Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

P4
 Share

Recommended Posts

Space X propose des lanceurs peut-etre un peu trop low-cost pour etre honnete, ca on le sait, en plus c'est quand meme con de balancer les investissements realises pour ariane 5 ME pour s'orienter vers un nouveau lanceur qu'il va falloir valider de A a Z avec tous les risques que cela comporte. A mon avis on va exactement dans la direction ou les americains veulent nous pousser: prendre des risques, perdre de l'argent, du temps et de l'energie pour rester "competitif" alors qu'on a deja une solution eprouvee et dont la fiabilite est notre principale argument pour rester sur le marche.

Il faut remettre les choses dans leur contexte:

- Les boosters seront ceux qui étaient prévu pour l’amélioration de Vega. Donc un investissement partage entre les deux lanceurs.

- l’étage central c'est celui d'Ariane 5 plus petit et modernise avec le même moteur mais simplifie pour réduire les coûts

- Le dernier étage sera une version modifie de ce qui était prévu pour A5ME.

Link to comment
Share on other sites

Il faut remettre les choses dans leur contexte:

- Les boosters seront ceux qui étaient prévu pour l’amélioration de Vega. Donc un investissement partage entre les deux lanceurs.

- l’étage central c'est celui d'Ariane 5 plus petit et modernise avec le même moteur mais simplifie pour réduire les coûts

- Le dernier étage sera une version modifie de ce qui était prévu pour A5ME.

 

 

Donc ce n'est pas vraiment une Ariane 6 mais une Ariane 5 2.0?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.usinenouvelle.com/editorial/ariane-6-une-nouvelle-fusee-europeenne-optimisee-a-tous-les-etages.N300243

 

 

Ariane 6, une nouvelle fusée européenne optimisée à tous les étages 

 

INFOGRAPHIE  Les industriels de la filière spatiale et les agences européennes ont travaillé tout l’été pour aboutir à une nouvelle configuration d'Ariane. L’enjeu : une fusée modulaire capable de s’adapter au type de satellites à lancer, ainsi qu’une réutilisation importante des études déjà réalisées sur Ariane 5 ME (la version intermédiaire entre Ariane 5 et Ariane 6 qui ne devrait finalement pas voir le jour), notamment au niveau de la propulsion, afin de limiter les risques technologiques.

 

Chiffres clés

Hauteur : 70 mètres

Configuration 2 boosters
Masse au décollage : 480 tonnes
Capacité de lancement : 5 tonnes en orbite géostationnaire

Configuration 4 boosters
Masse au décollage : 750 tonnes
Capacité de lancement : 10,5 tonnes en orbite géostationnaire

000251043_illustration_large.jpg

 

ÉTAGE SUPÉRIEUR

Réutiliser le moteur réallumable développé pour la version optimisée d’Ariane 5.
Ariane 6 bénéficiera des travaux d’études réalisés pour Ariane 5ME. Le motoriste Safrana déjà testé sur banc d’essais des exemplaires du nouveau moteur Vinci destiné à propulser l’étage supérieur. Les risques liés au programme sont grandement diminués.

 

ÉTAGE CENTRAL

Profiter de l’héritage d’Ariane 5.
L’étage central inférieur cryotechnique d’Ariane 6 sera directement inspiré et simplifié de celui d’Ariane 5 ECA.

 

ÉTAGE D’ACCÉLÉRATION À POUDRE
Adapter les boosters du lanceur Vega.
Ariane 6 va exploiter des boosters semblables, mais plus puissants exploités pour propulser le premier étage de la fusée d’origine italienne Vega. Cela permettra une augmentation des cadences industrielles et une réduction des coûts de production.

 

 

 

 

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Ariane 6, un chantier européen pour rester dans la course spatiale

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/12/01/les-europeens-s-appretent-a-mettre-ariane-6-en-chantier_4532259_3234.html

 

 

Les Européens vont vers un accord historique. Après des mois de débats et de tensions, et sauf aléa de dernière minute, les vingt ministres en charge de l’espace des pays membres de l’Agence spatiale européenne (ESA) vont décider, mardi 2 décembre à Luxembourg, de lancer une nouvelle fusée, appelée Ariane 6.
Link to comment
Share on other sites

ça y est, ils seraient parvenus à un accord:

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/12/02/accord-historique-des-europeens-pour-la-construction-d-une-fusee-ariane-6_4532969_1650684.html

 

J'attends de voir ce que les Allemands ont demandé en échange.

Je pense principalement en contrepartie de garanties sur la participations a l'ISS.

 

Perso j'attends plus le détails des financements sur les programmes annexes qui peuvent souvent être intéressants.

Link to comment
Share on other sites

Au final je suis surpris, cette Ariane 64 est plus grande, plus lourde et aussi puissante qu'A5 non ? Donc ça reste quand même une fusée assez ambitieuse contrairement à ce qui se disait parfois un peu ici. On est pas revenu à une Ariane 4, on est vraiment dans de l'Ariane 5 optimisée.

