de combat : Mirage 2000-D (7.000 à 8.000 euros/heure), Rafale (14.000 euros/heure). Le Rafale revient plus cher que le Mirage 2000-D, mais il emporte trois fois plus d'armement. Pour les hélicoptères : Gazelle (1.600 euros/heure), Puma (3.600 euros/heure) et Tigre (11.000 euros/heure). Pour le Tigre, le coût horaire d'un appareil est plus élevé au début de la mise en service d'un appareil mais que ce coût décroît ensuite avec l'optimisation du processus de maintenance et l'augmentation du nombre d'appareils en service. Quoi qu'il soit, pour calculer les surcoûts de l'opération Serval, il faut déduire les coûts à l'heure vol. Selon le blog Secret défense, Paris a engagé quatorze avions de combat  au Mali (6 Rafale, 6 Mirage 2000D et 2 Mirage F1 CR), qui bénéficient désormais de l'appui des ravitailleurs de l'US Air Force. Depuis le début de l'opération Serval, 145 frappes aériennes ont eu lieu.

Link to comment
Share on other sites

Mali: importantes frappes aériennes françaises au nord de Kidal

PARIS - D'importantes frappes aériennes françaises ont été menées dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord du Mali, dans des zones proches de la frontière avec l'Algérie, a annoncé à l'AFP l'état-major quelques heures après la visite du président français François Hollande à Tombouctou et Bamako.

Ces bombardements au nord de Kidal et dans la région de Tessalit, ville à 70 km de l'Algérie, visaient des dépôts logistiques et des centres d'entraînement des groupes islamistes armés, a précisé le porte-parole de l'état-major des armées françaises, le colonel Thierry Burkhard.

Trente appareils ont été engagés: chasseurs bombardiers, avions ravitailleurs, de reconnaissance, a-t-on souligné de même source.

Après les prises successives de Gao puis Tombouctou, les soldats français avaient pris le contrôle il y a cinq jours de l'aéroport de Kidal, ville tenue par des rebelles touareg et des islamistes dissidents s'affirmant modérés.

Samedi lors d'une visite d'une journée au Mali, le président François Hollande avait promis qu'après ces succès récents dans l'opération anti-islamistes, la France resterait au côté du Mali le temps qu'il faudra.

Il s'agit d'aller plus au nord, finir cette opération avec les armées africaines engagées, a dit le président français.

Le ministre malien des Affaires étrangères, Tieman Hubert Coulibaly, a souhaité que l'opération militaire française Serval se poursuive au Mali d'autant que la dimension aérienne est très importante, face à des combattants aguerris dont il faut détruire l'arsenal, dans un entretien au Journal du dimanche.

Kidal et sa région comprenant le massif des Ifoghas, près de la frontière algérienne, sont le berceau des indépendantistes touareg et, selon Paris, le lieu de détention probable de sept otages français.

(©AFP / 03 février 2013 11h06)

Link to comment
Share on other sites

Plusieurs choses :

- Comme établi plus avant, humilier culturellement son ennemi est souvent contre-productif. Enterrer les morts permet d'éviter des images qui peuvent être sujettes à interprétation et manipulation. En particulier de l'ennemi qui peut essayer de corrompre les images à son profit.

- Le "body-count" est bien sûr effectué et dûment répertorié par nos forces. Il est important car les estimations des services de renseignement nous donnent l'effectif de l'ennemi, facteur de sa capacité de nuisance, avant le début des opérations. Les fuites lors des points presse, 300 morts lors des premiers jours de l'opération Serval, 1000 morts au jour d'aujourd'hui. Quelle part de vérité ? Quelle part de guerre psychologique ?  

- Le "traitement" (inhumation) des morts par l'armée Française permet aussi - et je suis désolé de le dire - d'empêcher que certains cadavres soient dépecés et dépouillés afin de fabriquer des gris-gris. Le fétichisme et le marché des talismans est aujourd'hui encore très vivace dans les populations du sahel (les Touaregs en sont friands) et de l'afrique de l'ouest.

On se rappellera de Simone Gbagbo dont les implants capillaires arrachés lors de interpellation ont servi à confectionner des dizaines de Gris-Gris qui se sont vendus à prix d'or au marché noir.  

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...