 

Par contre elle a aussi les mêmes inconvénients de devoir lancer 2 satellites pour être rentable avec les difficultés qu'on a mis en avant avec A5 (si retard d'un sat le lancement est repoussé et difficulté pour trouver un deuxième satellite compatible). Ou bien c'est le moteur réallumable qui règle ce deuxième problème à lui tout seul ?

 

A62 ça ne sera que pour les lancements gouvernementaux ?

Link to comment
Share on other sites

Au final je suis surpris, cette Ariane 64 est plus grande, plus lourde et aussi puissante qu'A5 non ? Donc ça reste quand même une fusée assez ambitieuse contrairement à ce qui se disait parfois un peu ici. On est pas revenu à une Ariane 4, on est vraiment dans de l'Ariane 5 optimisée.

 

Par contre elle a aussi les mêmes inconvénients de devoir lancer 2 satellites pour être rentable avec les difficultés qu'on a mis en avant avec A5 (si retard d'un sat le lancement est repoussé et difficulté pour trouver un deuxième satellite compatible). Ou bien c'est le moteur réallumable qui règle ce deuxième problème à lui tout seul ?

 

A62 ça ne sera que pour les lancements gouvernementaux ?

Oui niveau performances on est dans la même idée qu'A5 pour A6.4. L’étage reallumable va faire du bien en effet car il permettra d'associer plus facilement une paire de satellites et évitera certains soucis mais pas tous. Le fait de pouvoir avoir A6.2 permettra je pense de garder en flexibilité en permettant de transférer sans trop de pb entre les deux versions. Pour le reste il va surtout falloir voir au les prix finaux pour les lancements. Car on entends un peu de tout.

Link to comment
Share on other sites

Sinon le calendrier:

- 2016 Rapport d’étape pour voir si tout le monde est dans les clous

- 2018 Si tout est ok achat du premier paquet d'Ariane 6

- 2020 premier lancement

 

A noter Vega-C qui lui devrait faire son premier vol en 2018 avec le booster P-120 et qu'il y aura de investissements pour continuer de réduire les coûts d'A5 d'ici a 2020.

Link to comment
Share on other sites

Au final je suis surpris, cette Ariane 64 est plus grande, plus lourde et aussi puissante qu'A5 non ? Donc ça reste quand même une fusée assez ambitieuse contrairement à ce qui se disait parfois un peu ici. On est pas revenu à une Ariane 4, on est vraiment dans de l'Ariane 5 optimisée.

 

Par contre elle a aussi les mêmes inconvénients de devoir lancer 2 satellites pour être rentable avec les difficultés qu'on a mis en avant avec A5 (si retard d'un sat le lancement est repoussé et difficulté pour trouver un deuxième satellite compatible). Ou bien c'est le moteur réallumable qui règle ce deuxième problème à lui tout seul ?

 

A62 ça ne sera que pour les lancements gouvernementaux ?

 

A peu près le même poids qu'Ariane 5 ECA (pour Ariane 6.4). Pour l'ambition disons que A6 PPH c'était 6.5t en GTO contre 10.5t pour cette A6.4 donc en ce sens on peut dire que c'est plus ambitieux mais je crois que la critique du manque d'ambition d'A6 PPH était aussi et surtout dirigée vers son mode de propulsion du core tout solide ce qui pour certains est une technologie moins "noble" que le liquide (car pas transposable aux vols habités et à l'exploration spatiale)

 

Pour moi on est clairement revenu à Ariane 4, juste plus puissante et avec un étage supérieur réallumable.

 

C'est pas un mal, Ariane 4 était le meilleur lanceur/concept qu'on a eu dans la famille Ariane avec 10 lancements par an. Du SpaceX avant l'heure pour le tempo (pas encore pour les coûts).

 

Pour la flexibilité, c'est vrai que A6.4 représentera probablement la majorité des tirs et faudra faire du lancement double. Pas fondamentalement différent d'Ariane 5 ME donc (pas ECA) mais en théorie elle sera moins chère en récurrent, ce qui accroît quand même la flexibilité (capacité à tirer rentablement même un peu en "sous-charge" avec 1 second passager plus petit, ou 2 moyens, etc..). L'avenir nous dira si ça se vérifie dans les faits.

 

Le sujet de la rentabilité est très compliqué et ne peut pas être tranché ici faute d'informations assez précises. L'Industrie va exiger un certain niveau de rentabilité mais la rentabilité peut-être obtenue même si A6.2 ne fait pas de marges à partir du moment où A6.4 compense. A6.2, même si elle donne une marge nulle ou très faible permet d'augmenter les cadences de fabrication et donc de baisser également le coût d'A6.4 du fait de la très forte commonalité. Il faut par contre en effet que l'Europe s'engage sur un prix et un volume minimum pour que ça marche.

Link to comment
Share on other sites

Encore une fois je vais être critique envers ce projet avec Ariane 6 il y aura une perte de capacité, je m'éxplique : Ariane 5 c'est 20t en leo, Ariane 6 maxi 11t ???? Falcon 9 heavy 25t, et falcon 9  15t. Nous n'aurons aucune capacité de lancement lourd après Ariane 5. Donc pour ce qui est de concurrencer Space  X je pense que c'est mort . Et vraiment aucune innovation tangible avec le programme Ariane 6 , c'est Ariane 4  reborn. Pas un mot sur l'après IXV et pas de budget non plus d'ailleurs alors que c'est une part du futur spatial. Je dirais que l'Europe est un continent de suiveurs, la seule ambition spatial de l'Europe c'est lancer des satellites de télécom =( Le pire est que en plus l'effort financier sera pour moitié fait par la France (c'est bien le moment vu l'état des finances), alors que nous disposons déjà d'un lanceur plus performant et human rated avec Ariane 5.

Edited by dark sidius
Link to comment
Share on other sites

Ariane 5 ECA en GTO  c'est 10,3t

 

Ariane 6.4  en GTO c'est 10,5t 

 

en GTO c'est équivalent

 

en LEO

Ariane 5 ECA en LEO c'est 20-21t.

Ariane 64  en LEO  (pas encore l'info)

 

Cela me déplaît pas, vu comme ca tourne, on a une version light avec A62, et une version lourde avec A64 quasiment équivalente à A5.

 

7775707529_ariane-6-et-ses-concurrents-e

Edited by zx
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Surtout la récupération des boosters. C'est dommage en effet.

 

 

Encore une fois je vais être critique envers ce projet avec Ariane 6 il y aura une perte de capacité, je m'éxplique : Ariane 5 c'est 20t en leo, Ariane 6 maxi 11t ???? Falcon 9 heavy 25t, et falcon 9  15t. Nous n'aurons aucune capacité de lancement lourd après Ariane 5. Donc pour ce qui est de concurrencer Space  X je pense que c'est mort . Et vraiment aucune innovation tangible avec le programme Ariane 6 , c'est Ariane 4  reborn. Pas un mot sur l'après IXV et pas de budget non plus d'ailleurs alors que c'est une part du futur spatial. Je dirais que l'Europe est un continent de suiveurs, la seule ambition spatial de l'Europe c'est lancer des satellites de télécom =( Le pire est que en plus l'effort financier sera pour moitié fait par la France (c'est bien le moment vu l'état des finances), alors que nous disposons déjà d'un lanceur plus performant et human rated avec Ariane 5.

 

Ce n'est pas de la faute de l'Europe si elle n'a pas l'équivalent de l'US Air Force, de la la NSA, du NRO et autres agences gouvernementales qui lui assure un minimum de lancement lourd en LEO. Auquel cas, cette capacité est anecdotique pour un lanceur qui doit déjà faire face à une concurrence féroce et concilier les intérêts des différents contributeurs au projet, ce qui n'est déjà pas de nature à faire baisser les couts ; pas la peine d'en rajouter avec des spécifications supplémentaire dans ces conditions. 

 

Ariane joue sa survie commercial, et par là, sa survie out court.

Link to comment
Share on other sites

Toujours un rapport entre la masse du lanceur et la charge utile proche de 1 a 100... Et rien de recyclable. C'est tout de même un sacré gaspillage.

Tant qu'on restera sur des fusee je crois pas du tout qu'on puisse faire autre chose qu'optimiser. Récupérer quelque chose. J'attends de voir la récupération de Falcon 9 ce mois si sur leur plate-forme pour voir mais j'ai d’énorme doutes sur la viabilité de ce genre de solutions. Car comme tu dis c'est du 1/100 mais il faut aussi ajouter un taux d’échec qui reste énorme (en comparaison a l'avion par exemple).

 

Ce n'est pas de la faute de l'Europe si elle n'a pas l'équivalent de l'US Air Force, de la la NSA, du NRO et autres agences gouvernementales qui lui assure un minimum de lancement lourd en LEO. Auquel cas, cette capacité est anecdotique pour un lanceur qui doit déjà faire face à une concurrence féroce et concilier les intérêts des différents contributeurs au projet, ce qui n'est déjà pas de nature à faire baisser les couts ; pas la peine d'en rajouter avec des spécifications supplémentaire dans ces conditions. 

 

Pour être honnête dans le domaine spatial on a pas non plus a rougir au niveau budget, même si on aimerais voir plus d'argent. Assurer 5 lancements de satellites étatiques c'est pas mal. Avoir 2 lanceurs et arriver a faire des missions scientifiques complexes y'a pas grand monde qui sait faire. Il nous manque juste a investir plus dans l'espace habité qui va prendre de l'importance.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...